Un mystérieux petit animal croise votre route : Je souhaite que tu passes un contrat avec moi. En échange, j'exaucerais n'importe lequel de tes voeux.
 

Partagez | 
 Hôpital la deuxième fois

Invité
MessageSujet: Hôpital la deuxième fois    Jeu 14 Avr 2016 - 21:03
description:
 


A l'entrée de l'hôpital


Fermé comme une huître il n'a pas parlé de toute la séance. Je suis déçue.

S'assoie sur un banc a l'entrée Touchant sa blessure a peine recousue

Le début des emmerde et des douleurs au dos avant l'âge des vieux. Bravo Elliade voilà ou mène tes idée idéal.

Je les garderai quand même jusqu'aux bouts.

Sans l'entendre je remarque un visage que j'ai déjà vu. tient mais je suis sur de le connaître.

John ?


Invité
MessageSujet: Re: Hôpital la deuxième fois    Ven 15 Avr 2016 - 0:00
Bon, cela faisait environ une semaine que j'étais de retour de vacance, pile poil à temps pour mon rendez-vous avec le bon Docteur Vasilis.
Découvrir les Ombres dans un autre pays avait été un expérience particulière, heureusement, les bonnes âmes sont tout aussi fréquentes.
Sortant de ma petite Twingo, je me dirigeais à l'entrée, afin de m’annoncer. Comme très souvent j'étais venu en avance, au cas où la consultation serait aussi dangereuse que la dernière.

Une fois cela fait, j'allais m'assoir tranquillement, lorsque une tâche bleuté attira mon attention, tournant la tête dans cette direction, je vis Elliade Wood. Elle faisait justement parti des mes bienfaitrices, et c'est avec un grand sourire que je l'abordais, après qu'elle m'ait vu aussi.

"Mademoiselle Wood! Quelle bonne surprise!"

Avant de jeter un rapide coup d'oeil à son état.

"Enfin, si nous n'étions pas dans un hôpital. Dites-moi, que vous êtes-il donc arrivé?"

Avant de m'assoir, toujours enthousiaste à entendre les hauts faits qu'elle a probablement accompli depuis lors.

Invité
MessageSujet: Re: Hôpital la deuxième fois    Ven 15 Avr 2016 - 20:31
J'ai fait mine de ne rien avoir puis la douleur au dos me fait faire des grimaces. heureusement qu'il faisait nuit. Bon le lampadaire au dessus de moi m'a trahi sans doute. Le bon sourire de cette homme en m'a fait faire un sourire de même. Même si mon dialogue avec le docteur s'est mal passé.

Je ne vois imaginez pas venir ici a cette heure. C'est une bonne surprise oui. Vous n'êtes pas blessé j’espère ? Je n'en ai pas l'impression.

Mon regard est vif, mais il ne passe pas travers les vêtements.

Il m'est arrivé encore la même chose blessure de guerre encore une fois .J'ai rencontré le docteur Vasilis malgré moi. Eh bien il est plus froid que je ne l'imaginer. Il a fait de son mieux pour me soigner sans pouvoir. regardez si vous voulez voir soulevez mon haut doucement s'il vous plaît.

Une grande cicatrice fraîchement recousus ce cache derrière. On peut remarquer une arme de poing aussi

Un sauvetage qui s'est mal passé juste pour moi, alors je suis contente que ça soit moi qui porte la blessure grave. Vous avez fait quelque chose de spécial depuis ? êtes vous contractant a l'heure actuel ?

Invité
MessageSujet: Re: Hôpital la deuxième fois    Mar 19 Avr 2016 - 2:42
Houla. Je la vis faire une tête un peu bizarre, vraisemblablement dû à la douleur. Elle devait s'être blessé plus récemment que ce que je ne pensais. Mais bon, elle était déjà soigné, pas de raison de s'inquiéter, juste de se renseigner. Et puis, elle a l'air contente, donc tout doit bien aller.

"Non, non, pas de souci, c'est gentil de vous inquiéter. Je suis juste venu faire un check-up. Le bon docteur va vérifier une dernière fois si tout va bien, et ensuite, je serai tranquille."

Et puis, il était très sympathique de se part de s'inquiéter pour moi. En même temps, j'étais sujet à pas mal d'ennuis mois aussi.

Il m'est arrivé encore la même chose blessure de guerre encore une fois .J'ai rencontré le docteur Vasilis malgré moi. Eh bien il est plus froid que je ne l'imaginer. Il a fait de son mieux pour me soigner sans pouvoir.

Je dus me retenir de hausser un sourcil. Il est vrai que ce n'était pas le genre de docteur, mais les histoires de contractants le pèse, et il sait de toute façon que elle en est une. Bien qu'il n'en sache plus, mieux vaut toujours se méfier pour lui, il en va de sa vie et de son boulot.

"La fatigue je suppose, ce n'est pas un métier facile, surtout à ces heures là. Et puis, il est très compétent, il n'a pas besoin de cela."


Je souris un peu à sa dernière phrase, avant de tourner la tête aux alentours, vérifiant qu'il n'y ait personne.

Regardez si vous voulez voir soulevez mon haut doucement s'il vous plaît.

Je rougis un peu à ceci, cela n'était pas très décent qu'une jeune femme m'expose son dos nu ainsi, en plein milieu de la rue. Mais par respect pour ce qu'elle fait, et par curiosité aussi, je soulevais délicatement son haut.

"Aïe." fis-je avec une grimace "C'est pas bien beau."

C'était un euphémise, la blessure était vraiment sale, grave comme elle l'avait elle-même dit.

"Mais dîtes-moi, était-ce pour aider un pauvre inconscient comme moi, ou bien, un de vos collègues? Parce que vous étiez fort impressionnante la dernière fois, et je ne peux m'empêcher de penser que vous aviez quelqu’un sur le dos pour finir ainsi."


A moins que ce ne soit ce Ombres "fortes" dont j'ai entendu parler, bien que je ne sache pas trop ce que c'est.

"Spécial, pas vraiment, je reviens de voyage, et d'affaire, et de plaisance. Dans les Maldives pour être précis. Sinon, j'ai pu constater que je cours mieux, mais que je suis toujours une princesse en détresse."

Je ris doucement à ma propre boutade, toujours étonné de se changement de situation. Moi, un adulte, ayant des moyens et une vie bien en ordre, devant dépendre d'autres pour simplement rester en vie, était très comique.

"Mais sinon, non, je ne tiens toujours pas à faire affaire, d'ailleurs..."

Je fis un petit clin d'oeil, avant de mettre mon doigt sur la bouche. Bien que l'endroit soit désert pour l'instant, un peu de prudence ne serait pas de trop. Mieux ne valait pas parler de ce genre de chose à trop haute voix.

"Sinon, toujours en bon terme avec vos collègues?"

Quelques échos particulier conçernant l'organisation interne de deux groupes m'étaient parvenus, et je mourrais d'en savoir plus. Malheureusement, je ne pourrais pas fournir moi-même grand chose en retour.

Spoiler:
 

Invité
MessageSujet: Re: Hôpital la deuxième fois    Jeu 21 Avr 2016 - 9:27
A t'il des problème d'organe ? je ne m'en souviens plus.
Sans être indiscrète est il possible de savoir pourquoi vous faites ce check up ? Vous n'êtes pas obliger de répondre John.

Je souris en me grattant un peu la tête

Eh bien attendez

Elliade met en place un kekaï de petite envergure Ils ne sont que deux a l'intérieur.

Ces informateurs peuvent être n'importe où même john peut en être un, j'en doute, mais ce n'est pas impossible.

Nous voilà tranquille pour un moment. C'est sans doute de ma fautes alors si il n'a pas trop voulu parler. J'ai voulu voir ses pouvoirs a l'oeuvre car je ne veux pas de cette cicatrice a vie, voyez vous. Je ne suis pas partie par quatre chemins.

Je le laisse regarder ma blessure, Oui c'est justement pour ça que je ne veut pas qu'elle reste.

La raison pour laquelle je me suis faite cette griffure.

C'est très simple enfin non. On était deux pour sauver un homme comme vous et puis mon partenaire a eu un problème. à genoux il allait soit mourir ou prendre un sale coup. Je me suis interposé pour le sauver .

Son histoire me fait sourire

Princesse en détresse si vous voulez je suis toute a vous, je ne dois plus rien a personne. Ce n'est pas pour autant qu'il faut reposez vos jambes , avec un peu plus d'entraînement vous pouriez faire les jeux olympique hihi.

Il ne veut pas être contractant bonne nouvelle, mauvaise nouvelle ?

Figurez vous que c'est bien, et mauvais. c'est bien car vous n'avez pas de problème de clan. C'est mauvais pour votre propre vie vis à vis des ombres.

Elle mime les ombres

Elles sont toujours la sans bruit sauf quand elles courent. plock plock et attaque pour le seul but de tuer.

Fin des mimes

Je suis contente que vous respectez vos principes.

Mes collègues voilà une question qui pique.

Eh bien a vrai dire je suis viré. J'ai été trahie par quelqu'un et j'ai ma petite idée. Je ne lui ferai pas de mal pour autant. C'est un peu comme a l'école si quelqu'un fait une bêtise il y aura forcément un rapporteur.

Invité
MessageSujet: Re: Hôpital la deuxième fois    Ven 22 Avr 2016 - 19:26
Sans être indiscrète est il possible de savoir pourquoi vous faites ce check up ? Vous n'êtes pas obliger de répondre John.

Je la regardais d'un air surpris, ne voyant pas pourquoi il pourrait y avoir indiscrétion. Avant de me rendre compte de l'autre nature du mot "check up".

"Ah mais non, pas du tout!" fis-je d'un air gêné "Je ne suis pas déjà si vieux. Je viens juste faire contrôller la blessure que je m'étais faites lors de ma toute première rencontre avec ces sales bêtes." fis-je en dévoilant mon bras, dont la cicatrice était pleinement soigner.

Je savais il serait bientôt temps de faire attention à ma santé, étant plus proche des 60 ans que des 20, mais j'avais le temps de voir venir.

"Juste une excuse pour aller voir le bon docteur en sommes."

Je fus assez rassuré de la voir déployer cette étrange bulle. Malgré que ce n'était pas la première fois, je ne savais pas encore grand chose sur cette dernière, mais je m'en amusais souvent. Juste pour la joie, j'allais renverser la poubelle au bout du banc.

"Déjà, je ne me souviens pas, la bulle empêche-t-elle les Ombres d'entrer?
Mais vous savez, je le comprends. La prudence est de mise dans toute vos affaires. Et puis, malgré la laideur de cette blessure, cela vous fera quelque chose de sympathique à raconter. Et si vous avez de l'argent, vous pourrez toujours vous en débarrasser de manière normal."


Je hochais la tête au récit du sauvetage.

"Comme moi? Je ne savais pas qu'il y avait d'entre fous ne voulant pas du cadeau des chats. Puisse-t-il toujours échapper aux ombres."

Princesse en détresse si vous voulez je suis toute a vous


Je m'empourpra un peu, avant de rire doucement.

"Haha, évitez de sortir ce genre de phrase à de vieux bonhommes comme moi, ils vous prendraient au mot. Mais promis, dès le premier souci, je vous appelle. Enfin, si j'ai le temps bien sûr."

Peut-être devrais-je mettre des routines, pour que mon natel envoie automatiquement des messages, d'un simple clic, en cas de danger. Je n'avais jamais vraiment eu le luxe d'écrire un message en plein fuite.

"Et tout à fait! Je dois dire que ces vacances n'ont pas été de tout repos, mais je m'essoufle bien moins vite désormais!"


Ma mine se fit un peu moins jovial lorsqu'elle m'annonca que être libre était bon et mauvais.

"Ainsi donc, rien n'a changé. Je dois avouer, j'avais un peu l'espoir que la situation s'améliorerait, mais bon, plutôt courir qu'effectivement avoir un clan à dos."

Même si j'entretenais des liens avec les deux, j'espérais sincèrement qu'il ne s'en prendront jamais à moi. Après tout, j'étais un de s ces humains qu'ils doivent protéger. Pas un concurrent.
Je souris à la voir mimer les ombres, avant de lui ébouriffer les cheveux, c'était vraiment adorable.

Je suis contente que vous respectez vos principes.

"Bouarf, c'est pas vraiment des principes, juste que c'est plus fun ainsi."

C'était des gens comme elle et le docteur qui en avait vraiment, prêt à sacrifier leur sécurité pour les autres. Je n'étais au fond qu'un égoïste.

J'ouvris de grand yeux. "Viré!? Mais comm....A merde. Ouais mais, comme bêtise, vouloir aider tout le monde, c'est un peu fort. C'est bien noble à vous de ne pas lui en vouloir en tout cas. Mais pourquoi est-ce qu'il aurait fait cela? Parce que ce sont les règles, ou parce qu'il ne vous aime pas personnellement?"

Un traître, c'était quand même horriblement particulier comme manière de partir.

"Mais du coup, qu'est ce que vous allez faire?"

Ni humain, ni seraph, ni néphil. Allait-elle rejoindre les Ombres? Bien sûr que non, mais je me demande.

Invité
MessageSujet: Re: Hôpital la deuxième fois    Dim 24 Avr 2016 - 9:38
Je me demande pourquoi il réagit comme ça après ma question ?

Oui je vois ça au moins vous êtes en bon terme avec le médecin et les cicatrices sont vraiment moches j'aimerai pas en avoir plus.

John renverse une poubelle un brin de folie ? ça doit être le plaisir destructeur que l'on porte tous.

Je ne sais pas mais je n'en ai jamais vu rentrer dedans. Le kekaï est une sorte de prison que chaque contractant peut déployer quand il voit quelque chose de suspect. Par contre j'y ai trouvé une autre utilité que voilà.

j'entend que je peut me débarrasser de ma griffure dans le dos.

Je veux bien savoir comment peut-on faire disparaître cette chose avant de devenir une oeuvre d'art ? Je préfère juste l’avoir en mémoire

Il pense que c'est exactement comme lui, ça ne l'ai pas.

Non pas exactement comme vous john, car il se peut qu'il a fuit ces démon pour autre chose. Il a peut être pensé que ce n'était qu'un rêve ou hallucination .

Elliade s’interroge.

Me prendre au mot je vois

Si ils veulent faire les fous contre ma volonté ils risqueront d'en prendre les conséquences

Je me fait toucher la tête ça fait longtemps , et un peu rabaissant.

Elliade tousse un peu (fake) et reprend son sérieux

Plus fun c'est vrai que vous êtes un grand malade

La nouvelle a l'air de plus le choqué que moi.

Je vais énumérer les question une par une. Si je le suis c'est par ce que je refuse d'être une partisane de cette guerre, nous somme un peu trop civilisé pour faire une guerre civile. ça ne l'ai pas dans la tête de tous le monde. De plus j'héberge chez moi un jeune nephil un peu perdu, il a était virer lui aussi car il ne comprenait pas vite les choses. Du moins si j'ai bien compris. Il n'aime pas les gens qui se raccroche a la vie humaine sans doute. Pour moi je le serai toujours avec des capacités un peu plus développées et daltonienne aussi.

Ce que je vais faire ?

Je ne vais rien changer aider ceux dans le besoin et vivre ma vie tout simplement. Je n'hésiterai pas a me défendre si l'on veut me tuer ce qui est normal non ?

Invité
MessageSujet: Re: Hôpital la deuxième fois    Lun 25 Avr 2016 - 16:09
Elle avait raison, c'était effectivement pas très beau. Surtout sur une femme, elle pouvaient moins avoir l'air de ces gros badass couturés. Pourtant, dieu sait qu'elle était efficace.

Je veux bien savoir comment peut-on faire disparaître cette chose avant de devenir une oeuvre d'art ? Je préfère juste l’avoir en mémoire

"Oh, et bien, un peu chirurgie esthétique fera l'affaire. Vous attendez que cela soit bien cicatrisé, et vous allez voir un bon médecin. Au pire, il vous l'échangeront avec un peu de la peau des fesses."

Etonnant. Je ne pensais pas qu'il y avait des gens normaux qui pouvaient les voir. J'espère que cela n'arrivera pas à ma fille. Car si je vous saisi bien, les voir permet de se faire attaquer par eux non? A défaut de se faire absorber son énergie.


Au moins, si le moindre membre de ma famille en était victime, je le saurai, et pourrait demander de l'aide pour me débarrasser des ombres. Si ils ne me pourchassent pas sur l'instant.

Je souris de plus belle lorsqu'elle dit que ces gens les regretteraient. Ce qui rend mon ébouriffage de cheveux encore plus étrange, sachant qu'elle pourrait probablement me tuer sur place sans souci. Ces différences de puissance avec les contractants était vraiment particulier.

Plus fun c'est vrai que vous êtes un grand malade

"Haha, mais non voyons."

Je le démentais plus pour le principe qu'autre chose, ne pouvant vraiment lui donner tort.

"Un couple rejeté par leur familles respectives, ce serait chou si ce n'était aussi dommage. De vrai Roméo et Juliette. En tout cas, si vous avez des souci d'autres natures, n'hésiter pas à m'appeler, j'ai de bons contacts.
Heureusement que les ombres ne sont pas colorés dans ce cas. Mais cela n'est-il pas gênant pour les voir de nuit?"


Je ne vais rien changer aider ceux dans le besoin et vivre ma vie tout simplement. Je n'hésiterai pas a me défendre si l'on veut me tuer ce qui est normal non ?

"Tout à fait. Mais maintenant que vous voilà seul, il est sûr qu'ils ne vont rien faire de plus?"

Ils semblaient si taré, que je ne serai pas surpris de savoir qu'ils seraient du genre à ne pas la laisser tranquille. C'était vraiment n'importe quoi tout cela!


Dernière édition par John Rakart le Lun 25 Avr 2016 - 19:54, édité 2 fois

Invité
MessageSujet: Re: Hôpital la deuxième fois    Lun 25 Avr 2016 - 19:19
Comment ça la peau des fesses ? Elliade rougit et bouge ses mains un peu partout

La peau des fesses , mais c'est devenue très bizarre la médecine. Je crois que je vais la garder en fin de compte cette cicatrice. je ne veux pas qu'on me touche a cette partie de mon corps.

Dit elle en esquivant le regard

Il a mal comprit Elle reprend son attitude normal.

Non cette personne a du voir un des chats pour faire simple et comme il n'a pas fait de voeux il se retrouve sans pouvoir ni arme , et il peut voir les ombres comme les ombres peut le voir. C'est plus clair maintenant ? Par contre elle absorberont vos énergies même si vous les voyiez pas .

Je m'installe sur le banc ce qui me fait penser a ma première rencontre avec John.

Au moins cette folie fait que nous pouvions parler tout les deux sans risque de ce tuer l'un l'autre. même si vous êtes un nephil maintenant cela ne me dérangerai pas.

Il pense que nous somme amoureux du moins c'est ce que j'entend il se trompe un peu lourdement.

C'est pas pour faire la rabat joie , mais il n'est même pas majeur, je le plus comme un petit frère. Il prend même des décision bizarre par moment , mais il restera mon petit frère. C'est un point commun que nous avons tout deux. Je me sens mieux dans la nuit , mes yeux sont plus habituer au noir qu' à la lumière.

Si ils vont rien ne faire ?

ça c'est une surprise , j'ai peut être gagné un camps de plus contre moi, mon ex collègue ma dit qu'il avait pour ordre de m'éviter. J'imagine que c'est pareil pour mon petit. j'ai tout de même peur que les deux camps s'allie juste pour nous tuer. On ne sait pas ce que ce monde peut faire pour arriver a ses fin.

Oui rien ne dit que les ordres peuvent changer d'un jour à l'autre.

Invité
MessageSujet: Re: Hôpital la deuxième fois    Ven 29 Avr 2016 - 17:05
Vraiment adorable, la pauvre rougissait comme une pivoine juste parce que je mentionnais ses fesses. Je ne pus me retenir de lâcher un grand rire. Une terrible combattante, mis en échec parce qu'elle craint pour son derrière!

Une fois finie de rire, je sais ce qu'elle voulait dire.

"Okay, je vois, je vois. C'est vrai que c'est quand même coton avec ses chats. Ils t’informent même pas que tu vas être la cible des ombres.
Y a surement des gens qui sont morts juste parce qu'ils ont cru que c'était une blague, ou bien, ont du paniquer en voyant un chat qui parle."


L'idée était vraiment terrifiante. Surtout pour les gens qui ne voulaient pas non plus être pris dans ce conflit ridicule. En fait, rencontrer un chat revenait à être maudis de vivre dans la violence. Tristesse.

"Pas faux, pas faux. D'ailleurs, juste pour dire, si je venais à devoir accepter l'offre des chats, en espérant que ça n'arrive pas, je prendrais très certainement le noir. Je connais plus de Nephil que de Seraphs, ce serait plus simple."

J'espérais sincèrement qu'il y ait peu de moyen de me forcer la main concernant les voeux.

"Je vois. Mais bizarre, c'est à dire? Du genre à ne pas vouloir tuer les Ombres?
C'est normal je suppose, vous faîtes souvent mieux de vous cacher. Je dois avouer, je suis un grand amateur de soleil. Rien de mieux la lumière selon moi."


Je tremblais un peu à ses derniers mots. Deux factions entière de gens comme elle comme ennemie.

"Mais dîtes-moi, en comparaison des autres justement, vous êtes fortes? Car vous étiez déjà impressionnante, alors je n'ose imaginer l'effet d'un groupe entier de contractant."

Et puis ainsi, j'aurai peut-être une idée d'à quelle point elle serait capable de survivre. En tout cas, les ordre de les éviter sont au oins rassurant.

Invité
MessageSujet: Re: Hôpital la deuxième fois    Dim 1 Mai 2016 - 9:07
les morts il y en a toujours eu, des cas inexpliqués on maintenant tout leur sens.

Moi il m'a prévenue si je m'en souviens bien. J'ai pas le souvenir d'avoir entendu que c'était la guerre par contre. d'autre on du partir a l'asile a mon avis.

un futur nephil alors

J'espère juste que tu me considérera pas comme une ennemie. Meme si on est adversaire dans un certain point il y a assez d'ombre pour les deux camps. Bon vous connaissant, être humain est plus fun n'est ce pas ?

Je ne vois pas comment ça peut être fun de courir . Chacun ses plaisirs.

Non il est très spécial il est un peu dépressif je pense sinon il est tout a fait normal c'est un garçon un peu naïf .Soleil ou Lune peu m'importe pour moi , mais chasser la nuit n'est que plus amusant .

Pour rassurer john elliade pose une main sur son épaule et lui fait un grand sourire.

Je ne suis pas la plus nulle , mais je suis loin d'être forte il y en a beaucoup qui sont beaucoup plus forte que moi.

J'imagine que dans l'autre camps c'est la même chose.

Ahahah je n'aurai sans doute aucune chance si un des camps veut vraiment me tuer. Une balle et je suis fichu.



Invité
MessageSujet: Re: Hôpital la deuxième fois    Ven 6 Mai 2016 - 3:37
C'est vrai que ces salauds de chats veulent bien te dire que tu devras poutrer du monstre, mais pas que tu devras être en guerre contre tes compatriotes. Fichue guerre!

J'espère juste que tu me considérera pas comme une ennemie.

Une fois de plus, je lui fis un large sourire.

"Mais non voyons, j'aime beaucoup trop le temps pour ça, et c'est mon plan secret de rencontrer de Seraphs pour ensuite tous les tuer!
Mais vous m'avez parfaitement compris. Et puis, ne ressentez pas vous-même une certaine excitation à être indépendante? Voir à être potentiellement chassé par les autres?
Ce danger?"


Je n'avais aucune idée de comment les choses se passaient pour, vu qu'apprement, les contractants la laissaient tranquille. Mais les choses devaient être pas mal moins sûr, sinon, beaucoup plus de gens feraient comme elle.

Loin d'être forte? Voila qui n'était pas pour me rassurer malgré son attitude qui se voulait encourageante.
Et puis, je ne me rendais absolument pas compte des niveaux de violence possible par ces gens. Ni à quel point ils surpassaient les gens normaux. Je savais juste que c'était une potentielle mauvaise nouvelle pour elle.

Ahahah je n'aurai sans doute aucune chance si un des camps veut vraiment me tuer. Une balle et je suis fichu.

J'eus un frisson. Si ces ombres, et le danger et la violence qu'elles représentait étaient dangereuses, l'idée d'être tué par des humains étaient effrayants. Et j'oubliais presque que les contractants pouvaient mourir de quelque chose d'aussi commun qu'une arme à feu.

"Soyez prudente en tout cas.
Et n'oubliez pas, mieux vaut fuir pour pouvoir se battre un autre jour."


Je la connaissait pas encore très bien, mais elle m'avait l'air du genre héroïque, plus prête à foncer dans le danger qu'a faire attention à elle.
Chose qui serait bien dommage, tout cet étrange petit monde avait besoin de gens de sa stature.

Invité
MessageSujet: Re: Hôpital la deuxième fois    Mar 17 Mai 2016 - 19:53
Il me dit des choses horribles avec le sourire. Est-ce que c'est vrai ? Est-ce qu'il fait semblant ? Je ne le serai que s'il devient nephil. Ce que je ne veux pas vivre .La vérité ce cache dans les mensonges je n'aime pas ce proverbe. Sur le coup il me fait peur. Il a un humour noir qui ne me fait vraiment pas rire.

Effectivement Elliade était sur la défense. Tuant John du regard.

Non Je n'aime pas le danger qui peux ce répercuter autour de moi a n'importe quel moment. Je ne comprend pas d'où provient votre excitation envers cette adrénaline que provoque le danger de mort. Moi j'en est même peur que je n'en dors plus la nuit on ne sait pas ce qu'il peut y arriver.

Dit elle froidement

Et le regard fuyant sans être froide

Surtout avec eux, ils sont capable de tout les miracle, comme des désastres.Ils nous laissent pas le choix imaginer vous nephil et que moi je ne veux pas que vous vous échappiez. que faites vous ?

Il n'est pas mauvais de toute façon je mourais bientôt autant lui donner ma confiance la plus total.

Elle reprend le sourire


Ce que je suis sur c'est que je n’abandonnerai personne et surtout pas mes idées .



Invité
MessageSujet: Re: Hôpital la deuxième fois    Mer 25 Mai 2016 - 9:35
Houla, quelle regard froid. Il était peut-être un peu rude de ma part de blaguer sur un sujet aussi sombre, sachant que leur fichu guerre tuait vraiment des membres des leurs. Mais bon, je n'allais pas me laisser intimider pour autant, et gardait un air enjoué sur le visage. Je ne recommencerai pas cependant, on peut rire de tout, mais pas avec tout le monde.

"Et vous faîtes bien. Vous êtes quelqu'un d'important, et il faut que vous restiez en vie.
L'excitation est difficile à expliquer, même pour moi, mais je suis juste sûr d'adorer cela."


Il est vrai que j'avais tendance à ignorer le danger que cela pourrait faire peser à mes proches. Mais ce n'est pas vraiment maintenant que j'allais ne plus être égoïste. Si je ne voulais pas l'être, j’accepterais le voeu du chat pour débarrasser le monde de ses ombres.
Je la regardais l'air grave.

"Et bien, c'est exactement pour éviter cela que je préfère courir jusqu'à la mort.
Sinon, pour répondre à votre question, et bien je ne ferais rien. Il faut être deux pour se battre après tout.
Ou j'aurai fait un voeu pour toujours pouvoir fuir tiens. Échapper au kekkai et à la mort en dépit de tout serait sympathique.
Si je suis capable d'échapper au ombre avec juste mes jambes, personne ne pourra m'avoir si j'avais des pouvoirs comme les votres."


Mais je voyais bien la chance que j'avais. Peu devait avait ce choix en réalité. D'être dans ce monde, sans avoir à choisir l'un de leur camps.
Mais la revoir sourire fait du bien.

"Oh c'est sûr, je sens que je peux vous faire confiance pour cela.
Une question qui pique cependant. Sans le support de votre camp, ne craignez-vous pas d'être moins efficace à aider autrui?"


Car si être pourchassé par les uns étaient une chose, ne pas avoir l'aide des autres devaient être plus gênant.

Invité
MessageSujet: Re: Hôpital la deuxième fois    Dim 5 Juin 2016 - 14:13
Je préfère m'amuser autrement par le biais du sport et des jeux qui sont destiné pour. Je ne suis pas très fan de l’adrénaline même si elle m'aide beaucoup lors de mes combats.

du moment que tout ce passe bien. Je suis heureuse. Je me demande comment john a pu arriver à aimer le danger.

Votre voeux n'est pas bête, je dirais ingénieux. vous êtes un vrai sportif il va falloir songer à la compétition.

si je suis moins efficace ?

Non je suis une louve je m’entraînais avec mes alliés mais j’agis pour la plupart des cas seule. j'ai juste peur pour moi maintenant que je n'ai plus de médecine magique.

Invité
MessageSujet: Re: Hôpital la deuxième fois    Lun 4 Juil 2016 - 21:53
"Des sports? Lesquels pratiquez-vous? Quant aux jeux, je dois dire que cela fait bien longtemps que je n'en ai pas fait. Enfin, ceux physiques bien entendu. Mais j'en ai gardé de bon souvenirs de ceux que je faisais à l'école.
A quelque part, je vous comprend, avant tout ceci, je n'en était pas un grand amateur non plus. Mais bon, les goûts changent probablement."


A tester tiens. Est-ce vraiment l'adrénaline qui me motive, ou plutôt l'envie de fuir? Peut-être devrais-je essayer le saut à l'élastique tiens, savoir si j'apprécierais cela ou pas.

"Haha, malheureusement, il n'y a pas de discipline qui à lieu en milieu urbain. Je crois que en terrain dégagé, je me ferrais avoir bien plus facilement. Mais effectivement, je pourrais peut-être songer à en faire quelque chose."

Enfin, si les ombres me laissent.

"En fait, à quelle point les ombres sont elles intelligentes? Sont-elles capable de suivre quelqu'un en fonction de ce qu'il fait? De l'attendre en embuscade?"

Si c'est le cas, il me faudra songer à varier mon emploi du temps. Ce serait con de me faire avoir en aller chercher ma fille.


"Et bien, cela a ses avantages d'être du genre solitaire. Mais médecine magique vous dites?"


Vasili serait-il capable d'en faire? Ce serait assez pratique pour quelqu'un comme lui.

Messages : 5927
Wishes : 2305

avatar
KyuBey
MessageSujet: Re: Hôpital la deuxième fois    Lun 8 Aoû 2016 - 10:41
Elliade n'étant plus, tu peux terminer le RP comme tu veux John, ou me MP pour archivage \o/



Voir le profil de l'utilisateur http://zupimages.net/up/17/08/k7rz.png

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Hôpital la deuxième fois    
 Hôpital la deuxième fois
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hyalou, On dit souvent que la deuxième fois est la bonne? [Validée]
» [ RESOLU ] Faire disparaître un personnage + enlever un événement une fois fait
» eldars cette fois ci ! ^^
» Console coregrafx qui s'allume une fois sur deux
» IL ETAIT UNE FOIS L'ESPACE (Popy) 1981

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fate of Wishes :: Palema :: Quartier Nord :: Archives-