Un mystérieux petit animal croise votre route : Je souhaite que tu passes un contrat avec moi. En échange, j'exaucerais n'importe lequel de tes voeux.
 

Partagez | 
 [Rue principale] Une ombre sur le tableau

Invité
MessageSujet: [Rue principale] Une ombre sur le tableau    Mer 10 Aoû 2016 - 20:41
Description du lieu :
 

La nuit dernière, mon moi masculin a effectué une représentation de danse que les habitués du bar ont  encensée. Ce matin en me levant j'ai donc eu envie de me faire plaisir. Une petite douche rapide pour se réveiller, puis vint la sélection de ce que je porte en ce moment. Je n'ai pas hésité longtemps, le temps est au beau fixe et il est toujours plus intéressant d'être une femme durant l'été ! A peine y ai-je pensée que mon corps se change de lui-même alors que les doux rayons du soleil le parcourt. J'adore cette sensation.~ Qu'est-ce qu'il  est pratique ce pouvoir! Je me demande comment les gens font pour se contenter d'être une seule facette. Enfin bon, une fois la transformation finie, l'affaire de quelques secondes, je m'attaque à ma garde-robe. Mon choix se porte sur une robe rouge écarlate (l'une de mes préférées !), une paire de boucle d'oreilles argentée avec une pierre jaune au centre et quelques bracelets plaqués or et argent à chaque poignet. Un coup d’œil à mon miroir, un petit tour histoire de faire voleter ma robe. Ah, je m'adore, si c'était possible je m'épouserai !

J'ai ensuite pris un rapide petit-déjeuner avant d'enfiler une paire de sandale en cuir assez simple. Que j'ai d'ailleurs mis avec un peu trop de précipitation, puisque qu'à peine sortie de chez moi j'ai trébuché et bousculé (une énième fois de plus) le pauvre facteur du Quartier Sud. Heureusement pour moi, ce brave gaillard a autant le béguin pour l'Alex féminin qu'il est ami avec l'Alex masculin. En somme, cette fois il m'a suffit d'un petit sourire aguicheur couplé d'un regard de biche pour ne pas avoir à l'aider à ramasser son courrier. Et comme à chaque fois que cela arrive, le pauvre ne réussit qu'à balbutier quelques mots avant que je m'en aille. Heureusement que cet incident n'a pas entaché cette belle journée. Quoi ? Oh ça va hein, je sais ce que vous pensez. Mais figurez-vous que ce soir il pourra boire à l’œil dans mon bar ! Je ne suis pas une garce tout de même.~

Le reste de la journée c'est écoulé un peu plus tranquillement.  J'ai passé la matinée à me balader dans le Quartier Est profitant de la douce chaleur de l'été. Puis j'ai pris mon repas sur la terrasse d'un petit restaurant italien fort sympathique (vraiment je vous le conseille !). Dans l'après-midi j'ai eu envie de faire un tour au parc, on y fait souvent des rencontres intéressantes et je connais un petit groupe de musiciens itinérants là-bas, des amis autant que des indics. Je chante avec eux tout en récupérant les dernières informations. D'une pierre deux coups ! J'ai donc passé tout le reste de l'après-midi avec eux. ça a était un véritable plaisir, on a encore fait une superbe représentation ! Du jazz, quelques ballades et même un peu de rock pour la fin. Ils font toujours de bons bénéfices à mon passage.

Le soleil  commence doucement à décliner alors que j'évolue à nouveau dans la rue principale du Quartier Sud. Mon pas est léger tout comme le sourire qu'arbore mon visage. Non, vraiment, j'ai passé une journée de repos comme on en voudrait plus ! Alors que j'attends tranquillement à un passage piéton de pouvoir traverser, une personne me bouscule avec force pour passer devant moi. Non mais quel malpoli celui-là ! Il peut pas faire attention non ? Attends, nos regards se croisent et... C'est quoi ce regard de zombie désespéré ? C'est là que je la vois, ou plutôt que je la sens et je fais un bond en arrière instinctivement. Oh merde ! C'est dégueulasse. Une ombre, cramponnée à son dos comme une sangsue. Heureusement elle est trop occupée à lui pomper son énergie pour me remarquer. Attends encore, le mec là, il va au bord de la route, y a un camion qui s'approche un peu trop vite, me dis pas qu'il va... Oh putain, oh putain, oh putain. Qu'est-ce que je fais? Je m'en occupe? Attends je suis pas du tout calibrée pour le combat moi ! Y a bien un autre contractant dans le coin qui va s'en occuper... Non? Je veux dire, impossible que je sois la seule ici à m'être laisser convaincre par Bey et ses magouilles foireuses ! Si ? Mon cœur bat la chamade, je suis presque en manque d'oxygène, le mec avance, il va se faire percuter, je ferme les yeux comme voulant disparaître de cette situation et c'est mon kekkai qui finit par apparaître. J'ouvre les yeux et voit l'ombre  qui se relève surprise. Instinctivement j'invoque mon arme, au moins j'ai appris à faire ça depuis tout ce temps. Evidemment ce Kekkai est comme les rares que j'ai pu invoquer en guise de test, trop petit pour fuir la confrontation mais parfait en guise d'arène ou d'abattoir....L'ombre me repère assez vite. Oh c'est répugnant, elle est encore plus moche et grosse debout que sur le mec. Heureusement depuis tout ce temps j'ai appris un minimum à me servir de mon arme. Enfin, je sais me mettre en garde avec, ce que je fais tout de suite. Sinon je reste une amatrice. Même si j'ai l'avantage de l'allonge, pas sûr que ça puisse m'aider ici, surtout vue la vitesse avec laquelle l'ombre me fonce dessus. Et merde... J'aurais dû demander un contrat écrit à Bey et faire attention aux petites lignes avant de signer.

[HS: Ombre de niveau 5]


Dernière édition par Alex Caravel le Mer 10 Aoû 2016 - 21:43, édité 1 fois

Messages : 1440
Wishes : 104

avatar
N-Elue
MessageSujet: Re: [Rue principale] Une ombre sur le tableau    Mer 10 Aoû 2016 - 21:30
Ce quartier n'était pas celui que préférait Juliet. Elle ne pouvait pas facilement profiter pleinement de son passe-partout. Mais en échange, il y avait beaucoup plus d'animations. C'était là où elle allait si elle s'ennuyait ou cherchait à boire un petit coup tranquille. Elle y avait faire d'ailleurs un certain nombre de rencontres croustillantes. Elle avait par ailleurs prévu de trouver un bar dans lequel se poser tranquillement, écouter les gens, lire les informations sur les journaux de demains et revoir ses informations. Ce fut donc en début de soirée, qu'elle se dirigea sur la rue principale. Peut-être qu'elle choisirait un bar qu'elle n’avait pas encore visité.

Mais à peine était-elle entrée, qu'elle fut intégré à un Kekkai de petite taille... Pourquoi est-ce que le monde ne voulait pas la laisser tranquille par moment? Son premier instinct fut d'invoquer son arme et de regarder autour d'elle. Elle ignorait si elle était la cible du Kekkai ou non. Vu qu'elle se trouvait en périphérie de la dimension, probablement qu'elle ne fut qu'une entrée involontaire... Restait à savoir ce qui se trouvait en intérieur. Juliet avança prudemment, prête à tirer sur le moindre danger. Elle put voir, à une cinquantaine de mètres, la présence d'une ombre de taille raisonnable en pleine course contre une femme aux allures festives, armées d'une lance.

La journaliste aurait bien attendu un peu, pour pouvoir observer ce qu'il se passait, mais elle ignorait totalement qui était cette contractante. Si elle était Seraph, Juliet ne lèverait pas le petit doigt. Si c'était une Nephil, mieux valait l'aider. Alors, dans le doute, la journaliste tira deux balles, visant à neutraliser l'ombre.

[1 : les deux tirs ratent
2-3 : Un tir touche, déviant l'ombre de sa course sans gros dégat
4-5 : Les deux tir touchent, arrêtant l'ombre dans sa course et la mettant à mal
6 : Les deux tirs touchent et font des dégâts critiques à l'Ombre]



Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 6121
Wishes : 2413

avatar
KyuBey
MessageSujet: Re: [Rue principale] Une ombre sur le tableau    Mer 10 Aoû 2016 - 21:30
Le membre 'Juliet Hopkins' a effectué l'action suivante : Les joies du hasard


'Dé classique' :



Voir le profil de l'utilisateur http://zupimages.net/up/17/08/k7rz.png

Invité
MessageSujet: Re: [Rue principale] Une ombre sur le tableau    Mer 7 Sep 2016 - 2:59
Alors que je vois l'ombre me foncer droit dessus, voilà que j'entends deux coups de feu. À peine ai-je le temps de comprendre ce qui se passe qu'une balle lui explose  quasiment le torse tant dit que l'autre lui fauche littéralement le bras gauche. Sous mes yeux incrédules l'ombre se fait projeter par la puissance des coups avant d'aller s'écraser quelques mètres plus loin. Je mets encore quelques secondes à réaliser ce qui se passe. Alors que je pensais mettre engager dans un combat solitaire et quasiment suicidaire, voilà qu'un mystérieux inconnu vient, je pense que l'on peut le dire, de me sauver la vie.

Je baisse immédiatement mon arme me mettant en quête de ce fameux sauveur... Bingo ! Tiens, ce sauveur est en fait une sauveuse. Même si cela m'importe peu, il vaut mieux éviter de confondre les genres lors d'une première rencontre. Je continue de l'observer un peu de loin même si je sens bien qu'elle m'avait déjà remarqué. Elle a un style plutôt sympa et je la trouve mignonne. Je commence donc à m'avancer vers elle avec un rythme qui se veut calme mais tout de même un peu rapide. Je ne me préoccupe pas de voir si l'ombre à succomber à ces blessures ou si l'on doit l'achever. Ma seule priorité étant de me mettre à l'abri. En chemin, je continue de réfléchir, tiens mais, si l'on n'est pas dans le même camp ? Vue son aisance de tir si l'on est ennemi et qu'elle ait du genre à aimer les effusions de sang, je risque de ne pas faire long  feu... Même si ma démarche ralentit quelque peu, je continue de m'approcher. Après tout, malgré cette histoire de contrat nous restons civilisés, il n'y a pas de raison qu'elle me tue... Et puis si la communication passe bien, j'ai mes chances. Aller ! Courage ma fille ! Tu traites avec des mafieux et t'en as dans le ventre !Je l'aborde donc, une fois arriver à sa hauteur, d'une voix à peu près assurer et avec mon plus beau sourire.

-Jolis tirs ! C'est une sacrée arme que tu as là pour dégager autant de puissance. Et tu sembles avoir beaucoup d'expériences avec ces trucs-là, vus comment tu lui as tiré dessus. Je suis désolé de t'avoir enfermé ici sans que tu le veuilles mais tu ma carrément sauver la vie, sans toi je ne sais pas comment j'aurai fait. Je te remercie.

Pourvu que tout se passe bien.

Messages : 1440
Wishes : 104

avatar
N-Elue
MessageSujet: Re: [Rue principale] Une ombre sur le tableau    Mer 7 Sep 2016 - 3:44
L'ombre prit étonnamment cher, ce qui fit grandement plaisir à Juliet qui aimait se sentir puissante. Cela faisait un certain moment qu'elle n'avait pas combattu directement d'ombre, et la dernière qu'elle avait affronté leur avait donné du fil à retordre en arrachant le bras d'une de leur membre, qui l'avait par ailleurs totalement mérité car elle n'avait pas suivi les ordres de la journaliste.

Visiblement, la jeune femme ne se connaissait pas en combat d'ombre car elle ne décide même pas de vérifier si la créature avait fuit ou si elle était morte. Ce devait soit être une débutante, soit une personne qui ne cherchait nullement les combats. Elle était souriante, presque même un peu trop compte tenu de la situation. Compliment, félicitation et remerciements, il était dur de savoir si elle cherchait à amadouer Juliet ou si elle pensait vraiment tout cela.

- "Simple question d'habitude. Tu n'es par ailleurs pas trop du genre à te battre, on dirait. Mais vu que je suis ta sauveuse, j'aurais l'honneur de t'interroger un peu" dit-elle en souriant "Je ne sais pas si tu sais, mais il est possible que nous soyons ennemi"

Juliet abaissa son arme légèrement, mais n'aurait aucun problème à rapidement la relever et tirer sur la femme festive.

- "Désolé d'être prudente, on ne sait jamais sur qui on va tomber par les temps qui court. Alors, qui es-tu? Quel est ton allégeance et j'aimerais voir la marque que Kyu ou Bey t'as laissé lors du contrat. Si nous sommes de la même Famille, alors je te montrerais également ma marque et me présenterais"

Si ce n'était pas le cas... Et bien, ça ferait probablement un meurtre qui pourrait peut-être donner à Juliet sa promotion? Malgré tout, la journaliste restait amical. Elle n'avait pas de raisons d'être trop méfiant fasse à la femme. Après tout, elle n'avait pas trop su lutter contre l'ombre. En même temps, Juliet surveillait du coin de l'oeil, s'assurer que l'ombre ne revienne pas.



Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 6121
Wishes : 2413

avatar
KyuBey
MessageSujet: Re: [Rue principale] Une ombre sur le tableau    Sam 26 Nov 2016 - 21:16
Alex n'étant plus, tu peux terminer le RP comme tu veux Juliet ou me MP pour archivage. Si je n'ai pas de nouvelles d'ici quelques jours, ce sujet sera considéré comme abandonné et archivé.



Voir le profil de l'utilisateur http://zupimages.net/up/17/08/k7rz.png

Messages : 1440
Wishes : 104

avatar
N-Elue
MessageSujet: Re: [Rue principale] Une ombre sur le tableau    Ven 2 Déc 2016 - 15:51
L'ombre fut éliminée sans problème. Les deux femmes discutèrent puis se séparèrent aussi vite que venu. Juliet estima qu'elle n'était nullement une menace, incapable de se défendre. Mais elle tenterait de la retrouver un de ces jours, juste pour s'assurer qu'elle ne s'était pas trompé.

[The End]



Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Rue principale] Une ombre sur le tableau    
 [Rue principale] Une ombre sur le tableau
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une ombre chinoise au tableau…
» carte de l'ombre et "n'importe qu'elle phase"
» tableau de fiasco
» Le pretre ombre.
» Spectre des ombre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fate of Wishes :: Palema :: Quartier Sud :: Archives-