Un mystérieux petit animal croise votre route : Je souhaite que tu passes un contrat avec moi. En échange, j'exaucerais n'importe lequel de tes voeux.
 

Partagez | 
 [The Purple] Palema, ton univers impitoyable ...♪♫ [Terminé]

Invité
MessageSujet: [The Purple] Palema, ton univers impitoyable ...♪♫ [Terminé]   Mar 23 Fév 2016 - 1:11


Palema, ton univers impitoyable ...

   
Avec Nylian Hunt

   Hadence était, comme à son habitude, dans un bar nommé « The purple. ». Il affectionnait particulièrement cet endroit car les jeux d'argent y étaient fréquents et il pouvait mener à bien ses petites escroqueries.
Ce soir là, il faisait un billard et affrontait un dénommé Johnny. C'était un biker d'une cinquantaine d'années assez grand, le ventre bedonnant sur lequel reposait une large barbe grisâtre. Bref, le cliché du motard qui passe autant de temps à l'apéro que sur sa bécane, si ce n'est plus. Entouré de ses amis, il ne cachait pas sa joie d'avoir allégé l'étudiant de trois cents jolis dollars. Mais cela ne faisait parti que d'une combine qu'il utilisait pour la centième fois. Première étape, ferrer le poisson. Deuxième étape, le laisser croire qu'il tient un pigeon. Troisième étape, le pigeonner.

Le jeune homme aux cheveux azurés prit une mine faussement énervé comme il savait si bien la faire et posa une liasse de billet sur la table.

« Dis à la grande gueule qui te sert de pote de la fermer et rejouons. Je mise tout ce que j'ai, cinq cents dollars. »

Le fameux Johnny se lécha les babines et son pote murmura : « Ça vaut le coup, il joue comme une gonzesse. Il a à peine rentré une dizaine de boules en cinq parties. C'est du fric gratos. »

Le biker posa à son tour la même somme et Hadence afficha son légendaire sourire. Passons à l'étape numéro trois, la partie pouvait réellement commencer.



                                                       
 ~~~~~~~~~~


Quelques minutes plus tard, Hadence prit place au bar en commandant un whisky, laissant son piètre adversaire en proie à une colère meurtrière. La partie fut vite bouclée, le motard n'ayant pas eue l'occasion de jouer. Avec un peu de chance, peut être que lui et sa bande tenterait de l'attendre à la sortie qui sait.
Le jeune homme jeta un coup d’œil en biais : il n'y avait rien avec quoi s'amuser, ni de mafieux aimant jouer les gros bras ni de jeunes femmes charmantes. Il soupira. Les gens intéressants étaient une denrée rare dans le coin depuis quelques temps.
   



   
Code by Wiise sur Never-Utopia


   

Messages : 1878
Wishes : 119

avatar
N-Accompli
MessageSujet: Re: [The Purple] Palema, ton univers impitoyable ...♪♫ [Terminé]   Mar 23 Fév 2016 - 11:58
[Désolée. Réponse postées via un téléphone. Je ne peux pas mettre de code HTML]

Merde, il y a encore une qui apparaît au coin de la rue. Je vais pas pouvoir changer de trottoir... C'est dingue. J'aurais pas pensé qu'elles étaient si nombreuses dans le sud. Y'a pas a dire j'étais stupide de pas avoir envisagé un instant que le Nord était un endroit cool par rapport au Sud. Je pensais que les monstres étaient rares, mais apparemment leur présence croit de façon exponentielle quand on quitte les quartiers favorisés. Bon, note a moi même. Si je survie, le sud deviendra ma « no go zone » personnelle. Mais pour le moment croiser une ombre et se retenir de la regarder me semble être un peu trop bouffeur de santé mentale. Du coup avant que son porteur ne m'approche, je prends le premier échappatoire qui vient. Un bar un peu glauque et bruyant.

L'endroit empeste la fumée de cigarette ou de substances plus ou moins licite. Une manière comme une autre de camoufler les odeurs de nombreuses tares en matière d’hygiène. Mais on va dire que pour avoir déjà pénétré dans le métro de Washington, je m'en formalise pas. Le lieu est assez bruyant, a tel point que je constate avec joie que j'arrive a passer inaperçu a travers la foule assez dense. Mais ça tient surtout du fait a un petit groupe de motard tatoués attire les projecteurs et semblent vivre un drame social façon film d'auteur austro-hongrois. Je les regarde en coin avant de me décider que ça ne m’intéressait pas plus qu'un épisode des Feux de l'amour.

Maintenant l'ombre à du dépasser le bar. Je pourrais tenter de sortir pour rentrer chez moi non ? Nan, il est trop tard pour traverser le Sud à cette heure de la nuit. Peut être que je rentrerai aux alentours de 5 ou 6h du matin. Après tout, c'est les moments creux de la nuit. Moins de gens dans la rue, moins de chance de croiser un monstre.J'ai juste a rester et a espérer que le bars ferme dans ces eaux là. Il me faudrait aussi quelqu'un d'assez simplet pour me raccompagner et jouer les héros si le Sud essaie de tenir sa sordide réputation.

Au milieu de toutes ces couleurs ternes, il y a comme un point azuré qui attire irrésistiblement mon regard. Au bar. Je retiens un rictus en reconnaissant sa posture. Je me glisse dans la foule pour atterrir a coté de lui. Allysea, Elliade, cette autre fille. C'est drôle de savoir que les cheveux bleus ont une tel incidence sur ma libido. Ça où le fait que piquer sa fierté avec un bâton était le meilleur moyen d'avoir une conversation intéressante avec lui. Un peu comme si j'arrivais a trouver quelqu'un sur la même fréquence radio que la mienne.

« A la base, je voulais t'extorquer un mojito. Mais ça me semble un peu léger pour pouvoir supporter un lionceau tel que toi.  »

Je commande un Whisky, mon seul et unique verre de la soirée puisque je tiens a garder les idées claires. Je sens l’intérêt de quelques personnes dotées de testostérones picoter ma nuque mais je ne me retourne pas. Préférant m'adresser a cette ancienne conquête d'une nuit. Je lui sors mon plus beau sourire sarcastique.

« Sur ton ardoise Hadence ? Ou je vais devoir me coltiner la compagnie de viandes avariées pour payer ce verre ? »


Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [The Purple] Palema, ton univers impitoyable ...♪♫ [Terminé]   Mar 23 Fév 2016 - 17:32


Palema, ton univers impitoyable ...

 
Avec Nylian Hunt


  Un délicieux parfum qui se voulait en contradiction avec l'odeur de tabac du bar venait embaumer les narines du jeune homme. Une voix  familière se rajouta à cela, faisant jouer plusieurs des sens d'Hadence. Il reconnut presque instantanément Nylian sans avoir besoin de la regarder. Un large sourire déchira son visage et il but une gorgée de son whisky. L'étudiant avait trouvé l'attraction de sa soirée.

- On se connait ? Attends … une voix mielleuse, un goût prononcé pour les mojitos et un flux de parole empli de sarcasmes … Nylian.


La jeune femme lui avait laissé un assez bon souvenir. Ses répliques cinglantes étaient délicieuses et plutôt bien tournées et il ne s'ennuyait pas quand elle était avec lui. Les clichés régissant la société dans laquelle ils vivaient ne les atteignaient pas et il pouvait se permettre d'être naturel sans devoir rendre de comptes. Mais ce n'est pas pour autant qu'il comptait l'épargner, ce serait une insulte à une personne aussi tarée que ce qu'il pouvait l'être. Il se tourna vers elle, la gratifiant de son sourire le plus provocateur en se remettant une mèche de cheveux en place.

- Qu'est-ce que tu fous ici ? Tu veux encore passer une nuit dans mes bras à réveiller mes voisins ? Va falloir faire la queue ma belle, tu n'es qu'un numéro parmi tant d'autres.

Les hostilités étaient ouvertes, et il était armé jusqu'aux dents. Il répondrait présent à tous les rounds, ayant enfin l'occasion de s'amuser. Car oui, elle avait un petit truc qui l'émoustillait et il ne saurait dire quoi. Il tendit quelques billets au barman qu'il commençait à bien connaître. D'une voix assez audible pour que les bikers l'entendent, il prononça :

- De toute façon c'est le gros Johnny qui paye alors fais toi plaisir. En revanche, pour les remerciements, c'est moi qu'il faut venir voir.

Du groupe d'homme naissait une tension presque palpable et l'atmosphère se chargea d'une envie assassine. Hadence frémit, adorant cette sensation. C'était délectable et il ne s'en passerait pour rien au monde. Le barman soupira, sentant une énième bagarre arriver. Depuis le temps que l'étudiant venait, le patron était habitué et le connaissait assez bien. Ils étaient presque devenus amis, le jeune homme aux cheveux azurés lui ayant sauvé la mise quelques fois auprès de clients que l'on pourrait qualifier de désagréables.
 



 
Code by Wiise sur Never-Utopia


 

Messages : 1878
Wishes : 119

avatar
N-Accompli
MessageSujet: Re: [The Purple] Palema, ton univers impitoyable ...♪♫ [Terminé]   Mar 23 Fév 2016 - 21:12
La réplique qui se veut cinglante glisse avec indifférence sur ma barrière. Il choisit de m'attaquer sur le terrain de la facilité. Il y a encore quelques années, je l'aurais mal pris. J'aurais été gênée, colérique, enragée. Mais je me contente de prendre une gorgée de mon verre avant de parler d'une voix chargée de toute l'apathie du monde.

- Tu renouvelles pas tes répliques d'une rencontre sur l'autre ? Ta sénilité commence doucement a me faire pitié.


J'avoue, je trahis peut être un peu d'acidité dans ma réponse. A vrai dire, je ne suis pas dans le même état d'esprit que notre première rencontre. Et puis parler librement de ma sexualité aux oreilles indiscrète était pas la ­meilleure manière qu'Hadence pouvait utiliser en guise de salutation. Au fond je pense que m'en fout probablement de ce que pense les autres. Mais c'est toujours agaçant, d'être réduite a ça alors que j'ai toujours considéré que ce n'était qu'une de mes facettes.

Hadence paye son whisky et indique que c'est un certain « gros Johnny » qui m'offre a boire. Je ne le connais pas et deux trois détails m’échappent pour saisir la blague qui se dessine. Mais je comprends assez vite qu'il veut juste indirectement le provoquer grâce a moi. Un coup d’œil circulaire m'informe que le papi doté d'un fort muscle du houblon est le type en question. Il a l'air antipathique au possible et zieute Hadence avec ses petits yeux porcins surmonté d'un bandana. Je suis tombé dans le bars ou se réunissent tous les vieux clichés de beauf ? Entre l'autre séducteur chiant et ce cliché de vieux balourd...
Un cercle est en train de se resserrer autours de Hadence. Voici sa scène. Comme je partage pas vraiment le goût de drama queen de Hadence, ni celui de me mettre sous le feu de la rampe, je me permet de me désolidariser de la situation avec un grand sourire et en faisant mine de trinquer.

- Te remercier ? C'est bien beau mon pigeon, mais c'est un échange. J'ai ma boisson, tu as ton excuse pour être sous le feu des projecteur. Alors enjoy.

J'en profite pour essayer de rejoindre une table qui s'est vidé. Mais apparemment la foule opaque m'empeche de la rejoindre. Je suis comprise dans le cercle qui s'est formé et personne ne me permet de retrouver le luxe de l’anonymat. La foule en liesse s’agite. Un genre de frénésie collective qui se déclenche en sentant l'arrivé d'une hypotétique bagare.
Je pousse un soupire et m'adosse au bar, aux première loge d'un combat qu'Hadence a lui même cherché à déclencher. Même si j'essaie de garder mon calme apparent, Je touche bout des mains ma réplique de flingue. Au cas ou...


Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [The Purple] Palema, ton univers impitoyable ...♪♫ [Terminé]   Mar 23 Fév 2016 - 22:50


Palema, ton univers impitoyable ...

 
Avec Nylian Hunt


Légère connerie de ma part.
 



 
Code by Wiise sur Never-Utopia


 


Dernière édition par Hadence le Dim 27 Mar 2016 - 22:12, édité 2 fois

Messages : 1878
Wishes : 119

avatar
N-Accompli
MessageSujet: Re: [The Purple] Palema, ton univers impitoyable ...♪♫ [Terminé]   Mer 24 Fév 2016 - 2:15
Y'a pas a dire, Hadence continuait de provoquer gratuitement le clan des beaufs tatoués. Et ca commençais sérieusement a m’inquiéter la manière dont me regardait ces imbéciles. Surtout que tout semblait être la faute de Hadence pour le coup. J'avoue, pourquoi ce gars attisait le feu ? Il voulait se prouver quelque chose ? A croire qu'il n'attendait que ça pour se battre. Dans une autre situation, je m'en serais foutu royalement de son égotrip. J'ai déjà assisté a des bagarres de ce type. Mais j'ai jamais été mêlé de près ou de loin à cette merde.

- Tu t'es bien foutu de notre gueule alors on va te faire payer ça. D'ailleurs, moi et mes gars on en ferait bien notre goûter de la pétasse qui te sert de copine.

Je crispe mes doigts quand un des mecs se pointe vers moi avec une lueur flippante dans les yeux. J'ai pas le temps de réagir que Hadence joue les chevaliers servants et l’empêche de m'atteindre en lui prenant le poignet. Un couteau vole dans la salle et frôle Hadence. Ce dernier l'esquive d'un mouvement d'épaule.
C'est comme un signal et plusieurs personnes viennent vers lui. Mais je n'ai pas vraiment le temps de m’appesantir sur son cas. J'ai un autre probleme dans l'imédiat. Il prend la forme d'un autre type obèse revient à la charge. Je lui balance le contenu de mon verre au visage avant de lui filer un coup de pied à la déloyal.

Je sors la réplique airsoft de mon sac. Je me met en joue. Ce simple geste suffit a faire reculer l'autre gorille venu en renfort. Celui qui est tombé sous mon coup de pied castrateur fonce sur moi façon vachette. Sa tête heurte mon ventre et je me retrouve le souffle coupé contre le bar. La fausse arme a feu s'échappe de mes mains et tombe par terre. Dans la confusion, ma main crispée cueille le couteau a cran d’arrêt encore planté dans le bois du comptoir. C'est a ce moment la que l'intellectuel de gorille se redresse.

Dans mes mains le couteau fait de multiples arc de cercles chaotiques et attaque aveuglément l'épaule  du mec. Ce dernier hurle de surprise et recule légèrement pour me désarmer. Il saisit ma main et tente de m’arracher l'arme. Mais je tiens bon. Alors il agrippe mes doigts et dirige la lame vers le bas. S'engage un bras de fer. J'y arrive pas. Ce con met toute sa force. Même s'il est blessé et a une force réduite, il met tout son poids sur sa prise. Même en bloquant mes bras, la lame descend inexorablement avec une lenteur infernale à destination de ma gorge.  
Dépoussiérant à la va vite quelques cours d'auto défense, d'un jeu de jambe, je libère le bas de mon corps pour attaquer sans la moindre dignité son point faible. Je contorsionne ma jambe et je cale mon genoux dans l'axe pour donner un second coup vengeur dans la virilité de mon adversaire. Il se plie en deux.

« Connasse »

Trop de romantisme. J'en profite pour lui arracher le couteau des mains en le tordant d'une manière improbable. Ensuite, j'essaie un mélange bâtard de prise de judo et de cours d’autodéfense chelou, mais avant que j'arrive a me libérer, il y a un deuxième type qui tente de me maîtriser. J'essaie d'attaquer, mais faut croire que je suis pas douée. Ce gars esquive facilement la trajectoire de l'arme m’enserre le poignet. D'une main, il immobilise mon geste belliqueux et je me sens assez con. Surtout quand de l'autre je reçois un coup a la tempe. J'encaisse mal et j'ai un genre acouphène assez violent qui me vrille l’intérieur du crane. Puis un deuxième coup tombe à la mâchoire, puis un autre à l'épaule. Peut être que d'autre pleuvent encore sur mon visage. Mais je suis trop sonné pour l'en rendre compte
Celui qui a subit par deux fois mon courroux dans les bijoux de famille saisit mes jambes et tente de me soulever façon sac de patate. Je sens que mes jambes quittent doucement terre.

Je... Je crois que l'univers a gagner. J'ai plus la foi de me battre. Plus la foi de pousse le rocher de Sisyphe en affichant un sourire insolent en guise de doigt d'honneur face à l'absurdité du monde. Plus la foi de continuer a respirer. Plus la foi de voir la suite de ce long film qui défile chaque jours à travers mes yeux.

Et pourtant il y a une parcelle d'instinct de survie qui refuse le fatalisme. Une lueur dans un coin de mon cerveau qui s'accroche à ce navire en train de sombrer. Une part de moi qui a envie de hurler à l'aide, mais seul un murmure sort faiblement de ma mâchoire douloureuse. Un murmure fiévreux à moitié délirant.

« Hadence ? John ? Je... »


Non, je refuse. Je refuse de crever... Et même si tout mon corps semble sidéré. Il y a quelque chose qui semble reprendre le contrôle, un truc viscéral... Une part de mon ADN que l'Homme a toujours voulu voiler depuis quelques million d'années.

Mes mains crochètent soudainement une blessure à l'épaule de mon agresseur. Celles que lui avaient porté avec le couteau. Ils s'en saisissent fébrilement et les ongles manucurés se plantent dans la chair comme s'il s'agissait griffes.
Il n'est plus question d'abandonner. Juste de survivre un jour de plus, une heure, une seconde. Qu'importe.

Le gars hurle, et j'en profite pour me redresser brutalement. Ça le d’équilibre et j'en profite. Les coup de poing osseux pleuvent. Toute lueur d'intelligence semble s'éteindre dans mon cerveau. Et le peu de raison que j'ai conservé jusqu'à là se délite doucement a mesure que mes mes phalange me brûlent...


Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [The Purple] Palema, ton univers impitoyable ...♪♫ [Terminé]   Dim 27 Mar 2016 - 22:13


Palema, ton univers impitoyable ...

Avec Nylian Hunt

Les bagarres fusaient de part et d'autres du bar. Hadence se débarrassait tant bien que mal de ses assaillants tout en jetant un coup d’œil en biais à Nylian. Quand son nom fut murmuré par cette dernière, il réalisa. Elle était actuellement en difficulté par sa faute, comme un bon nombre de personnes de son entourage. Lui qui aimait se cacher derrière ses sarcasmes et son humour, il venait de se prendre une belle baffe. Et c'est le cas de le dire car à ce moment précis, une droite vint le sortir de ses pensées et l'envoyer contre le mur.

Le jeune homme aux cheveux azurés se releva tant bien que mal, toujours en fixant Nylian. Il était prêt à lui porter secours la voyant en difficulté, mais les choses s'inversèrent rapidement. Prise d'un instinct presque animal, sa compagne se ressaisit et malmena son pauvre adversaire. Un tel tempérament n'était pas pour lui déplaire … mais pour le moment, il avait d'autres chats à fouetter. Il envoya quelques coups dans la bataille quand le calme revint petit à petit.

Hadence reprit sa respiration et fixa Nylian, toute aussi essoufflée. Il décida de ne pas lui parler et de chercher un moyen de se débarasser de ce foutu sentiment de culpabilité qui le rongeait. Ceci était une faiblesse qu'il fallait éliminer. Il ouvrit la porte rapidement et sortit dans la ruelle située derrière. L'étudiant huma l'air et ferma les yeux. Ce n'était pas la première fois que cela arrivait. Chaque acte avait des conséquences et quelqu'un qu'il appréciait aurait pu être tué ce soir. Tout cela parce qu'il n'avait pas su fermer sa gueule, une fois de plus. Voilà un bien cruel défaut, auquel il aurait du mal à renoncer. Qu'est-ce qui ferait son charme à part ça ?



Code by Wiise sur Never-Utopia



Messages : 1878
Wishes : 119

avatar
N-Accompli
MessageSujet: Re: [The Purple] Palema, ton univers impitoyable ...♪♫ [Terminé]   Lun 28 Mar 2016 - 12:39
Encore, encore. La peau de mes phalanges me brûle. mais peu à peu, l'homme s'écroule sous mon poid combiné a mes coups. La personne céda face à crochets osseux.

Ca me permis de me redresser et de regarder prudemment aux alentours. Personne ne fait attention à moi et la bagarre généralisée me sers de cape d'invisibilité. C'est donc avec un mélange de peur et de sidération que je sors du bar. Deriere moi, je combat s'éteint rapidement qu'il a débuté. Mais même si ca semble être une situation assez commune. Je ne peux pas rester ici plus longtemps. Entre les hommes et les ombres, je ne sais pas ce qui va de donner le plus l'impression de devenir folle. Alors, je sors du bar et le silence de la rue m'assourdirais presque.

A peine le temps de remarquer que j'ai des acouphènes plutôt violents que j'entraperçois la silhouette familière d'Hadence au coin de la rue. Il s'esquisse, mais inutile de m'en remettre a lui. Inutile de m'attarde sur son cas. Après une mélopée douce d'injure silencieuses, je décide de rentrer seule chez moi. C'est l'option la plus sur. M'effondrer ici et maintenant, ca ne servirait a rien. J'attendrais d'avoir mon lit pour commencer a trembler de peur.

Mes pas prennent donc la direction de ma maison. Gare a ceux qui tenterai de s'interposer entre mon logis et moi. J'en encore le sang d'un inconnu coincé sous mes ongles et sur mes doigts. J'ai encore gravé sur mes traits le fasciés d'un animal déterminé a survivre.

[HRP : Fin, merci a toi o/ je n'ai plus qu'a stalker 2-3 personnes :3]


Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [The Purple] Palema, ton univers impitoyable ...♪♫ [Terminé]   
 [The Purple] Palema, ton univers impitoyable ...♪♫ [Terminé]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» DALLAS MAVERICKS (Univers impitoyable..)
» VGA Box ... ton univers impitoyable
» DALLAS MAVERICKS (Univers impitoyable..)
» tec toy ton univers impitoyable, le feuilleton du vendredi
» un univers impitoyable : le méchant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fate of Wishes :: Palema :: Quartier Sud :: Archives-