Un mystérieux petit animal croise votre route : Je souhaite que tu passes un contrat avec moi. En échange, j'exaucerais n'importe lequel de tes voeux.
 

Partagez | 
 [Terminé] [Quartier de Bunker Hill] L'heure n'est plus à la parole !

Invité
MessageSujet: [Terminé] [Quartier de Bunker Hill] L'heure n'est plus à la parole !   Sam 7 Nov 2015 - 2:21
Les rayons du soleil sortirent Hadence de son sommeil. Il ouvrit les yeux, stupéfait d'avoir aussi bien dormi. Cela faisait longtemps que ce n'était pas arrivé.
Sortit de sa stupeur, il aperçu Saskia qui dormait à poing fermés collée à lui. Inconsciemment, il avait passé un bras autour d'elle pendant la nuit. Il le retira doucement ne voulant la réveiller.

Il se leva et s'habilla rapidement avant de se passer un coup d'eau au visage. Une multitude de questions se bousculaient dans sa tête : Saskia apprécierait elle de vivre avec lui ? Devrait il lui révéler son statut de Seraph ? Allait-il lui parler des voeux qui pourraient lui permettre de rejoindre son frère ?

Sa rapide toilette finie, Hadence se tint debout face à la jeune russe endormie.
Elle semblait si frêle ... il repensait également aux événements de la veille. Personne ne devrait avoir à trainer un passé aussi douloureux, surtout si jeune. Mais désormais, Hadence ferait tout ce qui est en son pouvoir pour l'en débarrasser, ou plutôt rendre la suite plus légère.

Hadence avait envie de démarrer l’emménagement, mais il tenait à ce que Saskia dorme. Il avait le pressentiment que la suite des événements serait éreintantes, et ce repos était d'or.


Dernière édition par Hadence le Mer 16 Déc 2015 - 17:26, édité 2 fois

Invité
MessageSujet: Re: [Terminé] [Quartier de Bunker Hill] L'heure n'est plus à la parole !   Jeu 10 Déc 2015 - 14:30

Saskia ouvrit un œil puis l'autre. Déboussolée, elle mit quelques temps avant de se rappeler de là où elle était ; chez elle. Du moins si tant est que l'on pouvait nommer chez-soi ce squat miteux dans lequel elle créchait la nuit et s'éloignait le jour. Elle resta immobile, observant l’obscurité avant de percevoir une autre respiration. Son cerveau fonctionnait à toute vitesse, son cœur s'emballa avant que les péripéties de la veille ne lui reviennent en mémoire. Elle et son bad trip, elle et Hadence, elle et sa nouvelle vie.

Hadence se tenait debout. Elle devait avoir une drôle de mine à force de réfléchir et de se souvenir. Si la demoiselle s'était rendue compte plus tôt qu'elle était observée, sûrement aurait-elle feigni de dormir encore un peu pour pouvoir penser calmement. Maintenant, il n'y avait plus d'échappatoire possible, il la voyait et elle le voyait.

– Bonjour.

Une manière comme une autre de commencer la journée en saluant autrui.
La Russe s'éloigna de l'amoncellement de couvertures pour se diriger vers l'unique lavabo et se passer de l'eau sur le visage. Hadence pourrait-il vraiment respecter sa parole et lui permettre de revoir Avdeï ? À ce jour, elle ne connaissait qu'une manière de revoir son petit frère et aux dires de Leeroy, cette solution n'était que folie. Alors quoi ? Rester seule face à sa solitude et à broyer du noir ? À ce jour, les moyens financiers pour récupérer son petit frère étaient hors de sa portée. Emprunter à un gang ? Cela signifierait se vendre par la même occasion, Saskia ne s'y risquerait pas, elle empruntait déjà bien assez à droite et à gauche pour se procurer sa came, elle avait déjà bien assez de petits créanciers lui rappelant qu'elle n'avait pas payé, inutile de nager près du danger. Le gros, cette fois-ci.

– C'est quoi le programme ?

Elle s'en remettait totalement à Hadence. L'emménagement était à l'ordre du jour, oui. Ce serait rapide car d'affaires, elle ne possédait presque rien.

Invité
MessageSujet: Re: [Terminé] [Quartier de Bunker Hill] L'heure n'est plus à la parole !   Sam 12 Déc 2015 - 5:36
Un sourire moqueur éclaira le visage d'Hadence. La tête de la jeune fille au réveil était risible. Elle toujours sur ses gardes, à jouer les rebelles ... semblait complètement déboussolée.
Le programme ? Se devaient ils de tenir un programme ? Il aurait bien aimé répondre survivre et aller de l'avant, mais peut être étais-ce trop futuriste ... ou optimiste.

- Commences par aller te débarbouiller, t'as une sale tête ce matin,
lui lança-t-il en guise de provocation.

Il balaya du regard le squatt qui s'offrait devant lui. Il aurait bien réuni les affaires de la jeune Russe pendant qu'elle se lavait, mais il n'aurait su dire ce qui était à prendre ou à jeter dans ce dépotoir.
Il commença donc par rassembler les quelques vêtements qui trainaient et les posa sur le lit. Elle n'avait pas grand chose.

- On va aller t'acheter quelques fringues cette aprém. Et tu en profiteras aussi pour t'acheter ce dont tu as besoin, le matériel féminin n'étant pas vraiment d'actualité chez moi.

Une nouvelle vie démarrait, autant pour elle que pour lui. Il avait escroqué assez d'argent pour pouvoir subvenir aux besoins matériels de Saskia, ce qui le soulagea car il ne savait pas quoi en faire.
Une nouvelle arrivante chez lui ... un élément inédit rejoignait le lion dans sa cage, jouerait elle le rôle de proie ou de lionne ?

Invité
MessageSujet: Re: [Terminé] [Quartier de Bunker Hill] L'heure n'est plus à la parole !   Dim 13 Déc 2015 - 18:06

Se débarbouiller ? Déjà fait. Furtivement, de l'eau sur le visage, mais suffisamment pour lui éclairer l'esprit. Du moins le minimum syndical. Elle écouta le programme de la journée, attentive et curieuse. S'acheter de nouvelles fringues ? Pourquoi pas. Les siennes étaient usées jusqu'aux coudes. Certains vêtements avaient été reprisés plusieurs fois dans le but de recoudre les trous laissant passer l'air frais. Elle jeta un coup d’œil vers l'ensemble de la pièce à vivre du squat lui servant aussi de chambre à coucher. Elle se baissa pour ramasser les quelques T-Shirt traînant  au sol, les sweats dispersés ici et là et les collants opaques, certains effilés, qu'elle mettait toujours en présence d'un short. Ces derniers aussi furent rassemblés. Pas de pantalons, la demoiselle n'aimait pas ça. Un baggy traînait dans un coin de la pièce malgré tout, elle le rassembla avec les autres fringues. Et les sous-vêtements, bien sûr. Le tout n'avait rien à envier à une véritable penderie mais c'était ses fringues, les siennes, certaines venaient de Russie et avaient au moins un ou deux ans. D'autres, plus récentes, lui avaient été offertes pas Howard ou prêtées par d'illustres inconnus. Des prêts devenus des dons au fil des mois, cela se passait toujours ainsi avec Saskia.

– Séance shopping hein ? fit-elle avec un sourire, et je serai curieuse de savoir ce que tu entends par « matériel féminin ».

Autant appeler chaque chose par son nom. Pour ce qui était du maquillage, il suffisait d'observer Saskia pour se rendre compte que ce n'était pas sa tasse de thé. Un léger liseré de crayon noir tout autour de ses yeux d'ocre et le tour était joué. Rien de bien superficiel ni très recherché en soit mais si à elle cela lui suffisait, alors c'était l'essentiel.

L'ensemble des fringues pliées tenait dans un sac à dos rapiécé. Aucun objet de valeur, quelques objets de toilette, le strict minimum, et c'était là tout. Aucun surplus, aucun livre ou moyen de distraction, aucun souvenir de la Russie ou de son petit frère. Juste sa mémoire qu'elle traînait du matin au soir. Saskia se contentait de peu, ayant toujours eu ce que bon lui semblait enfant, elle avait mis une barrière avec ce mode de vie dès son adolescence. Cela ne lui manquait pas, au contraire, elle avait le sentiment d'avoir renoué avec les choses primaires de la vie, l'essence même, au fil du temps.

– Si tu as des sous de côtés, pourquoi tu ne les gardes pas pour vivre ailleurs que chez toi ? Ça serait plus rassurant que de les user pour une inconnue qui peut te filer entre les doigts à tout moment.

Une inconnue.
C'était toujours ainsi qu'elle se définissait vis à vis d'Hadence. Une parfaite étrangère dont il ne savait rien, juste quelques bribes qu'elle avait bien voulu lui distiller au fil des conversations ou plutôt de son bad trip de la veille, dépitée qu'elle était. Maintenant, elle était à nouveau sur ses gardes. Elle le suivait dans l'espoir qu'il serait la solution pour Avdeï. Démarche purement intéressée s'il en fallait.

Le sac sur ses épaules, elle était fin prête. Le tout ne pesait pas bien lourd, le textile n'était pas réputé pour peser des tonnes. S'il y avait un centre commercial dans le quartier Sud, Saskia n'y avait jamais mis les pieds en une année de vie à Palema. Après tout, elle évitait ce type de lieu, n'ayant pas grand chose à y faire sans sous à dépenser, préférant voler à droite et à gauche pour survivre.

– Je te suis.


L'impression d'être une enfant à qui il fallait tout apprendre, qu'il fallait civiliser pour l'éloigner de la vie sauvage. Tout n'était pas totalement faux, mais ni totalement vrai non plus. Plus qu'à se mettre en route pour débuter la genèse de sa nouvelle vie, commençant par de nouveaux achats. Si cela ne tenait qu'à elle, elle n'aurait en rien demandé quoi que ce soit, ayant déjà le nécessaire à ses besoins. Les jeunes mâles sont décidément bien étranges en compagnie des femelles, parfois.

Invité
MessageSujet: Re: [Terminé] [Quartier de Bunker Hill] L'heure n'est plus à la parole !   Lun 14 Déc 2015 - 10:19
Hadence haussa les épaules. Il déménageait sans cesse et le loyer n'était pas un soucis. Et puis vu le peu de temps qu'il passait chez lui, quelque chose de plus grand n'était pas nécessaire. Il se tourna vers Saskia, lui fit un clin d’œil et afficha un sourire en coin :

- J'ai pour habitude de faire confiance à mon instinct. Et dans ton cas, il est plus que confiant.

Le jeune homme ne côtoyait presque jamais personne. Le souvenir de Saskia lovée contre lui durant la nuit lui confirma que non, elle n'était plus dans la catégorie des inconnus pour lui. Elle était passée dans celle des challenges, et dieu sait qu'Hadence aimait ça.

Il se retourna et vit Saskia embarrassée de toutes ses affaires, comme une enfant qui s'apprêtait à partir en colonie de voyage. Il rigola doucement de façon moqueuse.

- Tu sais, la journée risque d'être longue. Vaudrait mieux que tu transportes tes affaires plus confortablement.

L'étudiant s'en saisit, les posa sur le lit et replia le drap dessus. Une fois cela fait, il l'attacha sur lui-même de façon solide et le tint comme un baluchon.

- Maintenant on peut y aller ma belle. Si jamais tu veux faire tes adieux à cet endroit, n'hésites pas.

Sur ces mots, Hadence sortit de la pièce et laissa le soleil bercer ses pupilles. Agréable journée pour un mois de décembre pensa-t-il. Il invoqua un léger vent qui le ravit au plus haut point. Un frisson délectable parcourut tout son corps. Le quartier était bien plus silencieux qu'il y a quelques heures.
Peu importe, direction l'Est de Palema maintenant pour faire les boutiques !

Invité
MessageSujet: Re: [Terminé] [Quartier de Bunker Hill] L'heure n'est plus à la parole !   Lun 14 Déc 2015 - 18:53

Son instinct confiant la concernant ? C'était bien la première fois qu'on lui disait cela, ou du moins l'une des premières fois. Le sentiment était-il réciproque de la part de la Russe ? Il était encore trop tôt pour le dire. La demoiselle sympathisait avec beaucoup de monde, parlait facilement  avec ceux qui venaient à elle mais de la confiance ? En qui avait-elle réellement confiance à ce jour ? Elle avait confiance en Howard qui l'avait guidée lors de ses premiers pas. Devait-elle voir en Hadence un nouvel Howard, à sa manière certes, bien plus taquin et avec plus de répondant ? Inutile de se prendre la tête avec des questions de ce type. La brune verrait bien comment tout cela évoluerait.

Elle observa Hadence fabriquer un baluchon de fortune contenant ses affaires. Là, ils avaient l'air tous deux de partir sur les routes, le pouce levé prêt à faire de l'auto-stop. Surtout lui qui tenait son baluchon, à croire qu'il la croyait trop frêle pour porter ses affaires personnelles.

Hadence s'enfuit vers l'extérieur, laissant Saskia seule avec l'antre qu'elle avait occupée pendant un an, plus ou moins. Un habitat de ce type, pour être exacte, car des squats, elle en avait avalé quelques uns depuis son arrivée à Palema, restant quelques semaines dans l'un qui fermait avant qu'un autre ne soit ouvert par d'autres gens de son espèce.
Non, elle n'avait aucune envie de s'éterniser ici. Des souvenirs, elle n'en avait pas par ici. Tous s'étaient gravés en Russie ou attendaient d'être écrits. Pour le moment, la feuille restait désespérément vierge. Avec le retour d'Avdeï, tout changerait. Car oui, viendrait un jour où elle le reverrait, elle en Russie ou lui aux Etats-Unis, elle pressentait qu'Hadence avait dit la vérité. Alors à son tour elle sortit. Il n'y avait rien de bon par ici.

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Terminé] [Quartier de Bunker Hill] L'heure n'est plus à la parole !   
 [Terminé] [Quartier de Bunker Hill] L'heure n'est plus à la parole !
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Bunker Hill] Une infirmière chez les junkies
» [Recherche terminée] Sims 2 - Recherche quartier entièrement décoré.
» Faire un quartier circulaire
» Silent Hill 3
» Base Alpha Tango Zoulou du CSNU[Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fate of Wishes :: Palema :: Quartier Sud :: Archives-