Un mystérieux petit animal croise votre route : Je souhaite que tu passes un contrat avec moi. En échange, j'exaucerais n'importe lequel de tes voeux.
 

Aller à la page : 1, 2  SuivantPartagez | 
 [Complexe D-1] Nina.

Messages : 345
Wishes : 68

avatar
N-Choisi
MessageSujet: [Complexe D-1] Nina.   Mer 9 Déc 2015 - 3:48
Complexe D-1:
 



Je suis sur le sol, en position fœtal, alors que Nina se penche pour me regarder dans les yeux. Son visage se trouve à quelques centimètres du miens…

-Oh, Diechi… Pourquoi refuses-tu de me parler?


Parce que tu n’es pas réelle! Tu ne pas être là. J’étais là lorsqu’on t’a déposé au fond de ce trou dans la terre. Un trou dans la terre… Quel est le terme déjà? Une crevasse, une tranchée? Non, c’est une tombe! J’étais là lorsqu’on a déposé Nina dans sa tombe!
Mon brillant cerveau est mis à rude épreuve. Depuis maintenant 1 heure, j’ai de la difficulté à trouver les mots que je cherche pour exprimer les choses clairement. Et depuis peu, je n’arrive même plus à organiser mes propres pensés. Impossible de penser dans une autre langue que l’anglais, ou de faire des racines carrées.

La fille qui se tient devant moi, portant des vêtements sombres et un sourire tout ce qu’il y a de plus innocents, c’est Nina. Mon premier et seul amour, qui s’est suicidé dans la cuisine de mon appartement il y a de ça plus de 2 mois. Mais en fait ce n’est pas vraiment elle. Ce n’est pas non-plus un fantôme, parce que les fantômes n’existent pas… Mais les âmes existent selon le Code de Steins alors… Non! Le code dit qu’elles PEUVENT existées! C’est une possibilité, c’est tout!
… Alors c’est possible? Oui, mais cette Nina-là n’a pas d’âme. C’est une hallucination. Créer par mon cerveau. Elle porte un sarrau de laboratoire noir, c’est preuve non? Elle n’a jamais porté ça de sa vie. D’ailleurs pourquoi on ne fait pas de sarrau noirs, c’est vraiment classe… Ah oui, un truc sur le manque de contraste que ça apporte avec la couleur foncée… Ah, ce que c’est dur de se souvenir de ces petites informations bien farfelus…

Mais il y a bien un truc donc je me rappelle. Et c'est que tout ça a commencé il y a de ça 3 jours.



FLASHBACK



-Veux-tu bien me dire ce que tu es en train de faire?

Je me tourne, surpris d’être ainsi interrompu dans mes réflexions. Je vois un grand homme, un monstre de muscles, mais au sourire d’ange. C’est mon grand frère Ottavo, et je dois avouer qu’il pose une bonne question. Je suis affalé dans un fauteuil, mon regard posé sur 8 écrans distincts, tous affichant des Animes Japonais différents.

-Je m’éduque sur ce qui plait normalement aux jeunes de mon âge, dans le but d’améliorer mes capacités de à la socialisation.

Je revenais de ma visite à la Fac, avec le professeur Winston et le jeune Leeroy Stone, et je dois dire que j’ai retenu bien des choses de cette journée. La première, c’est que je n’étais absolument pas capable d’apporter une discussion intéressante ou de paraitre intéressant avec des interlocuteurs de mon âge. Voilà donc pourquoi, en retournant chez moi, je me suis plongé dans une recherche internet des cultures modernes de divertissements et ait décidé d’investir mon temps à l’étude des émotions apportés par la trame narrative du dessin animé. Je dois avouer que Death Note et Code Geass sont venus me chercher à un niveau intellectuel, spécialement à cause de ma discussion avec Juliet, et de ce que je ferais si je pouvais formuler un vœu. Leurs fins respectives m’ont même donné un sentiment de vide profond…
Mais je dois avouer que ce sentiment-là, je l’ai en moi depuis mon retour à l’appartement en fait.

-Je suis venu te laisser de l’argent et un petit cadeau. Je pars pour 2-3 jours au Sud de la Californie. Tiens, attrapes!

Ottavo me lance un erlenmeyer scellé, contenant un liquide transparent, d'une teinte violette. Je l’attrape maladroitement, craignant que la vitre n’éclate :

-Qu’est-ce que c’est?

-Ton nouveau parfum. Du salicylate de méthyle pur. C’est rare en aussi grande quantité, alors… Joyeuse anniversaire frérot!

Il me fait un grand sourire, me serre dans ses bras au point où j’entends mes os craqués, puis il part sans un mot de plus.
Eh oui, 20 ans. Stupéfiant ce que la perception du temps s’accélère au fil des années, défilants toujours plus rapidement.
Au moment du départ de mon frère, je n’ai qu’une idée en tête : Je dois rester ici. Rester entre ses murs, tant  et aussi longtemps que je n’aurais pas vaincu mon traumatisme. C'était la résolution que je m'étais donnée l'autre soir, après ma sortie au casino, et j'ai bien l'intention d'y mettre toutes mes forces.

Le plus important, c’est de ne pas partir d’ici, jusqu’à ce que j’aie identifié la source de mon malaise grandissant… Je dois rester et...



...



-LAISSEZ-MOI SORTIR D’ICI!

Diechi tire avec frénésie sur la poignée de la porte de son logement. La porte n’est pas barrée, pour le peu que Diechi pivoterait la poignée, il se retrouverait sur le grand balcon extérieur. Mais dans l’esprit du jeune homme, il pense déjà qu’il tourne la poignée de toutes ses forces, étant emplie de la certitude que l’unique sortie de son logement est verrouillée. Il projette sa maigre masse sur la porte insonorisée du bâtiment de hautes technologies. Il ne réussit qu’à se faire mal à l’épaule, s’écroulant de nouveau au sol.

-Diechi… Je ne veux que te poser quelques questions, c’est tout. Pourquoi as-tu brûlé le journal que je t’ai donné Diechi? Pourquoi?


Des larmes se mettent à couler sur les joues du garçon, qui se met à implorer le pardon du fantôme, même s’il ne pourrait exprimer le pourquoi. Il est simplement empli d’une honte qui l’écrase et le tort de l’intérieur. Les bras inexistants dans la jeune fille viennent entourer Diechi, ne dégageant pas la moindre chaleur, pas le moindre réconfort.

-Pourquoi ne me parles-tu pas Diechi? Allez, dis-moi quelques mots…


-Je voudrais… tellement que tu sois là… Nina, la vraie…

L’hallucination m’embrasse, et je ne ressens rien à ce contact. Elle n’est pas Nina, je veux MA Nina…

-Oh, mais tu peux venir me rejoindre Diechi! C’est très simple…


HRP:
 


Dernière édition par Diechi Steins le Mer 9 Déc 2015 - 21:42, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1415
Wishes : 95

avatar
N-Elue
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   Mer 9 Déc 2015 - 20:39
Première grosse opération gérée par Juliet, elle avait la pression. Elle savait que Diechi était dans un sacré pétrin et il était une recrue potentiellement très utile. C'était également dangereux de miser sur lui, il était instable et étrange. La journaliste jouait un coup de poker et elle espérait que, enfin, les gens la reconnaitrait pour sa vraie valeur! Si après tout cela, personne ne la félicitait, personne ne la promettait, elle ne saurait pas que faire. Elle avait assemblé une équipe de choc, ou plutôt une équipe sur qui elle savait qu'ils avaient des dettes... ou plutôt elle l'espérait.

Rekor était le candidat parfait. Il avait était le compagnon parfait pour le rendez-vous, il sera le compagnon parfait pour une guerre. Alliant force et intelligence, il était quelqu'un sur qui compter. Après, il n'avait de toute façon pas le choix de refuser si il ne voulait pas se retrouver sur les petits dossiers de de la journaliste. C'était très plaisant d'ailleurs de l'avoir sous la main comme cela. Mais si il travaillait bien, Juliet ferait un bon rapport sur lui à Manori. L'autre était le très cher Russel qui, contre toute attente, était plus compétent qu'il en avait eut l'air à l'heure première rencontre. Le seul chose qui inquiétait Juliet était le pouvoir de régénération du détective. Ce serait bien regrettable qu'il s'active et qu'il oublie ce pourquoi il était venu. C'était pour cela qu'elle avait insisté pour qu'il prenne avec lui quelque chose qui décrirait sa mission, dans l'optique où il oublierait tout au milieu. Quant à la dernière... Et bien, elle semblait plus d'un poids qu'autre chose, mais si Russel tenait tant à la faire venir, c'était comme il voudrait.

Juliet avait fait quelques tours pour examiner un peu les lieux. Autant elle, avec ses nouvelles accréditations, elle n'aurait aucun problèmes à se balader. Ses collègues par contre, ils se feraient probablement bien ennuyer voire enfermer. Alors il était temps de faire un chemin d'accès jusqu'à l'appartement de Diechi. Le problème n'était pas nécessairement l'entrée, ceci avec de bonnes pinces pourrait suffire. Le problème était une fois arrivé à l'immeuble où vivait Diechi. La sécurité risquait d'être problématique... Mais pas infaisable.

La journaliste avait donné rendez-vous à tout le monde pas loin d'un check-point du quartier Ouest alors que le soleil se couchait. Elle, elle avait déjà tout prévue et elle espérait que le reste serait prêt. Ils allaient avoir besoin d'une bonne pince, de quoi se soigner et surtout être prêt mentalement. Elle avait expliqué brièvement la mission : secourir un élément important en éliminant une ombre puissante puis en permettant à Juliet de faire passer un contrat à Diechi. Si tout se passait bien, ils retourneraient au QG en un seul morceau et avec un brin de gloire autour d'eux. Si tout se passait mal... et bien c'était sauve qui peut.

Juliet attendait impatiemment que tout le monde soit là, elle était stressée, ne sachant pas ce qui allait se passer. Elle répétait son plan dans la tête : passer en premier, se promener et se diriger vers chez Diechi, localiser les lieux suffisament secret pour que le reste puisse s'y cacher le temps d'ouvrir un autre Kekkai. Puis Juliet attendrait pas loin de l'immeuble et les rejoindrait cette fois-ci dans le Kekkai pour leur ouvrir la porte sécurisée, ensuite, tout recommencerait jusqu'à arriver à l'appartement...
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1578
Wishes : 110

avatar
N-Bras droit
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   Jeu 10 Déc 2015 - 2:47
J'ai reçu un message de Juliet il y a quelque jour, me demande de participer à une opération d'élimination d'Ombre. Puisqu'il s'agit d'une opération visant une Ombre, ce ne sera pas la petite que je croise dans le quartier j’imagine, et elle souhaite à la clé recruter un bon élément. J'ai bien sur accepté de participer, puisque je sais très bien que Juliet doit m'observer pendant quelques temps, autant ne pas lui faire faux bond... Et cette fameuse recrue pique mon intérêt de toute manière.

  Elle m'a donc prévenu d'amener une tenaille pour les grillages du quartier Ouest, et de bien me préparer pour le combat à venir. J'ai donc fait le plein d’Élixir, deux de soin pour le support d'urgence, deux de forces pour les alliés si ils en avaient l'utilité, et une pour les sens, si ça s'avérait utile, et une pour ralentir mon rythme, celle que je suis le seul à pouvoir supporter. J'ai aussi ranger ma petite merveille, celle dans laquelle je mes tous mes espoirs, qui je l’espère peut soigner absolument tout, bien que ne pas l'utiliser serait mieux, puisque ça à l'air bien trop puissant.

  Dans tous les cas, le rendez-vous se situait non loin d'une des entrées gardées du Quartier, que nous passerons à l'aide d'un Kekkaï après que Juliet ait inspecté les lieux à l'aide de ses passes. Afin d'éviter caméras et gardes quand nous devrons changer de Kekkaï, nous rapprochant petit à petit du logement de la fameuse recrue. Le plan me parait efficace, si ce n'est que Juliet ne m'a pas dit qui allait être avec nous, à part elle qui prendra donc forcément part à l'opération.

  Finalement prêt pour tout ça, et l'heure avançant, je suis parti de chez moi il y a un moment, avançant à pied vers le point de rendez-vous depuis chez moi. Le chemin était un peu plus long que prévu, mais en arrivant je n'aperçois qu'une silhouette vers ce qui devait être le lieu choisi. Et en me rapprochant, à la carrure et la blondeur des cheveux je me doute que c'est bien Juliet la première arrivée. L'endroit me semblait adéquate, les gardes ne nous voient surement pas d'ici, et nous pourront nous approcher de la grille sans être repérés.

"Salut Juliet, première arrivée forcément. Prête pour ton opération spéciale ? On attend encore deux personnes c'est bien ça ?"

  Elle m'a dit qu'ils arriveraient ensemble il me semble, mais autant être sur, je n'aime pas trop poireauter, même si je ne suis pas le premier arrivé. En réalité, j'étais un peu stressé de faire cette opération en compagnie de Juliet, mais aussi excité de participer à une telle opération. Je vais pouvoir tester mes compétences dans un vrai combat j'imagine, et aux côtés d'autres membres de la Famille.

  C'est le regard impatient et enjoué que je pose mes yeux vers ce fameux Quartier Ouest, en écoutant la réponse de Juliet d'une oreille semi-attentive. Bouillonnant déjà de pouvoir tout donner contre cette fameuse Ombre.


Des tas de choses à mettre ici:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 2374
Wishes : 221

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   Jeu 10 Déc 2015 - 13:18
Juliet, la journaliste lui avait envoyé un mail, demandant son soutien pour l'élimination d'une ombre. C'était...assez surprenant en soi. Il ignorait les détails de l'ombre, en vérité, il avait juste marqué sur son carnet élimination d'ombre, tel jour, telle heure, tel lieu. Il avait hésité un moment à emmener avec lui Elizabeth pour des raisons simples. Elle était instable mentalement. Mais apparemment, elle avait tué un Seraph, ce qui faisait d'elle...Une bonne combattante.

Un léger soupir, tandis qu'il s'étonnait à laisser passer un meurtre comme commun à présent. Il avait changé, et ce afin d'accepter et de s'adapter à ce monde. C'était soit il acceptait et tentait de survivre et d'améliorer ce qu'il n'aimait pas, soit il refusait et simplement cessait de vivre. Mais ce que son lui présent pense, n'est pas forcément ce que son lui passé va penser. En somme, il était aussi instable mentalement qu'Elizabeth.

Après quelques arguments pour convaincre la Nephil de l'accompagné, les voilà à présent dans le Quartier Ouest. Le point de rendez-vous était bien défini, et ils n'eurent pas de mal à rencontrer les alliés. Juliet...et cet homme qu'il avait rencontré dans son lieu favoris. Il s'appelait Rekor si ses souvenirs étaient justes. Il s'approcha des deux personnes, les saluant brièvement.


"Yo."

Une chasse à l'ombre... Selon Russel, les Nephils et les Seraphs feraient mieux de se tenir la main pour les combattre. Il ignorait la nature de Rekor, mais s'il participait, c'est que probablement il était Nephil. Après tout, cette Juliet semblait être une radicale au vu des articles déposés dans le QG. A les lire, il avait l'impression qu'elle s'amusait à dénoncé untel. Néanmoins, les noms qu'il y avait dessus, notamment l'un d'entre eux, le déplaisait fortement. Mais il ne pouvait rien dire, ni faire quoique ce soit. Sinon, il serait mis à la touche sans possibilité d’exécuter son semblant de plan. Un plan qui était au passage absolument non préparé. Mais il n'avait pas vraiment le choix...


Awards.
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   Jeu 10 Déc 2015 - 14:49




Nina


Russel m'a fait marcher... Beaucoup beaucoup. Il avait voulus que je le suive. Mais je voulais pas moi au début. Je voulais sortir dehors toute seule comme une grande moi! Pourquoi il m'à dit non cette fois? Ha? Le suivre pour une mission? J'ai accepté. Il fallait se battre comme une "Ombre". Mais il est fou? On ne peux pas frapper une ombre on se ferait mal en tapant le sol où le mur sur laquelle est se trouvera! Ou alors il parle de ces drôle de truc noir qui marche. Il y en avait eu une dans ma chambre chez Aaron mais je l'ai empêcher de toucher ma tête, ensuite elle est revenus m'attaquer quand je me trouvais avec la dame bleu. D'ailleurs je ne l'avais pas recroiser... Avait-elle oublié qu'elle a promis de jouer avec moi? Elle à pas intérêt sinon je devrait la retrouver et... Ho! et si c'étais un cache-cache son jeu?! Faudra que je la retrouve donc et que je lacère sa gorge pour gagner! Si je gagne, vous pensez que monsieur Russel sera heureux pour moi? Hein? Pas vrais mes copines?

Mes copines, elles aiment pas trop monsieur Russel. Pourquoi? Car il m'avait permit de ne plus les entendre quand il m'avait donner cette eau qui m'avait brûler la gorge, fais pleurer et m'avait privé de mes jambes. Mais j'en ai rien à foutre de ce que vous pouvez dire, je fais ce que je souhaite! Hein? Que je me calme? D'accord.


Je suis toujours Russel, on marche beaucoup. On va où..? J'ai envie de demander, mais que m'arrivera-t-il si la réponse ne me plait pas? Je pourrais l’effacer et la changer à mon aise? Je ne sais pas. Tout ce que je veux en ce moment, c'est resté derrière monsieur Russel comme une cachette! Et je veux aussi voir si l'Ombre qu'il parle est encore la même que celle de ma chambre? Elle aurait encore résisté alors que je lui ai cassé deux fois le cou et qu'il à disparus très vite après en se dissipant? QUOI?! Comment sa je me pose toujours trop de question?! Je fais ce que je veux! Alors tu arrête de me dire ce que j'ai à faire sinon je compterais le nombre d'aiguille qui peuvent se glisser dans ton orbite en même temps!

"Yo."

Ho. On est arrivé? Russel parle à des gens. Qui ils sont? Je les connait pas. Ce sont des partenaire de jeu? Des gens qui cherche eux aussi une cachette? Je dois faire attention à ces étranges personne. Il y a une femme avec des lunettes. Pas belle. Quoi que... Non. Ho! Ses yeux sont bleu. Je l'aime pas. Ya trop de bleu dans la ville. Ensuite, il y a un homme. Il semblait sourire  avant qu'on arrive, souriait-il toujours actuellement? Je m'en fiche. Mais il a l'air marrant. J'ai bien envie de jouer avec. Mais si je commence à jouer, Russel va s'énerver... Je le sens. Je veux pas que Russel soit fâché après moi, sinon je ne pourrais peut-être pas avoir la permission de sortir jouer dehors après.

Je reste donc silencieuse, toujours derrière Russel. Sans pour autant être collé à lui! Mais je veux pas me retrouvé aussi proche de tut ce monde. Si il me saute dessus... Je devrais les tués. Tu veux les tués Elizabeth? Alors fais le maintenant non?

-Non.

Je veux pas faire du tort à monsieur Russel et qu'il m'engueule avant de me punir comme il l'avait faire déjà une fois avec son pistolet. Quand il le veux, il me fais peur. J'aime bien moi.

Messages : 345
Wishes : 68

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   Jeu 10 Déc 2015 - 19:28

Nina me tire par la manche et me guide vers la cuisine avec un sourire. C’est étrange, je ne sens pas sa prise sur moi, mais je peux sentir mes jambes se déplacés inéluctablement dans cette direction. Je n’ai pas de raison d’aller dans la cuisine. En fait, je n’ai aucune envie d’y aller : c’est là que Nina s’est enlevé la vie. Mais peu importe ce que j’en pense, je m’en approche un pas à la fois. J’essaie de tirer sur le bras de Nina et l’arrêter. Si elle arrive à la cuisine, elle se suicidera de nouveau! Mais ma main ne rencontre que l’air, passant à travers la silhouette de la jeune femme.
À oui c’est vrai. J’avais oublié ce léger détail : j’ai perdu toute santé mentale.
Mais d’un autre côté, je suis assez curieux. Je n’étais pas là lorsque Nina s’est enlevé la vie. Si j’assiste à la scène, je pourrais peut-être vaincre mon traumatisme. Et alors je commencerais à me sentir mieux dans ma tête.
Me sentir mieux dans ma tête?

-Allez Diechi… Quelques pas de plus et tout sera réglé.


Mes yeux se lèvent de mes pieds qui glissent périodiquement sur le plancher pour se pointer sur les couteaux rangés dans leur petite boite de soutien en bois sur le comptoir de marbre de la cuisine. Nina me lâche la main et se dirige vers l’étui à couteaux. Elle en soulève un et l’examine à la hauteur de ses yeux. Pour un fantôme immatériel, elle est douée à soulever des objets physiques.

Diechi est seul dans la cuisine, tenant un couteau dans ses mains et l’agitant à bout de bras, comme s’il était manié par quelqu’un d’autre. Il rapproche soudainement le couteau de sa propre personne.

Oh, Nina vient de me donner son couteau! Enfin bon, ce n’est pas le sien, il est de ma cuisine. Je crois savoir ce qu’elle attend de moi. Mais j’ai peur que ça fasse mal. Il y a-t-il un secret à cette lame qui pourrait servir d’analgésique? Je ne pense pas, mais Nina l’examinait tout à l’heure. Je rapproche le couteau de mon visage. Il est bien tranchant, ça oui! Et bien lustré aussi, je peux même voir mon reflet dedans. Deux yeux dorés, indomptables, rugissants d’intellect.
Ou du moins, c’est ce que je planifiai voir sur la lame. Au lieu de quoi, je me retrouve devant deux yeux injectés de sang, aux lourdes paupières et aux cernes noires et enflées. Ce n’est… pas normal.
Rien ici n’est normal!

-Diechi, qu’est-ce qu’il y a?


Je suis sensé reprendre courage en me regardant dans le miroir! C’est mon truc absolu pour reprendre confiance ou me calmer lorsque je suis sous pression. Pourquoi je ne ressens rien d’autre que de la honte en me regardant à présent? Je suis… Je n’ai plus envie de voir mon reflet! Aller, je lâche cette arme blanche!
Au même moment que le couteau rebondit sur le sol, je remarque des liasses de papiers éparpillés partout sur les lieux. Tiens, qu’est-ce que c’est que ça? Je m’assois sur le plancher, et j’inspecte les feuilles de plus prêt. Elles sont complètements emplies de gribouillis, de notes et de formules mathématiques.

-Oh Diechi… Ne te remets pas à tes calculs… Il y a tellement plus intéressant à faire…


Mes calculs? Je ne me souviens pas. C’est moi qui aie écrit tout ça? Mais j’y comprends rien à ces formules mathématiques moi! C’est vraiment moi qui ai écrit ça? Elle est bonne celle-là! Je ne suis pas une espèce de génie moi. Je n’y comprends rien à ces conneries.
Je lis la première phrase en haut d’une page de texte… Je suis Diechi di Steins. Tu es Diechi di Steins. Je sens mon esprit divaguer entre ces murs. J’écris ici mes vagues connaissances sur la psychologie humaine et sur comment garder mon esprit en santé. Surtout, garde ton esprit occupé en faisant quelque chose. Lance toi des défis, résous des équations mathématiques et…
Je chiffonne la feuille de papier. Oh là, il se prend la grosse tête ce Diechi Einstein! Juste parce qu’il est le descendant d’Albert il pense pouvoir me dire quoi faire? Nina à raison, il y a bien plus intéressant à faire que d’écouter les ordres de ces bouts de papiers.
D’ailleurs, il en a mis partout de ces papiers! Un vrai foutoir ici! Je comprends mieux pourquoi Nina a l’air fâchée tout à coup.
Moi aussi, je suis révolté!

Ça va me prendre une éternité ramasser tout ces papiers.
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1415
Wishes : 95

avatar
N-Elue
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   Sam 12 Déc 2015 - 16:26
- "Bien entendu que je suis la première, faut bien que je sois là pour diriger les opérations" dit-elle impatiente "Exactement. Tiens les voilà"

Arrivèrent enfin Russel et sa protégée. Fidèle à lui-même le détective n'échangea rien, pas d'explication rien de rien. Bon, ce n'était pas problématique tant qu'il faisait ce qu'on lui disait. L'autre fille semblait timide ou discrète, tant mieux.

- "Tout le monde est là, c'est parfait. On va pouvoir commencer. Je vais récapituler ce que l'on doit faire. Une recrue potentielle et très intéressante est la victime d'une ombre de forte puissance. De plus, il se trouve au Quartier Ouest. Nous allons éliminer la créature puis j'appellerai Bey pour qu'il recrute l'homme. Il me connait donc je me permettrais d'apparaitre devant lui. Maintenant, pour y aller, je vais commencer le chemin et vous indiquer les endroit potentiels où vous pourrez vous cacher le temps de réouvrir un Kekkai"

Juliet regarda les grillages puis regarda a nouveau le groupe

- "Je vous enverrai un message contenant toutes les intersections prises ainsi que les bâtiments ou zone d'ombre où vous vous cacherez le temps de prendre un nouveau Kekkai. Je propose que vous vous alterniez, Rekor et Russel, pour ne pas que vous soyez trop fatigué. Je vous attendrais devant l'appartement car vous aurez besoin de moi pour rentrer. N'hésitez pas à faire connaissances le temps que j'avance" dit-elle en souriant "Sur ce, ne partez qu'une fois mon message reçu"

Juliet partit ensuite d'une marche décidée vers le Checkpoint. Elle sortit son passe, inquiète. L'homme la regarda, puis examina ce qu'elle présentait. Cela dura une très longue minute avant qu'il la laisse entrer. Elle était soulagée et avança tranquillement, notant les cameras qu'elle pouvait voir ainsi que les chemins pris. Le tout lui pris une bonne dizaine de minute et elle se retrouva devant le complexe D-1, qui était impressionnant. Elle écrivit alors le message, décrivant le chemin prit et les lieux de changement de Kekkai potentiel. Une fois qu'ils arriveront, elle entrera avec eux pour finalement trouver Diechi à la porte 203. Elle espérait qu'il n'avait pas succombé à l'ombre... Elle faisait les cents pas, impatiente et stressée
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1578
Wishes : 110

avatar
N-Bras droit
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   Sam 12 Déc 2015 - 19:18
Bien, pas longtemps après ma question banale, les deux derniers arrivent et... Quel surprise de voir arriver Russel. On avait fait connaissance il y a peu et nous étions cachés nos Natures respectives, par sécurité, et pour pouvoir discuter normalement. Il se contente d'une salutation en deux lettres, étonnant, mais on est pas vraiment là pour parler voyage. Quand à la fille derrière lui, elle semble assez timide, à se cacher derrière lui, elle murmure quelque chose, un simple mot j'ai l'impression, mais je n'ai pas compris ce qu'elle a dit.

  Juliet prend rapidement la parole, réexpliquant le plan, avec plus de précision sur la façon dont nous allons pénétrer ce qui semble être la forteresse moderne de Palema. Un simple message pour nous prévenir des différents lieux d'attente pour changer de Kekkaï, puis nous iront jusqu'au bâtiment où Juliet nous ouvrira les portes. Elle nous propose de faire connaissance, et part finalement vers le poste de gardes qui tiennent l'entrée. après un petit moment on la voit rentrer dans le complexe, lançant donc la mission.

"Nephil aussi alors ?" J'ai un sourire en coin en regardant Russel. "Je m'appelle Rekor, et toi tu es ?" Je penche un peu la tête sur le côté, comme pour contourner Russel afin de découvrir celle qui se protège derrière lui.

  Ceci dit si on avait su nos Natures lors de notre première rencontre, ça nous aurait évité toutes les pincettes avec lesquelles on a pu discuter. D'un autre côté ça n'aurait pas vraiment pu se passer autrement, nous nous étions cachés la vérité d'un commun accord pour éviter tous problèmes. Reprenant un petit peu le fil de la mission, si on doit affronter une Ombre puissante, autant se connaitre en tant que combattants.

"Vous utilisez quoi comme arme tous les deux ? Pour ma part un fusil de précision. Je propose qu'on se renseigne un petit peu les uns sur les autres en vue du combat qui arrive."

  J’espère que pour une fois nous aurons quelqu'un pour bien retenir l'Ombre à distance, que je puisse l'allumer sans problème de loin. Et connaitre leurs préférences au combat pourra peut-être m'aider à leur passer un Élixir durant celui-ci, même si je préfère ne rien leur donner au cas ou ils aient besoin de soins, l'organisme des autres ne peut pas supporter plus d'un Élixir par jour après tout.

  La conversation continu une dizaine de minutes, jusqu'au fameux message de Juliet. Elle avait bien indiqué le chemin qu'elle avait suivi, et des endroits dans lesquels nous pourrons facilement avancer notre Kekkaï. Écartant les bras et soupirant devant la rapidité à laquelle elle est allée, je déploie rapidement le premier Kekkaï, avant de faire signe aux deux autres d'avancer, la mission pouvait enfin commencer.


Des tas de choses à mettre ici:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 2374
Wishes : 221

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   Dim 13 Déc 2015 - 15:48
Lors de son arrivée, Juliet résuma rapidement ce qu'ils allaient devoir faire. Il s'était préparé mentalement à ce plan d'action. Elizabeth prétend avoir tué une Seraph, c'est qu'elle doit être forte... Pour Juliet et Rekor, il n'en savait rien. Mais les deux Nephils que Russel avait vu pour la première fois, Naoto et David était de véritable monstre... En conséquence, il était probable que tout les Nephils aient ce niveau. L'ivrogne s'était suffisamment entraîné pour se dire que cette fois, il ne serait pas un poids dans son équipe. Au vu du nombre de contractant, il est probable que cette ombre va mourir en un temps record. C'est du moins ce que pensait le Nephil. Pour ainsi dire, il était relativement détendu, sans pour autant être trop confiant. Il y avait toujours un risque en fait. Une inattention de sa part, et il serait une nouvelle fois un véritable boulet. Enfin, ce qui surprit davantage le détective était le fait qu'elle appellerai Bey. Russel avait tenté d'appeler Bey maintes et maintes fois afin de comprendre certaine chose sans que celui-ci ne réponde à l'appel.

*C'est uniquement pour un potentiel recrutement que cette créature apparaît ?* Déduisit rapidement l'ivrogne.

Après le départ de Juliet, Rekor, le Nephil qu'il avait rencontré dans [Pendule 1] entama la discussion. Déduisant la nature de l'ivrogne, sans aucun soucis à présent qu'ils étaient dans une mission commune ne regroupant que des Nephils. Le chercheur s’intéressa à la jeune femme qui accompagnait l'ivrogne. Ce dernier répondit avant cette dernière.


"Elizabeth. Elle a apparemment tué un Seraph, je me suis dis qu'elle serait utile pour tuer une ombre." Expliqua-t-il.

Pour tout avouer, il ne connaissait pas les compétences de combat de chacun. Dans son esprit, il restait faible. Il était encore loin du niveau de Shizuo, de David, ou bien même de Naoto. C'était la majorité des contractants qu'il avait rencontré. En somme, dans son esprit, tout le monde avait leur niveau, sauf lui. En ce qui concernait l'explication de son arme, il ne connaissait pas celle d'Elizabeth, donc il se contenta de parler de la sienne.


"Un revolver. Tout ce qu'il y a de plus normal."

La compétence de son arme ne serait d'aucune utilité contre une ombre. En conséquence, il ne mentait pas. C'était un revolver des plus normales qu'il allait utiliser. La mission commença alors, Rekor débuta son kekkaï. Après quelques pas, Russel le remplaça, suivant les directives de cette Juliet.


Awards.
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   Lun 14 Déc 2015 - 21:16




Nina


La femme qui se trouvait devant moi parlais de plein de chose. J'ai écouter sans vraiment me raprocher, tel une oreille solitaire. il fallait tuer une ombre. voila ce que j'ai compris. Mais pourquoi nous somme plusieurs alors? Il ne faut que deux mains pour casser un cou. Elle est forte? C'est quoi sa la force? Ho si si je sais! C'est le degré de douleur qu'on perçoit! Quel est le degré de douleur d'un étranglement?

Je continuais toujours d'écouter mais j'avais l'impression que cela ne m'étais pas du tout adresser. Des... Kekkai. C'est pas le genre de boite qu'on peut faire apparaître pour jouer avec les gens qui sont pas humains c'est sa?! Mais pourquoi ya que Monsieur Russel et l'autre homme qui ont le droit de faire apparaître les boites? non... Les Kekkais?

De plus j'avais remarquer un mot dans ses phrases... Un mot... familier. "Bey"... Oui c'est un mot qui je recherche et que j'évite. Un nom qui me fais replonger avant. avant... Aaron. Tout ce qui étais arrivé, c'est à cause de lui. Je vais le revoir, ce Bey qui n'est jamais revenue me voir! Qui m'a tromper! Je le hais... Et c'est pour cela qu'elle sourire digne de Elizabeth m'apparus au visage.


La demoiselle partit ensuite, m'abandonnant seul avec monsieur Russel et l'autre homme qui n'attendis pas pour m'approcher et me parler.

"Je m'appelle Rekor, et toi tu es ?"

Moi? Oui c'est à moi qu'il parle. Il veut savoir qui je suis. Pourquoi? Mais je dois lui dire où non? Lui il s'appelle Rekor. Je ne le connais pas. Mais lui non plus il ne me connais pas et il n'a pas mon nom. Enfin, ce fut avant que Monsieur Russel le lui dise avant que je puisse répondre.

"Elizabeth. Elle a apparemment tué un Seraph, je me suis dis qu'elle serait utile pour tuer une ombre."

Oui c'est sa. C'est tout à fait moi. Elizabeth. C'est nous. Nous? Nous sommes Elizabeth. Comme Russel avait répondus, je me contenta donc juste de regarder Re...Re....Rekor! Je m'approcha un peu plus de deux personnes, comme il ne sont plus que deux, je peux me permettre de me rapprocher. Viens alors la seconde question.

"Vous utilisez quoi comme arme tous les deux ? Pour ma part un fusil de précision. Je propose qu'on se renseigne un petit peu les uns sur les autres en vue du combat qui arrive."

"Un revolver. Tout ce qu'il y a de plus normal."

Il parle d'arme. Il ont des armes à feu. C'est pas juste! Moi aussi je voudrait un pistolet! ou un fusil précis! c'est pas juste... Je savais déjà que Russel avait déjà un pistolet, je le savais... au fait, cette question m'est adressé aussi? Car le temps s'écoule et coule mais je dois leur répondre. Mais puis-je la considérer comme une arme? Elle est surtout ma partenaire de jeu la plus fidèle. jamais elle ne ma abandonner dans tout les instants.

- Heu... Ma chaîne. Elle est à moi et est normale.

Ensuite, comme l'avait prédis la demoiselle, Rekor et Russel ont commencer à faire des boites. Moi, je me contentais de suivre. Il faut que je fasse apparaître une boite moi aussi? Pour l'instant je n'en avais pas réellement l'impression. Il s'en occupe tout les deux. Moi? Ce que je dois faire? Rien du tout. Je dois rester pour mettre à terre l'ombre. En plus, Monsieur Russel m'a dit que j'ai le droit de les tuer elles! donc si j'ai bien compris ce qu'on doit faire, on va chercher une ombre, on la tue, la dame appelle le chat noir, je tue le chat noir.



Messages : 345
Wishes : 68

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   Lun 14 Déc 2015 - 22:10

-As-tu bientôt fini de ramasser les papiers mon amour?


Mon amour? Je ne me souvenais pas que Nina soit amoureuse de moi. Eh bien, il semblerait que la nouvelle Nina m’aime bien! Oh, ça veut dire que… Attendez, je dois y réfléchir un peu. Si j’aime Nina et que Nina m’aime alors… Oh! On peut devenir un couple! Wow, c’est génial ça! Ce serait ma première fois dans une relation, j’en ai des frissons justes à penser à tout ce qu’on pourrait faire ensembles!
Je n’ai jamais été aussi heureux de toute ma vie!

-Oui, j’ai terminé!

J’ai ramassé tous les papiers d’Albert Einstein et je les aie replacés sur l’étagère. Le plancher est maintenant bien propre. Pourquoi je voulais nettoyer le plancher déjà? Ah oui! Comme ça, ça ressemblerait d’avantage à la scène où Nina se poignarde avec un couteau. Oui, c’est ça! On voulait recréer la scène dans la cuisine! Les petits détails, c’est important! On ne pouvait pas refaire la scène avec un tel fouillis. Mais maintenant, tout est bien propre, et je suis fier de moi!
Je m’avance vers Nina, qui m’attend avec les bras ouvert et un couteau de cuisine à la main. Elle me regarde avec un regard plein d’affection, un sourire au visage. Ce que je l’aime, elle est tellement belle! Je la prends dans mes bras et nous nous enlaçons. Elle est vraiment légère, je peux à peine la sentir dans mes bras. Mais elle sent bon! Est-ce que je peux l’embrasser? Je ne sais pas si c’est un bon moment. Je suis nerveux…

Diechi est seul dans sa cuisine, embrassant avec passion le vide, ses bras entourant le néant, un couteau à la main.

-Assez mon amour… Il y a quelque chose d’autre qu’on peut faire, de bien plus amusant…


Oh wow. Je n’osais même pas rêver que ce jour viendrait aussi tôt! Elle parle bien de ce que je pense qu’elle parle? De se mettre nus et puis de…
Oh mais, comment on va pouvoir faire, si je peux à peine la sentir lorsque je la touche?

-Ne t’inquiète pas. Tu pourras de nouveau me toucher lorsque tu seras mort comme moi. Nous serons ensemble pour toute l’éternité mon amour…


Oh, être mort semble être génial! J’ai trop hâte de mourir! Nina à vraiment le don pour me remonter le moral. Elle a toujours les meilleures idées!
Ok, alors je mets la lame sur mon cœur comme ça, bien perpendiculaire à mon corps. Eh, perpendiculaire, c’est un drôle de mot ça. Nina continue de me regarder et je peux sentir tout son amour dans son regard. Elle dépose ses mains sur les miennes et guide la lame jusqu’au bon emplacement sur ma poitrine.
Bon, tout ce qu’il reste à faire est de plonger le tout dans mon corps. J’en tremble d’excitation!
Allons-y!

Diechi étira ses bras, prenant un grand élan, et…


HRP IMPORTANT:
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1415
Wishes : 95

avatar
N-Elue
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   Mar 15 Déc 2015 - 10:45
Le temps se faisait long et Juliet commençait à attirer un peu les regards. Une femme qui attendait comme cela devant un complexe de haute-sécurité, ce n'était jamais bon signe. Elle s'éloigna un peu, se mettant dans une ruelle un peu cachée alors qu'elle vit que les Kekkai s'approchaient. Finalement, elle les vit apparaitre. Ils allaient pouvoir aider Diechi. Elle regarda tout le monde et commença.

- "Bien, tout le monde est là, alors on peut commencer la phase deux. Pour le retour, si nous ne sommes pas trop fatigués, nous pourrons prendre le même chemin. Je resterais un peu avec Diechi pour régler les détails administratif ainsi que tenter de le remettre sur pied. Je ne sais pas depuis combien de temps y a une ombre puissante qui lui aspire l'énergie, mais ça doit pas le mettre en forme. Je participes désormais au cycle de Kekkai, pour pas que vous soyez trop fatigué avant que l'on rentre. Normalement, mon Kekkai devrait suffire pour atteindre le deuxième étage. Tenez vous prêt"

Juliet ouvrit un Kekkai grimpant jusqu'au 4ème étage, il englobait la surface de l'immeuble et un peu les environs. Elle sourit à ses coéquippiers, mais l'on pouvait voir qu'elle n'était de loin pas rassurée. Elle craignait d'être responsable de la mort de Nephil, et ça, ça ne s'effacera jamais de son casier... Si elle foirait sa mission, jamais elle ne pourrait grader!

Dans l'appartement de Diechi, l'ombre fut emprisonnée. Frustrée de ne pas avoir pu récupérer l'énergie qu'elle confectionnait avec une passion presque amoureuse depuis deux mois, elle frappa le sol violemment et cria toute sa rage. Elle chercha autour d'elle, ravageant l'appartement du Kekkai en pleine colère. Elle allait partir en chasse désormais. Elle frappa contre la porte pour la briser et trouver ceux qui l'avaient piégés. Pour Diechi, Nina semblait disparaître et il se retrouva avec un sentiment léger de vide. Il n'y avait plus rien qui lui parlait

Dans le Kekkai, Juliet invoqua son arme et ouvrit la porte d'entrée avec son badge. Elle avait entendu le cri, qui ne l'avait pas... C'était un cri d'une rage pure qui lui envoya un terrible frisson. Elle avait peur. Elle entra dans le batiment puis regarda les Nephils

- "On sera un peu à l'étroit. Restez prudent et allons-y"

Juliet n'avait pas pensé que l'ombre serait capturée en même temps que le Kekkai. Elle aurait espéré avoir du temps pour mettre en place une stratégie.
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1578
Wishes : 110

avatar
N-Bras droit
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   Mar 15 Déc 2015 - 13:54
Le chemin jusque Juliet se passe sans accrocs, les changements de Kekkaï se font rapidement et discrètement à chaque fois. Sans réelles paroles, on est tous concentré sur ce qui nous attend j'imagine. Un revolver et une chaîne donc... J’espère qu'elle sait bien la manier, elle a l'air assez étrange cette Elizabeth, même si à mon avis Russel ne l'aurait pas amenée sans raisons.

  On arrive finalement là où se tient Juliet, prise dans notre dernier Kekkaï. Le futur Nephil se trouve donc dans ce bâtiment. Après une légère explication à peine nécessaire, la journaliste lance son Kekkaï à son tour, qui est censé couvrir deux étages, et qui finalement progresse jusqu'au quatrième. Elle en semblait heureuse, jusqu'au cri impossible à ignorer de la cible. Et je comprend facilement le stress visible sur son visage, c'est sa mission, ses responsabilités. Mais avec moi on devrait pouvoir gérer les accidents, même graves qui pourraient nous attendre.

  Juliet ouvre finalement la porte, annonçant qu'il était plutôt étroit, ce qui ne m'arrange pas vraiment... D'autant qu'elle a aussi une arme à feu, j'imagine que c'était prévisible que la majorité des contractants possèdent ce genre d'arme. J'invoque donc à mon tour mon arme, mon fusil tenu à deux mains je fais signe rapidement à tout le monde de rentrer, je préfère rester derrière avec ça. J'hésite ensuite à prendre tout de suite un Élixir, si l'Ombre est si puissante j'imagine qu'il ne faut pas se retenir. Celui pour augmenter les sens pourrait me permettre d'entendre arriver l'Ombre, mais avec toutes ces armes à feux, je finirai surement par perdre mes tympans.

  Je sors finalement mon premier Élixir, celui qui ralentit toutes mes fonctions vitales, mieux vaut profiter un maximum de ma précision dans ce genre de couloir, ça m'évitera de tirer sur un allié j'imagine. Je sors rapidement la fiole pour l'absorber, ce qui fera apparaitre mes veines d'ici une ou deux minutes, et me rendra bien pâle comme la dernière fois.

  Une fois tout le monde entré, je leur emboite le pas, tandis qu'une fois éloignés la porte se referme automatiquement. Plus de marche arrière possible maintenant, ou en tout cas pas sans les capacités de Juliet.


Des tas de choses à mettre ici:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 2374
Wishes : 221

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   Mer 16 Déc 2015 - 19:39
Le petit groupe de trois rejoignit Juliet. Au fur et à mesure qu'il avançait, Russel sentait ses muscles s'indurer. C'était mauvais signe. Il s'inquiétait, il avait peur, il s'imaginait les pires scénarios et son esprit devenait flexueux avec la pression d'échouer. Il avait beau apparaître froid et distant, lorsque des vies humaines étaient en jeu, il était devenu faible face à la pression. Des schémas se répétaient dans son esprit. Et s'il échouait ? Et si à cause de lui, des gens mourraient encore ? Ces pensées diverses, il les canalisait en fermant son poing et en serrant les dents furtivement.

Finalement un cri de rage, la porte s'ouvre et tout son corps semble suivre. Il avance doucement avec le groupe, l'esprit soumis à ses sens. Juliet expliqua qu'ils allaient emprunter un couloir étroit. Il tentait tout de même de distribuer son attention sur son coéquipier, Rekor qui semblait boire quelque chose de particulier... En y pensant dans cet endroit, il avait été étonné de voir ses fioles devenir bizarres.

Enfin, peu importe, il suivait la journaliste, suivit d'Elizabeth puis de Rekor qui avait une arme longue portée. Au passage, c'est un très mauvais terrain pour combattre une ombre, surtout avec leurs armes. Espérons que l'ombre en question soit moins fortes que son cri ne l'a laissé penser...


Awards.
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   Sam 19 Déc 2015 - 1:54




Nina


On est arriver? Oui Elizabeth. elle est la créature sombre qu'on doit tuer? Oui Elizabeth. Il sera la la chat sombre après? Oui Elizabeth, il sera la. C'est incroyable! je vais enfin pouvoir la tué! Je suis impatiente! Impatiente? C'est sa? c'est un mot que j'ai beaucoup entendus mais jamais utilisé. Je n'en ai jamais eu besoin après tout. Jamais avant, jamais pendant, jamais depuis. J'ai de plus en plus envie de le tuer! Si j'ai bien compris, après avoir tuer l'Ombre, le chat d'Ombre viendra me revoir et je pourrait le tuer! Plus qu'une Ombre! Juste une seule Ombre. Et je pourrais tout voir comme avant!

Avant... Oui... Penser à avant. à ma première chambre. Elle étais comme je voulais, Je veux, je l'ai. J'aime pas sa. Parce qu'il me manquais quelque chose.maintenant... J'ai la sensation de ne plus manquer de rien. Mais j'aimerais revoir papa. Papa...Papa... Je me demande se qu'il pense de moi? Il aimait lui aussi jouer avec les gens. Par contre lui il avait un pistolet et pas moi. Moi j'ai moi. Mon corps, mes mains, ma chaîne. Papa, avant tu pensais quoi de moi? Papa, maintenant tu penserais quoi tu moi? Tu serais fier? Je joue comme toi tu jouais avec les gens durant les réunions.

Réfléchir à tout cela me donnais encore plus envie de la trouver cette Ombre! il le faut, pour le chat noir... Pour papa. La femme nous avais à nouveau mis dans une boite. Chose qui fut alors suivit de quelque chose qui chantait, ce doit être l'ombre. Je passe donc devant monsieur Russel puis devant la femme avec nous. Je n'ai pas besoin de passé celui avec son grand fusil il est déjà dérrière moi. Je commence ensuite à marcher, je veux la trouver. J'accélère la cadence, je vais la trouver. Je commence à courir, Je la trouverais!

Je m'en fiche des autres! je la trouverais la première! Tu es où toi?! Montre toi!

J'ignore les exclamations des gens! Je la cherche! Je la veux! Je parcours les couloirs et j'entend ensuite la créature à nouveau hurler, comme si elle me demandais de la rejoindre. J'aime bien son cris. Mais tant pis. Je continue de suivre le son jusqu'à enfin...

J'ai tourner le regard sur l'allé de gauche du batîment et je vois ses yeux collé au mien. J'ai jamais sentis cette sensation... J'avais déjà vue ces créature pourtant non? Je n'avais jamais remarquer qu'elles étaient aussi grande et cette esprit de... Mort?
Pourquoi je suis pétrifié? Bouge Elizabeth! Hè! Mes copines! Bougez mes jambes! Bougez les vites!

Elle ne sont pas assez rapide. Je sens une matière en forme de main me frappez sens que je puisse bouger. Un coup me choquant, me faisant voler! Si je n'avait pas été arrêter par le mur, j'aurais voler éternellement. Les oiseaux s'épuisent-ils un jour? Volent-ils éternellement? Serais-je devenue un oiseau si je n'avais pas frapper le mur de mon corps entier?

J'ai eu le souffle couper, la bouche écarteler par la surprise et les yeux en admiration sur la chose, c'est sa, une Ombre? Mais avant? C'étais quoi? Impossible de bouger, mon corps a glissé jusqu'au sol mais mon expression reste la même. Pourtant, j'ai l'impression que mes copines ce sont évanouie en un seul choc... Tellement faible... Moi au moins je suis consciente mais je peux pas bouger. Tien... La bestiole m'attrappe par le bras, avec ses bras arrière. Que fait-elle? Pour... Pourquoi elle tire sur mon bras? Lache-le... Lache mon bras...

-LACHE MON BRAS! LACHE LE! LACHE LE! LAC...

*Scratch.*




Dernière édition par Elizabeth Masseria le Ven 25 Déc 2015 - 21:15, édité 1 fois

Messages : 345
Wishes : 68

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   Lun 21 Déc 2015 - 19:57

La lame fonce vers le thorax de Diechi. Ces quelques secondes avant sa mort, il vivait les plus beaux moments de sa courte vie. Il est empli d’un bonheur infini…
Puis, soudainement, un doute. Les mains fantomatiques de Nina disparaissent du poignard. Un léger déclic se produit dans la tête de Diechi, qui ralentit légèrement la vélocité de son mouvement juste avant le contact avec la peau.
La lame s’enfonce de 2cm sous son sternum, sans toucher le cœur. Le jeune homme pousse un long cri de douleur et tombe à quatre pattes sur le plancher froid de sa cuisine.

Merde! Ça fait mal ça! C’était une mauvaise idée! Où est passé Nina? J’ai mal Nina… viens me réconforter… Je ne sais pas comment tu as trouvé la force d’enfoncer ça dans ta poitrine, ça fait trop mal! Je veux dire, il existe tellement de façons différentes de s’enlever la vie, pourquoi choisir celle-là? C’est affreux comme expérience.

Ok, allons-y. Réfléchissons à la meilleure façon de se suicider sans douleur! Après quoi, je pourrais retrouver Nina pour l’éternité. Mais d’ici là, je dois résoudre ce puzzle. Oui, c’est ça, ce n’est qu’un simple problème de logique! Je suis bon en puzzle en plus et j’adore les énigmes… Ou je les déteste? Je n’arrive plus à me souvenir.
Se pendre? Non, il parait que les gens regrettent après quelques secondes à se balancer dessus, et qu’ils meurent mécontents de leur choix. Je dois choisir un truc instantané, comme une balle de fusil ou… Je ne sais pas quoi, mais quelque chose qui me permet de me tuer sans seconde pensée, sans changer d’idée!

Pourquoi je veux mourir déjà? Ah oui, c’est vrai. J’ai tué ma mère, l’incroyable Diana. Je suis un déchet qui ne mérite pas la moindre pitié. Rien ne me rattache à la vie. Mon frère s’en sortirait mieux sans moi pour voler son argent. Je n’ai pas d’ami, pas de vraie famille. Wow, me voilà bien triste tout à coup. Non, définitivement, je ne dois pas échouer ma tentative de suicide, Nina compte sur moi en plus!

Il doit exister une manière scientifique de s’enlever la vie, non? Une technique précise, comme s’injecter de la morphine jusqu’à la mort.
Morphine…
Je n’ai pas de produits chimiques de ce genre ici, sauf… Ah oui! Le salicylate de méthyle pur! Eh bien, je me souviens d’un mot aussi bizarre moi! Je me souviens même que… Oui, c’est fait à partir de benzène et… Oh, ça peut causer la mort, et nous endormir lentement, même avec une petite quantité. Exactement le genre d’info dont j’ai besoin!
Je m’approche d’une étagère remplie de papiers, et je localise la fiole de salicylate de méthyle. J’ouvre l’erlenmeyer en arrachant la cire qui le scelle avec mes molaires. Ça a l’air délicieux : c’est d’un beau violet et ça sent vraiment bon…
Bon, allez, on en boit la moitié, ça devrait suffire!


[HRP: je ferais juste signe à Juliet dans le futur pour lui dire qu'elle peux poster sans m'attendre, plutôt que de toujours parler ici de l'ordre ^^

P.S. Je pensais pas que vous arriveriez à l'ombre si vite o.o (*clap clap clap!*)]
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1415
Wishes : 95

avatar
N-Elue
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   Jeu 24 Déc 2015 - 13:06
Le groupe avançait tranquillement, ils n'avaient plus de marche arrière et devraient se combattre à la mort, où jusqu'à ce que Juliet parte en courant. Chacun se préparait quand soudain, la protégée de Russel partit seule, devant. Quelle idiote!

- "Bordel, ramène ton cul ici! Si tu vas toute seule tu vas te faire massacrer!"

Juliet accéléra. C'était hors de question qu'on lui mette la mort d'Elisabeth sur le dos. Rekor et Russel en était témoin, c'était la fille qui était partit seule, pas une erreur de stratégie de la part de la journaliste. Elle regarda Russel un peu méchamment.

- "Tu pourrais la tenir au moins. Merde quoi"

Juliet était stressée. Déjà que l'ombre était déjà dans le Kekkai, maintenant tout foutait le camp. Alors que la journaliste sprintait, le groupe put entendre le bruit que faisait un corps projeté avec force contre le mur. Un bruit mollasson, un peu comme si on lançait une pastèque depuis le 5ème étage. Ce n'annonçait rien de bon. Juliet arriva au moment où Elisabeth hurlait contre l'ombre. Pop, fit le bras que l'Ombre arracha. C'était impressionnant à quel point cela parut facile à la créature. La journaliste prit son arme et tira à multiple reprise sur l'ombre qui s'enfuit à un étage supérieur avec le bras d'Elisabeth.

- "Merde merde! Qu'est-ce que t'es idiote aussi de courir comme ça. Que un de vous deux s'occupe d'elle, l'autre monte la garde avec moi!"

L'ombre était tapie dans un coin, ses bras arrières jouant avec le bras arraché. Elle comptait le temps qui passait, le sang devait couler à flot et bientôt ils auraient un cadavre sur les bras. Il ne restera plus qu'à répéter la même stratégie jusqu'à ce que plus personnes n'aient de bras... Après, ça sera au tour de l'homme dans son appartement, si mûr pour la cueillette.


Dernière édition par Juliet Hopkins le Sam 26 Déc 2015 - 20:33, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1578
Wishes : 110

avatar
N-Bras droit
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   Mar 29 Déc 2015 - 14:52
On avance lentement dans les couloirs du bâtiment, quand la fille ramenée par Russel part rapidement devant, courant en direction du cri qui se répète. Malgré l'exclamation de Juliet, elle ne fait pas demi-tour, et on se retrouve à accélérer pour tenter de la rattraper. Cette mission part déjà à vau-l'eau, et ça se voyait que Juliet le prenait mal, entre ça petite critique envers Russel et son air contrit pendant la course.

  Pour compléter le tableau de ce qui pourrait la faire stresser sur sa mission, on entend le bruit d'un corps lancer à pleine vitesse contre un mur. Inquiet pour la gamine qui risque gros sur son manque de discipline je m'apprête à faire accélérer le pas à tout le monde, quand au détour suivant on l’aperçoit, tenue par celle qui devait être notre cible. Les choses auraient pu paraitre encore gérables, si nous n'arrivions pas au moment où le bras de la pauvre se retrouvait arraché par le monstre que nous étions censés traquer.

  La suite est un peu flou, tandis que je tentais d'éviter que mon haut-le-cœur ne se transforme en flaque supplémentaire au sol. J'ai beau faire des recherches pour la médecine, ça ne fait pas de moi un médecin habitué à voir du sang partout, et depuis mon arrivé dans ce monde, c'est bien la première fois que je vois une scène aussi atroce.

  Reprenant contact avec ce qui se dis, Juliet veut que l'un de nous aille s'occuper de l'estropiée. Pensant que je suis le mieux placé pour m'occuper de ce genre de chose, je me précipite à côté d'elle, laissant les deux autres s'occuper de la surveillance.

  Arrivé sur le corps en mauvais état je regarde tout de suite l'état de la blessure. Ce n'est pas une simple épée qui a tranchée le bras là, c'est un bras littéralement arraché, la blessure est moche, et j'ai du mal à imaginer qui que ce soit rattacher le bras, en imaginant qu'on puisse le récupérer. Devant le flot de sang je détache quand même ma ceinture pour faire un garrot aussi serré que possible, peu importe ce qu'on décide pour la suite, si elle se vide de son sang, on pourra rien. Le garrot fait, j'essaye de l'allonger légèrement sur le côté, pour surélever le bra... enfin le reste de bras.

  Peu importe comment je réfléchi, il n'y a qu'une solution si on veut lui sauver son bras, et c'est ce que j'ai envie de tester depuis longtemps. D'un autre côté, même si j'ai envie de le tester, je ne doute pas des effets... Désagréables que ça aura sur elle, et surtout, ce sera impossible de tenter le coup tant qu'on risque de se faire attaquer à chaque seconde. Me rendant compte de mon mutisme depuis que je m'occupe d'Elizabeth, je décoche enfin quelques mots.

"J'ai un moyen de sauver son bras..."

  Sachant le risque de cette idée, et le risque d'être attaqué pendant ce temps, je chuchote presque ces mots, comme un soupire qui en disait long sur les chances de succès de cette solution.


Des tas de choses à mettre ici:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 2374
Wishes : 221

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   Mar 29 Déc 2015 - 16:26
La situation semblait s'envenimer assez rapidement. Entre Elizabeth qui décide de se précipiter et s'éloigne du groupe pour affronter l'ombre. Juliet qui lui montre assez facilement ses craintes à ce sujet. Pour ainsi dire, Russel haussa un sourcil. Si Elizabeth était suffisamment confiante pour prendre l'ombre seule, cela voulait dire qu'elle était vraiment forte. Pour l'ivrogne, c'était plutôt positif.

Cependant, ce qui se passa fut très loin de ses attentes. La jeune femme fut pour ainsi dire...retiré d'un bras. L'ombre était forte, mais le Nephil se souvenait avoir affronté pire dans sa vie. L'ombre avec Naoto et David, Shizuo... Il se souvenait qu'il avait été relativement faible et impuissant dans les deux cas. Pour ainsi dire, il serait mort s'il n'y avait pas eut la présence d'allié. Juliet tira de son revolver. Ce qui obligea l'ombre à se rétracter dans un étage supérieur. Juliet donna des directives. Ce fut Rekor qui s'occupa des premiers soins de celle qui avait failli en première ligne. Quant à Russel, il suivit la journaliste pour monter la garde.

Il pondéra un instant. Serait-il possible que tout le monde ne soit pas aussi fort que David et Naoto parmi les Nephils ? Il s'était entraîné afin de ne plus être un poids mort... Pour ainsi dire, il se disait que plus on était, mieux ce serait. Mais il se trouve qu'Elizabeth s'était retrouvé être un véritable poids. Ne serait-il pas de même avec Juliet et Rekor ? Il s'inquiéta un instant avant de suivre la journaliste pour monter la garde.

Le détective continuait de penser. Affronter l'ombre seul allait être difficile, mais il pouvait s'en sortir. Du moins, il avait l'intime conviction qu'il s'en sortirai vivant sans autre perte. Le problème... était l'état d'Elizabeth qui ne pouvait certainement pas bouger avant un moment. L'idéal serait qu'il soit seul en fait...


*Tss...*

Cette opération avait mal commencé à partir du moment où ils n'avaient pas prit le temps de se jauger mutuellement. Il ne connaissait au final, pas du tout le niveau de ses compagnons. Autant dire que ses attentes pour Elizabeth furent trahi.


« Comment t'as su qu'Elizabeth se ferait avoir ? » Demanda-t-il légèrement agacé par la tournure de la situation.

Il ignorait la puissance de la Nephil jusqu'à présent. Pourtant Juliet semblait avoir eut une vague idée. Pourquoi ? Comment ? S'étaient-elles rencontrées auparavant ? Ou bien... Serait-ce possible que pendant tout ce temps, l'ivrogne se soit trompé sur le niveau moyen des contractants et qu'il n'avait juste pas eut de chance en affrontant Shizuo et David ?

Dans tout les cas, malgré sa question, Russel restait à l’affût, prêt à utiliser son pouvoir et à tirer si la situation l'exigeait.


Awards.
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   Mer 30 Déc 2015 - 19:39




Nina


C'est bizarre... J'ai l'impression que quelque chose à disparus. Pourtant d'après mes yeux, je n'ai pas perdus la vus, il sont toujours autant ouvert. Ma bouche est toujours ouverte. Mon ouïe possède toujours de bruit assourdissant du cardiogramme d'un cadavre. Et pourtant... Une chose n'est plus, une saison. C'est l'hiver, mais l'hiver est chaud aujourd'hui. Chaud... Chaud... C'est beau.
Quand l'ombre ma lâcher au sol, Je démarra mes hurlements, après tout, je ne m’appelle pas Eulalie. Je ne suis pas agréable. Je suis Elizabeth. Je ne suis qu'un morceau d'Elizabeth. Et pour cette fois, j'aurais aimé m'appelé Amalia pour être l'émule de cette chose. Pour ne pas crier, pour lui arracher à son tour un bras. Et pourquoi je ne me contenterais que d'un seul? Autant tous lui arracher!

Je reste pétrifie au sol, la voix toujours montante dans les aigus. Mes yeux fixe le ciel cacher par le plafond, c'est drôle ce qu'il ressemble à celui de chez Aaron. Je ne veux pas mourir ici. Je ne veux pas! Je ne veux pas d'une mort en surcis! Je ne veux pas mourir dans cette journée d'été! Je ne veux pas de lumière! ni noir, ni blanche! Je ne veux pas non plus un plafond de prison! Je reste la tête baissé vers le ciel. Tout ce que je peux faire, c'est respirer.

"HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!"

Je vois les Ombres se rapprocher de moi! Elle se moque de moi! Elle font résonner des balles pour me faire peur! Je les entends! J'entend toujours mon cardiogramme! J'attend toujours mon défibrillateur! N'y a t-il vraiment personne pour m'aider?! Monsieur Russel!? Vous m'avez mentis Vous ne m'avez pas aidé! Vous les avez laissé me prendre mon bras! Vous les laissé se moquer de moi! Vous les avez laissé tuer mes copines! Je suis toute seule! Rendez-moi mon bras!

Je sens qu'on me tire, qu'on m'éloigne. Il y a une personne à côté de moi? C'est toi maman? Tu es revenus me récupérer de papa? Tu viens me rendre mon bras? Pourquoi tu na pas mon bras? Hein? Que j'arrête de crier? j'y arrive pas. Je veux hurler pour te montrer que je suis toujours vivante! Je veux pas devenir une morte. Je veux pas connaitre ma date de décès. Je veux un tapis de poème. Je veux que tu me parle encore et encore! Parle moi! PARLE MOI! Je veux que tu me cite tout ce que j'ai entendus dans ma vis! Cite-moi les bonjours! Cite-moi mon prénom! Cite-moi les cours que j'ai eu chez papa! Parle le moi en français! Parle moi en espagnol et en japonais en même temps! Fais de moi ce que tu veux mais fais stopper cette folle qui hurle! Tue-la! Je veux qu'elle cesse d'hurler dans ma tête!

Oui... Si tu veux attacher mon bras fais-le! Serre le plus fort! PLUS FORT! J'ai la douleurs qui écoule sa cyprine! Elle se fiche de mon accord... Elle me viol! Reboucher mon bras! Je veux mon bras!

"J'ai un moyen de sauver son bras..."

Sauver mon bras?! C'est la vérité?! C'est pas la voix de maman! Papa? C'est toi papa?! Je suis désolé! J'ai perdus mon bras mais je t'en supplie!

"Rend-moi mon bras! Je t'en pris papa!! Je ferais ce que tu voudra! TOUT! Je rentrerais chez Aaron promis! Je lui obéirais promis! Je le laisserais faire ce que tu veux si je peux r'avoir mon bras! Papa! PAPAAAAAAAA!!!! S'il te plais...... J'AI MAL!!!!!!!!!!!!! HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA"

Jamais je n'avais été punis ainsi... J'ai du faire une énorme bêtise... Je n'aurais pas du sortir de chez Aaron... Je suis si nul... Je ne mérite pas de vivre... Mais je t'en conjure... Laisse moi être déchus sur cette terre éternellement.
en échange... Je ne peux que te réciter mon poème. Tu te rappelle? Celui que j'avais appris par cœur!


"Au cœur des mœurs vit la peur de la rancœur. Le voleur ne pleure jamais ce qui meurt. avec bonheur il cueille le malheur des fleurs fané. C'est l'heure de la cueillette."



Messages : 1415
Wishes : 95

avatar
N-Elue
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   Sam 2 Jan 2016 - 18:49
Au moins une personne était utile parmis ce groupe de Nephil et c'était Rekor qui promettait de pouvoir sauver la jeune Elisabeth qui, par ailleurs, beuglait comme jamais. Même les films d'horreurs ne mettaient pas autant de cri que cela. Juliet, accompagnée de Russel, s'avança pour établir une distance suffisamment grande. Ainsi, si l'ombre venait en courant, elle n'aurait pas l'occasion d'achever la Nephil. Comment Russel l'avait trouvé celle-là! C'était déjà un miracle qu'elle ait survécu jusqu'à aujourd'hui...

Ainsi, sur fond de petit poeme et d'hurlements mignons, Russel demanda comment Juliet avait pu jauger de la puissance d'Elisabeth. La journaliste le regarda, ne comprenant pas tout de suite à quoi il faisait référence. Cela voulait-il dire qu'il n'avait nullement prévenu Elisabeth du danger de la mission? Ou alors elle avait simplement menti...

- "Je n'avais aucune idée de son niveau mais je me doutais qu'elle n'était pas très douée au vue de sa manière de réagir. Une personne qui n'a jamais vraiment combattu ne sait pas se tenir et ainsi surestime ses capacités. Ainsi, dès qu'elle s'est mit à courir telle une idiote, j'étais pratiquement sûre qu'elle était incapable. J'avais malgré tout un peu espoir qu'elle sache ce qu'elle faisait. Mais visiblement non" dit-elle tout en regardant l'escalier.

Le duo s'était rapproché des escaliers en colimaçons qui liaient les différents étages. Il n'y avait aucun mouvement, mais l'on pouvait entendre l'écho du bras mou qui tombait et était trainé. L'ombre tournait à l'étage, essayant d'attirer des personnes. Elle avait neutralisé la moitié du groupe, peut-être même plus si ils s'occupaient à plusieurs d'Elisabeth. Elle n'était pas morte, malheureusement, au vue des cris que l'ombre pouvait entendre.

- "J'ai confiance dans les capacités de Rekor, c'est pour cela que je l'ai pris avec nous. Tu m'avais assuré être capable de te battre face aux danger et je te crois. Et, pour être raisonnable, je n'ai pas à t'en vouloir d'avoir emmené une petite nouvelle ici. Si elle t'a mentit sur ses capacités, t'y pouvait rien et on s'occupera de son cas une fois de retour au QG" dit-elle avant de dire, à voix basse comme de peur que l'ombre ne l'entende "Plus on restera immobile, plus l'ombre risque de nous faire une saloperie. Elle ne devrait pas pouvoir venir par les ascenseurs, mais il y a peut-être d'autres accès. Est-ce que tu te sens capable d'aller attaquer l'ombre que toi et moi? C'est risqué, on laissera Rekor et Elisabeth sans surveillance, mais ça voudrait dire que l'on aura l'initiative face à cette créature"
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1578
Wishes : 110

avatar
N-Bras droit
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   Lun 4 Jan 2016 - 0:11
Entre les cris de douleurs, l'Ombre qui s'amusait avec le membre arraché et surtout sa perte de sang, la gamine arrive tout de même à m'entendre parler de sauver son bras. Sa réaction en revanche me souleva légèrement le cœur, elle était mal en point jusqu'à me prendre pour son père aussi vite ? Et puis c'est quoi cette histoire de Aaron, et de faire tout ce qu'il dit... Passé l’étonnement je me demande si elle est pas simplement instable de base, et se faire arracher un membre, même sans l'épuisement de la blessure et de la perte du sang aura tout simplement fait sauter ses nerfs.

  Les deux autres à côtés n'ont pas réagit à ce que j'ai dit, je l'ai chuchoté d'un autre côté, donc ils n'ont peut-être pas entendu. Et même si ils montent la garde, je fais attention à ce qu'ils disent du mieux que je pouvait en me tenant devant la plus grosse source de cri de cet endroit. Visiblement ils étaient prêt à se reprocher l'un l'autre la présence de Elizabeth et son acte irréfléchi. Pour le moment ça ne m'aide pas, et ça ne nous aide pas tout court, dans l'immédiat il faut qu'on élimine l'Ombre au plus vite, pour que je puisse sauver la fille devant moi.

  Et finalement, l'idée la plus logique serait donc de le laisser seul avec elle, tandis que les deux autres traques rapidement l'Ombre. C'est rageant d'admettre que notre meilleure solution, est celle qui me plait le moins mais je pense qu'on va devoir tenter le coup. Si on laisse Elizabeth seule, elle va probablement s'endormir et mourir, si on reste ici plus longtemps, elle va mourir le temps que l'Ombre décide d'agir. Et si je lui fait boire l’Élixir maintenant, avec la douleur que ça lui occasionnera, elle va avoir des mouvements brusques incontrôlés, j'aurais besoin de Russel pour la retenir, le temps qu'elle s'évanouisse.

  J'allais donc faire part de l'idée aux deux autres, quand elle sort de ses cris habituels, récitant ce qui doit être un poème. J'ai horreur de la poésie, et surtout... Pourquoi un poème maintenant, je m'attarde peu sur son sens, de toute façon c'est pas mon truc, mais j'ai bien une ou deux questions à poser sur elle avant de continuer.

"Russel, t'es sur qu'elle est stable, en tout cas qu'elle l'était AVANT de se faire avoir ? Elle a beau avoir souffert et avoir perdu du sang, le délire semble rapide là."

  J'ai bien insisté sur le "avant", j'ai l'impression qu'elle n'a pas eu une histoire qui lui a permis de grandir... Normalement cette fille.

"Sinon, si je veux sauver son bras, il faut qu'on se débarrasse de l'Ombre, mais je doute qu'elle puisse survivre si quelqu'un ne reste pas avec elle pour la garder éveillée. J'imagine que j'ai pas besoin de faire un dessin sur ce que je propose, et même si l'idée ne me plait pas, je pense que ce serait mieux comme ça."

  J’espère en tout cas qu'Elizabeth n'entend pas ou ne comprend pas ce que je dis, j'ai pas spécialement envie qu'elle panique encore plus, d'autant plus si elle me prend encore pour son père assez spécial visiblement.


Des tas de choses à mettre ici:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 2374
Wishes : 221

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   Lun 4 Jan 2016 - 22:13
Pour ainsi dire, le vent ne soufflait pas dans la bonne direction. Sa déception envers Elizabeth n’entachait nullement son inquiétude pour elle. Le problème est qu'avant de faire quelque chose pour la jeune femme, il devait absolument détruire l'ombre. A l'écoute de ce qu'avait dit Rekor, il pouvait sauver la Nephil. Mais apparemment, il y avait la nécessité de s'occuper de l'ombre au préalable. Juliet proposait de se séparer en deux groupes. Mais la répartition ne plaisait pas à l'ivrogne. Si jamais l'ombre revenait pendant qu'il la traquait... Rekor aurait beaucoup de difficulté à se protéger lui, mais aussi Elizabeth. En somme, il fallait une troisième personne, pendant que l'un, seul, irait chercher l'ombre.

Mais qui ? Aller chercher l'ombre en étant seul est un risque non négligeable, quand bien même il adorerait rester pour protéger la Nephil blessée, il ne pouvait pas se permettre de laisser Juliet courir le risque d'affronter l'ombre seule.

Russel pensait pouvoir la vaincre même s'il était seul. Ce n'était pas de l'orgueil, il avait affronté des ennemis plus coriaces que cet ombre...Malgré ses cuisantes défaites contre ces derniers, ils s'étaient entraînés afin de pouvoir protéger, survivre et vaincre. Il avait une bonne vision du niveau de cet ombre après qu'elle ait attaqué Elizabeth. En ce sens, elle s'était rendue utile.


*J'aurais du utiliser mon pouvoir...* Regrettait-il en tournant un bref regard vers la jeune femme en cri. Il ne prit pas la peine de répondre au chercheur. S'il devait s'expliquer, ce serait après que tout ceci soit terminé.

« Je pense qu'il serait plus sage que tu restes avec Rekor et Elizabeth afin de les soutenir si l'ombre revient. Je vais aller la traquer. Si l'ombre attaque pendant mon absence, criez. » Dit-il alors que ses yeux étaient fixés vers la route à prendre pour suivre l'ombre.

Son but d'inscrire Elizabeth dans les activités Nephils pour qu'elle se socialise avait lamentablement échoué. Il avait espérer que les prouesses de cette dernière lui permettrait de se faire des 'amis' parmi les Nephils. C'était sa faute, il n'avait pas prit la peine de juger les compétences de la jeune femme. A cause de ça, non seulement la jeune femme était blessée, mais il avait mit le groupe entier en danger.


*Tss*

Son humeur se ternissait tandis qu'il avançait à la poursuite de l'ombre. Il s'avança de quelques pas, son arme en main, scrutant les environs avec méfiance. Ses oreilles étaient attentives au moindre signe de détresse de ses compagnons qu'il avait laissé seuls.


Awards.
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   Ven 8 Jan 2016 - 0:05




Nina


J'ai envie de quelque chose. De quoi? Je ne sais pas. Je n'arrive plus à rien distinguer... Mon bras me fait de drôle de sensation... attendez... QUEL BRAS?! HAHAHA! J'en ai qu'un seule. Pourtant celui que j'ai ne me fais pas mal. Il peux pas bouger. Il est fatiguer. Je me rappelle avoir entendus papa avoir dit qu'il pouvait me récupérer mon second bras. Il attend quoi? Fais-le! J'ai mal! Cette douleur... Je me visualise en train de danser lors d'une douce cérémonie de bal. Je ne vois le visage de personne. On possède tous un masque. On danse et on danse. Mais sans que nous le remarquions, la musique se saccade. Un Harmonica commence à suivre le violon. Mais je ne remarque rien. Lentement, les gens autour de moi disparaisse. Mais je ne remarque rien. La pluie s'abat sur les vitres de la salle commune, m'emprisonnant dans la maison. Mais je ne remarque rien.

Je marcherais bientôt sur la musique. Danserais-je avec quelqu'un? Les notes de musique volent-elles? Qui joue de l'harmonica? J'aime cette danse macabre. qui la joue? Un groupe de musicien? Ou bien... Tout cela c'est ma tête?

Elle tente de me faire oublier mon bras... Elle me répète que je ne dois plus y penser... Que je vais bientôt retourner danser mais cette fois-ci, pas dans ma tête. Mais je ne veux pas... Je veux rester dans ma tête...  

-J'ai mal...

J'arrive à moitié à parler. C'est pas drôle. Je vois les visages des gens se révéler... tout ceux qui me regarde... Je vois quelqu'un s'en aller, un autre proche de moi et train de rire... Je n'ai pas besoin de l'entendre, je le vois ce sourire qui monte et qui descend... Qui monte... Et redescend... Je suis fatigué...


-Arrêter... De vous moquez de moi... Je veux mon bras. Sinon je vous tues tous... Papa.

Messages : 1415
Wishes : 95

avatar
N-Elue
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   Dim 10 Jan 2016 - 12:52
Effectivement, Rekor avait raison sur tout les points. La gamine était probablement déjantée bien avant de perdre son bras, et il confirmait le plan de Juliet. Mais Russel avait d'autre plan en tête. Il voulait partir seul, comme un héros. Soit, bien que cela agaçait la journaliste, elle n'avait pas spécialement envie de se battre de front avec la créature. Si Russel voulait prendre le risque seul, qu'il le fasse.

- "Très bien Russel, ne te fais pas tuer, ça serait dommage. Si par hasard ton pouvoir de régénération se déclenche, reviens vers nous si tu te souviens"

Puis Juliet partit vers la beuglarde, au moins elle semblait s'être calmé. Si Rekor n'avait pas de solutions, la journaliste aurait proposé de la libérer de ses souffrances d'une balle dans le crâne. Mais peut-être que ça n'aurait pas très bien passé avec la hiérarchie...

- "Elisabeth, ne t'en fais pas, tout va bien se passer. Rekor est la personne la plus capable que je connaisse, si y a bien quelqu'un qui peut te soigner, c'est lui. Alors essaie de rester avec nous. Regarde moi et respire lentement, calmement" dit Juliet tentant de parler aussi calmement que possible

La journaliste s'était abaissé a côté de la jeune Nephil et lui avait posé une main sur l'épaule. Elle voulait surtout qu'elle se taise pour pouvoir entendre si une ombre s'approchait.

L'ombre avait entendu que des pas s'approchaient et compris qu'il n'y avait qu'une seule personne. C'était son rêve. Celui-ci n'aurait aucune chance de survivre! Elle tapa des bras un peu partout puis s'éloigna, frottant le bras d'Elisabeth au sol de sorte à laisser une marque de sang qui emmenait jusqu'à un appartement à la porte ouverte. Là, elle posa le bras au milieu, cassa la lampe du plafond et se mit dans un coin, impatiente que quelqu'un vienne pour qu'elle se jette dessus et lui arrache des membres
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1578
Wishes : 110

avatar
N-Bras droit
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   Lun 11 Jan 2016 - 5:49
Visiblement mon idée n'est pas tout à fait la même que celle de Russel, qui décide rapidement de partir seul face à l'Ombre, pour laisser Juliet en soutient et protection. L'idée est bonne certes, mais j'ai bien peur que cette Ombre soit clairement du genre maligne, et deux personnes en haut n'auraient surement pas été de trop pour prévoir les attaques et bien observer les recoins de l'étage. Mais bon, Juliet décidant de rester en bas et le plan étant en marche, il est trop tard pour donner un avis, reste plus qu'à espérer que Russel s'en sorte, sinon le glas ne serait pas loin.

  Je réagit peu à la mention d'un pouvoir de régénération, chacun ses pouvoirs après tout, et même si on a rapidement parlé de nos armes à l'entrée, on avait pas eu le temps de se confier tous les détails de nos capacités.

  Juliet nous rejoint donc, Elizabeth et moi, essayant de la calmer comme elle peut, en lui faisant part d'un raisonnement logique plus que par des phrases bateau sentimentales. Ceci dit pendant le laps de temps où personnes ne parle, des bruits inquiétants retentissent en haut, on entend à nouveau clairement le glissement d'un membre arraché sur le sol. Juliet aurait surement dû y aller, l'Ombre peut préparer une embuscade, et deux personnes auraient été bien mieux pour la désamorcer.

  Avant de lui faire part de mon avis je glisse lentement une main dans les cheveux d'Elizabeth, pour éviter qu'elle soit aveuglée par ceux-ci.

"Personne ne se moque de toi, on est tous là pour t'aider maintenant, il faut juste que tu sois un peu patiente."

  J'espère que ça la rassurera un peu plus qu'un discours de confiance venant de quelqu'un qu'elle ne connait pas sur celui qu'elle a imaginé être son père il y a quelques minutes. Ceci fait je me tourne rapidement vers Juliet.

"Tu devrais monter malgré ce qu'a proposer Russel, cette Ombre semble plus intelligentes que les autres, en plus d'être plus forte, vous devriez être deux pour prévoir ses pièges."

  Et puisqu'elle est avant tout rester pour nous protéger Elizabeth et moi, je lui montre des yeux ma ceinture encore occupée par quelques Élixirs, même si elle ne connait pas bien mes pouvoirs.

"J'ai encore quelques tours si jamais ça tourne mal et que je dois attendre que vous redescendiez."


Des tas de choses à mettre ici:
 



Dernière édition par Rekor Veroth le Mar 12 Jan 2016 - 2:35, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 2374
Wishes : 221

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   Lun 11 Jan 2016 - 16:40
Éloigné du groupe, Russel avançait seul, suivant le bruit d'un son de clapotement de bras qui laissait une ambiance lugubre dans ce kekkaï au dimension important. Il montait les escaliers, son arme toujours en main. Pourtant, au fur et à mesure qu'il avançait, il sentit sa résolution prendre le dessus sur sa tension. Le bruit restait éloigné du groupe, pour ainsi dire, c'est ce qui lui permettrait de se détendre. Il n'y aurait personne d'autre qui se ferait blessée s'il s'occupait de cette ombre.

C'était facile de penser comme ça mais dur à exécuter. Le Nephil arriva devant un appartement donc la porte d'entrée principale était ouverte, à l'intérieur le bras fraîchement découpé de la Nephil, gisant au sol sans sa propriétaire. Des marques de sang l'avaient guidés jusque là. Tout ceci sentait l'embuscade mais il ne pouvait pas rebrousser chemin. C'était en soi, l'occasion parfaite pour se débarrasser définitivement de l'ombre. Mais les ténèbres remplissaient la pièce de vie. Ce qui signifiait beaucoup d'endroit où la créature avait put se cacher.

L'ivrogne était alors conscient que s’avancer à l'intérieur relevait du suicide et il n'aurait pas assez de sa malédiction pour lui sauver la vie.


*Tss...*

Son autre pouvoir allait être inutile. En somme... Etant donné qu'il était devant la seule sortie possible et qu'il était persuadé que l'ombre se trouvait à l'intérieur de cet appartement à cause du bras d'Elizabeth et des traces de sang, Russel décida de patienter devant l'entrée, attendant que le loup montre le bout de queue plutôt que de se faufiler dans la tanière de celle-ci. Mais pendant combien de temps, le Nephil, pouvait se montrer patient ?


Awards.
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   Ven 15 Jan 2016 - 16:18




Nina


Je vois des choses bizarre... Je vois des voix et j'entend de drôle de main se déposé sur mon corps. Que me voulez vous? Hein? Me calmer? Mais je suis calme... Je vais les tuer. Tous... Il mon piéger pour vouloir me faire des choses bizarre. Je sens que mon corps va exploser. D'abord la douleur se calme, puis elle revient et me fait balancer mes jambes et taper le sol de toute mes force. Sans chaussure, je pense que je perdrais aussi mon pied, arraché par le sol.

J'ai envie de crier mais je dois me taire... Le demoiselle ma dit de rester calme... Si je la contredit je vais mourir, je le sens. Cette instinct primaire qui était remonté en moi... Je ressens la précense de la mort. La mort est mort... Et me chantonne des douces musique en me berçant... Elle veux que je me repose, mais j'ai pas le droit. La demoiselle à dit que je devais la regarder. Si je la regarde pas, je vais finir dans le lit de la Mort.

J'ai envie d'hurler... Mes yeux ont tout de même repris un peu de vivacité pour ne plus réelement voir flou mais j'ai toujours autant envie de crier... Dans ma tête, je pête les plombs. Mon corps cherche à me résisté et à s'autosuicider de l'intérieur... Je suis sur que les fourmis sont en train de grignoter mon cerveau pour que je puisse ne plus réagir... Elle le prenne morceau par morceau et l'apporte à la reine... Mais la reine c'est moi? Alors que font-ils?

-Humf! Humf! Huuuuumf!

Je ne dois pas ouvrir la bouche... La ferme! Tu te la ferme! Tu veux mourir? Alors ferme cette bouche! Tu en jouira une autre fois... Tu dois faire le moins de bruit... Trouve autre chose à faire MAIS J'AI MAAAAAAAAAL!!!!!!!!!!

La dame. Elle à des lunettes. Elle à les cheveux dans le jaune et l'ocre. Elle est étrange. J'e l'aime bien pourtant. Elle me regarde... Mais ses yeux sont différents des autres..? Pourquoi? Elle cherche quoi? Mes yeux sont ici mademoiselle. Pas besoin de chercher à les perforer sinon je perfore vos yeux. D'ailleurs, c'est quand que j'ai mon bras? Il fait quoi tout seul? Il ne m'aime plus? Si il ne m'aime plus alors je lui trouverais un remplaçant. Mais il à tellement vécus avec moi... Je ne veux pas perdre mon bras... Je dois la retrouver...

Je cherche désespérément à me redresse un minimum mais je n'y parfois absolument pas... Je dois essayer encore... Je veux mon bras... Je m'agrippe de ma main à celle qui m'avait touché l'épaule et je tente de me tirer mais rien à faire... Finalement j'ouvre quand même la bouche mais je n'hurle pas... Hurler me fait trop jouir.


-Je veux chercher mon bras. Je dois aller le chercher... Personne ne dois toucher à mon bras à part Elizabeth.



Messages : 345
Wishes : 68

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   Lun 18 Jan 2016 - 0:15
Je rigole, alors que ma vision s’embrouille et que je n’arrive plus lire les notes de ma main sur mon étagère. Mes mains tremblent terriblement et ma respiration commence à devenir lourde. Je respire, mais j’ai l’impression de ne respirer que du dioxyde de carbone.

-Ah… Il faudrait vraiment que je me fasse vomir…

Le salicylate de méthyle fait son chemin dans le système digestif de Diechi, attaquant ses tissus internes et s’approchant dangereusement de ses reins. Le garçon se lève, cherche à reprendre son équilibre un moment, puis tombe à genoux dans sa salle de bain, vomissant pendant de longues minutes. La solution lui brûle la gorge et il éprouve une douleur plus intense que quoi que ce soit qu’il est pu vivre dans sa courte vie. Mais il est trop tard pour une petite partie du produit benzénique, qui continue son chemin dans son système, passant au travers de quelques organes et les handicapant à vie. Diechi fait couler l’eau de son robinet, buvant ce qu’il peut avant de se faire vomir de nouveau, cherchant à nettoyer son estomac. Mais malgré ses efforts et sa bravoure face à la douleur, le salicylate est inatteignable pour Diechi.

Le résultat est écrit dans le flot du temps : Diechi survivra, mais il réalisera un jour dans sa vie, peut-être bien plus tard, qu’il sera incapable de faire d’enfant et, à moins de recevoir un don, ce qui sera difficile car son sang est 0 positif, il souffrira d’insuffisance rénale modéré à 30 ans, et terminal à 35.
Et bien que Diechi essaye de toutes ses forces de se guérir avec l’eau de son robinet, tel un précieux nectar qu’il ingère en quantités phénoménales, son cerveau aussi s’en retrouvera altérer à jamais, faisant de lui la victime d’hallucinations visuelles et auditives, augmentant avec son âge et dépendant de ses états mentales. Une condition qui ne saurait être guérit avec la médecine actuelle, ou même avec un changement de nature en Nephil. Mais cela, Diechi l’ignore. En effet, présentement, les pensées dans sa tête ressemblent d’avantage à ceci :

Ce que ça fait mal! Et merde!

Je m’écrase à côté du bol de toilette, respirant à grand coups. Mais malgré la douleur, je peux sentir l’oxygène entrer dans mes poumons, et il s’agit d’une sensation délicieuse. Je décide de m’arrêter. Je vais probablement souffrir encore un moment de déséquilibre et d’étourdissements, mais je suis assez certain de survivre. Je repose ma tête sur un rouleau de papier de toilette, laissant tomber un soupire de confort, alors que des points lumineux envahissent ma vision et que je perds mon sens de l’ouïe.
Une folie passagère. Je me souviens de tout. Le fantôme de Nina. Mon cerveau se dégradant, mes tentatives pour rester sain d’esprit. Ça m’avait semblé durer des mois sur le moment. Le couteau m’ayant arraché une vilaine blessure au sternum, mon envie de me donner la mort avec le salicylate de méthyle. Peu après quoi, je me suis senti revenir à moi, alors que des masses d’informations  me percutaient le crâne. Qui j’étais, ce que j’étais en train de faire… J’ai rapidement compris que j’allais mourir si je n’agissais pas rapidement.

Pourtant, je n’ai pas agis tout de suite. Je suis resté là, à penser à ma mort possible. Rien ne me retenait à la vie. Maintenant que j’y pensais plus clairement, l’écrasant sentiment de dépression envahissant mon appartement avait disparue. J’étais seul, debout dans ma maison de toujours, du sang coulant sur le devant de mon ventre, et un poison coulant de l’autre côté. Et malgré la clarté nouvelle dans ma tête, je songeais que ce n’était pas une mauvaise façon de partir. Peut-être est-ce ainsi. Je suis destiné à penser de cette façon. Lorsque je divague, je suis triste, et lorsque je pense de façon objective, mes idées se tournent vers un nihilisme pur, me remplissant aussi d’un sentiment de vide. Utile pour penser clairement, mais pas pour être heureux. En fait, là est bien le problème :
Là, alors que Nina me regardait, le couteau plongeant vers mon sternum, pendant ce court moment, alors que mon âme se trouvait à deux pouces de la mort, j’étais plus heureux que jamais auparavant dans ma vie. Un bonheur que je suis incapable de m’imaginer à nouveau. Et pourtant, je sais que je ne ressentirais plus jamais cela. Sauf peut-être, dans la mort…
Et ainsi donc, je suis resté là, à rire et pleurer, me demandant si je devrai me laisser trépasser, jusqu’à ce que mon instinct de survie frappe en même temps que les maux du poison dans mes veines.

Et alors que je me tiens là, le regard pointé sur une lumière au plafond, du vomi à ma droite et un lavabo débordant d’eau fraiche à mes pieds, une chose me semble claire, malgré mes capacités sensorielles qui m’ont abandonnés.

Plus rien ne sera jamais exactement comme avant.






Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1415
Wishes : 95

avatar
N-Elue
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   Sam 23 Jan 2016 - 23:42
Les nerfs de Juliet était mis à rude épreuve avec ce que cette jeune, et non-compétente, Nephil faisait. Elle parlait, racontait n'importe quoi et n'était pas des plus utiles. En plus de cela, elle toucha la journaliste, essayant de se lever

- "Ne bouge pas, ça ne sert à rien. Soit déjà contente que l'on te soigne" dit-elle en se dégageant de la main d'Elisabeth

Juliet était agacée et cela se voyait. Elle avait de la peine à garder son calme devant ce qui lui faisait perdre du temps. Mais elle prit une grande inspiration, ceci devait lui servir de leçon. Elle ne devrait plus accepter les membres sans les tester elle-même...

- "En tout cas, t'as intérêt à venir te faire recenser après tout ce que l'on fait pour toi. Rekor se fatigue et utilise sa magie pour une erreur que tu aurais pu éviter si tu m'écoutais. J'espère que ça te servira de leçon"

Mais Juliet devait se reprendre, et répondre aux remarques de Rekor qui souhaitait qu'elle parte aider Russel. Elle était totalement d'accord, mais ce serait un changement abrupte de plan, ce qui risquerait de générer plus de problèmes qu'ils n'en avaient... Et puis, peut-être pouvait-elle profiter de cet isolement pour discuter avec Rekor? Le laisser seul n'était peut-être pas la meilleure solution...

- "Russel est plus que capable de s'occuper de l'ombre je pense. Sans compter qu'il a sa capacité pour lui sauver la vie si par hasard cela tourne mal. Je foncerais si elle se déclenche. Tu as concocté quoi comme potion en réserve? Et désolée d'être tendue, c'est juste que cette mission est très importante pour moi, elle me permettrait peut-être d'enfin être reconnue comme quelqu'un de sérieux"

Juliet se tourna vers Elizabeth et s'excusa également. Mieux valait calmer le jeu avec tout le monde. Elle regardait de temps en temps dans la pièce, si l'ombre pointait son nez.

A l'étage, l'ombre bougeait lentement dans la pièce de plus en plus impatiente. Elle savait que quelqu'un était là, juste devant! Mais il n'entrait pas, c'était un malin le bonhomme! La créature fit un drôle de bruit, sorte de mélange entre une plainte lente et un ricanement. Elle ramassa le bras, le lança violemment vers la porte puis fonça avec une grande vitesse dans le mur. Elle plongea, mettant tout ses bras prêt à frapper. Elle frappa le mur, qui vola en éclat, et le traversa à grande vitesse. Elle ouvrit sa machoire, prête à mordre ce qui était de l'autre côté

[HRP : Je lui donne une chance sur 2 d'arriver de ton côté, mais ce n'est pas parce qu'elle apparait de ton côté qu'elle te touche nécessairement. Si tu trouves déséquilibré, choisis toi-même le pourcentage de réussite Very Happy
1-2-3 : L'ombre défonce le mur à côté de Russel
4-5-6 : L'ombre défonce le mur de l'autre côté de la porte]
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 6017
Wishes : 2340

avatar
KyuBey
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   Sam 23 Jan 2016 - 23:42
Le membre 'Juliet Hopkins' a effectué l'action suivante : Les joies du hasard

'Dé classique' :
Voir le profil de l'utilisateur http://zupimages.net/up/17/08/k7rz.png

Messages : 1578
Wishes : 110

avatar
N-Bras droit
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   Lun 25 Jan 2016 - 1:32
Elizabeth tente plusieurs fois de bouger, et même une fois d'attraper le bras de Juliet, visiblement pour se relever. Le premier réflexe de Juliet étant de lui dire de se calmer, de ne pas bouger, un peu dure encore avec jeune fille dans les vapes. En tout cas ça se voit que la journaliste n'est pas dans son calme habituelle, elle alterne entre agacement envers la fille, et visiblement un peu de peur ou de doute vis-à-vis de la mission.

  En tout cas elle ne perd pas le Nord, demandant déjà à la blessée de venir se faire recensé pour toutes les peines qu'ils auront eu. Après la partie sur ma magie est en partie vraie, mais fabriquer mes Élixir ne me demande pas tant d'effort que ça, c'est simplement qu'en pleine action ils sont limités. En tout cas elle semble vraiment avoir confiance en mes pouvoirs pour l'occasion, j'hésite à lui dire que ma méthode pour sauver le bras est encore expérimentale, à tel point que ce sera le premier test même.

  Ceci dit, elle répond enfin à ma proposition de changer les compositions des groupes, mais pas en la faveur de mon idée. Elle trouve toujours mieux de rester avec nous deux, considérant Russel capable de se débarrasser de l'Ombre seul, notamment avec sa fameuse capacité "salvatrice". Décidant que son explication est suffisante, elle me demande ce que j'ai en réserve comme décoction miracle, s'excusant rapidement pour son attitude... "tendue".

"Pas de problème, en dehors des enjeux la situation est déjà suffisamment stressante pour excuser ça. Pour mes fioles, j'ai encore deux de soins légers, celle que je garde pour Elizabeth, un de force, et un qui augmente les sens."

  Pas plus de précision sur celui d'Elizabeth, on verra bien comment elle y réagit tout à l'heure de toute façon, quand aux autres, ça permettra toujours de soigner Russel si il revient amoché, tant qu'il n'a pas un membre en moins ou une blessure aux organes internes.

  J'allais me tourner vers Elizabeth à nouveau, en posant une main sur son front pour estimer son état, même si c'était assez clair en la regardant, quand un énorme bruit provient de l'étage du dessus. Comme une explosion... Sans détonation, un mur qui s'écroule ? ou le plafond peut-être ? Je tourne les yeux vers Juliet.

"Toujours pas prévu de monter prêter main-forte, alors aide moi à la décaler, si on attend la fin du combat, elle va y passer avant que je fasse quoi que ce soit pour l'aider."

  Le bruit m'a rappelé que moi aussi j'ai une chose à accomplir dans l'immédiat, je me place donc derrière la tête d'Elizabeth, m’apprêtant à placer mes deux bras en dessous des siens pour la soulever, avant de me rendre compte que... La situation ne s'y prête pas vraiment, alors je la prend simplement par dessus son épaule restante, et par la taille avec l'autre bras.

"Si tu dois discuter avec ta recrue, tu devras fermer le Kekkaï, alors autant qu'on l'amène dans une des salles si il y en a une d'ouverte. La soigner va prendre un ou deux jours, mais elle sera déplaçable au QG après quelques heures je pense."

  Je fais signe à Juliet de tester quelques poignées, pour voir si l'un de ces "appartement", pouvait convenir pour une petite... "expérience". Le tout était qu'il soit vide de préférence lorsque le Kekkaï disparaitra. On pourra toujours en dresser un de la taille de la pièce après, mais ça laissera toujours trois apparition, dont une en mauvais état, au milieu de la pièce de quelqu'un si on se trompe. Ce sera donc un pari, surtout pour en trouver une ouverte ET vide, mais ce sera surement nécessaire.


Des tas de choses à mettre ici:
 



Dernière édition par Rekor Veroth le Mer 27 Jan 2016 - 23:55, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 2374
Wishes : 221

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   Lun 25 Jan 2016 - 19:51
Russel patientait, mais sa patience atteignait rapidement ses limites alors que depuis la porte d'entrée, il entendait des bruits étranges suivait d'une vision où il voyait le bras d'Elizabeth se faire lancer avec force vers cette même porte.

Calmement le Nephil analysa cette action, songeant méticuleusement que l'ombre était certes rapide, mais n'avait aucune attaque à distance réelle si ce n'est ce qu'elle vient de faire en prenant quelque chose pour le lancer. Quant à lui, il avait une arme à distance qui pouvait parfaitement s'utiliser aux corps à corps. En somme, il aurait l'avantage, tant que la distance le séparant de la créature était suffisante mais il ne serait pas non plus handicapé si elle venait à conclure cette distance. L'ombre fit s'écrouler le mur et Russel sans aucune hésitation, la mise en joue, puis tira. Parmi les trois balles qu'il avait tiré, deux heurtèrent les débris du mur qui avait accompagné l'ombre, l'autre toucha l'avant bras de cette dernière.


*Content de voir qu'il y a plus impatient que moi. * Songea le Nephil

Enragée, la bête noire se précipita vers la personne qui venait de le toucher afin de lui asséner un coup de griffe. L'ivrogne recula avant de poursuivre ses tirs, et ceux afin de tuer la bête aussi rapidement que possible. Néanmoins, la seule blessure qu'il lui avait infligé n'avait guère suffit à la ralentir et avant qu'il ne puisse esquiver, une griffe lui entailla la gorge jusqu'à la carotide. Sans perdre plus de temps, la bête poursuivit sa route, certainement persuadé que ce coup était mortel contre son adversaire. Elle se dirigea à présent sur les autres cibles. Juliet, Elizabeth et Rekor.


[1: Russel revient 1 jour en arrière et est sobre ainsi qu'au courant de la mission.
2: Trois heures en arrières, de même.
3: Russel revient 2 jours, dans un état d'ébriété légère toujours au courant de la mission
4: 2 jours et 12 heures en arrière, état sobre mais pas au courant de la mission.
5: Revient deux jours et 20 heures en arrière, état d'ébriété léger, pas au courant de la mission.
6: Russel revient 3 jours en arrière, complètement saoul et sans aucune idée de ce qu'il fait ici.]


Awards.
Spoiler:
 



Dernière édition par Russel Blake le Lun 25 Jan 2016 - 19:53, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 6017
Wishes : 2340

avatar
KyuBey
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   Lun 25 Jan 2016 - 19:51
Le membre 'Russel Blake' a effectué l'action suivante : Les joies du hasard

'Dé classique' :



Voir le profil de l'utilisateur http://zupimages.net/up/17/08/k7rz.png

Invité
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   Ven 29 Jan 2016 - 16:13




Nina


Trop de chose me sont annoncé si vite... Je devrais être contente? Pourquoi cela? Je ne le serais qu'une fois mon bras retrouver. Il y a aussi le monsieur qui disait avoir quelque chose pour moi, mais j'ai du mal à entendre... C'est quoi ce qu'il va m'offrir? Il va me rendre mon bras? Hè! Donne moi mon bras! Offre le moi s'il te plait!

Ils ne veulent pas me laisser partir le chercher... Pourquoi refusent-ils de me laissé chercher mon bras? J'en ai besoin moi si je veux fait des choses avec... J'espère qu'il ne veulent pas le garder pour eux.

Plus je tente de comprendre ce que le monsieur dit, plus je n'arrive pas à voir les sons... Il se cache de moi... Vous vous demander surement comment je fait pour penser à des choses pareils alors que la douleur est en train de me carresser le corps... Hé bien moi non plus je ne sais pas. Je cherche juste à trouver comment m'en sortir. Comment me retrouver. J'ai presque la sensation d'être porter... On dirait que quelqu'un me tire de mon dernier bras. Chercherait-il à me l'arracher à son tour? Ou bien en me tire au porte du purgatoire?

Aaron était-il passé au purgatoire? comment avait-il été juger? J'espère que son jugement n'à pas été trop sévère... Et j'espère qu'il est en train de se faire planter des aiguilles dans la jugulaire.

-S'il vous plait... Me juger pas... Je voulais seulement goûter à la vie... Torturer-moi... Je veux encore pouvoir ressentir tout ce que le monde a à me faire subir du moment que je ne meurt pas. Je vous offrirais une place dans ma chambre... Je veux juste...

Oups, mes yeux se retourne trop... Je vois noir... Ou est mon bras...? Je... Rien... ri...

Messages : 1415
Wishes : 95

avatar
N-Elue
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   Lun 1 Fév 2016 - 18:06
Rekor avait encore de quoi voir venir avec ses différents élixirs, en particulier ceux de soins. Mais que gardait-il donc pour Elisabeth? Il avait la possibilité de lui faire repousser le bras grâce à sa science, du moins il semblait le croire. Elle ne comptait pas partir et aida donc Rekor à transporter la délirante Elisabeth. Le bruit entendu plus haut, un bruit de craquement, était très inquiétant mais elle espérait surtout que Russel avait réussi à vaincre la créature. Il y eut plusieurs coups de feu puis... plus rien.

- "Merde merde merde... Son pouvoir a du s'activer, alors on va se magner le train!" dit-elle en prenant la première porte et en défonçant à la serrure d'une balle "Allez allez allez, on la fout la dedans, tu lui donnes ton truc et on se démerde"

Juliet se dépêcha pour aider Rekor puis sortit. Elle ne pouvait pas rester dans la pièce sinon la créature allait entrer et massacrer ce qui restait de la jeune Nephil. Mais elle espérait que Rekor ferait vite. La journaliste n'était pas combattante et, malgré ce qu'elle apprenait avec sa croissance Nephil, n'aurait pas l'énergie pour lutter face à une ombre puissante...

Cette dernière sauta directement en bas des escaliers, riant telle une folle. Tout se passait bien, d'abord la petite idiote, ensuite le grand idiot, et maintenant il en restait plus que deux idiots! Elle s'orienta et revint immédiatement là où elle avait précédemment arraché le bras à Elizabeth. Elle vit alors une idiote blonde, arme pointée. Elle était seule? Etrange

Juliet tira trois balle qui fusèrent sur l'Ombre. La première rata, la seconde toucha seulement le pied mais heureusement la 3ème toucha 'violemment' la créature qui cria et retourna se cacher dans le couloir

C'était qu'elle faisait mal l'idiote! L'ombre décida de se venger et partit dans les couloirs pour contourner Juliet et lui arriver dans le dos.

Juliet vit l'ombre partir et pensa qu'elle se cachait, attendant que la journaliste n'avance pour la prendre en fourbe

- "Rekor! Elle s'est cachée et doit attendre qu'on avance, je crois que l'on est pas en gros danger..." dit-elle avant de penser que Russel allait devoir descendre "Russel! Fais gaffe en descendant, je crois que l'ombre se trouve dans l'escalier!"

Juliet espérait avoir crier suffisamment fort et que Russel se souvienne de ce qui se passait

Description de la zone:
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1578
Wishes : 110

avatar
N-Bras droit
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   Lun 1 Fév 2016 - 20:45
Le pouvoir de Russel s'est activé ? Je comprend toujours pas vraiment, surtout en quoi c'est mauvais en fait. Et avant de pouvoir poser la question, les choses vont bien plus vite que prévu, un coup de feu sur une serrure, et voila qu'on dépose Elizabeth en plein milieu du salon, alors qu'elle commence à comater bien plus gravement. On ne peut vraiment plus attendre la fin du combat en tout cas.

  Après son coup de main, Juliet repart dans le couloir, gardant la porte de l'appartement, tandis qu'un bruit de course effrénée résonne dans les escaliers, menant à notre étage. Des pas d'Ombre, pas d'humain. Merde, c'est quoi ce pouvoir, il est encore en vie ou pas ? Et surtout, on peut encore s'en sortir ?

  Trois nouveaux coups de feu me rappellent que je peux pas vraiment me poser la question plus longtemps. Je sors mon Élixir de force, j'en aurais besoin pour retenir Elizabeth seul, et pour combattre l'Ombre si les choses dégénèrent. Même si à mon avis, devoir combattre l'Ombre moi-même ici signera la fin, mais je compte bien donner mon maximum pour sauver la situation.

  Tandis que j'absorbe le liquide, Juliet annonce que nous de sommes "pas en grand danger". Loin de moi l'idée de me plaindre, mais depuis le début je sens le danger hérisser les poils de ma nuque, comme si un frisson ou des sueurs froides constantes m'envahissaient. Et elle semble vouloir communiquer avec Russel, alors il est vivant, son pouvoir lui permet de devenir invisible ? Ce qui expliquerait pourquoi l'Ombre est descendu sans continuer le combat au dessus ? Ou bien quelque chose de plus compliqué ?

"Juliet, je compte sur toi et Russel pour la suite du combat."

  Une simple phrase, qui voulait bien dire que la suite allait être suffisamment tendue à l'intérieur aussi. La force qu'on déploie lorsqu'on à mal, on la sous-estime trop souvent, et je sais pas quels effets autres que la guérison peut avoir mon "miracle" en flacon. Je lâche rapidement Elizabeth pour aller trouver un livre dans l'appartement, ce qui ne prit pas long, avant de me rassoir derrière elle, sortant le fruit de mon labeur, pour l'amener à ses lèvres en relevant sa tête.

  Voilà. Plus qu'à tenir. Je me penche rapidement à son oreille pour qu'elle puisse m'entendre.

"Maintenant c'est à toi de tenir, je suis là pour t'aider, et te retenir, mais c'est à toi de résister tant que tu récupères ton bras."

  Je place la tranche du livre au niveau de ses dents, pour que la douleur ne la fasse se couper la langue, elle mordra plutôt le livre. Et je me place pour retenir son bras et son corps, qui se tordra surement bientôt de douleur, sans que je sache quelle sorte de douleur elle allait affronter.


Des tas de choses à mettre ici:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 2374
Wishes : 221

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   Mer 3 Fév 2016 - 4:29
Russel venait de finir à son second verre de whisky lorsqu'il se retrouva dans cet endroit inconnu. Une odeur de sang et de chair s'inscrivait dans ces narines et l'alcool dans son corps n'était suffisante pour faire dissiper l'odeur putride. Une certaine incompréhension alors qu'il se remettait debout. Devant lui, il apercevait des débris d'un mur qui avait été fracassé. Il s'y dirigea avec précaution avant d'observer l'intérieur.

Dans la pièce, le bras découpé d'une femme gisait sur le sol. Le Nephil comprit rapidement que quelque chose n'allait pas. Légèrement sonnée par cette vision, l'ivrogne tentait de remettre en place des pièces qu'il ne possédait plus. Comme pour l'y aider, il s'en alla ramasser le bras. Ce dernier récupéré, il retourna vers le couloir, un migraine l'assaillant.

Est-ce qu'il serait possible qu'il soit à cette fameuse mission dont il avait parlé avec Juliet ? Mais cette mission devait se passer dans deux jours... Ce qui signifie, qu'il s'était fait avoir d'une façon ou d'une autre et qu'il avait sauté dans le temps en conséquence. Il se pinça les lèvres de frustration avant d'emprunter un escalier qui lui permettait de descendre. C'est à ce moment là qu'il entendit une voix familière qui s'adressait directement à lui.

Il se stoppa net suite à l'avertissement que lui prodiguait la personne qui avait orchestré cette mission. Un certain soulagement de constater qu'il n'était pas seul dans ce lieu, mais en même temps, une tension naquit en lui. La créature était toujours là, en vie. Elle se tapissait dans l'ombre, prêt à le finir cette fois-ci. Russel bougeait la tête frénétiquement à la recherche de l'ennemi et c'est en levant celle-ci qu'il remarqua que l'ombre était juste au dessus de lui, sur le toit de l'escalier, les griffes prêts à le décapiter. Les yeux écarquillés, le Nephil sentit les griffes se rejoindre de chaque bord pour accomplir cette acte, avant qu'elle n'atteigne sa chair, il activa son pouvoir.

L'ombre arrêté, l'ivrogne ne pouvait pas respirer, reprendre son souffle face à cette situation effroyable, il ne le pouvait pas, il devait bouger avant que le temps ne reprenne son court. Il lutta pour faire un pas et sortir de cette attaque mortelle aussi rapidement que possible.

Le pas fait, le temps reprit son court, pour ainsi dire, son regard était fixé sur l'ombre dont les griffes s'entrechoquaient à l'emplacement où la tête de Russel aurait du se trouver. Si la bête pouvait montrer une expression... Est-ce que ce serait de la surprise qui se dessinerait sur cette tête ? L'ivrogne l'ignorait, mais son arme d'âme était braqué sur elle. Il tira deux secondes après que le temps ait reprit son court et la créature se trouva avec un œil lumineux en moins, entrain de crier de façon stridente.

Sa prochaine action fut d'amener Russel dans sa chute des escaliers. Tout deux chutèrent ensemble pour arriver tout en bas de la série de marche...


Awards.
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   Lun 8 Fév 2016 - 20:10




Nina


Je vois du noir, un lieu intégralement noir. Réalité? Rêve? Je ne parviens même pas à distinguer une telle futilité. Moi même je ne parviens pas à me voir. Par contre, il y a cette chose présente devant moi. recroquevillé sur elle même, des cheveux noir et long et en désordre. Des vêtements déchiré. Je vois ses chaîne sur ses mains et ses jambes. Je n'arrive pas à voir son visage caché dans ses jambes.

Je m'approche. Pourquoi je la vois et je ne me vois pas? Où je suis?

-Qui est-tu?

Une question de ma part, un silence en retour. Pourquoi elle parle pas? Elle est étrange. Je me répète donc, insistant à chaque fois un peu plus jusqu'à ce qu'une voix sorte de cette choses devant moi.

- La... Ferme... Vous n'ètes pas réel...

Cette voix ressemble à la mienne? C'est ma voix? Pourquoi elle à ma voix?

-Qui es-tu?

-La ferme!!! Je sais qui je suis je n'ai pas à me répéter! Je veux juste sortir de ce cauchemar! Retrouver Aaron, le vrai! Je veux qu'il vienne me sauver! Me sortir d'ici!

Cette fille... Ce prendrait-elle pour moi? Pas possible. C'est moi Elizabeth. Aaron... Elle dit aimé Aaron?! Mais il m’a détruite! Personne ne mérite d'aimé mon amour! Je me rapproche encore de ce corps adossé au vide de ce lieux noir, Je cherche à comprendre. Mais plus je cherche... Plus je ressent une étrange douleur.... Une douleur.... Chaude. Une chaleur se dévelloppe en moi... Qu'est ce que c'est? C'est trop chaud.... Sa me brûle... Je brûle! Arrêter sa!

***

Je me met à ouvrir les yeux soudainement, Je me sens brûler! Je veux me relevé, je peux pas. Je suis bloquer. Pourquoi ? Qui me bloque ? Lacher moi ! Je me débat, me secoue ! Tente de crier mais quelque chose est dans ma bouche.

Sa recommence.

Me retenir , me faire souffrir, me maintenir. Mais pourquoi dois-je subir cela encore une fois ?! Ho... Voila longtemps que je ne m'étais plus posé cette question. Pourquoi. Question irrationel.

Alors que ma tête recherche le moyen de ne pas confondre souffrance et libération, Je me débat encore. Essayant de cracher l'objet qui me bailonne la bouche. Je ressent des mains sur mes épaules. Des mains ? Oui. Non... Ce sont des griffes crochus qui se plante dans ma peau !!! Plus j'observe mon corps, plus je vois des taches rouge ! Je vois des iris rouge poussé sur mon corps, les racines s'infiltre en moi ! J'ai mal ! Pourquoi je vois toute ces fleurs et tout ces yeux sur mon corps ?!

Je ne peux leurs dire de cessez de me regarder car je 'arrive pas à parler... Elle me fixe toute... Les racines continue de s'allonger sur mon corps et je les sens tirer sur mes paupière pour passé entre la chair et l'orbite.

Larmes de sang fanée.

En même temps que toute ces choses se font en moi et que je tremble telle une mélodieuse maladie, Je parviens aussi à ressentir le point clé de la chaleur. Elle se trouve la où mon bras se trouvais, j'ai la sensation qu'elle force comme pour étirer mon corps... Cela me fais horriblement mal... Je vais mourir ?

Je veux mourir. Cela me fais trop mal.... Et personne n'est ici pour m'aider. Juste un poids sur mon corps, m’empêchant de m'enfuir -comme toujours- Et on m’empêche de supplié qu'on me sauve en me bloquant la bouche. Je veux maudire tout le monde sur la terre. Je veux tous vous faire payer ce que j'ai subit ! Vous avez aimer me voir me faire baiser et frapper encore et encore et encore hein ?! Et bien d'accord ! On ne jouera plus ! Maintenant... Je vous ferais subir comme j'ai subis ! De la douleur... encore de la douleur... Vous ne jouerais plus, seulement moi m'amuserais. Bande de salaud.

La souffrance est toujours aussi monstrueuse... Je garde depuis quelque minute déjà les yeux grand ouvert vers le haut et je vois de plus en plus sombre... Et Je sens aussi que mon corps est en train de faire quelque chose... J'ai l'impression que... Une plante pousse la où se trouvais mon bras... Alors on ma vraiment rendue mon bras ? Peut-être. Mais je ne vois rien du tout … Que une fleur. Que du noir. Mes yeux se retourne sur eux même. Puis se referme.



Messages : 1415
Wishes : 95

avatar
N-Elue
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   Sam 13 Fév 2016 - 10:50
Rekor ne pouvait pas aider, selon ses dires, et désormais Juliet n'avait pas le luxe de le surveiller. Il y avait beaucoup de bruit dans la cage d'escalier, des tirs mais surtout une chute.

- "Ok, tâche de la garder en vie. Ce serait trop bête de la perdre et de nous donner mauvaise réputation!"

Juliet courut ensuite pour rejoindre la cage d'escalier où le duo Russel et Ombre s'était mollement écrasé. La descente des escaliers avait semblé relativement rude pour les deux, ou peut-être était-ce simplement du au fait que l'ombre était salement blessée? Elle ne pouvait plus s’arrêter de crier, un son horrible et strident continuait de résonner. Il était presque étourdissant, communiquer dans une telle situation risquait d'être des plus compliqués.

Elle arriva, serrant les dents à cause du son qui lui perçait les tympans. Elle visa et tira 4 balles, persuadée qu'elle ne toucherait pas Russel. Elle n'était pas incapable au point de rater un tir pareil! Sur les 4, 3 touchèrent leur cible, pénétrant avec force dans le corps de la créature, alors que la 4ème vint se ficher juste à côté de la tête du détective.

L'ombre commençait à montrer des signes de faiblesses. Elle possédait un oeil en moins, dur à dire si cela la gênerait, mais surtout son attitude avait changé. Elle semblait 'moins sûr d'elle'. Sentant qu'elle était en danger, elle sauta sur Juliet, tendant ses deux seuls bras, toutes griffes dehors, pour pouvoir la trancher et continuer son chemin pour fuir.

Juliet leva ses bras pour se protéger, mais la créature était rapide...

[1-2: Coupures sur les bras; 3-4: Coupures au visages; 5-6: Coupures au flanc]


Dernière édition par Juliet Hopkins le Sam 13 Fév 2016 - 15:03, édité 2 fois
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 6017
Wishes : 2340

avatar
KyuBey
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   Sam 13 Fév 2016 - 10:50
Le membre 'Juliet Hopkins' a effectué l'action suivante : Les joies du hasard

'Dé classique' :
Voir le profil de l'utilisateur http://zupimages.net/up/17/08/k7rz.png

Messages : 1578
Wishes : 110

avatar
N-Bras droit
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   Dim 14 Fév 2016 - 22:11
Aleister Chase a écrit:
Mode modo: ON

Comme cela a déjà été indiqué à Juliet et à Diechi par MP, les ombres ont une apparence humanoïde et n'ont donc que 2 bras. En attendant que Juliet edit pour se rendre compte de "l'erreur d'estimation" qu'elle a faites, je vous prierais de ne pas répondre. Juliet, une fois que tu aura fais les modifs signale-le moi (par MP), et si elles passent j'enverrai un MP à Rekor pour dire qu'il peu poster. Note que si d'autres ont cru voir que l'ombre avait 4 bras, ou une apparence non-humanoïde, je vous prierais, dans votre prochain post, de vous rendre compte que l'ombre que vous combattez est on ne peu plus normale.


Mode modo: OFF

Et bonne saint-valentin à vous ^^

[HRP : Alei m'a dit que je pouvais poster, vu que je ne vois pas l'Ombre de toute manière x), mais vos modifs tiennent toujours si elles ne sont pas faites, (j'avoue j'ai pas vérifier mouhahahaha)]


  Le début semble calme, hormis Juliet qui me conseille de garder la petite en vie, pour notre réputation, même pas pour elle, et ses bruits de pas et de tirs... Elle s'est éloigné de l'entrée, mais avant de pouvoir le lui signaler, le corps en dessous de moi commence à s'agiter. Après quelques marmonnements incompréhensibles pendant son sommeil, les yeux s'ouvrent, et la douleur se sent rapidement en eux.

  La crise me surprend bien plus que je ce que j'aurais pu penser. Sans l’Élixir de force j'aurais surement lâcher prise très rapidement, mais j'arrive tant bien que mal à la retenir de se relever, et de temps en temps à replacer le magazine dans sa bouche pour ne pas qu'elle perde sa langue dans un spasme de douleur. Le plus dur étant de retenir son côté duquel le bras à été arraché, puisqu'il n'y a aucune réelle accroche.

  La crise dure quelques minutes, avant de sa calmer petit à petit, les yeux de la jeune fille se révulsant, proche à nouveau de l'évanouissement. Je profite du calme apparent pour me pencher vers son oreille et lui chuchoter quelque chose à nouveau, pour essayer de la détendre tant bien que mal, je ne sais pas si ça marche vraiment, mais j'imagine que c'est ce qu'un médecin ferait à un patient critique.

"Je sais que ça fait mal, mais je suis là pour t'aider, et quand ce sera finit, tu auras récupéré ton bras. Alors résiste, et si la douleur est trop forte, je suis là pour te retenir donc ne t'inquiètes pas."

  Alors que ses yeux roulent en arrière, et finissent par se refermer, je doute qu'elle ait entendu le moindre mot que je viens de dire, mais au moins j'aurais essayé, je peux pas faire grand chose de plus de toute façon.


Des tas de choses à mettre ici:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 2374
Wishes : 221

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   Mer 17 Fév 2016 - 20:59
Sa chute des escaliers ne s'était pas fait sans mal. L'ombre en avait profité pour asséner des coups de griffe et l'impact final fut suffisant pour étourdir quelques secondes le Nephil. Lui qui était tranquillement entrain de boire se retrouvait maintenant dans une situation dans un futur relativement mauvais. Que faire ? Quoi faire ? Alors que Russel se remettait difficile debout, des balles allèrent dans sa direction. Une notamment avait failli le toucher. L'ombre se dirigea vers la personne qui tirait ainsi, probablement touché par ces balles vu qu'elle était la cible.

L'homme distingua alors sa camarade Nephil, Juliet dont l'ombre avait pris pour cible. Sans aucune hésitation, l'ivrogne tira dans le dos de la créature, une première balle. Celle-ci semblait agir puisque la bête s'arrêta net. Il tira une seconde, puis une troisième, et enfin une quatrième. Alors qu'il s'apprêtait à tirer une cinquième, l'ombre semblait se dissiper dans l'air.

Le Nephil se laissa tomber sur les genoux, blessé par sa chute, il dématérialisa son arme d'âme.

L'ombre était vaincu, à priori, et personne n'était mort. En soi, c'était un miracle ?


Awards.
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1415
Wishes : 95

avatar
N-Elue
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   Lun 29 Fév 2016 - 20:39
L'ombre s'approchait à grande vitesse, ses griffes pointées sur le visage de Juliet. Elle n'allait pas réussir à bloquer le coup avec son bras et craignait que les deux uniques mains de la créature ne lui percent le crâne de part en part, la tuant sur le coup. Elle rageait déjà de mourir si près du but, mais une série de tir acheva la bête avant qu'elle ne porte son coup fatal. Juliet resta immobile quelques instants, le temps de réaliser qu'elle n'avait qu'une légère égratignure sur la joue. Elle vit alors Russel, un genou à terre et à l'air plutôt mal. Peut-être était-ce moins grave que ce qu'elle pensait, mais elle s'approcha de lui

- "Merde Russel, tu m'as sauvé la vie! Dis-moi que tu vas pas mourir de ta chute, ça serait plutôt regrettable" dit-elle en se mettant à sa hauteur "Viens, on va t'amener à Rekor. Il a peut-être finit avec Elizabeth et il me semble qu'il avait encore des élixirs de soins"

Juliet n'allait pas hésiter à réquisitionner le savoir de Rekor pour guérir un Nephil qui le méritait. Elizabeth n'avait été qu'un poids, occupant un membre de l'équipe alors qu'elle n'avait rien apporté. Mais la journaliste essaya de chasser cette pensée de l'esprit. Elle ne pouvait pas être cheffe et exécuter des gens juste car ils étaient incompétents... En réalité, elle aurait bien aimé...

Juliet aida le détective à marcher jusqu'à Rekor. La journaliste toqua

- "Tout va bien de notre côté, on a juste un blessé léger, comment s'en sort Elizabeth?"
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1578
Wishes : 110

avatar
N-Bras droit
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   Lun 29 Fév 2016 - 21:10
Au final aucun moyen de savoir si mes dernières paroles avaient atteintes les oreilles de la blessée, puisqu'elle reste inconsciente depuis un petit moment. Ce qui n'est pas pour me déplaire ceci dit, m'évitant d'avoir à la retenir au sol trop longtemps. La force qu'on déploie lorsque l'on souffre est souvent étonnante, et y résister me fatigue même avec l’Élixir.

  L'avantage dans la situation, c'est que sans bruit dans la pièce, je pouvais tendre l'oreille pour entendre ce qui se passait dans le couloir. Avantage à moitié, puisqu'il n'y avait plus aucun son, ce qui pouvait laisser entendre du bon comme du mauvais. Fort heureusement, c'est les deux silhouettes que j’espérais voir qui passe le pas de la porte, avec un Russel blessé ceci dit, et une belle griffure sur le visage de Juliet.

"Elle s'en sort plutôt bien, puisqu'elle reste évanouie elle ne souffre pas éveillée au moins. Pour ce qui est de l'effet, j'ai prévenu, ce sera lent, ça a stoppé l’hémorragie, mais le bras mettra au moins une journée à... "repousser"."

  Je me lève, lâchant finalement le corps inanimé, espérant qu'elle ne profite pas de se moment la pour ouvrir les yeux et se débattre dans tous les sens. Je tend un des Élixirs de soins à Russel, un plus petit, qui ne fera pas d'effets secondaires.

"T'inquiète pas, c'est un plus léger, tu ne sentiras aucune douleur pendant que ça te soignera."

  Une fois la fiole distribuée, je retourne vers Elizabeth, décidant qu'il était temps de mettre les voiles, je me penche pour la hisser tant bien que mal sur mon dos. Avec un bras en moins pour se tenir l'exercice était compliqué, mais c'était tout de même faisable. Je me tourne ensuite vers les deux, en me dirigeant vers la sortie de la pièce.

"Je vais la ramener au QG, il y aura plus moyen de la retenir et de s'occuper de sa gestion de la douleur là-bas. Je pense que Juliet tu restes pour recruter le fameux nouveau, et toi Russel ?"

  Sans vraiment attendre je les dépasse lentement vers la porte, commençant à pivoter vers le couloir qui nous mènera dehors. Une nouvelle alternance de Kekkaï allait être nécessaire, mais ce sera enfin fini sous peu.


Des tas de choses à mettre ici:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 2374
Wishes : 221

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   Sam 5 Mar 2016 - 17:55
Du fait de sa chute, et de l'utilisation intensive de son arme d'âme dans un temps très court, Russel se sentait sonné. Ce fut la voix de Juliet qui le rappela à la raison. L'ombre était vaincu ? Ce fut la question qu'il se posa alors qu'il observait les alentours. Aucune trace d'elle... Ainsi, la mission était terminée, ce n'était pas un mal en soi. Tandis que la journaliste l'emmenait avec lui, supportant en partie son poids, le Nephil songeait à ce qui venait de se passer.

Il s'était retrouvé au cœur de l'action en un instant, ce qui laisse supposer que sa malédiction s'est activée... S'il était contre une ombre, c'est que cela signifie qu'il avait été attaqué physiquement par celle-ci. Il a eut de la chance que l'ombre ne s'acharne pas sur lui après l'utilisation de son passif.

Mais ce qui était un véritable soulagement était le fait que personne ne soit mort dans cet assaut. Certes, Elizabeth avait été gravement blessé, mais grâce à la présence de Rekor, on pouvait se douter que sa vie n'était pas en danger. Lorsqu'on lui demanda ce qu'il comptait faire, Russel répondit, reprenant son appui uniquement sur sol.


"J'aimerai accompagner Juliet. Je compte sur toi Rekor, pour t'occuper d'Elizabeth."

Il préférait rester auprès de la Nephil au cas où. Si jamais une ombre, ou même un Seraph arrivait, il ne serait pas trop de deux.



Awards.
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1415
Wishes : 95

avatar
N-Elue
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   Dim 6 Mar 2016 - 15:47
Elizabeth était en vie, et c'était tant mieux. Au moins, ce ne ferait pas un mauvais point sur le parcours de Juliet. Avoir un mort débutant alors que l'on gérait sa première mission, ça faisait tâche pour quelqu'un qui voulait accéder aux plus hautes fonctions de la famille. Rekor donna de quoi soigner Russel puis chargea la jeune femme pour partir

- "Bon courage pour le retour, tu devrais avoir toujours le plan que je vous ai envoyé par message. Prends vraiment ton temps pour ne pas t'évanouir sous l'effort et bonne rentrée. Oh et, merci beaucoup Rekor de tout ce que tu as fait, tu nous as vraiment aidé"

Rekor aurait eut toute les occasions pour les poignarder dans le dos, surtout si il connaissait le danger que Juliet pouvait représenter pour lui. La journaliste ignorait la plupart de l'histoire que le scientifique avait, mais elle savait simplement que c'était une personne suspecte aux yeux de Manori. Après cela, elle pouvait dire sans trop de doute qu'il n'était pas un danger, au contraire.

De son côté, Russel décida de rester et ce n'était pas plus mal. On ne savait jamais sur quoi l'on pouvait tomber. Russel qui d'ailleurs c'était montré extrêmement compétent, au-delà de toutes attentes.

- "Merci à toi également Russel. Sans toi, on aurait pas réussi" dit-elle en souriant. Elle révoqua son arme et partit lentement vers l'appartement de la futur recrue "Je dois t'avouer que je ne sais pas à quoi m'attendre au vue de la puissance de l'ombre. J'espère juste qu'il ne s'est pas flingué avant que l'on arrive. Dans tout les cas, il s'appelle Diechi Steins, lié aux laboratoires Steins et a tendance à être un brin paranoïaque si on ne le rassure pas de temps à autre. Il est plutôt intelligent et pourrait apporter beaucoup de chose pour la famille"

Juliet monta les escaliers, voyant les divers traces de combat et les traces de sang le long des escalier due au bras d'Elizabeth.

- "Dans tout les cas, je te propose de me laisser parler et d'intervenir si tu estimes nécessaire. Il est très sceptique et on devra probablement lui prouver que l'on n'est pas des charlatans, mais je pense que Bey pourrait suffire à le convaincre"

Juliet dut réinvoquer son arme pour détruire la porte de l'appartement de Diechi, n'étant pas disposée à ce qu'un obstacle se dresse. Une fois dedans, elle se tourna vers Russel

- "Voyons ce qu'il reste de lui"

Juliet révoqua le kekkai, ayant estimé que suffisamment de temps avaient passé pour que Rekor se soit mit en bonne position. Et ce qu'elle trouvait était des plus pitoyables... et inquiétant. Par terre se trouvait Diechi, le visage étrange. Il y avait du vomi et les dégats d'eaux risquaient d'être plutôt embêtant. Elle s'approcha de lui

- "Diechi? Merde... Diechi tu m'entends? On est là pour te mettre dans ce que je t'ai promis... Me dis pas que tu as claqué"

[HRP: A toi Diechi de nouveau Very Happy]
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 345
Wishes : 68

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   Lun 7 Mar 2016 - 0:12
Je ne sais pas trop ça fait combien de temps que je suis sur le sol. Pour être honnête, je ne me sens pas capable de me lever. Pour être encore plus honnête, je dirais que je serais capable de me lever, mais que je n’en ai pas l’énergie.
Et si j’étais absolument honnête, je spécifierais que, au prix d’un certain effort, je pourrais trouver en moi l’énergie pour me relever, mais je n’ai pas envie d’y mettre d’effort.

Je reste simplement au sol, à regarder la lumière au plafond, complètement perdu dans mes pensées. Je suis resté là à penser à plusieurs choses. À un certain moment, je me suis même mit à avoir la larme à l’œil en pensant à des moments de mon enfance. Non vraiment, je jure : la totale. Abandonnant toutes fonctions musculaires, je mets à l’action mon cerveau. Mais, comme mentionné, pas de façon très efficiente. Je réfléchis pour le simple plaisir de réfléchir, de ne faire qu’un avec mon cortex cérébral et ma conscience.

Je ne saurais même pas par où commencer pour expliquer ce qui me passe par la tête. Mais je dirais que, majoritairement, je pense à ma vie et au changement que je voudrais y apporter. C’est vrai quoi, mes interactions du derniers temps m’ont beaucoup poussé à me questionner sur ce que je veux accomplir de mon existence. Et pour la première fois depuis bien longtemps, peut-être parce que j’ai passé si près de la mort, je me sens prêt à agir. À faire ou devenir quelque chose d’utile. Là où autrefois, je me serais limiter pour ne pas inquiéter mon frère ou ne pas manquer de respect aux laboratoires Steins, je sens que j’ai le droit de vivre sans la honte constante d’avoir mené ma mère, la grande Diana, à sa mort, le droit de vivre comme je veux. Et alors je me demande ce que je veux. Et évidemment, je repense à Juliet et à sa proposition. Puis je pense à comment vivre ma vie si jamais elle m’a mentit, ce qui est certain à 99%, parce que je ne crois point en la magie. Et alors, mon nihilisme revient, et je me perds en pensées déprimantes que rien n’a de sens et que l’on meurt tous un jour pour rejoindre le néant. Et alors, j’ai encore moins envie de me relever du sol de ma salle de bain.

Je cherche désespérément un changement à apporter. Une partie de moi-même cri à être heureux. À me développer de façon à être fier de ce que je suis. Pas de me construire un égo sur mes capacités et mon potentiel, mais de développer mon potentiel et de me servir de mes capacités pour en tirer de la fierté, et n’ont pas un amusement ou une adrénaline passagère. Il faut dire, lorsqu’un cerveau aussi efficace que le miens, possédant de nombreuses connaissances psychologiques et biologiques, décide de s’auto-inspecter, le résultat est assez effrayant.

Et finalement, alors que je suis en train de m’inscrire un code moral en tête sur lequel je devrais baser ma « nouvelle vie », une chose extrêmement étrange se produit.
Une ombre se dresse par-dessus la lumière au plafond. Une silhouette aux cheveux relativement longs. Un ange? Je suis mort? Merde, et toute cette réflexion sur quoi faire de ma vie qui tombe à l’eau. À moins qu’il s’agisse d’une autre hallucination?

-Diechi? Merde... Diechi tu m'entends? On est là pour te mettre dans ce que je t'ai promis... Ne me dis pas que tu as claqué.

Ah non, ce n’est pas un ange, c’est Juliet Hopkins. Mais ça n’enlève absolument pas la possibilité qu’il s’agisse d’une hallucination. Après tout, les probabilités qu’elle se trouve réellement dans mon appartement verrouillé et sécurisé, au Quartier Ouest, pile après ma mini tentative de suicide sont de moins d’un pour-cent. Donc ce n’est pas contre naturel que j’étends mon bras pour palper de mes mains humides le visage de la jeune femme.

Pour être honnête, je peux bel et bien sentir le nez de Juliet sur ma paume et ses lunettes sur mon pouce, mais même mes propres sens ne suffisent pas à me convaincre qu’elle est réellement là. Les probabilités que je souffre aussi d’hallucination sensitives sont encore plus élevées que celles que la journaliste soit réellement dans ma salle de bain. De plus, le simple fait que je suis présentement en train de palper le visage de la journaliste est tellement ridicule que ça ne fait que m’enfoncer d’avantage dans mes hypothèses de folie.

Mais lorsqu’elle enlève ma main de son visage, je prends conscience qu’aucune pulsion musculaire ou hallucination n’aurait pu accomplir ce mouvement précis. Non, les hallucinations sont belles et bien finies. Ce qui veut dire plusieurs choses, mais une de ces choses étant plus importantes que les autres : je devrais vraiment m’excuser.

-Pardon petite curieuse. Je… Devais vérifier quelque chose.

Devrais lui dires que je l’ai pris pour une hallucination? Que bien que je ne suis pas « drogué », je viens de consommer un puisant poison pour me suicider avant de me faire vomir par regret de mes décisions? Non, je ne fais que rester là, un sourire idiot au visage, avec un beau de vomi autour de la bouche, que j’essuie sur le revers de ma manche.
Finalement, pour ne pas avoir l’air aussi lamentable, je prends finalement en moi-même l’énergie pour me relever du sol, m’asperger le visage d’eau avant de fermer le robinet, rester ouvert bien trop longtemps. Je me lève les yeux vers mon reflet. Ouais, ce n’est pas glorieux. Mais au moins, mes yeux jaune brillent d’intelligence et je me sens extrêmement reposé et prêt à l’action. Mes cernes noirs ont disparues et mon regard dans le miroir accompli son miracle de toujours : il me remplit d’énergie et de confiance en moi. Et bien que je ne crois pas au destin, quelque chose en moi crie de toutes ces forces, me disant que : ce n’est pas un hasard que Juliet arrive à ce moment précis, alors que tu veux faire des changements dans ta vie. Il est temps d’arrêter de fuir et de faire face à ma nouvelle vie, au futur, et à mon invité. Je passe mes doigts dans mes cheveux, ramenant le tout vers l’arrière. Je tousse, m’éclaircissant la gorge. J’ai encore le goût de la bile en bouche, mais ce n’est pas trop horrible.

-Pardonne-moi Juliet, je te donne une vision assez déplorable de ma personne. Je te donne ma parole que… ceci… n’est pas chose commune pour moi. J’ai eu une journée assez particulière. Et, bien que tu doives avoir envie de tourner les talons présentement, je dois dire que je suis 100% prêt à discuter de ce fameux marché que tu voulais qu’on passe. Je sens qu’on a beaucoup de choses à se dire, alors pourquoi ne pas aller en parler dans le salon?

Ce n’est absolument pas ainsi que je pensais revoir Juliet. Je m’imaginais sous me meilleur jour, vêtu de façon élégante et un air professionnel. Et me voilà, ressemblant à un scientifique fou qui vient d’avoir le plus grand lendemain de veille de sa vie. Mais il n’y a pas grand-chose que je puisse y faire, sinon espérer que la puissante odeur de sucre venant du salicylate de méthyl camoufle mon haleine.

Mais j’aurais beau prier, elle ne camouflera pas le sang qui coule de la plaie au centre de mon torse, et le couteau et les tâches rouges sur la plancher de la cuisine.

[Je peux finalement RP ♥ ]






Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 2374
Wishes : 221

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   Lun 7 Mar 2016 - 14:04
Russel eut l'approbation de celle qui avait mit en place cette mission pour qu'il l'accompagne dans ce recrutement. Pour être tout à fait honnête, il était également curieux de savoir pour qui, il avait risqué sa vie de la sorte. Néanmoins, par respect pour cet inconnu, il préféra rester en retrait, de sorte à ne pas être vue, laissant à Juliet la liberté de s'occuper de l'homme qui, un moment plus tôt, avait été possédé par une ombre. Le breuvage que lui avait donné Rekor se trouvait être particulièrement efficace. Il n'était plus sonné, ni même n'avait mal à cause de sa chute dans les escaliers.

Dans tout les cas, sans entrer dans l'appartement, mais en restant à proximité, il tenait la garde, de sorte à vérifier qu'aucune ombre, ou même Seraph n'était là. Cette mission typiquement Nephil allait normalement réussir. Il suffisait juste que Juliet s'occupe de l'homme en question pour qu'il fasse un voeu. Ainsi, lui aussi, appartiendra à ce monde. Ce qu'il y fera, ne dépendra que de ce Diechi.

Ce dernier semblait être particulièrement unique en son genre. Au son des paroles de l'homme, il semblait...quelque peu perdu. Mais il fallait croire que la voix de Juliet l'avait ramené à la raison, et c'est avec calme qu'il entama le sujet des vœux. La journaliste en avait probablement parlé au préalable avec Diechi.

Quel genre de voeu, fera cet homme ? Espérons simplement qu'il ne le regrettera pas.


[Me suis adapté au poste de Diechi, qui m'a snobé xD. Bref, Russel est en dehors de l'appartement, il monte la garde. XD ]


Awards.
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1415
Wishes : 95

avatar
N-Elue
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   Lun 7 Mar 2016 - 22:59
La réaction de Diechi fut des plus inattendues, et venant de lui cela voulait dire beaucoup. Juliet aurait imaginé qu'il crie à la paranoïa, à la magie, au subterfuge, qu'il donne de l'argent à un pauvre homme qui ne le méritait pas... Tout mais pas ça. Elle sentit la main moite du Steins sur son visage. C'était fait avec un mélange de délicatesse et d'une sorte d'incrédulité, comme si Diechi la voyait pour la première fois, ou ne croyait pas en son apparence. Il salit ses lunettes et la journaliste soupira. Elle prit la main de Diechi et l'enleva de son visage. Elle se redressa pour s'essuyer les lunettes. Il s'excusa de son comportement

- "C'est rien, t'es en vie, c'est ce qui compte"

Le flambeur réussit finalement à se lever et à être un brin plus présentable, bien que très légèrement. Juliet regarda autour d'elle, essayant de comprendre ce qu'il s'était passé. C'est à ce moment qu'elle remarqua que Russel était resté à l'extérieur, peut-être par politesse ou par pudeur? Dans tout les cas, la journaliste le remercia intérieurement de ne pas vouloir prendre la vedette du show. Lors de son inspection, la journaliste remarqua les traces de sang qu'elle avait zappé précédemment... Soit Diechi avait été le plus résistant du monde face à une ombre qui avait tenté de le pousser au suicide, soit il était le suicidaire le plus incapable du monde, ne pouvant réussir à le faire même en combinant couteau et médicament. Du moins, elle supposait l'utilisation de médicament, au vue du vomi. Désormais plus présentable, Diechi lui parla comme à son habitude

- "Tu sais, au vue de ce contre quoi j'ai du me battre, avec mon équipe, je veux bien croire que ce que je vois n'est pas le vraie Diechi" dit-elle en pointant son égratignure sur sa joue "D'autre ont perdu un bras. Alors crois-moi, je n'aie nullement envie de tourner les talons maintenant que le prix de cette mission est là, juste devant-moi"

Juliet lui sourit, pour lui indiquer qu'elle ne lui faisait pas de reproche. Elle le suivit dans le salon.

- "Dans tout les cas, je vais t'expliquer un peu. La raison pour laquelle tu avais toutes ces pensées noires était une Ombre. Une Ombre est une créature sombre, invisible aux humains non-entrainés, qui influe sur les sentiments négatifs des humains : haine, peur et tristesse. Leur but : amener l'humain ciblé à craquer et, se faisant, leur donner toute énergie vitale. Celle qu'il y avait chez toi est probablement celle qui a poussé Nina au suicide. C'était une créature puissante qui a également tenté de te faire tuer, heureusement sans que cela ne fonctionne"

Juliet expliquait cela calmement, espérant que Diechi ne discuterait pas son discours

- "Je fais partie d'un des camps qui sont capable de vaincre de telles créatures : les Nephils. Lorsque l'on passe un voeu a une créature extra-dimensionnelle bien précise, elle s'appelle Bey pour nous, on échange une partie de notre être contre une partie de son être. Ainsi, nous devenons lié à elle et l'on gagne plusieurs capacités. Deux sont liées à notre souhait, le reste est plus ou moins commun à tout le monde" dit-elle en invoquant se carnet "Ceci est le résultat de mon voeu, un carnet infini et inviolable. Tu peux tenter toutes les techniques cryptographique que tu connais, tu ne pourras pas comprendre ce que j'y ai écrit"

Juliet ouvrit une page et y écrivit 1+1=2, mais était strictement illisible pour Diechi quand elle lui montra

- "Je viens d'écrire 1+1=2. A la fin de ce carnet infini, se trouve toutes les informations du lendemain, utile si je veux avoir le scoop avant tout le monde" dit-elle en souriant. Révoquant son carnet, elle fit apparaitre son Passe dans la main. Il indiquait 'Juliet Hopkins, police de l'état de New-York' "Avec cela, je peux falsifier n'importe quel passe, code, papier et autre cartes imaginable. Je ne suis pas encore à la pleine puissance"

Elle changea son passe pour indiquer 'Juliet Hopkins, médecin obstétrique' puis le révoqua. Elle espérait que la démonstration suffirait. Juliet invoqua finalement son pistolet.

- "En acceptant de rejoindre les Nephils, tu acceptes également de rejoindre une guerre avec le camp adverse : Les Seraphs. Tu ne seras pas obligé d'être au front, ton intellect pourrait nous être plus qu'utile dans d'autre domaine que l'infanterie. Le reste des informations, tel que notre hiérarchie, l'emplacement secret de notre QG et ainsi de suite, tu le sauras une fois le contrat passé. Si tout est bon pour toi, je peux appeler notre Contracteur. Autrement, je me ferais une joie de répondre à tes questions, mais sache que de toute façon, je t'accompagnerais après ta transformation pour t'expliquer tout dans les moindres détails"

Juliet débitait beaucoup d'informations, espérant qu'elles resteraient chez Diechi. Elle ne voulait pas prendre trop de risques à rester longtemps sans Kekkai dans le quartier Ouest, surtout avec Russel qui risquait peut-être gros en restant en tant que protecteur...
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Complexe D-1] Nina.   
 [Complexe D-1] Nina.
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Complexe D-1] Nina.
» Complexe Saint- Julien - Strépy-Bracquegnies
» NINA TONNERRE : Ma nouvelle série BD !
» Soluce de Nina Tonnerre
» Menu complexe avec un seul contrôlinateur. ☺

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fate of Wishes :: Palema :: Quartier Ouest :: Archives-