Un mystérieux petit animal croise votre route : Je souhaite que tu passes un contrat avec moi. En échange, j'exaucerais n'importe lequel de tes voeux.
 

 [Le Mycélium] Questions d'Entrée de Jeu.
MessageSujet: [Le Mycélium] Questions d'Entrée de Jeu.   Mer 13 Avr 2016 - 19:08
Invité -
Le Bar "Le Mycélium":
 


L’ambiance d’un bar, les verres qui s’entrechoquent au travers des blablas à peine perceptibles. Je ne peux pas dire qu’elle m’est familière: n’ayant que 20 ans, la loi me force à m’abstenir de tout alcool. De toute façon, n’en ayant jamais consommé de ma vie, je ne pense que j’en apprécierais le goût. Le barman me regarde passé, un air bête au visage. Il a une cicatrice à l’œil et des bras plus gros que mes cuisses. Je n’ai pas besoin d’activer mon pouvoir pour savoir qu’il tente de me cerner, et de découvrir ce qu’un gamin comme moi vient bien foutre dans son établissement. Une excellente question sommes toutes.
La présence de Morris Clinton devrait donner un indice.
Cet homme dans la quarantaine, un peu bedonnant, je l’ai rencontré au Casino Kaiji il y a un moment. Au cours de la soirée, j’ai appris beaucoup de choses sur lui, alors que je me servais de sa présence pour compter les cartes au Blackjack. Accompagné de son ami Tommy Ladro, il faisait partie d’une quelconque mafia, et je me souviens très bien la fin de cette soirée, où il m’a donné son numéro de téléphone, en me disant que, si jamais j’étais dans le besoin monétaire, je pourrais l’appeler. Et depuis que je ne peux plus mettre les pieds au Quartier Ouest et que je n’ai plus accès à l’argent facilement donné par mon frère Ottavo, je me retrouve dans une situation toute nouvelle pour moi : la pauvreté. Je suis absolument sans le sous, bien que le QG Nephil soit accepté de me faire une place où dormir chez eux.

Il était maintenant temps de faire de l’argent. Beaucoup d’argent. Et selon Morris, cet endroit était exactement le point de départ dont j’avais de besoin, avec encore plus de gains potentiels qu’au Casino Kaiji. Cet endroit, c’était la petite salle à l’arrière du bar de Le Mycélium, où se déroulait des jeux amicaux et illégaux…
En y entrant, les tâches de sang devenus brunes depuis des lustres sur le mur me disent qu’on ne fait pas qu’y jouer de façon amicale. On m’a informer que n’importe qui peut se joindre à la table et y jouer une partie de Poker, mais que la plupart de gens se faisaient suivre puis éliminés peu après avoir quitté le bar. C’était pour cette raison que j’aurais besoin de Morris. Son affiliation à une organisation criminelle était, selon lui, assez pour le garder sauf de telles options vengeresse. Pour ma part, j’en doutais énormément.
J’inspecte l’unique table, au centre de la pièce à l’ambiance mi éclairé. Comme Morris m’en avais averti, ils y jouaient au poker, version Texas Hold’em, selon les apparences. Évidemment, moi et Morris sommes venus préparer. Nous nous sommes mis d’accord sur des signaux discrets et j’ai, pour ma part, amélioré mon processus de calcul des probabilités de victoire. J’ai de mon côté les mathématiques, un allié plus ou moins solide, et mon tout nouveau pouvoir de lecture des pensées. Je me sens assez confiant : je ne vois pas comment nous pourrions faire autrement que gagner. Certes, Morris avait une poker-face horriblement mauvaise, mais je saurais m’en accommoder.

Alors que nous nous approchons de la table, réduisant la distance nécessaire à l’activation de mon pouvoir, je tente de lire les pensées des gens assis. Il y a deux femmes et quatre hommes déjà en place. Tant mieux, la quantité va m’aider dans mes calculs mathématiques. En activant mon pouvoir, je vois que toutes ses personnes pensent relativement la même chose : voilà cet idiot de Morris qui se rejointe ici. Suivit de près par : Et qui est le gamin dans la robe de chambre blanche? Par contre, une chose assez inquétante se produit alors que mon regard se pose vers la seconde femme à la table, qui semble accorder peu d’intérêt à notre entrer en scène.
Je suis incapable de lire dans ses pensées. J’ai l’impression que je viens de percuter un mur et que j’en ai retiré un léger mal de tête.
Je ne peux que trop bien savoir ce que cela signifie.

La partie sera peut-être bien plus difficile que prévu.



HRP: Morris parle en #666633 (Olive)
MessageSujet: Re: [Le Mycélium] Questions d'Entrée de Jeu.   Mer 13 Avr 2016 - 21:02
Invité -
Comment me suis-je retrouvé là exactement, là est la question du jour je pense. Une question dont je connais la réponse, sans même faire appel à mon pouvoir à vrai dire, mais dont la réponse ne me sert pas à grand-chose à vrai dire.

Tout avait commencé… je pourrais dire que tout avait commencé il y avait quelques semaines de ça, quand la boite d’interim avec laquelle je suis en contact m’a proposé pour un poste. Un boulot de secrétaire d’un cadre  important d’une société bien en vue, rien de très inquiétant en fait, au contraire… enfin jusqu’à ce que le cadre en question me propose de le suivre après le boulot. J’aurais refusé s’il n’avait donné les bonnes réponses à mes questions, mais ça été le cas, même si je me demande à quel point il se rendait compte de la dangerosité de l’endroit où il me conduisait. Et après ça, quelques discussions, intrigantes je devais l’avouer, l’homme ne manquait pas d’intérêt dans sa conversation, puis il m’avoua être interdit de casino suite à quelques… soucis, et se préparer à rejoindre une table de jeu, en arrière-boutique dirait-on. Et d’une manière ou d’une autre, sentant en moi l’âme de la joueuse de poker que je ne suis pourtant qu’occasionnellement, il m’invita à le suivre afin de participer.

Intriguée mais pas encore totalement inquiètes, au moins jusqu’à entrer dans la pièce, je me suis donc laisser amener à la table de jeu, me faisant offrir ma mise de départ, sur la promesse forcément véritable qu’il ne me demanderait pas de la rembourser, peu importe la manière.

Deux heures plus tard, j’avais déduit pourquoi mon chef avait été interdit de casino… en plus du contenu de son portefeuille, il avait quand même laissé sur la table de jeu sa montre et sa veste de costume, gardant toutefois sa chemise pour faire taire l’expression populaire.

Pour ma part, je me débrouillais. Jouant un style prudent, ne tentant le coup qu’occasionnellement, j’arrivais à tenir la barque, ce qui se résumait à dire que je n’avais en ce moment pas beaucoup plus que ma mise de départ, mais qu’au moins j’étais encore à la table, ma veste sur le dossier de mon siège et une magnifique montre trop grande et trop voyante pour moi au poignet, ça ferait quelque chose que mon chef n’aurait pas perdu définitivement.

L’arrivée de ces 2 nouveaux joueurs, c’étaient loin d’être les premiers depuis mon arrivée, ne me fit donc pas réagir plus que ça dans en premier temps… sauf que l’un des deux nouveaux venus, portant une blouse blanche de médecin, ou peut-être de laborantin, par-dessus ses vêtements, sembla me dévisager un instant… pourquoi ? Je me contentai d’un petit sourire amical en penchant ma tête sur le côté, signe d’interrogation, avant de revenir à mon visage neutre de joueuse de poker. Une nouvelle manche allait commencer, ces deux allaient-ils s’inviter directement dedans ?
MessageSujet: Re: [Le Mycélium] Questions d'Entrée de Jeu.   Sam 16 Avr 2016 - 23:26
Invité -
Que fait une Seraph ou Nephil à cette table?
Possibilité numéro 1, elle est simplement là pour raisons personnels. Possibilités numéro 2, je viens de mettre les pieds dans une mission quelconque, risquant de tout faire foirer. Possibilité numéro 3… Et bien disons que les possibilités sont quasi-infinies pour expliquer sa présence ici. Devrais-je revenir une autre fois? Il n’y aucune raison de risquer la mise… Mais je ne pense pas que Morris soit du genre à comprendre le remplie stratégique. Il s’avance vers la table, tout confiant avec un grand sourire. Pour ma part, mes yeux restent sur la jeune femme. Sait-elle qui je suis? À l’instant où cette pensée me vient en tête, la jeune femme sourie. Peut-elle lire dans ma tête là ou moi j’échoue?
Je rougis.

Attends, pourquoi je rougis à cause d’un sourire idiot? Ce n’est pas le temps! Et qu’est-ce que c’est que ce sourire idiot que j’ai moi-même au visage? Un sourire de confiance, un camouflage, une politesse pour ne pas paraitre suspect? Je ne peux même pas l’expliquer. Soudain, une autre idée me vient en tête : j’ignore tout de ces pouvoirs. Elle pourrait très bien avoir des pouvoirs de charme ou de manipulation de mes actions. Probablement quelque chose dans le genre, puisque ce serait bien utile dans une partie de Poker… Je la regarde de haut en bas, essayant de juger de ses capacités et de ma propre psyché.
Elle est assez belle, mais je ne pense pas qu’il s’agisse d’un pouvoir de charme. Ou sinon, bien trop subtile. J’ai toujours apprécié les filles minces, ma propre maigreur et faiblesse physique me rendant inconfortable avec les filles trop imposantes ou musclés. Et évidemment, j’appréciais donc aussi que les femmes plus âgés de moi, parce qu’elles sont généralement plus intelligentes que les gamines. Deux critères qui correspondaient bien à Nina, et aussi à ce nouvel individu devant moi, qui devait être dans la vingtaine. Mais malgré tout, non, je ne ressens absolument aucune attirance physique ou serrement au cœur. Je doute de la possibilité d’un charme. Alors quoi?
J’aimerais y réfléchir encore un peu plus, mais les choses se passent. Morris engage la conversation avec un autre homme à la table. Ce dernier semble aussi être celui avec les meilleurs gains.

-Lester! Comme on se retrouve mon bon ami!
-Viens-tu jouer ou non?

L’homme du nom de Lester laisse bien voir qu’il n’a pas envie de discuter et simplement jouer. À ces yeux, que ce soit Morris où n’importe qui, ça n’avait probablement pas d’importance, il comptait gagner de l’argent ce soir de toute façon. Morris garde son sourire forcé, mais un rapide saut dans ses pensées m’indique qu’il déteste profondément cet homme, et fait beaucoup d’efforts pour garder son sang-froid.

-Bien sûr! J’ai bien hâte de jouer et de regagner le million que tu m’as volé... Euhm! Gagné je veux dire.

Ouais, j’étais au courant de ce détail. Morris avait perdu un total d’un million à cette table. J’ignorais que Lester en était l’unique responsable par contre. Assez pathétique en fin de compte… Et je ne pensais pas possible de regagner tout cet argent en une nuit. Certes, Lester pourrait probablement pomper de l’argent infiniment, mais il n’y avait aucune chance qu’il accepte sa défaite sans mettre une balle dans nos précieuses têtes.
Pour notre part, notre quantité d’argent est assez limitée. Cinq mille chacun, pour un total de dix mille venant des poche de Morris. C’était assez inquiétant, car mon comptage de carte restait imprécis pour les premiers rounds jusqu’à ce que j’aie une meilleure compréhension du flow de la partie, et je ne voulais pas trop épuiser mon pouvoir. Je n’étais pas certain de ma limite, mais je savais que j’en possédais une, et que sauter trop souvent dans des pensés pouvait finir par me donner une vilaine migraine, et je préférais garder mon pouvoir pour des montants plus important plus tard dans la partie.
Et il y avait aussi cet autre contractant à la table.

Alors que je m’assoie à la table, de même que Morris, ce dernier lance :

-Et si nous faisions un tour de table pour se présenter? Nous passerons la soirée ensemble après tout. Je suis Morris Clinton, et ce jeune homme est mon bon ami…
-Steins.

Un autre homme à la gauche de Lester dégluti. Je me doutais bien que cela se passerait. Je m’infiltre aussitôt dans ces pensées.

Un gars du réseau d'Ottavo Steins? Merde, je n’ai pas envie de voir une guerre des gangs sous mes yeux ce soir moi. Ce n’est probablement pas son vrai nom, il veut simplement nous intimider. Lester a-t-il compris le message?

Évidemment, je saute dans les pensées de Lester, et je vois bien que non. Il pense déjà à quel point il lui sera facile de me tuer si jamais je gagne trop. J’ose espérer que l’autre homme lui déconseillera d’accomplir ses projets funèbres. J’en viens à la conclusion que ce Lester se croit légèrement invincible. Il est dans son domaine après tout, là où il est le roi.
Les joueurs se présentent, et mes yeux se posent sur la jeune femme contractante. Cette fois, je m’efforce de ne pas lui sourire. Il faut bien se préparer au reste de la soirée, où je ne porterais qu’une poker-face jusqu’au lever du soleil. À défaut de ne pas pouvoir lire dans sa tête, je dois m’en remettre aux anciens trucs et tenter de lire ses bluffs et ses tics nerveux physiquement visibles.



[HRP: Tu présenteras les PNJs à la table ^^]
P.S. LightSeaGreen pour Lester, et SeaGreen pour le gars dans lequel j'ai lu les pensées.
MessageSujet: Re: [Le Mycélium] Questions d'Entrée de Jeu.   Dim 17 Avr 2016 - 15:34
Invité -
Je vis l’homme… rougir à mon sourire. Étrange réaction, mais sur laquelle je ne cherche pas à m’étendre, sauf que la partie semble être mise un instant en pause par l’arrivée des deux hommes, et de la petite discussion qui suivit. Un million de dollar, rien que ça… je me laisse aller à me demander si mon chef a laissé autant sur cette table… sans doute pas, il n’est pas riche à ce point, du moins je ne pense pas.

Et cet homme, l’autre des nouveau venu, qui cherche à nous voir nous présenter, à commencer par son ami… hum, et moi qui n’avait pas envie de trop me dévoiler au milieu de ces messieurs aux règles surabondantes, si j’en crois les traces de sang au mur.

Ce nom provoque en tout cas certaines réactions. Le laboratin serait un homme connu, craint ? En tout cas son nom l’est, au moins un peu. Je me permets donc de regarder un peu plus le bonhomme, qui ne paie pourtant pas de mine. Mince, sensiblement plus grand que moi, cheveux noirs assez courts, qui me regarde encore, cette fois de manière parfaitement impassible. Encore une fois j’incline la tête sur le côté, pour signifier ma curiosité, et laisse échapper un mot.


Oui ? »

Pas une réelle question, pas assez que pour porter mon passif donc, que je n’ai pas utilisé souvent de la soirée… je préfère le garder dans ma manche, pour les gros coups ou les vrais menaces, ce que cet homme frêle n’est pas à première vue, même si ça pourrait changer.

Mais déjà la discussion a continué, enfin façon de parler. Un gros homme, à gauche de Lystra, sorti un cigare avant de répondre.


Michael McDonnel, homme d’affaire. »

Puis un autre homme, plus mince, quelque peu… ténébreux, peu rassurant, long cheveux bruns sombres.

Francez »

Puis l’homme qui avait dégluti plus tôt, la quarantaine, cheveux blonds un peu dégarni, et qui ne semble toujours pas totalement à son aise.

Harry, juste Harry. »

Puis viens donc mon tour. Je garde un visage parfaitement impassible, mais prends un jeton avec lequel je joue entre mes doigts.

Je suis juste une joueuse de poker anonyme, présente par hasard. »

Ma réponse ne semble pas plaire à tout le monde sur la table, au vu du regard vaguement hostile que m’offre Francez, et du grognement hostile dont je ne distingue pas l’origine, mais pour l’instant personne n’est désireux de me cherche des noises. De toute façon, plusieurs des joueurs présents m’ont entendu, à mon arrivée, être présentée comme une amie de Jack Smith, mon chef qui est parti un peu plus tôt, fauché. Du coup ils pensent sans doute pouvoir me retrouver facilement… qui sait.

Et la femme interrompit mes réflexions en répondant à son tour. Air hispanique, cheveux longs, la trentaine, l’air plutôt aisée, elle ne fume pas en ce moment mais elle a déjà grillée plusieurs cigarettes depuis le début de la partie.


Grabriella. »

Et à présent le tour de table était terminé, quel serait la suite ?

[Michael = Firebrick ; Francez = Navy ; Grabriella = Teal ; l'homme en Seagreen s'apellera donc Harry (sauf si tu as une autre idée de nom) ; je te laisse gérer Lester si tu permets ^^ ]
MessageSujet: Re: [Le Mycélium] Questions d'Entrée de Jeu.   Mar 19 Avr 2016 - 23:41
Invité -
Table:
 

Un rapide tour de table, on se présente : des gens charmants.
Sarcasme mit de côté, la contractante n’a toujours pas dit son nom, au grand déplaisir des gens à la table et de ma, oh trop grande, curiosité. Mais bon, il semblerait que l’ambiance ne soit pas aux rencontres amicales, et les gens n’attendent que de jouer. Je jette un regard à la table.

La contractante est le « Dealer » pour ce tour, celle qui passera les cartes, alors Michael mettra la « petite Blind », et moi la grande. Aie! Au poker, commencer sur cette positionne est extrêmement désavantageux, car nous somme forcer de parier même sur des cartes qui peuvent être très mauvaises. La meilleur position est celle de l’avant-avant-dernière personne à jouer au tour de table, le Dealer, le premier à jouer étant la personne à la gauche du « Big Blind » (Dans ce cas, Morris).
Donc, dans le sens horaire, il y a moi, puis Morris, qui regarde avec un regard qui se veut séducteur (mais qui est en fait très envahisseur) la femme à sa gauche, Grabriella, puis Francez, puis Lester, puis Harry, puis la contractante, puis en dernier, Michael. Voyant qu’il n’a pas encore placé sa petite Blind, moitié de celle que je dois mettre sur la table, je demande à Lester, qui semble le chef évident de la table :

-À combien commence le jeu?
-Onze mille dollars.

Il me regarde avec un sourire. Morris se crispe sur sa chaise. Il n’avait pas autant d’argent. Mais en sautant dans la tête de l’homme, je me rends compte rapidement qu’il se fout de ma gueule, et que la vrai somme est de 100$. En silence, je sors un billet de ma poche et le met sur la table. Lester en perd aussitôt son sourire, me regardant avec des yeux noirs. Je ne lui rends pas son regard. Mon esprit est encore porté sur la jeune femme. Son pouvoir est-il en lien avec la manipulation de cartes? Peut-elle se donner un « flush royal » lorsqu’elle est le « Dealer »? Est-elle dans sa position la plus forte présentement? Ce serait tout de même un étrange pouvoir…
Après que Michael est déposé un billet de 50$ sur la table et un petit tas de cendre de son cigare, la jeune femme passe les cartes, deux par personne. Il m’est très tentant de lire dans la tête des joueurs présents, mais je ne veux pas gaspiller mon pouvoir. Surtout que mes cartes sont affreuses.
Un 2 et un 3 de trèfles.
Je peux dire adieu à 100$...

Mais alors que je m’apprête à regarder avec méchanceté la contractante pour m’avoir donné d’aussi mauvaises cartes, une autre idée me vient en tête. Ce pourrait-être un bon moment pour tester la jeune femme. Si je rajoute plus encore sur mon 100$, je pourrais tester comment elle réagit au bluff. Personne ne croira au bluff, les gens ne faisant de surenchères sur le « Big Blind » lorsqu’ils ont des cartes solides, et encore moins alors qu’aucun autre round n’a été joué avant pour mettre en place la confiance en un bluff.
C’est un choix solide, en autant que les autres joueurs n’ont pas de trop bonnes cartes… Je me décide donc à lire dans les pensées des autres leur jeu… Excepté celui de la contractante, évidemment… Et cela, seulement si elle reste en jeu. Morris, 2-7 de piques, Grabriella, 10-8 de cœur et de piques respectivement, Francez, As de cœur et reine de piques, Lester, un As de trèfle et une reine de carreau, Harry, 8-9 de cœur, et finalement, Michael, 5-5- de piques. Bref, des cartes plus ou moins solides, mais acceptables. Ils joueront au premier round, puis quitterons si le « flop » des trois premières cartes ne leur correspond pas.

Ok, attendons de voir les actions des autres et le « flop » des 3 premières cartes, puis je renchérirais. Les cartes de Lester pourraient être un problème : il y a peu de trèfles et de carreau en jeu en ce moment, alors il y a de forte chance que ces symboles ressortent sur le flop.

Morris commence en jetant tout de suite son jeu. Les autres joueurs misent tous 100$, même Lester qui a portant un assez bon jeu. Il ne veut pas intimider les autres joueurs.
Mon regard se dépose sur la contractante, qui n’a pas encore placé son argent sur la table. Et soudain me vient une drôle d’impression : elle n’a pas l’air à l’aise. Et cette impression se renforce plus je la regarde. Elle ne semble pas du tout à sa place, dans ce lieu à la fois crasseux, horrible et mathématique. Je lui pose la question, un sourire presque félin au visage :

-Alors le hasard vous a amené à cette table, étrangère? La question demeure : vous qualifieriez-vous de malchanceuse ou non?



[HRP : Je ne prendrais pas le temps de décrire chaque main jouée et de les analyser. C’est une exception juste pour cette fois. xD ]
MessageSujet: Re: [Le Mycélium] Questions d'Entrée de Jeu.   Dim 17 Juil 2016 - 17:27
Messages : 6549
Wishes : 2664
avatar
Pas de réponse à ce RP depuis quasiment 3 mois, hop aux archives.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Le Mycélium] Questions d'Entrée de Jeu.   
Contenu sponsorisé -
 [Le Mycélium] Questions d'Entrée de Jeu.

 Sujets similaires

-
» deadman Pour entrée dans la guilde
» Puisqu'il faut passer par l'entrée..
» Vos questions : Voie de l'Eglise
» Entrée en guerre de l'URSS dans nos wargames stratégiques
» Peut on utiliser la sortie haut parleurs vers une entrée micro/auxiliaire (aux in)?