Un mystérieux petit animal croise votre route : Je souhaite que tu passes un contrat avec moi. En échange, j'exaucerais n'importe lequel de tes voeux.
 

Partagez | 
 Humf... ?

Messages : 48
Wishes : 46

avatar
Humain
MessageSujet: Humf... ?   Lun 29 Mai 2017 - 10:05
Ruby Del Aguila




Informations générales

¤ Identité ¤
¤ Nom : Del Aguila
¤ Prénom : Ruby
¤ Âge : 24 ans, bientôt 25
¤ Activité : Étudiante ingénieur en informatique. Barman à l'occasion.
¤ Provenance de l'avatar : Ruby Rose. De RWBY


¤ Description physique ¤
 La démarche rapide qui slalome avec assurance dans la foule sans toucher quiconque - Perchée sur des talons hauts s'il le faut !, Elle trahi son habitude des vendredis soirs trop arrosés auquel elle fait presque figure de modèle de sobriété au milieux des soiffards. Ces soirs là, Ruby offre une tête droite, fière. Même si sa tête plafonne sereinement le petit soixante sur des épaules étroite. Un sourire serviable mais une voix claire et inflexible pour repousser avec politesse les insistances de quels clients trop sûr d'eux.

Belle, elle l'est certainement. Elle n'est pourtant pas le stéréotype de la beauté parfaite. Les attirances ne s'expliquent pas très bien. Pour preuve : Elle a une silhouette qui se permet le luxe d'être ni maigre ni même grosse ou particulièrement musclée. Sa peau au grain régulier et lisse s'offre quelques teintes plus sombres et trahis une origine hispaniques léguée de son père. Et puis ses iris sombres n'ont ni la profondeur des iris bleus de certaines beautés ni les mystères de ceux couleur des feuilles.
Sa longue chevelure sombre tombe en cascade de boucle douce. Ces dernières courbes se meurent sur une teinte carmin, vestige d'une ancienne teinture fantasy qu'elle affectionne. Elle laisse ses cheveux le plus souvent entièrement libres, mais les attaches en un chignon lâche ou en queue de cheval haute lorsqu'elle doit travailler.
Et puis, son visage est cisaillé d'une fraîcheur trop juvénile, d'un nez plutôt court, de pommettes douces, un front très arrondis. En somme des traits trop étriqués pour correspondre aux critères féminins de beauté.

Mais oui. Malgré tout. Y'a quand même une étincelle qui s'allume. D'un sourire qui laisse entrevoir des dent blanche comme le corail. Elle charme sereinement homme et femme sans s'en rendre compte.
Qui sait, ca vient plus de son attitude que de ses traits ? La faute probable au sentiment d'aise que trahit son visage en toute circonstance.

¤ Description mentale ¤
Elle a toujours été quelqu'un d'effacée. Pas vraiment du genre à se faire remarquer ou à aimer le contact visuel. Elle préfère rester en retrait - pas par faiblesse ou timidité, c'est son tempérament. Elle est juste comme ça. A apprécier le confort d'être observatrice des événements.
Allez savoir pourquoi, ce jour-la - elle qui s'économise souvent de regarder dans les yeux, elle a soutenu le regard de ce parfait inconnu à la fac. Il lui plaisait. Ou alors c'est elle qui l'attirait ? Probablement qu’après quelques secondes de décryptage, elle a simplement été satisfaite de deviner que oui, elle lui plaisait. L'air d'avoir réussit l'exercice incongru : Celui de lire dans les attitudes des autres.
Les sentiments, ça a toujours été son point faible. C'est violent à ressentir, difficile à verbaliser, chiant a cerner. Souvent, elle les confonds, les interprète mal quand elle ne les ignore pas sans s'en rendre compte. L'empathie, c'est pas son truc - Même si ça l’empêche pas d'être doué de sentiment, mais elle préfère largement l'apprentissage des langages informatiques. Binaires, ordonnés - et comble de ses désirs, toujours systématiques et prévisibles. Les humains, eux, ils ont un systèmes d'exploitation trop complexe sous leur crane. Trop de chose à penser pour elle. Trop d'énergie dilapidée pour conserver les apparences et ne pas être différente.

Alors quand elle a soutenu ce regard encore un instant avec ce type. Elle a esquissé un sourire dont elle a le secret avant de rejoindre ses amis de promo. Des amis avec qui elle ne partage qu'un nombre réduit d’intérêt. Mais elle est rodées aux normes. Sait tenir une conversation même si elle est emplie de vacuités et autre débat sur le maquillage.
Vaut mieux une discutions vaine et contrôlée que de parler à cet inconnu, même si elle le trouve mignon. Elle ne se sent pas vraiment l'effort de lui adresser la parole aujourd'hui.
Elle est trop fatiguée pour ca...


Histoire

¤ Quoi qu'il t'est arrivé ? ¤
Elle est née à Washington. Une enfance normale. Un cursus classique et plutôt intéressant. Des études qui absorbent une bonne partie de son temps libre. Et la volonté de devenir pilote de chasse. Mue par un rêve d'enfant tenace. Bref. Une vie avec un arrière goût tenace de normalité.... Bon. J'vous l'accorde : A l'exception d'un père et d'une mère seraph.

Attendez... Quoi ? Une humaine ne peut pas être au courant de ces choses là ? Hein ? Bien sûr que si... Vous vous prenez pour qui ?

J'veux dire... Ouais. Les parents ont attendu un peu avant de lui dire la vérité. Histoire qu'elle claque pas son « joker de la vie » pour une broutille d'enfance.  Mais à ses 16 ans révolus elle est entrée dans la confidence. Brutalement, je suppose. Après tout. C'est dur de faire avaler cette histoire farfelue à la scientifique qu'elle est. Mais peu à peu, l'introduction de preuve et quelques explications relativement peu scientifiques. Elle découvert les contractants. Les contracteur. Et toutes ces merdes.

Le choc pour elle dans un premier temps. Mais elle a droit aux détails et son déni se change en flot de  questions auquel elle arrache des réponses à ses parents : les ombres, la mission de protéger l'humanité, la joie de sauver des vies. Mais aussi la guerre, les sacrifices auquel on fait face, les risques au quotidien que l'on prend. La vie humaine peu à peu mise brutalement entre parenthèse. D'ailleurs, ça l'a moyennement hypé ce genre de truc.
De leurs cotés, les parents étaient justes soulagés. De s'amputer du mensonge habituel que s'imposent les contractants. De ne pas laisser le soupçons et la rancœur obstruer les moments qu'ils passent entre eux. Ce n'est pas prudent. Ils le savent. Mais leur fille est muette comme une tombe. Et comme ça, ils peuvent profiter d'elle sans essayer de lui mentir.

D'autant plus que sur le coup, elle ne se sens pas vraiment le besoin de formuler un vœu. Depuis tout ce temps, elle toujours eu des amis avec qui traîner, des petites joies et un domaine d'étude passionnant. En soit, un sens à donner à sa vie. Le genre assez solide pour qu'il n'y ait pas besoin qu'on la mette en péril tous les jours. Alors, elle a continué sa vie banale. Oubliant presque par mégarde que le quotidien de ses parents étaient très différent. Acceptant juste leurs absence avec patience.

A vrai dire, depuis ce moment, elle s'est juste satisfaite d'expliquer toutes les bizarreries de son quotidien. Pourquoi ses parents disparaissent parfois à l'improviste au coin d'une rue ? Pourquoi ils ne rentrent pas certains soirs ? Au fil du temps, elle a fini par ne plus leur en tenir rigueur. Elle a pu s'adapter a cette vie. Elle, si réticente au changement et à la nouveauté, s'est forgée son train quotidien dans une vie familiale un peu extraordinaire. Mais pas trop quand même, faut' pas déconner.

Puis la présence des parents s'est effacée peu a peu de son quotidien. A tel point qu'à ses 18 ans. Ils venaient juste à la maison de manière aléatoire. Alors elle mangeait des pizza en leur compagnie en parlant du passé d'un air nostalgique.
Moins elle en sais. Mieux elle se porte. Alors dans ce moments là, elle ne se pose pas trop de question à leurs sujets. Même si elle comprend malgré elle quelques détails. Certains soirs, elle devine leurs deuils, leurs victoires, leur soulagement ou leur joie. Dans les conversations, ils laissent échapper le nom de quelque uns de leurs amis, de quelques uns de leur supérieurs après qui ils râlent comme on taille un costard dans le dos de son boss méprisable.

Un jour. Son père lui dit qu'elle devait partir de Washington. Que sa mère est promue et devenait une cible prioritaire pour leurs ennemis. Les Nephils. On risque de s'en prendre à elle pour les atteindre. Eux même ne peuvent plus rester dans des lieux aussi exposés que cette maison qui a vu Ruby grandir.  
Alors elle a obéis, a déménagé en vitesse. Faire un voeu n'aurait rien arrangé. Elle le sait. Ça aurait foutu plus en l'air son départ pour les études supérieure et ça n'aurait pas rendu plus disponible ses parents. D'autant plus qu'elle ne s'imagine pas trop être heureuse dans la vie qu'ils mènent.
Bon, il est arrivé que parfois, elle songe que dormir quelques heures de sommeil en moins serait plus cool pour réviser. M'enfin. Elle n'y a jamais pensé assez sérieusement pour qu'un félin blanc vienne à sa rencontre.

Depuis ? Elle s'est cordialement faite recaler au concours pour être pilote d'avion. C'est triste hein ? En soit, pas vraiment. C'est un moyen de réaliser que peut être. Ce n'est pas vraiment ce qu'elle veut faire plus tard. Ce qu'elle aime, c'est les mathématiques. Elle y excelle. Alors elle s'est alors tournée vers un autre domaine qui lui plaît : l'informatique.

Elle vit depuis 4 ans chez une tante a Palema. Et squatte la fac du Nord pour avoir son cursus d'ingénieur. Tout ça. Aux frais de ses parents. Et ça se passe bien dans le meilleur des mondes.

En dehors de ça, elle s'amuse un peu à avoir un job pour gratter de l'argent de poche. Histoire d'occuper un peu son temps libre sainement et d'avoir une largesse budgétaires pour les courses. Et puis... ça lui permet l'économie de quelques menus deniers quand elle sort le soir avec des amies.

Depuis 3 ans, elle use le même comptoir à temps partiel : pendant les vacances, un week end sur deux, Quelques vendredi soir en renfort. Elle ne pensait pas apprécier son job. Trop de gens, trop de contact. Mais a priori, elle a depuis appris à manipuler le dialogue et les shaker avec aisance. Et elle aime ça. Et elle se pause la question de faire un temps plein à la fin de ses études, l'année prochaine. Parce que finalement. Elle trouve ça cool d'être avec les autres. C'est juste que c'est fatiguant parfois. Mais tellement riche que ça en vaut la chandelle. Nan ?

Depuis qu'elle a quitté le logis, les contacts avec sa mère et son père sont de plus en plus clairsemés. Un appel a Noël, à son anniversaire. Rarement plus par an. Ils ne parlent pas de la faction, comme a leur habitude. Ça tourne autour des études, de l'argent, de la santé. Ils la soutiennent et ça. Ça lui fout toujours un sourire béat dans le vide à chaque appel

D'ailleurs c'est bientôt son anniversaire. Faudrait qu'elle les informe qu'elle a réussi sa quatrième année de fac avec succès. Nan ?


Un peu de HRP

¤ On veut en savoir plus ¤
¤ Le règlement a été lu et approuvé ? : Humm ? Oui ? Je... j'suppose ?

¤ Bonus : Triple compte d'un personnage qui change de couleur de cheveux à chaque nouveau vava et d'un autre qui joue a pokemon. ♪
Ps : Ouais. entre la création du compte et la fiche. J'ai changé une ultime fois d'idée. Vous pourriez modifier le pseudo en "Ruby Del Aguila" ?


Dernière édition par Phoebe Hegel le Mer 31 Mai 2017 - 12:00, édité 2 fois
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 2700
Wishes : 508

avatar
S-Elue
MessageSujet: Re: Humf... ?   Lun 29 Mai 2017 - 22:27
Re bienvenue avec cette nouvelle tête.

Alors, je n'ai rien à redire sur ta fiche. Pour le pseudo, K/B modifiera ça en validant définitivement ta fiche. En attendant,
Fiche prévalidée !!!
Manque plus que le passage de Kit et Kat et tu seras officiellement des nôtres.



~ Je parle en #009999 ~
Spoiler:
 




Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 5927
Wishes : 2305

avatar
KyuBey
MessageSujet: Re: Humf... ?   Jeu 8 Juin 2017 - 13:08
Fruuuu !

*arrive avec son énorme montre style le lapin d'Alice au pays des merveilles*

J'attendais de voir la mauvaise nouvelle arriver, avec un des deux parents (voire les deux) qui clamsent, mais même pas, pfeu je suis déçue de tant de positif dans l'histoire ! /sbaf/

Sinon tout il est good, je t'épargne le blabla habituel tu connais la maison xD Fiche validée !

Continue de bien t'amuser parmi nous ! \o/



Voir le profil de l'utilisateur http://zupimages.net/up/17/08/k7rz.png

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Humf... ?   
 Humf... ?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fate of Wishes :: L'indispensable administration :: Les fiches :: Les fiches validées :: Humains-