Un mystérieux petit animal croise votre route : Je souhaite que tu passes un contrat avec moi. En échange, j'exaucerais n'importe lequel de tes voeux.
 

Partagez | 
 [Rue banale] La Faucheuse fauche, et le Voleur meurt [Terminé]

Messages : 1829
Wishes : 17

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: [Rue banale] La Faucheuse fauche, et le Voleur meurt [Terminé]   Jeu 1 Juin 2017 - 20:07
Rue banale
Une rue tout ce qui a de plus simple qui fait la liaison entre le quartier Nord et le Centre-Ville. Quelques habitations et commerces de proximité (supérette, bureau de tabac, etc) s'y trouvent.



Une main dans la poche, l’autre qui tapote doucement sur la vitre plus si propre de la boulangerie, mon regard se perd dans la contemplation de la montagne de pâtisserie qui s’offre à moi. Du mille-feuilles à la religieuse, de la tartelette au citron à la superbe tarte à la framboise ; en court, il y a de tout, ici. Sauf cette bûche poire-chocolat de mes rêves, mais je sais très bien qu’il n’y a qu’un seule endroit sur cette planète où je peux la trouver – et, vu la discussion musclée et très professionnelle que l’on a eu il y a quelques temps, je peux jurer que désormais je serai l’unique bénéficiaire de cette merveille.
Bon, et aussi tous les gens qui en veulent lorsque j’ai le dos tourné, vu que c’était une ligne du contrat. Mais je ferme les yeux, comme on dit.

M’enfin, bref. Il serait peut-être temps que j’arrête de coller cette vitrine avec des yeux de merlan, et que je continue ma route : à la base, j’étais venu pour m’assurer que rien de bien dangereux ne roder dans le coin. Pas d’excès de zèle de ce côté-là, mais disons plutôt que je me suis finalement décidé à obéir aux sacrosaintes consignes que l’on m’a filé, quelque peu motivé par la récente bagarre dont s’est tirée Alice. Rien de mortel, mais quelque chose d’assez marquant pour que je prenne enfin mes responsabilités en main et arpente la ville, vidant les environs d’Ombres à défaut de m’occuper pour le moment des Seraphs. Mais viendra leur tour à ceux-là, qu’ils ne s’en fassent pas.

L’idée bien en tête, je monte les quelques marches qui m’amènent sur une rue plus haute, le regard cherchant des minois sombres en cette fin de soirée ; mais, pas grand-chose d’intéressant pour le moment. Deux faiblardes, autant d’un peu plus musclées. De quoi m’échauffer un peu, sans pour autant que m’offrir l’occasion de pousser mes capacités au-delà, quoi. Et pas que je sois un des plus friands du combat sanglant, reste que j’apprécie me dépenser de temps à autres.

Là-dessus, mon souhait s’exauce, d’un peu trop. Tandis que ma tignasse atteint la ligne de vue du chemin, mon cerveau me hurle presque instantanément qu’il a reconnu quelqu’un. Je plisse les yeux, analyse le mince nombre de visages qui s’offre à moi, puis m’arrête brutalement sur l’un. Putain, que je suis con de ne pas l’avoir reconnue tout de suite, sérieusement. A une trentaine de mètre, le regard qui ne va probablement pas tarder à croiser le mien, se tient Lenna. Et malgré ma barbe naissante et ma teinture noire, je pense qu’elle me reconnaîtra. Étrange comme on n’oublie pas quelques faces, pas vrai ?
Donc, serait peut-être temps que je prenne une décision. Faire demi-tour, cavaler et me téléporter loin d’elle, ou poser un Kekkai dans une fraction d’instant et prendre le combat. Mon envie de vivre me pousse vers une option, celle de détruire la gueule de celle qui a salement amochée ma copine vers une autre.
Et tout arrogant que je suis, mon choix est évident.

Mes pas s’accélèrent, je dépasse une, deux personnes, réduit notre distance de quinze mètres, et, le terrain désormais dégagé de regard indiscret, déploie l’habituelle barrière. Une arbalète profite de ce léger laps dimensionnel pour venir se joindre à ma main, pour que je tende celle-ci loin devant moi.
L’appel de mon arc, de ma flèche, de ma vouge, a commencé ; mais je refuse de commencer l’affrontement sans le moindre mot. Allons, j’ai quand même quelques manières.

« - C’est quand même plus pratique qu’une pièce pour se battre, non ? »

Pas de bonjour, je sais. Mais j’ai été obligé d’improviser, là – et n’importe qui sait que je suis une véritable bille dans ce domaine. Alors, c’est déjà bien que j’arrive à faire des références à des choses que l’on connaît tout deux, le reste c’est en option.




Dernière édition par John Fallen le Mer 16 Aoû 2017 - 14:34, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1611
Wishes : 237

avatar
S-Traqueur
MessageSujet: Re: [Rue banale] La Faucheuse fauche, et le Voleur meurt [Terminé]   Jeu 1 Juin 2017 - 21:35
Shit. Un kekkaï l'engloba soudainement et elle ne sentait aucune présence alliée dans les parages. Elle saisit son téléphone et n'eut que le temps d'envoyer un N que l'ennemi était déjà sur elle, la menaçant d'un... arc. Elle invoqua aussitôt sa faux, pliant les genoux pour se mettre en position de combat. La politesse voulait qu'elle lui réponde puisqu'il était assez stupide pour gâcher son effet de surprise en prenant la parole.

T'as pas peur de te retrouver de nouveau dans une situation... délicate ? Surtout que je ne suis ni droguée, ni ligotée, cette fois-ci.

Vieille tique. Tu survis alors qu'on voudrait juste t'extirper de ce corps étranger qu'est Palema. Un sourire sarcastique déforma ses traits alors qu'elle fondit sur lui à vitesse maximale avant qu'il n'est le temps de lui décocher une flèche en plein coeur. Tu aurais dû agir en lâche. Faible.
Elle fendit l'air dans l'espoir soit de la toucher soit de repousser une attaque.

[Fond sur lui
Attaque de la faux]


'Titres':
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1829
Wishes : 17

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Rue banale] La Faucheuse fauche, et le Voleur meurt [Terminé]   Sam 3 Juin 2017 - 20:09
Oui, enfin elle oublie qu’il y a eu quelque chose avant qu’elle soit droguée et attachée – comme un petit coup dans l’arrière de son crâne, qui l’a flanquée dans les vapes sur l’instant. Alors non, à moins que tu sois une acharnée de la progression, je n’ai pas peur de toi ; mieux, j’ai confiance en mes chances. Que tu aies arraché une égalité à Alice est une chose, que tu me vainques alors que j’ai l’avantage de la distance en est une autre.
Quoi, moi, arrogant ? Ça se pourrait bien. Reste que si je gagne, ça passera pour une confiance exacerbée en moi, et rien de plus.

Presque en cœur avec la fin de mon appel, sa faux fend l’air à quelques mètres de mes pieds, comme pour affronter un ennemi invisible. Ou une flèche, si je l’avais décochée. Ce qui est plutôt malin comme manœuvre, car elle l’aurait déviée sans l’ombre d’un doute – à croire qu’avec des mois, voire des années de pratique, elle a développé une certaine précision. Sauf qu’à sa grande surprise, ma munition, je la garde en main, pour en faire une vouge … Ou un truc qui s’en rapproche, on dira. J’suis jamais parvenu à me fixer sur une idée définitive de la chose, mais disons que ça s’en rapproche assez pour que j’appelle de la sorte.

Bref, on s’en fout des détails ; place à l’action. Elle a porté son coup, et même si j’agis trop en décalé pour que la suite la prenne de la court, je contre-attaque dès que j’en ai l’occasion. Ma pique s’en va aussitôt en estoc vers son abdomen, accompagnée dans le mouvement par mes pieds. Elle s’approche, accélère, tandis que ma main gauche, sur la hampe, pousse soudainement vers la gauche, alors que je ne suis plus très loin d’elle – et, à peine une seconde plus tard, je me transporte un bon mètre cinquante dans son dos, espérant que la feinte lui fasse briser sa garde et m’offre son dos. Avec mes pouvoirs, difficile de combattre sans jouer au fourbe, non ?

[- Part en estoc avec sa "vouge" (main gauche en avant)
- Se téléporte avant le contact 1m50 derrière Lenna, alors que la main droite pousse pour retourner l'arme]


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1611
Wishes : 237

avatar
S-Traqueur
MessageSujet: Re: [Rue banale] La Faucheuse fauche, et le Voleur meurt [Terminé]   Dim 4 Juin 2017 - 18:12
Il fonça vers elle, dirigeant son espèce de flèche vers elle, Lenna se tint prête à parer de avec sa faux, et la tendit en avant, quand il disparut tout à coup de son champ de vision. Rien à l'extrémité de sa vue.
Le fourbe.

Il jouait la défensive plutôt que l'attaque. Mais elle devait bien reconnaître qu'elle avait été surprise. Elle n'avait plus le temps de l'attaquer, seulement d'éviter assez vite la prochaine attaque, avec un peu de chance. Elle effectua une roulade en avant, et se redressa dans l'autre sens, vers sa position supposée.

Petite souris, petite... le chat finira bien par t'attraper. Elle espérait juste que son pouvoir avait une certaine limite, sinon elle était foutue.

[Fend l'air devant, roule et se tourne]


'Titres':
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1829
Wishes : 17

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Rue banale] La Faucheuse fauche, et le Voleur meurt [Terminé]   Mer 7 Juin 2017 - 2:42
Si j’en crois mes maigres connaissances en probabilité, il est tout à fait impossible que je me trompe de cible cette fois – parce, tout connement, il n’y en a pas d’autres. La dernière fois, d’accord, j’ai empalé la mauvaise personne, mais … Disons qu’il y avait des facteurs et tout, voilà.
Quoi qu’il en soit, songer à ça ne fera rien avancer. Désormais dans son dos, je prépare à toute vitesse la suite des événements : j’avance mon pied gauche, achève de pivoter mon arme, puis lance ma cheville droite vers mon adversaire pour entamer le mouvement. Ceci réglé, une nouvelle estoc s’envole vers Lenna, réelle celle-ci. Mon regard rejoint l’attaque, pour découvrir à l’instant où mes épaules s’emportent ensemble que je viens de brasser de l’air.

Ouais, parce qu’elle m’a déjà évité. Elle se redresse à l’instant où j’aurais pu la tuer, me menace à nouveau de son arme. Ouais, définitivement, ça va pas être simple de la surprendre. Je change d’appui, récupère ma prise, et décide de continuer les hostilités avec un coup plus académique. Ou, presque.
J’échange rapidement mes mains, la gauche proche de la pointe et la droite plus vers le bout. Je me rue à nouveau, pointe ma pique vers sa poitrine, pour, lorsqu’elle se décidera à me parer, bloquer sa lame de ma hampe, tandis que mes doigts de ce côté glisseront vers le centre du bois. Si je peux la désarmer, ou la bloquer, ne serait-ce qu’une seconde, ce sera un délai suffisant pour prendre un avantage intéressant. Parce qu’aussi déterminée qu’elle soit, si je l’emmène loin dans le ciel, elle ne pourra pas s’y débrouiller correctement. Moins que moi, en tous cas.
Alors, tout cela réfléchi, j’agis. Pas de surprise, pas de fourberie pour une fois, simplement une échange classique. C’est pour la suite que ce sera davantage intéressant.

[- Avance pour percer la poitrine de Lenna
- Si Lenna tente de parer, arrête son mouvement pour percuter la lame de la faux avec la hampe de la lance, et comme ça la bloquer un temps]


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1611
Wishes : 237

avatar
S-Traqueur
MessageSujet: Re: [Rue banale] La Faucheuse fauche, et le Voleur meurt [Terminé]   Sam 10 Juin 2017 - 21:59
Il fendit à nouveau l'air pour l'attaquer, visant sa poitrine et profitant de son instant de surprise.
Vil créature, tu mériterais toi et les tiens d'aller pourrir en enfer pour nourrir les démons. Et encore, même eux ne voudraient pas de vous.

Lenna eut tout juste le temps de parer avec sa faux pour ne pas se retrouver transpercée de part en part, et se retrouva coincée par sa hampe. Hmm. Une feinte calculée. Son arme était bloquée et il était hors de question de la lâcher.

Il ne restait plus que le coup des traitres. Elle envoya un coup de genou dans les parties génitales alors qu'elle appelait les esprits à la rescousse.

[Réussi : 1 2 3 4 Echec 5 6]


'Titres':
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 6015
Wishes : 2338

avatar
KyuBey
MessageSujet: Re: [Rue banale] La Faucheuse fauche, et le Voleur meurt [Terminé]   Sam 10 Juin 2017 - 21:59
Le membre 'Lenna Halo' a effectué l'action suivante : Les joies du hasard


'Dé classique' :



Voir le profil de l'utilisateur http://zupimages.net/up/17/08/k7rz.png

Messages : 1829
Wishes : 17

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Rue banale] La Faucheuse fauche, et le Voleur meurt [Terminé]   Lun 12 Juin 2017 - 13:13
Le pied gauche avancé, j’entends le doux bruit de mon bois qui butte contre le métal de la faux de Lenna. J’esquisse un sourire, satisfait de mon coup ; et tandis que mes yeux s’en vont vers le ciel pour l’amener au trépas, une douleur me projette les iris vers le sol.
Putain, la conne. Chez les Seraphs ils ont vraiment tous la même façon de se battre, ou bien ? Le blondinet m’avait déjà explosé les noix la première fois, il faut encore que quelqu’un recommence ? Je laisse échapper une toux douloureuse, forçant sur mon crâne penché pour le relever. Allez, tu te courberas juste après John, bute-la avant.

« - Connasse ... »

Oui, je vois le ciel, haut. J’enclenche mon sort, et à l’instant où l’on arrive au zénith de ces cieux, mon esprit se perd. Littéralement. Des voix viennent de toutes parts, m’assaillent de phrases sans sens ni but, et j’en oublie presque mon adversaires et mes ailes. Je chute, romps le contact à cause de la gravité – et à mesure que je me rapproche du sol, je reprends peu à peu conscience des événements. De maigres secondes se sont écoulées, mais lorsque je récupère le contrôle absolu de mes idées, je vois un goudron bien trop proche.
Merde, c’était pas prévu, ça. Sans attendre, j’invoque mes appendices de pigeon et stabilise à peu près mon vol, avant de réaliser que mon arme est tombée lors de la manœuvre. Fait chier, il va falloir que je la rappelle.

A moins que, j’y sois parvenu ? Je baisse le regard encore une fois vers le bas, mais n’y découvre aucun cadavre écrasé. Elle a attrapé quelque chose au passage ? Ou bien … Oh, non, ça pas jouer en ma faveur, ça. Après un bref soupir, je reprends un poil d’altitude avant de lever la tête, résolu à l’idée de trouver Lenna là-haut.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1611
Wishes : 237

avatar
S-Traqueur
MessageSujet: Re: [Rue banale] La Faucheuse fauche, et le Voleur meurt [Terminé]   Jeu 15 Juin 2017 - 21:53
L'esprit a réalisé son office, lui permettant de se dégager de John qui chuta lourdement vers le sol alors qu'elle étendit ses ailes en grand, savourant ce contact familier avec la brise qui souffle ici-haut dans le ciel.

Un mince sourire, alors qu'elle le voit aller vers une mort inéluctable. Ah, raté. Il s'est rappelé qu'il avait des ailes. Heureusement pour elle, il ignorait qu'elle aussi. Fini la botte secrète, les Nephils auront tôt fait de le savoir désormais.

Lenna fondit sur sa proie de biais, faux en avant profitant de la surprise. Touché ou non, elle s'éloigna vivement pour le contourner et l'assaillir encore. Elle maitrisait le vol désormais, après le snombreuses heures passées à s'entrainer.

Il n'y avai rien à dire. C'était tellement mieux en extérieur.


'Titres':
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1829
Wishes : 17

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Rue banale] La Faucheuse fauche, et le Voleur meurt [Terminé]   Lun 19 Juin 2017 - 20:36
Et merde. Avant même que mon dernier cheveu rebelle ne subisse les assauts du vent, je découvre une Seraph enragée qui me fond dessus, le visage de ceux qui ont une idée derrière la tête – et dans ce cas, c’est le genre qui ne m’arrange.
Le seul bon point dans ce bazar, c’est que son arme n’est pas des meilleures pour l’estoc. Sauf qu’elle peut battre de la faux avant de me frapper, ce qui annule le souci. Donc, mieux vaut que je me démerde pour esquiver ça.

Je lance le regard, cherche à me fixer sur une destination, mais les quelques courants aériens font tanguer mes iris, rendant mon arrivée incertaine. Oh, fait chier, je sais que j’aurais dû m’entraîner davantage avec ces attributs plumeux au lieu de glander devant des séries.
Pas le temps de soupirer que mon arbalète arrive en sauveuse dans mes doigts, s’érigeant aussitôt en tant que bouclier de fortune face à l’attaque de mon adversaire.
La lame glisse, mon corps bascule, et j’assiste avec soulagement à la danse entre la pointe et mon torse, sans qu’aucun ne vienne embrasser l’autre. Puis d’un coup, mon sourire disparaît.

Je baisse les yeux, grimace en voyant une mince filet rouge qui s’échappe de ma cuisse, désormais fourreau de l’arme de Lenna. Putain. J’échappe un râle, cesse de battre des ailes jusqu’à devenir nouvel esclave de la gravité ; alors, le froid du métal prend sa distance avec ma pauvre jambe.
La tueuse s’envole, pour repiquer. Là, cette fois, je me transporte plus haut qu’elle, et lance mon arbalète baïonnette en avant, vers son dos.

Je sais que ça ne fera rien, mais il me faut encore quelques secondes pour récupérer des carreaux ; ou bien, d’autres encore sans aucune couverture pour attaquer de nouveau. Tout ce que j’ai en tête, c’est de jouer la montrer et de rester dans les airs, pour éviter que mon membre blessé ne m’handicape à terre.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1611
Wishes : 237

avatar
S-Traqueur
MessageSujet: Re: [Rue banale] La Faucheuse fauche, et le Voleur meurt [Terminé]   Mar 20 Juin 2017 - 18:52
Le vil rebondit vers le haut pour viser son dos. Il avait décidemment le goût des lâches à toujours viser son dos ainsi.
Lenna laissa l'arbalète riper sur son dos, et se retourna vivement pour lui décocher un coup de poing.
Ah, s'il s'attendait à ce qu'elle évite toutes ses attaques, il se trompait. Elle prenait des dégâts pour le mettre au sol le plus rapidement possible. Dans la durée, elle devrait revenir à une esquive plus raisonnable, mais cette proie lui avait déjà échappé deux fois. La troisième fois, il ne s'échapperait qu'en mourrant.

Elle fit un arc de cercle avec sa faux par la suite pour le prendre dans les airs, comme un moustique qu'on veut embrocher avec une épée.

Son visage n'était que haine et concentration.


'Titres':
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1829
Wishes : 17

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Rue banale] La Faucheuse fauche, et le Voleur meurt [Terminé]   Mer 21 Juin 2017 - 14:45
Mon arbalète ricoche misérablement sur son dos sans dégâts conséquents, mais ses phalanges s’écrasent bel et bien contre ma face. Putain, je pense trop lentement, j’arrive pas à esquiver quoi que ce soit. J’essaie de battre du poignet pour saisir son avant-bras encore trop avancé, mais elle volette bien trop rapidement pour que j’y parvienne ; alors, tout ce que je fais, c’est perdre un poil d’équilibre dans une position qui n’est déjà pas fameuse.
Je force sur mes ailes, me rétablis. Mon regard hasardeux retourne au focus, appréhende une faux qui courbe vers moi pour me cueillir. Mes appendices vrombissent pour s’échapper à cette pointe assassine, mon arme jaillit à nouveau des limbes de son abri pour se lover dans ma paume, mais l’attaque est trop rapide pour que j’y réchappe intact.

A peine dévié par mon arbalète nue, le métal s’enfonce douloureusement dans mon flanc ; alors, presque en rappel de notre premier affrontement, je nous téléporte plus loin dans les cieux. La démarche est simple, aussi bête que de couper l’élan et la force du coup, mais elle me permet de pousser sur mon bras en défense pour libérer mon corps de cet intrus, échappant au passage un filet de sang.
Fait chier. Je me balance maladroitement bien trop au-dessus du sol, jusqu’à lancer mon poing directement vers le nez de mon adversaire, dans le but avoué de le briser. Et de gagne du temps. Parce que dans une poignée de temps, mes carreaux resurgiront pour percer sa peau et accélérer l’affrontement. Ouais, dès que je les aurai, c’en sera terminé de ce combat et d’elle, pour sûr.

Tout ce qu’il faut, c’est que j’esquive les plus graves blessures dans la seconde à venir, et tout ira bien. Ce n’est pas si sorcier comme stratégie, non ?


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1611
Wishes : 237

avatar
S-Traqueur
MessageSujet: Re: [Rue banale] La Faucheuse fauche, et le Voleur meurt [Terminé]   Jeu 22 Juin 2017 - 19:51
Toute à sa satisfaction d'avoir visé le flanc de son adversaire, elle ne vit pas venir le coup qu'elle avait eu l'intention de donner précédemment.

Un poing s'écrasa sur son visage, la faisant basculer et s'éloigner de lui. Elle se tint le nez d'une main, s'efforçant de faire refluer la douleur, ou du moins de l'ignorer. Du sang gouttait de son nez, et vu la douleur il devait être cassé. Au moins.

Fumier.

Ignorant son visage qui devait virer au masque d'horreur, elle reprit de la hauteur et tâcha de voler en cercle autour de lui pour déstabiliser. Si l'effet désiré touchait son but, sa faux viendrait saisir ses ailes, ou ce qui en était le plus proche. Au sol, il serait facile de le planter.


'Titres':
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1829
Wishes : 17

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Rue banale] La Faucheuse fauche, et le Voleur meurt [Terminé]   Ven 23 Juin 2017 - 3:36
Dans le mille. Une espèce de satisfaction malsaine se dresse sur mes traits, à mesure que mon poing éponge le sang chaud de Lenna. Prends ça, connasse ; et prépare-toi à payer plus chères toutes les conneries que t’as faites. Je ris à son insulte, souris lorsqu’elle tente de s’éloigner de moi.
A nouveau, tandis que je la laisse entamer quelques ronds, je rappelle mon arme. Là, lové dans les tréfonds de mon âme, je sens que mes carreaux sont revenus, libérés du joug de ma vouge. Parfait, c’est l’heure de reprendre le véritable combat, et surtout de le terminer au plus vite – je crois que si je rentre couvert de blessures, il va y en avoir une qui me flinguera les membres restants.

Parfait. Sans me téléporter, je tente de synchroniser mon battement la ronde de mon adversaire, de sorte à percevoir son dos, de m’y transporter pour le fusiller. Je pivote, rate, mets tout de même en joue, mais avant de tirer, mes plumes s’emportent et une douleur sourde me traverse. Ma baïonnette cherche de la pointe la raison, et découvre bien vite qu’une lame m’a percé les appendices, jusqu’à s’être assez amarrée à mon corps pour me traîner.
Fait chier.

Bon an mal an, il n’y pas grand nombre de perspectives qui s’offrent à moi. Soit je lui offre ma colonne, soit je me laisse tomber. Et avec mes capacités, je crois que le choix est bien rapidement acté. Alors, avant qu’elle puisse se servir de mon corps comme d’une vieille balle, je révoque mes ailes et chute lourdement vers le sol, luttant avec la gravité pour me retourner en plein vol. Dos au goudron, je lance mes yeux bien au-derrière de Lenna, puis me téléporte au-dessus d’elle pour tenter de retomber pieds en avant sur son sillon interplumeux. Les tirs, on verra ça après.
Allez, hu dada !


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1611
Wishes : 237

avatar
S-Traqueur
MessageSujet: Re: [Rue banale] La Faucheuse fauche, et le Voleur meurt [Terminé]   Ven 23 Juin 2017 - 22:22
Le gars a de la ressource. Il faut bien lui reconnaître ça, à défaut de le considérer comme autre chose qu'un ennemi puant à éliminer.

Il révoqua ses ailes et se laissa tomber comme une pierre avant de disparaître soudainement. Merde. Elle comprit en sentant un poids sur son dos et un carreau se planter dans son épaule. Elle se retourna pour le déstabiliser grâce à la gravité et tenta de l'attraper par une jambe.

Tu viens bien proche pour que je puisse te buter. Merci de me faciliter la tâche. Si elle réussissait à le tenir, elle lui planterait sa dague humaine dans le premier bout de chair à sa portée. Imbécile.


'Titres':
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1829
Wishes : 17

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Rue banale] La Faucheuse fauche, et le Voleur meurt [Terminé]   Lun 26 Juin 2017 - 9:18
Les pieds en avant, j’atterris plus ou moins agilement sur les plumes de Lenna, un trait qui file pour se ficher dans son épaule. Alors ouais, tout de suite, on va me dire que j’aurais pu mieux viser, lui détruire les vertèbres, blabla, tout ça ; mais, c’est vrai en fait. Juste que j’ai agi un peu trop rapidement, à mon grand désespoir.
Bref, maintenant que je suis en haut, il faut que je me serve de cet avantage – parce qu’entre nous, je ne suis pas fameux pour mon équilibré. Avant de glisser, je m’évertue à mettre en joue sa colonne, stabiliser ma main, puis de …

Tomber. Mon carreau file au-dessus de sa tête, tandis que je pars à la renverser, surpris par la rotation rapide de mon adversaire. Ah ben ouais, elle peut faire ça, c’est vrai. Je chute, sans pour autant désespérer : mes yeux partent encore au loin, hésitent à sortir mes ailes pour corriger l’attaque de la gravité. Mais avant que je me décide, quelque chose de froid s’enroule autour de ma jambe.
La nuque qui force, je parviens à lever le crâne pour percevoir l’action en cours. La main de l’autre, qui me tient le mollet ; et au creux de ses doigts libres, une lame qui ne voit que ma chair. Oh, merde. Avant que je ne puisse viser quoi que ce soit, le contact entre son tranchant et ma peau arrive – et bien trop rapidement, mon pauvre derme lâche.

La cuisse plantée, du sang qui s’échappe déjà à un flot qui me dérange, je remue avec force ma cheville pour me dégager de son emprise. Putain, putain, ça pue ça, j’crois qu’elle m’a percé le genre de trucs qu’on ne doit en aucun cas couper. Une artère qu’on appelle ça, ou une veine. Toujours été naze en bio moi.
Bon an mal an, je suis encore lucide pour savoir quoi faire. Si je veux ma liberté, il faut que je la gagne en brisant mes chaînes ; donc, la solution s’écrit à mes yeux. Sans attendre, je cherche à tirer dans l’articulation de son bras, pour qu’elle cesse de me tenir.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1611
Wishes : 237

avatar
S-Traqueur
MessageSujet: Re: [Rue banale] La Faucheuse fauche, et le Voleur meurt [Terminé]   Mar 27 Juin 2017 - 21:44
Merde. Du sang se mit à couler de son poignet, et elle fut bien obligée de le lâcher, sa dague avec.
Lenna l'observa tomber vers le sol dans un éclat argenté, avant de reprendre de la hauteur, pour mieux fondre sur son adversaire.

Ignorant le sang qui la tâchait, elle et sa faux, elle fondit sur sa proie et fit un large arc de cercle avec sa faux dans l'espoir de le faucher comme un épi de blé.

Mais crève donc, charogne.


'Titres':
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1829
Wishes : 17

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Rue banale] La Faucheuse fauche, et le Voleur meurt [Terminé]   Mer 28 Juin 2017 - 17:26
A défaut de sentir un liquide chaud m’envelopper la cuisse meurtrie, je perçois que la main gêlée de Lenna me lâche ; alors, encore, je tombe. Pas encore exsangue pour que ma raison s’en aille, mais trop pour que la plaie n’attire pas mon regard. Une erreur, une de plus.
Parce que je ne devrais pas le focaliser là-dessus. Mes yeux sont mes armes, mes atouts, mes chances de victoire – pas de pauvres outils qui surveillent mes blessures. Je suis censé gagner, esquiver chacune de ses tentatives, bloquer la moindre de ses percées.
Et pourtant, je saigne. Pourquoi ? J’sais pas. Un zeste d’assurance de trop, peut-être.

Je balance ma tête, mon dos, jure quand mon corps se tourne dans le mauvais sens : ma colonne s’offre à sa lame, mes iris ne perçoivent plus que le sol. Fait chier. J’hésite à appeler mes ailes pour ralentir ma chute, puis un éclat de stratégie me hurle que ce serait stupide. Allez, trouve un truc à faire, John, putain. C’est ma spécialité les idées farfelues et inattendues, ce serait un comble que je n’en ai pas aujourd’hui.
De toute façon le sol est trop proche pour que je puisse encore songer. Place aux réflexes.

Avant de heurter le goudron hostile, je me transporte dessus, genoux contre terre. Là, ma jambe attaquée prend toute son ampleur et me rappelle son existence, tandis que je tente de pousser sur l’autre pour tourner ma face vers les cieux, l’arbalète qui cherche de la pointe la silhouette guerrière de mon adversaire.
Elle est toute proche, la faux en avant. J’hésite un quart d’instant à sauter plus loin, mais un déséquilibre brutal me tire à perspective. Va falloir parer, pas d’autre choix.

Alors, bon an mal an, je lève ma pauvre arme à deux mains pour tenter d’absorber l’impact décisif, incertain d’avoir la mainmise sur ce duel de forces.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1611
Wishes : 237

avatar
S-Traqueur
MessageSujet: Re: [Rue banale] La Faucheuse fauche, et le Voleur meurt [Terminé]   Mer 5 Juil 2017 - 15:11
L'imbécile fonça vers le sol, s'offrant à elle comme un petit animal blessé en pâture.
Sa faux rencontra l'arme du parasite, échouant à lui trancher l'abdomen comme elle le prévoyait.

Elle essuya vivement le sang qui avait coulé de son nez sur son visage d'une main et retira sa faux avant de lui administrer un coup de pied pour lui faire baisser les bras et attaquer de nouveau vers ses parties vitales : le coeur, la tête, n'importe quoi ferait l'affaire.

Je vous hais.


'Titres':
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1829
Wishes : 17

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Rue banale] La Faucheuse fauche, et le Voleur meurt [Terminé]   Sam 8 Juil 2017 - 15:04
L'ossature de mon arme me percute violemment le torse, ma jambe blessée continue à sombrer vers les tréfonds du goudron, mais je tiens bon. Sa faux ne me perce pas, et la seule chose qui vient me parer le visage, c'est la brise de ses ailes qui cessent leur piquée.
Je la vois battre à nouveau d'une légère retraite, déplacer sa hampe pour me fondre à nouveau dessus. Là, je réalise.

Fait chier. Je ne sais pas comment gagner. Son pied crochète mon arbalète, l'emmène au loin, me laisse sans défense ; et moi, toujours, je reste coi. Incapable de deviner ce qu'il ferait que je fasse pour survivre, incapable de me décider d'où me téléporter sans lui offrir un avantage plus conséquent, je demeure immobile.
Non, pire, je perds encore davantage l'équilibre. Ma cheville cède, sa lame approche. Par chance, je découvre que sa pointe rate mon cœur d'un peu ; mais la douleur est bien présente, à mesure qu'elle tranche mes os.

Alors, brutalement, je sens qu'elle a atteint un point vital. Pas un organe, mais ce qui les relie – elle m'a détruit une artère. En d'autres termes, elle vient de me condamner. Merde, merde, merde. J’éructe, mais à mesure que ma voix s'élève, je sens que mes forces me quittent.

« - Sale enfoirée. »


Je chute. Sur le dos, face au sol, offrant libre court à sa manipulation morbide. Bouge John, putain, bouge. Je force sur mes orbites, bloque leur course folle, les plonge loin dans le ciel. Le Kekkai va lâcher d'un instant à l'autre, et … Arrête de penser, agis.
Je nous transporte en haut, loin. Mes membres s'en vont avec l'énergie du désespoir pour la séparer de mon corps, pour l'éloigner de ma peau. Lâche, lâche, lâche. Tu vas me buter sinon, bordel.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1611
Wishes : 237

avatar
S-Traqueur
MessageSujet: Re: [Rue banale] La Faucheuse fauche, et le Voleur meurt [Terminé]   Lun 10 Juil 2017 - 15:49
De nouveau elle sent ses pieds décoller du sol alors qu'il les a téléporté dans les cieux. Elle déploya ses ailes, n'offrant pas de résistance à ce type qui venait de se condamner. Il allait bien finir par retomber tout seul nan ?

Elle eut un sourire sarcastique et prit un peu d'élan pour revenir l'achever d'un coup de faux.

Allez fais moi ce plaisir de crever.
L'adrénaline a tellement pris place dans son corps, qu'elle ne pense même pas qu'elle risque de le tuer. Une vie de plus. C'est un ennemi, il ne doit plus être en état de nuir, et tant qu'il se défendra, elle frappera.


'Titres':
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1829
Wishes : 17

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Rue banale] La Faucheuse fauche, et le Voleur meurt [Terminé]   Mer 12 Juil 2017 - 13:50
D'un œil fébrile, je cherche Lenna. Je sais qu'elle ne me tient plus, que je n'ai plus assez froid pour qu'elle en soit la cause ; même si j'ai compris que la fraîcheur qui m'enveloppe est autrement plus effrayante. Mon cœur bat encore, mais pourquoi combien de temps ? Mon sang se propage partout dans mon corps, partout en dehors ; je vais crever, alors.
Là, je la vois. Son arme encore en estoc, prête à achever le monstre d'arrogance qui lui tient misérablement tête – quoique, c'est trop pompeux que de m'appeler de la sorte. Juste la petite merde agonisante en train de chuter, voilà un meilleur nom.

Sa lame s'approche, un sursaut me prend. Mes bras bougent à peine, mais mes iris se démènent pour cibler un autre endroit. Je n'ose pas fermer les yeux, je me contente d'à peine songer ; tout ce que je devine, c'est que je l'ai esquivée. Je continue à tomber, elle plus bas que moi, jusqu'à ce que quelque chose se brise dans les tréfonds de mon esprit.
Tout autour de nous, la paroi verdâtre du Kekkai s'échappe pour laisser sa place au monde réel. Alors, j'ai même plus la force de le maintenir, hein ? Pitoyable performance, putain.

Pourtant, j'ai peur de mourir. J'veux pas. Pas ici. Pas quand elle peut arracher mon corps à une quelconque réalité. Pas à nouveau, pas comme dans l'usine. Je veux continuer à exister, juste ça. Une ultime fois, mes pupilles volent au loin, devine la silhouette d'un bâtiment à travers le flou que ma condition appelle, puise au-delà de l'énergie qu'il me reste pour m'y emmener. Ainsi, je fais le saut le plus long de ma vie ; et probablement, le dernier de celle-ci, aussi.

Je m'effondre sur le dur du toit, face contre sol. Ma main attrape lentement mon téléphone, tandis que plus aucun muscle de mon corps ne semble obéir à mes ordres. Presque plus mon cerveau non plus, en fait. Mes doigts se font plus faibles, pianotent de maigres instants, lance un appel par miracle.

« - Alice. Le toit chez toi ... »

Brutalement, plus aucun son ne franchit la commissure de mes lèvres. Soudainement, le flot de mes pensées se tarit. Juste une dernière, peut-être. Désolé de crever encore, Alice.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1611
Wishes : 237

avatar
S-Traqueur
MessageSujet: Re: [Rue banale] La Faucheuse fauche, et le Voleur meurt [Terminé]   Mer 12 Juil 2017 - 14:32
Disparu.

Lenna venait de se poser au sol pour lui donner le coup fatal, mais sa cible venait de lui échapper ainsi que le kekkai les recouvrant. Une petite mamie promenant son caniche blanc l'observa les yeux ronds, sans vraiment comprendre ce qu'elle voyait.
Lenna rangea rapidement ses ailes et sa faux, lui souriant d'un air rassurant.

Bonjour!

Elle continua sa route, songeant que le parasite devait avoir dû se téléporter loin d'elle. Vu son état, il ne faudrait pas quelques minutes avant qu'il meurt. Avec le sourire satisfait du travail accompli, elle prit le chemin du QG. Elle avait du sang à nettoyer, quelques plaies à désinfecter, et un nez qui continuait de saigner.

Fichu Nephil. Il m’emmerda plus celui-là au moins.


'Titres':
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 2436
Wishes : 246

avatar
N-Traqueur
MessageSujet: Re: [Rue banale] La Faucheuse fauche, et le Voleur meurt [Terminé]   Mar 15 Aoû 2017 - 0:59
Posée sur le lit, elle fermait les yeux alors que le sommeil n'allait jamais venir. Elle trouvait quand même cette activité reposante. Directrice d'une grande entreprise était loin d'être simple, surtout quand son père s'était auto-proclamé vice-président pour garder un minimum de grappe sur la compagnie. Elle était dans le noir, et avait fini par rouvrir les yeux pour regarder son plafond. Les bras étendus sur le côté, elle soupira un bon coup, jusqu'à que son téléphone portable finisse par sonner. Elle tourna alors la tête sur le côté, vers sa table de nuit. Elle réussit à récupérer son appareil et finit par répondre. Elle aurait voulu directement ajouter une réplique désagréable comme d'habitude, mais le timbre de la voix de John, et ces paroles faibles l'arrêta immédiatement.

En voyant qu'il ne finissait plus par répondre, la jeune femme raccrocha directement et se leva d'un bond. Sans même expliquer la situation à sa gouvernante, elle sortit de chez elle le plus rapidement possible, pensant tout de même à enfiler ses chaussures au passage.
Remontant jusqu'à toit de son bâtiment, elle finit par trouver le corps de son copain gisant sur le sol. Alice se précipita alors vers lui, à genoux à côté de son corps. Il était évanoui. Elle prononça quelques fois son prénom avant de commencer à prendre son pou, essayant de rester le plus calme possible. Mais ne sentant aucun battement de cœur, ni de bruit de respiration, les larmes montaient facilement avant de finalement redescendre le long de ses joues. Quel abruti. Encore une fois.

Alice passa ses bras en dessous, vers son dos, pour le relever un peu et poser son front contre le sien, murmurant à quel point elle le détestait, une énième fois.
Mais tout n'était pas perdu. Grâce au pouvoir de Luna qu'elle connaissait bien, son inquiétude avait réussi à descendre un peu. Le ramener au QG n'allait pas être évidemment. Mais bon, usant de coup de Kekkai, et de tour de contractant, elle finira bien par y arriver. Surtout que se promener avec un mort sur le dos ne passait pas inaperçu. Au final, sa dernière solution était de le ramener juste en dessous, dans sa propre chambre.

Elle se débrouilla pour faire grimper le corps de John sur son dos, et commença à marcher en direction de sa chambre. Une fois, là-bas, elle le déposa sur son lit et appela Luna le plus vite possible. Bien sûr, elle s'assura que sa gouvernante ne puisse pas rentrer dans sa chambre.



Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Rue banale] La Faucheuse fauche, et le Voleur meurt [Terminé]   
 [Rue banale] La Faucheuse fauche, et le Voleur meurt [Terminé]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Combat RP] Besoin de vos avis!
» Pensées Philosophiques d'un Voleur...
» ogrion: voleur: refusé A LIRE C UN COLLECTOR
» [Acceptée][Nami] [Voleur] [Niveau 35] [Nefle de la nuit]
» Freezen - voleur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fate of Wishes :: Palema :: Quartier Nord-