Un mystérieux petit animal croise votre route : Je souhaite que tu passes un contrat avec moi. En échange, j'exaucerais n'importe lequel de tes voeux.
 

Partagez | 
 [Rue Banale] Cartographier les Ombres n'est pas tout les jours facile [Terminé]

Messages : 1440
Wishes : 104

avatar
N-Elue
MessageSujet: [Rue Banale] Cartographier les Ombres n'est pas tout les jours facile [Terminé]   Mar 8 Sep 2015 - 21:25
Rue Banale:
 

Juliet était partit dans le quartier Nord avec une mission toute simple : noter l'évolution des ombres et de leurs emplacement. C'était un travail qu'elle faisait depuis son arrivée chez les Nephils et elle n'avait que rarement eu des problèmes. C'était quelque chose de relaxant, se promener et chercher les traces des Ombres puis ramener les informations au QG pour que d'autre plus téméraire aillent se battre contre elles. Les ordres émanaient de manière un peu diffuse, mais Juliet savait quand elle devait partir le faire. Et puis, avec son travail de journaliste, elle avait une grande liberté.

C'est ainsi qu'elle passa la matinée à se promener, écrire quelques trucs dans son carnet puis continuer sa marche. Les Ombres étaient plutôt bien maitrisée dans ce quartier Nord et elle n'avait pas grand chose à rapporter à ses chefs. Elle était un peu déçue et décida de prendre un petit hot-dog pour se remonter le moral, son seul repas de la journée. Elle écrivit aussi quelques lignes pour son articles du soir qui parlerait d'un petit accident de voiture peu critique, rien de croustillant.

En début d'après-midi, Juliet remarqua lors de sa marche des mouvements suspects, typique des Ombres qui trainaient dans l'obscurité. Elle suivit les mouvements, notant tout à une grande vitesse dans son calepin. Mais elle rata sa filature lorsque son regard croisa celui de l'Ombre qu'elle suivait. Celle-ci s’arrêta et cria, rameutant deux plus petite. C'était une Escouade d'éclaireur comme les appelait Juliet : Une cheffe accompagnée de deux sous-fifres. La journaliste soupira et se cacha dans l'obscurité d'un coin de rue pour ouvrir son Kekkai. Elle rangea son calepin et invoqua son pistolet : le combat était ouvert.

Le but de Juliet, étant seule, était d'endommager les Ombres puis de fuir lâchement pendant qu'elles étaient sonnée. Elle espérait par contre que personne n'avait été prit dans son Kekkai

Force des Ombres:
 


Dernière édition par Juliet Hopkins le Lun 14 Sep 2015 - 21:32, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Rue Banale] Cartographier les Ombres n'est pas tout les jours facile [Terminé]   Mer 9 Sep 2015 - 19:21
Aujourd’hui la journée était vraiment longue. Je voyais les heures passées. Ce n’était pas toujours évident de rester derrière un bureau toute la journée. Quelque part je comprenais les gens ils préféraient au soleil plutôt que de venir s’enfermer dans un magasin de livre. Si je pouvais je ferais certainement pareil, mais j’avais quand même ma croûte à gagner donc j’ouvrais dans l’espoir de voir des personnes s’arrêter dans mon magasin. Il faut croire que c’était pas la journée aujourd’hui. Personne à l’horizon alors que c’était bientôt l’heure de fermeture et ça avait été mort de plaine durant toute la journée déjà comme quoi ce n’était pas avec cette journée que je ferais mon beurre. Tant pis on pouvait pas toujours tout avoir.

Une fois l’heure arrivée, je fermais le magasin. Je devais encore passer au supermarché faire des courses. Je n’avais vraiment plus rien dans le frigo et quand c’est vide c’est pas pratique pour manger à ça faim. Surtout quand on voit les quantités de nourriture que je mange à cause de l’énergie que je dépense en combat. Car oui ça aussi j’avais commencé. Je parle de mon boulot de Seraph. Ce n’était pas toujours simple, mais je m’y faisais petit à petit. C’était quelque chose d’assez cool quand j’y pense j’avais pu en finir avec ses maladies. Mais maintenant je devais combattre des ombres pour compenser mon nouveau statut. Après tout si je pouvais aider les gens je n’allais pas m’en priver.

Je me dirigeais donc vers le quartier Est, car le supermarché était à la frontière entre ce quartier et le quartier nord dans lequel je me trouvais. Cependant, je n’ai pas pu accéder au magasin. Une barrière se forma en plein milieu de mon chemin et j’étais tellement plongé dans mes pensées que j’avais foncé dedans et était sonnée. J’en avais mal au nez. Bon si y avait un kekkai c’est qu’un combat était en cours dans le coin autant y aller pour finir ça au plus vite plutôt que de rester là à rien faire. Je suivais l’endroit où je percevais de l’action jusqu’à ce que j’arrive dans une rue où je vis une jeune femme à lunette contre trois ombres. Eh ben elle avait pas froid aux yeux elle ou bien alors elle était pas bien tombée. Dans tout les cas, j’allais passer à l’action.

Je me précipitais à ses côtés afin de ne rien louper du combat et qu’elle ne se fasse pas acculer.

Salut moi c’est Aylen, un petit coup de main ?

Messages : 1440
Wishes : 104

avatar
N-Elue
MessageSujet: Re: [Rue Banale] Cartographier les Ombres n'est pas tout les jours facile [Terminé]   Mer 9 Sep 2015 - 22:46
Alors que Juliet pointait les Ombres avec son pistolet prête à fuir quand une femme arriva, Aylen, proposant un coup de main. Visiblement, elles n'allaient pas avoir d'autre choix que se battre contres les créatures. Pile ce que Juliet ne souhaitait pas. Elle regarda de haut en bas la femme blonde, essayant de déterminer de quel côté elle se trouvait.

- "Je suis Juliet, je ne dis jamais non à une partenaire. Tu es Seraph ou Nephil? T'en fais pas, peu importe ta réponse, on bossera ensemble pour ce combat"

Les Ombres n'avaient pas vraiment envie d'attendre la fin de leur discussion et la Cheffe envoya ses deux sous-fifres attaquer les faibles contractant. Celle de gauche, visant Aylen, sprintait toutes griffes dehors pendant que celle de droite, visant Juliet, zigzaguait pour l'empêcher de lui tirer dessus. Utiliser son arme la fatiguait et elle préférait donc attendre d'être sûre de toucher. C'était risqué mais mieux que rien.

Juliet recula donc évitant un coup de griffe et tira. La balle pénétra l'ombre mais ne l’arrêta pas. Elle se mit en position de combat de corps à corps, les poings levé et donnant des coups de pieds pour faire reculer l'ombre.

Derrières, la Cheffe commençait à faire un tour pour pouvoir arriver dans le dos des deux combattantes. Elle tentait d'être discrète mais n'était pas très douée à ça.
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Rue Banale] Cartographier les Ombres n'est pas tout les jours facile [Terminé]   Jeu 10 Sep 2015 - 16:52
Se battre était le meilleur choix qui se proposait à nous. On ne pouvait pas laisser ses ombres en liberté. On était faites pour les détruire qu’on soit Seraph ou Nephil alors, même sans savoir ce qu’elle était j’allais lui prêter main forte. On verrait bien ce que ça allait donner.

Ma partenaire, une petit blonde aux allures de reporter, finit par se présenter sous le nom de Juliet. Je me demandais si ce n’était pas son métier d’ailleurs. Je verrais ensuite pour le moment y avait plus important on va dire.

Je suis Seraph, donc soit tu es dans le camp adverse soit t’es une nouvelle, mais je t’es encore jamais croisée.

Je souris me disant que ce n’était pas important voyant les deux ombres de faible niveau s’approcher. Chacune la sienne et ça m’arrangeait je n’avais pas trop l’habitude de combattre en duo encore. Mais bon après ça pouvait se faire, on aurait pas trop le choix contre l’ombre leader.
Un poing au niveau de mes hanches et l’autre au niveau de ma tête je prenais position, esquivant la première attaque de l’ombre de justesse. Ma jupe avait pris un sacré coup dans les dents et étaient en lambeaux…Je peux vous dire que non ça fait pas stylé. Les attaques suivantes je ne pris pas la peine de les esquiver les encaissant sans broncher. L’ombre finit par reculer apparemment fière de m’avoir autant taillader la peau à de nombreux endroits.

Je voyais sans mal l’autre ombre commençer à nous contourner. Voyant le piège se refermer sur nous je préférais la solution de replis le temps d’avoir un meilleur plan. Quand l’ombre en face de moi attaqua je l’attrappais par le bras et lui donna un coup de pied qui l’envoya à plusieurs mètre plus loin mais rien d’assez puissant pour la réduire à néant. C’était simplement pour l’éloigner et prendre par surprise celle attaquant Juliet. J’essayais de la faucher, mais elle avait vu le coup venir et se recula juste à temps ce qui eut lôt fait de me laisser assez de temps pour prendre la main de Juliet et de fuir.

Repli stratégique !

Je courrais agrippant Juliet ce qui l’a fit courir également. J’espérais qu’elle ne m’en voudrais pas trop pour ça.

Messages : 1440
Wishes : 104

avatar
N-Elue
MessageSujet: Re: [Rue Banale] Cartographier les Ombres n'est pas tout les jours facile [Terminé]   Jeu 10 Sep 2015 - 20:40
C'était donc une Seraph? Il va falloir donc la jouer fine et surtout accumuler un maximum d'informations utiles qu'elle transférera ensuite au QG pour qu'ils puissent déterminer si et comment l'éliminer. C'était un travail nécessaire et un brin plaisant. Mais dans tout les cas, elles n'avaient pas trop le temps de tergiverser.

Le combat était intense. Juliet pouvait voir qu'Aylen n'était pas dans le meilleur des états mais n'avait pas la possibilité de l'aider, son Ombre l’embêtant grandement. Soudain, son allié de fortune projeta une ombre au loin et s'attaqua à celle de Juliet qui esquiva de justesse le coup. La journaliste n'eut pas le temps de dire ouf qu'elle fut tirée par la main au loin. Forcée de courir, elle allait se plaindre quand elle remarqua la raison de la fuite de Aylen : la Cheffe tentait de les encercler. C'était une tactique basique mais elle aurait du le prévoir.

Les ombres furent sonnées quelques temps, laissant suffisament de marge aux deux femmes pour pouvoir s'éloigner sans danger. Arrivant à un détour, Juliet fit signe de s'arrêter et regarda Aylen. Jupe déchirée, nombreuses blessures, c'était pas la joie. La journaliste reprit son souffle avant de dire

- "Je suis Seraph également, mais je ne viens que rarement au QG. Je préfère vivre de mon côté" dit-elle entre deux respirations "Pas trop blessée? Dans tout les cas, l'ombre que j'avais en face de moi est faible après s'être prise une de mes balles. Encore une et je devrais pouvoir l'éliminer. Je sais pas l'état de la tienne. La cheffe sera problématique, mais tant qu'on la surveille elle ne va pas nous attaquer. Ce genre de groupe, une escouade d'éclaireur, n'est pas un groupe de combattant donc l'ombre cheffe va tenter de nous avoir en traitre"

Déjà, les 3 ombres couraient à pleines vitesses pour venir à leur niveau. Juliet et Aylen n'avaient pas beaucoup de temps pour réfléchir.

- "J'abats la mienne et j'occupe la cheffe le temps que tu finisses la tienne. Ensuite, une fois ton Ombre morte, tu fonces à la vicieuse en attaquant la cheffe dans le dos. C'est ok?"

Juliet prépara son pistolet et visa l'ombre blessée. Elle l'abattra sans problème dès qu'Aylen aura signaler son OK.
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Rue Banale] Cartographier les Ombres n'est pas tout les jours facile [Terminé]   Jeu 10 Sep 2015 - 21:37
Bon moi elle savait ce que j’étais mais elle je ne savais pas. Il valait donc mieux que je reste prudente au cas où on sait jamais ce qui peut se passer après tout. J’avais pris pas mal de coups  en plus donc ça faisait genre j’avais pris cher, mais bientôt ça changerait le temps que mon pouvoir se réveille. Cela faisait un petit moment que je l’avais entraîné alors maintenant je n’étais plus dans la période ou le moindre coup reçu me transformait progressivement en loque. Tant mieux d’ailleurs parce qu’en combat j’en prends souvent des coups vu que je saute toujours en première ligne. Certains me disant insouciante ou complètement suicidaire, mais que serait la vie si on la pimentait pas un peu avec un soupçon de danger ?

J’avais pris l’initiative de nous créer une opportunité de fuite en dégageant l’une des ombres tandis que l’autre esquivait mon attaque donc ni une ni deux j’avais embarqué Juliet et avait couru à plein poumon jusqu’au détour de la rue. Je repris mon souffle et souriais. Y avait pas mieux qu’un combat pour se sentir vivante ! Allez il était temps de passer aux choses sérieuses.

Seraph alors ? Ouais je m’en assurerais une fois sa marque visible pour le moment j’écoutais ce qu’elle avait à me dire. L’une des ombres seraient bientôt KO. Pour la mienne ça ne tarderait pas non plus une fois qu’elle aurait goûter à mon pouvoir. Elle avait bien analysé le groupe ennemi s’était assez impressionnant le nombre de connaissance qu’elle avait. Elle faisait une allié précieuse.

Ok ça me va parfaitement. J’espère que tu vises bien parce que il me faudra quand même plus qu’un coup pour mettre à terre mon ombre.

Je fonçais sur l’ombre que j’avais combattu sans attendre et frappais sa griffe de mon poing au moment où elle me la lança. Elle partit de nouveau en arrière sonné par mon coup. Il faut dire que mon pouvoir augmenter ma force à partir du moment où je prenais des coups. Plus j’encaissais et plus forte j’étais donc là j’étais au top. Et encore j’avais juste frappé avec mes poings mon arme principales c’était les bottes. Alors avant que l’autre ne se relève de son étourdissement je pris appuis sur l’un des murs et sautait en l’air pour retomber de tout mon poids sur l’ombre d’un coup de pied fulgurant.

Elle disparut sous le choc. Il était temps de s’occuper de la cheffe comme l’appelait ma collègue.

Messages : 1440
Wishes : 104

avatar
N-Elue
MessageSujet: Re: [Rue Banale] Cartographier les Ombres n'est pas tout les jours facile [Terminé]   Jeu 10 Sep 2015 - 22:20
Aylen était totalement folle aux yeux de Juliet. Déjà blessée, elle fonçait dans le temps sans s'inquiéter des conséquences. Elle donna un coup d'une violence impressionnante, se battait-elle sans arme? Dans tout les cas, pas le temps de révasser. Juliet avança et tira une seconde balle contre son ombre qui s'écroula dans un cri des plus agréables. Maintenant, il était temps de faire diversion avec la grosse. En sprintant, Juliet remarqua le magnifique saut et coup de pied plongé pour défoncer le corps de la seconde.

Juliet était devant la cheffe et lui tira dans le ventre pour la faire réagir. Elle se mit bien devant elle, à portée pour qu'elle vienne et tourne la dos à Aylen qui avait probablement la possibilité de faire de gros dégâts. La cheffe attaqua Juliet d'un coup de griffe qui la fit plonger sur le côté. Elle détestait vraiment être au corps à corps. Roulant pour tenter d'éviter un autre coup, c'était trop lent et la créature la blessa au bras gauche, endommageant l'habit.

- "Merde, un si bel habit!" dit-elle entre les dents à cause de la douleur.

Elle profita malgré tout de cette attaque pour tirer une autre balle avec son pistolet. Perçant la jambe, l'ombre n'était pas encore stoppée. Juliet se releva et recula. Pourvu qu'Aylen endommage la cheffe suffisament.
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Rue Banale] Cartographier les Ombres n'est pas tout les jours facile [Terminé]   Ven 11 Sep 2015 - 18:55
Je mis moins de temps que je pensais pour défaire l’ombre que j’avais prise pour cible en premier. Il fallait aussi dire que mon pouvoir n’y était pas pour rien. Augmenter ma force était un atout non négligeable. J’ai également pu apercevoir du coin de l’œil que Juliet s’était débarrassé en vitesse de la sienne. Par contre il restait quand même la plus forte en jeu. Il allait falloir qu’on fasse preuve de ruse et aussi de bourrin attitude. Et ça tombe bien c’est tout moi ~.

L’ombre leader était maintenant dos à moi et même avec une balle dans le bide elle n’exprima aucune sorte de douleur. Elle était en plomb ou quoi ? Je vis d’ailleurs que ma collègue commençait à avoir du mal à repousser l’autre. Le corps à corps ne devait pas être son truc vu qu’elle se battait avec un pistolet. Il était donc temps que j’intervienne. J’entendis un second coup de feu qui toucha l’ombre à la jambe et je choisis ce moment pour m’élancer. Une fois assez proche je me fis glisser au sol pour faucher l’ombre, mais elle m’évita. Cependant quand on fait de la capoeira être à terre est loin d’être un problème. Je m‘appuyais sans attendre sur mes deux mains pour me relever esquivant un coup de griffe au sol qui m’aurait sûrement bien abîmée. De nouveau sur pied je fonçais dans le tas prenant deux trois coups de griffes dans les côtes qui ne me firent pas du bien, mais mes yeux devinrent encore un peu plus rouge pour signifier que j’étais au maximum de mon optimisation.

A cet instant, tout alla très vite. Je balançais coup de pied sur coup de pied, plusieurs s’évanouirent dans le vide, mais ceux atteignant le cible faisait des dégâts jusqu’à ce que l’ombre se penche en avant pour me transpercer de ses deux mains griffues. J’attrapais ses poignets d’un geste vif et avant de prendre appui de ceux-ci pour sauter en l’air et me réceptionner de manière assise sur la tête de l’ombre. De là je me fis partir en arrière pour choper ses jambes et la bloquer. Regarder le catch à la télé ça aide parfois ~.

Dépêche de la finir j’ai pas toute la journée elle est en train de faire de la chair à pâté de mon dos…

Messages : 1440
Wishes : 104

avatar
N-Elue
MessageSujet: Re: [Rue Banale] Cartographier les Ombres n'est pas tout les jours facile [Terminé]   Ven 11 Sep 2015 - 19:12
Heureusement, Aylen arriva comme une professionnelle. Elle se rattrapa en moins d'une seconde suite à son attaque ratée et repartit à l'attaque. Elle reçut de sacrées blessures mais elle ne semblait pas plus dérangée que ça, au contraire. Son attaque fut phénoménale de vitesse et de force. Elle enchaina des coups de pieds puis une prise impressionnante, immobilisant l'ombre mais se prenant de gros dégat. Elle somma Juliet de rapidement éliminer la bête.

Juliet réfléchit un moment, elle aurait pu faire d'une pierre deux coups et tuer Aylen puis éliminer l'ombre. Ca serait sa première victime et probablement valable au tableau de chasse. Mais elle n'était pas sûr de pouvoir la tuer et tuer l'ombre à la fois. Soupirant, elle pointa l'ombre et tira trois balle pour éliminer la créature. Dans un cri de douleur ou de rage, celle-ci disparut lentement en se désintégrant. Maintenant, les choses sérieuses commençaient.

Juliet recula un peu et garda son pistolet à la main. Il allait falloir révéler le pot au rose.

- "Je dois te remercier mais surtout t'avouer que j'ai menti sur mon appartenance. Je suis une Nephil, mais tu comprends aisément pourquoi je ne l'ai pas communiqué dès le départ. Je craignais que tu en profite pour m'attaquer dans le dos. Je ne compte pas t'éliminer et je veux même bien t'amener de quoi te soigner et t'habiller, mais je dois être sûre que tu ne vas pas m'attaquer" dit-elle en la pointant avec son arme "Quel est ta position sur la guerre Seraph/Nephil?"

Juliet ignorait totalement la force de Aylen et préférait ne pas prendre de risque. Autant sympathiser en apparence et noter toutes les informations possible. Peut-être noter des faiblesses?
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Rue Banale] Cartographier les Ombres n'est pas tout les jours facile [Terminé]   Ven 11 Sep 2015 - 20:17
C’est moi où je n’ai vraiment pas de bol ? Cela m’apprendra à être gentille tiens. J’ai trop l’habitude d’aider tout le monde, je devrais plus penser à ma gueule mais voilà le fond du problème, j’ai toujours plus penser aux autres qu’à moi-même. Alors oui j’ai aidé Juliet quand je l’ai vu en position de sous nombre. Et oui je l’ai encore aider pour combattre les ombres jusqu’à me blesser pour elle et tout ça pour quoi ? Je vous le demande ! Je l’aide et tout ce qu’elle trouve à faire c’est de me pointer son flingue dessus. Super c’est vraiment une sale journée.

Fallait pas que les nephils s’étonne s’ils se faisaient attaqués pas des seraphs on en avait peut-être marre aussi de se faire avoir. De toute façon qu’elle tire j’étais bien trop morte pour faire quoique ce soit, surtout que je pissais le sang vu comment l’autre m’avait démonté le dos. Tandis que j’étais encore assise Juliet dévoila son vrai visage. Une nephil. J’aurais pas deviné avec le canon en plein sur ma tempe…Elle me balançais l’excuse qu’elle ne voulait pas se faire attaqué quand elle aurait le dos tourné. Normal j’aurais également éviter de lui tourner le dos, mais je n’étais pas du genre à mentir pour autant.

Enfin bon après elle me sortit le speech qu’elle ne voulait pas me tuer et qu’elle m’aiderait même à soigner ça. Je m’affalais donc par-terre histoire de fermer les yeux deux minutes pour réfléchir et parce que j’avais aussi besoin de repos. Je ne m’occupais plus d’elle durant plusieurs minutes avant de me rappeler sa question sur l’opposition Nephil/Seraph.

Cette guerre ne m’intéresse en rien. Je n’ai rien contre les nephils. Tout ce que je veux c’est détruire les ombres. Je protège les gens et je ne tue que les saletés qui peuplent mon monde et le pourrisse donc les ombres. Tu ne m’intéresses pas, ça te convient comme réponse ? De toute façon, ce sera pareil d’accord ou pas.

Je baillais avant de me redresser difficilement, me massant le cou avant de faire tourner mes bras pour voir si je n’avais rien de casser. Non ça allait au final c’était les flancs et le dos qui avait le plus manger. Pas de quoi se réjouir. Je regardais de nouveau Juliet.

N’espère pas que je te donne une quelconque info. Je t'ai aidé c’est déjà bien. Tu as des trucs sur toi comme des bandages je pisse vraiment le sang là…

Cela faisait un peu l’air de dire si tu veux m’aider fais le attends pas cent sept ans.

Messages : 1440
Wishes : 104

avatar
N-Elue
MessageSujet: Re: [Rue Banale] Cartographier les Ombres n'est pas tout les jours facile [Terminé]   Ven 11 Sep 2015 - 20:34
Aylen resta silencieuse pendant un moment et Juliet ne savait pas trop que dire. Etait-elle décédée? Elle allait d'ailleurs rompre le Kekkai mais Aylen reparla, expliquant que la guerre n'était pas importante à ses yeux. Tant mieux, cela faisait un ennemi de moins. Elle ne fait que protéger les gens et tuer les ombres. Juliet révoqua donc son arme.

Aylen, tout en s'inspectant, précisa ne vouloir donner aucune information mais réclamait quand même de l'aide. La journaliste s'approcha et commença à dégrafer sa chemise. Après tout, elle était endommagé alors autant la jeter.

- "Moi également je suis contre cette guerre idiote. Désolé d'avoir été trop prudente tout à l'heure, disons que j'ai eu de mauvaises expériences" dit-elle tout en déchirant son haut en deux.

Ce n'était pas spécialement vrai, mais une histoire crédible était vite inventée. Juliet s'approcha et regarda les habits en lambeau et la chair endommagée. Elle avait bien dégustée

- "Je te laisse enlever tout les habits qui ne te servent plus, je ne vais pas te déshabiller. Je suis pas médecin mais on mettra de la pression sur tes blessures pour t'aider à tenir"

D'ailleurs, c'était impressionnant comme elle tenait le coup. Comment était-ce possible? Etait-ce le pouvoir de Aylen?

- "Est-ce que tu as une résistance aux blessures ou une guérison augmentée? C'est important que je sache pour savoir si je révoque ce Kekkai et appelle une ambulance ou si on peut tranquillement se diriger vers l'endroit de ton choix" dit-elle en enlevant sa ceinture pour pouvoir entourer le corps de Aylen et maintenir les pressions sur les blessures. "La plus grosse est sur le flanc, tu devrais pouvoir diminuer la perte de sang en maintenant un morceau de ma chemise dessus. Sur le dos, elles sont plus petites mais plus nombreuse, je compte mettre ce que tu me donneras comme tissus et les maintenir en place avec ma ceinture"

Juliet espérait ainsi montrer un coté agréable. Elle pouvait toujours fuir et la laisser en plan si Aylen se montrait trop agressive.
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Rue Banale] Cartographier les Ombres n'est pas tout les jours facile [Terminé]   Sam 12 Sep 2015 - 1:26
Quand je fis part de ma position j’aurais très bien pu mentir, mais apparemment elle cru bon de me croire et rangea son arme. Comme quoi elle n’était peut-être pas si irrécupérable cette nephil là. Je n’étais pas trop mal tombé. Je commençais à avoir vraiment mal partout ça allait être dur demain avec toutes les courbatures du combat…Bref ce qui me fit me stopper c’est que Juliet s’approcha et dégraffa sa chemise comme si c’était la chose la plus naturelle du monde.

Je détournais le regard tandis que j’entendis qu’elle déchirait son haut. Cette fille était vraiment spéciale. Enfin bon je n’allais pas me plaindre qu’elle me soigne. C’était sympa de sa part elle aurait pu me laisser planter là et se tirer elle ne devait donc pas être si mauvaise dans un sens.

J’avais pris cher ce soir, mais ce n’était pas bien grave ça guérit tout ça. Ce n’était pas la première fois. Mes habits aussi avait pris. Heureusement que j’avais ces fringues en différents exemplaires ça me permettait d’en changer et d’avoir de nouveau la même. C’était là-dedans que je bougeais le mieux de toute façon. Elle me dit ce que je devais faire donc et je me déshabillais comme elle le disait. Il était vrai qu’il fallait arrêter l’hémorragie en faisant pression. Donc autant faire ça maintenant. C’est pas quand j’aurais perdu tout mon sang qu’il faudra intervenir.

Je tenais le coup, je m’étais bien endurcis depuis que Kyu m’avait aidé. Donc c’est pas ça qui me tuerait surtout que mon pouvoir dépendait des coups que je prenais donc quelque part je ne sortais jamais d’un combat sans égratignures. A part si c’était contre un mec normal qui ne savait pas un minimum se battre.

Je ne suis pas assez folle pour te dire ce qu’est mon pouvoir, mais sache que je tiendrais jusqu’à chez moi alors emmène moi là-bas et ça ira. Il me faut surtout du repos. Et merci pour ce que tu fais tu n’es pas vraiment obligée.

Je finis par lui donner mes habits déchirés qui ne me servirait plus à rien donc mon haut et ma jupe donc il me restait mon soutif et un short. Super dans la rue ça faisait à peine fille de joie…

Désolé si j’ai pu te paraître agressive mais le flingue diriger vers moi c’était pas vraiment cool. Et en plus je suis bien amochée donc je suis assez vive dans mes paroles. Excuse. Si tu veux pour me faire pardonner je t’offre un verre un de ses quatre. Je n’aime pas avoir des dettes et le fait que tu m’aides je t’en devrais une. Donc à charge de revanche.

Messages : 1440
Wishes : 104

avatar
N-Elue
MessageSujet: Re: [Rue Banale] Cartographier les Ombres n'est pas tout les jours facile [Terminé]   Sam 12 Sep 2015 - 11:48
Juliet sourit. C'est normal qu'elle soit réticente à lui parler de son pouvoir, mais avec un peu de chance elles se les communiqueront. La journaliste n'étant pas une combattante, révéler ses capacités n'était pas problématique. Et puis, elle ne dirait pas toute la vérité. Aylen précisa qu'elle n'allait pas mourir tout de suite et donc qu'elles pourraient aller jusqu'à la maison de la Seraph sans trop de problème. Elle remercia même Juliet.

- Je ne vais pas laisser quelqu'un ensanglantée et presque nue au milieu d'une rue. Ça ne serait pas correct de ma part"

Sans compter que Juliet avait pour mission de diminuer le nombre d'événements étranges constater par les Palemiens. Il fallait éviter d'attirer trop l'attention sur les contractants et elle devait même s'occuper des cas Seraphs. Bien que la plupart du temps, cela consistait surtout à cacher des informations, elle devait parfois effacer des traces. Et faire apparaitre une personne gravement griffée dans la rue, y a plus discret. Aylen s'excusa également d'avoir été agressive, elle proposa même de se revoir une autre fois. C'était parfait!

- "C'est bien gentil de ta part, j'accepterais avec plaisir mais c'est moi qui suis la fautive dans l'histoire. Je n'aurais pas du te menacer avec mon arme. Si jamais tu veux de la pub pour une entreprise, une famille ou même toi, je pourrais glisser quelques lignes dans mes articles dessus"

En même temps, Juliet plaça les bouts de tissus sur les blessures du dos et serra la ceinture autour du corps de Aylen pour les maintenir. C'était artisanal mais ça tiendrait un moment.

- "Ce que je te propose, c'est qu'on passe de Kekkai en Kekkai. On va dans un coin discret, je ferme puis rouvre mon kekkai pour que l'on puisse avancer sans être vue. Car on est pas très appropriée à voir. Tu me guiderais pour me dire quelles direction prendre."

Juliet utilisa son autre moitié de chemise pour faire un bandage improvisé sur sa propre blessure au bras. Puis elle s'approcha pour soutenir Aylen si nécessaire. Elles allaient pouvoir avancer. Juliet espérait qu'elle ne vivait pas trop loin, ouvrir et fermer des Kekkai à répétitions étaient épuisant.
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Rue Banale] Cartographier les Ombres n'est pas tout les jours facile [Terminé]   Sam 12 Sep 2015 - 16:44
Mon pouvoir ne regardait que moi. Déjà que ce n’était pas bon de lui montrer mon chez moi alors mieux valait qu’elle ne sache pas mon pouvoir. Comme ça elle éviterait de venir trop souvent vers moi. On sait jamais c’était quand même une nephil. Au moins elle n’était pas méchante vu qu’elle avait quand même la gentillesse de ne pas me laisser planter là en sang et à moitié nue. Cela évitait de me balader comme ça à une heure où il y a encore du monde dans les rues. J’imaginais pas la tête que les gens feraient s’ils me voyaient dans cet état lamentable.

Pour me faire pardonner je lui proposais donc de lui offrir un verre un des ces quatre. En fait quand j’y pense je pouvais très bien lui offrir chez moi. Elle aurait le choix entre soda, café, thé et autres trucs donc elle trouverait certainement son bonheur. Comme ça ma dette serait vite payer.

Elle accepta la proposition et continua sur le fait que c’était de sa faute. Que c’était elle qui avait pointer son arme et qu’elle s’excusait de ce geste. Il faut dire aussi que si je l’avais aidé c’était pas pour la buter après sinon elle y serait passer en même temps. J’étais pas le genre à faire dans la dentelle. Mais elle avait de la chance je n’étais pas du tout de ceux qui veulent anéantir l’autre clan donc elle avait de la marge.

Non merci ça ira très bien. Je n’ai pas besoin de pub je me la fais moi-même. C’est en forgeant que l’on devient forgeron. Mais merci de proposer.

Quand elle appliqua les bandages de fortunes sur mon dos je fis une grimace de douleur, mais ne dis rien. Elle faisait ça pour mon bien donc je n’avais pas le droit de me plaindre. Elle m’expliqua ensuite ce qu’elle comptait faire pour la suite et j’acquiesçais. Je lui montrais donc le chemin lui disant droite ou gauche. Comme ce n’était pas très loin elle dut faire simplement deux kekkais. Une fois à la porte j’ouvris la boutique afin que l’on puisse y rentrer et que Juliet arrête sa barrière.

Voilà merci. Tu veux boire quoi alors ?

J’allais fermer les volets pour montrer que la boutique était fermée afin que personne ne rentre et voit mon état.

J’ai un peu de tout donc hésites pas à demander. Et si tu veux quelques bouquins par la même occasion tu peux te servir.

Messages : 1440
Wishes : 104

avatar
N-Elue
MessageSujet: Re: [Rue Banale] Cartographier les Ombres n'est pas tout les jours facile [Terminé]   Sam 12 Sep 2015 - 18:38
Heureusement, là où elles devaient aller n'était pas très loin. Juliet n'était pas rodée dans la manipulation des Kekkai, et en faire plus que 3 à la suite était fatiguant. Elle était d'ailleurs transpirante quand elle entra dans la boutique qui appartenait visiblement à Aylen. Elle regarda tout autour d'elle, une librairie. C'était inattendu. Au vue de la violence des coups de la Seraph, Juliet aurait imaginé quelque chose de plus intenses que des livres. Comme par exemple un magasin de sport, ou policière ou quelque chose d'autre. Mais un peu de calme n'était pas de refus.

Aylen s'occupa de fermer les volets de la boutique et proposa même à boire à Juliet. Elle en avait de l'énergie pour faire tout ça tout en étant blessé.

- "Si tu as une bière, j'en prendrais volontier une. Sinon un soda quel qu'il soit me va très bien. Merci beaucoup. Mais ne te surmenage pas"

Juliet marcha un peu dans les rayons, y avait plein de livres intéressant. Mais elle n'allait rien toucher pour éviter de les salir. C'était un endroit très bien rangé, parfait pour le quartier Nord. Il ne semblait pas y avoir d'autre employé malgré l'heure de la journée, donc Aylen devait probablement être seule à s'occuper de cet endroit. C'était une occupation assez libre permettant de faire son travail de Seraph sans aucun problème, mais est-ce que ça permettait vraiment de payer les factures? D'un côté, si Aylen était très forte, son corps surnaturel lui permettait de vivre sans boire ni manger, donc l'argent ne devait plus être un problème. Juliet revint vers Aylen

- "Est-ce que j'ose te demander si tu as un haut pour moi? Au pire, c'est pas grave, il fait encore chaud dehors donc c'est pas trop problématique" dit-elle en souriant "Ca va tes blessures? Je peux faire quelque chose?"
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Rue Banale] Cartographier les Ombres n'est pas tout les jours facile [Terminé]   Sam 12 Sep 2015 - 19:34
Ma collègue avait réussi à tenir ses kekkais jusqu’à ce qu’on soit hors de vue c’était vraiment cool de sa part. Maintenant elle était épuisée ça se voyait et un bon petit coup à boire ne lui ferait certainement pas de mal. Quand elle regarda un peu partout elle parut surprise. Je souriais c’est sûr que vu le bourrin que j’étais ça devait faire bizarre de voir que j’étais libraire. Comme quoi faut pas se fier aux apparences.

Je m’occupais de fermer les volets et la boutique afin que l’on ne soit pas déranger et lui proposais à boire. Je partis donc en cuisine chercher deux bières et lui en tendis une décapsulant la mienne et prenant une bonne gorgée.

Ah ça fait du bien ! Après l’effort le réconfort comme on dit.

Je m’adossais à mon bureau bien contente que ce soit fini. Pour les courses on verrait plus tard du coup. Là j’avais la flemme. Il se faisait tard et vu mon état la meilleure chose à faire serait de me reposer, mais avant il valait mieux que je change ses pansements de fortune par des vrais bandages propres et que je désinfecte les plaies.

Ma collègue fureta un peu les différentes étagères pour voir un peu ce qu’ils y avaient dedans avant de revenir me voir. Elle me demanda si je pouvais lui filer un haut et il est vrai que le sien ne ressemblait plus à grand-chose.

Je partais en direction de ma chambre et pris le premier T-shirt qui venait afin de ne pas trop la faire attendre et passa également dans la salle de bain pour prendre les bandages et le désinfectant. Je revins ensuite vers elle lui lançant le T-shirt.

Tiens. Et puisque tu proposes si gentiment oui en effet tu peux m’aider. Il faut que je change les fringues un peu dégueu par des bandages propres et désinfecter mes plaies. C’est dans tes cordes ?

Je la regardais en souriant elle m’avait tendu la perche alors forcément je n’allais pas la laisser partir avant d’avoir eu son aide.

Sinon tu travailles dans quoi toi ?

Messages : 1440
Wishes : 104

avatar
N-Elue
MessageSujet: Re: [Rue Banale] Cartographier les Ombres n'est pas tout les jours facile [Terminé]   Sam 12 Sep 2015 - 19:48
Juliet but la bière avec plaisir. C'était une vraiment pas mauvaise, ou alors elle avait vraiment soif. Elle remercia Aylen qui était revenue avec un haut à sa taille. Il n'allait pas avec sa tenue et était beaucoup trop moderne à son goût, mais elle n'allait pas cracher dans la soupe. Elle le mit et sourit à Aylen qui expliqua ce qu'elle pouvait faire pour l'aider. Changer les pansement et nettoyer le tout, pas de problème.

- "Oui, c'est pas dur. Je suis pas infirmière ou médecin, mais je sais quand même nettoyer et mettre des bandages" dit-elle en souriant

Juliet n'allait pas insister plus avec les questions, voulant se montrer sous un jour serviable et amical. A moins qu'Aylen ne joue au même jeu, elle pourrait être sûre d'avoir une 'alliée' avec les Seraphs. Bien entendu, Juliet allait simplement emmagasiner un maximum d'information. Il lui arrivait rarement de questionner la guerre entre les deux groupes. Après tout, c'était un moyen d'accumuler plus d'information et de capacité, alors pourquoi s'en plaindre. Et les êtres humains se faisaient la guerre pour un oui ou un non alors bon. Juliet posa la bière et prit le désinfectant. Enlevant d'abord les bandages du dos, elle entreprit de nettoyer rapidement les plaies avant de placer du désinfectant dessus.

- "Je travaille au Wake Up Palema, un des journaux de la ville. Je sais pas si tu connais, mais on est moyennement célèbre, du moins à Palema. J'y suis reporter et je note tout dans mon calepin" dit-elle en mettant le premier bandage "Ce calepin est d'ailleurs la source de mon pouvoir ainsi que mon voeu"

Juliet l'invoqua dans sa main et le posa sur le comptoir. Aylen pourrait l'ouvrir mais pas l'utiliser ni même réussir à lire ce qu'il y avait d'écrit dedans. Mais elle pouvait voir qu'il était infini

- "Pas aussi intéressant que tes techniques de combat" dit-elle en riant "Toi, tu es cheffe de cette librairie, c'est ça?"

Juliet entoura la seconde blessure, maintenant elle allait s'occuper de la blessure la plus moche : celle du flanc.
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Rue Banale] Cartographier les Ombres n'est pas tout les jours facile [Terminé]   Dim 13 Sep 2015 - 11:54
Je lui ramenais ce qu’elle voulait donc une bière et un haut. Ce dernier n’allait pas du tout avec le reste de ces vêtements, mais de toute façon pas sûre que j’ai un truc dans ce style là. Donc ben j’ai pris ce qui venait et puis voilà. Elle était couverte c’était déjà ça.

Ce qui était bien c’est qu’elle savait quand même la base des soins et donc qu’elle allait pouvoir m’aider. Autant le flanc j’aurais pu faire seule, autant le dos c’était une autre paire de manche. Elle commença donc par le dos enlevant les habits déchirés qui faisaient bandages de fortunes et nettoya un coup la plaie avant de la désinfecter. Je fis une nouvelle moue ne trouvant pas ça agréable, mais pas trop le choix.

Pour penser à autre chose je commençais à lui demander où elle travaillais. On sait jamais si elle voulait répondre j’obligeais à rien. Quand elle me dit qu’elle était reporter je ne fus pas trop surprise, je sais pas elle avait l’air d’aimer potins croustillants. Quand elle me dit qu’il était même la source de son pouvoir son précieux calepin là, j’en fus assez surprise. Et c’était vrai vu qu’elle le faisait apparaître comme bon lui semble.

Je lui pris voir un peu comment il était. Je ne pouvais pas lire ce qu’il y avait de marquer, mais je faisais passer toutes les pages, mais le livre ne se terminait jamais. Un truc de fou.

Je ne dirais pas ça. C’est un pouvoir utile pour toi et bien pratique. Les miens sont plutôt fait pour cogner. Chacun son truc. Et oui je suis la chef de la librairie en même temps y que moi donc c’est pas bien difficile.

J’haussais les épaules tandis qu’elle passait au flanc.

Maintenant si tu veux me rendre le T-shirt ben tu sais où me trouver. Mais je saurais qui aller voir si jamais des nephils se pointe ici.

Une menace déguisée, mais qui en était une. Après à elle d’en tenir compte ou non. Mon pouvoir n’était pas à prendre à la légère donc j’espérais pour elle qu’elle ferait le bon choix.

Tu n’es vraiment pas concerné quand il s’agit de la guerre entre clan ?

Messages : 1440
Wishes : 104

avatar
N-Elue
MessageSujet: Re: [Rue Banale] Cartographier les Ombres n'est pas tout les jours facile [Terminé]   Dim 13 Sep 2015 - 12:16
Juliet sourit, le pouvoir de Aylen était bien lié au combat. Dommage qu'elle ne précisa pas plus. Mais au moins, ça laissait de quoi réfléchir. Elle aurait le temps pour faire son rapport au QG de toute façon. La libraire ne semblait pas vouloir participer à la guerre et donc n'était pas un objectif prioritaire. Pendant que Juliet nettoyait le flanc de Aylen, celle-ci précisa qu'elle pouvait lui rendre le T-shirt mais surtout sous entendu qu'elle saurait qui attaquer si des Nephils venaient sonner à la porte de Aylen. Juliet sourit, amusée. Si effectivement des Nephils venaient pour cueillir Aylen, elle s'assurerait qu'ils ne ratent pas leur coup. Il faut beaucoup plus d'informations pour commencer une chasse. Et puis, Juliet avait encore son lieu de vie de secret et elle passait peu de temps au Wake Up Palema. Cette menace ne l'inquiéta donc nullement.

- "Je te le déposerai probablement demain, le temps que je le lave. Mais tu sais, il y a plein de Nephil dans la ville et ce n'est pas car quelqu'un te trouve que ça veut dire que j'ai parlé" dit-elle en appliquant les désinfectants. "Pour être honnête, mon rôle chez les Nephils est de dissimuler l'existence des contractants aux yeux du publiques. Et ce, tant les Seraphs et que les Nephils. Donc je m'occupe de mettre des fausses informations dans mon journal ou d'aller convaincre les gens de ne parler que à moi et pas à d'autre journaux"

Ce qui n'était pas un mensonge. C'était probablement pour cette raison qu'elle avait été recrutée chez les Nephils ou alors car elle devenait gênante avec ses recherches. Dans tout les cas, elle était contente du résultat. Aylen lui demanda alors sa position sur la guerre.

- "Je suis concernée car je risques ma vie à chaque fois que je précise être Nephil, mais j'essaie de ne pas y participer. Ce n'est pas une guerre utile à mes yeux. Je ne comprends pas pourquoi Kyu et Bey se haïssent. Et toi? Tu m'as dit ne pas aimer cette guerre, mais comment fais-tu pour ne pas avoir des problèmes avec tes supérieurs?"

Juliet n'avait pas beaucoup discuté avec des Seraphs, mais en tout cas chez les Nephils, la discipline est importante.
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Rue Banale] Cartographier les Ombres n'est pas tout les jours facile [Terminé]   Dim 13 Sep 2015 - 16:06
Je la menaçais, mais au final je n’appliquerais jamais la menace n’étant pas pour faire du mal aux gens si je n’en avais pas la nécessité. Bien sûr si un nephil me combattait je n’allais pas me laisser faire sans me défendre, mais voilà. Mes pouvoirs étaient certes basés sur le combat, mais elle ne savait pas ce que c’était exactement et il valait mieux pour moi qu’elle en sache le moins possible. Comme ça elle garderait une certaine angoisse à l’idée de ce que je pouvais faire. Surtout que je pense avoir montré assez force pour ne pas qu’elle me prenne à la légère enfin bon.

Je lui dis qu’elle pouvait venir quand elle voulait pour me rendre mon T-shirt vu qu’elle savait maintenant où j’habitais. Elle me dis qu’elle me le rendrait sûrement le lendemain pour le laver avant. C’était gentil de sa part, mais elle n’était pas obligé de le laver non plus. Enfin c’est elle qui vois ça fera moins de lessive pour moi donc bon.

Certes tu n’as pas tord. Les visites c’est quand même pas interdit si ? Oh d’accord ça doit pas être facile tout les jours comme boulot , mais ça doit être vraiment intéressant. J’ai toujours aimer les enquêtes je suis sûre que j’aimerais bien ce genre de truc aussi. Mais j’ai choisi une vie un peu plus tranquille.

Je souris me disant que j’en disais peut-être trop là. C’est chiant ça elle est trop gentille du coup je perds mon côté méfiant et je commence à sympathiser avec elle. Et si elle utilisait ses infos après pour m’avoir ? Je devais rester concentré et ne pas oublier qu’elle était dans l’autre camp.

Je n’aime pas cette guerre oui et je me fiche de ce que les gens pensent que ce soit mes supérieurs ou autre. Mais il faut dire aussi que je leur raconte des bobards afin qu’ils me laissent tranquille. Généralement ça passe donc c’est le principal.

Je la regarde me disant qu’elle était vraiment curieuse, mais quelque part j’étais pareille.

Je ne savais pas qu’au sein des Nephils la hiérarchie était aussi stricte. C’est chiant. J’ai bien fait d devenir Seraph.

Messages : 1440
Wishes : 104

avatar
N-Elue
MessageSujet: Re: [Rue Banale] Cartographier les Ombres n'est pas tout les jours facile [Terminé]   Dim 13 Sep 2015 - 16:58
Juliet finissait le bandage en écoutant ce que disait Aylen. Les visites entre Seraph et Nephil étaient interdites. Bien entendu, le QG n'allait pas regarder le contact de chacun de ses membres pour voir si il n'aurait pas par hasard une fois aider un Seraph. C'était plus les cas de hautes trahisons qui intéressaient Juliet comme par exemple des meilleurs amis des deux clans ou pire, un couple formé entre eux. Mais il n'y avait encore jamais eu de mises à mort à cause de trahisons, peut-être qu'à cause de ça les gens s'étaient relâchés. Aylen aimait les enquêtes mais avait choisi de rester libraire. C'était étrange comme manque d'ambition ou peut-être n'avait-elle pas eu d'opportunité

- "Si jamais, tu peux toujours envoyer des petites découvertes au Wake Up Palema, un de nos membres l'examinera et on te créditera"

Juliet retourna à sa bière et recula. Elle avait soigné Aylen, son corps ferait le reste de la reconstruction probablement. Elle expliqua ne pas aimer la guerre et d'ignorer les remarques de ses supérieurs. C'était bien téméraire, peut-être trop. Surtout qu'elle mentait à la hiérarchie Seraph. C'était une bonne information à savoir ça. Juliet réfléchit quelques instants, se demandant si elle mentirait aux Nephils. Probablement, si ce mensonge permettait de gagner beaucoup. Elle précisa ensuite être heureuse d'être devenue Seraph

- "Et bien, votre Elu Shizuo est un sacré malade, si tu me permet la remarque" dit-elle en buvant "Je préfère largement être Nephil, mais après c'est vrai que les différences ne sont pas non plus très grandes. Au fait, comment Kyu t'as trouvé? C'était un recruteur ou est-ce qu'il est venu te sortir du pétrin? Pour moi, c'était un Nephil qui m'a demandé de me taire et en échange, je rejoignis son groupe"

Juliet sourit, s'appuya sur le comptoir. La rencontre avec Aylen Schnein était très intéressante et elle se demandait ce qu'elle allait devenir plus tard.
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Rue Banale] Cartographier les Ombres n'est pas tout les jours facile [Terminé]   Dim 13 Sep 2015 - 18:12
Je parlais de lui rendre visite, mais je n’étais pas vraiment autorisé à entrer en contact avec une nephil si ce n’est pour la tuer. Bah de toute façon le QG ne nous surveille pas en permanence et je peux toujours déformer la vérité. Je n’étais certainement pas la première à le faire j’en suis sûre. Et puis de toute façon je fais ce que je veux. Je ne suis pas non un chien qui obéit aux ordres aveuglement si ça m’intéresse pas qu’il trouve quelqu’un d’autre point. Enfin généralement je leur dis autre chose genre j’ai pas mal de boulot ou autre et ça passe.

Nan j’ai abandonné cette idée il y a longtemps déjà, mais si tu veux venir me tenir au jus de temps à autre je dirais pas non à une petite enquête.

Elle avait fini de me soigner et je bougeais un peu dans tout les sens pour voir si les bandages étaient bien faits. Elle s’était bien débrouillée. Mon corps ferait le reste. Je ne savais pas si lui dire que je mentais était une bonne idée, mais c’était fait maintenant donc ce n’était pas comme si je pouvais faire quelque chose. Et puis elle mentait pour cacher tel ou tel événement donc elle serait mal placé pour me critiquer.

Elle repartit sur les seraphs après avoir dit que j’étais contente d’en être une. Et là elle parla de Shizuo. C’est sûr que si elle prend le grand malade en puissance forcément ça ne donne pas envie. Ensuite elle me posa une nouvelle question qui concernait ma rencontre avec Kyu. Comment ça c’était passé et tout ça précisant que pour elle c’était pour qu’elle se taise qu’elle avait rejoint les nephils.

Shizuo est à mettre à part dans le panier des fous aliénés. Pour ce qui est de ma rencontre avec Kyu c’est lui qui m’a recruté et m’a proposé de faire un souhait. J’ai accepté pour plusieurs raisons.

Mon visage s’assombrit. Cela me rappelait la période où j’étais encore malade et faible. Cette époque était à présent révolue pour moi et je pouvais maintenant menée une vie à peu près normale.

On fait tous des choix pour certaines raisons et j’ai fais les miens en partie pour ma famille. Et toi tu as des gens qui te sont cher Juliet ?

Messages : 1440
Wishes : 104

avatar
N-Elue
MessageSujet: Re: [Rue Banale] Cartographier les Ombres n'est pas tout les jours facile [Terminé]   Dim 13 Sep 2015 - 19:02
Les bandages tenaient et c'était tant mieux. Juliet n'avait pas envie de les refaire. Elle écoutait Aylen qui semblait aller mieux. Elle semblait même moins lui en vouloir. Il fallait d'ailleurs que la journaliste soit moins offensive lors de ses prochaines rencontres avec des Seraphs, car tous ne serait pas autant peu rancunier que la libraire. Elle avait encore de la peine à savoir si Aylen bluffait ou non. Si seulement son petit calepin pouvait lire l'esprit des gens...

Aylen mentionna que Shizuo était à mettre à part. Cela voulait-il donc dire que la majorité des Seraphs ne cherchaient nullement la guerre? C'était difficilement croyable. Il y avait souvent des combats entre les deux camps alors, la guerre ils y participaient. C'était une idée à creuser avec d'autre personnes, idéalement des Seraphs. Mais Juliet n'allait pas se présenter comme une petite innocente vers des Seraphs et leur demander l'avis sur la guerre tout de même. Mais il devait surement y avoir un moyen... Peut-être chercher si des personnes pensaient la même chose chez les Nephils, infiltrer leur groupe, et voir si ils avaient des contacts avec les Seraphs. Bonne idée. Dans tout les cas, Aylen précisa, l'air sombre, que chacun faisait ses choix et qu'elle les avait fait pour sa famille en partie.

Quand Aylen lui demanda si elle avait quelqu'un de cher à ses yeux, Juliet réfléchit un moment. C'était un moyen de pression bien entendu. En précisant qu'elle aimait tout de même ses parents, elle les mettrait à risque. Quel était la probabilité que ce soit le but de Aylen? Juliet n'arrivait pas à l'estimer. Si elle ne disait rien, cela romprait tout début de lien entre les deux et mentir sur un tel sujet était pour le moment impossible.

- "Je tiens énormément à mes parents même si je ne les vois pas très souvent. Ils sont probablement les personnes les plus chers à mes yeux. Je n'ai aucun amant ni amante, je suis libre comme l'air à ce sujet. De toute façon, être en couple avec quelqu'un dans notre condition serait très compliqué. On devrait constamment leur mentir et ils seraient toujours en danger. Je ne pense pas que j'y arriverais."

C'était en grande partie vraie. Elle n'aimerait pas être en couple à cause du fait que c'est handicapant, surtout pour une femme. Généralement, un couple voulait fonder une famille, ce qui voulait dire tomber enceinte et s'occuper des enfants. Même avec une bonne répartition des tâches, elle ne pourrait pas être présente et pour sa famille et pour son travail et pour sa Nature. Peut-être que si son compagnon était également Nephil, ça pourrait être plus simple.

- "Et pour toi? Tu es aussi libre ou tu as une personne dans ton coeur? Auquel cas, comment tu fais pour concilier amour et travail?"
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Rue Banale] Cartographier les Ombres n'est pas tout les jours facile [Terminé]   Dim 13 Sep 2015 - 21:07
Au finale je m’entendais bien avec Juliet, même si je n’étais pas cent pourcent sur de sa franchise ça me faisait du bien de parler un peu de l’univers nephil/seraph à quelqu’un. Je n’avais pas pour habitude d’en parler. Mais après ça ne me dérangeait pas outre mesure.

Shizuo était vraiment dérangé et un horrible tueur, mais tous les seraph n’était pas à mettre dans le même panier. Après je pense qu’on était à peu près à égalité avec les nephils pour ce qui est du nombre qui aime bien supprimer le camp adverse. Mais nous n’étions pas tous comme ça. Certains étant comme moi préférant éviter le combat si ce n’était pas nécessaire ou si on pouvait faire autrement. Je faisais ça surtout pour sauver des vies pas pour en prendre davantage.

Enfin bon après on fait des choix dont on n’est pas toujours fier, mais on les fait quand même pour ceux qui nous sont cher. Si je devais choisir entre la vie de ma famille et la vie d’un nephil je n’hésiterais pas une seule seconde. Bien sûr s’il existait un moyen de les sauver les deux je le trouverais. Mais ça ce n’était pas toujours simple.

Je lui demandais ensuite si elle avait quelqu’un qu’elle aimait. Sa famille ou une personne spéciale. Elle me répondit qu’elle tenait beaucoup à ses parents et je sentis que c’était sincère. Par contre elle n’avait pas de personne spécial car elle pensait que ce serait bien trop compliqué. On va dire que ça dépend si la personne est dans le même cas que nous ou non. Dans ce cas là pas obligé de lui mentir.

Pour te prouver ma bonne foi et comme quoi je ne ferais rien à tes parents je vais te dire que moi aussi j’aime mes parents et que j’ai également une sœur à laquelle je tiens énormément. Mais on a toujours eu des relations assez compliquées.

J’haussais les épaules avant que Juliet n’embraye sur la personne spéciale que je pourrais potentiellement avoir. Je rougis pensant directement à Allysea. Je souriais avant d’acquiescer à sa question.

Oui en effet j’ai une personne spéciale, mais elle est au courant pour les ombres et tout ça donc ça aide pas mal pour tout concilier. Si tu veux vraiment quelqu’un il faut que tu trouve une personne de ton camp.

Il valait mieux pas que je lui dises que la personne que j’aimais était dans son camp à elle ça pourrait peut-être poser problème pour Ally.

Messages : 1440
Wishes : 104

avatar
N-Elue
MessageSujet: Re: [Rue Banale] Cartographier les Ombres n'est pas tout les jours facile [Terminé]   Dim 13 Sep 2015 - 21:29
Petit à petit, chacune des deux femmes donnaient plus d'informations l'une sur l'autre. C'était une discussion agréable pour Juliet qui avait un mélange de sympathie et de supériorité à l'égard d'Aylen. C'était une Seraph innocente comme pas deux qui n'allait pas faire de mal à une mouche. Elle serait gentille dans son rapport, indiquant qu'elle ne présentait pas de danger immédiat et donc pas besoin de l'éliminer. Elle parla de sa soeur avec qui elle avait des relations compliqués. Ce serait intéressant de la rencontrer, peut-être qu'elle serait plus encline à discuter de Aylen.

Quand Juliet demanda si elle possédait une personne spéciale à son coeur, Aylen rougit et sourit amoureusement. Ce devait être récent ou alors très intense pour que rien que la pensée de son compagnon lui amène un sourire et une forte émotion. C'était mignon, de voir l'amour comme ça. Juliet n'en avait jamais vraiment eu, mais elle s'y était habituée. Elle n'était pas faite pour avoir un compagnon. Elle était beaucoup trop indépendante et ne supportait pas de dépendre de quelqu'un. Aylen précisa que son amante était au courant des ombres. C'était donc une Seraph à ses dires. C'était intéressant... Et surtout c'était une femme. Juliet hocha la tête, plutôt admirative. Maintenir un couple lesbien et survivre à la guerre, ce ne devait pas être tout les jours faciles.

- "C'est très mignon. Tu as l'air toute amoureuse en plus. Je suis contente pour toi que tu aies trouver une Seraph pour te soutenir. Elle est comment?" demanda-t'-elle avant d'ajouter "Je doutes personnellement être fait pour ça. C'est contraignant d'avoir un compagnon, tu ne trouves pas?"
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Rue Banale] Cartographier les Ombres n'est pas tout les jours facile [Terminé]   Dim 13 Sep 2015 - 22:50
Au final j’étais en train de lui raconter ma vie là. On verrait bien si ça me mettait dans la mouise. Pour le moment je m’entendais bien avec elle et ça me suffisait. Le présent comptait en priorité on verrait ensuite où je finirais. Je lui avais quand même parlé de ma famille ainsi que de ma sœur. D’ailleurs cela faisait un moment que je n’avais pas vu Hilda elle me manquait cette petite grincheuse adorée. D’ailleurs je n’avais pas précisé qu’elle était Nephil sinon j’en connais une qui se serait empressée de la rencontre pour en savoir plus sur moi et mes pouvoirs.

Je lui parlais même d’Ally ne précisant pas grand-chose sur elle. Mais j’avais quand même mis les pieds dans le plat en disant elle. Cela n’avait pas du lui échapper et elle devait maintenant savoir que j’étais plutôt fille. Mais ça n’avait pas l’air de la déranger. Quelque part, la personne que je mettais dans mon lit ne regardait que moi. Cela ne changeait e rien mon caractère au quotidien.

Elle finit par commenter ce qu’elle voyait dans mes expressions en plus de me poser d’autres questions. Elle était avide de connaissance et de potins elle. C’était bien une reporter. J’étais vraiment rougissante face à son commentaire alors. Je ne savais pas encore bien si c’était de l’amour que je ressentais, mais elle venait de m’ôter mes derniers doutes. Je devrais en parler à Ally et lui faire ma déclaration proprement, mais pour l’instant j’essayais de ne pas trop me casser la gueule car j’arrivais sur un terrain glissant…

Ce n’était justement pas une seraph donc la décrire pourrait compromettre Ally si jamais Juliet l’avait déjà vu…Comment faire. Je ne pouvais pas décrire la sœurette non plus vu qu’elle était aussi dans l’autre camp. Je réfléchissais à vive allure et finit par me décidé j’allais donner une description vague et ça irait très bien.

Elle est merveilleuse et à chaque fois que je la regarde je vois tout l’amour qu’elle ressent pour moi dans son regard. Elle était timide quand je l’ai rencontré, mais une fois qu’elle connait c’est une femme forte et pleine d’assurance. Et redoutablement sexy aussi. Enfin bon je fus conquise en deux temps trois mouvements…

Je la regardais me disant que j’avais pensé comme elle à l’époque.

Je me suis toujours dit que j’étais bien toute seule. Mais depuis que je la connais même si ce n’est pas facile avec la guerre je me dis que je ne pourrais plus vivre sans elle. Si ça se trouve toi aussi tu tomberas amoureuse je te le souhaite tu verras c’est bien et ça te fera vite changer d’avis car je pensais comme toi autrefois.

Messages : 1440
Wishes : 104

avatar
N-Elue
MessageSujet: Re: [Rue Banale] Cartographier les Ombres n'est pas tout les jours facile [Terminé]   Lun 14 Sep 2015 - 0:09
La description de l'amante de Aylen était mignonne. Elle débordait d'attachement pour elle. La description était vague, mais c'est normale en début de relation. On était encore aveuglé par l'autre et par la passion. Il fallait attendre entre 1 et 3 ans pour que l'on voit l'autre tel qu'il est, c'était la vraie épreuve dans le couple.

Aylen donna ensuite quelques encouragement et des conseils. C'était gentil, mais Juliet se connaissait plutôt bien. Elle n'avait pas besoin de tendresse ou d'amour. Elle recevait déjà beaucoup de sa famille et le sexe, elle en trouvait de temps en temps. Tout le reste, elle le récupérait dans son travail et ses victoires. Y avait rien de plus jouissifs que ça à ses yeux. Mais peut-être qu'Aylen avait trouver la perle rare qui pouvait faire changer d'avis en quelque seconde. Juliet ne croyait pas au coup de foudre, mais si les gens en avaient, tant mieux pour eux.

- "C'est vraiment magique pour toi. Je t'envierai presque. Je ne suis pas spécialement intéressée dans les femmes, mais ça doit changer beaucoup" dit-elle en finissant sa bière "Merci de tes encouragements. Peut-être que je trouverais quelqu'un effectivement, mais je suis pas nécessairement la personne qui pourrait facilement être aimée"

Ça aussi, elle le pensait. Juliet aimait trop l'action et l'indépendance pour qu'une personne soit intéressée en elle. Mais c’était pas si mal. Y avait bien eu l'informaticien qui avait flashé sur elle, mais elle l'avait plus utilisé qu'autre chose... Juliet regarda sa montre, le temps passait extrêmement vite.

- "A moins que tu veuilles parler de quelque chose, je pense que je vais te laisser te reposer tranquillement. Je te laisse pas mon numéro, pour des raisons évidentes, mais tu peux toujours me contacter au travers du Wake Up Palema" dit-elle en posant la bière vide
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Rue Banale] Cartographier les Ombres n'est pas tout les jours facile [Terminé]   Lun 14 Sep 2015 - 17:21
J’espérais que la description vague lui suffirait. Je l’aurais bien décrite physiquement et mentalement, mais ce serait trop révélateur et je ne pouvais pas mettre en danger Ally.

Juliet n’avait pas l’air d’avoir vraiment besoin de conseils, mais je lui en donnais quand même sait-on jamais. Après à elle de voir ce qu’elle en ferait. Je ne l’obligeais à rien, ce serait elle seule qui déciderais ce qui arriverait dans sa vie. Je lui souris quand elle me dis ses impressions c’est vrai que j’étais vraiment heureuse à l’heure actuelle.

Les femmes ont une sensibilité différente des hommes, elles sont également plus douces. Après chacun ses préférences.

Une fois finit sa bière elle repartit sur le fait qu’en gros ça ne m’interessait pas et que de toute manière elle n’était pas faite pour ça. Elle verrait bien ce que la vie lui réservait. Du moment qu’elle était bien comme ça c’était le principal.

Il commençait cependant à se faire tard, la jeune femme n’allait certainement pas rester très longtemps. Je souriais ce fut une bonne petite discussion peut-être qu’à l’avenir on deviendrait amie qui sait on est jamais à l’abri de rien.

Je commence à être fatiguée en effet, mais si tu veux on pourra se revoir de temps en temps boire un café ou autre. Et je te contacterais si jamais j’ai besoin de me faire soigner dis-je en rigolant.

Je me levais et la prise dans mes bras habituer à faire des câlins à tout le monde. Je ne savais pas si c’était bon de lui faire confiance, mais j’avais envie de tenter le coup on verrais bien si ça me faisait tomber ou grandir.

Messages : 1440
Wishes : 104

avatar
N-Elue
MessageSujet: Re: [Rue Banale] Cartographier les Ombres n'est pas tout les jours facile [Terminé]   Lun 14 Sep 2015 - 20:18
Juliet sourit, une femme avait probablement plus de capacité 'instinctive' pour faire plaisir à une autre. Quoique, il serait intéressant d'évaluer les différences entre les deux à ce sujet. Mais n'étant pas reporter d'une revue X, ce ne serait pas qu'elle qui s'en occuperait. Suite à la remarque de Juliet, Aylen confirma qu'elle avait besoin de repos et qu'elles se révéraient peut-être pour un verre de temps à autre. Pourquoi pas, ce n'était probablement pas illégal tant qu'elle faisait ses rapports. Elle la serra dans les bras et Juliet lui rendit gentiment.

- "Appelle plutôt une vraie infirmière pour te soigner, ça sera quand même mieux" répondit-t'-elle en riant.

Juliet lui sourit ensuite et ajouta

- "Allez, repose toi bien et continue à rester hors de la guerre. Je pense que c'est le meilleur moyen pour que tout le monde soit heureux" conseilla-t'-elle avant d'ajouter "Et je vous souhaites tout les bonheurs du monde à toi et à ta compagne. J'espère que vous construirez quelque chose de beau et si un jour je trouve quelqu'un, on se fera une soirée en couple. Sans préciser nos natures, bien entendu"

Juliet avait décidé de finir sur une touche de vérité. Aylen méritait bien ça. Lui préciser de rester en dehors de la guerre n'était pas nécessaire, mais elle sentait qu'il fallait le dire. Les deux camps étaient très tendus pour le moment et elle avait l'impression que quelque chose de gros allait se passer. Elle la salua et partit, pensive. Elle allait devoir faire un beau rapport mais pas l'accabler, ça serait cruel de s'attaquer à une personne innocente et amoureuse.

[Et, je te laisse le mot de la fin. Ce fut un plaisir de Rp avec toi Very Happy ]
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Rue Banale] Cartographier les Ombres n'est pas tout les jours facile [Terminé]   Lun 14 Sep 2015 - 21:25
Je finis par acquiescer quand Juliet me parla de me reposer. C’est vrai que j’avais pas mal morfler et la seule chose qui me ferait grand bien ce serait du repos. Je lui disais de me contacter si jamais elle voulait boire un verre et sinon je lui fis un câlin. A mon grand étonnement elle y répondit. Je crois que ma confiance était justifiée finalement.

Certes, mais j’ai aucune amie infirmière qui ne flipperait pas en voyant des blessures pareilles. Toutes personnes normales auraient cette réaction.

Je lui souris pour répondre à son sourire à elle tandis qu’elle me faisait ses adieux pour la journée. En espérant quand même que je la reverrais. Ce serait cool.

Promis je ferais tout mon possible pour rester en dehors de tout ça. Merci et pourquoi pas une soirée en couple ç pourrait être sympa un de ces jours.

Au moins si elle avait un quelconque soucis elle savait qu’elle pourrait venir ici. Je crois bien que je m’étais faite une bonne amie, même si je ne savais pas si ça durerait éternellement. On verrait bien qui sait ce que la vie nous réserve vraiment ? Je la regardais disparaître au détour d’un virage et refermais la boutique pour aller me reposer. Ce fut une journée enrichissante, mais la prochaine fois j’essayerais d’éviter de me faire autant charcuter.

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Rue Banale] Cartographier les Ombres n'est pas tout les jours facile [Terminé]   
 [Rue Banale] Cartographier les Ombres n'est pas tout les jours facile [Terminé]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Des astuces sympas de tout les jours
» Je suis nouveau , et je suis tout les jours vlagamer ! Présentation ...
» CRUIS'N EXOTICA DEFAUT BATTERIE reenitialise tout les jours
» Les petits trucs à faire tous les jours
» edition speciale: AF armag a osé ! lettre ouverte de leurs 4 vérités.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fate of Wishes :: Palema :: Quartier Nord :: Archives-