Un mystérieux petit animal croise votre route : Je souhaite que tu passes un contrat avec moi. En échange, j'exaucerais n'importe lequel de tes voeux.
 

Partagez | 
 [Rue principale] Le sale gosse, l'autre sale gosse, et la pauvre nounou [Terminé]

Messages : 184
Wishes : 25

avatar
N-Choisi
MessageSujet: [Rue principale] Le sale gosse, l'autre sale gosse, et la pauvre nounou [Terminé]   Ven 12 Mai 2017 - 11:41
Rue principale
C'est l'une des rues les plus fréquentées du Quartier Sud, si ce n'est la plus fréquentée. On y trouve tous les commerces de proximité dont les habitants ont besoins : boulangeries, épiceries, magasin de bricolage, pharmacie, restaurants, kebabs... Tout ça mêlé à d'autres commerces bien moins fréquentables comme des bars, des pubs ou encore des magasins pour le sport d'appartement. Ce mélange hétéroclite s'observe également chez les passants où l'on peut deviner des familles modestes, quelques honnêtes gens qui n'ont d'autres choix que de vivre dans ce quartier quelque peu délabré, des chômeurs qui tentent de sortir la tête de l'eau, mais également des mendiants, quelques pickpockets, de petits trafiquants ainsi que quelques femmes de joies.


Parfois, y a des jours biens. Ceux où c’est Luna qui vient me chercher à l’école, qu’on chasse des monstres tous les deux toute la soirée ; ceux où un nouvel épisode passe à la télé, ou même ceux où la maîtresse est malade.
Quelque fois, y a des jours super biens. Genre, le jour où maman est devenue une combattante comme moi, et qu’on a pu commencer à taper des méchants tous les deux ensembles. En plus, elle est trop forte ma maman.
Et puis, là, y a un jour giga démentiel de la mort of doom. Les grands sont en train de tourner un épisode des Power Rangers. Mais ici, là, chez moi. Enfin, pas tout à fait, dans la ville, quoi. Donc, c’est trop cool. Plus que ça en fait, sauf que j’ai pas de mots pour dire tout ce que je pense.

Alors, bien sûr, moi j’suis là. Pour les regarder en train de faire des trucs de héros, pour apprendre des meilleurs professeurs, et aussi pour … Eh bien, participer. Le costume noir le plus cher du marché dans mon petit sac à dos, je suis paré à prendre part à l’épisode à n’importe quel moment.
Le truc, c’est que ça va pas être facile. Y a des colosses qui montent la garde, et ils ont pas l’air du genre à comprendre les choses vraiment importantes dans la vie, donc va falloir que je ruse si je veux passer. En plus, monsieur Russel est juste à côté de moi pour me surveiller, et ça va pas me faciliter la tâche : ben ouais, son super pouvoir c’est d’être impassible et sans humour, c’est pas le genre de machin qui peut m’aider là-dedans.

Bref, j’ai un plan. Ça fait au moins trois milles heures que je le prépare, mais il est béton, ça c’est sûr. Là, ils sont en train de filmer dans une rue, et moi je sais que y a une maison qui donne dessus qui a un jardin, derrière. Et que son mur est pas trop haut. En plus, vu que j’ai grandi y a pas longtemps, ça va être trop simple de l’escalader, puis d’utiliser le cube magique pour rentrer dedans, puis ensuite débarquer à l’intérieur de la zone des cordons. Là, faudra déjà que j’ai mon costume sur le dos, et je m’infiltrerai sans problème.
De toute façon, j’suis sûr que je connais mieux les chorégraphies qu’eux, alors, pff, aucune chance qu’ils me refusent. Ou alors j’irai casser tous les méchants du coin pour leur prouver que je mérite ma place.
J’ai presque dix ans moi, monsieur. Je suis plus un enfant, ok ?

Tout sage, je suis ma nounou bien rasée jusqu’à ce qu’on arrive pas trop loin du lieu béni. Alors, d’un coup, dès qu’il y a un peu de foule qui s’entasse autour de nous, je tape un sprint dans l’autre sens. Genre, à toute vitesse, et je commence à partir vers le tournant pour entamer mon plan.
J’vais réussir. Y a pas moyen que ça marche pas, de toute façon.




Dernière édition par Tommy Brun le Ven 9 Juin 2017 - 21:07, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 380
Wishes : 104

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Rue principale] Le sale gosse, l'autre sale gosse, et la pauvre nounou [Terminé]   Ven 12 Mai 2017 - 22:02
Totalement à l'opposé de l'endroit où se trouvait Tommy, une autre tête brune échafaudait un plan de la mort qui tue. Perché sur un muret, le môme observait avec attention les véhicules qui composaient le corps du robot des power rangers.

Curse se demandait s'il pouvait aller aussi vite qu'un avion, vu que c'était un robot. En plus c'était super méga stylé. Il sauta donc du muret, et tira la manche d'un technicien occupé à régler une caméra.

M'sieur ? Est-ce que le mégazor il va vite comme un avion ? M'sieur hein ?

Fiche moi la paix morveux, tu vois pas que j'suis occupé.

Allez m'sieur ! Dites moi et j'y vous laisse tranquille.

Oui ça va vite, ok !


Le type bien trop occupé à ses réglages, et surbooké ne tilta même pas qu'un gosse évoluait sur le plateau en toute liberté. C'était vachement pratique les kekkaïs quand même. Curse les utilisait à outrance, prenant le risque d'y inviter des ombres au passage, mais ce n'était pas vraiment quelque chose qui lui traversait l'esprit.
Il avait eu sa réponse.

Trop bien !!!!

Cria-t-il avant de se carapater à l'abri, sous la table du metteur en scène.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 2323
Wishes : 171

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Rue principale] Le sale gosse, l'autre sale gosse, et la pauvre nounou [Terminé]   Sam 13 Mai 2017 - 14:02
Russel se demandait pourquoi on lui avait demandé de surveiller Tommy. Il a tout sauf la tête d'un bon baby-sitter. M'enfin, s'il suffit de faire en sorte que le gamin savoure cet instant tout en se tenant à carreau, alors cela ne devrait pas être difficile à accomplir, non ? Mais tout de même, il fallait admettre qu'il n'était pas fan de l'endroit où il se trouvait. Power ranger n'était pas vraiment une série qu'il suivait de près. Pour tout dire, sa culture sur cette série n'allait pas très loin.

Dans tout les cas, suivant le jeune frère de John du regard l'ivrogne avait les mains dans les poches, espérant que ce fameux tournage ne serait pas long. Et surtout qu'il n'y aurait aucun imprévu. La seule chose que voulait le trentenaire, c'était finir rapidement pour retourner à ses activités des plus importantes. Travailler pour sa nouvelle agence et boire. En fait, surtout boire.


"C'est pas génial ça Tommy ? Tu assistes à ton show préféré. Si tu te tiens à carreau, je pourrais même t'entraîner." Fit-il sans engouement quelconque en essayant d'attraper le col du gamin qui tentait déjà de s'échapper.

Nope, pas question, pas dés le début. Il allait au moins faire son travail correctement pendant 10 minutes. Naméoh.


Awards.
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 184
Wishes : 25

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Rue principale] Le sale gosse, l'autre sale gosse, et la pauvre nounou [Terminé]   Sam 13 Mai 2017 - 15:49
Crotte. A l’instant où je sens que mon col est tiré en arrière, je réalise qu’il y a une donnée que j’ai oubliée de prendre en compte : la force de ma nounou. C’est pas n’importe qui ce type, c’est quand même monsieur Russel – et s’il a pu résister à ma tête de chiot battue, il a clairement les moyens de me mettre de sacrés bâtons dans les roues.
En plus, il a de bonnes idées. Parce que j’ai bien envie qu’il m’entraîne, moi ! Mais … Pas aujourd’hui. J’ai plus important à faire. Même, bien plus important.

Les bras croisés, les sourcils froncés, je pivote vers lui en cherchant son regard du mien. Va falloir que je sois rusé sur le coup-là, car c’est hors de question que je le laisse utiliser de son autorité de grand sur moi, non mais ! Et pas grave si maman me dispute en rentrant, ça aura valu le coup.
J’ai une idée. Je sors un billet de cinq dollars de ma poche, et le tends vers lui, l’air sérieux.

« - Écoute monsieur Russel. Tu m’as pas vu, d’accord ? »


Il a intérêt à accepter, c’est quand même toutes mes économies bonbons des deux derniers mois que je lui propose, là. En plus, ce sera gagnant-gagnant : il aura pas besoin de me surveiller, sera plus riche, et moi je pourrai aller voir les Power Rangers. Donc, hein, il peut pas refuser, pas vrai ?
Sinon, je sais déjà comment je vais faire. J’utiliserais un cube magique, ha ! Et il aura l’air bien malin après ça, parce que si jamais je le fais disparaître, vu qu’il saura pas où je suis grâce à ma super vitesse, il pourra pas prendre le risque d’en rouvrir un. J’suis un génie, hé hé hé.
M’enfin, s’il est gentil, on n’aura pas besoin d’arriver à de tels extrêmes. Tout est entre tes mains alors, grand.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 380
Wishes : 104

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Rue principale] Le sale gosse, l'autre sale gosse, et la pauvre nounou [Terminé]   Lun 15 Mai 2017 - 22:21
Pile au moment où Tommy songeait à ouvrir un kekkaï pour se soustraire à l'emprise de Tommy, Curse eut exactement la même idée, même si le but était sensiblement différent.
Juger si une voiture robot était plus rapide était en soi plus dangereux que vouloir participer à un tournage.
Une muraille verte emplit les lieux, Curse ne contrôlant absolument pas la taille de son kekkaï. Il courut à vitesse maximale vers la voiture du casque, songeant que ce devait être la plus rapide, et s'y engouffra.

A ce moment-là, il referma le kekkai, alors que sa petite main venait de trouver les clefs. En apparence il avait l’air d’un simple fan qui avait réussi à se glisser dans le véhicule, quelqu’un l’interpella vivement.

Oh ! Sors de là ! T’as rien à faire là !

Qu’une réalité se cache derrière les apparences, cela est, somme toute, possible ; que le langage puisse la rendre, il serait ridicule de l’espérer. En réalité, Curse n’était pas du tout un simple fan. Il venait mener une expérience, et ce n’était pas en lui criant dessus que le type allait le faire sortir. Il poussa le verrou de la voiture, empêchant quiconque d’y entrer.

"Hmm. Tu ne comptes pas me laisser à l’intérieur je suppose ? Enfin, autant en profiter…"

Curse sursauta vivement. Une femme se trouvait à l’arrière, et venait de le rejoindre à ses côtés. Elle avait une drôle d’allure dans son costume, et pas très bien coiffée en plus.

T’es ma copine ?

"Respecter une femme, c'est pouvoir envisager l'amitié avec elle ; ce qui n'exclut pas le jeu de la séduction, et même, dans certains cas, le désir et l'amour".


Hein ? Tu peux être mon amoureuse si t’y préfères.

"Pour jouir vraiment d'un amour, il faut l'édifier de ses peines, lui avoir sacrifié bien des plaisirs, il faut l'avoir lavé de ses larmes. Alors il a infiniment de prix"

J’y peux te sauver pour pu que tu pleures si t’y veux.

"Je suis une demoiselle, je suis en détresse, et je m'en sortirai seule. Alors bon vent"


Elle secoua la poignée de la portière, et la sécurité permit qu’elle l’ouvre de l’intérieur. Elle quitta le véhicule en se déhanchant, retournant à ses activités d’escort ou de comédienne, allez savoir, mais en tout cas elle attendait quelqu'un à l’arrière du véhicule.
Curse referma vivement la portière, coinçant le doigt d’un homme au passage et verrouillant à nouveau le tout. Le passage de la fille ayant servi de bonne distraction pour que personne ne se jette dans la voiture. Enfin, dans la tête. Bref, dans ce qui coûtait une fortune à ce plateau. Curse n’avait plus qu’une seule chose à faire : démarrer.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 2323
Wishes : 171

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Rue principale] Le sale gosse, l'autre sale gosse, et la pauvre nounou [Terminé]   Mar 16 Mai 2017 - 13:34
Russel fut particulièrement surpris de voir le jeune garçon proposer, qui n'avait pas encore atteint la dizaine, lui proposer mine de rien, un pot de vin. Voilà une mauvaise habitude qu'il fallait corriger. Surtout que pour une telle somme, l'ivrogne n'allait certainement pas sourciller. Mais passons, pour convaincre Tommy, l'ivrogne était prêt à jouer un rôle.

"Donc, c'est ainsi que tu conçois les super-héros Tommy ? Des personnes qui corromps les autres pour avoir ce qu'ils désirent ?"

Il soupira, enchaînant.

"Je suppose que la vie du désir n'a aucune raison de vieillir..."

Il était temps pour le jeune garçon de recevoir un sermon des plus impitoyables et surtout, des plus ennuyeux.

"Écoute Tommy, se laisser aller à ses plaisirs est une chose. Mais a force de répéter tes passions, cela peut devenir une torture. Personnellement, l'enfer, je l'ai toujours imaginé dans la continuation indéfinie de la sensation qui a plu d'abord et fini par devenir torture. Tu ne veux pas vivre un enfer, n'est-ce pas Tommy ?"

Et alors que Russel allait enchaîner, le tournage commença. Un monstre en forme de tête d'oiseau venait de déclarer un plan diabolique pour contrer les powers rangers. A ceci , le grand méchant proclama.


"J'adore la perfidie de ton crâne de piaf !"

On pouvait dire que c'était une sacrée réplique de vilain. Mais passons, pour l'instant, l'ivrogne s'occupait de Tommy. Il allait lui démontrer que ce qu'il voulait, c'était mal.

"Pour quelles raisons participes tu à ce tournage ? Pour le regarder évidemment ! C'est comme au foot ! Arriver dans la surface et ne pas pouvoir tirer au but, c'est comme danser avec sa sœur. Bon évidemment, tu n'as pas de soeur, mais imagine Tommy ! Imagine !"

Comment ça l'ivrogne galérait dans ses explications ? En même temps, on lui demande de garder un gamin. C'est pas comme s'il était vraiment doué pour ça, hein.



Awards.
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 184
Wishes : 25

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Rue principale] Le sale gosse, l'autre sale gosse, et la pauvre nounou [Terminé]   Jeu 18 Mai 2017 - 2:28
Les bras croisés, j’essaie d’écouter ce que monsieur Russel me raconte. Rien de très intéressant, en fait. Il me parle de foot, de sœur, de vie, et il balance plein de phrases super longues qui n’ont aucun sens. Ouais, décidément, je pensais qu’il était fort, mais c’est peut-être pas le cas en fait – il m’a juste l’air ennuyant. Pas méchant, mais juste, pas amusant. Un peu comme un gentil qui arrive pas trop à être gentil, quoi.

Bon, par contre, ça commence à devenir un peu long tout ça. J’ai un tournage sur le feu moi, et c’est pas vraiment mon truc d’écouter un grand raconter sa vie pendant trois ans. En plus, je vois bien que c’est une feinte pour tenter de me garder pas loin de lui le plus longtemps possible – ils sont comme ça les adultes. Ils mentent.
Faut que je parte.

Pouf. Comme si l’on m’avait écouté, un cube … Enfin, un Kekkai – je crois -, apparaît autour de nous. Je reste là, à toiser gentiment le monsieur, tandis qu’un gros sourire s’étend sur mes lèvres.

« - Eh eh eh. Allez, salut monsieur Russel, j’ai un épisode à tourner moi ! »


Là-dessus, je fais volte-face et avance un pied, prêt à courir, quand … Tout réapparaît. Zut. C’était trop court. Bon bah tant pis, à moi de balancer un cube magique, ha ! Tout de suite, les gens disparaissent de nouveau, me laissant là avec le pas drôle, vêtu de mon plus beau costume bleu. Bon, j’aurais préféré le rouge, mais c’est pas grave.

« - Pfeuh, je disais, allez, salut ! »


Et là, hyper vitesse ! Yahou, je vais carrément le semer, aucune chance qu’il ne puisse me retrouver ! C’est parti !



C’est bizarre. Pourquoi est-ce que j’ai l’impression d’avancer lentement ? D’habitude, ça va carrément plus vite, quoi. C’est pas trop normal.
Tracassé, je tourne le menton vers le monsieur, un doigt qui gratte ma joue à travers le tissu.

« - Eh. Dis-moi, pourquoi mon pouvoir il est cassé ? Je suis censé aller super vite là, pas comme une tortue. »

C’est un peu nul. Je suis pressé moi, j’ai pas le temps d’aller réparer les bugs que Bey a laissé dans mes tenues. J’vais finir par croire qu’il est pas si malin, tout compte fait.

[Dé lancé ici, pour éviter de polluer le sujet]


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 380
Wishes : 104

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Rue principale] Le sale gosse, l'autre sale gosse, et la pauvre nounou [Terminé]   Mar 23 Mai 2017 - 21:43
Totalement ignorant que son meilleur pote se trouvait à deux pas de là, Curse bloqua bien diligemment les serrures de la tête voiture du robot méga géant. Alors, comment ça fonctionnait ce truc là ?
Quelqu'un frappait à la vitre en hurlant des gros mots. Le gosse lui adressa un fuck, et continua à chercher. Il appuya sur la pédale au milieu. Non pas ça. Il appuya sur la pédale tout à gauche. Non pas ça non plus.
Il appuya sur la pédale à droite. La voiture moulina dans le vide puis cala.

'Tain !! Comment qu'ça marche !

Il tourna à nouveau la clef, remettant en branle le moteur. Et bidouilla autrement. Il tira le frein à main et appuya sur la pédale. Caler encore.

Le mioche cherchait de l'aide quand il capta une tête connue. Il klaxonna quatre fois puis une et agita sa main.

Hé Tommy ! Tommy !!!!


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 2323
Wishes : 171

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Rue principale] Le sale gosse, l'autre sale gosse, et la pauvre nounou [Terminé]   Mar 23 Mai 2017 - 22:10
Peu de temps après son long monologue, un kekkaï qui prit fin aussi rapidement qu'il avait commencé. Suivit d'aussitôt d'un autre, dont l'auteur était cette fois-ci devant Russel. Oh bon sang... Des sueurs froides, oui, des sueurs froides apparaissaient sur le front de l'ivrogne. Pourquoi est-ce que c'était à lui de s'occuper du gosse ? Y avait marqué nounou sur sa tête ? C'est pas Luna qui avait dit que le trentenaire faisait sombre et mystérieux et qu'il était difficile à approcher ? Avec une telle impression, comment cela fait-il que ce soit lui, l'alcoolique, de s'occuper de Tommy ? Ce monde n'a pas de sens !

Dans tout les cas, le Nephil se retrouvait avec un gamin qui se demandait pourquoi il n'allait pas aussi vite que d'habitude... L'ivrogne le jaugea du regard, s'interrogeant lui-même sur cette anomalie. C'était effectivement le costume bleu. Celui qui le fait aller relativement. Mais visiblement les pouvoirs liés à ce costume ne semblait pas marcher.

Et alors qu'il allait passer outre la question de Tommy pour lui demander de virer son kekkaï. Un autre gamin, Nephil, arriva. Non, ce n'était malheureusement pas Nelytsa. Et oui, c'était un gamin pire que Tommy. Curse.


*...*

Une grosse hésitation surgit dans l'esprit de l'ivrogne. Est-ce que ça valait la peine de rester pour subir les deux tirants haut comme trois pommes ? Qu'avait-il à gagner en fin de compte ? Pouvait-il utiliser le joker, Appel à Luna ?


"Tommy désolé, pour l'instant je ne sais pas pourquoi ton pouvoir est cassé." Fit-il dans un premier temps.

C'est là que Russel remarqua. Tant qu'ils étaient dans un kekkaï. Ni lui, ni Curse, ne pouvait gêner le tournage. Son objectif serait donc accompli.


"Dans tout les cas, c'est inquiétant. Garde ton costume et demande à Curse de l'aide. D'ailleurs, il t'appelle."



Awards.
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 184
Wishes : 25

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Rue principale] Le sale gosse, l'autre sale gosse, et la pauvre nounou [Terminé]   Dim 28 Mai 2017 - 18:06
C’est bien un grand comme les autres, lui, finalement ! Il fait genre qu’il est plus sage, adulte et mature, mais quand on lui pose une question, ben il connaît pas la réponse. Pfeuh, décidément, c’est nul de grandir : on devient bête. Je tourne lentement la tête vers lui pour lui lancer un regard noir, jusqu’à l’instant où il m’invite à parler à Curse. Quoi ? Mon pote est là ? Sérieusement ? Trop bien ! On va pouvoir être filmés ensemble !
Tout de suite, je quitte mon air pas content pour prendre un grand sourire, et je cherche mon copain des yeux. Ah, là, dans la voiture ! Il m’appelle ! Ouais !

Sans attendre, je cours à sa rencontre. Enfin, je marche, quoi. Lentement. Un peu comme si j’étais devenu gros. Au bout de trop de secondes, je finis par arriver pas trop loin de lui, et j’en profite pour lui répondre.

« - Ouais, Curse ! Trop bien que tu sois là ! J’ai besoin de ton aide, y a mon pouvoir qu’est ca... »

Pouf.
Ma main bouge à nouveau normalement, comme s’il ne s’était rien passé. Ah bah il est réparé.

« - En fait non. Dis, tu sais conduire ? On va sur scène, et on relâche le cube magique ? Comme ça on pourra passer dans l’épisode, ouais ! Tu vas voir, ça va être carrément marrant. Mais va falloir faire vite, j’crois que monsieur Russel il aime pas les trucs amusants. »


Carrément, ouais. Je suis sûr que c’est à cause de lui que mon costume il a mal fonctionné, tiens. Quand les gens ils sont trop sévères, ça doit énerver Bey, voilà. Dire que je voulais qu’il devienne mon maître … M’enfin, si jamais il m’offre un autre goûter, j’pourrais peut-être changer d’avis. Mais pas avant, nah !

« - Eh monsieur Russel ! Tu peux nous acheter des éclairs au chocolat, s’il te plaît ? Ce serait trop gentil ! »

Et hop, demi-tour pour faire une bouille trop mignonne. Il y a déjà résisté une fois, et depuis j’ai amélioré mes compétences … Impossible qu’il refuse encore une fois, ha ! Donc, devinez qui sont les chanceux qui vont pouvoir manger des pâtisseries tout en ayant des autographes des Power Rangers ? Hé hé, ça va être nous !


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 380
Wishes : 104

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Rue principale] Le sale gosse, l'autre sale gosse, et la pauvre nounou [Terminé]   Dim 28 Mai 2017 - 19:56
Curse agita la main vers Tommy, et lui ouvrit en grand la portière pour qu'il s'y faufile avant que Russel ne s'avise d'approcher de trop près.
Parfait ce petit mur vert pour ne pas que les autres s'occupent de lui.

Montes-y vite !

Curse claqua la porte et enclencha le verrou avant d'adresser une jolie grimace au détective.

Russel il y aime que tuer les monstres déguisés.

Curse changea de siège, grimpant dans la voiture sans problème.

Nan j'y arrive pas à démarrer. T'y sais toi ? Tu fais les pédales et pis moi le volant ?

Curse s'esclaffa en adressa un nouveau signe de la main à Russel.

J'y adore ton plan Tommy ! On va y être des super héros de la tête des power rangers !!!


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 2323
Wishes : 171

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Rue principale] Le sale gosse, l'autre sale gosse, et la pauvre nounou [Terminé]   Lun 29 Mai 2017 - 14:59
Tommy et Curse s'occupait... Tant mieux. Russel pondérait sur la raison pour laquelle le pouvoir du Nephil qu'il devait garder ne fonctionnait pas. Maintenant qu'il y réfléchissait, il lui semblait bien que la couleur de la tenue du jeune garçon était différente. Et cette lenteur ne semblait pas normal. Peut-être un pouvoir différent par rapport à la tenue ? Sans faire des tests plus approfondies, difficile de donner une conclusion viable.

M'enfin, le trentenaire répondit à la grimace du sale gosse par une grimace de sa part et Tommy arriva comme une fleur pour demander une pâtisserie le plus naturellement du monde pendant que son compagnon acquiesçait.


*...*

Les gamins avaient un plan. Le seul regret de l'ivrogne, c'est ne pas avoir prit contrôle du kekkaï pour éviter toute entourloupe. Après, Russel devait surveiller Tommy pendant qu'il regardait un tournage de ses héros favoris. Or, le kekkaï l'en empêchait. Ce qui en soi allait à l’encontre de ses motivations.

Le problème, c'est qu'avec Curse, le jeune garçon voulait faire bien plus qu'assister au tournage. C'est là que les choses deviennent sensiblement difficile pour le trentenaire.


"Une fois que le tournage sera fini et si toi et Curse êtes sage. C'est à dire, pas touche au véhicule et ne pas gêner les power rangers."
Répondit-il donc dans un ultime espoir de convaincre Curse et Tommy de se tenir à carreau.

Dans le cas contraire, dés que le kekkaï sera relâché et que les jeunes garçons tentaient quelque chose, l'ivrogne invoquerai un kekkaï. Il n'y aura donc ni pâtisserie, ni possibilité pour eux de voir le tournage de leur héros favoris.


Awards.
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 184
Wishes : 25

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Rue principale] Le sale gosse, l'autre sale gosse, et la pauvre nounou [Terminé]   Mer 31 Mai 2017 - 15:18
Hmm. Dilemme comme disent les grands. D’un côté, si je reste sagement là à m’ennuyer, j’aurais plein d’éclairs au chocolat tout à l’heure. Et de l’autre, si j’obéis pas et que j’obtiens pas de goûter, j’peux monter dans la voiture, faire plein de tours, et jouer avec les vrais Power Rangers.
Ouais, non, pas dilemme en fait. C’est clairement plus marrant de pas écouter ce que dit monsieur Russel, en fait. Et tant pis si maman me gronde ce soir, ça aura valu le coup.
Allez, faut quand même que je lui dise. Je lance un regard vers ma nounou, et avec un sourire bien malicieux je lui crie quelques mots.

« - Alors, je préfère m’amuser ! Au revoir, monsieur Russel ! En voiture, Ranger Curse ! »


Et hop, je saute dans le bolide. Sauf qu’il sait pas comment le démarrer. Donc, c’est  à moi de trouver ; mais son idées n’est pas mauvaise : lui gère le volant, moi les pédales. J’sais que c’est le truc le plus compliqué, alors c’est normal que ça soit moi qui m’en occupe.
Là-dessus, je ferme la porte et me plie pour passer dans le petit espace, puis commence à réfléchir. Y en a trois. D’accord. J’appuie sur celle à gauche, ça marche pas. Sur celle au milieu, non plus. A droite, ça fait un bruit bizarre. Pfeuh, c’est compliqué tout ça.
Peut-être qu’il faut que j’appuie sur les trois en même temps. Allez, j’essaie.



Marche pas. Faut dire, c’est pas pratique. Deux, donc ? Faudrait que je me dépêche quand même. Je commence à faire toutes les combinaisons, jusqu’à ce qu’une marche presque. Manque un truc, apparemment. Je relève la tête, puis j’ai une idée. Et si ce truc là, ce gros joystick, il servait à quelque chose ? Y a des chiffres dessus. Je tente de le bouger, sans succès. J’appuie sur les pédales, et avec elle de gauche, ça bouge. Bon, faut retenter le coup.
Je tourne la clé, ça met le contact, et je pousse la pédale de gauche, et celle de droite.

Bruit de moteur. Et je sens qu’on bouge. Vite, de plus en plus vite. Intuition, vite. Bouger le levier. Ok. Sur deux. Non, trois. Pousser à font les pédales. Lever la tête.

Oh non. Y a monsieur Russel devant. Oups.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 380
Wishes : 104

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Rue principale] Le sale gosse, l'autre sale gosse, et la pauvre nounou [Terminé]   Jeu 1 Juin 2017 - 21:49
Curse lui s'occupait du volant.

Vrrrooum, vrrrouuum, vrrrouum.

Il ne sait pas ce que fait Tommy, mais en tout cas ça fait du joli bruit tout ça. Il bouge le volant dans le vide, mais c'est déjà bien marrant avec le bruit du moteur en plus. Quand tout à coup, le véhicule se mit à bouger, droit devant. Il cria de joie, en levant les bras au ciel, lâchant le volant par la même occasion, et fermant les yeux.

OUAAAAAIIIS ! C'comme un manège !!!

Quand il les rouvrit, il découvrit que Russel était pile en face d'eux. Oups..

Le mioche tira sur le frein à main violemment, faisant faire à la voiture un sacré dérapage. Ils ne devraient le toucher que sur le flan... Espérons du moins.

Cascaaaaade !


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 2323
Wishes : 171

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Rue principale] Le sale gosse, l'autre sale gosse, et la pauvre nounou [Terminé]   Ven 2 Juin 2017 - 12:40
Après le rejet clair de sa proposition par Tommy, Russel eut un amère regret quant à la suite des événements. Peut-être aurait-il été sage d'ajouter la raison pour laquelle il allait si lentement avec son costume. Quoiqu'il en soit, l'ivrogne n'avait que des hypothèses et rien de fondamentalement concret. Bref, le gamin s'éloigna, rejoignit Curse et le carnage débuta.

Le trentenaire fut obliger de subir une tentative d'assassinat des deux gamins. Les deux garçons, armés d'une voiture, s'en allait droit vers lui, et après une manœuvre au volant de Curse qui au final, limitait légèrement la casse, Russel utilisa son actif. Il se replaça devant le véhicule, prit le temps de mettre une cigarette dans son bec et encaissa le choc frontal de la voiture, réduisant en charpie le moteur. Vive les trois secondes d'invulnérabilité. Il profita ensuite pour s'allumer sa cigarette préalablement posé dans son bec avant de regarder méchamment les gamins qui n'ont à priori, eux non plus, rien subit du choc.


"Si vous continuez, je vous jure que c'est la fessée."

Quoi de plus intimidant qu'un homme qui dit ça alors qu'il vient d'encaisser sans broncher une voiture qui lui rentre de plein fouet ? Forcément qu'il allait intimider les deux loustics et que ces derniers se tiendraient à carreau. Quoi, il n'y avait rien de méchant là dedans. Les deux gamins pouvaient encore regarder le tournage des Powers Rangers s'ils se remettaient en cause.


Awards.
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 184
Wishes : 25

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Rue principale] Le sale gosse, l'autre sale gosse, et la pauvre nounou [Terminé]   Lun 5 Juin 2017 - 2:24
La tête contre la vitre, j’ai les yeux tellement en-dehors de leur place qu’ils en deviennent presque des sphères étrangères. Il vient de faire quoi, là, monsieur Russel ? On fonçait, il était devant le voiture, mon pote a tenté de l’éviter, et … Ben, on est rentré dedans. Fort. Très fort. Sauf que c’est la nous qui avons gagné, c’est lui.
Qu’est-ce qu’il est fort, en fait ! Je suis sûr que même ma sœur elle peut pas faire ça, tiens. Il a vraiment les capacités pour devenir le plus grand des maîtres Rangers, s’il était un peu plus volontaire.

Rah, qu’est-ce que t’es cruel, tout compte fait ! T’es tellement puissant que ça me donne envie de t’écouter et de te suivre partout, mais à côté, y a quand même mes vrais héros en train de tourner un épisode, juste derrière le cube magique. Et ça, je peux pas passer à côté sans le regretter toute ma vie.
Il comprendra, de toute façon. Enfin. Il me mettra une fessée, quoi. Beuh, même ma maman m’en met pas. Ou pas trop, quoi – alors, lui, ça va faire bizarre. J’suis sûr qu’il frappe mieux. Brr.

Je veux pas. C’est décidé, je veux pas, il me fait un peu peur. Sauf que je veux pas me battre contre lui pour lui montrer que je suis le gentil dans l’histoire ; alors, va falloir utiliser ma botte secrète… La fuite.

Quelques étoiles dans un iris, des … Trucs qui disent que je suis pas serein dans l’autre, je saute de la voiture à toute vitesse, me dirigeant vers la scène encore vide. Allez, allez, ça peut peut-être marcher !

« - Cuuuuurse ! Couuuurs ! Il pourra pas nous taper si on est plus rapide ! »

Sauf que mon pouvoir, il est cassé. Bon sang, rien marche bien aujourd’hui, hein ? Allez, copain, je suis sûr que tu pourras t’en sortir, toi … Pense à moi quand tu assisteras au spectacle !


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 380
Wishes : 104

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Rue principale] Le sale gosse, l'autre sale gosse, et la pauvre nounou [Terminé]   Lun 5 Juin 2017 - 16:12
Wouaaaah. Russel l'es trop super giga fort !!

Curse n'en revenait absolument pas. Aussi quand il menaça de leur mettre la fessée, le mioche eut vraiment peur pour ses fesses.

Ah non ! Pas la fessée !

Rapide, ça il l'était. Il rejoignit Tommy facilement, et le tira par la manche pour tenter de le faire accélérer.

Power ranger de la mort qui tue !


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 2323
Wishes : 171

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Rue principale] Le sale gosse, l'autre sale gosse, et la pauvre nounou [Terminé]   Lun 5 Juin 2017 - 16:51
Oh, donc les gamins avaient prit l'option fuite. Sur le coup, son action eut l'effet inverse de ce qu'il voulait. Mais il n'allait pas abandonner en si bon chemin. Bien décidé à les faire se calmer et à agir de façon sage, l'ivrogne se mit à leur poursuite. Par chance, Curse qui a un pouvoir pour être rapide était à l'heure actuelle handicapé par Tommy qui n'avait pas le bon costume pour s'enfuir. Ainsi l'ivrogne était confiant. Il était confiant de les attraper et de les faire s'assagir en regardant, sans interagir avec, le tournage des powers rangers. Bref, crachant sa clope, il courait après les deux loustics. Attends... En réalité, il ne devait s'occuper que de Tommy... Curse n'étant pas son affaire, il se contenterait donc du plus lent des deux si l'autre décidait de l'abandonner.

Le trentenaire réussirait coûte que coûte ce pour quoi il avait été demandé, même si cela consistait en du simple baby-sitting.


Awards.
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 184
Wishes : 25

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Rue principale] Le sale gosse, l'autre sale gosse, et la pauvre nounou [Terminé]   Mer 7 Juin 2017 - 17:47
Zut, zut, zut ! Curse me tient par la main pour que j’aille plus vite, mais à cause du fait que j’arrive pas à tenir le rythme, voilà que monsieur Russel se rapproche de nous. Si je lâche pas, on va se faire avoir tous les deux, rah ! Réfléchis Tommy, réfléchis. Il faut juste que j’arrive à aller sur scène avant qu’il ne m’attrape, mais je ne peux pas relâcher le cube magique sans qu’il l’en rouvre un dans l’instant. Sauf si … Sauf si j’arrive à monter sur scène assez vite pour que ce soit trop dangereux de le faire. Ok. Je vais faire ça.

« - Cours Curse ! J’ai un plan ! »


Allez, ça peut marcher. Je compte mentalement, respire bien alors que ma nounou approche, et … Trois. Je me sépare de mon ami, continue une course bien plus lente de mon côté. Juste avant que la grosse main du monsieur m’attrape, je saute en avant, proche des cordons devant la scène, et revient brutalement dans le monde réel.
Debout ! Je n’ai pas plus de deux secondes pour réussir. Ni une, ni deux, je me lève, passe sous le cordon et sprint jusqu’à la scène, bien conscient que tous les regards commencent à se tourner vers moi. Là, là, je suis arrivé. Et je vois toujours les gens. Oui. Oui ! Ha ha ha, je t’ai battu, grand !

Essoufflé, je me tourne vers le public avec les bras en triangle sur mes hanches, et je crie à la destination du perdant, bien fort.

« - Nananère, monsieur Russel ! Tu vois, j’suis arrivé ici ! J’suis sûr que t’étais jaloux de moi, parce que je suis un vrai Power Rangers, et que toi tu voulais aussi l’être… Mais t’en fais pas, je serai gentil, et je partagerai mes connaissances avec toi. Juste, pas une chose : mon costume. Parce que tout se partage … Sauf le pouvoir. »

Ah bon sang ce que je suis content. Je fais volte-face, et toise les vrais de vrais de vrais de Ranger, tout sourire. Mon regard tombe sur le Noir, et tandis que je sors un stylo et un papier de ma poche, je les lui tends pour qu’il les signe. Pendant qu’il le fait, apparemment un peu surpris, j’en profite pour leur adresser la parole, à lui et aux autres.

« - Je viens à peine de vous rencontrer, et je vous aime déjà ! J’ai toujours rêvé de vous voir dans la vraie vie, et je suis tellement content. Attendez, j’avais préparé des trucs … Tududu, là sur ma feuille, j’avais noté une réplique à balancer pendant l’épisode. Ça avait l’air intelligent quand je suis tombé dessus sur Internet, alors je me suis dit que vous saurez vous en servir … Surtout toi, le Noir. T’es le meilleur. Mais bref, voici la phrase : "Les sauvages ne s’avisent point de se tuer par dégoût de la vie ; c’est un raffinement de gens d’esprit". Genre, tu sais, la méchante, vu qu’elle est bête, elle veut se tuer à la fin. Et toi tu l’en empêches parce que c’est pas bien. Et … Ah ouais, en fait, la phrase elle est pas bien. Zut. »

Mince, je suis surexcité, là. Et attends, pourquoi il y a un type musclé qui s’approche de moi ? Et, non ! Mais … Je commence à reculer, et voici qu’un autre s’approche. Pourquoi ? Ils veulent m’enlever ? Mais non ! Moi je veux juste tourner dans l’épisode, rien de plus, beuh. Attends, y a la caméra qui tourne, là.
Ok. J’ai une autre idée.

Juste avant que les gorilles arrivent à mon niveau, je me tourne vers l’objet et bombe le torse, tout en levant le poing.

« - Moi, Tommy Brun, serait le prochain Power Ranger Noir ! Prenez garde, monstre, parce que j’arrive, ha ha ! »

Et hop, je saute et commence à repartir dans l’autre direction, esquivant un grand bras qui voulait m’attraper. Une fois au niveau de la foule, je tourne la tête vers eux et tire la langue, bien amusé de les avoir eu à ce jeu-là.

« - Hé hé hé, vous m’aurez pas, parce que je suis le meilleur ! Et aussi, parce que je suis libre ! Puis, vous voulez pas être gentil avec enfant ? Un enfant tout timide… Ben ouais, la libé… Liber… Libéralité n’est souvent qu’une sorte de timidité. Ou un truc du genre. Allez, salut les nuls ! »

Et hop, je fais demi-tour et reprends ma course, cherchant tout autant soigneusement à éviter le regard de monsieur Russel. Je crois que je vais passer un sale quart d’heure, tout à l’heure. Ouais, vraiment. Brr.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 380
Wishes : 104

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Rue principale] Le sale gosse, l'autre sale gosse, et la pauvre nounou [Terminé]   Ven 9 Juin 2017 - 18:20
Curse courut derrière Tommy, convaincu que son plan était le bon.
Il agita les bras en winner, et se fit bien remarquer, en marchant sur la robe d'une fille.
Tant pis. Il suivit son pote sur la scène fit une belle grimace juste sous le nez de la caméra, et fila à toute allure avant qu'on ne daigne l'attraper.

WAZAAAA !

Chouette journée, vraiment.

[Pas le temps de faire plus aha !]


Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Rue principale] Le sale gosse, l'autre sale gosse, et la pauvre nounou [Terminé]   
 [Rue principale] Le sale gosse, l'autre sale gosse, et la pauvre nounou [Terminé]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [For Sale] Sega Naomi - Namco System 246 + Games
» Pazuzu - Tank ou autre ! - Beau gosse - Charismatique - Celibataire.
» [For Sale] Various items / Cave / Namco / Jamma / CPS2
» [For Sale] Japanese Candy Cabinets available end of 2009
» sale U!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fate of Wishes :: Palema :: Quartier Sud :: Archives-