Un mystérieux petit animal croise votre route : Je souhaite que tu passes un contrat avec moi. En échange, j'exaucerais n'importe lequel de tes voeux.
 

Partagez | 
 [Hôtel/Boîte de nuit “Night Valley”] Réveil improbable

Messages : 687
Wishes : 166

avatar
N-Choisi
MessageSujet: [Hôtel/Boîte de nuit “Night Valley”] Réveil improbable   Jeu 27 Avr 2017 - 23:34
Hôtel/Boîte de nuit “Night Valley”:
 


Réveil improbable

C
'est noir… Comme toujours. Une vision sombre et flou que je ne peux comprendre.

Dé-...


Le même son brouillé résonne dans mon esprit tel les parasites que l'on entend sur une télévision lorsqu'une chaîne est vide de programme mais la suite est encore plus angoissante.

Mo-...


Un autre flash étrange... Je ne me souviens pas exactement de ce que j'ai vu mais cette image horrifiante m’a fait me réveiller en sursaut, voir même presque en sueurs.

Encore un cauchemar…


À chaque fois… À chaques nuits je me réveille tout frissonnant. Je ne peux pas dormir, je ne peux plus dormir. J'ignore ce qu'il se passe mais c'est très fatiguant. Éprouvant même. Ça pèse sur le moral de ne pas pouvoir dormir correctement et si ça continue, je sens que je vais péter un plomb.
Mais j'essaie tout de même de me réveiller doucement.

Attends une seconde…!


Je ne reconnais pas le plafond. C'est vrai que dit comme ça c'est stupide mais souvent, la première chose que l'on aperçoit au réveil, c'est ce qu'il y a au-dessus de notre tête et là… Ça ne me dit rien.
Bon peut être que je débloque parce que je suis crevé donc je tourne la tête pour regarder autour de moi en me rassurant intérieurement mais...

Que-


C'est- … Non en fait je suis pas fou, ce n'est réellement pas ma chambre...! Qu'est-ce que je fous ici ?
Je commence à m'inquiéter donc je tente de bouger mais quelque chose m'en empêche ainsi qu'un tintement à côté de moi et donc je regarde pour voir ce qu'il en est mais le choc est total, si bien que je sursaute de surprise en criant presque.

… C’EST QUOI CE DÉLIRE ?!


Ya un mec qui dort à côté de moi ! Je suis menotté à un mec presque nu bordel ! Oh putain… mais qu'est-ce que- je comprends pas, pourquoi je suis en sous-vêtements aussi ?! Je comprend pas du tout… Comment j'en suis arrivé là ?! Mais c'est quoi ça ?!
J'ai beau me triturer les méninges pour essayer de comprendre la situation, rien n'y fait, tout est flou : Je ne me souviens même plus de ce que j'ai fait hier ! J'aime pas ça… Je n'aime pas ça du tout… Je suis complètement perdu et surtout en pleine panique ! Et l'autre inconnu qui dort en mode normal… J'espère qu'il a des explications à me fournir parce que là c'est complètement flippant. C'est la première fois de ma vie que je fais face à une situation aussi improbable.

MAIS QU'EST-CE QU'IL S'EST PASSÉ HIER ?!







Informations rp:
 

signa:
 

Awards 2017:
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 215
Wishes : 56

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Hôtel/Boîte de nuit “Night Valley”] Réveil improbable   Ven 28 Avr 2017 - 13:27

Dieu. Quel mal de tête. C'était comme si un type avec un marteau s'amusait à lui marteler le sommet du crâne, s'appliquant à taper le plus fort possible. Sur un clou. Rouillé. Cela faisait maintenant des heures que cela durait, qu'Edward avait l'impression qu'une barre en métal lui traversait le cerveau de part en part. Cette nuit n'avait clairement pas été des plus reposantes. Même, il avait peut-être s'agit de la pire nuit de sa courte existence. Accompagné par des cauchemars aussi improbables qu'effrayants, le garçon avait dormi d'un sommeil agité et peu réparateur. En toute honnêteté, il serait resté endormi pendant encore des heures si on lui en avait laissé l'occasion.

Seulement voilà, notre blondin n'aurait pas ce luxe. Toujours à mi-chemin de l'inconscience, il entendit une voix lointaine crier quelque chose. Elle résonna dans son cerveau fragilisé, l'agressant bien plus que d'ordinaire et Edward fronça ses sourcils, les yeux toujours fermés, en maugréant un « mmmmh » mécontent. Un nouveau cri retentit et il leva son bras pour le secouer dans le vent comme s'il chassait une mouche invisible. Elle avait encore oublié...

-On est samedi, j'ai pas cours...

Il avait marmonné dans sa barbe, encore trop endormi, et sa phrase en était presque incompréhensible tant le garçon avait mâché ses mots. Enfonçant son oreiller sur sa tête pour essayer de se soustraire à la luminosité ambiante, il entreprit de retourner dans les bras de Morphée. C'est alors que les connexions se firent -douloureusement- dans son esprit groggy. Cette voix... Ce n'était pas la voix de sa mère. Non, il s'agissait même d'une voix masculine. Ce n'était pas non plus le timbre de son paternel... Alors qui cela pouvait-il bien être ? Toujours handicapé par sa migraine, Edward fouilla dans les limbes de sa mémoire pour essayer de la reconnaître, mais rien n'y fit. Partagé entre l'épuisement et l'envie de découvrir l'identité de la personne qui avait crié à ses oreilles, l'adolescent ne bougea pas pendant plusieurs secondes en se demandant si cela valait le coup qu'il se lève.

Finalement, concluant qu'il n'arriverait de toute façon pas à se rendormir, le blondin se hissa sur son postérieur, assis au milieu du lit. L'instant d'après, il avait posé une main sur sa tempe. Le mouvement avait été trop brusque et avait amplifié le mal de tête qui l'accompagnait déjà, maintenant à deux doigts de le faire tomber dans les pommes. Lorsque ses pensées se firent plus claires, Edward fut enfin apte à ouvrir ses yeux meurtris. Ou en tout cas au moins le gauche, le droit se refermant instantanément après avoir été agressé par la lumière de la pièce. Pièce qui d'ailleurs n'était pas sa chambre. Du tout. L'étudiant la parcourut du regard pour essayer de deviner où il se trouvait. Cela ressemblait fort à une chambre d'hôtel, sans âme et complètement dépersonnalisée. Il n'avait pourtant aucun souvenir de s'être rendu dans un établissement de ce genre... Ni d'avoir partagé son lit avec un autre garçon, comme c'était le cas au vu de celui qui se tenait à côté de lui dans le lit avec un air à mi-chemin entre l'horreur et la panique. Trop peu réveillé pour avoir ce genre de réaction, Edward cligna simplement plusieurs fois des yeux en essayant de sortir de sa torpeur.

-C'est particulièrement moche cette déco.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 687
Wishes : 166

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Hôtel/Boîte de nuit “Night Valley”] Réveil improbable   Ven 28 Avr 2017 - 21:32

Réveil improbable

P
lus que perturbante, la situation me laisse pantois. Je ne saurais pas comment décrire ce que je ressens en ce moment même : surprise, désarroi… Il y a tant d’incompréhension dans mon esprit.

Réfléchis… Ya forcément une explication…


Mais non, je ne vois rien, d'ailleurs à force de me concentrer, une douleur sourde fini par me traverser.

- Ité…! Fis-je en apposant une main sur mon crâne endolori.


C'est très désagréable comme sensation : non seulement tous mes souvenirs de la nuit dernière sont brouillés mais en plus je me fais mal en y repensant.
Je sens que ça va mal tourner…
Mais je ne m'attends pas à la réaction de mon interlocuteur : il ne semble pas se rendre compte de la situation. Pire, il ignore carrément que je suis à côté de lui et commente la décoration…

Mais qu'est-ce qu’on en a a faire de l'architecture ?!


Il croit vraiment que c'est le moment de penser à ça ?!
Mais ce qui me déstabilise, c'est le peu de vêtements qu'on porte…

Attends… On a tout de même pas- ?

- J'y crois pas… soupiré-je en passant ma main sur le visage par dépit.

Si c'est une blague je ne trouve pas ça drôle.


Ramenant mes jambes vers mon torse avant de retenir ces dernières avec mes bras, je fixe la main qui est toujours attaché à l'autre ignorant.
Il va pas passer trois heures sans rien dire tout de même ?!

- Eto… Si tu sais quelque chose ça m'aiderait parce que je te signales qu'on est attachés, avoué-je en lui montrant mon poignet menotté après avoir soupiré une fois de plus.

C'est pas vrai…


En plus je me sens de plus en plus mal, comme si une douleur latente venait de se réveiller. Je comprends vraiment rien...





Informations rp:
 

signa:
 

Awards 2017:
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 215
Wishes : 56

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Hôtel/Boîte de nuit “Night Valley”] Réveil improbable   Lun 1 Mai 2017 - 0:27

Le contraste entre les réaction des deux garçons était saisissant. Alors qu'Edward paraissait plus perdu qu'autre chose, son compagnon d'infortune semblait en proie à une panique incontrôlable. Il regardait autour de lui en essayant probablement de comprendre dans quelle situation il avait bien pu se mettre. Le blondin bailla ostensiblement alors qu'Aoba geignait de toute la force de son malheur. Il n'était pas plus au fait que lui de la situation, mais son esprit prompt à l'évasion avait beaucoup de mal à se rendre compte de ce qu'il se passait. Tout en continuant à cligner des yeux un peu trop rapidement, Edward gardait son regard émeraude braqué sur son homologue aux cheveux bleus, l'écoutant à moitié se débattre avec ses souvenirs pour essayer de se resituer, sans grand succès jusqu'à présent semblait-il.

Son apathie fut cependant de courte durée puisque Aoba mit le doigt sur une chose qui parvint à l'extirper de ses rêveries tant elle était ubuesque : les deux jeunes hommes étaient attachés ensemble par... des menottes, comme Edward put le constater lorsque ce dernier leva son coude pour lui montrer son poignet, attirant le sien par ce même mouvement. Avec un air toujours aussi ahuri, l'adolescent fixa pendant un bon moment le bracelet en métal qui cernait son avant-bras. Il ne disait rien, mais son cerveau avait finalement réussi à se mettre en branle. Comment ces menottes étaient-elles arrivées jusqu'à lui ? A qui appartenaient-elles ? Vu la lueur d'incompréhension presque palpable au fond de ses yeux, Edward se doutait que ce drôle de type n'en était pas à l'origine. Il allait donc falloir creuser pour résoudre ce mystère.

-Je sais même pas qui vous êtes... 'Tain j'suis claqué. Je me demande quelle heure il est.

Edward n'avait même pas fini sa phrase que son visage refaisait déjà la girouette, ne prêtant plus aucune attention à Aoba comme le démontrait sa dernière remarque. Bien qu'intrigué, le blondin ne paraissait pas plus préoccupé que cela par la situation. Ses pupilles effectuaient des allers-retours dans leurs globes oculaires au rythme où il balayait la pièce du regard. Le plus étonnant dans cette histoire, c'est qu'il n'avait absolument aucun souvenir de ce qui avait bien pu lui arriver. Le garçon doutait sérieusement s'être saoulé jusqu'au black out. Il lui été déjà arrivé de boire par le passé, mais jamais au point de ne plus avoir aucun souvenir. Ceci étant, la sensation de malaise qu'il sentait à travers tout son corps présentait des similarités troublantes avec celle qu'on ressent après une grosse cuite. Il était vraiment ennuyeux qu'il ne se souvienne de rien et le blondin se demandait s'il aurait un jour le fin mot de cette histoire. Car pour l'heure, il avait des soucis autrement plus gênants qu'un trou de mémoire...

-Où sont passées mes fringues ?


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 687
Wishes : 166

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Hôtel/Boîte de nuit “Night Valley”] Réveil improbable   Ven 5 Mai 2017 - 11:40

Réveil improbable

M
on acolyte met un moment à regarder nos poignets alors que son regard reste neutre ce qui me surprend. Faudrait quand même qu'il se rende compte de la situation ! Aussi lorsqu'il me répond, je n'arrête pas de me dire que je ne suis pas tombé sur la personne la plus réactive qui soit.

Et moi alors, tu crois que je te connais ?!


Pensé-je avec exaspération. Franchement, je ne comprends rien du tout : ce gars semble n'en avoir rien à faire et moi bah… je m'efforce de trouver une explication plausible malgré cette migraine insoutenable. Mais il n'y a rien qui puisse expliquer cette situation improbable surtout avec des souvenirs aussi flous… et ce qui me choque le plus c'est le comportement du blond : Comment peut-il être aussi calme ?!

- Je te connais pas non plus que je sache, soufflé-je toujours aussi dépassé.


Mais punaise… Qu'est-ce qu'il s'est passé pour en arriver là ? J'aimerais bien le savoir. Ou… non en fait… je suis pas sûr de vouloir savoir vu l'état des choses... J'ai quelques appréhensions.
Je continue donc de me torturer l'esprit avec toutes ces questions jusqu'à ce que mon comparse s'exclame sur son absence de vêtements…

Bravo Sherlock


Monsieur ne le remarque que maintenant : normal. Mais je ne fais que le fixer, irrité.

Soit il est con et très lent soit il le fait vraiment exprès.


Seulement, je décide de passer outre son étrange comportement et me met à réfléchir tout en fixant les menottes.

Comment on va se débarrasser de ça ?


Je ne vois pas de clefs… Putain.

- Au lieu de te soucier de tes fringues, tu ferais mieux de t'inquiéter de la façon dont on va se débarrasser de ces trucs : Ya rien pour les enlever, lui fis-je d'un ton plus sérieux en regardant autour de moi avant de tenter de me lever même si avec ces attaches… ça ne va pas être facile.


Bon, déjà, c'est vrai que ce serait bien de retrouver mes affaires mais… Je veux dire : si on retire pas ces menottes, on va devoir rester attachés et c'est hors de question !






Informations rp:
 

signa:
 

Awards 2017:
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 215
Wishes : 56

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Hôtel/Boîte de nuit “Night Valley”] Réveil improbable   Dim 7 Mai 2017 - 18:43

Difficile de faire abstraction de l'énergumène à côté qui s'agitait dans tous les sens. Ses mouvements faisaient tourner le bracelet à son poignet, provoquant un frottement sur sa peau extrêmement désagréable. Presque aussi désagréable que le ton de sa voix lorsqu'il lui répondit, lui indiquant qu'il ne savait pas plus que lui ce que les deux garçons faisaient ici. C'est quoi l'problème mec, pète un coup quoi. C'était pas la fin du monde, il s'était jamais retrouvé attaché à un parfait inconnu dans un endroit qu'il ne connaissait absolument pas ? Bon... Ok c'était pas commun comme situation, mais il n'y avait pas de quoi en faire tout un fromage. Tout ce qu'il y avait à faire, c'était trouver les clefs de ces satanées menottes et ils pourraient reprendre leurs petites vies chacun de leur côté.

Enfin, presque. Il fallait aussi pour ça que le blondin mette la main sur ses vêtements, qu'il était toujours en train de chercher du regard sans grand succès. La pièce était désespérément vide de tout effet personnel, aseptisée au possible comme l'étaient généralement les chambres d'hôtel. Le mobilier, en plus d'être moche, n'avait aucune allure. Enfin, ce n'était certainement pas le problème principal d'Edward à ce moment précis mais une fois encore, il était incapable de rester concentré sur un sujet plus de quelques secondes. Une nouvelle remarque désobligeante sur l'absence des clefs des menottes de la part d'Aoba le ramena momentanément à la réalité. Ca, il fallait admettre que c'était gênant...

-Hum... J'imagine qu'elles doivent bien être quelque part ces clefs...

L'autre garçon entreprit alors de quitter le lit dans lequel ils s'étaient réveillés. Mais liés de cette manière, il leur était difficile de se déplacer l'un sans l'autre. Aussi Edward fut bien obligé de lui donner un coup de main dans cette entreprise. Après tout, il n'avait pas vraiment envie de rester coincé ici plus de temps que cela. Aussi il roula vers le côté où se trouvait Aoba et de cette manière les deux jeunes hommes parvinrent à s'extirper de la literie. … Et maintenant ? Ils se retrouvaient comme deux couillons, debout en caleçon au milieu d'une chambre d'hôtel...

-Ok Joe la panique... Et maintenant on fait quoi ?

Comme un écho à sa question, quelqu'un frappa à la porte de la chambre. Une petite voix de l'autre côté annonça un « Room service ! » plutôt discret et le silence s'installa pendant un instant jusqu'à ce que Edward, toujours affublé de la même expression de neutralité répondit sans réfléchir.

-Entrez !


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 687
Wishes : 166

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Hôtel/Boîte de nuit “Night Valley”] Réveil improbable   Lun 15 Mai 2017 - 22:30

Réveil improbable

J
e n'aime pas du tout les réactions de mon acolyte : on dirait qu'il se contrefout totalement de ce qui arrive.


- Oui bah… Faudrait déjà les chercher non ? Répondé-je irrité.



Une fois debout (même si ça n'a pas été sans difficulté vu l’attache), je me sens un peu con à rester sans bouger. Oui… sans fringues c'est encore plus ridicule… mais le pire… C'est ce mal de crâne qui ne semble pas vouloir s'atténuer.


Kuso…



D'ailleurs, la réflexion de mon camarade m’irrite au possible.


“Qu'est-ce qu'on fait”…? Sérieusement ?


- Eh bien on fait ce qu'on appelle “Chercher”. Fis-je d'un ton cynique.



La chambre n'est pas bien grande donc… ça ne devrait pas prendre trop de temps. En principe…
Raa… Ça me gonfle déjà et lui aussi il me gonfle d'ailleurs. Je commence donc à avancer à travers la pièce en espérant que mon comparse fasse de même, seulement, au même moment, quelqu'un frappe à la porte.


Merde…!



Ya déjà du monde ? Ah non… non … Là c'est juste pas possible…! Mais je ne m'attendais pas à ce que ce blond décide de laisser entrer le room service.


Oh putain le con.



I-il- Il a osé ! Ah non je ne suis pas d'accord ! Mais je n'ai pas le temps de protester que la porte s'ouvre et un membre du personnel entre et nous regarde un instant avant de baisser les yeux et poser un plateau sur la table mais je reste incapable de bouger tant la situation me choque.


- Prenez votre temps, fit cette personne en refermant la porte derrière elle, nous laissant seuls à nouveau.


...Celui-là alors….!



Plus qu’irrité, j'ai vraiment honte de ce qu'il vient de se passer, si bien que la seule chose qui me vient à l'esprit c'est de frapper la tête du blondinet avant de m’exclamer :


- C'était quoi ce “Entrez !” ?! T'es stupide ou bien ?!



Je suis tellement frustré par ce qu'il vient de se passer que je vire au rouge en fixant mon acolyte d'un air revêche.







Informations rp:
 

signa:
 

Awards 2017:
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 215
Wishes : 56

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Hôtel/Boîte de nuit “Night Valley”] Réveil improbable   Ven 19 Mai 2017 - 0:03

Suite à son injonction, la porte de la chambre s'ouvrit pour laisser apparaître un groom qui sembla avoir toutes les difficultés du monde à rester professionnel en apercevant le duo comique. Il faut dire que la situation avait de quoi faire perdre son sérieux au plus zélé des majordomes : deux hommes en caleçon au beau milieu de la pièce, attachés par des menottes, l'un avec un air d'ahuri et l'autre complètement paniqué. Au final étant donné l'étendue des dégâts, le petit employé s'en tira plutôt bien. Il déposa le plateau de petit déjeuner qu'il avait apporté sur la table à l'entrée avant de filer sans demander son reste. En tirant sur le bracelet en métal autant qu'il le pouvait sans la coopération d'Aoba, Edward se jeta sur le plateau fraîchement arrivé. Il en attrapa un croissant et l'enfourna à moitié dans sa bouche.

-Merchi !

Le bonheur qu'il ressentit lorsque la viennoiserie s'engouffra dans son œsophage, encore tiède en sortie des cuisines, fut malheureusement de courte durée. Aoba, qui visiblement ne partageait pas son insouciance paraissait passablement agacé pour une raison inconnue qu'il ait fait entrer le groom. Alors que le blondin lui tournait le dos, trop occupé qu'il était à dévorer -pour l'instant des yeux- le reste du petit déjeuner qu'il allait se faire un malin plaisir de dégommer, il lui asséna un violent coup derrière la tête. Sous le choc et la surprise, Edward recracha une partie de ce qu'il était en train de mâcher et lâcha le reste de son croissant sur le sol. Il se redressa en se massant l'arrière du crâne pour se retourner vers son agresseur avec un air toujours plus ahuri.

-Mais aïeuh ! >< Pourquoi t'as fait ça ?

Aoba semblait encore davantage paniqué, et le blondin ne put s'empêcher de noter le teint rosi de ses joues et son air vexé alors qu'il l'engueulait comme du poisson pourri. Nan mais c'est quoi son problème à la fin à ce type ? Il venait de leur dégotter un petit déj' gratos et voilà comme on le remerciait ? En voilà un dont il ne serait pas fâché de se débarrasser...

-Mais attends t'abuses là... Je viens tout juste de nous faire gagner un

« Petit déjeuner ». Edward aurait pu finir sa phrase, mais cette idée fit gargouiller son ventre et il se rendit compte qu'il avait super faim, cette moitié de croissant l'ayant à peine mis en appétit. Alors il préféra se retourner vers le plateau pour jeter son dévolu sur un pain au chocolat qui lui faisait de l’œil. C'est la bouche pleine et une quantité considérable de miettes autour de la bouche qu'il finit par se remettre face à son compagnon d'infortune, son esprit autiste finalement pris de remords de laisser ce pauvre homme dans la tourmente. Il lui tendit la corbeille de viennoiserie.

-T'en veux ?

Puis, sans crier gare, Edward se tourna vers la porte pour l'ouvrir en grand et tenter de sortir sur le pallier, uniquement retenu par Aoba -par l'intermédiaire des menottes- qu'il tenta d'embrigader.

-Allez viens, on va chercher nos fringues.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 687
Wishes : 166

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Hôtel/Boîte de nuit “Night Valley”] Réveil improbable   Mer 7 Juin 2017 - 18:46

Réveil improbable

I
l ne m'a même pas demandé mon avis, ce mec a laissé entrer cette personne puis s'est contenté de foncer vers la nourriture comme un abruti et après il me demande pourquoi je l'ai frappé ? Je rêve ou bien ?!

- Et toi ?! Pourquoi t'as ouvert la porte !


Fis-je toujours énervé alors que mon acolyte déblatère d'autres bêtises.

《 He…? Sérieusement ? 》


Ce mec préfère s'occuper de son estomac dans un moment pareil…! Raah… Décidément cette situation est vraiment insensée ! Même lorsque mon comparse me tend la corbeille de viennoiseries, je reste un peu agacé et me contente de croiser les bras.

- Non, c'est bon.


Répondé-je lassé. Je ne suis pas d'humeur à manger quoi que ce soit, d'ailleurs je comprends pas comment il fait pour avoir faim. Enfin, même s’il m'agace il m'a pas l'air d'être quelqu’un de méchant ou dangereux donc j'essaie de tempérer et je reste un moment à réfléchir jusqu'à ce que le blond me tire vers la porte.

《 Na- ? 》


Quoi encore ?! Qu'est-ce qu'il compte faire ?! Mais je ne tarde pas à avoir la réponse. Comme tout à l'heure il passe la recherche des fringues en priorité.

- Et tu crois vraiment que nos vêtements sont dehors ?


Demandé-je d’un ton sarcastique. Un peu de logique quand même, pourquoi ils seraient pas dans la chambre ? J'ai du mal à cerner mon vis à vis, surtout que je nous vois pas du tout sortir dans cette tenue et enchaînés l'un à l'autre. La scène de tout à l'heure était déjà assez honteuse comme ça !






Informations rp:
 

signa:
 

Awards 2017:
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 215
Wishes : 56

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Hôtel/Boîte de nuit “Night Valley”] Réveil improbable   Dim 11 Juin 2017 - 20:28

Aoba déclina son offre de viennoiserie, visiblement toujours aussi agacé par la situation. Edward haussa les épaules et engloutit un nouveau pain au chocolat d'un air indifférent. Il aurait été dommage de se priver d'un petit déjeuner offert, surtout vu la qualité de ce dernier. C'est donc la bouche encore pleine qu'il s'était dirigé vers la porte d'entrée, entraînant son compagnon d'infortune avec lui.

-T'es chûr ? Ils chont vachement bons pourtant.

Cependant le Nephil ne semblait vraiment pas disposé à quitter la pièce pour se mettre en quête de leurs vêtements perdus. Mais c'est qu'il commençait à devenir pénible, à râler en permanence. Le garçon aux cheveux bleus souleva cependant un point pertinent ; il n'était pas sûr que les accoutrements en question était à l'extérieur de la chambre. Et en y réfléchissant bien, c'était même relativement improbable.

-Ah tiens c'est pas faux.

Pendant quelques secondes Edward resta pantois, une main sur la poignée l'autre en arrière, toujours liée à celle d'Aoba par ces bracelets métalliques, comme s'il se demandait si oui ou non il allait sortir. Il fit finalement un pas en arrière et se mit à la recherche du bien tant convoité. S'ils étaient bien restés dans la chambre, ces vêtements n'étaient pas à un endroit en évidence. Évidemment. Le blondin chercha à se baisser pour regarder sous le lit mais les menottes n'allaient pas jusqu'à là. Il tira sur son bras pour signifier à Aoba de se pencher également pour qu'il puisse y jeter un œil.

-Baisse toi que je regarde.

Malheureusement, il n'y avait rien sous le lit non plus. En soupirant, Edward se releva pour venir s'asseoir sur le sommier, lui aussi enfin atteint par l'air blasé de son comparse du jour. Ils allaient peut-être finalement quand même devoir sortir en caleçon...

-Je les trouve pas. Et les clefs non plus. T'as pas une idée ?


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 687
Wishes : 166

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Hôtel/Boîte de nuit “Night Valley”] Réveil improbable   Mar 20 Juin 2017 - 23:01

Réveil improbable

F
ait surprenant. Le blond semble écouter ma réflexion et décide de chercher dans la pièce même si je ne vois aucune trace de nos vêtements dans les parages. Mais je me baisse tout de même pour laisser mon comparse regarder sous le lit.

- Alors ? Tu les vois ?


Demandé-je alors que mon vis à vis se relève : à son air lassé, je devine que la recherche a été sans succès donc je soupire à mon tour en m’asseyant.

- Non… J'ai beau réfléchir… C'est le black-out total.


Répondé-je à mon acolyte lorsque celui-ci me demande mon avis, j'en viens même à ravoir une douleur au crâne à force de réfléchir.

- Et toi ?


Fis-je en respirant calmement pour essayer de calmer la migraine. Qu'est-ce qu'on peut faire ? Ces foutus vêtements sont nulles part ! Et comme ya pas d'autres solutions je pari qu'on va devoir les chercher dehors… Raah…! Je veux pas y penser ! J'en ai ras le bol.






Informations rp:
 

signa:
 

Awards 2017:
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 215
Wishes : 56

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Hôtel/Boîte de nuit “Night Valley”] Réveil improbable   Mer 28 Juin 2017 - 13:29

Bon. On ne pouvait pas dire que l'autre gugusse avait été d'une aide particulièrement précieuse pour l'instant. Tout ce qu'il avait fait jusqu'à présent c'était se plaindre, que ce soit du comportement d'Edward -voire même de sa simple présence, ou de son état lamentable. Si la condition physique du blondin était a priori sensiblement identique, à savoir un barbouillement nauséeux et un mal de crâne amputant sensiblement ses capacités à réfléchir -pourtant déjà naturellement relativement faible, celui-ci prenait en revanche la situation avec beaucoup plus de philosophie. S'il n'avait aucune idée de la suite des événements qui avait pu les conduire à se retrouver dans cette chambre d'hôtel, le garçon avait décrété que ce n'était pas important et que la seule chose qui comptait désormais c'était de trouver une solution.

-Pas mieux. Je me souviens de rien.

Edward se rassit sur le lit en se grattant l'arrière du crâne d'un air songeur. Ils avaient à peu près fait le tour de la chambre à présent. Finalement, les deux garçons allaient probablement devoir s'en tenir à sa première idée, à savoir descendre chercher leurs vêtements et les clefs de ces foutus menottes à la réception. Ou en tout cas demander si quelqu'un pouvait les aider. Qui sait, peut-être que le personnel de l'hôtel en savait paradoxalement un peu plus qu'eux sur ce qu'ils foutaient ici ? C'était l'occasion d'en apprendre un peu plus. Et peut-être aussi de récupérer un ou deux cachets de Doliprane. Le tout en échange d'un moment un peu gênant -dont Edward se foutait comme de sa première chemise. Avec une expression presque désolée pour lui, l'adolescent se tourna à nouveau vers Aoba.

-Je crois qu'on n'a plus trop le choix. Il va falloir descendre demander à la réception s'ils savent pas quelque chose. Sinon on s'en sortira jamais...


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 687
Wishes : 166

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Hôtel/Boîte de nuit “Night Valley”] Réveil improbable   Jeu 6 Juil 2017 - 2:18

Réveil improbable

N
i l'un ni l'autre. On est tous deux dans le blanc. En même temps ça aurait été suspect qu'il sache parfaitement ce qu'il s'est passé je dois l'avouer : même si ça m'irrite un peu de l'admettre, on est donc dans la même galère. S'il n'est pas possible de trouver une solution seul… Il allait bien falloir demander de l'aide… Et le blond est le premier à en faire la réflexion. Je soupire un instant en passant légèrement ma main entre ma tempe et mes cheveux. Il a raison : en restant ici on ne peut rien faire.

- Bon… Puisqu'on a pas le choix.


Fis-je un peu lassé en me relevant doucement, attendant que mon acolyte fasse de même. Je me dirige près de la porte et saisis la poignée, m'arrêtant quelques secondes en soufflant pour me préparer psychologiquement.

《 C'est parti pour les minutes les plus longues de ma vie. 》


Pensé-je en ouvrant l’accès vers le couloir, plus honteux que jamais. Je n'ai même pas envie de penser aux futurs regards des gens mais je me contente de les ignorer jusqu'au dit lieu. Je ne mentais pas d'ailleurs, une fois au guichet, le temps me paraît bien long lorsqu’on se retrouve à proximité du comptoir.

- Eto… excusez-nous...


Fis-je un peu retrait, gêné alors que notre interlocuteur nous fixe de haut en bas depuis sa position. Pas de doute c'est stressant, je me sens vraiment stupide... mais ce qui me surprend… C'est qu'il n'a pas l'air étonné plus que ça de nous voir vêtu de cette façon : comme si c'était normal, quelque chose d'habituel ici… Ça promet pour la suite.






Informations rp:
 

signa:
 

Awards 2017:
 


Dernière édition par Aoba Murasaki le Sam 8 Juil 2017 - 22:14, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 215
Wishes : 56

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Hôtel/Boîte de nuit “Night Valley”] Réveil improbable   Sam 8 Juil 2017 - 21:30

L'insistance d'Edward avait fini par convaincre son compère. Les deux garçons étaient finalement tombés d'accord sur la marche à suivre : descendre à l'accueil pour demander de l'aide. Si Aoba paraissait particulièrement accablé à cette idée, ce n'était pas le cas du blondin dont la neutralité semblait à toute épreuve. Il avait toujours cette même tête inexpressive à mi-chemin entre la crédulité et l'ennui et ne broncha pas lorsque son attaché de fortune l'entraîna à sa suite. Un dernier soupir pour la forme et les voilà dans le couloir.

Ils marchèrent tranquillement -enfin en tout cas en ce qui concernait Edward, Aoba semblant essayer sans succès de se fusionner à la tapisserie- pendant une minute environ jusqu'à arriver au comptoir. Là, ce fut son acolyte qui parla en premier, ses joues ayant pris une teinte pourpre assez prononcée. Le réceptionniste leva les yeux du registre qu'il était en train de consulter et arqua discrètement un sourcil en les voyant ainsi dévêtus.

-Oui ?

-Salut, reprit à son tour Edward sur son classique ton un peu trop familier. On s'est réveillé attaché ce matin, et on trouve plus nos vêtements. Ni les clefs de ces menottes. Vous sauriez pas où c'est par hasard ?

Pour illustrer son propos, le blondin souleva le bras au bout duquel il était menotté à Aoba tout en parlant. Le réceptionniste les regarda un instant avant de lâcher un « hum, hum » à la manière d'un psychologue écoutant les confessions de son patient.

-Je vois, mentit-il. Eh bien on va essayer de régler ça. Quel est le numéro de votre chambre ?

-Je sais pas.

-Ah ? Euh... Vous êtes arrivés quand ? Vous avez une idée de ce qu'il s'est passé ?

-Je sais pas. Je sais pas.

Le visage de l'employé commença à changer d'allure. Ils parlaient depuis même pas trente secondes et ce blondin lui tapait déjà sur le système. Il tourna son regard sur Aoba, une petite veine battant sur sa tempe, visiblement agacé. Il le pointa du menton sans rien ajouter, d'un air de dire « et lui, il a quelque chose à dire où j'ai vraiment deux crétins en face de moi ? »


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 687
Wishes : 166

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Hôtel/Boîte de nuit “Night Valley”] Réveil improbable   Dim 13 Aoû 2017 - 16:14

Réveil improbable

M
on acolyte entame direct le sujet… Décidément… Ça fait vraiment stupide dit comme ça… Rah… Mais à ma grande surprise, l'employé semble pouvoir faire quelque chose ou il va essayer ? Seulement, lorsque le blond se contente de répondre “je ne sais pas” a chacune de ses questions, je ne peux m'empêcher de passer ma main sur mon visage, lassé en me demandant pourquoi c'est à ce type que je suis menotté.

- Eto… La 13 il me semble.


Répondé-je en m’approchant du comptoir, me remémorant l'aspect de la porte. Il m'arrive d'oublier des choses mais j'avais aperçu furtivement le numéro au cas où.

- Pour le reste, c'est assez flou. Je n'ai aucuns souvenirs d'être venu ici tout comme mon acolyte. Enfin, si vous savez quelque chose…?


Avoué-je en regardant le réceptionniste, attendant sa réponse alors que celui-ci a semblé surpris par le numéro de chambre même s'il n'a rien dit.

- On aperçoit toute sorte de clients à longueur de journée ici même ceux qui ont du mal à marcher droit en sortant. La chambre 13 vous dites ? Si mes souvenirs sont corrects une de mes collègues vous a trouvé tout deux par terre.

- He ?


- L’un de vous a du réserver une chambre donc on vous a fait monter je suppose. Navré pour les menottes, ce n'est pas de mon ressort mais concernant vos vêtements, ils ont sûrement été emmenés par le service d'étage.

- Le service d'étage ? Pourquoi ?


Demandé-je surpris même si notre interlocuteur se contente de hausser les épaules.

- Vous allez devoir leur demander. C'est sur votre gauche. Nous avons de quoi laver les vêtements de nos clients s'ils le souhaitent.

Termine-t-il en nous pointant la direction alors que je reste un peu pantois. Je n'ai jamais réservé de chambre ici… C’est quoi cette histoire ?






Informations rp:
 

signa:
 

Awards 2017:
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 215
Wishes : 56

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Hôtel/Boîte de nuit “Night Valley”] Réveil improbable   Jeu 21 Sep 2017 - 23:11

Fort heureusement pour Edward, son compagnon d'infortune n'était pas autant à la ramasse que lui. Cela permit au duo de comique de ne pas -trop- passer pour des blaireaux, si on ne prenait pas en compte le fait qu'ils étaient à moitié nus et menottés l'un à l'autre. Pendant qu'Aoba tentait de soutirer des informations aux employés de l'hôtel, le blondin jeta un regard distrait autour de lui. L'établissement dans lequel ils se trouvaient était plutôt luxueux, le genre trop cher pour qu'il puisse y réserver une chambre. Les clients qui entraient et sortaient du hall étaient globalement tous bien habillés et la majorité d'entre eux jetait un coup d'oeil mi-amusé, mi-révolté devant l'accoutrement des deux garçons.

Trop occupé qu'il était à faire le tour du propriétaire, Edward n'écouta pas un mot de ce qui s'échangeait entre Aoba et le réceptionniste. Il parvint cependant à recentrer sa concentration sur le débat lorsque l'employé passa son bras devant ses yeux pour leur indiquer la direction du service d'étage. Il cligna deux fois des paupières avant de regarder dans la direction indiquée par le doigt tendu puis de tourner un regard interrogateur vers le comptoir, et enfin vers Aoba.

-Ah c'est cool ça. C'est sympa s'ils ont lavé nos vêtements.

Seulement à moitié concerné par la discussion, Edward était encore à côté de la plaque, son air à la fois absent et béat toujours fixé sur le visage. Il n'avait qu'une seule envie, c'était de se débarrasser de ces foutues menottes, rentrer chez lui et de se coucher pour faire passer cet horrible mal de crâne. Le garçon n'était pas encore fixé quant à la durée de la sieste en question, et il verrait probablement ça plus tard... Dans l'idée de tirer au clair cette affaire il se dirigea vers la pièce désignée par le réceptionniste d'un pas à la fois désinvolte et maladroit.

-Salut. Il paraît que vous avez lavé nos vêtements. Et que vous avez les clefs de ça.

Edward leva alors le bras pour bien montrer son poignet toujours attaché à un Aoba qui n'eut -pour changer- d'autre choix que de le suivre...


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 687
Wishes : 166

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Hôtel/Boîte de nuit “Night Valley”] Réveil improbable   Jeu 23 Nov 2017 - 23:30

Réveil improbable

T
outes ces informations ne nous aident pas beaucoup… Enfin si, on a peut être l'occasion de retrouver nos vêtements mais… Ça va être dur de tirer cette affaire au clair. Décidément… C'est bien trop flou pour être compréhensible et en me tournant vers le blond, j'espérais presque qu'il ait une sorte de révélation, qu'il puisse répondre à toutes ces questions. Eh bien non, il faut croire que son air idiot n'est pas prêt de s'en aller vu la tête qu'il tire en entendant les aveux du réceptionniste. Il se contente… de trouver le geste sympa… Mais- QUE CE SOIT COOL OU PAS CE N'EST PAS LA QUESTION ! Rah, pour lui il n'y a pas de soucis et je n'ai pas le temps de dire quoi que ce soit qu'il m'emmène encore une fois. Il ne pourrait pas réfléchir pour une fois ? Non. Je soupire en passant ma main sur mon visage au moment où l’on s'annonce devant le fameux service d'étage.

《 J'ai tellement honte… 》


Je veux rentrer… Au début je voulais savoir le pourquoi du comment mais là… C'est… juste trop. Je n'ai qu'une envie : rentrer pour me reposer et oublier toute cette histoire… Alors je ne dis rien et détourne les yeux pour ne pas voir la réaction de nos vis à vis tandis qu'ils répondent à mon acolyte.

- Vos vêtements ? Peut-on savoir le numéro de votre chambre ?

Demandent ces derniers même si je relève immédiatement la tête, complètement lassé voir un peu irrité pour leur répondre immédiatement en espérant qu'ils se dépêchent :

- La 13.


Sur ces mots, les visages de nos interlocuteurs s'illuminent étrangement et j'ai cru voir quelques sourires amusés lorsqu'ils ont entendu ma réponse. Non… me dites pas que ce qu'il s'est passé était si ridicule qu'ils en rient ? … Je ne veux pas savoir… Je ne veux plus savoir… Qu'ils se dépêchent pitié. En deux temps trois mouvements, quelqu'un approche avec ce qui semble être nos fringues mais…

- Voilà, tenez. Par contre, on ne peut rien faire pour les menottes messieurs.

Termine-t-il en tendant les habits.

- He ? Vous êtes sûr ? Vous n'avez rien pour enlever ça ?


Je soupire. Ça ne pouvait pas être aussi simple visiblement...

hrp:
 






Informations rp:
 

signa:
 

Awards 2017:
 
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Hôtel/Boîte de nuit “Night Valley”] Réveil improbable   
 [Hôtel/Boîte de nuit “Night Valley”] Réveil improbable
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Ashrame] La garde de la Nuit (the night watch !)
» spotting by night
» [Lourdes] SOAPBOWL'NIGHT 2013, nuit du samedi 02 novembre
» [Refusé] Postulation Simag rogue elfe de la nuit
» Shadow Night

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fate of Wishes :: Palema :: Quartier Est-