Un mystérieux petit animal croise votre route : Je souhaite que tu passes un contrat avec moi. En échange, j'exaucerais n'importe lequel de tes voeux.
 

Partagez | 
 [Boîte de nuit "Hungry Jackal"] Non mais t'as vu c'que t'écoutes ? [Terminé]

Messages : 187
Wishes : 36

avatar
N-Choisi
MessageSujet: [Boîte de nuit "Hungry Jackal"] Non mais t'as vu c'que t'écoutes ? [Terminé]   Dim 2 Avr 2017 - 19:57
Boîte de nuit "Hungry Jackal":
 


Cela ne devait pourtant pas être bien compliqué. Palema n'avait peut-être pas la taille d'une mégalopole telle que New York, mais c'était tout de même une ville aux proportions raisonnables. Alors il devait bien y exister un groupe de musique quelconque qui pourrait faire l'affaire, non ? Cela faisait maintenant plusieurs semaines qu'Edward avait entamé ses recherches, et pour l'instant il n'avait absolument rien trouvé. Enfin, rien de suffisamment bon à ses yeux pour pouvoir prétendre à être produit par la Nightray Company ©. Le blondin n'avait pas la prétention de se prendre pour un expert en musique, mais à aucun moment lors de ses investigations il n'avait ressenti les frissons qui auraient pu le faire basculer, tenter le coup. Pour l'instant, Edward n'avait même pas encore sorti la carte de visite que lui avait donnée Alice, sachant pertinemment que celle-ci ne se déplacerait probablement pas pour ce genre d'amateurs.

A la pensée de la jeune femme, le garçon fut parcouru d'un rapide frisson. Il avait été plutôt impressionné par elle lors de leur rencontre dans les locaux de l'entreprise, son autorité naturelle ayant eu un effet certain sur lui. Elle incarnait son exact opposé ; quelqu'un à qui l'on avait donné des responsabilités très tôt, qui avait su s'imposer là où Edward était infantilisé en permanence par les gens qu'il côtoyait, à commencer par sa famille. La mission qui lui avait été donnée, à savoir trouver un remplaçant pour l'artiste que l'adolescent avait fait fuir de la Nightray Company, s'avérait être plus dure qu'il ne l'avait estimé. Depuis des semaines maintenant, il sillonnait les bars et les salles de concerts à la recherche de la prochaine perle de l'entreprise. Son inexpérience en la matière ne jouait pas en sa faveur et il avait été à plusieurs reprises à deux doigts d'abandonner. Seul son désir pathologique d'équilibre et de justice lui avait fait poursuivre sa quête, pour ne pas avoir de dette à l'égard d'Alice.

A la manière de tous ses derniers week-end, Edward était sorti ce samedi-là pour tenter d'accomplir sa tâche, sans grand succès jusqu'à présent. Pour tout vous dire, il en était arrivé à un point où il avait jeté son dévolu sur une boîte de nuit ce soir. Le blondin avait utilisé sa botte secrète « je travaille pour la plus grosse boîte de production de la ville » pour rentrer malgré son âge en dessous de la limite légale et avait ensuite passé la soirée assis sur une banquette à essayer de repérer un D.J qui sortirait du lot. La musique était particulièrement désagréable dans cet endroit, mais se priver de styles musicaux ne ferait que nuire aux chances de réussite de sa mission, qui étaient déjà suffisamment basses pour qu'il ne puisse se permettre ce luxe. D'autant plus que c'était un genre à la mode, ce qui pourrait jouer en sa faveur. Assis seul dans son carré, un verre à la main, Edward écoutait donc d'un air distrait et profondément ennuyé les basses qu'envoyait actuellement « D.J Lapinou ». En lâchant un profond soupir, l'adolescent à la chevelure platine se dit que ce ne serait certainement pas le prochain disque d'or...




Dernière édition par Edward Drawde le Dim 14 Mai 2017 - 23:04, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1743
Wishes : 90

avatar
N-Accompli
MessageSujet: Re: [Boîte de nuit "Hungry Jackal"] Non mais t'as vu c'que t'écoutes ? [Terminé]   Ven 7 Avr 2017 - 10:29
Je sais pas ce que je fout ici. C'est fou. J'veux dire. Avant... Avant je pouvais débrancher mon cerveau. M'alcooliser a outrance et trouver cela fun de faire la danse de l'asticot. Mais depuis le temps. J'ai comme quelque chose qui a disparu. Je me retrouve étrangère à ce genre de lieux. Comme un fantôme qui hanterait les restes squelettiques de son naufrage. Sauf que l'ambiance d'un naufrage reste quand même relativement plus agréable que cette boite de nuit surpeuplée. Moins de requins pour moi.

De toute manière au point ou nous en sommes. Autant prendre un verre pour conclure cette petite chasse a ombre. Un verre. Ce nid était relativement faible comparé a ce que l'on peut chopper dans un hôpital ou une maison de retraite. Quatre petites ombresttes qui ont partagés une danse avec moi dans la lueur des stroboscopes. J'ai aucun mérite à le détruire. Et puis, j'ai tendance a abuser de l'alcool quand j'démarre.

J'avance en fendant la foule sans rien dire. De toute façon. Personne ici ne semble faire attention a ma marche de croque mort. Fin... Pas que je cherche a me distinguer de la foule. J'ai suffisamment d'ennuis à craindre pour ne pas m'afficher  plus que de raison. Mais moi ici, c'est comme l'huile et l'eau.

Je m’arrête au comptoir surcharger pour commander aupres du barman.  Un whisky ? Ouais. A croire que quelqu'un que je ne citerai pas arrive a avoir une influence sur mes gouts en alcool.

Mon regard se porte sur la salle. Avant de renâcler en voyant les carrés pleins. J'peux me greffer a une table ? Apres tout qu'est ce que j'en ai encore a foutre de l'avis des autres ? J'veux juste boire mon verre assise. Et ouvrir un kekkai pour ca ne semble pas être une excellente idée.

Mon regard s’arrête sur une table ou un type reste seul. J'ai un brin d'hésitation. Mais l'idée réconfortante de boire un coup semble plus fort que mes doutes. Mes pas s'approchent de lui. Arriver a hauteur de lui, je m'assied. C'est a peine si je sors pour la forme :

" Yo. Je peux m'assoir ? "

Je n'attends pas sa réponse. Je ne sais même pas s'il m'a entendu. Et je m'en fiche. Mes lèvres goutent la boisson avant d'en saisir une gorgée. A mesure que mon attention se désintéresse du verre vide. Je capte qu'un truc va pas. Ce type est jeune. Nan ?

"Tu t'es pas un peu gouré ? Disneyland, c'était pas cette sortie d'autoroute."

Un bars a fille. Ce type se rend compte dans quel endroit on est là ?


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 187
Wishes : 36

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Boîte de nuit "Hungry Jackal"] Non mais t'as vu c'que t'écoutes ? [Terminé]   Lun 10 Avr 2017 - 0:09

Nul. Zéro. Nada. Rien de rien... C'était désespérant. Les morceaux se succédaient, se ressemblant horriblement tant dans leur sonorité que dans leur médiocrité. Et le mot était faible. S'il le savait déjà avant même d'avoir posé un pied dans cet établissement, Edward en était maintenant intimement convaincu : la musique de boîte c'était naze et les clubbers étaient des gens atteints de surdité, en plus d'avoir la bêtise de passer leurs samedis soirs dans ces lieux. Le garçon avait un avis assez tranché sur la question, mais il fallait l'admettre : les musiques -si l'on pouvait les appeler ainsi- qui étaient proposées au Hungry Jackal étaient dépourvues de toute harmonie. C'étaient des morceaux agressifs à l'oreille, au sein desquels une quantité abusive de basses provoquait un déséquilibre musical qui était à deux doigts de faire faire un malaise à notre blondin.

Ce dernier était toujours en train de siroter son verre, tranquillement assis dans un coin de l'immense salle où se tiraient la bourre consommation allègre d'alcool et danses décomplexées -le premier donnant malheureusement bien souvent lieu au second. Le regard d'Edward semblait dirigé vers un groupe de jeunes filles en train de glousser dans un carré un peu plus loin, mais si malgré l'obscurité ambiante, que les lumières stroboscopiques n'amélioraient en rien, vous parveniez à regarder au fond de ses yeux, vous y verriez non pas une lueur lubrique de voyeur mais un air absent, comme éteint. En vérité Edward était occupé à essayer de trouver son prochain lieu de recherche et ne prêtait aucunement attention à ce qui l'entourait.

Aussi lorsqu'une autre jeune femme lui demanda de manière purement rhétorique si elle pouvait se joindre à lui, le garçon ne tourna même pas son visage dans sa direction. Il n'avait tout bonnement pas remarqué son arrivée. Il fallut que Luna lui pose une nouvelle question -tout aussi ironique- pour qu'Edward se rende compte de sa présence. Alors qu'il portait son verre à ses lèvres, ce dernier tourna son regard azuré en direction de la Nephil, arrêtant son geste en plein vol pour planter ses yeux dans les siens. Un air d'incrédulité se lisait à présent sur son visage, en lieu et place du vide intersidéral que l'on pouvait y déceler quelques instants plus tôt. Il cligna plusieurs fois des yeux, avant de reposer son verre sur la table.

-Je vous demande pardon ?

L'air d'incompréhension qui trônait sur sa face accentuait encore un peu son air juvénile. Le garçon avait été particulièrement surpris qu'on l'accoste de la sorte et il avait été tiré de ses rêveries un peu trop abruptement. Profitant du silence qui s'était installé entre les deux jeunes gens, comme si une bulle s'était formée autour d'eux, il tenta de décrypter ce que Luna lui avait dit. Il y parvint après quelques instants de réflexion et, comprenant que pour une quelconque raison celle-ci ne voyait pas d'un bon œil sa présence ici, il lui lâcha son plus beau sourire sarcastique avant de plonger la main dans sa veste pour en sortir la carte de visite d'Alice.

-Je travaille pour la Nightray Company. Du coup ça ouvre des portes. Mais croyez-le ou non, j'aurais préféré être à Disneyland.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1743
Wishes : 90

avatar
N-Accompli
MessageSujet: Re: [Boîte de nuit "Hungry Jackal"] Non mais t'as vu c'que t'écoutes ? [Terminé]   Lun 10 Avr 2017 - 14:26
Bon. Le type phase sur quelque chose et ne semble pas me voir. C'est quand même pas de pot que la seule conversation un brin cohérente que je pourrais mener le soit avec un mur. M'enfin. Je crois que j'ai causé la discute avec moins que ça. De mémoire. J'crois que j'ai déjà engueulée une ombre un jour quand il était question de rentrer au QG alors que j'étais passablement alcoolisées. Depuis, je suis relativement conciliante quant il est question d'un interlocuteur qui est pas particulièrement causant. Je peux décemment dire que j'ai connu pire.

-Je vous demande pardon ?

Ah... Il émerge. Presque trop vivement pour me foutre le doute. J'ai comme un instant d'hésitation. Peut être que ce type était plus âgé que ne le laissait présager son air un peu du-per. Ou alors il avait bu deux bière et était torché. Nan. Personne ne dit "Je vous demande pardon" quand il est torché.
Merde. Du coup il a 21 ans ou c'est son air hébété qui m'enduit en erreur ?

-Je travaille pour la Nightray Company. Du coup ça ouvre des portes. Mais croyez-le ou non, j'aurais préféré être à Disneyland.

Je sourie fasse a sa remarque. Apparemment. J'ai vu juste. Un type sobre. Jeune. Et qui ne sait pas trop ce qu'il fiche la. Le type me tend une carte. Mon regard se perd dans le logo familier avant de lire le nom complet de la société. Nightray ? Attend. C'est la carte d'Alice Nightray ? Ce type bosse pour ma belle soeur ? Gosh. Que le monde est petit a Palema.
M'enfin. Cette réflexion faite, je redresse la tête. J'ai comme un vague sourire qui flotte sur mon visage.

- Et que fiche un chasseur de tête de la Nightray dans un endroit prompte a l'épanouissement d'un talent artistique qu'une chiotte d'aire d'autoroute est propice a la salubrité?

J'veux dire. Le quartier Sud est pas hyper friand de talents. Peu de lieux dénotent vraiment du lot. Qu'il squatte ici, c'est presque du gachie. Y'a tellement d'adresses différentes de bar ou de club. J'ai déjà gratté quelques représentations relativement cool avec des gens tellement plus intéressant que ceux qui passe actuellement derrière les platines.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 187
Wishes : 36

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Boîte de nuit "Hungry Jackal"] Non mais t'as vu c'que t'écoutes ? [Terminé]   Mer 19 Avr 2017 - 23:08

Un mensonge. Un putain de mensonge. Ce n'était pas le genre de choses qu'Edward avait l'habitude de faire mais pour le coup, il n'allait pas se gêner. Sa soirée était déjà suffisamment pourrie pour ne pas avoir besoin qu'une pimbêche vienne le prendre de haut et lui dise de retourner dans les jupes de sa mère. Non pas que le blondin avait particulièrement envie de rester dans cet endroit miteux -bien au contraire même- mais que cela lui plaise ou non, il avait une mission à accomplir et il se serait volontiers passé des désagréments de ce genre. Alors oui, il mentait. Enfin à moitié seulement ; si le garçon n'était pas vraiment un employé de la Nightray Company, il effectuait tout de même un travail pour eux.

Et puis, il fallait l'admettre, voir la tronche des videurs -ou en l'occurrence de ladite pimbêche- lorsqu'il sortait cette carte de visite à tout bout de champ avait quelque chose d'extrêmement satisfaisant. Un sentiment de puissance s'emparait d'Edward, lui qui avait toujours vécu sa petite vie insignifiante voyait l'étonnement dans leur regard. Il passait du statut de gamin sans intérêt à celui d'employé dans une entreprise prestigieuse. Aussi lorsque Luna le qualifia de « chasseur de tête », le garçon eut toutes les peines du monde à réprimer un sourire triomphant qui l'aurait sans doute trahi. La fin de la remarque de la jeune femme lui arracha tout de même une risette, la comparaison étant bien trop amusante -à défaut d'être subtile.

-Ah bah ça... J'me suis perdu je crois. J'suis un peu désespéré là, je sais pas trop où chercher. En tout cas c'est sûr qu'ici je trouverai rien de... décent.

Edward insista lourdement sur ce dernier mot qu'il avait choisi avec soin. Il lâcha un soupir évocateur avant de retourner à sa boisson. Sans le vouloir, le blondin avait clairement indiqué qu'il était un néophyte en la matière en révélant qu'il ne connaissait pas beaucoup d'endroits où fouiner. En vérité, c'était le cadet de ses soucis. Il n'avait qu'une envie c'était quitter ce lieu insalubre et ne plus jamais y mettre les pieds. Mais c'était hors de question sans une trouvaille ou au moins une autre adresse où se rendre ensuite. C'est alors que l'adolescent réalisa quelque chose. Les yeux toujours dans le vague, il posa une question à Luna sans pour autant se fatiguer à la regarder.

-Et vous ? C'est votre repère ou un truc du genre ?


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1743
Wishes : 90

avatar
N-Accompli
MessageSujet: Re: [Boîte de nuit "Hungry Jackal"] Non mais t'as vu c'que t'écoutes ? [Terminé]   Mer 19 Avr 2017 - 23:44
-Ah bah ça... J'me suis perdu je crois. J'suis un peu désespéré là, je sais pas trop où chercher. En tout cas c'est sûr qu'ici je trouverai rien de... décent.

Je sourie. J'imagine bien que c'est pas de la musique techno que viendra son salut. En même temps, j'envie son optimisme. C'est chaud de placer son espoir de trouver une perle dans les chiottes de l'humanité.

-Et vous ? C'est votre repère ou un truc du genre ?

Je laisse échapper un petit rire léger. Un geste qui traduit seulement que le whisky me monte plus vite que prévu a la tête. Rien de foncièrement puissant pour le moment. Je suis pas une faible, intenable dès le deuxième verre qui dépasse les 10°. Nan. Pour l'moment. Y'a juste cette légère euphorie habituelle qui entoure les alentours d'un voile de joie. Alors j'profite.

- Nan, nan. Encore heureuse ! J'ai juste effectué un petit travail ici. Rien de bien méchant. J'finis mon verre et j'te fout la paix. La gueule des videurs me manquera pas.

Je sourie en repensant a ce type pas appréciable. Puis contemple mon verre vide. L'air de penser qu'il y a une connexion logique qui doit se faire entre ce que je viens de dire et ce que je dois faire. M'enfin. C'est chiant de réfléchir.
En vrai. Ce qui me fait bugger, c'est de me demander si techniquement, tuer des ombres était vraiment un genre de job reconnu. Parce que merde. Dit comme ca. Il va penser que je suis une fille qui bosse sur les lieux. Ouais, nan. J'ai pas vraiment la gueule de l'emploie pour m'prostituer. Attend. J'viens de me dire que je m'en foutais royalement de ce que pouvait penser les gens de moi ? Des humains de surcroit. Ah ouais. C'vrai. Mais quand même. Faut chercher a rétablir la vérité. Nan ? Même si je m'en fout. Hein ?

- J'ai bossé comme musicienne dans pas mal de club de l'Est et du Nord. Pour sûr, je sais ou squatter si j'veux pas boire un mauvais whisky hors de prix... Et écouter la même techno qui tambourine exactement de la même façon dans toutes les boites.

M'enfin. Je raconte trop ma vie. D'ailleurs je devrais y aler avant de dire de la merde. Comme d'habitude. Je me lève a demie en m'appuyant sur la table. J'offre une ultime salutation a mon interlocuteur. Maigre vestige de la politesse la plus élémentaire.

- M'enfin. J'voulais pas engager la conversation a la base. J'cherchais juste un siège où siroter c'mauvais alcool avant de rentrer. M'enfin. Bonne soirée. Fait la bise a Alice de ma part. OK ?

Je crois que je suis sérieuse quand je demande a ce type de taper la bise a ma belle soeur. Fin' je crois. C'est difficile d'évaluer mon degrés de plaisanterie.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 187
Wishes : 36

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Boîte de nuit "Hungry Jackal"] Non mais t'as vu c'que t'écoutes ? [Terminé]   Ven 21 Avr 2017 - 21:53

La réponse à sa question à demi sarcastique ne tarda pas à se faire entendre, sous la forme d'un petit rire un peu trop aigu étant donné les circonstances, qui eut pour effet d'accentuer le sourire du blondin. La jeune femme se justifia ensuite de ne pas être une habituée de cet endroit insalubre, mais simplement de passage après y avoir effectué un travail. Avec une petite grimace, Edward songea qu'il aurait bien aimé être dans le même cas. Seulement lui, il n'avait pas encore terminé ledit job. Donc il était encore coincé ici... Suite à cela, Luna lui indiqua qu'elle allait tirer sa révérence dès son verre terminé.

Après un rapide coup d’œil, l'adolescent constata avec étonnement que c'était déjà le cas. Il arqua un sourcil mais ne fit aucun commentaire à ce sujet, d'autant plus qu'elle semblait l'avoir remarqué d'elle-même. L'espace d'un instant le silence régna de nouveau en maître sur les deux jeunes gens, leurs deux regards plongés sur le récipient vide alors que Luna paraissait tiraillée par des pensées existentielles. Elle finit par reprendre la parole, pour expliquer à un Edward dépourvu de toute réaction qu'elle était en fait musicienne et qu'elle avait arpenté une bonne partie des bistrots des autres quartiers de Palema. Le blondin ne réalisa pas tout de suite ce que cela impliquait et se contenta de tremper ses lèvres dans sa propre boisson -qui tirait également vers la fin, feignant à merveille l'intérêt alors que ses pensées s'étaient déjà égarées bien loin.

Son attention fut finalement happée à nouveau par Luna lorsque celle-ci se leva tant bien que mal de sa chaise pour mettre en application l'énoncé qu'elle avait fait quelques secondes auparavant. Plus spécifiquement, la mention de l'héritière de la Nightray Company lui fit lever la tête, mouvement accompagné d'un « hein ? » explicite. A l'entente de ce nom, Edward fronça du nez involontairement. Même s'il se targuait de travailler pour elle, l'adolescent ne gardait pas un souvenir particulièrement plaisant de leur rencontre. En effet, il s'était plus ou moins grillé et ridiculisé auprès d'Alice -et de son père par la même occasion, et se retrouvait à travailler quasi bénévolement pour eux. C'était la seule raison de sa présence ici, et même si tous ces événements étaient majoritairement de sa faute, le blondin ne pouvait s'empêcher d'avoir du ressentiment pour sa nouvelle chef.

Une nouvelle fois perdu dans ses pérégrinations, Edward ne percuta que lorsque Luna s'était déjà éloignée de plusieurs mètres. Il se leva d'un bond et se lança à sa suite.

-Attendez !

Arrivé à sa hauteur, il l'attrapa par la manche pour la retenir, se maudissant d'avoir été aussi long à la détente. Si elle était musicienne et qu'elle avait déjà roulé sa bosse dans le coin, il y avait des chances pour que la jeune femme possède des informations qui pourraient lui être utiles. Enfin, si elle acceptait de les lui donner... Après tout, Luna ne s'était pas montré particulièrement enthousiaste à l'idée de discuter avec lui jusqu'à présent, à croire qu'il avait fait une mauvaise impression à ses yeux.

-Vous disiez que vous faisiez de la musique ? Vous auriez pas une ou deux adresses à me donner pour que je puisse trouver un chanteur ou un groupe qui vaille le coup ?


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1743
Wishes : 90

avatar
N-Accompli
MessageSujet: Re: [Boîte de nuit "Hungry Jackal"] Non mais t'as vu c'que t'écoutes ? [Terminé]   Sam 22 Avr 2017 - 1:08
Je me retourne doucement. Mes sourcils se froncent en apercevant la piste de danse qui fait obstacle a la sortie des lieux. J'hésite un bref instant. Quitter par le biais d'un kekkai sneaky ? C'est pas comme si personne ne faisait gaffe à ma présence.

-Attendez !


Si je capte a peine l'éclat de voix dans le bruit ambiant, j'ai un peu plus de mal avec le geste qui me touche. Je retiens un mauvais réflexe qui risquerait de me coûter ma place de Nephil avisée et raisonnable. Tout de même je tourne la tête pour offrir mon regard, un peu meurtrier vers le type qui a initié le contact physique... Et constate qu'il ne s’agit ni plus ni moins que de... Ah... J'ai pas son nom. Appelons le blondie fébrile Numéros 2. Ça sonne bien BFN. On dirait un nom de chaîne de télévision naze. Ca lui va bien, vu son professionnalisme apparent.

-Vous disiez que vous faisiez de la musique ? Vous auriez pas une ou deux adresses à me donner pour que je puisse trouver un chanteur ou un groupe qui vaille le coup ?

J'ai un mouvement un peu étonné pour le coup. Envolée le coup de stress et la colère. Ma gueule reprend son air éclairé qu'ont les gens qui sont a peine en état de marcher droit. Fin' j’exagère. J'suis quand même un peu éclairé, pour sûr. J'ai un pied sur la piste de danse. Y'a bien une lumiere colorée qui vient pop sur moi nan ?

-Merde. Qu'est ce que j'ai fait pour qu'un employer d’Alice me demande de faire son taf a sa place ?

Ouais. J'parle un peu toute seule. Je sais même pas s'il a entendu avec la musique qui couvre le son de ma voix. Mais soit. Je lui offre un sourire mal assuré pour lui balancer

-Bah... Ouais. Mais...

Pourquoi ça t’intéresse de savoir ou je traîne ?C'est vrai quoi. C'est louche. J'veux dire. Est ce que j'ai une preuve, aussi minime soit elle que BFN est humain et pas seraph ? Hum... Il bosse pour Alice. C'est un bon point j'crois. Elle se tape quand même une réputation de Nephil tueuse qui tue tout le monde les yeux fermés et la paille du mojito en bouche. J'pense pas que même le premier blaireau a bosser sous ses ordres soit Seraph.
Bon. Si je commence a avoir une réflexion et des réponses a mes propres questions. C'est que l'alcool a pas trop entamé mon cerveau pour le moment ? Nan ?

- J'suis pas assez sobre pour faire ton travail à ta place.

Le sourire est plus confiant. Ok. J'admets. J'abuse. Surtout que je me suis promis que ce serait le premier et dernier verre de la soirée. Alors pourquoi je m'arrange toujours pour me bourrer la gueule dès que je commence a peine ? Ça va devenir pathologique, nan ?


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 187
Wishes : 36

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Boîte de nuit "Hungry Jackal"] Non mais t'as vu c'que t'écoutes ? [Terminé]   Mar 25 Avr 2017 - 0:44

A première vue, cette mystérieuse chanteuse n'était pas ravie qu'Edward lui tienne la jambe comme cela. Ce dernier eut même peur qu'elle lui en retourne une, au vu du regard qu'elle lui lança. Fort heureusement pour son visage angélique et pour lui-même, Luna parvint à se retenir d'écraser son poing sur sur nez lorsqu'elle se rendit compte que ce n'était que lui. Ou en tout cas, le garçon espérait que c'était la raison pour laquelle elle s'était calmée. Rien n'était moins sûr. Toujours était-il qu'au lieu de lui taper dessus, Luna lui adressa un sourire un peu bancal mais à l'allure sincère. Ses yeux pétillaient légèrement, à la manière de ceux qui commencent à avoir trop bu, et Edward se demanda si son regard avait aussi cette petite lueur malgré sa sobriété relative.

Le sentiment qu'il avait qu'à l'inverse, la demoiselle aux cheveux bleus commençait à avoir les pensées embrouillées s'accentua lorsque celle-ci se mit à parler toute seul. Ses mots résonnèrent dans l'esprit du blondin qui se sentit à la fois vexé et un peu honteux. Vexé car Luna avait immédiatement compris qu'elle avait affaire à un amateur, même si en toute honnêteté Edward lui avait facilité la tâche à ce sujet -et ce malgré l'alcool, et honteux car une fois encore, il n'était pas vraiment un chasseur de tête de la Nightray mais juste un pauvre gars qui devait rembourser la dette qu'il avait contractée auprès d'eux. Se faire passer pour quelqu'un d'autre ne faisait pas partie de ses habitudes et en l'occurrence, cela pouvait potentiellement ternir l'image de l'entreprise -bien que cela ne lui importait que peu, et le faire passer pour un requin désireux de se faire de l'argent sur le dos de jeunes talents, ce qui pourrait donner moins envie à une personne de l'aider. Une personne comme Luna.

L'espace d'un instant, Edward envisagea de tout lui dire. Qu'il était en fait pieds et poings liés face à ses obligations. Qu'il ne faisait pas ça par cupidité mais pour se libérer de son fardeau. Peut-être qu'en connaissant la vérité, Luna serait prise de pitié pour lui et consentirait à lui filer un coup de main ? Ou alors elle le mépriserait un peu plus pour avoir essayé de jouer au grand et lui cracherait à la figure. L'un dans l'autre, peut-être valait-il mieux attendre de voir comment les choses se passaient et aviser ensuite. Edward n'avait pas envie de la supplier de l'aider, mais avait suffisamment besoin d'elle pour considérer la chose. Et de toute façon, ce mensonge allait lui retomber sur le coin du visage à un moment ou un autre. Chaque mauvaise action était toujours compensée, et il le savait. C'était le deal. L'équilibre.

En parlant de deal, Luna -dont les tergiversions au sujet de la proposition de l'adolescent avaient permis à celui-ci de s'égarer à nouveau dans les méandres de ses pensées- lui fit indirectement une proposition en sous-entendant qu'avec un peu plus d'alcool elle serait plus encline à lui donner ce qu'il voulait. D'abord étonné, le blondin lui rendit cependant rapidement son sourire malicieux. Un service, ça se paye. Rien n'était gratuit et il aurait été bien mal placé pour contester la demande de compensation. Tout en lui répondant, il partit en direction du bar pour commander une nouvelle tournée.

-Je comprends. Peut-être qu'une autre mauvaise boisson hors de prix vous fera reconsidérer. Au pire ça ne fera que vous donner encore plus envie de vous barrer d'ici.

Tout en parlant, Edward essayait tant bien que mal de se frayer un chemin jusqu'au comptoir parmi la foule de clients qui attendaient comprimés les uns contre les autres. Il parvint à attirer l'attention de l'un des barmen en levant un bras et tenta de commander. Il dû s'y reprendre à plusieurs fois tant le brouhaha ambiant rendait la communication difficile. A se débattre comme ça contre tous les éléments il paraissait encore plus ridicule, mais persista et finit par arriver à ses fins.

-Votre moins bon whisky pour la demoiselle, et moi je vais reprendre une pinte de Rituel. Puis il se tourna à nouveau vers Luna. Au fait, moi c'est Edward !


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1743
Wishes : 90

avatar
N-Accompli
MessageSujet: Re: [Boîte de nuit "Hungry Jackal"] Non mais t'as vu c'que t'écoutes ? [Terminé]   Mar 25 Avr 2017 - 18:14
Je crois qu'en prononçant cette phrase. J'ai vu a travers les yeux de mon interlocuteur que les rouages du cerveau de Mr BFN se mettre en branle. J'ai eu l'impression l'espace d'un instant qu'il allait se lever, tendre son doigt vers moi et déclarer a voix haute et claire : « J'AI COMPRIS CE SOUS ENTENDU ! ».
M'enfin. Heureusement pour moi. Je me trompe. Et il parle un langage qui me sied plutôt bien. Fin' dit comme ça. J'ai vraiment l'impression d'attendre de lui les réactions d'un gosse. Loin de moi l'idée de l'infantiliser à mort. Hein ? C'pas mon genre. Et a vrai dire, les traits de son visage s'en charge déjà très bien tout seuls. Et non. J'vous jure. Je suis même pas méchante quand je dis ca. C'est juste l’extrême vérité !

Je souri un peu dans l'vide en entendant sa commande au bar. Fin' c'est plus du aux quelques beaux échecs de charisme qui ont précédés cette commande étrange. A base de « moins bon whisky ». A croire qu'il gagne quelque point en sympathie. Quoi qu'il les perds presque imédiatement quand j'entend le nom de sa propre consommation. La rituel. Tss... Cette bière de femmelette.
J'vais finir par croire que je l'apprécie ce type étrange.

«  Et du coup Edward. T'as vraiment l'age de consommer de l'alcool ? »

Je pose ma tête sur mes mains ouvertes. L'air de revenir sur un sujet emmerdant. Mais même bourée. Je me suis souvenue que le peu de chasseur de tête auquel j'ai causé avaient un profil relativement rigide. Auquel ce type ne semblait pas du tout correspondre. Alors j'admets. Je suis plutôt indécise quant à ce que tout cela signifie.

- J'veux dire. La Nightray engagerai vraiment un mec de moins de moins de 21 ans pour traîner dans les bars en conso libre. Tout ca pour partir à la recherche de talent ? T'as fait quoi pour te retrouver a ce job de rêve ?

Allez. Mon détecteur d'histoire merveilleuse à raconter s’affole dangereusement quand je pose la question a voix haute. Un maigre interet pour les humain s'anime en moi.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 187
Wishes : 36

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Boîte de nuit "Hungry Jackal"] Non mais t'as vu c'que t'écoutes ? [Terminé]   Mer 26 Avr 2017 - 23:59

A peine Edward avait mis la main sur les deux verres si durement acquis qu'il réalisa quelque chose. Perdu dans ses pensées comme il l'était -et clairement peu aidé par la pollution sonore du Hungry Jackal, il avait mal compris ce que Luna lui répondait. En effet, la jeune fille n'avait pas dit « je suis trop sobre » mais plutôt « Je suis pas assez sobre ». Pendant un moment, le blondin resta interdit, les deux boissons au bout de ses bras suspendus dans le vide. Il avait compris l'inverse de ce qu'on lui disait, et risquait de passer pour un gros lourd cherchant à la faire boire. Surtout si Luna apprenait que c'était un imposteur. Son incapacité chronique à faire attention à son entourage le mettait une fois de plus dans une situation embarrassante, qui pour le coup risquait de lui coûter de précieuses informations.

Alors qu'il se maudissait une fois de plus pour son manque d'attention et qu'il cherchait un moyen de rattraper le coup, Edward se fit subtiliser le plus petit des deux verres. Sans comprendre, il regarda la Nephil s'installer à côté de lui sur le comptoir en souriant. Qu'est-ce que... ? Visiblement, son initiative de lui payer à boire ne dérangeait pas plus que ça la demoiselle, qui continua la discussion l'air de rien. Encore un peu hébété, l'adolescent mit quelques secondes à réagir, se demandant si finalement il avait bien compris ce qu'elle lui avait dit la première fois. A moins qu'elle n'ait parlé au second degré ? Dans tous les cas, cela lui facilitait grandement la tâche. Aussi Edward décida de laisser couler et se rassit en buvant une gorgée.

-Comme je le disais... Travailler pour la Nightray, ça ouvre des portes.

Une non-réponse assez peu subtile. Le blondin n'avait pas donné explicitement son âge mais c'était comme s'il avait avoué ne pas être majeur. Il disait la vérité cependant. Il avait découvert avec intérêt que les règles pouvaient aisément être contournées avec un minimum de pouvoir. Pouvoir qu'il avait obtenu au moment où il avait commencé à travailler pour Alice. Les clubs connaissaient la réputation de sa compagnie et savaient que la découverte de la prochaine étoile montante de la musique dans leur établissement leur ferait un sacré coup de pub. Aussi ils se montraient aussi accueillants que possible envers ses employés.

Cependant, les boîtes n'étaient pas les seuls à connaître la Nightray Company, et Luna rebondit sur sa réponse pour lui indiquer son doute quant à la légitimité de sa présence ici. Le semblant d'assurance qu'Edward avait commencé à construire en élaborant son histoire s'écroula aussi sec. Elle n'était pas née de la dernière pluie et son baratin ne fonctionnerait pas dessus. Le sourire de la jeune femme finit de le déstabiliser alors que son cerveau turbinait pour trouver ce qu'il allait bien pouvoir lui répondre. Il inspira un coup avant de retenir sa respiration machinalement. Il était peut-être temps d'arrêter les bêtises.

-Disons que j'ai... passé un marché avec Alice Nightray. Je vous raconterai tout si vous me filez un coup de main.

Edward lui envoya un sourire malicieux, d'un air de dire « et ce récit vaut son pesant de cacahuètes ». Il ne fallait pas perdre le Nord. De cette manière, Edward ne lui révélait pas encore toute l'histoire, qui lui aurait probablement valu au mieux une moquerie sympathique et au pire un mépris non dissimulé. Le blondin gardait ainsi une carte dans sa manche. Ce n'était pas non plus un mensonge dont il devrait se dépêtrer plus tard. Définitivement, il s'agissait ici de sa meilleure option. Et Luna semblait s'intéresser un tant soit peu à lui, ce qui lui donnait bon espoir que ce nouveau marché parvienne à son terme. Juste après avoir répondu, l'étudiant fronça légèrement les sourcils.

-Vous semblez bien connaître la Nightray Company. Vous avez travaillé pour eux ou un truc du genre ?


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1743
Wishes : 90

avatar
N-Accompli
MessageSujet: Re: [Boîte de nuit "Hungry Jackal"] Non mais t'as vu c'que t'écoutes ? [Terminé]   Sam 29 Avr 2017 - 17:09
-Comme je le disais... Travailler pour la Nightray, ça ouvre des portes.

Ouais. Il est mineur. C'est triste qu'il n'ose pas vraiment le dire a l'oral. Y'a pas de honte nan ? J'veux dire. Aux dernières nouvelles aucun êtres humains est né à 21 ans révolu. Fin'. Connaissant le pouvoir de Bey. J'me doute qu'il doit quand même y avoir quelques exceptions qui confirment la règle.Mais en dehors de ca. Je comprends pas son entêtement a le cacher. C'est pas comme si le bar avait la réputation d'être particulièrement regardant sur les cartes d’identités nan ?

-Disons que j'ai... passé un marché avec Alice Nightray. Je vous raconterai tout si vous me filez un coup de main.

Un marché ? Pour moi, c'est un mot synonyme de contrat. Synonyme de vœux et de Nephil même. Vu que la nature d'alice ne m'est pas inconnue. Alors dans ce cas, ca devient pas mal intéressant. Et ca justifierai même cet air malicieux qui est sensé m'inspirer la curiosité alors qu'on lit probablement une histoire relativement assommante.
Pour moi, Alice aurait parlé a ce type de notre monde. Ou alors, lui aurait fait miroiter quelque chose en rapport avec lui. Ou alors, je me fais comme toujours des films. Faut croire que j'ai plus vraiment de vie normale pour envisager que ce soit simplement un arrangement purement humain.

-Vous semblez bien connaître la Nightray Company. Vous avez travaillé pour eux ou un truc du genre ?

J'arque mes sourcils. En temps normal, je suis pas vraiment sensée la connaître. Je sais même pas si dire que John et Alice sont ensemble est dangereux pour eux ? A ce que j'ai compris. Les deux bottent pas mal de culs ensemble. C'est pas les Seraphs qui lui feront grands chose. Surtout dans leur état.  

- Vite fait. Mon frere et Alice sont en couple, j'crois. M'enfin. Je connais pas personnellement ni la compagnie, ni sa futur dirigeante.

Faut' dire. Je crois qu'on ne s'est pas directement adressé la parole depuis que l'on s'est croisé. C'est dommage. Je suis sûr que si je la connaissais. Je pourrais trouver mille autres raison logique de la détester cordialement.

- M'enfin.  Je connais un club qui a une scène relativement disponible. La sélection des artistes est pas mal. Et puis, la clientèle de bonne qualité. Au moins autant que leurs alcools.

Je pioche une gorgée d'alcool que m'apporte mon étrange contact social du jour. Je devrais ralentir la cadence. Je crois que je dois au moins rester en état de montrer le chemin du club a Edd. Pas envie qu'il se sente floué. Je suis un peu malhonnête. Mais je veux pas me foutre a dos un potentiel pigeon qui me servirai des boissons a volonté.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 187
Wishes : 36

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Boîte de nuit "Hungry Jackal"] Non mais t'as vu c'que t'écoutes ? [Terminé]   Lun 1 Mai 2017 - 21:04

La réponse de Luna surprit quelque peu le blondin, qui but une nouvelle gorgée tout en arquant à nouveau un sourcil. Ainsi, le frère de la jeune femme était en couple avec Alice Nightray, pourtant elle disait ne pas connaître personnellement cette dernière. Par ailleurs, même la nature de sa relation avec son frangin était incertaine. Quel genre de liens pouvait avoir cette fratrie si les uns n'étaient même pas au courant des fréquentations des autres ? Si son intuition était bonne, le fait qu'ils soient mêlés à la famille de la société de production laissait présager à des relations assez peu cordiales, à l'image de celles qu'Alice entretenait avec son père. Décidément, les rencontres qu'Edward faisait ces derniers temps avaient le mérite de le sortir de son cercle social habituel -aussi inexistant était-il.

Si la famille de cette chanteuse était en lien avec les Nightray, alors le garçon ferait mieux de s'en méfier. Ces gens-là n'étaient pas comme lui. Ils n'hésitaient pas à utiliser des personnes moins influentes qu'eux pour servir leurs intérêts, et si Alice ne lui avait pas parut vraiment malhonnête, il avait rapidement compris que s'il ne faisait pas attention à là où il posait les pieds, le blondin risquait fort de se faire piétiner sans retenue. L'autre aspect important de cette information était que si Luna, son frère ou n'importe qui de son entourage connaissait Alice, alors celle-ci pourrait très facilement être au courant de ses moindres faits et gestes.

-Hum... Je vois.

Edward n'en montrait rien, mais il était soudainement devenu beaucoup plus prudent. Il risquait à présent que ses paroles soient répétées auprès de sa soi-disant chef, aussi fallait-il qu'il fasse attention à tout ce qu'il allait dire. Rien que le fait qu'il agite la carte d'Alice partout où il allait pourrait se retourner contre lui. Ceci dit, cela signifiait également que Luna pouvait être la personne qui lui causait ces ennuis en rapportant à ladite chef. Aussi mieux valait ne pas la contrarier, au cas où. Enfermé dans sa toute nouvelle paranoïa, l'adolescent prit la résolution d'être aussi agréable que possible avec elle le temps qu'il faudrait, et surtout de ne pas traîner trop longtemps en sa compagnie, pour ne pas lui donner plus de raisons que nécessaire d'aller moufter auprès de l'héritière de la Nightray Company. Aussi lorsque Luna lui annonça qu'elle connaissait un autre bar pouvant potentiellement lui donner ce qu'il cherchait, Edward se montra aussi enthousiaste que possible. Ses yeux s'écarquillèrent et il se leva presque de sa chaise, un sourire remontant jusqu'à ses oreilles.

-C'est vrai ?! Vous voulez bien me donner l'adresse ? Et si vous venez, j'vous paye même un coup !


Ses efforts allaient peut-être enfin porter leurs fruits...


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1743
Wishes : 90

avatar
N-Accompli
MessageSujet: Re: [Boîte de nuit "Hungry Jackal"] Non mais t'as vu c'que t'écoutes ? [Terminé]   Dim 7 Mai 2017 - 12:41
C'bizarre. Il a l'air change d'attitude quand il me cause. Comme une retenue supplémentaire qu'il s'imposait. Oh... J'aurais peut être pas du dire que j'étais copain copain avec sa boss. Ou alors il me prends poiur une mytho qui essaie de se donner de l'importance pour essayer de grapiller des verres. Ce qui au fond. Est pas si éloigné de la vérité. Fin', me faites pas dire ce que je n'ai pas dit. Je mens pas. Je me donne pas de l'importance. Je veux juste grapiller des verres moi. Un sur trois. C'est pour ca que je dis que c'est pas si loin d'la vérité.
M'enfin.

-C'est vrai ?! Vous voulez bien me donner l'adresse ? Et si vous venez, j'vous paye même un coup !

Bon... J'esquisse un petit sourire en le rejoignant debout. Mais je privilégie quand même l'instant pour faire une petite réprimande. Une réprimande de meuf pas sobre. Mais quand même un peu street cred. Sisi. J'vous jure.

- Tu peux me tutoyer bordel. Si je le fais depuis l'début. C'est bien pour que tu te mettes dans l'crane que tu puisses me renvoyer la balle a c'niveau. T'sais. Je suis pas ta putain d'supérieur hiérarchique. J'ai même pas d'fric pour m'payer plus d'une boisson ici. Et je m'en fout royalement du devenir de la Nightray's compagny.

Je bouge vers la sortie tant bien que mal en traversant la foute comme un bateau fend les flots plats d'un lac.  Déjà, Faut peut être voir pour sortir du club. Ca va être un peu chiant. Mais soit. Je me tourne a demie vers lui, pour vérifier qu'il me suit bien. Parce que je n'aime pas parlé dans le vide.

- L'adresse. J'ai pas dans l'imédiat j'crois. Mais je peux vous y conduire. D'jà, c'est au quartier est. A p'être 15 minutes a pied d'ici si on marche vite. Ca t'va ? Je te promets. C'est d'la bonne cam. T'va voir.

"La bonne cam." Merde. Je parle d'alcool ou d'artiste ? La moi bourrée est pas très sûr de son coup. Mais qu'importe. Dans cet établissement. Les deux sont bons. Alors ca a pas tant d'importance... Nan ? Si ?


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 187
Wishes : 36

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Boîte de nuit "Hungry Jackal"] Non mais t'as vu c'que t'écoutes ? [Terminé]   Lun 8 Mai 2017 - 17:35

L'énergie et l'engouement d'Edward ne furent pas vraiment contagieux. Ce fut même presque l'opposé puisque Luna, après s'être à son tour levée pour se mettre à sa hauteur, lui servit ce qui était presque une engueulade concernant le fait qu'il la vouvoyait depuis le début de leur conversation alors qu'elle ne s'était pas gênée pour lui donner du « tu », arguant qu'elle n'était pas sa supérieure ou même simplement en lien avec la Nightray. Cette réaction eut l'effet d'une douche froide sur le blondin, qui la regarda avec ses yeux toujours grands écarquillés, son sourire s'étant figé sur son visage dans une expression glacée. Après une seconde il parvint à balbutier quelques mots.

-Je euh... d'accord. Mais je connais même pas vot... ton nom...

Ce n'est qu'en voyant la démarche peu assurée de la Nephil qu'Edward comprit finalement la virulence de sa réaction. Les whiskies commençaient à s'accumuler et la jeune femme n'était plus vraiment en pleine possession de ses moyens. Un sourire mi figue, mi raison s'installa à nouveau au coin de ses lèvres. Ses pensées à lui n'étaient plus aussi claires qu'elles ne l'étaient quelques heures plus tôt non plus. Peut-être que d'aller voir cet autre bar n'était pas une si bonne idée que cela... Enfin, c'est ce qu'il se serait dit si justement, son esprit n'avait pas été embrumé par l'alcool qu'il avait déjà consommé. Au lieu de cela, l'adolescent lui emboîta joyeusement le pas en haussant les épaules.

-Allez c'est parti. Je v... te fais confiance.

Les deux jeunes gens sortirent ainsi du bar et se mirent à marcher de leur pas légèrement défaillant.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1743
Wishes : 90

avatar
N-Accompli
MessageSujet: Re: [Boîte de nuit "Hungry Jackal"] Non mais t'as vu c'que t'écoutes ? [Terminé]   Jeu 11 Mai 2017 - 22:14
-Allez c'est parti. Je v... te fais confiance.

J'éclate de rire a sa petite reprise maladroite. Un rire qui n'est pas dénué d'une teinte d'alcool. Mais soit. Je suis pas bourée ! Je suis juste un peu euphorique ! C'pas pareil
Je marche dans la foule comme un Terminator. Bousculant sans faillir les gens qui bloque le passage. Bon, quelques remarques pas gentille a propos de ma maman fusent dans l'obscurité. Mais comme je peux pas leur donner complétement tord au sujet de sa vertu. Alors, je me contente simplement de passer l'éponge a ce sujet.
Une fois a l’extérieur, je soupire d'aise en sentant le vent tiède souffler un peu sur mon visage. En vérité, il doit faire froid. Mais j'avoue que même le concept de chaleur et de froid semble peu a peu s'effacer de ma mémoire. De moins en moins de contrainte humaine ne semble pouvoir s'appliquer dans mon corps. De la a savoir si je pouvais en faire quelque chose pour me rendre utile... Ca pourrait être cool.

Même si je la décrie un peu partout. Y'a pas a dire. La vie humaine me manque. Les rencontres comme celles de ce soir avec ce grand dadais qui me sert d'ami temporaire me manque aussi. Le simple fait de discuter de choses normales semble être un effort, mais ca reste aussi un plaisir que je ne retrouve pas avec les Nephils. Et ca aussi. Ca me manque un peu la normalité.

- En vrai. J'pense queuh, une fois sur place. J'vais p'être pas boire m'okay ? Ca me semble pas être une bonne idée. Fin'. Si jamais je change d'avis. Empêche moi s'teu plé. C'pas que je suis bourrée. Hein ?

Nan. Je suis pas bourrée. La preuve, je ne titube pas dans la rue qui mène doucement au club ou j’amène mon ami intéressée d'une soirée.

[Fin du RP ? ou discutions dans la rue qui s'éternise ? ♪]


Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Boîte de nuit "Hungry Jackal"] Non mais t'as vu c'que t'écoutes ? [Terminé]   
 [Boîte de nuit "Hungry Jackal"] Non mais t'as vu c'que t'écoutes ? [Terminé]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Hungry Jackal] Soirée d'Enfer [Terminé]
» [Hungry Jackal] Hush Little Baby
» Merci ? Mais de rien...
» [Refusé] Postulation Simag rogue elfe de la nuit
» On le savait déjà mais...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fate of Wishes :: Palema :: Quartier Sud :: Archives-