Un mystérieux petit animal croise votre route : Je souhaite que tu passes un contrat avec moi. En échange, j'exaucerais n'importe lequel de tes voeux.
 

 [Agence Collins] La première affaire.[Terminé]
MessageSujet: [Agence Collins] La première affaire.[Terminé]   Ven 3 Mar 2017 - 22:25
Messages : 2465
Wishes : 270
avatar
Description du lieu:
 

Voilà quelques jours que l'agence était ouverte sans que personne n'y vienne. Cependant, cela n'inquiétait nullement Russel. Il faut du temps avant de se faire connaître. Ce fut donc deux jours après l'ouverture que le premier client, ou plutôt, la première cliente vint. Elle se présenta sous le nom de Nicole Steins. Une jeune femme proche de la trentaine qui vit dans les Quartiers pauvres de Palema. Après s'être fait invité à rentrer par Gamaliel qui la laissa s'asseoir sur le canapé et lui proposa un café. Russel avait une vague idée de ce qui se passait grâce au micro mit un peu partout dans l'agence. Il était juste dans la pièce arrière, copieusement assit sur le lit de l'agence à écouter attentivement la conversation.


"Bonjour... Je suis venue vous voir, car je crois être suivit depuis quelques jours. Chaque jour, quand je fais mon jogging, j'ai le sentiment que quelqu'un m'observe...C'est effrayant."

Russel acquiesça intérieurement. Sans contact direct, la police ne va pas bouger sur une simple intuition. Ceci explique pourquoi elle est venue voir un détective. Russel sous l'intermédiaire de l'oreillette de Gamaliel, lui demanda de poser une certaine question.

"Si elle a une bague au doigt, demande lui si elle en a parlé à son mari."

Probablement que Gamaliel devra l'accompagner lors de son jogging pendant quelques jours. Russel les suivrait de loin à partir de jumelle. Rien de bien compliqué.


Awards.
Spoiler:
 



Dernière édition par Russel Blake le Mar 14 Mar 2017 - 12:02, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Agence Collins] La première affaire.[Terminé]   Sam 4 Mar 2017 - 19:12
Invité -
Si on considère que le monde est une pomme, le fait que celui-ci soit habité prenait vraiment toute sa signifiance, songeait Gamaliel qui n’avait rien d’autre à faire à ce moment-là. Après tout, les insectes qui grouillaient à la surface d’un tel fruit et se jetaient, affamés qu’ils étaient, vers la chair de celui-ci ressemblaient aux diverses espèces à la surface du globe, surtout l’homme qui épuisait en quelques instants les ressources s’étant naturellement formées durant un long cycle de maturation. D’ailleurs, si l’on poussait l’analogie jusqu’au bout – ce qui, il faut l’avouer, nécessitait d’exagérer – on pouvait comparer l’exploitation des ressources pétrolières à des vers qui dévoraient les entrailles de la pomme. Arrivé à ce point de sa pensée, le jeune apprenti-détective commença à se dire qu’il n’aurait peut-être pas dû lire le livre qui s’était situé sur sa table de chevet la nuit dernière, et se mit à espérer qu’un client vienne – vu que personne n’avait encore franchi la porte de l’agence depuis qu’il avait commencé.

 Fort heureusement, il fut tiré de ces pensées qu’il ne voulait pas penser mais qui s’imposaient tout de même à son esprit parce que l’ennui et le calme ne lui laissaient pas vraiment le choix, par l’arrivée d’une femme brune, habillée d’une robe qui restait simple – et qui était vraisemblablement leur première cliente. Enfin, sa première cliente. Mettant en application ce qu’il avait appris, Gamaliel accueillit celle qui avait l’air d’avoir un peu moins de trente ans, si l’œil de l’étudiant était bon, et l’invita à entrer dans l’agence, à prendre place sur le petit canapé confortable qui était destiné aux clients, et lui servit un café après lui en avoir proposé un, tout en écoutant celle-ci lui annoncer ce qu’elle lui indiquait.

 Elle mentionna le fait qu’elle avait l’impression d’être suivie depuis plusieurs jours lorsqu’elle faisait son jogging, ce qui ne donnait pas beaucoup d’informations à Gamaliel et Russel pour le moment, mais lui semblait être une raison logique pour s’adresser à un détective. Elle n’avait aucune preuve, juste un sentiment, et elle voulait confirmer ou infirmer celui-ci – et ne pouvait donc pas aller voir la police, par exemple, parce qu’elle ne ferait rien, débordée qu’elle était. Sauf que lui, il avait du temps libre et était là pour résoudre divers problèmes de ce type.

 Ecoutant Russel, qui communiquait avec lui à l’aide d’une oreillette et pouvait voir ce qui se passait dans l’agence, il sourit à sa potentielle cliente – puisque rien n’avait été accepté pour l’instant – et regarda rapidement la main de celle-ci, afin d’y déceler ou non la présence d’une bague de mariage, présence qu’il confirma aisément.

«  - C’est vrai que ça doit être effrayant, en avez-vous parlé à votre mari, du coup ? »

 Il continuait à sourire, puisque cela mettait les gens en confiance de manière générale, et faisait de son mieux pour la regarder sans qu’elle ne soit gênée par un contact visuel trop prononcé. La sueur perlait un peu sur ses épaules vu que c’était la première cliente qu’il avait, du coup il attendait la réponse en tentant de rester calme et en se disant que, dans le pire des cas, Russel était là.
MessageSujet: Re: [Agence Collins] La première affaire.[Terminé]   Sam 4 Mar 2017 - 19:42
Messages : 2465
Wishes : 270
avatar
Tranquillement, Russel se servit un café, buvant gentiment ce dernier tout en écoutant la conversation. Son collègue Gamaliel, posa la question et la cliente répondit, franchement surprise.

"Mari..? Non, je..."

Puis le gérant de l'agence fit remarquer la bague au doigt. La jeune femme eut comme un éclair de compréhension qui la traversa. Elle se mise à glousser légèrement avant de répondre de manière franche.


"Ah, non, je suis fiancée. Le mariage est encore dans longtemps..." Lâcha-t-elle dans un premier temps avant de se finalement répondre à la question.

"Il n'est pas au courant. Je ne veux pas l'inquiéter. Et ça fait un moment que je ne l'ai pas vu."

Russel acquiesça intérieurement sans personne pour le voir. En somme, cela allait être une mission où Gamaliel ira simplement la suivre pendant son jogging. Espérons que l'étudiant soit sportif...

"Tu peux accepter. Dis-lui que tu vas l'accompagner quelques jours pendant son jogging afin de la garder. "

Le détective donna le feu vert à Gamaliel afin que ce dernier accepte la requête. C'était fort simple en soi. En terme d'information, il n'y avait pas grand chose à récolter donc d'autres questions n'étaient sans doute pas nécessaire. Si elle pensait à quelqu'un de spécifique qui pourrait la suivre, elle en aurait déjà parlé. Leur premier boulot, tâchons de le réussir.


Awards.
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Agence Collins] La première affaire.[Terminé]   Sam 4 Mar 2017 - 21:52
Invité -
Etrangement, la dame sembla troublée par la mention d’un mari, ne semblant pas comprendre la question de Gamaliel, qui ne pensait pas avoir fait un faux-pas puisqu’il avait remarqué la bague. Il ne s’y connaissait pas des masses en joaillerie mais il était tout du moins sûr qu’il ne s’agissait pas d’un petit bijou en toc. S’il fut ébranlé sur le coup, il n’en laissa rien paraître et expliqua tout naturellement à sa cliente pourquoi il avait mentionné un mari, en lui faisant délicatement remarquer qu’il s’était aperçu qu’elle portait une bague au doigt et s’excusait s’il s’était fourvoyé. Il ne tarda pas à apprendre que ce qu’il avait pris pour une bague de mariage était en fait représentative de fiançailles.

 La trentenaire commença à mentionner le mariage qui allait suivre les fiançailles en annonçant qu’il n’était pas prévu de suite, mais se souvînt rapidement de la question que lui avait posé le jeune détective, et entreprit donc d’y répondre. Gamaliel en profita pour noter qu’elle n’avait pas vu son fiancé depuis quelques temps, ce qui sous-entendait sans doute qu’ils ne vivaient pas ensembles, mais il pouvait être intéressant de le vérifier. Avant qu’il ne le fasse, il entendit Russel lui indiquer qu’il pouvait l’enquête. Gama n’avait pas non plus d’objections à formuler par rapport à ce qu’il indiquait, de toute façon ils n’allaient probablement pas en apprendre beaucoup plus sans commencer à travailler sur l’affaire. La jeune femme n’était pas probablement pas en possession d’éléments importants pour l’instant.

« - Vous ne vivez donc pas encore ensembles ? » Commença-t-il par confirmer, avant d’ajouter un « - En tout cas, je peux d’ores et déjà vous indiquer que j’accepte l’affaire. »

 Suite à ces mots, il tendit un contrat tout prêt qu’elle pouvait signer et qui l’engageait à essayer de résoudre cette affaire en échange d’un montant prédéfini fonctionnant à la manière d’honoraires. Il entreprit donc d’expliquer son contenu dans les grandes lignes et en mot simples à Nicole Steins avant de poursuivre en lui expliquant ce qu’il allait faire en premier lieu.

« - Du coup, je vais commencer par vous accompagner quelques jours durant votre jogging. Cela devrait vous rassurer au cas où quelque chose arrive, et cela me permettra également de récolter de premiers indices et de mieux connaître le contexte dans lequel on se situe. »

 Il souriait, en tentant d’apparaître aussi chaleureux que possible.
MessageSujet: Re: [Agence Collins] La première affaire.[Terminé]   Dim 5 Mar 2017 - 12:38
Messages : 2465
Wishes : 270
avatar
A la question de Gamaliel, Nicole ne parla pas, elle avait simplement hocher la tête en signe de réponse positive. En effet, elle ne vivait pas encore avec son futur mari. Elle fut ravie de savoir que le détective Collins acceptait l'affaire et le remercia copieusement avant de signer le papier.

"Merci... Merci beaucoup !"

Elle acquiesça ensuite les directives que lui confiaient Gamaliel. Russel devait reconnaître que le jeune homme était beaucoup plus commercial que lui. Sans aucun doute que l'agence tournerait mieux que dans le temps où il était le propriétaire. Il ne restait plus qu'à prier pour que d'autres viennent. S'il parvenait à bien marcher, faire grandir l'agence ne serait plus un rêve. Car oui, pendant que Gamaliel allait s'entretenir dans sa mission pour suivre la jeune femme, son agence n'aurait d'autre choix que de fermer... Le manque de personnel est un véritable problème quand on est détective.

"Ca me conviant parfaitement. Je fais mon jogging à midi pendant ma pause déjeuner dans ce parc."

Elle prit son portable, et montra sur une carte l'emplacement d'un parc qui n'avait pas de nom.

"Si vous pouviez m'y retrouver à cette heure à l'entrée, je vous serais reconnaissante."

Elle salua une dernière fois Gamaliel avant de s'en aller définitivement. Une fois la porte de l'agence fermée, Russel ouvrit la porte, félicitant le jeune détective.

"Bien joué. Une affaire qui à l'air simple comme premier boulot. Tu en penses quoi ?"


Awards.
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Agence Collins] La première affaire.[Terminé]   Mar 7 Mar 2017 - 20:13
Invité -
Lorsque Nicole accepta le contrat et y apposa sa signature, Gamaliel put enfin dire qu’il avait son premier contrat. Celui-ci ne lui semblait pas être une des affaires les plus classiques dont s’occupaient les détectives, puisque ceux-ci avaient plutôt tendance à recevoir des demandes de la part d’entreprises mais on n’était bien loin des clichés qui traînaient sur le boulot qu’effectuait Gamaliel, chose contre laquelle le jeune homme n’avait rien à redire, puisqu’il préférait une demande classique à quelque chose de trop étrange et dangereux – et que c’était sans doute la même chose pour Russel, tout du moins pour le moment.

 Malgré le fait qu’il soit ainsi plongé dans ses pensées, tout en se penchant sur la question de ce qui allait satisfaire la cliente comme preuve s’il s’avérait qu’il n’y avait rien du tout, il regarda avec attention le parc mentionné par la femme lorsque celle-ci lui montra une carte sur son téléphone. Il ne devrait pas avoir de difficulté pour s’y rendre aux heures de la pause déjeuner et savait qu’il n’aurait aucun mal à se souvenir de l’emplacement de celui-ci, pour être plusieurs fois passé devant. Il allait devoir fermer l’agence le temps du jogging – voir plus, en fonction de ce qui survenait – mais ce serait nécessaire, et il serait payé à la hauteur des heures perdues de toute façon.

 « - Vous pouvez compter sur moi, j’y serai. Passez une bonne journée. »

 Il la raccompagna jusqu’à ce qu’elle soit sortie de l’agence, lui ouvrant la porte et la fermant après son passage, puis entendit Russel pénétrer dans la pièce alors qu’il allait s’occuper de laver les tasses. Il ne restait qu’à espérer que personne n’ait l’idée d’ouvrir à nouveau la porte de l’agence, quoi que si un évènement du genre se produisait il n’aurait qu’à aviser. Il ne serait sans doute pas difficile de faire comme si Russel était un client s’ils étaient vus ensembles – tant que l’inconnu ne le connaissait pas, sinon…

« - L’affaire a l’air simple, en effet, mais je ne pense pas qu’elle soit si facile que cela à résoudre. » Déclara Gamaliel avant de se remettre sa pensée en ordre pour développer un peu plus ce qu’il disait . « - En fait, pour l’instant on manque d’informations, ce qui n’est pas nécessairement un problème, mais si il n’y a rien et que son sentiment n’est rien d’autre qu’une illusion, cela pourrait être difficile de la convaincre. »
MessageSujet: Re: [Agence Collins] La première affaire.[Terminé]   Mer 8 Mar 2017 - 13:40
Messages : 2465
Wishes : 270
avatar
Gamaliel restait pragmatique. Il ne pense pas qu'elle soit si facile résoudre. Peut-être. Quand on parle d'un stalker qui n'est encore jamais rentré en contact avec sa cible, le fait de voir un inconnu se mettre soudainement à la suivre peut le faire bouger. Encore faut-il que ce soit le cas. On pouvait remettre en doute le simple fait qu'il y avait vraiment quelqu'un qui la regardait. De plus, selon les dires de la cliente, c'est uniquement quand elle fait son jogging. Trop peu d'information pour sauter aux conclusions. Pour l'instant, ils allaient devoir se contenter de la suivre dans son activité sportive. En somme Gamaliel avait parfaitement raison.

"Je compte sur toi."

Russel, quant à lui, se contenterait de les observer eux et les alentours avec une paire de jumelle. Il y avait quand même quelque chose de louche dans tout ça, mais l'ivrogne ne saurait dire quoi exactement. Peut-être son imagination..? Dans tout les cas, il ne restait plus qu'à attendre demain. Pas grand chose à faire en attendant. Peut-être qu'un autre client va venir ? Ce ne fut point le cas.


Awards.
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Agence Collins] La première affaire.[Terminé]   Mar 14 Mar 2017 - 1:07
Invité -
Le fait que Russel ne fasse pas de commentaire par rapport à ce qu’il lui avait expliqué ne pouvait que signifier deux choses d’après l’expérience de Gamaliel. Soit il était d’accord et n’avait donc pas besoin d’en parler ou de l’expliciter parce que c’était déjà bon et ne nécessitait pas une telle intervention – en tout cas pas à ce moment de l’enquête – soit il avait raconté une bêtise tellement grosse qu’il ne pouvait pas décemment espérer la corriger et se retrouvait donc contraint au silence, faute de mieux. Vu que le détective lui indiqua tout de même qu’il comptait sur lui, Gamaliel pouvait être à peu près sûr qu’il s’agissait de la première possibilité et non de la deuxième. S’il avait faux, cela signifiait sans doute qu’il aurait dû y avoir une pointe d’ironie qu’il n’avait pas décelé dans les paroles de l’amateur de whisky – qui ne pouvait d’ailleurs pas en boire durant les horaires de travail.

 Le reste de l’après-midi fut semblable à toutes les journées précédentes puisque personne ne vînt les déranger pour leur proposer d’enquête. Gamaliel n’était pas inquiet outre mesure parce que Russel n’avait pas l’air de l’être et qu’il avait confiance en Russel pour tout cela, aussi étrange que cela puisse paraître puisqu’il ne connaissait pas grand-chose du personnage. Mais quand bien même aurait-il voulu acquérir plus de connaissances sur la vie de celui-ci, il ne pouvait pas se résoudre à laisser sa curiosité prendre le pas sur le reste, pas pour l’instant tout du moins. Son esprit vogua donc plutôt vers la journée qui l’attendait le lendemain, et ce qu’il allait devoir accomplir durant l’enquête à venir. C’est-à-dire il ne savait pas encore quoi. Mais, pour l’instant, il savait ce qu’il était supposé faire. Courir avec la jeune femme et tenter de vérifier ou non la présence de quelqu’un si elle lui indiquait ressentir l’impression d’être observé. Jusque-là, aucune difficulté en vue, il était prêt.
MessageSujet: Re: [Agence Collins] La première affaire.[Terminé]   
Contenu sponsorisé -
 [Agence Collins] La première affaire.[Terminé]