Un mystérieux petit animal croise votre route : Je souhaite que tu passes un contrat avec moi. En échange, j'exaucerais n'importe lequel de tes voeux.
 

Partagez | 
 [terminé]Celui qui a une promesse à tenir - Maël Fallen [Prévalidé]

Messages : 69
Wishes : 48

avatar
Humain
MessageSujet: [terminé]Celui qui a une promesse à tenir - Maël Fallen [Prévalidé]   Jeu 16 Fév 2017 - 13:35
Fallen Maël




Informations générales

¤ Identité ¤
¤ Nom : FALLEN
¤ Prénom : Maël
¤ Âge : 23 ans
¤ Activité : Enseignant d'une classe de CM1
¤ Provenance de l'avatar : Kuchiki Byakuya du manga Bleach


¤ Description physique ¤
Maël est plutôt bel homme et fait tourner quelques têtes.Il n'a pourtant pas un physique spécial, il n'est pas spécialement musclé pire encore, il est plutôt svelte. Atteignant (en trichant un peu) le mètre quatre-vingt pour soixante dix kilos, il fait plutôt partie des crevettes ! Un gros bras éméché aura tôt fait de lui chercher des noises tant son physique semble frêle. Un visage aux traits fins, une éternelle expression patiente et neutre, des yeux gris/bleus et de longs cheveux de jais fins. Il n'est pas rare qu'on le prenne pour une femme. Sa voix posée et ferme et son art naturel d'en dire long en peu de mots captive. Beaucoup se trouvent fascinés par sa palabre. Souvent vêtu de kimonos traditionnels l'homme ne passe pas inaperçu. Toutefois, il est plus quotidiennement vu en costume trois pièces noir sur chemise blanche sans cravate. Soyez sérieux, qui se promène encore en kimono en 2017 ?! Vous l'aurez compris, Maël n'a pas de quoi sortir du lot tant par sa tenue que par sa stature. Pire encore, il passe plutôt inaperçu malgré son charme indéniable qui fait rougir quelques mères célibataires...
¤ Description mentale ¤
Réservé c'est le mot. Être concis est un véritable crédo chez lui. Avare en paroles mais pas en informations, il reste malgré tout un pédagogue efficace. Il est un homme à la patience presque sans limite frisant parfois la pure nonchalance. Maël est un homme de principes et de paroles. Il est aussi quelqu'un de particulièrement assidu qui a le retard en horreur autant le sien que celui des autres. Si les longues conversations semblent ne pas faire partie de son passe temps favori, il n'est pas asocial non plus ! Suffit de savoir choisir les thèmes et il est possible d'entretenir la conversation assez de temps pour se rendre compte que c'est quelqu'un d'intelligent et bienveillant. Observateur naturel, il passe le plus clair de son temps à évaluer les personnes sur lesquelles se pose son regard. Si cela en met certain(e)s mal à l'aise, l'homme n'en a cure - ce qui ne manque pas de lui attirer des ennuis de temps à autre, surtout quand la personne offusquée est une brute éméchée ! Aussi, usant et abusant de palabres, il cherchera à éviter le conflit mais quand les choses sont irréversibles alors la fuite ne sera pas une option, il livrera le duel. Il n'attaquera jamais le premier sauf si la vie de quelqu'un d'incapable de se défendre est en jeu.


Histoire

¤ Quoi qu'il t'est arrivé ? ¤
Comment savoir que ce qu'on a perdu est aussi important avant de l'avoir perdu ? Ce vieux dicton n'a jamais été vrai dans le cas de Maël. Lui savait que ce qu'il était sur le point de perdre était tout à ses yeux.
L'homme est le dernier né dans une famille noble japonaise. Une famille française ayant choisi de vivre au Japon pour être plus exact. Il a été élevé dans les pures traditions familiales qui étaient le respect, la politesse et la modestie. La famille Fallen est une famille très aisée ayant fait fortune dans la soie. Edouard et Cassandre Fallen, les parents de Maël étaient tout deux dans la culture de vers à soie et le tissage. Ils revendaient leurs étoffes à prix d'or tant leur travail était reconnu et prisé. Lucas et Héléna étaient de faux jumeau et n'avaient que trois ans de plus que Maël ainsi, ils furent très proches et passèrent beaucoup de temps ensemble au grand bonheur de leurs parents. Une famille unie était indispensable à l'épanouissement de chacun de ses membres. Le choc survint lorsque Maël déclara vouloir voyager vers l'Ouest et découvrir le monde refusant ainsi de reprendre la soierie familiale. Le chef de famille avait rêvé de voir ses trois enfants perpétrer le nom Fallen dans le domaine de la soierie. Il aurait pu se faire à l'idée que son cadet n'ait pas envie de devenir artisan soyer mais quitter le pays pour aller à l'étranger était un blasphème car il n'était pas question d'un simple voyage touristique mais potentiellement d'une nouvelle vie. De longues disputes et discussions stériles s'ensuivirent finissant par faire peser une atmosphère lourde dans la demeure familiale. Edouard Fallen vint voir son fils dans sa chambre une nuit et lui tendit une enveloppe laquelle contenait une certaine somme d'argent. "Suffisamment pour aller où tu veux et te payer une nuit dans un hôtel..." déclara le patriarche. Maël n'eut pas le temps de penser que son père avait enfin accepté son voyage que l'homme, le visage fatigué enchaîna. "Pars au plus tôt, nous ne pouvons plus continuer ainsi. Mais sache que ce départ est définitif. Nous oublierons que nous avons eut un fils qui s'appelait Maël sitôt ton avion en l'air." Et sans laisser le temps à Maël de répondre, l'homme quitta la pièce sans un regard en arrière. Le jeune homme venait tout simplement de se faire bannir de sa propre famille. Personne ne vint assister à son départ de même que personne ne lui avait souhaité bon voyage ni dit au revoir. Il était désormais seul.

Renié, il quittait le pays qui l'avait vu naître sans retour possible. Il avait à ce moment là tout juste dix huit ans. Son père avait dit vrai, le jeune homme avait juste assez pour son aller simple et une nuit dans un hôtel, miteux qui plus est. Devenant alors sans le sou et à la rue, il enchaîna les petits boulots et vécu de l'hospitalité des gens pendant deux ans mais passa quelques nuits dans un refuge de sans abris ou à dormir dans la rue avant qu'un des amis qu'il avait fini par se faire ne l'héberge de façon régulière et le pousse à passer l'examen d'enseignant en candidat libre. Andy - celui qui allait devenir son meilleur ami - avait été éberlué par la culture de Maël et sa façon particulière mais claire d'expliquer les choses et d'apprendre à ceux qui ignoraient. Maël réussit son examen du premier coup mais dû revenir à ses petits boulots quelques temps encore avant qu'une opportunité lui fusse offerte. Au bout d'une dizaine de remplacement, un poste titulaire lui a été accordé. C'était le tournant de sa nouvelle vie, la première brique de sa reconstruction dans l'ouest. Andy et lui se mirent alors en colocation officielle (son ami le logeait depuis un moment déjà à titre gratuit) et Maël commença à oublier ses galères. Il ne fallut pas longtemps pour que Maël se mette à fréquenter Sonja, la sœur d'Andy.

Un mariage fut annoncé et se déroula en petit comité. Naturellement, cela mit fin à la colocation des deux amis, pour qu'une famille se forme, il fallait une demeure propice à cela. Le jeune couple contracta un prêt et acheta une adorable maison en banlieue. Il ne s'était écoulé que trois ans depuis son départ de son pays natal et l'homme avait déjà l'impression que le premier jour de sa nouvelle vie remontait à décennies. Oui, il était heureux. Et lorsque Sonja lui annonça être enceinte à peine un an après leur union, l'homme était au comble du bonheur. La nouvelle fut apporté à sa famille et le futur papa pensa que cela fut une tentative vaine jusqu'à ce qu'il reçut une lettre de sa sœur qui semblait être heureuse pour lui. La lettre était longue, interminable même et on voyait çà et là des taches de larmes séchées. C'était dans les larmes que sa sœur avait répondu mais ce n'était pas des larmes de joie mais de douleur, celle d'avoir perdu son petit frère bien aimé. Héléna raconta à son cadet que leur père était devenu fou, qu'il avait vendu la soierie et restait enfermé dans le dojo toute la journée, que nul ne savait ce qu'il y faisait mais que lorsqu'il ressortait, il avait les yeux rouges. Maël apprit aussi que sa mère était morte, elle s'était suicidé expliquant qu'elle ne pouvait plus vivre avec le poids de ses erreurs passées dont la plus grosse a été d'accepter que Maël soit banni de la famille. Il apprit en fin de lettre que son frère était en route pour Palema pour retrouver son petit frère. La famille Fallen portait alors bien son nom, elle était disloquée, brisée, déchue. Héléna les rejoindrait bientôt, le temps de remplir quelques obligations. Il était devenu impossible de vivre avec leur père.

C'est une fratrie réunie qui apprit alors le décès de Sonja en couche et le pronostic vital engagé pour le nouveau né due à une malformation et une précocité alarmante. Il sembla que toute les prières conjointes d'Andy, Maël, Lucas et Héléna suffirent à donner à ce bébé la chance de vivre. Il s'agissait d'un petit garçon qu'on appela Haru qui signifiait printemps dans une langue de l'Est, la saison du renouveau.
Mais le destin est un farceur cruel et sadique. Le destin est un enfoiré qui se délecte de faire souffrir ce qui ont déjà eut leur lot de malheur. Haru fut retrouvé mort un matin dans son berceau. Cause du décès : morsure allergique d'araignée au cou. Une simple araignée domestique comme il y en a dans tous les foyers... Qui aurait pu prédire qu'il y en avait une dans la chambre du bébé, que cet fichue bestiole irait mordre le petit Haru et qu'il ferait une allergie ? Le gonflement compressa sa trachée et rendit sa respiration difficile. Il s'étouffa sans pouvoir se faire entendre par son père.
Toutes les personnes qu'il aimait étaient elles condamnées à mourir ? Non ! Il le refusait. Il ferait tout pour être en mesure de les protéger, y compris vendre son âme. Il ferait tout pour pouvoir protéger ceux qui en ont besoin !


Un peu de HRP

¤ On veut en savoir plus ¤
¤ Le règlement a été lu et approuvé ? : Ouaip

¤ Bonus : Bon comment je suis arrivé ici, des recherches de forum rp, des topsites, des visites sur des forums inactifs et un peu de chance que diantre ! et me voilà !!! Pas grand chose à ajouter sauf peut être qu'il faut pas lyncher les nouveaux ça fait mauvais genre è_é


Dernière édition par Maël Fallen le Jeu 16 Fév 2017 - 19:55, édité 2 fois
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1563
Wishes : 103

avatar
N-Bras droit
MessageSujet: Re: [terminé]Celui qui a une promesse à tenir - Maël Fallen [Prévalidé]   Jeu 16 Fév 2017 - 19:33
Hello par ici o/ Je m'occupe de ta fiche dès maintenant Wink

Physique/Mental, rien à dire. Le kimono s'explique des origines, ça me va, et j'imagine qu'il en porte pas tous les jours pour aller aux courses ~

Histoire, hmm... Pas moyen de nommer le pays ? C'est juste pour la petite parenthèse mystérieuse ? Genre le Jap-..... PAS DIRE ! Je te laisse choisir, ça dérange pas en soit dans une narration.

Le mot auberge est voulu ? C'est un peu vieillot, même si il existe encore des auberges 'de jeunesse', pour les voyageurs, et compagnie. C'est pas non plus dérangeant, c'est juste pour m'assurer que tu comprends bien que sur le forum, on est bien à notre époque, et pas à l'air Edo-Nobunaga-Shinto-J'y-connais-rien o/

J'imagine que pendant sa période sans le sous, il n'a pas pu dormir tous les soirs chez des gens bienveillant (Hé ! à notre époque j'ai du mal à y croire :3 Je crois pas en le bien de l'humanité /PAN/), comment il a vécu de se retrouver quelques soirs à la rue ? C'est juste un petit détail supplémentaire qui pourrait être sympa, d'autant que ça doit être une période lourde dans une vie.


Et finalement, j'aimerais que la mort, bien que morbide et triste, du fils 'Haru', soit un peu mieux expliqué. Je doute qu'on croit réellement aux fantômes à notre époque, en tout cas pas tant que ça, et une mort inexpliquée chez un nouveau né, c'est pas si fréquent. D'un autre côté, il y a bien la 'mort subite du nourrisson', qui est un peu l'explication des morts de nourrissons, qu'on arrive pas a expliquer CQFD. Grosso-modo, il s'endort, il calme sa respiration... Trop. Il arrête de respirer.
Je te demande pas de choisir ça, mais je peux pas trop accepter qu'à notre époque, il existe un nourrisson qui meurt sans aucune raison, avec des 'traces' qui plus est, et que ça n'affole pas le corps médical entier et la recherche :3



Voila, ces petits changements de fait, je pense qu'on passe déjà à la preval o/


PS : Tin, la vie triste.


Des tas de choses à mettre ici:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1563
Wishes : 103

avatar
N-Bras droit
MessageSujet: Re: [terminé]Celui qui a une promesse à tenir - Maël Fallen [Prévalidé]   Jeu 16 Fév 2017 - 19:56
Et bien, vie tristoune, même si y'a une belle remontée, de SDF a prof des ecoles, c'est beau !


Pré-validé mon cher Byakuya Nii-sama o/ (Sponso by Rukia)


Plus qu'un passage des deux loustiques félins :3


Des tas de choses à mettre ici:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 5927
Wishes : 2305

avatar
KyuBey
MessageSujet: Re: [terminé]Celui qui a une promesse à tenir - Maël Fallen [Prévalidé]   Ven 17 Fév 2017 - 14:14
Fruuuu et bienvenue !

Beuuuuuuuuh c'est triste la mort du bébé et tout, surtout une mort pareille TT Dire que ça arrive vraiment, entre autres MSN. Enfin rien à redire, le personnage a l'air intéressant, à voir ce qu'il donnera en RP.

Fiche validée ! Tu peux dès à présent faire une demande de RP ici pour chercher des topains avec qui t'amuser.

Ce n'est pas obligatoire mais tu peux également te créer un Carnet de Bord dans cette section pratique pour se tenir à jour et savoir où on en est dans son jeu ou ses liens. Si jamais tu dois t'absenter, surtout pense à nous prévenir ici qu'on ne s'inquiète pas.

En tant qu'humain, je t'invite à consulter ce sujet. Si tu as déjà tes pouvoirs de futur Seraph ou Nephil, n'hésite pas à les envoyer au staff via le formulaire disponible dans le sujet précédent pour qu'on te les valide. Si tu n'as pas d'idées, pas de soucis, fais-toi plaisir, joue et on avisera en temps utiles.

Amuse-toi bien parmi nous ! \o/



Voir le profil de l'utilisateur http://zupimages.net/up/17/08/k7rz.png

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [terminé]Celui qui a une promesse à tenir - Maël Fallen [Prévalidé]   
 [terminé]Celui qui a une promesse à tenir - Maël Fallen [Prévalidé]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» J'ai un pseudo à la con, mais je vous prierai de ne m'en tenir grief...
» On en a tous eu au moins un comme celui là
» Celui qui ne sait rien ne peut rien comprendre...
» Base Alpha Tango Zoulou du CSNU[Terminé]
» Recherche bénévol(e) pour tenir la buvette au tournoi du 18 19 octobre à pessac.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fate of Wishes :: L'indispensable administration :: Les fiches :: Les fiches validées :: Humains-