Un mystérieux petit animal croise votre route : Je souhaite que tu passes un contrat avec moi. En échange, j'exaucerais n'importe lequel de tes voeux.
 

Partagez | 
 [TowerTown][7 years ago] Tu veux pas trouver un adversaire à ta taille ?

Messages : 215
Wishes : 56

avatar
N-Choisi
MessageSujet: [TowerTown][7 years ago] Tu veux pas trouver un adversaire à ta taille ?   Dim 26 Mar 2017 - 0:31
TowerTown:
 


Edward soupira profondément alors qu'il empruntait le même chemin que tous les jours pour rentrer chez lui. Cette journée avait été aussi pénible que toutes les autres. Le garçon avait énormément de mal à s'intégrer dans son collège, que ce soit d'un point de vue scolaire ou social. Il éprouvait de terribles difficultés à rester concentré en classe, tant et si bien que ses parents avaient déjà été plusieurs fois convoqués par son professeur principal, celui-ci le soupçonnant d'être atteint d'un déficit de l'attention pathologique. Ce n'était cependant pas la seule raison pour laquelle ils avaient été convoqués, et pour cause ; Edward était soi-disant responsable de « troubles de l'ordre » au sein du collège. Le blondin s'était en fait battu plusieurs fois dans la cour de récréation. Enfin « battu », il s'était surtout fait mettre une rouste à plusieurs reprises par une bande de racailles qui faisait régner la terreur chez les plus jeunes et les plus faibles.

Ne vous méprenez pas. Edward était suffisamment discret et suffisamment malin pour qu'on le laisse tranquille de manière générale. S'il se retrouvait impliqué dans ces bagarres c'était de son plein gré. Pourquoi donc un gamin avec un physique aussi peu développé cherchait à se frotter à des vauriens dans ce genre, me demanderez-vous ? Tout simplement car le gamin en question était un tantinet obsédé par l'équilibre sous toutes ses formes, ce qui incluait bien évidemment la justice, et laisser ces voyous racketter et molester d'autres enfants n'était pas quelque chose qui rentrait dans ce credo. Alors il essayait de s'interposer à chaque fois, ce qui lui valait une bonne correction et une convocation chez le directeur. Le préadolescent avait beau expliquer tout ceci à ses parents, ceux-ci ne voulaient rien savoir et lui répétaient simplement inlassablement qu'il ne devait pas se battre.

Alors forcément, entre les cours auxquels il n'arrivait pas à accrocher et ça, le collège n'était clairement pas son endroit favori et les journées étaient très longues. Pour autant, Edward était loin d'être malheureux, les heures de cours interminables étant l'occasion rêvée pour laisser son esprit s'évader comme il aimait le faire. Il était d'ailleurs en ce moment même perdu dans ses pensées, suivant machinalement le chemin qu'il prenait chaque jour pour rentrer chez lui. Il n'était pas rare dans une petite ville tranquille de banlieue comme celle où vivaient les Drawde de laisser les enfants rentrer seul, même à onze ans comme Edward. Le quartier était plutôt sûr, aussi la scène à laquelle il assista était suffisamment rare pour être remarquée. La bande de son collège à laquelle il avait l'habitude de se confronter était en train d'emmerder un gosse de son âge environ. Tiré de ses rêveries, Edward se mit à courir en direction de l'attroupement. Arrivé à quelques mètres, il s'arrêta et interpella le petit groupe.

-Eh ! Arrêtez !

-Oh mais c'est le petit Edward, fit l'un d'entre eux en se retournant. La raclée de ce midi ne t'a pas suffit ?

-Ferme-là, Kevin ! Tu veux pas te trouver un adversaire à ta tai...

Le coup de poing qu'il reçu dans la poitrine avant d'avoir le temps de finir sa phrase lui coupa net la respiration. Dans un hoquet mêlant surprise et douleur, il fut projeté quelques mètres plus loin et se retrouva le cul sur le bitume, sous le rire moqueur du susnommé Kevin et de sa troupe. En essayant de reprendre son souffle -comprendre ici en respirant comme un bœuf-, Edward se releva difficilement, les mains sur les genoux. Il jeta un regard empli de haine à son agresseur, puis au gamin qu'il était venu secourir. Celui-ci était dans un coin, visiblement terrorisé. Et il n'avait pas tort. Les types qu'ils affrontaient avaient tous au moins deux ou trois ans de plus qu'Edward et ils faisaient facilement une tête de plus que lui. Ce n'était pourtant pas une raison pour les laisser répandre leur bêtise. Dans un cri de rage, le blondin se jeta vers Kevin poing en avant. Il fut cueilli par celui de ce dernier, l'envoyant à nouveau valser, son arcade sourcilière s'ouvrant au passage. Il allait encore prendre un sacré savon en rentrant ce soir...



Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 30
Wishes : 18

avatar
Humain
MessageSujet: Re: [TowerTown][7 years ago] Tu veux pas trouver un adversaire à ta taille ?   Lun 10 Avr 2017 - 16:03
Je me souviens de ces instants pénibles, à la faculté, où il fallait à tout prix chercher un stage, pour en faire un rapport aussi détaillé qu'inintéressant. Je devais à l'époque avoir 19 ou 20 ans, peut-être même que je venais juste d'en avoir 20, mais peu importe.
J'avais trouvé un laboratoire, loin de cette ville méprisante qu'est Palema. Et c'était tant mieux pour moi. Palema est une grande ville, les laboratoires prenaient les étudiants par dizaine, ce qui laissait au final peu de place à l'apprentissage. En gros, tous allaient écrite un dizième de rapport. Même s'il était assez évident que j'allais être intégré dans un de ces "grands laboratoires", j'ai choisi la tranquillité d'une enseigne plus modeste. Et j'ai bien fait, j'étais non seulement le seul étudiant dans le labo, mais en plus les chercheurs étaient ravi de m'avoir en leur compagnie. Ils n'avaient que peu l'habitude d'être confronté à des étudiants en faculté dans cette petite ville, où même les ados, parfois, choisissent le tumulte des grandes villes. A mon avis, ils font tous une erreur, car cette ville est dans mes souvenirs très chaleureuse. Tous semblaient jaloux des habitants des grandes villes, mais je pouvais leur affirmer qu'ils pouvaient tous mourir en paix dans leur petite bourgade, et ils pouvaient en être fier, alors qu'à Palema, la vie se résume aux violences, à la peur, au manque de place, au mépris et à la drogue.

Je venais de faire une de mes dernières journées dans ce mois d'apprentissage. Le temps se faisait plus clément, et je me prêtais volontier à faire un petit détour, avant de rentrer dans mon appart moisi que j'avais loué pour l'occasion. TowerTown était agréable. Je ne me sentais pas en danger en marchant, pas de stress de recevoir une balle perdue ou de se faire emmerder par une brindille qui se prend pour un caïd.
Enfin, c'était souvent ça, mais ce jour là, je tombais sur une banale dispute d'enfants. Je passais littéralement à côté. Ce n'était pas bien grave, et les concernés pouvaient bien se débrouiller tous seuls. Ils peuvent déjà s'estimer heureux de ne pas vivre dans le quartier sud, où on leur aurait déjà proposé de transporter de la drogue pour échapper aux flics.
La bagarre semblait être composé d'un gosse, à l'allure minable, recroquevillé sur lui même, inspirant plutôt la pitié que la sympathie. Il y avait aussi quatre mômes, un gros malabar et ses trois petits sbires, décidément trop occupés à emmerder le monde pour se trouver une vraie personnalité. Il y avait, seul face à eux quatre, un môme blond, un peu frêle, qui semblait bien leur tenir tête. Il criait bien, il parlait bien, c'était peut-être le moins ridicule de tous ces gamins.
Je commençais à les distancer, quand j'ai entendu un "
-Ferme-là, Kevin ! Tu veux pas te trouver un adversaire à ta tai...
" ... Et là ce fut la révélation ... Il s'appelait Kevin. Trop la honte quoi !! Mais ce n'est pas tout. "Un adversaire à ta taille". Ce gosse n'a peut-être pas assez de charisme pour être cher d'un groupe, et il n'a pas les bras pour se défendre tout seul ainsi que défendre les autres. Cependant, il m'interpella. "Un adversaire à ta taille" ... C'est sûr que le petit Kevin n'a pas fait preuve d'un grand courage en s'attaquant à cette brindille et à cette mauviette.
Je soufflais alors ... J'attendais quelques secondes, avant de me retourner vers eux, et de reprendre la direction opposée.  Le gros s'avançait vers le blond d'un pas déterminé suivi de prêt par Shenzi Bezai et Ed.
Il ne se rendait pas compte que ses pieds quittaient le sol, puisque je le soulevais d'un bras. Ahlalala ! J'aimerai bien retrouver ma force d'entent mais bon ! Passons !! Il était à 1m du sol, il faisait pas le malin.

- Eh toi, Jabba le Hutt, t'as pas entendu ? Tu t'en prends à plus faible que toi là ...
T'es un peu pathétique tu sais ?


Le pauvre était bouche bée. Ses potes, moins impressionnés, se mettaient déjà à m'insulter et me donnaient de sévères coups de pieds à la jambe.

- Nan mais vous allez arrêter là ?! Si je veux je peux vous balancer votre pote à la figure, et vu le poids qu'il fait je suis pas sûr que vous surviviez.

Ils se sont instantanément calmé. Je regardais l'autre garçon, placé en PLS à côté de la scène.

- Et toi là, t'es pas sérieux ? Le môme il vient t'aider et tu te pisses dessus. Tu pourrais au moins participer à la raclée qu'il est en train de se prendre !

Je tournais ma tête, et je vis le blondinet, l'oeil pissant le sang, avec une tête à franchement faire peur, un petit rire m'échappa.

- Et quelle raclée !!! Faut pas se prendre pour Rocky quand t'as la carrure d'un hobbit ... Tu vas bien ?

Avec ma deuxième main (car oui, dans l'autre il y a bouboule), j'essayais de relever le petit blond, qui était un peu trop mal au point.
Je me retournais alors vers l'autre, le petit gros qui était paniqué.

- Tu t'appelle comment ?

- K .. K .. K ... K ... K ... KKKK ... K ...

Je prenais alors un air débile, tentant tant bien que mal à l'imiter.

- Kkkkkkk .. kkkKKKKkkkk ... C'est pas un nom ça ..

- K ... K ... Kevin monsieur.

- Bon alors ... Kevin ... Déjà, t'as vraiment un prénom ridicule, je suis prêt à parier que tes parents t'ont conçu la nuit du nouvel an et que bourrés comme ils étaient,
il ont oublié de mettre la capote, ce qui expliquerait ce nom aussi peu original. Et ensuite t'as pas de quoi être fier, t'en prendre à des gosses comme ça c'est un peu limite. Sérieux, on dirait Timon et Pumba qui se font un fight, c'est légèrement déloyal. Et .. La prochaine fois que je te croise un train de, ne serais-ce que menacer quelqu'un, je te jette dans une poubelle et je t'y enferme.


Le gamin l'a un peu mal pris, un grognait dans son coin, je comprenais même pas ce que voulait dire ces gémissements insupportables, il commençait même à se mettre à pleurer.

- Rho mais chut !!! Nan mais ..

Il continuait sa comédie, alors avec ma main libre, je bloqua sa mâchoire et lui pinça son nez morveux , dans le but de lui couper la respiration, histoire qu'il cesse un peu de geindre. Ca a bien marché.

- Je vais maintenant te déposer. Tu vas te calmer et présenter tes excuses. T'as quel âge pour pleurer comme ça ?

- Qu .. Qu ... Quatorze ans ...

-  Quoiiiiiiiiiiiiiiii ????? T'as 14 ans et tu pleures comme une demoiselle en détresse juste parce que je t'ai fait quitter le sol ?????

Autant dire qu'ils étaient tous morts de honte. Je me souviens encore de leur visage et de leurs yeux tombants. Il fallait bien que j'arrête de jouer, ils avaient sûrement compris. Je déposa alors le petit .. Heu ... Kevin, et j'attendais qu'il prononce ses excuses. On avisera après.

- Hey le blond .. T'es sûr que tu vas bien ? T'as le droit de leur mettre une patate à chacun d'entre eux si tu veux, histoire de te venger. Mais pas plus, sinon tu auras droit à la mienne.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 215
Wishes : 56

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [TowerTown][7 years ago] Tu veux pas trouver un adversaire à ta taille ?   Lun 22 Mai 2017 - 21:51

Il fallut un certain temps à Edward pour déterminer si ce qui se déroulait sous ses yeux était le fruit du coup qu'il venait de recevoir et qui lui aurait causé des hallucinations où si la scène avait effectivement lieu. Kevin, qui était trop occupé à rire de la mandale qu'il venait de lui envoyer en pleine poire pour regarder autour de lui, se vit soulever du sol d'un bon mètre par un inconnu qui se matérialisa dans son dos sans qu'aucun des protagonistes présents ne le voit venir. L'espace d'un instant, la stupeur prit possession de la scène et personne ne parvint à bouger tant cette intervention était inattendue. Finalement les copains de bouboule se ressaisirent et se mirent à attaquer -sans grand succès- de concert le nouvel arrivant.

S'ensuivit alors quelque chose d'encore plus extraordinaire que la lévitation forcée dudit adolescent puisque le jeune homme qui venait de faire son entrée parvint grâce à une réussite critique en jet de charisme -au moins- à les repousser d'une simple intimidation. D'un autre côté, Edward y saurait sûrement également réfléchi à deux fois s'il avait risqué de se prendre les quatre-vingt kilos bien tassés de Kevin en pleine poire, même s'il en avait déjà eu un avant-goût grâce à la rencontre entre le poing de celui-ci et son propre visage. Suite à quoi tout le monde en prit pour son grade, Mathieu enchaînant les insultes à qui voulait l'entendre, y compris à notre pauvre blondin qui fut accusé de s'être vu trop beau. Ce qui n'était que partiellement faux. Mais pas tout à fait vrai non plus.

-Ah... Ouais... Je m'en remettrai, je crois.

Sa respiration saccadée et son souffle rauque semblaient pourtant indiquer le contraire. Avec un râle de souffrance le garçon empoigna la main qu'on lui tendait puis se releva en grimaçant. Cet abruti ne l'avait pas raté. Il fut ainsi aux premières loges pour suivre le reste de la soufflante que la bande de thugs des bacs à sable était sur le point de se prendre, non sans afficher un sourire débordant d'un plaisir malsain à les voir se faire ridiculiser de la sorte. Après avoir fini de les réduire en charpie verbalement -car pas un seul coup n'avait été échangé depuis son arrivée providentielle, son sauveur se tourna à nouveau vers lui pour lui demander s'il souhaitait se venger sur les membres de la bande histoire de remettre les compteurs à zéro. Edward mit quelques secondes à comprendre ce qu'il lui proposait et un petit air de surprise s'installa sur son visage alors qu'il faisait mine de réfléchir.

-Hum... Non, ça ira. Je crois que la leçon que vous leur avez donnée sera suffisante.

Le pire, c'est qu'Edward était honnête en disant cela. Sa maladie le rendait complètement obsédé par l'équilibre, l'harmonie, et il pensait que briser cette loi universelle était la pire des choses qu'un homme pouvait faire. Si la loi du Talion était son leitmotiv, il se devait lui-même d'être juste dans ses châtiments lorsqu'il avait l'occasion d'en donner. Ces gars ne l'avaient même pas touché alors... Enfin pour la plupart. Wait.

-Encore que...

Sans crier gare, Edward lança son poing du plus fort qu'il le pouvait en direction de la mâchoire de Kevin fraîchement reposé au sol. Le choc fut si brutal qu'il fut impossible de déterminer lequel des deux avait crié le plus fort. Sans regarder l'état de son adversaire du moment, le blondin se mit à sautiller en se tenant le poignet, son visage alternant entre les grimaces de douleur.

-Putain mais ça fait mal !


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 30
Wishes : 18

avatar
Humain
MessageSujet: Re: [TowerTown][7 years ago] Tu veux pas trouver un adversaire à ta taille ?   Ven 26 Mai 2017 - 11:33
Suite à ma proposition, que je trouvais fort amusante, il faut l'avouer, le gamin refusait. Pourtant, j'avais l'impression d'être un arbitre au milieu d'un ring, la classe ! Même s'il s'agissait de gamin, et qu'au final, c'était pas forcément très cool pour eux ! Mais bon ! Il faut dire que quand j'étais gosse, personne ne m'a aidé à surmonter les petits kaïd de mon quartier ... J'ai dû tout faire tout seul, cependant, je me disais que j'aurai bien aimé avoir un pote comme ce môme à son âge.
Suite à son refus, je me tournais vers les autres, avec leur tête de chier battu.

- Bon .. Il a dit que vous avez retenu la leçon alors je lui fait conf ....

ET BAM !!! Je sentais une grosse pression au niveau de mon bras, qui tenait encore le petit Kevin, même s'il était désormais au sol. J'en revenais pas ! Le petit blond lui a mis une patate de forain, mais il a surtout laissé parler son coeur, parce qu'apparemment, il s'est limite retourné le poignet. Kevin n'est pas qu'une boule de graisse visiblement, il est assez solide.

- Bon okay, il a pas mal morflé, maintenant arrête, tu vas te faire plus de mal qu'eux. Ca sert à rien de t'en prendre aux autres aussi, après tout, c'est juste des petites groupies. A l'avenir, ils réfléchiront d'avec qui ils traineront ! N'est-ce pas ?

Ils me répondirent "oui" à l'unisson. Visiblement, ils étaient prêts à coopérer. Je les regardais tous, même le petit Kevin qui, choqué, n'arrivait même plus à pleurer.

- Vous pouvez partir, je vais m'occuper des deux autres. Et demandez à vos parents de vous inscrire dans un activité un peu plus lucrative que de s'en prendre à plus jeunes et moins nombreux. Si j'étais eux je plongerai ma tête dans le sable tellement j'aurai honte de vous.

Ils partirent, en marchant, tranquillement, la rage au ventre ... Je dois peut-être m'attendre à des retours de bâtons. De toute évidence ces gosses sont trop écoutés, et ils vont se plaindre à papa et maman. Bon ! J'ai plus important à régler. Je regardais de haut le petit blond, regardant son état ... C'était le pire des deux, à tel point que je me demandais s'il n'avait pas besoin d'être recousu. L'autre était un peu amoché, mais il était surtout tétanisé. Il anticipait déjà son retour à l'école avec la bande de gros durs. Je ne suis pas certain que mon intervention l'aie enchanté.

- Je vais vous amener au labo où je travaille. On a de l'alcool et de quoi penser les plaies là bas. Y'a même ma boss qui a fait des études de médecine.

"Les études de médecine", c'était surtout en cas d'ouverture trop grande. On devait se dépêcher, mais il fallait déjà que les deux ados soient d'accord pour venir se faire soigner.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 215
Wishes : 56

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [TowerTown][7 years ago] Tu veux pas trouver un adversaire à ta taille ?   Dim 28 Mai 2017 - 0:42

Le coup qu'il asséna sans retenue à Kevin sembla surprendre tout le monde -et peut-être même lui le premier. Même le « grand », le nouvel arrivant, tira une tête de dix pieds de long en voyant le crochet partir et en sentant le poids de bouboule lui échapper des mains. Il fallait dire qu'Edward y avait mis tout son cœur. Il n'y était clairement pas allé de main morte, et la forme de son poignet -proche de l'angle droit à l'heure actuelle- pouvait en témoigner sans problème. Tandis que le blondinet continuait à sauter sur place en gémissant de douleur, il eut droit, à l'instar des autres membres du petit groupe, à une nouvelle remontrance de la part de Mathieu sur la violence -et surtout le manque de contrôle- de sa patate.

L'enfant lui jeta un regard assassin, semblant vouloir dire « tu crois que j'ai pas remarqué ? » et finit par se calmer, la douleur s'estompant légèrement, sans aucun doute du fait de ses petits bonds de cabri. Il put donc assister tranquillement à la mise en déroute de ses agresseurs, qui ne se privèrent pas de lui adresser des signes assez explicites alors qu'ils s'enfuyaient la queue entre les jambes, promesse d'un retour mouvementé au collège dans les jours qui suivraient. Edward lâcha un soupir de lassitude alors qu'il se laissait tomber comme une masse, s'adossant au mur d'une maison dans son dos le temps de reprendre son souffle. Son sauveur se tourna alors vers lui et le gamin qu'il était lui-même venu secourir pour leur proposer de les emmener à son « labo » pour panser leurs blessures. Edward grimaça.

-Nan, merci m'sieur mais j'vais rentrer chez moi. J'vais déjà prendre une soufflante pour le retard alors on va peut-être pas pousser...

Joignant le geste à la parole, l'adolescent se releva tant bien que mal, sa main blessée pendant mollement le long de son corps tandis que l'autre servait de compresse à son arcade endommagée qui saignait abondamment. Tout en faisant du mieux qu'il pouvait pour paraître en bon état, il se mit en route en claudiquant. Mais après quelques mètres à peine, Edward sentit son esprit se mettre à tourner joyeusement. Le blondin s'appuya sur un mur proche pour garder l'équilibre et cligna des yeux plusieurs fois de suite en essayant de retrouver sa stabilité. Mais l'opposé se produisit tandis que son regard se troublait de plus en plus. Visiblement, le coup qu'il avait pris à l’œil était plus grave qu'il n'y paraissait. Il fallait prier pour que ce ne soit pas une commotion. La dernière chose à laquelle Edward songea avant de s'évanouir et de tomber comme un poids mort sur le trottoir fut qu'il allait définitivement être en retard pour le dîner.

-Fait chi...


Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [TowerTown][7 years ago] Tu veux pas trouver un adversaire à ta taille ?   
 [TowerTown][7 years ago] Tu veux pas trouver un adversaire à ta taille ?
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» où trouver un tournevis torx 20 security?
» Trouver une adversaire facilement : for fun ou Ranking : SmashLadder
» Où trouver des figurines Krosmaster (version plateau)
» Je veux trouver des Silex
» Où , ou comment, trouver des cristaux?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fate of Wishes :: Palema :: Autour de la ville-