Un mystérieux petit animal croise votre route : Je souhaite que tu passes un contrat avec moi. En échange, j'exaucerais n'importe lequel de tes voeux.
 

Partagez | 
 [Terminé][Reck-Foller Building] Une fuite à un c'est bien, une fuite à deux c'est mieux

Invité
MessageSujet: [Terminé][Reck-Foller Building] Une fuite à un c'est bien, une fuite à deux c'est mieux   Ven 6 Jan 2017 - 19:28
Le Terrain de Jeu:
 

ft.

ft.

「 Courage, fuyons ! 」

Bon il se trouve que je suis sortie pour me promener gaiement dans les rues du quartier Nord de Palema, fraîchement arrivée quelques jours plus tôt. Mon entrée tumultueuse dans cette ville n'a sans doute pas échappé à mes voisins de pallier qui me dévisagent comme une bête de foire. Je suis arrivée avec rien, dans un 130m carré qui m'a très vite semblé bien vide. Dès le premier jour, ce fut le remue ménage dans la cage d'escalier entre les livreurs, les déménageurs... Bref, moi qui souhaitait arriver de façon discrète c'était raté de chez raté.

Quand j'arrive devant le Reck-Foller, nom qui me dit bien évidemment quelque chose étant donné que je n'ai pas quitté la France sans me renseigner sur les meilleures enseignes de la ville, la ou je pourrais manger bio et équilibré, les meilleurs coiffeurs et les magasins de luxe ou je pourrais me perdre des heures, je suis joyeuse de pouvoir enfin le visiter. Vu l'argent que j'ai volé à mon départ et le trafic de bijoux que j'ai organisé un peu plus tôt, je peux tenir des mois et des mois sans une seule rentrée d'argent. Mais quand j'arrive devant le centre commercial, quelque chose me choque immédiatement...

Deux hommes vêtus de costards gris et aux équipements technologiquement développés semblent poser des questions aux passants, photos en main. Je m'approche discrètement, mon côté parano se réveillant tout à coup. Un gros panneau rouge fluo qui clignote avec écrit "ATTENTION" s'allume dans ma tête mais je ne peux pas m'empêcher d'y aller...

Si ça se trouve c'est les chiens de papa ! Aaaah ! Qu est ce que je fais ?

Avant tout, je dois m'assurer de leur identité. J'avance lentement en cachant mon visage dans mes mains pour me "réchauffer du froid", entre dans le bâtiment tout en ayant observé la photo. Ils s'approchent pour me poser des questions mais lorsqu'ils arrivent proche de moi, l'un d'entre eux s'exclame :

"Elle lui ressemble tu ne trouve pas ?"

Ils parlent en français, tiennent une vieille photo fripée de moi dans leurs mains et semblent décidés à me rattraper. Ils me suivent alors en marchant à ma vitesse, attendant le moment opportun pour s'assurer de mon identité. Un sourire mi irrité mi amusé sur les lèvres, j'accélère le pas jusqu'à commencer à trottiner. Pas de chance les gars, à l'époque la seule matière ou j'excellais, c'était en sport. J'étais la meilleure quand il s'agissait de fuguer de l'internat pour aller fêter en ville...

Soudain les deux hommes que je regarde furtivement du coin de l'oeil se décident à me rusher dessus comme des brutes épaisses. Je sursaute alors qu'une vague d'adrénaline me traverse le corps. Je pars en trombe jusqu'à un virage ou j'espère bien les semer, mais alors que je serre à gauche, je viens percuter de plein fouet un corps que je n'ai nullement eu le temps de discerner ni d'éviter. Pas le temps de s'excuser, je prends sa main et le tire avec moi vers la droite ou un ascenseur monte au deuxième étage : l'étage vestimentaire avec sur l'aile droite, un grand couturier et son atelier immense qui fait parler de lui partout sur la toile... Juste en haut, je l'attire dans un renfoncement, le coeur battant à cent à l'heure. Pas sûre qu'on soit à l'abri mais c'est toujours mieux que rien... Le temps qu'ils montent à leur tour ils nous aurons perdus.

Eh merde, je viens de kidnapper un bonhomme. Le pauvre !

"Excuse moi, excuse moi, excuse moiii !"

Paniquant, je parle tout bas en cachant mon visage entre mes mains.

"Tu étais au mauvais endroit au mauvais moment !"


Dernière édition par Nemesis de la Rose le Mer 8 Mar 2017 - 23:41, édité 1 fois

Messages : 657
Wishes : 150

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Terminé][Reck-Foller Building] Une fuite à un c'est bien, une fuite à deux c'est mieux   Sam 7 Jan 2017 - 12:34

Une fuite à un c'est bien, une fuite à deux c'est mieux

Ç
a faisait longtemps que je n'étais plus sorti à cause de tout ça…
Et aujourd'hui, si je me retrouve dehors c'est pour aller récupérer un objet que ma tante a laissé dans une boutique dans le quartier nord.
J'ai d'abord été étonné de sa part : on a jamais été très friqué alors qu'elle me demande d'aller chercher un truc là-bas… Apparemment c'est quelque chose qui appartient à la famille et qu’elle a fait réparer donc ça paraît logique, je suppose…

Mais où elle a trouvé l'argent ?

Enfin bon… peu importe…


Je suis bien plus inquiet à l'idée de croiser une de ces choses sur le chemin donc réfléchir à de l'argent n'est pas du tout dans mes priorités en ce moment…
J'arrive donc avec prudence dans le fameux quartier et m'avance sans attendre, le regard un peu partout.
Je soupire légèrement, un peu anxieux et je continue de marcher, observant quelques fois les vitrines sur le passage : je suis tout de même admiratif devant tant de produits si coûteux.
Le luxe ne m'attire pas vraiment mais ça ne m’empêche pas de trouver ça impressionnant.
Mais je n'ai pas le temps de me diriger vers le dudit magasin qu’une de ces créatures apparaît devant moi en plein milieu de l'avenue où une foule circule.
Je sursaute de surprise et me met à courir le plus vite possible tout en serrant les dents avec crainte et énervement.

Merde !


Le monstre m'aperçois et se rue après moi.
Je n'ai pas le choix : je dois fuir si je veux rester en vie.
Alors je fonce à travers la rue, bousculant quelques personnes autour de moi mais je n'ai pas le temps de m'excuser, la peur se faisant de plus en plus forte.

Ce truc va me tuer si je ne trouve rien pour lui échapper !


Je commence à paniquer et ne réfléchit plus au trajet : j'aperçois un grand bâtiment et m'y engage directement.
Le fait qu'il ne puisse plus m'apercevoir à cause des murs va peut être m'aider à le semer.
Je slalome un peu entre les chemins, sans prendre en compte la fatigue jusqu'à ce que je sente quelqu'un me percuter après avoir pris un tournant, sans regarder la personne je m'apprête à m'excuser mais je n'ai pas le temps de formuler la moindre phrase que cette personne me prend par la main pour me tirer jusqu'à un ascenseur.
Surpris, je ne dis mot alors que nous sortons au niveau supérieur avant d'être tiré une nouvelle fois mais dans un coin plus tranquille.
Je suis essoufflé par la course et tente de discerner un visage sur l'individu qui m'a prit avec lui tandis que je respire fortement.

- Excuse moi, excuse moi, excuse moiii ! Entendé-je avant de relever la tête pour apercevoir une jeune fille aux cheveux violets.


Elle semble très gêné par son comportement et continue :

- Tu étais au mauvais endroit au mauvais moment !


Je regarde un peu à droite à gauche pour vérifier que la créature n'est plus là et effectivement je ne la vois plus mais je reste très prudent : je ne suis pas sorti d'affaire pour autant.
Je suis paniqué et fatigué mais cette rencontre m'a permis de semer le monstre alors je ne lui en veux pas : au contraire.

- C’est pas grave, dis-je doucement en appuyant ma main contre le mur pour essayer de reprendre mon souffle.


Une fois calmé, je m’adosse ensuite contre ce dernier et observe mon interlocutrice, ma respiration est toujours un peu saccadée mais c’est supportable.
Elle semble aussi paniquée que moi tout à l'heure, je devine donc qu'elle doit avoir des ennuis tout comme moi.

- Tout va bien ?





Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Terminé][Reck-Foller Building] Une fuite à un c'est bien, une fuite à deux c'est mieux   Sam 7 Jan 2017 - 21:57


ft.

ft.

「 Courage, fuyons ! 」
Adossée au mur dans un silence un peu gênant, je ne percute pas tout de suite sa réponse. Puis je réponds en ouvrant de larges yeux embarrassés :

"Ou-Oui et toi ! Mais pourquoi es tu si essoufflé ? Je ne pensais pas rencontrer un autre fuyard aujourd'hui..."

Essoufflée et terriblement gênée, j'avance légèrement à la lumière et regarde aux alentours. Je ne vois ni trace des costumes gris, ni d'une autre présence potentiellement gênante. Juste de vieux riches aux bides protubérants et quelques femmes aux chevelures blondes, en quête d'un mari friqué qui serait en mal d'amour. Me cachant de nouveau parmi les ténèbres de ce magasin luxueux, je me permets de demander en ayant l'air un peu plus détendue :

"Sinon... Je m'appelle Nemesis. Enchantée, malgré ces circonstances un peu... Heu..."

Je reste un moment la tête baissée sans savoir quoi dire de plus pour me justifier et affiche un sourire plus chaleureux sur mes lèvres.

"Encore désolée !"

Quelque chose me perturbe dans son regard. J'ai l'impression qu'il cherche quelque chose, ou quelqu'un dans des endroits assez improbables. De plus il est complètement épuisé donc il doit courir depuis un bon bout de temps. Je soupire en basculant ma tête sur le côté, la curiosité m'emportant comme le vent emporte les feuilles mortes en hiver. Puis je lui demande en chuchotant :

"Si ce n'est pas trop indiscret... Que fuyais-tu ?"

Je suis largement prête à satisfaire ses questions s'il en a. Et surtout, si besoin il y avait de fuir à deux ou du moins l'aider à se sauver discrètement, j'étais tout à fait apte à remplir ce rôle. Après tout, je l'ai embarqué avec moi sans lui demander son avis, ce qui mérite bien un dédommagement étant donné que je l'ai peut être amené plus proche de sa source de danger d'où son air méfiant. Ou alors c'est un barge qui voit des choses invisibles. Après tout ça ne m'étonnerait pas avec tout ce que j'ai déjà vu dans cette petite bourgade...

J'espère que mes questions ne vont pas l'effrayer. Après tout je viens de le kidnapper et maintenant il passe un interrogatoire avec le haut commissaire des affaires de fuite à Palema. Lel.

Messages : 657
Wishes : 150

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Terminé][Reck-Foller Building] Une fuite à un c'est bien, une fuite à deux c'est mieux   Dim 8 Jan 2017 - 13:18

Une fuite à un c'est bien, une fuite à deux c'est mieux

M
a respiration montre que je suis toujours essoufflé mais la réponse de ma comparse m'étonne.

Alors elle aussi, elle fuit ?


Mais je doute que nous fuyons la même chose au vu de ses gestes.
Moi je fuis une créature digne des scénarios catastrophe dans les films d'horreur Hollywoodien… et j'ai l'impression d'être le figurant qui se fait tuer stupidement ou le personnage principal de cette fable grotesque...
Je jette un coup d'oeil un peu partout, au cas où la créature se pointerait au mauvais moment mais toujours rien : j'ignore même les gens non loin de là puisqu’ils sont secondaires dans ma galère.
Eux… ils ne peuvent pas les voir… Eux… Ils ne risquent pas leur vie chaque jour...
Et je ne peux m’empêcher de me sentir mal en pensant cela…

Vais-je mourir ?


C'est une simple question qu'on s'est tous posé un jour mais… en ce qui me concerne… depuis ce jour… Je n'arrête pas de me la poser avec effroi...

- Sinon... Je m'appelle Nemesis. Enchantée, malgré ces circonstances un peu... Heu… me dit-elle avec gêne, la tête inclinée tandis qu'elle s'excuse une nouvelle fois en souriant.

- Aoba, lui répondé-je en continuant d'observer ici et là les moindres recoin alors qu'une goutte de transpiration vient perler la surface de mon front avant que je ne détourne le regard vers ma comparse, c'est rien, je t'assures, tu n'as pas à t'excuser.


Je suis toujours aussi paniqué puisque je risque ma vie et je tente de me calmer : céder à la panique ne ferait qu'empirer les choses.

- Si ce n'est pas trop indiscret... Que fuyais-tu ? Me demande-t-elle à voix basse alors que je la regarde un peu étonné.


“eh bien je fuyais un monstre assoiffé de sang que personne ne peut voir” : je ne peux pas lui dire ça, je vais passer pour un taré.
Il manquerait plus que je me fasse interner tiens...

Après tout qui me croirait ?


Je suis seul… face à ces choses…
Et puis… en y réfléchissant… Je ne me suis jamais posé la question mais… est-ce moi qui déraille ? Est-ce moi qui suis erroné ?
Voir ces choses… c'est vrai que c'est suffisant pour me dire que je suis sans doute fou mais… Ce qu'ils me font subir est réel… j'en suis persuadé.

- Disons que… je suis un peu dans la merde, voir carrément. Lui répondé-je avec un air un peu inquiet en toisant le reste de l'environnement, et toi ?


Elle doit elle aussi avoir des problèmes, après tout elle est aussi essoufflée que moi et elle m'a même embarquée même si ça ne m’a pas vraiment dérangé au vu de la situation.






Informations rp:
 

signa:
 

Awards 2017:
 
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Terminé][Reck-Foller Building] Une fuite à un c'est bien, une fuite à deux c'est mieux   Dim 8 Jan 2017 - 18:30


ft.

ft.

「 Courage, fuyons ! 」
J'attrape avec difficulté une de mes mèches qui traverse mon visage pour me cacher la vue et patiente quelques temps en observant le couloir de ma position. Les gardes sont visiblement au bout de l'étage et fouillent quelques boutiques. J'ai deux solutions : je peux attendre ici jusqu'à ce qu'ils quittent l'établissement, ou profiter de cet instant pour m'enfuir et quitter l'établissement moi même. Si je rentre chez moi, je serais à l'abri, et j'aurais le temps de me faire oublier. Ces espions approchent de plus en plus à leur but, bientôt ils connaîtront ma nouvelle identité et seront en mesure de trouver mon appartement. Je dois faire en sorte de disparaître avant que ce ne soit trop tard pour moi.

Je soupire en ajoutant à l'égard d'Aoba qui semble reprendre peu à peu ses esprits :

"Je suis poursuivie par des espions français. Et je pense être aussi un peu dans la merde. Mais ta réponse est un peu disons... Floue !"

Bon allez, je me lance. On pourrait mettre un plan au point pour s'enfuir, pas vrai ?

Je lui souris chaleureusement en lui proposant mon idée de fuite :

"J'ai besoin de ton aide Aoba. Pour prendre un choix ! A ton avis, c'est une meilleure idée d'attendre ici qu'ils s'en aillent, ou de partir avant qu'ils ne leur vienne l'idée de passer par ici ?"

Puis je me gratte le front en me perdant dans mes pensées. Mes yeux se mettent alors à fixer Aoba d'un regard intrigué. Il a des cheveux bleus relativement longs et des yeux noisette. J'aurais tendance à dire qu'il a l'air malade mais je suis mal placée pour parler de silhouette ou de pigmentation épidermique, étant donné que j'ai l'air d'une albinos qui n'a même pas les cheveux naturels. Tout doucement, je me détends un peu, le coeur battant la chamade d'être encore en danger malgré tout. Puis j'attends impatiemment sa réponse en ajoutant alors, écarquillant les yeux en cherchant mes mots :

"On pourrait même peut être... Enfin... S'aider, tu vois ?"

Messages : 657
Wishes : 150

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Terminé][Reck-Foller Building] Une fuite à un c'est bien, une fuite à deux c'est mieux   Lun 9 Jan 2017 - 17:24

Une fuite à un c'est bien, une fuite à deux c'est mieux

C
ollé au mur, j'observe la jeune fille nommée Nemesis alors qu'elle m'avoue être poursuivie par des espions… français…?

C'est vrai que je ne lui ai pas donné grand chose en terme d'information puisque ce qui me poursuit semblerait dingue pour n'importe qui donc je ne peux malheureusement pas en parler.
En revanche, ma comparse semble avoir de gros ennuis…
Des espions français…  Si je n'avais pas été dans cette situation, il m’aurait sans doute été difficile de la croire puisqu'elle m'a attrapé au vol mais vu ce que je vis, je ne remet pas en question ses aveux.

- Je ne peux malheureusement pas en parler, navré… lui répondé-je avec un regard un peu baissé et préoccupé avant de regarder à nouveau la jeune fille.

Je réfléchis un moment à la situation mais cette fois-ci calmement.

Je ne peux pas rester ici indéfiniment : ma vie est en jeu.

- J'ai besoin de ton aide Aoba. Pour prendre un choix ! A ton avis, c'est une meilleure idée d'attendre ici qu'ils s'en aillent, ou de partir avant qu'ils ne leur vienne l'idée de passer par ici ? Propose-t-elle avec un sourire sympathique alors que je la regarde, surpris.


Coopérer me semble judicieux puisque nous sommes tous deux poursuivi mais…
Elle ne sait pas ce que je fuis…
Le fait de fuir avec elle pourrait la mettre en danger elle aussi ?
Si elle ne les voit pas… je pense que non mais je ne suis sûr de rien : peut être qu’une fuite ensemble pourrait perturber ces choses et les faire attaquer deux fuyards….
Toujours est-il que nous n'avons pas le choix alors il vaut sans doute mieux fuir à deux.

Ma main gantée sous mon menton en fixant droit devant moi, je m'interroge sur la suite avec concentration jusqu'à ce que je remarque les yeux observateurs de Nemesis.
Jetant un regard furtif sur son visage, intrigué, je décale légèrement ma main de mon menton tandis qu’elle continue :

- On pourrait même peut être... Enfin... S'aider, tu vois ?


J'y pensais justement.
Il est vrai que je ne la connais pas mais… son air paniqué me dit qu'elle aura du mal à s'en sortir seule : tout comme moi.
Un mouvement et j’espionne l'environnement en penchant la tête depuis le mur alors que je distingue quelques types bien étranges en costard posant des questions aux passants.

Ça doit être ces mecs…


Je ne vois pas le monstre autour de nous donc pour l'instant c'est elle qui semble le plus en difficulté.
J'attends un moment, regarde Nemesis et attrape sa main.

- Viens, lui répondé-je directement sans attendre avant de m'avancer rapidement à travers la boutique.


Je marche précipitamment entre les étales, toisant les hommes pour m’assurer d'être discret et juste avant que l'on soit repéré, je lui demande furtivement avec un signe de la main de se cacher derrière une exposition de vêtements puis je regarde à nouveau de l'autre côté, face aux inconnus qui se rapprochent dangereusement de moi en m'interpellant.
Je fais mine de rien et les attends tandis qu'ils me montrent une photo où se trouve une jeune fille ressemblant étrangement à ma comparse.

- Avez-vous aperçu cette femme ? Me demande-t-il alors que je prend un air interrogatif, comme si j’y réfléchissais.

- Hm…  Je ne crois pas… Ah, si ! Il me semble avoir vu une jeune fille similaire se diriger vers le dernier étage, leur sourié-je innocemment avec sympathie sans pour autant en ressentir.


À l'entente de ma réponse, les inconnus me remercient et sortent en trombe du magasin tandis que j’attends un moment pour diriger mon regard vers ma camarade de galère en la reprenant par la main.

- Dépêche-toi, m'exclamé-je en l'amenant près de l'ascenseur avant d'appuyer sur un bouton pour nous ramener au rez-de-chaussée puis je lui suggère de se planquer sur le côté tandis que je m’acolle à la paroi, cherchant une idée pour prévoir la suite.

Bon, on a passé une première étape mais... Si elle est effectivement recherchée par des espions, il doit y en avoir aussi en bas…
Et la situation va devenir problématique si la chose me retrouve...
Que faire ?


Mais je n'ai pas le temps de trouver une solution que les portes s'ouvrent, dévoilant l’étage de tout à l'heure alors que je demande à mon interlocutrice de courir.
Je reste devant pour anticiper le moindre geste et heureusement nous ne revoyons pas les fameux hommes.
Enfin, je pensais trop vite…
À quelques dizaines de mètres de la sortie nous avons la surprise de remarquer un de ces hommes demandant des informations aux passants au loin et nous nous arrêtons net.
Il se rapproche de plus en plus et nous ne pourrons rien faire s'il nous voit : il préviendra sans doute ses potes et la demoiselle sera en mauvaise posture.

J'ai vraiment pas envie de faire ça…


J'essaie de trouver une autre alternative mais il n’y en a pas et l'inconnu va bientôt nous apercevoir.

Bon pas le choix


Je m'en veux déjà rien qu'en y pensant et d'un coup je me retourne vers Nemesis et attrape ses épaules.

- Excuse-moi d'avance, m'exclamé-je en posant mes lèvres sur les siennes tout en faisant bien attention à cacher son visage depuis la position que je prend. J'ignore si elle va vouloir me frapper ou juste être choquée mais si on avait eu d’autres options je n'aurais pas fait ça.


Les effusions amoureuses gênent les autres : c'est donc le seul moyen d'être ignoré par des gardes en pleine recherche et je reste ainsi, priant pour que la jeune fille ne se débatte pas alors que je fais comme si l'homme en noir qui nous passe devant en faisant bien attention d’éviter de nous regarder n'existait pas.
Une fois le danger écarté, je me retire et détourne le regard, un peu gêné par ce que je viens de faire.

- Si tu veux me frapper je ne t'en empêcherai pas mais… sortons d'abord d'ici si tu veux bien.





Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Terminé][Reck-Foller Building] Une fuite à un c'est bien, une fuite à deux c'est mieux   Mar 10 Jan 2017 - 0:45


ft.

ft.

「 Courage, fuyons ! 」
Je ne me souviens pas tout à fait de ce qu'il s'est passé ensuite. Si, j'étais frustrée qu'il ne me dise pas ce qu'il fuit... Mais ça c'était avant qu'il ne m'embarque dans une boutique, cachée dans un étalage et fort heureusement ça a marché. Ensuite on a été dans l'ascenseur, on a trollé les gardes et la. Paf le truc est arrivé.

Mon premier baiser, je ne l'oublierai pas de sitôt.

Oui voilà, mon premier baiser m'a sauvé la vie. L'espace d'un moment, je deviens rouge carmin, les yeux baissés au sol lorsque ses lèvres quittent les miennes. Puis très vite, j'oublie ce qu'il dit en hochant la tête rapidement et le tire avec moi en dehors du bâtiment. Je crois que j'ai rarement perdu mon coeur comme ça, mais la il est resté dans le hall. Alors non je ne suis tombée amoureuse d'un inconnu, hein. Mais disons que je n'oublierai jamais son visage de toute ma vie entière.

Une fois dehors, je respire une grande bouffée d'air sans le lâcher et remonte la rue jusqu'à me cacher derrière le centre commercial. Je me retourne vers lui en prenant un air faussement contrarié et lui dis d'une voix un peu tremblante :

"Tu as juste de la chance que c'était la seule solution ! Ce premier baiser m'aura sortie d'un destin tragique..."

Puis je change de sujet vite fait en secouant les mains devant mes yeux fermés, les joues toujours roses de part la course poursuite et surtout à cause de ce qui s'est passé ensuite et j'ajoute :

"Bon, maintenant que je suis plus ou moins sortie d'affaire, occupons nous de ton cas !"

Je lui souris, visiblement gênée tout en essayant de lui rendre la pareille. Pas du baiser, hein ! De l'aide pour s'enfuir !

Messages : 657
Wishes : 150

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Terminé][Reck-Foller Building] Une fuite à un c'est bien, une fuite à deux c'est mieux   Mar 10 Jan 2017 - 19:03

Une fuite à un c'est bien, une fuite à deux c'est mieux

C
ontrairement à ce que je pensais, la jeune fille n'a pas levée la main sur moi, elle m'a empoigné et nous sommes sorti directement du centre commercial pour nous cacher dans un coin à l'abri des regards.

- Tu as juste de la chance que c'était la seule solution ! Ce premier baiser m'aura sortie d'un destin tragique… me dit-elle d'une voix tremblotante avec un air contrarié alors que je la regarde, les joues aussi rouges qu'elle.

C'était son premier b-... Oh Merde…

- Pardon, répondé-je machinalement en mettant ma main devant ma bouche avec embarras tout en détournant le regard.


Je m'en veux encore plus en apprenant ça.
En ce qui me concerne ce n'est pas la première fois : ce qui ne m'empêche pas d'être gêné à chaque fois mais... je me sens vraiment désolé par ce que je viens de faire.
Cependant, je n'ai pas le temps de m’empêtrer dans des réflexions pleines de culpabilité à son égard que Nemesis change de sujet.
Elle me propose de faire de même avec moi en souriant alors que je me tourne vers elle en essayant de me reprendre.
Avec tout ça j'en avais presque oublié le monstre…
Et sa proposition m'intrigue un peu : j'apprécie le geste mais… comment pourrait-elle m'aider ?
Je ne peux pas lui en parler et je suis le seul qui puisse distinguer cette chose apparemment alors ça me semble un peu compromis.

Ah, je n'ai pas fait attention en sortant du centre commercial


Je regarde partout autour de moi et… toujours rien…
Suis-je sorti d'affaire moi aussi ?

Non… ce serait beaucoup trop facile.


J'avais été habitué à plus dur comme situation depuis ce fameux jour, j’en reste donc un peu coït : un excès de confiance pourrait me coûter la vie donc je suis toujours méfiant mais je me tourne une nouvelle fois vers ma comparse.

- Ça devrait aller pour l'instant… enfin, je crois… lui avoué-je doucement avec hésitation.


Me voilà dans la même situation qu'elle : soit je prend le risque de bouger, soit je reste immobile et cette deuxième solution est toujours la plus dangereuse surtout dans les films d'horreur.
Oui j'ai l'impression d'être dans un film d'horreur et ça me perturbe, ça me perturbe énormément, du coup je réfléchis à tout et n'importe quoi sur la suite des événements, m’imaginant tout les scénarios possibles, ce qui est d'autant plus angoissant






Dernière édition par Aoba Murasaki le Mer 11 Jan 2017 - 13:38, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Terminé][Reck-Foller Building] Une fuite à un c'est bien, une fuite à deux c'est mieux   Mer 11 Jan 2017 - 13:34

ft.

ft.

「 Courage, fuyons ! 」
Je ne sais pas ce qu'il lui arrive mais il ne semble pas rassuré du tout. Pire même, on dirait qu'il reste méfiant. Alors même si je peux le comprendre, la actuellement je suis un peu perturbée. Je ferme rapidement les yeux en essayant de rayer ces derniers instants de ma mémoire, puis souris gentiment. Au moins le temps qu'il est là, je ne suis pas seule.

Et c'est rare, que je ne sois pas seule.

Alors je lui demande d'une voix claire pendant que mes muscles de détendent enfin de toute l'adrénaline qu'ils contiennent :

"Tu veux qu'on aille boire un verre ?"

Après tout, rien ne m'en empêche si on part loin d'ici. Lui non plus, si ce qu'il fuit est dans le coin. Et puis il suffit de traverser les buissons de cette allée pour débouler sur une ruelle qui retourne vers le centre de Palema. La bas, il y aura sûrement une terrasse où l'on pourra se camoufler le temps qu'on nous oublie. Je ne veux pas passer ma vie à avoir peur. Après tout, je vais un jour vieillir, il faut que je profite de la vie avant cette période funeste qui s'annonce pourtant. Bref, je l'observe un instant sans perdre mon sourire et jette un rapide coup d'oeil dans la rue, visiblement vide d'éventuels espions ou costards à notre recherche.

"Ça me désolerait qu'on reste sur une rencontre aussi... Brutale..."

Messages : 657
Wishes : 150

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Terminé][Reck-Foller Building] Une fuite à un c'est bien, une fuite à deux c'est mieux   Lun 16 Jan 2017 - 13:31

Une fuite à un c'est bien, une fuite à deux c'est mieux

J
e fixe la rue avec insistance, l'inquiétude de ne pas savoir si oui ou non je suis toujours pourchassé venant s'ajouter aux émotions que je ressens.
Que dois-je faire ?
Continuant de réfléchir à un plan, je reste à regarder autour de moi, ignorant même ma comparse sans le vouloir jusqu'à ce que la voix de cette dernière vienne interrompre tout les pensées qui s'enchaînaient dans mon esprit :

- Tu veux qu'on aille boire un verre ? Me demande-t-elle avec sympathie alors que je tourne mon regard surpris vers elle.


Je suis si étonné que j'en oublie le problème principal.
Nous nous observons un moment alors que cette dernière jette un autre coup d'oeil sur l'environnement avant de continuer en disant qu'elle serait désolé que notre rencontre se termine sur une telle situation.


Cette fille… Elle ne me connaît pas et pourtant…


Vais-je mourir ?
Cette question que je me répète si souvent par rapport aux autres…

Que va-t-il m'arriver ?
Tout est si flou… La route qui mène au futur s'efface peu à peu devant mes yeux... mais en cet instant, même si mon avenir est encore incertain.
Je veux continuer de vivre… Je ne veux pas d'une vie condamnée à la fuite et à la solitude... alors… Je veux y croire… Croire qu'il m'est possible d'échapper à ce choix, ce choix proposé par ces foutues choses...
Tant que ça m'est toujours possible… Et… Tant que ces créatures ne me voient pas : je veux tenter ma chance.

Suis-je toujours en danger ?
Je l'ignore mais une chose est sûre : ce n'est pas en restant ici que les choses vont s'arranger.

Calmement, je soupire un instant avant de lui répondre doucement :

- Oui, tu as raison. Fis-je en sortant précautieusement avant de m'avancer.


Je ne sais pas si la créature est toujours là, à attendre que je sorte pour me sauter dessus mais, je vais essayer.
M’arrêtant un instant, je me retourne vers la jeune fille avec un sourire chaleureux aux lèvres :

- On y va ?







Informations rp:
 

signa:
 

Awards 2017:
 
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Terminé][Reck-Foller Building] Une fuite à un c'est bien, une fuite à deux c'est mieux   Mar 17 Jan 2017 - 20:18

ft. ...

ft. ...

「 Courage, fuyons ! 」
"Allons y oui !"

Je saute hors de la broussaille en respirant à plein poumons l'air empli de liberté. Et de pollution. Puis je me tourne vers Aoba en lui souriant chaleureusement. Je serais bête de ne pas me faire d'amis, même si notre rencontre fut assez... Brutale... Il faut dire que je ne peux pas lui en vouloir puisque sans lui, je serais déjà dans l'avion pour la France, baillonnée et certainement avec un sac sur la tête. Et puis je me ferais tuer à mon retour. Et je devrais me marier.

Donc je vais dire merci à Aoba pour son geste qui m'a sauvé la mise. J'apprécie les terrasses quand il fait froid. Si on se place près de la vitre du café, il fait généralement suffisamment chaud pour ne pas se transformer en glaçon, et puis avec un chocolat chaud ça le fait. Mais je pense que pour cette fois, se camoufler dans le café sera clairement une idée bien meilleure. Histoire que si jamais quelqu'un venait à se promener dans la rue, on ne soit pas dans leur champ de vision direct et qu'on puisse les voir de l'intérieur.

Stratégie.

"Ce café, ça te va ? Ils font des chocolats viennois ! Tu as déjà goûté ?"

Ouais je suis chiante. Ouais je pose trop de questions. Oui je devrais arrêter d'être une pile électrique. Mais bon, c'est comme interdire à un animal de manger s'il est affamé. C'est super compliqué et pas du tout naturel.

Messages : 657
Wishes : 150

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Terminé][Reck-Foller Building] Une fuite à un c'est bien, une fuite à deux c'est mieux   Jeu 19 Jan 2017 - 18:10

Une fuite à un c'est bien, une fuite à deux c'est mieux

J
e souris à la jeune fille alors que je me retourne pour marcher avant de la suivre.
La situation semble tellement improbable que la tournure des choses ne m'étonne même plus.
Je me demande bien ce qui pourrait sembler le plus ridicule, voir même dingue pour quelqu'un d'autre si on faisait la comparaison entre nous deux : être poursuivi par des espions ou… être chassé par une créature démoniaque….?

Ya pas de doutes… C'est moi qu'on prendrait pour le plus taré…


J'ai encore un peu honte de ce que j'ai fait tout à l'heure même si je tente de passer outre et malgré cela… J'ai l'impression que l'on s'est sauvés l’un l'autre.

Après tout, elle m'a attrapée au vol quand je courais.


J'aurais pu mourir, être déchiqueté en plusieurs morceaux par ce machin… seul… et personne n'aurait jamais compris ce qui m'étais arrivé...
Je ne sais pas si la créature est toujours là mais je remercierais tout de même la demoiselle puisqu’apparemment je ne risque rien pour l'instant.

- Ce café, ça te va ? Ils font des chocolats viennois ! Tu as déjà goûté ? Me dit-elle alors que nous marchons à travers la rue.


Je regarde l'établissement un moment, pensif et lui répond avec un léger sourire amusé tout en haussant les épaules :

- Si il y a des chocolats viennois…


Je ressentais de la peur il y a peine quelques minutes et maintenant je suis plutôt détendu.
Peut être que le fait de parler à quelqu'un m'apaise, qui sait ?
Et puis, il faut dire que j’apprécie ce qui est sucré : il m'est même arrivé de choquer certains amis. Elle va sûrement me prendre aussi pour un fana de sucre (et peut être même que c'est le cas) mais j'assume totalement.
Je m'amuse un peu de ces vieux souvenir,
mais… malheureusement… C'est un temps qui paraît bien lointain comparé à ma vie actuelle. Depuis quand n’ai-je plus vu l'un d'entre eux ? Je ne sais plus… ça remonte à si loin...


Il fait plutôt froid dehors donc rester sur la terrasse ne me semble pas très confortable et je ne pense pas qu'elle soit en désaccord avec cette pensée.
Une fois à l'intérieur, je cherche une place plutôt tranquille : Nemesis est peut être toujours recherchée et moi aussi donc… autant ne pas prendre de risques.
Assis, j'attends que ma comparse prenne place avec le même sourire après avoir posé mes coudes sur la table avant d’appuyer ma tête sur mes mains.

Ya pas à dire, la situation est vraiment étrange… et pourtant, j'ai l'impression de m'y habituer.







Informations rp:
 

signa:
 

Awards 2017:
 
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Terminé][Reck-Foller Building] Une fuite à un c'est bien, une fuite à deux c'est mieux   Mar 24 Jan 2017 - 11:38

ft. Aoba

ft. Aoba

「 Courage, fuyons ! 」
Nous entrons et nous asseyons ensemble en observant l'extérieur d'un regard abstrait. Un sourire à la fois ravi et légèrement gêné sur les bords, je sursaute quand le serveur nous aborde, puis m'enfonce dans ma chaise en lâchant :

"Mmmmh... Un chocolat viennois !"

Puis je tourne mon regard vers Aoba en lui demandant chaleureusement :

"Et toi ?"

Pour une fois, je crois que j'ai rencontré quelqu'un de normal. Enfin, je crois. Hormis les cheveux bleus, ça n'a pas l'air d'être un psychopathe. Ça change, je dois l'avouer. Ceci dit, je prends quand même mes précautions, on est pas à l'abri, après tout il m'a embrassée, moi, alors qu'on se connaissait depuis environ 30 secondes. Bon j'abuse, peut être une minute. Peut être plus. Bref, on s'en fout, mieux vaut faire attention malgré tout. J'espère qu'avec la propagande des deux autres abrutis, personne ne va me reconnaître dans le café.

Puis je chuchote en me penchant vers cheveux bleus :

"Maintenant tu peux peut être me dire ce qui te poursuit, tu crois pas ?"

Je parle beaucoup et je veux tout savoir, à croire que c'est une maladie chez moi... M'enfin d'un côté j'ai pas envie de changer, je trouverai sûrement quelqu'un, un jour, qui m'aimera quand même un petit peu. Et ce jour là, je serais enfin heureuse !

Messages : 657
Wishes : 150

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Terminé][Reck-Foller Building] Une fuite à un c'est bien, une fuite à deux c'est mieux   Ven 27 Jan 2017 - 9:29

Une fuite à un c'est bien, une fuite à deux c'est mieux

J
e souris, un peu amusé devant la légère surprise de la jeune fille alors que je réfléchis un instant à ce que je pourrais prendre quand elle me demande mon avis : C'est vrai qu'en y repensant, je n'ai pas mangé grand-chose depuis ce matin.

- La même chose mais avec une part de bûche chocolat-framboise, demandé-je avec le même sourire.


On est encore en hiver : autant profiter qu'il reste encore ce genre de pâtisserie.
Je pourrais commander plus mais ça devrait aller je pense.
Malgré tout au bout de quelques secondes, Nemesis se penche vers moi pour me demander une nouvelle fois ce qui me poursuit.
Décidément, je suis vraiment tombé sur quelqu'un d'étrange… bon… en même temps je suis un peu mal placé pour parler mais… je ne vois vraiment pas comment lui dire ça sans passer pour un détraqué.

- Si je te le disais tu ne me croirais pas, sourié-je doucement en reculant pour apposer mon dos contre le dossier du siège avant de regarder la fenêtre du café avec un air pensif.


Autant jouer la carte du mystère, je n'ai franchement pas envie d'en parler mais je ne veux pas paraître froid alors que je lui en dois une… et puis… Je lui ai quand même volé son premier baiser…

Putain… Quel crétin…


Je me prends la tête pour ces futilités alors que je suis peut être toujours en danger.
Après tout, je ne la connais pas.
Elle était en danger tout à l'heure mais rien ne dit que ce soit la vérité.
Et si c'était effectivement un mensonge ? Comment pardonner si facilement ce “genre de choses” ? Et… Pourquoi m'inviter prendre un café ? Jouerait-elle la comédie ?
Non, ce ne serait pas logique : elle n'aurait aucun intérêt à faire ça… surtout avec moi.
J'ai bien trop de soucis et bien trop peu d'argents pour que ça intéresse qui que ce soit.
Voilà que je me remet à imaginer des scénarios improbables…
J'ai du mal à faire confiance aux autres : j'en ai toujours eu mais… depuis ce jour, c'est pire qu'avant.
Si ça continue comme ça, je sens que je vais réellement finir par devenir fou.

Je suis tout seul.


C'est quelque chose que j'ai compris bien vite.
Face à ces trucs, je ne suis rien, je ne peux que compter sur moi-même.

Aa.. J'ai vraiment pas de chance…

- Et sinon, toi, pourquoi es-tu poursuivie par des espions ? Demandé-je doucement en reprenant ma position accoudée de tout à l'heure avec un ton un peu décontracté.


Mieux vaut changer de sujet et puis, des espions français qui poursuivent une jeune fille : ce n'est pas banal.

Au même moment, le serveur de tout à l'heure revient avec notre commande, posant chaques choses sur la table tandis que je le remercie en déplaçant mes coudes avec un sourire pour ne pas le gêner.
Une fois l'homme repartit, j’observe mon dessert : il donne envie et chacuns des chocolats aussi.
Une paille dans chacune de nos boisson, je prends la mienne avec une main pour la diriger vers mes lèvres et boit une gorgée en réfléchissant.

L'ennui c'est que si ce qui me poursuit l'intéresse tant, elle ne risque pas de parler si facilement tant que je ne lui aurait pas donné de réponses.


- J'ai une idée pour que ce soit équitable, lui dis-je après m'être éloigné de la boisson pour découper un bout du gâteau avant de m'arrêter pour prendre une bouchée, plus tu m'en dira sur ton problème et plus je te donnerai des indices sur le mien. Ça te va ? Terminé-je en gardant ma fourchette en main, attendant sa réponse avant de reprendre un morceau du gâteau.


Je sais que ce ne sont pas mes affaires, que ça ne me concerne pas et d'ailleurs ça ne me dérangerait pas qu'elle refuse.
Si elle ne veut pas me parler de ses problèmes, je ne vois pas vraiment pourquoi moi je le devrais : oui c'est un peu égoïste comme façon de penser mais je n'ai pas le choix. Le partage d'informations est plus judicieux qu'une conversation à sens unique.
Au bout du compte, que je parle de mes problèmes ou pas, ça ne changera rien à la vie des autres, ni à la mienne : je continuerai d'être en danger dans tout les cas. La seule différence dans l'histoire, c'est comment je serais perçu par les autres et le fait que je puisse être pris pour un taré ne serait qu'une source d'ennui supplémentaire dans ma situation insensée.






Informations rp:
 

signa:
 

Awards 2017:
 
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Terminé][Reck-Foller Building] Une fuite à un c'est bien, une fuite à deux c'est mieux   Sam 28 Jan 2017 - 20:17

ft. Aoba

ft. Aoba

「 Courage, fuyons ! 」
Je réfléchis à la proposition en levant les yeux au ciel puis décide d'accepter le deal avec un sourire amusé. Je ne sais pas vraiment ce que je peux lui dire sur moi. Fraîchement débarquée à Palema, il est pour le moment la première personne que j'ai rencontrée ici. Mais lui expliquer ne devrait pas me mettre en danger, je pense. Si je commence à me méfier du premier venu, je suis pas sortie de l'auberge. Et au vu des contacts que j'ai dû nouer pour arriver jusqu'ici... Je ne serais pas encore partie de la France.

"Je suis française ! D'où l'accent. Mais surtout, je suis une fugitive, et je suis recherchée par les gardes rapprochés d'un important homme d'affaires. A toi !"

Il ne sait pas encore que c'est mon père, ni pourquoi j'ai fuit, mais cette information me semble déjà être suffisante pour obtenir une information et vérifier s'il me dit la vérité ou si c'est un piège. Maintenant que je me sais traquée, je sais que les échanges dits "équitables" sont partout... Et sont bien souvent des chimères. Je lui souris alors que le serveur nous apporte notre commande. L'odeur du chocolat fait sûrement briller mes yeux, pourtant je promets que je sais être mature.

Parfois...



Messages : 657
Wishes : 150

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Terminé][Reck-Foller Building] Une fuite à un c'est bien, une fuite à deux c'est mieux   Lun 30 Jan 2017 - 16:09

Une fuite à un c'est bien, une fuite à deux c'est mieux

À
ma grande surprise, Nemesis accepte ma proposition.
En réalité je pensais qu'elle refuserait mais apparemment non, elle m'explique d'ailleurs qu'elle est française (c'est vrai que son accent était plutôt intrigant) et qu'en plus elle est recherchée par quelqu'un d'important. Je ne comprends pas tout mais cette fille est dans un sacré pétrin, c'est sûr.

Bon… J'imagine que c'est mon tour de passer à table


Je pense ça avec ironie mais je suis toujours aussi étonné qu'elle ait accepté.
Que pourrais-je dire sur mon problème et qui ne fasse pas trop louche ?
Franchement, je n'en sais rien puisque dans tous les cas j'aurais l'air étrange.
Je passe ma fourchette dans l'assiette en réfléchissant, mon visage reposé sur une main comme pour exprimer la douleur de ma situation mêlé à mon hésitation.

- Je peux mourir à n'importe quel moment et si ça devait être à l'instant, tu ne sauras sans doute jamais pourquoi, avoué-je doucement en triturant la pâtisserie avec mon couvert, réfléchissant à ce que je devrais dire d'autre.

- Une seule chose m’a mit dans cette situation, une seule : avoir vu quelque chose que vous autres n'imaginez même pas. Terminé-je en regardant la jeune fille sérieusement, montrant un visage assez froid sans m'en rendre compte avant de soupirer.


Mon gâteau est complètement méconnaissable à cause de mes mouvements avec la fourchette mais ce n'est pas très grave, je continue d'en manger : le goût ne changera pas de toute façon.
Et puis… pour un indice je trouve que c'est assez gros, j'en ai même dit un peu trop.
Mais je reprend une expression faciale plus neutre après quelques secondes avant de détourner la tête vers la fenêtre une nouvelle fois.
Un petit moment à penser et je tourne mon regard vers Nemesis en essayant de lui sourire pour lui faire comprendre que c'est à son tour.
Il est vrai que je n'ai pas parlé de mon identité mais je n'en vois pas l'utilité, dans mon cas le fait d'être de tel ou telle nationalité ne change rien. Mais… maintenant que j'y pense, je sais que j'ai des origines japonaises pure souche et qu'on a toujours vécu ici mais à part ça je ne sais rien de plus. Je ne me souviens même pas avoir demandé des renseignements à ma tante quand on était plus jeune. En fait, je crois que Len et moi… on s'en fichait : on se contentait de vivre, d'exister sans se poser de questions.
Au final c'est peut être moi qui suis étrange…
Pourquoi n'ai-je jamais cherché à savoir ? À savoir qui je suis vraiment ?
N'importe qui voudrait connaître son passé non ?
Enfin bon, réfléchir à ça maintenant ne changera rien encore et toujours même si je pense qu’il me faudrait quand même m'y intéresser. Oui, faudrait que je pense à lui demander une fois rentré.






Informations rp:
 

signa:
 

Awards 2017:
 
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Terminé][Reck-Foller Building] Une fuite à un c'est bien, une fuite à deux c'est mieux   Mar 31 Jan 2017 - 23:48

ft. Aoba

ft. Aoba

「 Courage, fuyons ! 」
Bon, sa réponse ne m'avance pas et j'affiche un regard suspicieux et amusé. Il y a de la musique classique qui passe en fond dans le café et l'espace d'un instant ça me rappelle mon passé, avec la danse classique - le truc que j'ai maudit pendant 18 ans, et je ne peux d'ailleurs pas m'empêcher de rajouter d'une voix presque nostalgique :

"Cette musique me rappelle une école en Suisse où un de mes amis s'est cassé une jambe en tentant un saut de l'ange. Je crois que je ne l'ai plus jamais revu danser après ça."

Je ris légèrement tout en continuant :

"Mon père après ça, a décidé que j'allais me marier, et j'ai arrêté mes études. J'ai quitté l'internat et ensuite j'ai fuis la France pour venir m'installer à Palema."

Une triste période de ma vie. Quand j'ai quitté l'internat, ça m'a brisée, moi qui avait une vie sociale et des amis à revendre, je me retrouvais toute seule, bientôt jeune mariée. C'était exécrable comme situation à mes yeux. Ce n'est pas une grande ligne de ma vie, ma scolarité. Ce n'est pas quelque chose qui m'a marquée plus que ça. Disons juste qu'il s'agissait des prémices de quelque chose de bien pire. Ne plus ressentir le vent de la liberté fouetter ses cheveux. Savoir qu'une prison dorée flotte autour de soi avec l'intime conviction de finir par être broyé comme une noisette...

"Toi, tu viens d'ici ?"

S'il ne veut pas parler de ce qui le poursuit, alors il pourra peut être me parler de lui. Je peux comprendre qu'il veuille garder un secret. Moi même je n'aime pas trop m'étaler sur des sujets sensibles. Ceci dit je n'oublie pas et je rebondirais sur ce sujet dès que j'en aurais l'occasion...


Messages : 657
Wishes : 150

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Terminé][Reck-Foller Building] Une fuite à un c'est bien, une fuite à deux c'est mieux   Ven 3 Fév 2017 - 7:35

Une fuite à un c'est bien, une fuite à deux c'est mieux

À
moitié dans mes pensées, je sort cependant de mes réflexions en entendant la réponse de Nemesis :

- Cette musique me rappelle une école en Suisse où un de mes amis s'est cassé une jambe en tentant un saut de l'ange. Je crois que je ne l'ai plus jamais revu danser après ça. Fit-elle en riant légèrement alors que je lui sourit, un peu amusé aussi par l'anecdote.

Un saut de l'ange ? C'est sûr qu'il est pas prêt de recommencer.


Ce devait être comique à voir en tout cas.
D'ailleurs, ça me rappelle Len et moi, une fois quand on était plus jeune.
On s'amusait à faire les marioles sur une commode dans la salle de bain et cette dernière est tombée :
si Len ne m'avait pas tiré par le bras, j'aurais pu avoir de graves blessures mais au lieu de ça, on est tombé tout les deux dans la baignoire. On s'est cogné la tête et sans se rater vu que je me souviens encore de la douleur mais ça aurait pu être pire : au final, on riait de notre bêtise tout en paniquant en pensant à la réaction de ma tante.
Ce vieux souvenir me rend nostalgique, j'en sourirais presque mais je ne peux m'empêcher de regretter le passé.
Un flash me traverse et je revoie mon aîné, branché sur toutes ces machines.
Voilà comment gâcher un beau souvenir : penser au présent.

Je pourrais soupirer mais je ne le fais pas, continuant d'écouter la jeune fille alors qu'elle me raconte qu'elle a fui la France pour échapper à un mariage forcé.

Ce riche homme d'affaire… C'était son père ?


Je n'ai jamais connu mes parents donc… peut être que je ne suis pas le mieux placé pour la comprendre mais j'imagine qu'elle a du souffrir.
Devoir tout abandonner pour garder sa liberté… C'est un choix douloureux et… d'une certaine manière, j'ai l'impression que ma situation est similaire à la sienne... mais… contrairement à elle : je ne peux pas partir.
J'ai bien trop d'attache ici pour avoir la force de tout quitter...

- Toi, tu viens d'ici ? Me demande Nemesis alors que je me tourne vers elle, un peu pris de court.


Je venais justement de me le demander sans avoir trouvé de réponse exacte.
Je pourrais ne rien dire et me contenter de donner les indices sur mes poursuivants au compte goutte comme il y a quelques secondes mais je ne le fait pas.
Déjà parce que le cacher ne servirait à rien et puis, si parler de ça me permet de changer de sujet alors ça m'arrange plutôt même si en ce qui me concerne, mes origines sont un peu floues.

- En fait… Je ne sais pas trop… dis-je en réfléchissant, j'ai toujours vécu ici. La seule chose que je sais, c'est que je suis japonais.


C'est d'ailleurs la première langue qu'on m’a apprise, même pour la monnaie j'ai pris l'habitude de penser tout de suite en terme de yen. Même si je ne suis jamais allé dans ce pays, faut vraiment être stupide pour ne pas s'en rendre compte. Mais comme je me le suis dit tout à l'heure, il va falloir que j'en parle à ma tante parce que c'est vraiment flou.






Informations rp:
 

signa:
 

Awards 2017:
 
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Terminé][Reck-Foller Building] Une fuite à un c'est bien, une fuite à deux c'est mieux   Sam 4 Fév 2017 - 15:31

ft. ...

ft. ...

「  」
Japonais... C'est un pays que je n'ai pas réellement visité. Si j'y suis allée, ce fut seulement de courte durée pour un voyage d'affaires de mon père. A vrai dire j'ai toujours aimé voyager, mais aujourd'hui je suis bien heureuse de vivre à Palema. Enfin, je vais pouvoir me poser et apprendre à connaître un endroit comme on connaît sa terre natale, affectionne cet endroit et refuser d'en partir. Parce que je dois avouer qu'avec toutes les écoles ou j'ai séjourné, je n'ai jamais vraiment eu de chez moi...

"C'est un beau pays, le Japon."

Je soupire en trempant mes lèvres dans le chocolat chaud, puis souris un instant avant de retourner sur notre ancien sujet de conversation :

"Allez, un indice supplémentaire ! La mafia ?"

Je vois rien d'autre qui puisse être si menaçant, venant de l'ombre des enfers des abysses du monde chaotique parallèle, qui puisse être vu par de rares personnes et qui soit un danger de mort aussi pesant. La mafia colle plutôt bien à son type de méfiance : il regarde un peu partout à la recherche de quelque chose ou quelqu'un qui pourrait lui donner des informations sur son état de danger de mort. Comme si cette menace pouvait être partout...

"Ou alors un complot ? Genre les Illuminatis ? Les franc-maçons ?"

Je chuchote pour que personne ne nous entende même si je dois avouer que je garde un sourire amusé sur les lèvres. J'ajoute alors pour donner ma part du contrat :

"Je devais me marier avec... Un belge ? Ou un Luxembourgeois ? Ou un néerlandais ? Je me souviens plus vraiment. Mais c'était un peu comme si j'allais être vendue à un inconnu aussi con que la lune. Alors j'ai trafiqué mes papiers pour arriver jusqu'en Amérique sans me faire griller, j'ai vendu des objets de façon illégale et j'ai même fait des affaires avec de la fausse monnaie... Et me voilà."

Messages : 657
Wishes : 150

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Terminé][Reck-Foller Building] Une fuite à un c'est bien, une fuite à deux c'est mieux   Jeu 16 Fév 2017 - 15:11

Une fuite à un c'est bien, une fuite à deux c'est mieux

N
emesis semble connaître ce pays d'où je viens mais que je n'ai jamais vu.
Peut être devrais-je lui en demander plus ? Oui, sûrement, si j'étais intéressé par tout cela c'est ce que je ferais mais au fond, est-ce que je m'en soucie vraiment ?
Je me suis toujours contenté de cette vie, mes origines ont toujours semblées superflues et après tout, qu'est-ce que j'ai à perdre à essayer de connaître un peu plus les racines de mon existence ?
C'est vrai que visiter le Japon pourrait être intéressant, cependant, je n'en ai pas les moyens… je ne peux pas me payer ce genre de voyages et même si j'avais l'argent : je l'utiliserais pour Len. Il a la priorité sur tout le reste. C'est pour lui qu'on économise tant d’argent. Je ne peux pas me permettre de tout foutre en l'air pour un caprice existentiel…

Mangeant doucement la mixture qui me sert de gâteaux, je la regarde, un léger sourire comme toujours alors qu'elle continue :

- Allez, un indice supplémentaire ! La mafia ?


Mon problème est trop gros et les indices sont volontairement flous : je ne peux me permettre de tout avouer d'un coup sans paraître fou à lier mais en conséquence : la jeune fille s'imagine tout un tas de scénarios. Improbables, certes, mais réalistes.
Comment avouer ? Je ne peux décidément rien dire, surtout en voyant des réponses comme celle-ci…
Je me contente donc de lui sourire, reprenant ma paille pour boire une gorgée du chocolat alors qu'elle me raconte plus précisément son histoire en gardant la même discrétion.
Je comprends mieux pourquoi elle est partie : un mariage arrangé, un désir de liberté et la voilà en cavale, poursuivie par les hommes de mains de son propre paternel.
La vie n'est décidément pas tendre avec cette demoiselle.

- Je vois… répondé-je en baissant le regard.


Sa situation n'est pas des plus enviables, je le reconnais mais… contrairement à la jeune fille : je risque de mourir.
Soupirant, je reprend une nouvelle fois ma position détachée.

- Pour moi, ce n'est rien de tout cela malheureusement. Avoué-je doucement.


Si ça continue, ces trucs vont me tuer : je le sais. Et je ne peux m'empêcher de me sentir mal à cette idée.

- Dis-moi, est-ce que tu- me coupé-je alors que j'étais sur le point de poser une question importante.


À travers la fenêtre... ce que j'aperçois ne me plaît pas du tout : une de ces créatures est accroché à un type en costard qui se rapproche dangereusement du café mais elle ne m'a pas encore aperçue.
À la vue de cette horreur, je deviens encore plus pâle que je ne le suis habituellement et en un sursaut, je me redresse de la table.
Je suis effrayé même si j'essaie de le cacher et la première idée qui me vient à l'esprit : c’est fuir, tout simplement.
J'allais d'ailleurs le faire mais en jetant un coup d'oeil furtif à la table, je me dis que partir sans payer serait stupide et je sors vite un billet pour le poser avec précipitation sur la table.
Je m'apprête d'ailleurs à partir d’ici en ayant laissé un petit peu trop d'argent sans m'en rendre compte mais je réfléchis un instant.

Et si cet espèce de type possédé recherchais Nemesis ?


Pas le temps de penser et je la prend par la main avant de me mettre à courir pour sortir de l'établissement.

hrp:
 





Informations rp:
 

signa:
 

Awards 2017:
 
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Terminé][Reck-Foller Building] Une fuite à un c'est bien, une fuite à deux c'est mieux   Sam 18 Fév 2017 - 23:48

ft. Aoba

ft. Aoba

「 Courage, fuyons ! 」
Je soupire un instant en réfléchissant à ce qui peut bien le poursuivre pour que ce ne soit ni la mafia, ni les dealers paumés du quartier Sud... Quand soudain, je sursaute en remarquant le visage livide d'Aoba. Le genre de visage qui te fait bégayer et que tu te demande si ça va bien se passer... Ou pas. Puis il m'attrape la main et nous sortons du café avec hâte. Le temps de reprendre mes esprits, j'arrive à peine à articuler un :

"Hé ! Qu'est ce qui se passe ?"

Pourtant je me retourne vite fait et remarque alors une silhouette foncer droit sur nous. Un des deux espions, qui prévient l'autre en parlant dans un talkie-walkie, nous a retrouvés et semble bien déterminé à nous poursuivre. Ce que j'ai du mal à comprendre, c'c'est la raison pour laquelle Aoba fuit en faisant cette tête. Vous savez, cette tête traumatisée. Je doute qu'il l'ai reconnu, donc je me demande bien ce qui lui fait peur. Après tout si quelqu'un doit être emporté ce sera moi. Lui, il ne risque rien après tout. Surtout qu'hormis cet homme, il n'y a personne.

Qui fuit il ?

Messages : 657
Wishes : 150

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Terminé][Reck-Foller Building] Une fuite à un c'est bien, une fuite à deux c'est mieux   Mar 7 Mar 2017 - 18:16

Une fuite à un c'est bien, une fuite à deux c'est mieux

J
e n'ai même pas fait attention aux visages surpris qui nous ont regardé sortir du café comme des dératés. Nemesis m'a demandé ce qu'il s’était passé pour que je fuis de cette façon mais je ne lui ai rien répondu, trop préoccupé par l’image de cette chose noire, accrochée à ce type. Et en voyant que la jeune fille ne dit rien, je me dis qu'elle a dû voir nos poursuivants.
Je jette un rapide coup d'oeil à mon tour et observe avec effroi que la créature m'a remarquée.

John…


Le nom du contractant me traverse l'esprit : je l'avais pratiquement oublié avec tout ça…
Comment faire pour le joindre ? “Hey John, je suis poursuivi par une de ces créatures qui veulent me bouffer, tu peux venir m'aider ?“ Très mauvaise idée...
Déjà que j'ai l'air louche alors si je passe ce genre d'appel devant mon interlocutrice : elle me croira fou à lier.
Je vais devoir me débrouiller seul sur ce coup… enfin… le temps que Nemesis ne soient plus poursuivie elle aussi.
Courant à travers la rue, je sais que s’ils nous rattrapent, non seulement ma comparse se verra enlevée mais en plus je me ferais tuer.

Que faire ?


Il faut vite que je trouve une solution à la situation et cette fois-ci le coup du baiser volé, même si je culpabilise toujours, ne sera d'aucune utilité.

On a pas beaucoup de temps…


Plus on attend et plus la chose se rapproche… mais étrangement… Elle n’est plus sur l'homme en noir au loin. Non, elle fonce vers moi a une allure folle !
On se rapproche d'une intersection mais trop tard, la créature est sur le point d’asséner un premier coup.

- Abunai* ! Crié-je à la jeune fille en la poussant sur le côté au moment où l'on dépasse l'embrasure du chemin tandis que je ressens une douleur qui me coupe un peu ma respiration sur l'instant avant de me retrouver projeté plus loin à cause d'un coup de griffes porté par le monstre.


Roulant au sol, j'ai mal au dos mais ma veste m'a un peu protégé donc je pense ne pas être gravement blessé, enfin je n'en sais rien, je ne sais pas de quoi mon dos à l'air en ce moment.
À terre et quelques peu égratignés, je tente de me relever en me redressant doucement avec mes bras avant de regarder autour de moi, essayant de repérer Nemesis à l'endroit où elle a atterri en principe.

- Cours ! Lui fis-je paniqué avant de remarquer la chose responsable de cette situation.


Le monstre n'a pas l'air très malin puisqu'il s'est retrouvé à terre en me frappant mais il s'est relevé bien vite puisqu'il s'apprête à me sauter dessus. Le regardant avec effroi, en un réflexe je roule sur le côté pour l'empêcher de me toucher alors que ce dernier perd son équilibre une nouvelle fois en ratant son attaque et j'en profite pour me relever rapidement mais le prédateur semble prêt à se remettre debout dans quelques instants.

Kuso*…!


Je n'aime pas du tout ça…
J'ignore si la jeune fille est partie mais je ne vois plus l'homme en noir dans les parages, ma comparse ne risque rien : il n'y a que moi qui suis en danger face à ce truc.
En même temps vu la situation, je doute qu'elle ai bougé puisqu'elle ne peut rien voir.
Enfin, je n'ai pas le temps de faire quoi que ce soit… Je reporte donc les adieux à plus tard et décide en quelques fractions de secondes de taper un sprint à travers la rue pour semer mon poursuivant.
Heureusement je peux encore courir : c’est un miracle, je me dis que j'ai peut être une chance...
Je suis paniqué et j'ai peur de ne pas pouvoir y arriver bien évidemment mais je me sens coupable de la laisser seule comme ça, sans explications…

Une autre fois peut être…


Pensé-je en courant.

Hrp + chtite traduction:
 




Informations rp:
 

signa:
 

Awards 2017:
 
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Terminé][Reck-Foller Building] Une fuite à un c'est bien, une fuite à deux c'est mieux   Mer 8 Mar 2017 - 23:40

ft. Aoba

ft. Aoba

「 Courage, fuyons ! 」
En entendant soudainement Aoba me crier de courir, j'ai le réflexe d'obéir et de me planquer dans un recoin au fond d'une ruelle. J'hésite un instant à lui courir après pour comprendre ce qu'il se passe, mais ce serait juste inutile d'insister. De toute façon il n'a pas l'air enclin à discuter. D'un côté c'est tant mieux.

Un soupir s'échappe de ma bouche.

J'aurais eu envie de l'aider et j'ai déjà bien assez de problèmes toute seule. Mais pourtant je me sens coupable de l'avoir laissé s'enfuir. Ou plutôt... De m'être enfuie. Une fois les bruits de pas plus faibles, je passe ma tête en dehors de la ruelle pour remarquer deux ombres s'éloigner au loin.

Aoba...

J'espère qu'il va survivre. Même si je me demande bien pourquoi c'est lui, qui fuit l'espion qui ME suivait. Perplexe, je fronce les sourcils avant de sortir de ma cachette, les jambes tremblantes... Je passe une main sur mon front en me laissant glisser le long du mur. J'ai hâte de rentrer chez moi. Je me relève, l'esprit encombré par l'image d'Aoba... Puis direction la maison, bras ballants et visage dépité.

Allez, démerde toi pour survivre, Aoba...


HRP : Je pense que je vais fermer le rp, mp moi si tu veux qu'on relance, même si je pense pas reprendre de rps avant que je devienne Nephil (sinon je vais avoir une réserve inépuisable xD)

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Terminé][Reck-Foller Building] Une fuite à un c'est bien, une fuite à deux c'est mieux   
 [Terminé][Reck-Foller Building] Une fuite à un c'est bien, une fuite à deux c'est mieux
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Building Game(s) et autres map..
» [règle] L'initiative, la fuite et la Rune de Lenteur
» Fuite dans la nuit [Récit - à lire uniquement]
» [GW2] Fuite d'images inédites!
» En combien de temp l'avez vous terminé ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fate of Wishes :: Palema :: Quartier Nord :: Archives-