Un mystérieux petit animal croise votre route : Je souhaite que tu passes un contrat avec moi. En échange, j'exaucerais n'importe lequel de tes voeux.
 

Partagez | 
 Le chant du temps [Terminé si on peut dire]

Messages : 517
Wishes : 17

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Le chant du temps [Terminé si on peut dire]   Mer 28 Déc 2016 - 3:06
Murasaki Aoba




Informations générales

¤ Identité ¤
¤ Nom : Murasaki
¤ Prénom : Aoba
¤ Âge : 21 ans
¤ Activité : Vendeur/Coursier dans une boutique de destockage électronique et high-tech.
¤ Provenance de l'avatar : DRAMAtical murder - Seragaki Aoba


¤ Description physique ¤
La première chose qui frappe quand on regarde Aoba, ceux sont ses cheveux et ses yeux.

De longs cheveux bleus légèrement ébouriffés qui partent en dégradé vers une couleur bleue plus légère et qui sont particulièrement sensibles au toucher. Il déteste quand on touche ses cheveux parce qu'il prétend que ça lui fait mal (oui oui, il est très douillet) : Il taille donc ses propres cheveux car il sait qu'il est le seul capable de soulager la douleur, d'ailleurs il a horreur qu'on le touche en général.
Il a les yeux qui prennent parfois un ton brun de couleur très clair et d'autres fois un ton doré (en fonction du soleil).
Il a une carrure très mince, les autres disent souvent qu'il a la peau pâle.
Son visage est également anguleux et ses yeux asiatiques soulignent un air aussi fragile qu'une poupée.

Le dernier trait le plus marquant chez lui est sa voix : on l’a souvent complimenté sur cette dernière puisqu'il semblerait qu’Aoba aie une voix des plus incroyables lui permettant même de chanter de magnifiques chansons : le plus souvent à l'improvisation et ça rend superbement bien (même si c'est très rare de l'entendre chanter puisqu'il ne le fais pas souvent et qu'il est généralement seul quand il chante). Son grain de voix est bien masculin mais il y a une touche un peu plus aiguë couplé à un timbre qui fait encore adolescent et tout cela la rend unique : ses chansons ont une propriété des plus étonnantes car elles sont capables d’apaiser et/ou de faire pleurer même si ce dernier ne s'en vante pas particulièrement vu qu'il trouve ça plus gênant qu'autre chose quand on l’encense sur ce point.


Étonnamment fin, du haut de ses 1m75, il n'en reste pas moins assez fort pour se défendre (sauf quand il se retrouve devant quelqu'un de plus taillé, il se défend bien contre une personne lambda mais il a ses limites comme tout le monde).
Bien que plus petit et pas spécialement robuste, Aoba montre qu'il peut être un combattant expérimenté : le coup qu'il utilise le plus souvent étant un coup de pied latéral qui a déjà brisé plusieurs mâchoires dans le passé ( avoir grandi dans des quartiers malfamés peut avoir ses avantages parfois ).
Il arrive à encaisser une certaine quantité de coups avant d'être battu car il est facile à maîtriser quand un combat s'éternise.


Au niveau du style vestimentaire : il porte souvent une veste blanche et bleue avec en dessous, un tee-shirt à manches longues bleu marine, un jean bleu et une ceinture cloutée bleu. Il porte des chaussures assorties avec ses sombres jambières bleues et il peut porter des chaussettes jaunes citron.
Il porte également une mitaine bleue et noire sur sa main droite et une montre à la main gauche, son signe distinctif étant son casque audio qu'il laisse généralement pendre autour de son cou.
¤ Description mentale ¤

Le caractère d’Aoba a bien changé suite à la rencontre de Kyu et Bey, tout à changé.
Comme un déclic, plus rien n'est pareil.

Caractère de base (avant la rencontre) :

Généralement calme et attentionné, Aoba souriait souvent et était très gentil avec les autres, offrant son aide de quelques manières que ce soit (il avait du mal à dire non) mais il pouvait aussi devenir très froid avec les gens qui l'emmerdaient ou essayaient d'empiéter sur son espace vital (en particulier s'il s'agissait d'inconnus)... Il n'avait pas peur de révéler ses véritables sentiments et pouvait être très simple parfois, qu'il connaissait ou non la personne. Il pouvait se montrer entreprenant et mettre en avant ses idées quand il s'agissait de réfléchir à quelque chose d'important ou autre.

Il n'en restait pas moins assez naïf et plutôt innocent avec les gens qu'il connaissait car Aoba ne jugeait pas les autres sur les apparences ou ses préférences personnelles. Il préfèrait apprendre à connaître un peu mieux avant de juger, montrant de l'intérêt pour la personne en elle - même et sa vraie personnalité plutôt que ce qu'elle dégageait.
D'ailleurs il était plutôt perspicace et assez intelligent pour deviner parfois les intentions des autres.

En ce qui concerne une relation sérieuse, il avait souvent tendance à se laisser porter par le déroulement de la chose, sans se poser trop de questions (au début bien sûr), il ne pouvait s'énerver dessus que si sa relation avec cette personne devenait plus profonde et "officielle" en quelques sortes.

Ses simples sourires, sa détermination et son chant suffisaient parfois à impacter grandement la vie d'une personne quand il voulait faire quelque chose pour elle (en bien ou en mal selon comment ça s'était passé).


Depuis qu’il a rencontré les contracteurs :

Sa rencontre avec les deux étranges créatures a complètement changé sa vision du monde, il s'est rendu compte qu'on ne pouvait faire confiance à personne surtout à ces deux choses qui lui avaient proposé un contrat.
Et depuis qu'il vit en tant qu’humain spécial : ces “choses” sont apparus devant lui et n'ont cesse de l'attaquer, il ne veut pas abandonner sa nature humaine : il veut rester humain mais il sait que ce choix menace sa propre vie.
Devenant un peu plus renfermé chaque jour, il devient de plus en plus froid et distant par rapport aux autres et réfléchi bien plus qu'avant…

Ses sentiments ? Il les a scellées pour se concentrer sur la survie et les seuls moments où ses émotions reparaîssent un tant soit peu : c'est quand il chante, son chant fait remonter tout les souvenirs douloureux, sa vie d’avant, son passé d'humain encore insouciant.
C'est un chant mélancolique qui lui rappelle qu'il a toujours une raison de vivre malgré sa nouvelle vie pleine de dangers.



Histoire

¤ Quoi qu'il t'es arrivé ? ¤

Aoba a toujours vécu avec sa tante, ils n'étaient pas bien riches et l'endroit où ils vivaient était rempli d'hostilité donc le jeune homme n'eut pas d'autres choix que d'apprendre à se défendre un minimum dans ces bas quartiers et malgré tout ils avaient pu vivre plutôt paisiblement.
Il n'a jamais connu ses parents donc il ne les regrettent pas vraiment, même si au fond, derrière ses sourires, il a toujours su que le monde n'était pas comme on le croyait.

Il le savait sans pour autant y croire, il le savait sans pour autant le voir, il le savait sans pour autant le vouloir.

Oui, il s'est toujours contenté de sa vie banale et pourtant si simple.
Travailler le jour au magasin, croiser des amis pendant une course et rentrer tard le soir pour rire avec sa tante : sa vie était un rouage sans fin, une spirale infernale se répétant au fil du temps mais… la seule chose qui venait rompre ce peu de bonheur était le frère du jeune homme.

À sa naissance, Aoba n'était pas seul, il n'avait jamais été seul.
Faux jumeaux, Len et Aoba avait toujours été très proches durant leur enfance jusqu'à ce qu’ils apprennent que Len, l'aîné, avait hérité à sa majorité d'une maladie génétique faisant dégénérer progressivement ses fonctions vitales.
Aoba lui rendait visite chaques semaines avec tristesse : bientôt, la vie de son jumeau allait prendre fin.

Rien ne pourrait sauver son aîné et il le savait, son frère était la seule personne qui avait eu la chance d'entendre son chant même s'il ne pouvait pas l'apprécier au vu de toutes ces choses qu'on lui faisait subir pour le maintenir dans un état “stable”.

Et Aoba continuait de vivre malgré tout car c'est ce que son jumeau voulait.
La vie ne changeait pas, tout resterait “normal” et “simple” jusqu'au jour fatidique mais plus le temps passait et plus Aoba se sentait étrange.
Comme si quelque chose changeait en lui, comme si quelque chose de plus noir prenait possession de lui.

Il s’était un jour surpris à rire avec un air des plus étranges, ce qui l’avait inquiété même s'il avait mit cela sur le compte de la fatigue.
Cependant, les choses empiraient avec le temps…

Des trous noirs, des blancs… : de plus en plus souvent, le jeune homme avait comme des pertes de connaissances et se réveillait quelques minutes plus tards sans comprendre ce qui lui arrivait, il s'inquiétait un peu plus et décidait de prendre rendez-vous chez un médecin mais ce fut inutile : aucunes maladies.
Un psychologue lui, posa comme diagnostique une dépression et Aoba, bien qu'un peu soucieux décidait de suivre les conseils du professionnel sans se poser de questions : il était toujours aussi inquiet mais tentait de rester serein devant sa tante pour ne pas lui causer de soucis.
Mais, toutes les angoisses du jeune homme n'aurait pas pu prédire ce qui lui arriverait…

Tout est flou

Sa vision s'ouvre et il cligne des yeux

Le poul s'accélère

Il a un intense mal de crâne

Essoufflé

Il relève la tête et…

La réalité est rompue

Le rouge

La couleur qui me ronge

Un intense voile immaculé s'écoulant de la victime

Je suis étouffé par la vision

Il ne bouge plus, les yeux grands ouverts

L'intense rouge rubis

Quelques tremblements viennent s'ajouter

La vérité immuable des ombres

Il baisse la tête pour regarder le sol mais ce qu'il voit est bien pire encore

Souillée par le sang

Ses mains

reflètent

Le crime

Impardonnable

Un cri retentit dans la ruelle....

Tel un hurlement étouffé

Il avait peur

Effrayant

Peur de lui-même

Un monstre




Lorsqu'il se réveillait dans son lit, il ne put comprendre ce qui venait de se passer.
C'était impossible, jamais il n'aurait agi ainsi et pourtant, il se souvenait très clairement d'un rire, un rire d'hystérie : son rire.

Qu'était-ce que cette vision ?

Impossible, c'était impossible, il n'était pas ce genre de personne alors pourquoi ?

Pourquoi ?

Ces questions lui donnaient un mal de tête des plus éprouvants alors qu'il observe la lune à travers la fenêtre depuis sa position.
Il avait beau réfléchir, ça ne pouvait pas être réel : il le savait et même s’il avait l'impression de ne plus se contrôler, il décidait de lutter contre cette noirceur qui l’envahissait jusqu'à ce qu'un rire malicieux vienne rompre l'instant.

- Intéressant, murmurait la voix alors qu'une créature noire apparaissait devant lui. Penchant sa caboche, une tête noire apparut au plafond et sauta sur le balcon pour montrer une créature féline sombre arborant un sourire qui dérangeait le jeune homme, se relevant soudainement avec surprise, il s'écria :

- Qui-


Aoba n'avait pas eu le temps d'en placer une que la créature enchaînait :

- Tu possèdes un grand potentiel. Je te propose de passer un contrat avec moi, et en échange j'exaucerais un de tes souhaits. N'importe lequel.


La créature souriait toujours tandis que notre protagoniste reculait légèrement, toujours aussi abasourdi par la chose qu'il voyait.

- Un contrat ?



Notre jeune homme n'était pas bête et il avait demandé des précisions à la petite chose concernant “ce contrat”.

Et c'est à partir de cette rencontre que la vie du jeune homme changea du tout au tout.

“un voeux, un voeux qui serait exaucé en échange d'une contribution dans une chose ou que sais-je”

Aoba aurait pu saisir cette occasion pour sauver son frère ou quelque chose dans le genre mais il refusa le pacte.
La raison ? Il ne veut pas se transformer en une de ces choses étranges que le félin noir lui avait décrit : il veut rester humain car il avait la conviction que plus rien ne serait comme avant s'il avait accepté mais, il ne se doutait pas que plus rien n'était plus comme avant depuis sa rencontre avec cette chose.

Une fois l'être étrange parti,
les maux de têtes étranges et les visions d'horreur venaient de disparaître pour une raison des plus étranges, ce qui l'arrangeait mais, ce qu'il vit, lui fit bien comprendre qu'il se trompait…
Il pouvait maintenant apercevoir des choses qu'aucun autre humain ne pouvait voir.
Une étrange créature noire et immonde le fixait avec animosité. Aoba n'en croyait pas ses yeux, il sortit de chez lui en trombe, ignorant l’appel intrigué de sa tante alors qu’il courait pour échapper à l'être démoniaque qui le poursuivait.
Il aurait pu mourir ce jour-là mais la créature avait disparu alors qu'il essayait de le semer dans la rue.
Cependant, il n'était pas encore sauf pour autant, la vision que lui offrait une avenue où il avait atterri était des plus effroyables : des immondes créatures noires suivant un homme à l'air blasé dont une qui murmurait des mots aux creux de son oreille et d'autres qui venaient de s'accrocher à une jeune fille…
Partout autour de lui, ces silhouettes noires attaquait les gens et ces dernières remarquèrent Aoba bien vite, fonçant vers lui avec appétit alors que le jeune homme se remettait à courir pour leur échapper, sa respiration se faisant de plus en plus forte tant la peur montait.
Il ne pourrait jamais en sortir vivant avec autant de ces choses, le jeune homme le savait et alors qu'il continuait de courir tout en se retournant de temps en temps, les créatures disparurent soudainement devant lui comme par enchantement, emportées derrière une gigantesque forme cubique dont la limite se trouvait quelques mètres devant lui.
Qu'est-ce que c'était ?
Aoba était abasourdi par la chose qui venait de le sauver en quelques sortes mais il ne chercha pas plus loin et rentra vite chez lui.

Ces choses qu'il pouvait voir avaient tenté de le tuer et ces attaques ne cesseront jamais...

Il se sentait bien seul mais il tenait bon lorsqu'un jour, une créature féline avec la même silhouette que l'espèce de chat noir apparut alors que le jeune homme tentait de réfléchir à tout ça sur le toit.

Mais ce n'était pas la même chose…

Elle était aussi blanche que le coton et arborait un visage pelucheux.
Se présentant sous le nom de Kyu, la petite créature venait à son tour lui proposer un contrat.

“Mais qu'est-ce qu'ils avaient tous avec les contrats ?!”

Aoba ne voulait pas de ces contrats et il repoussa une fois de plus la proposition, même si l'être qui le fixait souriait.

- Appelles-moi si tu changes d'avis, dit-il amicalement. Après tout… c'est un monde dangereux pour ceux qui peuvent “voir”.


Kyu terminait sur un ton plutôt neutre et disparaissait, laissant seul le jeune homme avec ses pensées.

Qu'est-ce qu'ils lui voulaient ?

Pourquoi lui ?

Aoba avait beau se triturer les méninges, il ne trouvait rien : il ne comprenait rien.
Tel un acteur monté trop tôt sur la scène, il avait l'impression qu'on se jouait de lui…

Et nous revenons à nos jours...
Les jours défilent et depuis cette deuxième rencontre, les créatures félines ne sont plus revenu mais… plus les jours passent et plus notre protagoniste sent qu'il s'approche de sa limite.
Il a bien changé depuis ces rencontres et il est bien plus froid qu’avant, faute de survie dans ce monde hostile.

Tous les jours il doit trouver un moyen de sortir sans être repéré et s'isolant de plus en plus, Aoba sait qu'il ne pourra pas tenir longtemps ainsi.

Il ne veut pas abandonner sa nature humaine, lui qui a tant lutté pour la garder mais… entre une stupide fierté inutile et sa propre survie : il y a une marge.


L'heure n'est plus à la parlotte, sa vie est en jeu.

Que doit-il faire ?

Il ne sait plus où il en est...


Va-t-il continuer à lutter ou bien succombera-t-il ?
Et surtout… Quel camp choisir ?

Ce monde est décidément bien étrange...





Un peu de HRP

¤ On veut en savoir plus ¤
¤ Le règlement a été lu et approuvé ? : OUI

¤ Bonus : Qui suis-je ? Hum… Mystère ^^ la seule information que vous aurez de moi est que je suis majeur Wink
En ce qui concerne le fofo, je l'ai découvert par hasard en cherchant sur un top site (alors qu'à la base c'était pas du tout ce genre de forum rp que je cherchais alors le vôtre m’a vraiment tapé dans l'oeil xD)
Franchement, j'ai rien à redire sur le contexte, le design, etc… j'adore ! Le seul bémol étant le peu d'informations que l'on a sur les fameux contracteurs Kyu et Bey : on a pratiquement rien à leur sujet, du coup on ne peut rien anticiper d'eux, même sur une fiche, ce qui est assez embêtant même si ces deux créatures sont des personnages tout à fait attachants ^^
Enfin bref : j'adore et j'adhère.


Dernière édition par Aoba Murasaki le Mer 4 Jan 2017 - 17:18, édité 3 fois
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 5927
Wishes : 2305

avatar
KyuBey
MessageSujet: Re: Le chant du temps [Terminé si on peut dire]   Mer 4 Jan 2017 - 8:23
Fruuuu et bienvenue !

Je m'occupe de ta fiche vu que ça traîne un peu et que tu parles de mes petits Contracteurs préférés. Navré pour le retard, entre les fêtes et le relâchement staffien ça a pris un peu de temps ^^

N'alors côté description tout il est bon (j'ai juste pas compris l'intérêt de mettre un caractère avant la rencontre avec Kyu et Bey, vu que ce qui nous intéresse c'est ce qu'est le personnage au moment de commencer de jouer, mais bon passons, j'dors pas bien ces temps-ci alors mes neurones ont du mal à suivre xD).

Maintenant le gros morceau : l'histoire. Côté vie pratique/humaine, rien à redire, c'est simple, efficace, la tante, le boulot, les potes nickel. Côté Kyu/Bey ya pas mal de choses à changer car les Contracteurs n'agissent pas du tout de cette façon mais bon c'était prévisible vu que tu ne les connais pas :p

Pour commencer, la première rencontre avec Bey : il ne va pas s'amuser à commenter à ce point ce qu'il voit, ni se présenter de lui-même. Les seules choses qu'il peut dire en débarquant c'est "Intéressant, tu possèdes un grand potentiel. Je te propose de passer un contrat avec moi, et en échange j'exaucerais un de tes souhaits. N'importe lequel".

(D'ailleurs cette histoire de succomber c'est par rapport à une Ombre qui manipule Aoba je suppose ? Parce que dans ce cas ça veut dire qu'une fois Bey parti elle apparaît et bute ton pauvre personnage direct hein, les Contracteurs font pas fuir ces bestioles xD)

Ensuite la première fois qu'Aoba voit des Ombres : tu t'imagines sérieusement qu'une bête porte va les arrêter ? XDDD Elles ne font pas partie du monde humain, elles peuvent se glisser dans les ombres "naturelles" pour aller où elles veulent, donc c'est mort. Une Ombre le voit, il ferme la porte, elle passe en dessous ou en se dissimulant dans les ombres de la maison et pouf Aoba se fait attaquer/tuer.

Je te rappelle par ailleurs qu'Aoba n'a aucun moyen de se défendre contre les Ombres, aucune arme et aucun coup ne fonctionnent sur elles. Il n'a que la fuite et la chance pour espérer survivre, en espérant qu'un Contractant croisera sa route pour s'occuper de la bestiole. Un humain qui n'a pas passé de contrat après avoir vu Kyu ou Bey ne peut pas survivre bien longtemps, quelques semaines, un mois grand maximum s'il bénéficie d'un protecteur Contractant.

Puis la seconde rencontre avec Kyu. Là c'est good, mis à part le "Kyu terminait sur un ton plutôt moqueur" : il n'a pas de ton particulier (Bey non plus d'ailleurs, sont pareils ces bestiaux xD). C'est toujours du neutre, inexpressif, à part quand ils sont intrigués par le comportement débile des humains xD (et ça reste léger).

Enfin dernières rencontres, le "les créatures félines viennent lui rendre visite de temps en temps pour continuer à lui proposer" : c'est tout bonnement impossible. Une fois que Kyu et Bey ont proposé un contrat et qu'on leur a dit non, ils ne reviennent plus tant que la personne ne les appelle pas pour l'accepter. Ils ne vont pas s'enquiquiner à harceler quelqu'un, surtout les deux à la fois. Ils ne repassent volontairement que s'ils savent qu'ils arriveront à passer leur contrat (genre l'humain est à deux doigts de crever et il est obligé de faire un voeu pour survivre xD). Donc tout ce passage là c'est mort.

So je répète vu la fin de ta fiche : Aoba ne peut pas survivre longtemps dans cet état sans protection (surtout en vivant dans le quartier Sud qui grouille d'Ombres à tous les coins de rue). Il ne peut pas les semer (une fois ou deux à la limite, en imaginant que l'Ombre s'est faite attrapée après par quelqu'un ou a trouvé un autre humain moins chiant à bouffer, mais c'est tout) ni leur échapper longtemps. Le type qui se fait attaquer tous les jours crève au bout de deux, trois journées maximum. C'est pas de la rigolade ces bestioles !

Walà j'espère que ce que j'ai écrit est compréhensible. N'hésite pas si tu as des questions \o/



Voir le profil de l'utilisateur http://zupimages.net/up/17/08/k7rz.png

Messages : 517
Wishes : 17

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: Le chant du temps [Terminé si on peut dire]   Mer 4 Jan 2017 - 16:24
t'inquiète pas c'est normal ^^

Bon... je sens que je vais avoir du boulot xD *s'y met*

Merci pour tes corrections Smile

Et pour la description mentale, je sais pas... je trouvais juste que ça apportait plus au personnage de voir un changement par rapport à sa façon de penser ^^


Edit : voilà c'est fait Wink

Ps : tu m'as tué pour le coup de la porte xDD c'est vrai qu'en y réfléchissant : réflexe stupide xD
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 5927
Wishes : 2305

avatar
KyuBey
MessageSujet: Re: Le chant du temps [Terminé si on peut dire]   Mer 4 Jan 2017 - 18:49
Ca va, pour du boulot t'as fait vite ! Après même si je comprends pas le trip sur la description mentale ça va, ça tue personne (enfin je crois ? xD).

Tout est good maintenant, t'as bien capté le principe des Ombres. Et pour la porte : le réflexe est rigolo, c'est juste que ça risque pas de marcher mais ça ton pauvre perso le sait pas fufufu.

Fiche validée ! Tu peux dès à présent faire une demande de RP ici pour chercher des topains avec qui t'amuser.

Ce n'est pas obligatoire mais tu peux également te créer un Carnet de Bord dans cette section pratique pour se tenir à jour et savoir où on en est dans son jeu ou ses liens. Si jamais tu dois t'absenter, surtout pense à nous prévenir ici qu'on ne s'inquiète pas.

En tant qu'humain, je t'invite à consulter ce sujet. Si tu as déjà tes pouvoirs de futur Seraph ou Nephil, n'hésite pas à les envoyer au staff via le formulaire disponible dans le sujet précédent pour qu'on te les valide. Si tu n'as pas d'idées, pas de soucis, fais-toi plaisir, joue et on avisera en temps utiles.

Amuse-toi bien parmi nous ! \o/



Voir le profil de l'utilisateur http://zupimages.net/up/17/08/k7rz.png

Messages : 5927
Wishes : 2305

avatar
KyuBey
MessageSujet: Re: Le chant du temps [Terminé si on peut dire]   Dim 19 Mar 2017 - 15:41
Un nouveau contrat de passé, et ainsi Aoba Murasaki rejoint les rangs des Nephils pour exterminer toutes les Ombres de cette terre.

Tu devrais bien t'entendre avec Russel Blake... bienvenue chez les Nephils !


Equipement et pouvoirs


¤ Généralités ¤
¤ Arme : Tenue Mouth (Sans les grenades, que l'habit noir)
¤ Pouvoir de départ : Passif
¤ Mon voeu est : Je voudrais pouvoir interagir avec le temps.
¤ Ma marque de Seraph/Nephil se trouve : Sur son bras droit au niveau de l'épaule.


¤ Résonance ¤
¤ Description générale ¤

Un pouvoir lui permettant d’interagir avec le temps en quelques sortes puisqu’il a la capacité de ralentir, figer ou accélérer les molécules en les faisant entrer en Résonance avec sa voix. Il crée une onde avec cette dernière et toutes les personnes touchées dans la zone ainsi créé peuvent être accélérées, ralenties ou figées selon son choix puisque dans cette seule zone Aoba peut contrôler le temps au niveau moléculaire. Aoba peut donc choisir un certain nombre de personne dans le rayon d'effet, pour appliquer le pouvoir désiré. Le nombre évolue avec le niveau. Ce pouvoir est limité en temps, en portée, en nombre d'utilisation et n'a pas d'effet sur les contractants de plus de 5 niveaux supérieur. Sa voix devient presque irréelle lorsqu'il utilise ce pouvoir et ce chant nécessite une grande concentration et beaucoup d'énergie : une surcharge ou une utilisation abusive pouvant entraîner de fortes migraines voir même un évanouissement pouvant aller jusqu'à un coma de plusieurs jours:

Ralentissement moléculaire :

- Il peut ralentir les molécules à l'aide de sa voix en poussant une certaine note qui projettera une aura bleutée autour de lui pour ainsi ralentir la cible mais qui permet toujours à Aoba de frapper ses ennemis ainsi toutes les cibles seront ralenties pendant un certain laps de temps selon le choix d’Aoba.


Immobilité :

- A partir d'un certain niveau, il peut stopper les molécules, provoquant un état de stase sur la/les personnes visées mais qui les rends invulnérables et elles pourront être figées pendant un certain laps de temps selon le choix d’Aoba.

Accélération des molécules :

- Inversement, il peut les accélérer en poussant une autre note qui projette une aura sombre, ce qui lui permet de s'accélérer dans la zone où l'onde à été projetée, il pourra plus tard s’accélérer avec une personne de son choix. A partir d'un certain niveau, il pourra les accélérer tant et si bien que cela excitera les atomes, les rendant instables pour provoquer de la chaleur jusqu'à l’explosion (modérée).

¤ Niveaux ¤
- 1er niveau -

Il ne maîtrise pas encore son pouvoir, de ce fait il ne sait pas encore accélérer complètement les molécules :

- Il peut ralentir les molécules à 50% soit diviser par 2 la vitesse de 2 ennemis pendant 3 secondes.
- Pour l’accélération, il ne peut que s'accélérer personnellement de 20% (petit calcul : Aoba a une VMA (=Vitesse Moyenne Accrue) de 16 km/h (oui c'est pas mal pour une personne qui ne fait pas tellement de sports mais ça reste correct) ce qui nous fait a peu près une vitesse de 4,4 m/s et vu qu'on ajoute 20%, il peut donc s'accélérer jusqu'à 5,2 m/s ou 19.2 km/h) et cela pendant 3 secondes.

Il ne peut influer que sur les molécules dans une zone avec un rayon de 5m autour de lui.
L'utilisation de ce pouvoir l'épuise très rapidement et le fait s'évanouir très facilement s'il tente d’utiliser son pouvoir plus qu'il ne le peut (il est limité à 2 utilisations par jours).

- 2ème niveau -

- Il peut ralentir les molécules à 50% soit diviser par 2 la vitesse de 3 ennemis pendant 3 secondes (ça ne change pas sauf pour le nombre de cibles).
- Pour l’accélération, c'est pareil, il ne peut que s'accélérer personnellement mais cette fois-ci de 30% : donc s’accélérer jusqu'à 5.5 m/s ou 20.8 km/h pendant 3 secondes.

La zone d'influence de son chant sur les molécules s’étend jusqu'à : 10m.
Ce pouvoir l'épuise facilement et il peut s'évanouir s'il abuse (comme toujours.) Mais maintenant le nombre d'utilisation passe à 3 par jours.

- 3ème niveau -

- Il commence à maîtriser son pouvoir et malgré le fait que le ralentissement des molécules soit moins bon : réduction à 25% (multipliez votre vma par 0,25, ajoutez le résultat à cette dernière et vous aurez votre vitesse quand vous êtes à fond. Exemple : votre vma est de 10km/h. On la multiplie par 0.25, ce qui fait 2.5. Il ne vous reste plus qu'à faire 10 - 2.5, soit 7.5 km/h.) la durée augmente à 5 secondes pour 4 cibles !
- l’Accélération d’Aoba est toujours la même  (jusqu'à 5.5 m/s ou 20.8 km/h), mais il peut aussi accorder cette accélération à quelqu'un d'autre en même temps (l'allié en question multipliera sa vma par 0,3 et ajoutera le résultat à cette dernière : il aura sa vitesse quand il court à fond. Exemple : votre vma est de 10km/h. On la multiplie par 0.3, ce qui fait 3. Il ne vous reste plus qu'à faire 10 + 3, soit 13 km/h. ) et tout ça pour une durée de 5 secondes.
Si c'est pas cool ça ? Wink


La zone est toujours de 10m.
Il peut toujours s'évanouir mais seulement s'il ne surveille pas son utilisation et il s'épuise toujours (moins qu'avant mais tout de même). Nombre d'utilisation par jour : toujours 3.

- 4ème niveau -

Il a acquis un peu d'expérience avec son pouvoir :

- Ralentissement de 5 cibles à 25% (multipliez votre vma par 0,25, ajoutez le résultat à cette dernière et vous aurez votre vitesse quand vous êtes à fond. Voir exemple du niveau 3) pendant 5 secondes toujours.

- Notre Aoba n'a pas augmenté sa propre vitesse d'accélération ni celle de la personne qui en profitera et la durée est toujours la même mais maintenant, il a la capacité d’accélérer les atomes à une telle vitesse que c'est suffisant pour déclencher des brûlures. Ainsi c'est une attaque qu'il peut cibler sur un ennemi.

La zone d'influence est toujours de 10m.
Il s'évanouit assez rarement puisqu’il s'épuise moins facilement et le nombre d'utilisation par jour augmente à 4 !

- 5ème niveau -

Il maîtrise parfaitement sa résonance temporelle avec les molécules

Ralentissement des molécules :

Ennemis toujours ralentis à 25% (multipliez votre vma par 0,25, ajoutez le résultat à cette dernière et vous aurez votre vitesse quand vous êtes à fond. Voir exemple du niveau 3) pour une durée de 5 secondes

Immobilisation des molécules :

Il peut maintenant provoquer une Stase ! La/les personnes/choses visées ne pourront plus bouger mais seront invulnérables pendant 5 secondes !

Accélération des molécules :

Son accélération reste à 30% (soit jusqu'à 5.5 m/s ou 20.8 km/h), tout comme l'autre personne qui en profitera aussi (l'allié en question multipliera sa vma par 0,3 et ajoutera le résultat à cette dernière : il aura sa vitesse quand il court à fond. Voir exemple du niveau 3) pendant 5 secondes.
Tandis que sa capacité d'accélérer les atomes est telle qu'il peut parfois déclencher de petites explosions à la place des brûlures s'il maintient son échauffement (1 chance sur 6) et c'est une attaque ciblée sur un ennemi.

La zone d'influence s'étend à un maximum de 15 m et pour une utilisation maximum de 5 fois par jours !
Et ce sur 6 cibles possibles (pour la stase et le ralentissement).
Il a la capacité de surveiller son niveau d'énergie donc de limiter drastiquement les risques et il ne s'épuise plus si facilement.

¤ Éternalité Fractionnée ¤
¤ Description générale ¤
Aoba ne peut pas mourir, son corps est comme figé dans le temps, de ce fait, il ne vieillit plus et donc ne peut pas mourir.

¤ Niveaux ¤
- 1er niveau -

Son corps ne subit plus l'effet du temps, il ne vieillit plus et ne peut pas mourir de vieillesse.

- 2ème niveau -

Le jeune homme ne peut désormais plus tomber malade.
Mourir de maladie ou empoisonné devient impossible.

- 3ème niveau -

Les blessures se referment au bout de quelques heures, mais si elles sont trop importantes il y a une possible mort. La douleur quant à elle est moins forte pour ce genre de chose même si l'évanouissement est toujours possible.

- 4ème niveau -

Il n'est pas encore totalement invulnérable et donc peut être endommagé par les flammes et autres... Mais son corps est figé dans le temps, ses cheveux ne poussent plus et s'il décide de les couper ils reviennent comme avant.
La nouveauté étant qu’il puisse s'en sortir suite à des blessures graves : il peut récupérer un membre perdu.

- 5ème niveau -

Vrai être immortel, rien ne peut le tuer et son corps physique reste figé dans le temps.
Ainsi une blessure par arme ne peut mettre fin à ses jours mais la douleur est toujours là. Cependant, il met quelques dizaines de minutes pour se rétablir.
Ainsi il finira toujours par se remettre de ses blessures, puisqu’elles se refermeront quoi qu'il arrive, même être réduit en poussière n'est pas suffisant : son corps mettra certainement au moins une semaine vu la gravité de l'incident mais il finira toujours par se rétablir.
Malgré tout, il existe quand même des moyens de le “tuer” (entre guillemets) comme l'enfermer pour toujours, le bloquer sous l'océan (sous l'océan)



Voir le profil de l'utilisateur http://zupimages.net/up/17/08/k7rz.png

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le chant du temps [Terminé si on peut dire]   
 Le chant du temps [Terminé si on peut dire]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Affinité: bien ou mal?
» Embrasse-moi et n'en parlons plus. /Galaad/
» Les énigmes qui font passer le temps
» [Terminé] Event #19 - La machine à voyager dans le temps
» [résolu]peut on faire une quete en MEME TEMPS que trenia???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fate of Wishes :: L'indispensable administration :: Les fiches :: Les fiches validées :: Nephils-