Un mystérieux petit animal croise votre route : Je souhaite que tu passes un contrat avec moi. En échange, j'exaucerais n'importe lequel de tes voeux.
 

 [Hungry Jackal] Hush Little Baby
MessageSujet: [Hungry Jackal] Hush Little Baby   Mar 23 Aoû 2016 - 21:13
Invité -
Hungry Jackal:
 

Le trajet ne fut pas long du cabinet de Théo au Hungry Jackal. Je n'aime pas ce lieu mais n'avais aucune raison valable d'empêcher Johnny Revel, un des Tongues, a reprendre cet endroit pour ses affaires. D'un haut lieu du marché noir, il va passer bordel, sous couvert d'une boite de nuit et de strip-tease. Vraiment pas un lieu où emmener un gosse, mais puisque sa mère a été conduite jusqu'ici, c'est aussi sa faute que son fils, seul y soit amené.

Tommy a le sommeil lourd, et je peux le prendre et le balader sans même qu'il ne tressaille, totalement épuisé par sa nuit et les soins que j'ai dû lui faire. Comme je suis un ancien Teeth, je n'ai même pas à demander l'accès pour qu'on me l'accorde. Les deux premiers étages ont bien avancé, et grâce à Giovanni, l'architecte le plus dingue de Palema, et sa mère Gina, le lieu sera plus grandiose qu'il n'a jamais été.

Mais je ne monte pas les escaliers, passant une cage plus étroite pour me rendre au troisième sous sol. Les deux premiers sont facile d'accès et même la police pourra les admirer, le troisième, savamment dissimulé, ne sera pas aussi simple à dénicher. C'est là que se tiendra le nouveau trafic dont avait envie Revel, la prostitution. Une aubaine pour lui que le bâtiment soit juste au dessus d'une vieille station de métro oubliée depuis près de soixante dix-ans.

Passant au travers de couloirs, je croise quelques ouvriers, parfois leur travail inachevé, laissant dépasser un os ou une chaussure alors qu'ils prennent une pause. Rien de glorieux. Mais il faut bien se débarrasser de ce qu'il reste de nos ennemis ou des gêneurs.

Enfin, j'arrive dans ce qui sera la salle principale. Nicolas est là, avec Clark, un autre Teeth. Ils me saluent et Nicolas s'étonne de revoir Tommy.

Tu trimbales encore ce môme? C'est ton mouflet ou quoi?

C'est celui de la prostituée que tu as ramené. Elle est où?

Là, dans cette chambre. Elle est bien installée.


Je vais lui parler.

Clark m'offre un large sourire amical.

T'as besoin d'aide? T'es pas très dissuasif, de toi-même.

J'avance vers la salle, et en chemin, je prend un tabouret qui traîne.

Ça ira, merci. Et puis, je suis commercial.

Toujours aussi peu loquace, David.


Je n'écoute déjà plus Clark qui papote gaiement avec Nicolas. Pour être honnête, j'estime leur force et leur loyauté, mais ils ne le sont pas forcément pour de bonnes raisons. Cependant, je ne suis juge que de moi-même. Dieu ou le Diable s'occupera de leurs âmes.

J'ai toujours la politesse de toquer avant d'entrer. La pièce étant moyennement éclairé, je vois pourtant parfaitement la femme assise sur le lit. Nicolas l'a vraiment cognée, et un hématome rouge déforme sa mâchoire.

Je m'assieds sur le tabouret, à bonne distance, et pose Tommy, toujours endormi contre moi, sur mes genoux. Dos à sa mère, il respire profondément.

Bonsoir, Mrs Wilson.
MessageSujet: Re: [Hungry Jackal] Hush Little Baby   Lun 29 Aoû 2016 - 13:58
Invité -
Un éternuement. Puis, lentement, Tommy émerge de cette léthargie ensommeillée à laquelle il s’était laissé aller dans les bras du gentil géant. Probablement la faute de quelques grains de poussières qui se sont emmêlés à ses habits lorsque David le portait dans la cage ; et en penchant un peu l’enfant, ceux-ci sont venu chatouiller ses narines pour le réveiller.
A la bonne heure, peut-être.

Soulevant la tête vers son sauveur, le petit garçon lui adresse un sourire, se souvenant que celui-ci allait bientôt lui rendre sa maman. Néanmoins, le regard sérieux de celui-ci le renfrogna un peu, et il eut l’idée de suivre la cible d’un tel air. C’est ainsi que peu à peu, la mine enjouée de l’apprenti héros se mua en une stupeur effrayante, à mesure qu’il découvrait le visage de sa mère de l’autre côté.

Elle était loin l’image de la jeune femme pimpante et énergique, légèrement maquillée mais toujours bien coiffée. Là, se tenait une personne vieillie par la fatigue, au mascara déformé par ses pleurs et avec une partie du visage enflé ; et pire encore si l’on s’attardait sur ses vêtements déchirés. C’en était assez d’horreur pour que Tommy soit plus réveillé que jamais, et il sauta des genoux de son ami pour se planter devant sa tant aimée mère, trop troublé pour pleurer ou l’enlacer.

« - MAMAN ! »

La dame souillée par son amour s’effondra en larmes. Elle pouvait supporter beaucoup de choses pour son fils, mais il ne devait rien voir. Si elle s’était prostituée, avait rouler ses employeurs, c’était pour nourrir son enfant et lui offrir le meilleur avenir possible ; le marché était qu’il reste loin de tout ça, qu’il ne réalise rien… Mais maintenant, il était trop tard. Même s’il ne comprendrait rien à tout cela, il se poserait des questions – ou pire, on le garderait ici.

« - Je suis venu te ramener à la maison, maman. »

Epongeant son visage trempé avec un bout de son haillon, elle serra le petit garçon contre elle aussi fort qu’elle le put, lui parlant à voix basse.

« - Tout va s’arranger Tommy, fais confiance à maman. Je rentre demain, il faut que tu ailles te coucher. »

Dans la tête du petit, l’incohérence entre le comportement de sa mère et ses paroles était marqué, mais il avait appris à lui obéir. Après un bref câlin partagé, la jeune femme relâcha son enfant et soutint de nouveau le regard de David Klee, presque implorante.

« - S’il vous plaît, laissez partir mon fils et ne lui faites rien de mal. Ça ne le concerne pas. »

Tommy balança ses yeux d’une personne à l’autre, visiblement interloqué.

« - Mais qu’est-ce que tu dis maman ? David il est venu m’aider à te sauver ! »
MessageSujet: Re: [Hungry Jackal] Hush Little Baby   Mer 31 Aoû 2016 - 19:30
Invité -
Tommy s'est réveillé et même si un instant je l'ai cru dans les vapes, il s'est instinctivement réveillé et levé en voyant sa mère. En transposant mon passé au présent de cet enfant, je suis un peu curieux de voir ce qu'il va faire, pour savoir ce que j'aurais dû faire, quand face au danger de ma mère mourante, je suis resté coincé dans les bras d'une enfant à peine plus âgé que moi.

MAMAN ! Je suis venu te ramener à la maison, maman.

Rien à faire, je trouve ses gestes et ses mots vains. Non, il n'est pas meilleur que moi face à cette situation, même s'il est plus âgé.

Mais il est dans les bras de sa mère au moins, et elle tente de le rassurer, bien qu'elle sache que je balaierai d'un seul mot tous ses doux mensonges.

Tout va s’arranger Tommy, fais confiance à maman. Je rentre demain, il faut que tu ailles te coucher. S’il vous plaît, laissez partir mon fils et ne lui faites rien de mal. Ça ne le concerne pas.

Mais qu’est-ce que tu dis maman ? David il est venu m’aider à te sauver !


Mes yeux ne sont plus attentionné à l'égard. Sans être devenu froids, ils ne dévoile aucun expression. Je suis désormais en affaire, et me pare du masque qui convient. Même si j'observe toujours les réactions de Tommy, ce n'est pas le plus important.

Ça le concernera selon les décisions que vous prendrez ce soir, Mrs Wilson. Et vous avez agi inconsidérément en utilisant le Clan et en tentant de le berner.

Sur une petite table, je vois et lis les dettes qu'a accumulé la mère. Une somme conséquente pour une simple prostituée.

Nous pouvons trouver un arrangement, mais avec vos antécédents, sachez déjà qu'il n'arrangera pas forcément les deux parties. C'est de bonne guerre. Le premier contrat était un bon compromis mais vous en avez abusé toutes les clauses. Si nous devons être dédommagés, ce doit être à la hauteur du préjudice.

Je ne me fait pas d'illusion, elle restera ici presque un an si elle ne doit rien toucher de ses gains. S'ajouteront les frais de la vie quotidienne, et bien sûr les fameux intérêts. Tommy ne verra plus souvent sa maman, pour longtemps.
MessageSujet: Re: [Hungry Jackal] Hush Little Baby   Sam 3 Sep 2016 - 12:50
Invité -
Les mots de David résonnèrent dans la caboche encore en travaux du gamin plus qu’ils ne l’auraient dû, et les pensées de ce dernier s’arrêtèrent un simple instant, victimes d’un dysfonctionnement soudain.
Et puis, les rouages distants se mirent brutalement en branle.
Se retournant tout de go vers le géant, le gosse déterminé se mit en marche, tout en hurlant.

« - NON ! NON ! T’es un gentil, t’as pas le … »

Réagissant presqu’assez promptement, sa mère l’enlaça de toute sa force, obstruant sa bouche d’une main tremblante. D’une voix trop fluette pour être chaleureuse, elle parla pour son fils.

« - T-Tommy, tais-toi. C’est une affaire de grands. »

Le cerveau du gosse bouillonnait d’énervement et d’incompréhension. Il ne saisissait pas ce qu’il était en train de se passer, pourquoi son grand ami était devenu si sérieux, tenait un langage si… Hostile ? Ses talents de déductions n’étaient pas très élevés, mais dans le fond les pièces se mettaient vaguement en place, résultant en un refus absolu de voir les choses.

« - Mais … »


Cette fois-ci, Chloé Wilson fit pivoter de force son enfant face à elle, le regardant avec le reste d’autorité qu’il lui restait.

« - Tu ne dis plus un mot, Tommy Brun. »

Ses yeux étaient ceux des mauvais jours, du genre de ceux où le petit garçon faisait l’école buissonnière, alors il obtempéra – il ne voulait certainement pas d’une fessée.

Ceci réglé, la jeune femme leva les yeux sur David, priant pour afficher un semblant de contenance.

« - Que voulez-vous que je fasse ? »

Tout ce que l’homme lui racontait, elle le savait déjà. Elle avait eu ses raisons de faire que certains auraient pardonnées, mais celui-ci serait intransigeant. Alors, au lieu de se perdre en profusions inutiles et plus préjudiciables qu’autre chose, elle préférait aller droit au but. Elle avait appris à couper les huissiers pour les amener directement à l’essentiel, et elle comptait faire de même avec ce gangster. La politesse en plus ce soir, car ce dernier semblait faire bien davantage fi des lois que ses autres ennemis.
MessageSujet: Re: [Hungry Jackal] Hush Little Baby   Dim 4 Sep 2016 - 14:28
Invité -
Sourd aux protestations du gamin, c'est sa mère qui prend l'initiative de le faire taire, m'apprenant soudain que si le nom de l'enfant n'était pas le sien, il était celui d'un homme d'affaire influent de Palema. Un bâtard. Intérieurement je ris un peu. Tous les grands hommes de Palema en ont un, ma parole. Et notre destin n'est guère reluisant. Reste pour nous à l'accepter.

Que voulez-vous que je fasse ?

Je pointe le document resté sur la table, avec un stylo taché de sang. Celui de Nicolas, à n'en pas douter.

Je pense que ces messieurs dehors vous ont clairement expliqué votre nouveau contrat auprès de nous. Bien sûr, c'est un contrat non négociable.

Se prostituer jusqu'à complet paiement de la dette et des intérêts, désormais prohibitifs. Une vie d'esclavage dont elle ne peut échapper et où elle devra s'acharner chaque jour pour toucher l'argent qu'on lui impose de rembourser. Rien ne lui empêche de cumuler les jobs, mais tous ses revenus sera à notre compte, et elle sera enchaîné à une maquerelle et surveillée par les Eyes. Quand aux retards de paiement, ils s'accompagneront de pénalités qui allongeront sa peine d'un mois au moins à chaque fois. Elle est piégée.

Il faudra juste y ajouter maintenant le détail de votre fils. Son silence, ou sa participation.

J'ajoute en fixant la femme d'un regard sans compassion.

A moins que nous faisions appel à Monsieur Brun pour payer votre dette?
MessageSujet: Re: [Hungry Jackal] Hush Little Baby   Dim 4 Sep 2016 - 21:50
Invité -
Son fils dans les bras, et surtout le regard de ce dernier totalement hors de portée, les yeux de Chloé Wilson était plus simple à lire qu’un bouquin pour marmots. Une peur bleue, pure, s’y inscrivait. Cela faisait des jours, des semaines qu’elle se préparait à ce que les Sharks découvrent le pot-au-rose, et elle avait lentement commencé à en accepter les conséquences : payer de son corps encore plus qu’auparavant, voire même devoir s’éloigner de son fils un moment. Elle savait pertinemment qu’elle avait fourré son doigt dans un engrenage dont la sécurité s’était brisé le premier jour, alors elle s’était rompue à la punition.

Pourtant, face à ce nouveau sacrifice, elle était dépourvue de toute défense mentale. Qu’on la touche, qu’on abuse d’elle, ça elle était capable de l’accepter, de le subir pour son fils. Mais pas que Tommy soit lié à cette histoire. Il était hors de question qu’il paye pour ses conneries, son avidité bien que compréhensible. Pleurer ne servait à rien, émouvoir son geôlier inenvisageable, mais elle n’était plus elle-même. La jeune femme était terrorisée par ce géant, et par elle-même. Par ce qu’elle était devenue à cause de son amourette pour Georges Brun ; elle était terrifiée par la femme capable de souiller son enfant qu’elle voyait.

« - Son silence. Je vous en prie. Ce que vous voulez, mais ne touchez pas à Tommy. Il est innocent, il doit grandir de tout ça. Je suis prête à offrir plus s’il le faut ! »

Loin de ses plans salvateurs, l’arrivée du petit garçon avait davantage fait de mal que de bien. Toujours muet, il réalisa lentement que son échec était total, tandis ses larmes discrètes perlaient à nouveau. Comment jouer au héros quand on unique allié se retournait contre soi ? Et pire, quand il était bien trop fort pour être affronté ? Il enrageait, pleurait, se morfondait quant à l’inutilité de ses actes.

« - Ce serait inutile, Georges ne payera rien pour son fils. »

La triste vérité était là. Tommy n’existait que pour assouvir la vengeance qu’avait comploté le père Brun contre sa femme, et depuis la naissance de celui-ci il n’y portait plus d’intérêt. Même, sa mort pourrait presque l’arranger.
La jeune mère se mordilla la lèvre, en quête d’une autre solution que celle que Klee lui offrait, mais la réponse était évidente. Il lui fallait coopérer sagement, ou risquer que quelqu’un touche à son fils – visiblement déjà amoché.
MessageSujet: Re: [Hungry Jackal] Hush Little Baby   Ven 16 Sep 2016 - 20:47
Invité -
Son silence. Je vous en prie. Ce que vous voulez, mais ne touchez pas à Tommy. Il est innocent, il doit grandir loin de tout ça. Je suis prête à offrir plus s’il le faut !

Je regarde l'enfant pleurer en silence, sans plus de réaction que des hoquets minables. Je suis déçu mais ne laisse rien voir sous mon masque de requin.

Si vous avez plus, je vous en prie, je vous écoute.

Ce serait inutile, Georges ne payera rien pour son fils.

Peut-être pas pour son fils, mais pour sa réputation, il sera plus attentif. La diffamation vaut cher, mais avec un enfant qu'il a abandonné, ce n'est que la pure vérité. Nous nous arrangerons pour qu'elle nous serve au mieux, vous et nous, soyez-en assurée.


Je récupère le stylo, un mouchoir dans ma veste et l'essuie du sang qui le couvre.

Notre arrangement pourrait même vous faire gagner quelques milliers de dollars.

Une fois l'avoir nettoyer, je tends le stylo vers elle. Elle devra s'avancer pour le prendre. Mes yeux interrogent autant l'enfant que sa mère.

Qu'en dites-vous?
MessageSujet: Re: [Hungry Jackal] Hush Little Baby   Dim 16 Oct 2016 - 14:21
Invité -
Quelques secondes, un semblant de silence s’installa dans la pièce glauque qui servait de salon à ces négociations – qui tenaient plus d’une supplique d’un esclave à son maître qu’une discussion plus équitable. Le mutisme de Chloé, lourd et pensif, écrasait les jérémiades de celui qui était à la fois enfant et source de son malheur ; puis lentement, par le simple mouvement de son regard, des semblants de réponses semblaient fuser à travers ce vide de son.
Elle avait fauté, et voilà que son bourreau lui proposait de se racheter en, presque, améliorant sa condition. Afficher Tommy aux yeux de tous, soumettre Georges Brun aux obligations d’un père divorcé et ainsi offrir au garçon et à sa mère une vie plus sereine, un meilleur futur. Ou au contraire, garder le petiot dans l’ombre mais en extorquant à l’enfoiré des sommes mirobolantes – assez conséquentes pour racheter la liberté de la jeune femme, et intéressantes pour obtenir un semblant de pitié chez David Klee. Pour tout ceci, il faudrait que ce dernier ait une influence équivalente à celui de leur cible, si ce n’est plus grande … Mais quelque chose dans sa façon d’être, d’avancer ce plan en toute sérénité, convainquait qu’il possédait bien plus d’atouts qu’un simple proxénète.  

Lentement, Chloé Wilson posa un baiser sur le front de son fils, puis le soutira à son étreinte en lui chuchotant des phrases rassurantes. Les iris presque transies, elle se leva et avança pas après pas vers le stylo, momentanément Graal dans son esprit. Cette conclusion qu’on lui proposait était belle, bien trop belle pour qu’elle la laisser filer sans rien tenter – et s’il se jouait d’elle, eh bien elle ne ferait que revenir à la position qu’elle occupait quelques secondes auparavant.
Et puis, même si elle se servait de Tommy, c’était pour son bien, non ?

La femme posa la main sur l’objet désiré, puis plongea ses yeux pétillants dans ceux de Klee.

« - Que faut-il faire ? »

Un peu plus loin, l’enfant cessait peu à peu ses pleurs. Il ne comprenait pas le soudain changement chez sa mère, mais la voir moins effrayé le consolait quelque peu.


[HRP : Vraiment désolé pour cet énorme retard, mais la rentrée en médecine a été, comment dire … Bien plus chargée que ce que j’avais imaginé.]
MessageSujet: Re: [Hungry Jackal] Hush Little Baby   Lun 17 Oct 2016 - 17:18
Invité -
Que faut-il faire ?

Mon sourire s'étire, commercial et mesuré, tandis que je laisse le stylo glisser de mes doigts aux siens. Elle est prête à salir un autre pour se sauver elle-même et son fils, son propre amant. Leur histoire est différente de celle de mes parents, de ce que je déduis, mais je ne peux m'empêcher d'avoir pour cette femme un profond mépris. Mais tant que son amant est mon ennemi, je laisse ce sentiment de côté.

Je prends le contrat et le remet droit en le tapant sur le table.

Collaborer. On pourrait choisir de faire chanter Mr Brun ou de révéler la vérité. mais le mieux reste de faire les deux. Je m'occuperait de la première partie, mais la seconde suivra dés que nous aurons obtenu suffisamment, pour nous, mais aussi pour vous.

Néanmoins, je n'oublie pas vos actions passées. Nous nous assurerons que vous soyez "protégés" mais aussi que vous ne vous enfuyez pas. Tommy deviendra un élément clé. Aussi, sa sécurité prime avant tout.


Je ne me fais pas d'illusions, c'est un Nephil. Sans doute que moi ou Father Cole devrons nous assurer de sa sécurité de contractant. Mais si je parviens à extorquer suffisamment d'argent au vieux Brun, le reste ne sera qu'une joyeuse tragi-comédie, de la médiatisation des travers de l'homme, des mensonges énormes entremêlés à juste ce qu'il faut de vérité, l'exposition de l'enfant plaint par tous, et un jugement où notre avocat fera encore des merveilles, dorant davantage sa renommée et celle de notre Clan. Une pierre et autant de coups que possible.

Cela dit, si ce plan fonctionne...

Je déchire les pages d'un geste lent.

... vous serez libre, et assez riche pour ne plus vous préoccuper de l'avenir. Le vôtre ou celui de votre fils.

Je m'assois à la table et sors un autre stylo de ma poche, faisant glisser une feuille blanche pour rédiger un nouveau contrat. Je me tourne vers le garçon, un doigt posé sur mes lèvres.

De ton côté, il faudra être sage et apprendre à dire ce qu'on te dira de dire.

Puis mes yeux retournent à ceux de la mère.

Mais un faux pas de votre part, et nous saurons vous en faire subir les conséquences.

Inutile de passer pour un bon samaritain. Je ne fais cela que dans mon intérêt, et celui de mon Clan. Et avec les travers de la jeune femme, il faut mieux prévoir à l'avance la laisse et le bâton en plus de la récompense.
MessageSujet: Re: [Hungry Jackal] Hush Little Baby   Mar 1 Nov 2016 - 1:09
Invité -
Il était difficile de dire si la respiration de Chloé Wilson se calmait, ou s’emballait au rythme de son cœur. Probablement un mélange des deux, tendant plus vers l’un que vers l’autre. L’excitation, l’incrédulité des plans soudain de David Klee la prenaient au dépourvu – mais dans le bon sens. Elle qui se voyait condamnée à des mois de misère et à un nom définitivement sali, voilà que son bourreau se transformait presque en son sauveur ; à l’instar des paroles précédentes de Tommy.
Elle laissa parler l’homme d’affaire aussi longtemps qu’il en ait eu besoin, buvant presque ses paroles, tandis que sa concentration naissante rassurait peu à peu son fils. Quelque chose se tramait, et ce n’était pas pour lui déplaire ; une idée au fond de sa maigre caboche lui soufflait que sa maman était en train de tomber sur la bonne voie.

La menace clôturant le plan du géant parcourut d’un frisson l’échine de la jeune femme, mais elle tenta d’en laisser le moins paraître. Elle prit une grande inspiration, puis s’efforça d’aligner quelques phrases.

« - D’accord. Je parlerai autant de fois que nécessaire, et je suivrai scrupuleusement votre plan. »

Ses quelques mots pouvaient paraître gigantesques d’importance ; et ils l’étaient. Mais ce type avait placé la sécurité du petit au-dessus de tout, et il semblait être de parole. Alors, elle le croyait. Ou à défaut de le faire de bonne foi, souhaitait de tout son être pouvoir lui faire confiance.

« Je ne ferai pas de faux pas, je vous suis redevable monsieur Klee. »

Ce n’était pas déplacé, mais trop brusque comme formulation. Ses larmes avaient à peine séché, et voilà qu’elle se présentait comme presque heureuse de voir cette homme face à elle – ce qui aurait pu tout à fait être le cas si leur discussion avait démarré seulement quelques minutes auparavant. Mais il n’était de toute façon plus l’heure aux négociations, et il était certain que ce n’était pas un retournement de veste rapide qui allait arrêter tous les plans de l’homme face à elle. Car lui aussi avait à y gagner dans cette affaire.

Enfin, elle se tourna vers le petit garçon, le serra à nouveau dans ses bras – très brièvement -, puis lui chuchota quelques consignes.

« - Maintenant Tommy, tu vas écouter ce que te dis le monsieur. C’est un adulte, il sait ce qu’il te dit. »

Quelque peu décontenancé, l’enfant fronça les sourcils.

« - Mais, il t’a… »

« Tommy. Fais ce que je te dis. »

Comprenant que l’heure n’était plus aux caprices, il capitula bien rapidement.

« - D’accord maman. Monsieur David, je serai sage et je vous écouterai. »

Ces paroles prononcées, Chloé respira un grand coup.
MessageSujet: Re: [Hungry Jackal] Hush Little Baby   Dim 27 Nov 2016 - 16:07
Invité -
D’accord maman. Monsieur David, je serai sage et je vous écouterai.

J'ai un sourire commercial vers le gamin. Il est sans défense, vraiment. Pathétique.

C'est très bien, Tommy. Tu es un bon garçon.

Je continue de rédiger le contrat, n'omettant aucune clause, habitué à les formuler de la meilleure façon possible et usant de ma déduction à la moindre hésitation. Son mon stylo, je forge des chaînes de mots, des liens invisibles mais indestructibles qui enserreront cette femme et sont fils plus qu'ils ne sont en mesure de le comprendre ce soir. Sa fatigue et la menace rendent la mère moins attentive, mais mon discours sur le quitte ou double lui ôte encore plus sa méfiance.

Trois minutes me sont nécessaires pour finir le contrat que je prends le temps de relire avant de le tendre à la femme.

Ce contrat scelle notre accord. Pour ce soir, vous serez ramenés chez vous. Nous vous recontacterons très bientôt pour vous faire connaître l'avancement de notre affaire. D'ici là, je me chargerai des besoins matériels de vous et votre fils, mais il vous faudra limiter au maximum vos déplacements. Je vous trouverai une coursière et un médecin soignera vos blessures au mieux.

Il s'agit surtout de laisser à sa machoire le temps de se cicatriser, ainsi que le corps de l'enfant. Ils doivent être malheureux, mais pas déplorables. L'opinion publique juge aussi sur cela. Je me lève et récupère le contrat une fois celui-ci signé, avant de saluer les deux personne.

Je vous laisse pour ce soir. Au revoir.

Au sortir de la pièce, je donne à Clark la mission de ramener la famille chez elle et d'avertir Tiffany pour qu'elle veille sur elle. Quelques appels plus tard, j'ai "racheté" Chloé Wilson à Revel et ai fait passer un message à Lewis pour qu'il entame un dossier à l'encontre de Brun. Un dernier appel et j'ai pu habilement trouvé un rendez-vous avec ledit Brun et lui intimer quelques indices sur le sujet de notre rencontre. L'échiquier est en place et à moi de déplacer la première pièce pour mettre mon adversaire échec et mat.

En raccrochant à mon dernier appel, je sors une cigarette et l'allume en sortant de l'ancienne discothèque. Le froid me mord la peau et en particulier mon épaule blessée. Mais je me sens surtout dépité. Alors un enfant ne peut réellement rien faire pour ceux qui lui sont chers? Je n'aurais donc jamais pu sauver ni ma mère, ni mon père? Je soupire et serre les dents. J'aurais dû devenir un adulte plus tôt.
MessageSujet: Re: [Hungry Jackal] Hush Little Baby   Mar 29 Nov 2016 - 1:18
Invité -
Comme pour accompagner les mouvements lourds d’importance de David Klee, l’atmosphère se fit pesante autour de la petite famille recroquevillée. D’une main étrangement peu tremblante, Chloé apposa lentement sa signature sur le contrat tendu devant elle, se retenant de respirer, de sourciller. Tout au plus, elle fit un mouvement respectueux de la tête.

Puis, il quitta la pièce. Doucement, mais certainement pas tranquillement, Chloé prit véritablement conscience de ce qu’il venait de se jouer. Elle avait été traînée de force ici, dans l’optique de la rendre esclave, ou presque, et ainsi rembourser les dettes qu’elle avait envers le gang. Et voilà que sa vie allait devenir subitement plus simple, plus dorée, et son honneur quant au père de son fils lavé.
Elle attrapa une nouvelle fois son enfant et l’enlaça tendrement, tandis que celui-ci ne savait plus s’il devait lui rendre ce câlin, ou simplement l’accepter. Lui ne saisissait pas l’étendue de ce qu’il se passait ce soir, mais il en comprenait plus ou moins l’essence : c’était important, assez pour que sa mère soit autoritaire, effrayée, soumise mais heureuse. Un plein d’adjectifs qui se marie somme toute mal, mais qui cette nuit avaient un effort pour cohabiter les uns avec les autres.

« - C’est fini, maman ? »

Un silence.

« - Oui. »

Comme pour corroborer ses paroles, un autre homme leur demande de se lever et leur fit comprendre assez succinctement qu’ils allaient rentrer chez eux. Pour de vrai. Sans un mot, sans se plaindre ni éclater en remerciements confus, la jeune femme suivit le pas, imité à la seconde par son marmot tout à fait perdu dans ce qu’il devait ou non ressentir.

Sur la route, Tommy s’endormit. Tout cela était trop pour son corps d’enfant, tout Nephil qu’il était ; et ce semblant de retour à la normale arracha un sourire à sa mère, avant qu’elle ne se replonge dans ses pensées.
Quelque chose était en train de commencer, quelque chose qu’elle ne comprenait pas dans son intégralité, de par ses rameaux complexes. Mais c’était quelque chose d’important, et surtout qui allait grandement changer son existence. En peu de mots, son futur était désormais entre les mains de ce Klee.
Quoique, "désormais" soit quelque peu mal choisi – après tout, si elle en était ici maintenant, c’était parce qu’elle travaillait déjà pour lui depuis quelques temps.

Enfin chez eux, elle déposa son fils dans son lit rapidement et alla s’étendre dans le sien, non sans avoir pris une douche auparavant. Demain, elle donnerait toutes les consignes à Tommy.
MessageSujet: Re: [Hungry Jackal] Hush Little Baby   
Contenu sponsorisé -
 [Hungry Jackal] Hush Little Baby