Un mystérieux petit animal croise votre route : Je souhaite que tu passes un contrat avec moi. En échange, j'exaucerais n'importe lequel de tes voeux.
 

Partagez | 
 [Terminé][Rue banale] Il était dans ma maison !

Invité
MessageSujet: [Terminé][Rue banale] Il était dans ma maison !   Ven 6 Jan 2017 - 20:19
Terrain de jeu:
 


ft.

ft.

「 Il était dans ma maison ! 」


Je suis actuellement en location dans un appartement tout ce qu'il y a de plus charmant. Malheureusement, je ne m'en contente pas étant donné qu'il y a autour de moi "ces choses là". Vous savez, des "voisins". Ces gens qui épient tous vos mouvements en bavant sur votre dos quand vous êtes retourné. Qui essayent de vous dresser avec la politesse d'un hérisson et un regard de pigeon en pensant que vous avez une tête à respecter leurs règles débiles... Du coup, ne supportant pas le vis à vis, j'ai fait construire cette charmante petite villa au coin d'une rue classique du quartier Nord, dans un coin calme et où la végétation légère y ajoute une touche de calme supplémentaire.

Je ne me suis encore jamais rendue au chantier, qui se déroule non loin de mon appartement actuel. Je me décide donc à y passer un morceau de la matinée, sachant qu'il est super tôt et que les ouvriers n'ont pas encore dû commencer leur ouvrage. Très vite, je me retrouve dans la ruelle, mes doigts cachés dans les poches de mon manteau. Il fait tellement froid que j'ai presque l'impression d'halluciner quand je remarque des fondations déjà bien avancées sur mon terrain. Eh bien ! Quand ils parlaient de rapidité, je ne pensais pas qu'ils étaient si rapides que ça. Je soupire en poussant quelques gravats qui m'empêchent de passer.

Hormis des tas de cailloux, des trous et des planches un peu partout, c'est étrangement trop calme pour être désert. Je sens comme une présence mais c'est étrange à une telle heure alors que le soleil commence tout juste à se lever loin de nous. Je me penche alors, avançant vers les zones que je ne vois pas tout en chancelant sur morceaux de bois au milieu du chemin.

Ne pas se fouler une cheville maintenant par pitié. Il reste encore de lourds cartons à ramener dans ma piaule !

Puis j'aperçois alors une silhouette, enfin du moins un morceau qui doit être une espèce de jambe, apparaître comme par magie derrière un mur. Je sursaute et reste en équilibre sur ma planche avant de demander d'une voix surprise :

"Eh vous ! Attendez !"


Dernière édition par Nemesis de la Rose le Jeu 12 Jan 2017 - 23:45, édité 1 fois

Messages : 1591
Wishes : 117

avatar
N-Bras droit
MessageSujet: Re: [Terminé][Rue banale] Il était dans ma maison !   Sam 7 Jan 2017 - 19:48

Il était dans ma maison !

Nemesis de la Rose
Et Rekor Veroth.

    Aujourd'hui, je me mouillais les mains. J'ai toujours considéré que les meilleurs leader, les meilleurs patrons, ou les meilleurs chefs en règle général, sont ceux qui sont passé par toutes les activités qu'ils dirigent maintenant. Entre autre, ceux qui ont gravi les échelons, pas ceux qui ont fait une école. A quelques exceptions prêts selon les domaines cela dit.
  Mais ici, mon rôle de Bras-Droit, je le voyais dans ce cas de figure. Hors je suis rapidement passé de Choisi, à Bras-Droit. Je n'ai pas vraiment eu le temps de récupérer des responsabilités petit à petit, en passant Accompli, puis l'un des trois grades, commandant, et enfin à la plus haute place, Élu(e) exclu. Alors depuis que Juliet m'a officiellement annoncé, je dois bien avouer que je ne chôme pas. Quel bonheur de n'avoir à dormir que trois heures par nuits, ça m'aidait beaucoup pour tester un peu tout ce qu'on attend de moi.
  Et depuis quelques jours, je me suis mis en tête de voir comment se préparaient les mission qu'on offre aux jeune Nephils, ces missions tests. J'en ai déjà lancée une avec Mishuki, un jeune Nephil prometteur et plutôt sûr de lui. Mais cette mission était spéciale puisque je l'avais accompagné, là je passais sur un autre format. Je repérais le terrain de potentiels nids d'Ombres de niveaux variables, notais les risques, et préparais le tout, pour essayer d'envoyer un groupe de nouveaux, leur demander un rapport ensuite. Il y avait d'autres Nephils pour le faire. Mais j'ai besoin de voir comment ça se passe.

  Et me voici, dans le Quartier Nord. Ouvrant des Kekkaï par endroits, endroits susceptibles de contenir des petits nids pour débutants. Notamment tout ce qui se trouve être chantiers, bâtiments plein d'appartements, et compagnie. Et aujourd'hui, c'était un bâtiment en construction, un genre de Villa. J'avais peu d'espoir, en soit c'était trop petit, trop récent pour contenir des Ombres. Mais sait-on jamais. Les chantiers, et les hommes qui y travaillent, sont parfois une aubaine pour ces monstres.
  Mais pour ce début de mâtiné, c'était un ratage donc. Un sacré ratage. Parce que si l'exploration s'était faites dans un Kekkaï. Il y a bien un moment où j'avais décidé de le refermer, ne serait-ce que pour observer les environs du quartier, voir les activités humaines, à cette heure-ci je savais le chantier pas encore en route, donc tout me paraissait tranquille.
  Jusqu'à ce qu'un imprévu pointe le bout de son nez. Ou sa voix. Une voix de femme qui ne pouvait s'adresser qu'à moi, quelle était la possibilité qu'on soit plus de deux ici, et qu'elle interpelle quelqu'un pile lorsque j'apparais... Rouvrir un Kekkaï était une possibilité, mais je ne savais pas à quel point elle m'avait vu.

  Je préférais donc me tourner vers la voix, remarquant donc le faible équilibre que chacun devait conserver en soupirant. C'était pourtant bien pensé.. Personne à cette heure-ci, le moment de fermer le Kekkaï, et pourtant... Pépin.
  Maintenant la vrai question, était de savoir comment prendre l'action. Elle n'avait pas une carrure de femme de chantier, donc elle n'était pas en avance pour 'travailler'. Maintenant... Comment j'engage la conversation sans paraitre trop louche.. Dans un cas, je me mets tout de suite sur la défensive et c'est louche, dans l'autre je peux toujours...

"Qu'est-ce que vous faites là ? C'est plutôt déconseillé de se promener sur des zones en travaux comme ça, vous risquez de finir blessée."

  Oui, au lieu de la défensive, autant la mettre en tord au moins comme moi. J'ai rien à faire là non plus, mais tant pis, partons là dessus, en espérant pouvoir paraitre normal par la suite. Ou au pire, même si je ne parait pas normal, tant que je passe juste pour un humain étrange, ça ira.



Des tas de choses à mettre ici:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Terminé][Rue banale] Il était dans ma maison !   Sam 7 Jan 2017 - 22:25


ft.

ft.

「 Il était dans ma maison ! 」
"Qu'est-ce que vous faites là ? C'est plutôt déconseillé de se promener sur des zones en travaux comme ça, vous risquez de finir blessée."

Je ne peux réprimer un rire quand j'entends ma réponse, basculant presque de ma planche direction la boue toute collante juste la devant moi. Je reprends mon équilibre en l'observant plus directement, une moue d'incompréhension se dessinant sur mon visage incrédule :

"A vrai dire, je venais voir les avancées de ma maison. M'voyez, ce chantier m'appartient en quelque sorte."

Puis je ris plus franchement avant de re-réflechir à son apparition divine venue d'une dimension parallèle. Et je croise alors les bras devant moi en souriant :

"La vraie question, c'est qu'est ce que vous faites là ?"

A cette heure généralement, à part un chat errant, quelques pigeons et des sdf on ne croise pas grand chose dans les rues. D'ailleurs on ne croise pas du tout de sdf au quartier Nord, ce qui veut forcément dire qu'il n'en est pas un. Je soupire en me perdant moi même dans mes pensées, m'approchant un peu plus près pour observer le bonhomme. Grand, aux cheveux bruns un peu en bataille, il n'a rien du psychopathe venu saccager mon terrain. Et puis il ne semble pas venu la pour une bonne raison tout court d'ailleurs. Je pourrais jurer qu'il erre ici comme il pourrait le faire n'importe où ailleurs. Alors soit, ça ne me gêne pas dans le fond qu'il se balade sur le chantier, ce qui m'inquiète c'est le pourquoi du comment.

Sur mes gardes, je suis soulagée de constater qu'il n'a ni accent français, ni vêtements ressemblant de près ou de loin à la garde rapprochée de mon père. Ceci dit, j'attends sa réponse avec méfiance malgré mon visage empli de sympathie. S'il venait à me donner une réponse qui ne me satisfait pas, je crois que je serais capable de l'emmerder à un point pas possible juste en le suivant partout et le harcelant de questions. Par exemple comment il peut être invisible et apparaître comme une fleur comme si de rien n'était. Alors soit mon esprit me joue des tours, soit Palema est un lieu hanté et cet homme est un fantôme.

"Vous êtes une sorte d'esprit ? Vous pouvez vous téléporter ?" Ajoutai je les yeux brillants.

Messages : 1591
Wishes : 117

avatar
N-Bras droit
MessageSujet: Re: [Terminé][Rue banale] Il était dans ma maison !   Dim 8 Jan 2017 - 18:47

Il était dans ma maison !

Nemesis de la Rose
Et Rekor Veroth.

    J'allais me diriger vers elle en la voyant perdre l'équilibre, mais m'arrêtait au milieu du mouvement, l'observant reprendre sa position sans dégâts, me redressant plutôt face à elle, l'air sérieux mais détaché. En soit la situation était inconvenante, j'avais juste envie de partir, et continuer ce pour quoi j'étais dans le Quartier, mais tant pis, je devais assumer cette petite erreur.
  Sa maison donc. Ou plutôt le chantier de sa maison. Bien sur, il fallait que ce soit le genre de personne devant laquelle je perds la moitié des excuses possible à ma présence. J'ai pas une tête de gars de chantier, ni de clochard, j'ai pas vraiment l'allure d'un saboteur ou d'un voleur non plus, chose qui aurait pourtant pu me permettre de justifier une fuite à grand pas de course. Ce qui était encore possible, après tout elle aurait bien du mal à me rattraper si au premier détour d'une rue je pouvais ouvrir un Kekkaï...
  Mais bon, il fallait parfois savoir se contenter de ses moyens humains pour se défaire d'une situation ennuyante. Et celle-ci entrait justement dans cette fameuse phase d’ennui lorsqu'elle me retournait ma question. Que dire.. J'avais aucune autorisation pour me trouver ici, et comme je le pensais juste avant, la moitié des alibis faciles étaient déjà grillés.
  Et mon salut vient peut-être de sa question suivante. Elle m'avait bien vu apparaitre de nulle part, malgré le champ de vision obstrué au début, j'étais sorti du Kekkaï devant elle. Et pour sortir de ce genre de pétrin, il n'y avait qu'une réaction possible quand on nous posait une question illogique dans un esprit humain. J'ouvrais grand mes yeux en reculant la tête, la surprise se figeant sur mon visage et dans ma voix.

"Un esprit ? Téléportation ? Euh... Quoi ?"

  Je laissais quelques secondes passées, reprenant un peu contenance comme si j'oubliais sa question censée être étrange pour un humain qui serait juste de passage dans un chantier interdit. Avant de rebondir plutôt sur la première question, autant répondre tout de même, un alibi le plus nul possible, justifiant l'oublie après une question anormale.

"J'ai cru voir quelqu'un de ma connaissance entrer ici pour être honnête. Le genre de connaissance qui valait de rentrer dans un chantier comme celui-ci simplement sur la base d'un simple coup d’œil trompeur."

  Vague, mais pas trop. N'importe qui pourrait s'imaginer quel type de relation peut pousser à suivre une intuition complètement loufoque. Le fameux 'juste au cas où..' n'est-ce pas ? Et je prenais le temps d'imaginer une suite à l'histoire, dans le cas où la propriétaire venait à se montrer un peu insistante sur mon histoire.
  En espérant que le tout  ne prendrait pas trop de temps, je ne dors peut-être presque plus la nuit, mais ça ne m'empêche pas d'avoir d'autres choses à faire, et un temps réduit.



Des tas de choses à mettre ici:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Terminé][Rue banale] Il était dans ma maison !   Lun 9 Jan 2017 - 11:24

ft.

ft.

「 Il était dans ma maison ! 」
"Mais par quel miracle aurait-il pu lui aussi disparaître comme un flocon de neige au soleil ?"

Je crois les bras, visiblement sceptique et je suis incapable de réfléchir correctement à son excuse. Imaginons que ce soit effectivement le cas, ça ne justifie pas son apparition soudaine, bien que je peux comprendre que la vision de quelqu'un de très important puisse provoquer de fortes poussées d'adrénaline, je ne l'ai pas vu dans la rue, ni dans le terrain adjacent qui est clôturé. Certains détails m'échappent. A la rigueur, la question du pourquoi me devient soudainement moins considérable.

"Je veux bien croire votre histoire. Sauf que vous ne m'enlèverez l'image de votre apparition. Comment vous avez pu faire une telle chose ?"

S'il ne répond pas, je pense que je m'enfuis et j'appelle la police. D'autant plus que s'il ne me répond pas, c'est que je n'ai pas rêvé et je ne sais pas si c'est vraiment rassurant. Je me tiens sur mes appuis un peu hasardeux, prête à détaler comme j'ai dû le faire des dizaines de fois depuis mon arrivée à Palema. Soudain la planche bascule et moi avec. Bon, bah direction la boue ! Je lâche quelques noms d'oiseaux en tombant, prête à me ramasser, et surtout à ne pas réussir à m'enfuir si la situation l'impose.

Bien joué Nemesis. Franchement, beau jeu.

Messages : 1591
Wishes : 117

avatar
N-Bras droit
MessageSujet: Re: [Terminé][Rue banale] Il était dans ma maison !   Lun 9 Jan 2017 - 19:57

Il était dans ma maison !

Nemesis de la Rose
Et Rekor Veroth.

    Par quel miracle ? Celui où je ment, et je raconte une anecdote possible, mais partiellement fausse, la seule vérité étant que cette connaissance, je ne la rattraperai jamais. En soit, je prétendais avoir halluciné, rien de plus. Je haussais donc les épaules, montrant un parfait scepticisme dans mon regard, la réponse logique se faisant.

"Tout simplement parce que ce que j'ai vu, mon esprit l'a imaginé. Décevant certes, mais ça arrive à plein de monde."

  Mais elle ne voulait pas démordre de mon apparition soudaine. Merde, en voila une du type insistante. Comment je gère ça ? Faudrait pas qu'elle se mette en tête des trucs et qu'elle en parle partout, le monde des contractants est censé rester caché. Je crois qu'il est temps de sortir mon As. Celui qui marche avec tous les humains qui ne partagent pas ma passion humaine. Parler comme un scientifique. Ca a le don d'énerver. Et souvent de faire oublier la question, parce qu'on a plus envie de l'entendre.

"C'est simple. Comme j'ai imaginé ma connaissance, et l'ai perdu de vu, votre esprit vous a joué un tour. Vous ne m'avez simplement pas vu, et après quelques instants vous m'avez repéré. Les gens n'apparaiss..."

  HO PUTAIN ! La gourde ! Enfin c'est ce que j'aurais pu exclamer si j'étais du genre à laisser mes mots sortir tout seul. Et si j'étais du genre à faire ce style de critiques. Cela dit, réflexe oblige, je la vois bien chuter comme elle a déjà failli le faire une fois. Peut-être même que si ce n'était pas la seconde, j'aurais pas réussi à la rattraper, mais fort heureusement, ce coup-ci c'était le cas.
  Attrapant l'un de ses bras, et plaçant ma seconde main sur la hanche opposée, j'arrivais à maintenir un équilibre assez précaire. Moi aussi sur des planches peu stables. Et la voix pas franchement heureuse de la situation je lui intimais, par pitié..

"Évitez de remuer.. Ou alors on a droit à un aller-simple chacun jusqu'à la laverie.."

  Et Dieu seul sait, enfin si je croyais en Dieu, et si il savait des choses, que je n'ai pas envie de faire ce genre d'aller-retour maintenant. Déjà parce que tous mes vêtements sont au QG, donc un bel aller-retour rien que pour ça. Et ensuite parce que... Merde une laverie, l'ennuie le plus total d'une vie...



Des tas de choses à mettre ici:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Terminé][Rue banale] Il était dans ma maison !   Mar 10 Jan 2017 - 1:17


ft.

ft.

「 Il était dans ma maison ! 」
Une main me rattrape alors, enfin à bout de bras, et je sens la planche osciller sous mes pieds. Potentiellement, c'était prévisible. Véridiquement, je suis très bête. Je rougis légèrement en me retenant de justement ne pas gigoter, avant de revenir sur ma dernière pensée. Ça m'intéressait ce qu'il disait ! Parce que ça expliquait les choses et c'était ce que je voulais. Et ce que je veux toujours. J'observe la boue du coin de l'oeil, grimaçant légèrement en me demandant comment on allait s'en sortir, puis repose mon regard sur mon interlocuteur visiblement irrité.

"Pardon, je ne voulais pas vous mettre dans cette situation. Si on tombe, je payerais la note."

Puis je tends doucement le bras vers ce qui doit être un des piliers de l'entrée de ma villa - ou du moins est censé le devenir, et pose mes doigts sur la pierre. Si ça peut donner un peu d'équilibre... Malheureusement, je suis au maximum de ma range, c'est à dire que je peux m'y appuyer, mais difficilement nous pousser pour nous redresser. Je me maudis mentalement, avant de détendre

Ou du moins essayer de détendre...

L'atmosphère un peu tendue de cette situation.

"Vous disiez donc ? Ce genre de phénomène dure à peine quelques secondes. Hors l'endroit était relativement dégagé et j'aurais dû vous voir avant... A moins qu'en plus vous soyez doté d'une grande vitesse et que mes yeux n'aient pas eu le temps de vous apercevoir... Auquel cas..."

Je m'arrête, consciente qu'actuellement je parle un peu toute seule, ou face à un mur comme on veut, et soupire tout en ressentant des fourmis dans le bras. Je bouge délicatement les pieds pour mieux repartir le poids sur la planche et récupérer un peu de stabilité, puis attends un peu bêtement qu'il ait une meilleure idée que la mienne, relativement inutile je dois l'avouer... J'ai vraiment le don pour empirer les choses...

Messages : 1591
Wishes : 117

avatar
N-Bras droit
MessageSujet: Re: [Terminé][Rue banale] Il était dans ma maison !   Mar 10 Jan 2017 - 19:26

Il était dans ma maison !

Nemesis de la Rose
Et Rekor Veroth.

    Je secouais vaguement la tête, négativement, à sa proposition. Me payer la note, qu'est-ce que j'en ai à fiche, je gagne bien ma vie, et je paye plus de logement grâce à mon rôle et mon habitation chez les Nephils. Cela dit elle peut pas être au courant, mais bref.

"Vous en faites pas pour la note, ce qui m’ennuierais, c'est le temps perdu surtout. Et au mieux, il suffira de ne pas tomber."

  Et ça, ce serait le mieux. Je la vois doucement bouger, essayer de s'appuyer sur quelque chose, du coup je me contente simplement de maintenir l'équilibre le temps qu'elle y parvienne. Et une fois fait... Bon, elle peut pas se redresser. On a l'air fins, très fins. Je voulais juste faire du repérage pour des Ombres, pas l'école du Clown.
  Bref, puisqu'elle avait un appuie...

"Bon, je lâche, je me redresse, et je viens vous aider à pas patauger."

  Après un petit élan, je lâchais donc la fameuse propriétaire en me propulsant un peu en arrière. Histoire de ne pas tomber tête la première. Chose que je réussi parfaitement, par chance ou par habitude. Pas de cette situation exact, mais de devoir jouer sur l'équilibre, de combattre, et toutes sortes de choses. Ça forge un peu ce genre d'actions. M'enfin.
  Elle lâche pas le morceau, faut reconnaitre qu'elle est butée. Bon, du coup je fais le tour, rejoignant les planches adjacentes aux siennes.

"Bon.. Je suis pas non plus expert du cerveau, donc je pourrais pas expliquer tout ce que vous avez vu. Ou bien, pas vu, dans ce cas précis."

  Hmm.. Ok, autant prévenir.

"Si vous me traitez de pervers, je vous laisse tomber dans la boue. Vraiment."

  Dans un soupire je viens donc l'attraper par la taille, la laissant lâcher son fameux piliers et la ramenant à bon port. Au moins jusqu'à la prochaine gaffe. Je regarde rapidement la sortie, en commençant à m'y diriger. Sans me presser, je prend pas la fuite, rien de louche. Simplement si elle veut continuer à me harceler, autant le faire quelque part où on ne risque pas de chuter à chaque mouvement, et chaque pas.



Des tas de choses à mettre ici:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Terminé][Rue banale] Il était dans ma maison !   Mer 11 Jan 2017 - 18:01

ft.

ft.

「 Il était dans ma maison ! 」
Sur le coup, je suis assez surprise de son mouvement, puisqu'il s'envole et retombe quelques mètres plus loin l'air de rien. Moi si j'avais fait ça, je serais tombée en arrière et je serais actuellement roulée en boule dans la boue. Ou alors je me serais tuée. Genre coup du lapin, quelque chose comme ça. Il m'annonce ne pas être spécialiste du cerveau, ce qui m'arrange d'un côté parce que je dois avouer qu'un cours de biologie ne me tente pas trop dans ce genre de situation. Dit la fille qui pense à haute voix et qui met tout le monde dans la merde - ou dans la boue, faut voir.

Soudain, il me soulève par la taille en précisant qu'il y avait une probabilité de me lâcher dans la boue. Un aller simple pour la gadoue, non merci. Donc je préfère ne rien dire du tout, gardant le silence, le regard fixé vers lui quand il s'en va. Mais attends ! Je ne suis pas satisfaite de cette réponse ! J'avance en courant vers lui, en faisant attention de ne pas tomber comme une chiasse sur le sol. Ça va, je me suis déjà bien assez affichée pour aujourd'hui. Une fois à ses côtés, je marche à son rythme en fredonnant légèrement l'air de rien. Je ne suis pas prête à lâcher l'affaire. Puis je lui dis d'une voix insouciante :

"Je dirais magicien plutôt que pervers. Vous pouvez m'apprendre votre technique ?"

Niveau lourdeur, j'ai un certain talent paraît il...

Messages : 1591
Wishes : 117

avatar
N-Bras droit
MessageSujet: Re: [Terminé][Rue banale] Il était dans ma maison !   Jeu 12 Jan 2017 - 21:27

Il était dans ma maison !

Nemesis de la Rose
Et Rekor Veroth.

    Je retiens pas le soupire qui passe mes lèvres lorsque je l'entend me suivre, me rattraper, et continuer à marcher avec moi, nous retrouvant rapidement devant sa résidence en construction. Un magicien ? Elle démord pas. Mais vraiment. C'est terrible tout ça, je veux dire... Comment je garde le secret, alors que mentir ne sert à rien ? Elle va juste me coller toute ma vie. Genre un coquillage qui s'agrippe à son rocher, et qui ne le lâche plus.
  Je m'arrête et me retourne doucement vers elle, le regard blasé je crois. Par autant d'insistance. Blasé par le peu de réponse que je peux inventer, j'ai déjà balancé tout ce que j'avais à balancer juste avant. Je peux pas compléter, et si je change maintenant, c'est un aveu de mensonge. Bref..

"Vous confondez magicien, et mage je crois. Vous êtes entrain de vous imaginer que je suis un surhomme, Superman ou un truc du genre. Je dirais plus un mage donc. Le magicien, c'est le type qui coupe les pauvre femme dans des boites, et les reconstitue juste après sous les applaudissements du public."

  Quoi que. Ça, c'est un prestidigitateur, pas sur que magicien corresponde parfaitement. Mais elle me crois capable de téléportation, ou d'hyper-vitesse. Bon, la première, je peux pas lui en vouloir, c'est l'impression que donne un contractant qui apparait devant un humain.
  Bon... Comment je m'en débarrasse... Une idée germe doucement, même si ça va lui faire croire à encore plus de complot illuminato-amérindien-vaudou-magico-fantaisiste. Mais tant pis, si je suis plus là pour y répondre, c'est bon non ? Ça se tente...

"Bon.. Vous voulez que je vous montre un truc réellement impressionnant ? Après je vous explique mon tour, mais ce sera le seul. Un magicien ne dévoila jamais ses tours.. Normalement."

  J'avais encore cet air blasé, mais presque un peu plus gentil. Genre, "allez, je peux bien lui faire une fleur". Je suis sûr que je suis convaincant.

"Tournez-vous, environ dix secondes, et vous vous retournez encore."

  De toute façon, si je cours, elle m'entendra et se retournera, je pense pas qu'elle risque grand chose. Ma chance étant que la rue est déserte, donc y'a pas d'autres humains qui me verront disparaitre d'un coup.
  Alors j’attends qu'elle s’exécute, observant qu'elle ne garde pas les yeux vaguement tournés vers moi. Et je tend mes mains à peine, ouvrant un Kekkaï silencieux. De toute façon ça fait pas vraiment de bruit un Kekkaï, mais disons que je faisais en sorte de ne pas faire de bruit en bougeant les bras. Et paf...
...
...
  Silence.
  Pas de question. Haaa... Le pied. Je veux bien recruter des humains. Comme Alys. Mais uniquement dans des situations qui s'y prêtent réellement. Et quand je sens un minimum d'intérêt dans la recrue. Là.. Bon. Elle a peut-être du potentiel. Mais je suis juste pas dans l'idée de recruter, et ses questions m'ont réellement retardées. Je vais me rendre dans une ruelle qui a été prise par mon Kekkaï, et rentrer au QG, pour être sûr de ne pas la recroiser.
  Et quand je reviendrais pour reprendre mon activité, j'éviterai les rues du coin.. Merde.. Ce que j'ai été obligé de faire juste pour fuir une humaine..

...

...

  Le pire.. C'est qu'elle avait raison d'être curieuse.. Au final.. Elle m'a vraiment vu apparaitre..



Des tas de choses à mettre ici:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Terminé][Rue banale] Il était dans ma maison !   Jeu 12 Jan 2017 - 23:40

ft.

ft.

「 Il était dans ma maison ! 」
Ça se passe un peu vite pour que je puisse refuser, alors je me retourne et joue le jeu. J'ai hâte qu'il me dise comment il fait ! Mais le temps me semble un peu long, et malgré le fait que je n'entende pas un bruit, je me retourne et remarque qu'il a disparu. Non mais c'est pas possible cette histoire ! Et puis, pourquoi m'avoir abandonnée là comme ça ? C'est pas sympa ! Je suis vraiment si inintéressante ?

Je crie alors dans la rue même si je sais qu'à part réveiller les résidents, je vais pas faire grand chose d'utile :

"T'es franchement pas sympa le mage-magicien ! Je vais en parler partout et tu resteras pas discret très longtemps, je te donne ma parole !"

Puis dans ma tête, une machination diabolique se met en route. Je vais me venger, parce que c'est franchement pas cool d'abandonner quelqu'un comme ça. Et puis au moins avec un peu de chance ça le fera revenir et je pourrais avoir le fin mot de l'histoire.

Ouais, parce que ce mec a disparu. Et en l'espace de 10 secondes, c'est impossible. Sans faire un bruit, sans un mot. C'est impossible. Pour ce que je connais de ce monde, je suis sûre que personne n'a ce talent. Personne d'humain en tout cas. C'est sur cette idée un peu abstraite que j'avance dans la rue en soupirant, soudainement triste à l'idée que je ne peux pas être amie avec tout le monde. Je le savais, mais le vivre en vrai, c'est plus dur que je ne le pensais. Visiblement la liberté à son lot de mauvaises surprises...

Mais rassure toi magicien, je n'ai pas dit mon dernier mot.

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Terminé][Rue banale] Il était dans ma maison !   
 [Terminé][Rue banale] Il était dans ma maison !
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Re: rentre dans la maison de costal clash
» Comment deminuer le nombre d'habitants dans une maison?
» Femme et chat, dans la maison ; homme et chien, hors de la maison. [Panamee]
» Sims qui ne veulent pas allez dans une maison
» utilité du cochon dans la maison ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fate of Wishes :: Palema :: Quartier Nord :: Archives-