Un mystérieux petit animal croise votre route : Je souhaite que tu passes un contrat avec moi. En échange, j'exaucerais n'importe lequel de tes voeux.
 

Partagez | 
 [Les docks] Faisons ça habillés

En ligne
Messages : 1818
Wishes : 6

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: [Les docks] Faisons ça habillés   Lun 19 Juin 2017 - 22:46
Les docks
Les docks : Dans la zone industrielles du quartier sud, au bord de mer forcément, s’est installé un port commercial de taille moyenne, utilisé tant par les pécheurs que par les navires de transports de marchandises. Ce port compte entre autre, une zone d’entreposage des marchandises, comprenant un certain nombre d’entrepôt, lieux de transits provisoire des marchandises en attendant leur distribution dans les terres. Du moins pour ceux qui sont occupés…


Les pieds ancrés aux docks, le dos vautré sur l’unique coin plus ou moins propre et une mythique bûche à la main, je … Patiente. Avant l’heure. A un rendez-vous. Sans que l’autre ne soit en retard. Pire, sans qu’un événement surnaturel ou impromptu et délirant n’ait provoqué tout ça.
Parce que ouais, je suis en avance. Miracle peut-être, acte extraordinaire pour sûr, voilà que pour la première fois depuis des lustres, ma montre ne m’a pas fait défaut. Tout comme mes quatre alarmes, espèce de mémos de la sortie à venir.
Je sais, c’est un peu ridicule d’organiser une mission, et d’oublier d’y aller. Mais avec ma perdition totale dans les jours et les mois, je suis totalement incapable de prétendre la moindre date sans devoir tricher auparavant. Pour ainsi dire, va savoir si mon anniversaire est passé.
Non, j’imagine que non. A défaut d’être parvenu à me souvenir de celui d’Alice, je sais qu’elle m’aurait souhaité le mien. Qu’est-ce que je suis con parfois, définitivement.

Comme s’il avait entendu mes songes et deviné le fil de mes pensées, je devine la silhouette d’un gaillard au loin. Pas des plus grands, qui arbore une démarche tranquille mais timide et une tignasse bleue, c’est Aoba qui fait son entrée. Ça tombe bien, je lui avais demandé de venir, tiens – en gros, je l’ai convoqué pour une mission, quoi.
Pas un truc bien compliqué, en somme : on va là, on casse des Ombres, on rentre. Au choix, on a le droit à l’option taillade de bavette, histoire de rattraper un peu ces quelques mois de manque de discussion assez conséquent. Alors ouais, il a le droit de faire sa vie et tout, mais quand je prétends lui faire office de précepteur, et que je me défile des semaines durant pour vaquer à des occupations de moins en moins contractantes, j’appelle ça une erreur. Qui plus est, quand on rajoute ça à la liste naissante de blâme à mon encontre, on peut dire que je suis en train de déconner grave.

Bordel, carrément. Sors-toi les doigts du cul John, et fais quelque chose de ta vie, ça sera bénéfique à tout le monde ; au lieu de t’épuiser à négocier des pâtisseries hors saison dans une pauvre boulangerie sans histoire.
Je lâche un soupir, puis détourne la tête pour récupérer un sourire accueillant. Si l’on doit discuter, c’est pour savoir ce que lui a sur le cœur, par rapport à tout ce qu’il vit – et non, moi. Ainsi, dans cette optique, je m’approche de lui, une allure gaie qui se forme davantage à chacun de mes pas. Enfin assez près, je tends une main, l’idée assez claire.

« - Salut Aoba, la forme ? »

J’espère bien, parce que ce qui nous attend ne sera pas non plus du menu fretin : si j’ai pris cette opération en main, c’est parce que j’ai l’intime conviction qu’un truc plus gros qu’une rachitique se cache derrière cette embrouille.
Je m’explique : qu’il y ait des meurtres, des bousculades, et d’autres vices du genre dans les environs, c’est normal. Mais une vague de suicides chez certains  placés de la pègre local, ça, c’est pas banal. Alors qu’on m’arrête si je me trompe, mais ça pue l’Ombre lourde, tout ça.  

[Je propose : un apéro de 1-5, deux 7, deux 8, une 10, et une ... 11 ou 12 en fonction du souhait du PNJ ?]


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 555
Wishes : 54

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Les docks] Faisons ça habillés   Mer 21 Juin 2017 - 3:15

Faisons ça habillés

A
ujourd'hui je vais revoir un visage que je n'avais plus vu depuis longtemps. Ça doit faire… Plusieurs semaines que je ne l'ai pas vu. Enfin juste vu de loin puisque je ne lui ai plus parlé depuis bien plus longtemps que ça… Il y a plusieurs explications à cette situation d'ailleurs. Un, je ne suis plus humain depuis bien longtemps, il n'a plus besoin de me protéger je crois et puis on a chacun nos vies. Deux, mes visites au QG se font de plus en plus rares. Depuis ce massacre et Bibi… Je ne sais plus trop où j'en suis en fait donc je m'éloigne car j'ai un peu peur de ce que pourrait penser les autres sur ma façon de penser. Trois… Je suis avec un Seraph… et ça… Je ne peux le dire à personne. J'ai bien trop peur de la réaction de tout ce monde… Rien que le discours de l’Élue… Les Nephils n'aiment pas les Seraphs… Et quatre, je me sens toujours coupable. Je ne sais toujours pas au final s'il m'en veut mais je suppose que oui s'il ne me convoque que pour une mission. En fait… Je n'en sais rien… Et en y repensant, c'est la première fois que je participe à une mission. C'est un peu stressant. Je sais pas si je suis prêt pour ça mais si John a besoin de moi, je vais essayer. Je lui dois bien ça pour tout ce qu'il a fait. Aussi, je ne tarde pas à l'apercevoir parmi le décor douteux de cette zone du quartier Sud mais le Nephil semble joyeux comme d'habitude.

《 Il n'a pas changé. 》


Ça me rassure d'une certaine façon même si je reste un peu en retrait avant de saisir la poignée de main qu'il me tend.

- Ça va… et toi ?


Répondé-je un peu discrètement. Discussion badine pour l'instant mais je me demande bien ce qu'on va faire.

hrp:
 





2 côtés:
 

signa:
 

Awards 2017:
 
Voir le profil de l'utilisateur

En ligne
Messages : 1818
Wishes : 6

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Les docks] Faisons ça habillés   Mer 21 Juin 2017 - 16:09
Putain, il s’est sacrément bâti, le con. A croire qu’il a commencé à prendre la main avec toutes ces affaires de Contrat, et qu’il est prêt à casser des culs quand il le faut. Peut-être pas encore de Seraphs, mais au moins d’Ombres, pour sûr. M’enfin, tout ça, où il en est avec cette guerre et les choix drastiques nécessaires à prendre, on en parlera autour d’une bonne discussion une fois le décor calme. Parce que, qu’on me trouve déficient ou non, j’ai toujours eu du mal à aligner une discussion correcte en même temps que je me bats. Une sombre histoire de concentration monotâche, assez chiante parfois.

« - Ça va aussi. »

Je lui offre un sourire, puis lui tourne le dos avant d’ouvrir la marche lentement. Il sait le principe de la mission, mais il lui manque quelques détails ; ainsi que le plan d’action. Je suis peut-être un abruti qui n’a plus aucun sens des jours, mais quand il est question de garder un gars en vie, je fais mon possible pour ne pas me chier. Et avec ce qu’il nous attend probablement aujourd’hui, il va être nécessaire qu’on soit vigilant à ce qui nous entoure si l’on veut regagner le QG sans passer par la case Rekor.

« - Bon. Ce que je te propose, c’est qu’on reste groupé pour avancer ; parce que, de ce que je sais, c’est que c’est pas du menu fretin qui nous attend. Même, c’est possible que ce soit des Ombres plus puissantes que celle du jour de ton Contrat. »

Sans la fatigue de la course, je devrais être capable de m’occuper de celles-ci sans trop d’ennuis ; mais je ne suis pas encore fixé sur les capacités d’Aoba. A quel point a-t-il progressé ? En voici une bonne question.
J’attends de parvenir à un coin, puis je déploie mon Kekkai, assez large pour englober l’intégralité des docks. Les préparatifs désormais achevés, je lance mon regard dans celui de mon collègue, le visage plus sérieux qu’auparavant.

« - Tu connais mes pouvoirs, donc je vais être très mobile. Si jamais tu te sens surclassé, crie, et je te sors de ça tout de suite. Si t’as des questions, pose-les ; sinon, on est parti. »

J’amène un type sans fait d’armes notables dans une mission loin d’être aisée, donc c’est de ma responsabilité de garder un œil sur lui. Et puis, sans arrogance, j’imagine que je ne devrais pas avoir trop de mal à m’en sortir face à ces hordes Ombreuses – depuis le temps, je commence à avoir mon petit niveau.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 555
Wishes : 54

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Les docks] Faisons ça habillés   Mer 21 Juin 2017 - 16:38

Faisons ça habillés

U
ne fois la poignée de main terminée, j’esquisse un sourire furtif pour répondre au sien puisque j'ai un peu de mal à me dérider même si je marche après le Nephil, le suivant en attendant ses instructions. Apparemment… C'est une mission de chasse à l'ombre si j'ai bien compris. Bon… Je me débrouille mieux qu'avant avec ces choses mais… Mon niveau est loin d'être transcendant donc je me contente d'écouter alors que John m'informe qu'il est possible que les ombres d'ici soient plus puissante que le jour où…

《 Attends… Plus puissantes que ça ? 》


Si le Nephil était en mauvaise posture à ce moment précis… Je n'ose imaginer ce qu'il va se passer. Et en plus j’y participe… C'est un peu mal parti… Seulement, pas le temps de dire quoi que ce soit qu'on était déjà dans sa barrière alors je reste silencieux, appréhendant légèrement la suite tandis qu’on se préparait. Aussi, lorsqu’on est prêt, ce dernier me demande si j'ai des questions avant de commencer. Eh bien…

- Pas vraiment mais… T'es sûr que ça ira ?


Fis-je un peu hésitant. Je n'arrête pas de me remémorer le combat de la dernière fois donc…






2 côtés:
 

signa:
 

Awards 2017:
 
Voir le profil de l'utilisateur

En ligne
Messages : 1818
Wishes : 6

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Les docks] Faisons ça habillés   Ven 23 Juin 2017 - 1:38
Tiens, il pas l’allure du mec serein, là. J’imagine que c’est parce qu’il m’a vu galérer comme un chien face aux Ombres l’autre jour, et que l’idée d’en croiser des plus baraquées l’effraie un poil ; mais le détail qu’il oublie, c’est que j’ai commencé le combat comme si j’en avais déjà achevés cent auparavant. Donc mes excuses si j’ai été un adversaire de piètre qualité, reste que j’ai une bonne raison d’avoir été en sous-régime.
Donc, je me fends d’un sourire et lui tapote l’épaule, récupérant un instant mon rôle de … Eh bien, Protecteur ? Parrain ? Un truc dans le lot, ou fait maison, va savoir.

« - T’en fais pas. J’ai progressé depuis, et cette fois je suis en forme. Puis, de toute façon, j’imagine que t’as ton petit niveau maintenant, je me trompe ? »

Allez, il est temps de se mettre à l’œuvre. Je m’étire un coup, scrute les alentours brièvement, avant de soutirer mon arme des limbes qui lui servent de draps. Maintenant, c’est l’heure de la grande question habituelle : arbalète, ou vouge ? Vu la portée réduite de mon binôme, avoir un peu de distance pourrait bien compléter notre duo ; mais si je fais ça, ça va m’éloigner de lui si jamais il a un pépin. Uh, rude choix.
Je pondère brièvement, jusqu’à me décider. Va pour les carreaux au début, et j’aviserai en fonction des événements – genre, si une grosse bête bien vénère entre en jeu et n’a de point faible qu’un coup de lance sous la huitième vertèbre, je sortirais le bâton pointu.

Un peu plus loin, au détour d’un conteneur, quelques silhouettes se profilent. Pas bien hautes, encore moins larges, mais bien présentes – des éclaireurs on pourrait dire. Trêve de discussion, c’est l’heure du combat.
Alors, sans hésiter davantage, je mets en joue une première et lui perce le crâne d’un trait, mettant un terme à son existence impie. Et de une, aux autres maintenant.

[Ombres présentes : 2 – 4 – 3 – 3
Ombre morte : 3]


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 555
Wishes : 54

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Les docks] Faisons ça habillés   Ven 23 Juin 2017 - 22:09

Faisons ça habillés

J
ohn tente de me rassurer en me disant qu'il s'est amélioré depuis la dernière fois et il compte aussi sur mes capacités. Je détourne la tête et acquiesce à ses mots même si mon hésitation est toujours présente, une histoire de manque de confiance en fait : pas envers le brun bien sûr mais envers moi.

《 Je ne sais juste pas si j’en serais capable. 》


Bon… Je galère moins qu'avant, je l'ai remarqué mais… J'ignore si ce sera suffisant. Enfin… J'imagine qu'il vaut mieux s’y mettre plutôt que de se faire du mouron pour rien. Plutôt que des mots, je me prépare pour matérialiser mon arme alors que mon vis à vis fait apparaître la sienne, une fois fait, on ne tarde pas à apercevoir le début de l’assaut. Mon comparse ne perd pas de temps d'ailleurs puisqu'il amorce le combat en premier, touchant l'une des intruses qui disparaît aussitôt mais le petit groupe de monstres n'a pas l'air de se décourager pour autant. Les quatres foncent à une vitesse folle dans notre direction.

《 Bon… 》


Je souffle un instant, attendant qu’elles se soient rapprochés. Et lorsqu'une première me saute dessus, je m’écarte rapidement avant de la frapper de toute mes forces avec ma jambe droite, là où se trouvent les protections. Ça m'étonne d'ailleurs puisque celle-ci se retrouve éjectée et s’évapore. Je pensais pas que ce serait si efficace… Mais pas le temps de se reposer puisqu'une autre en profite pour tenter de m’embrocher tandis que je me baisse pour l'esquiver.

hrp:
 






2 côtés:
 

signa:
 

Awards 2017:
 
Voir le profil de l'utilisateur

En ligne
Messages : 1818
Wishes : 6

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Les docks] Faisons ça habillés   Lun 26 Juin 2017 - 9:07
Il déconne pas le gars, en fait. Tantôt il est tout timide, incertain de ses capacités et encore moins de son efficacité, et puis tantôt il se chauffe un peu et envoie valser sans problème le premier challenger qui se pointe sous son nez. Comme quoi, en prétendant qu’il avait progressé, j’ai vu juste.
Hmm, parfait, donc. Je peux pas encore aller jusqu’à dire qu’il s’en sortira comme un prince fasse aux plus vénères, mais ce que je vois est déjà bien sympathique. En plus, même si c’est pas ouf, sa tenue lui donne un style quand même sacrément plus guerrier, quoi.

Bref, l’entracte jugement achevée, je surprends une griffe à me frôler le visage. Oh le con, j’avais oublié qu’il y en avait une qui me fonçait dessus. Bon an mal an, je décale bien vite ma nuque et attrape le pseudo-poignée de la sombre, tirant dessus tandis que j’enfonce ma lame dans sa poitrine, assez profondément pour qu’après un court instant d’effort je ne pousse plus que contre le vent.
Allez, ç’en fait trois. Plus que … Eh bien, d’autres.

Sans pression, j’attends qu’une troisième et une quatrième lancent leur assaut de concert sur moi ; pour qu’à l’instant fatidique, je me transporte dans leur dos. Arbalète en main, je mets en joue la plus faible et l’abats d’un trait, offrant à sa pote l’occasion de me frapper.
Essai non transformé, puisque qu’à l’instant où ses ongles auraient dû m’arracher un zeste de sang, j’use encore de mon pouvoir pour lui faire tourner la tête. Depuis son flanc, je lui décoche une gauche pour la faire reculer, un carreau dans le bide pour la faire regretter, puis une baïonnette dans la tête pour la faire décéder.
Uh oh, ça commence à se calmer par chez moi. Le menu fretin c’est bien marrant, mais ça part vite ; vivement que l’on rencontre quelques plus grosses.

Et justement, depuis un coin des docks, voici qu’une maman s’approche de nous. Enfin, de nous, ou plutôt de celui avec les cheveux les moins naturels d’entre nous deux, puisque je ne semble pas être sa cible. Eh bien, avant que j’arrive pour t’aider, montre-moi ce que tu peux faire, l’ami.

[Ombres présentes : 3 – 7
Ombres sur Aoba : 3 – 7
Ombres mortes : 2 – 2 – 3 – 4
Ouais ouais, j’ai rajouté une 2 parce que voilà xD]


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 555
Wishes : 54

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Les docks] Faisons ça habillés   Mer 5 Juil 2017 - 1:53

Faisons ça habillés

L
e monstre loupe son coup en agitant sa griffe dans le vide mais n'attends pas pour attaquer à nouveau dans ma direction. Accroupis, je réagis rapidement et roule sur le côté avant de tenter de déséquilibrer l'ombre avec mes jambes via un léger mouvement de pivot alors que je prends appui sur le sol. L’assaut est lancé, on est chacun occupé de notre côté mais j'ai le temps de poser un regard furtif sur le brun et visiblement John s'en sort bien : il ne m'a pas menti. Ça me rassure un peu je dois dire, je soupire donc un instant avant de me relever hâtivement à l'aide de mes mains. Mon adversaire est toujours à terre donc j'en profite et l'empêche de se relever en plaquant mes genoux sur son thorax. Oui je connais un peu les prises de catch… J’en utilisais souvent à une certaine époque…

《 Souvenir désagréable quand tu nous tiens… 》


Je secoue la tête. Il vaut mieux rester concentré même si la créature est en mauvaise position. Ça ne lui a pas fait du bien mais je ne m'arrête pas là. Ne lui laissant pas le temps de réagir, je continue mon enchaînement en l'attrapant pour immobiliser ses membres supérieurs avant d'exercer une pression sur ces derniers, je n'oublie d'ailleurs pas les protections de la tenue puisque je me base sur celles-ci pour déboiter ses pattes. Mais à peine le temps d'entendre quelques craquements et de jeter un oeil autour que j'observe une autre de ces choses approcher vers moi. Je n'aime bien sûr pas trop les sons que j'ai provoqué à ce truc mais ça ne m'arrange pas, l'autre semble profiter du fait que je sois occupé : le monstre se met à foncer d'ailleurs. Je tique un peu et d’un geste vif, arrache un des bras à l'ombre que je retiens et me redresse prestement en m’écartant précautionneusement de l’handicapée pour éviter la nouvelle même si je ne m'attendais pas à ce qu'elle s'arrête en plein mouvement. Cette dernière vire de bord d'ailleurs avant d’amorcer une attaque. Par réflexe, j'active mon pouvoir. Ça m'embête de l'utiliser maintenant… Comment gâcher un joker… Enfin… Elle est ralentie donc je suppose que ce n'est pas impossible pour moi de la vaincre : c'est bon à savoir... enfin je crois. Bref, j'arrête de réfléchir et stoppe son mouvement en frappant son bras via un coup de pied latéral avant d’enchaîner les coups sur son buste puis lui envoie mon coude sur le crâne. Sauf que ma nouvelle ennemie n'est pas stupide, une fois le temps écoulée, elle recule pour une raison des plus obscures. J'avais presque oublié celle qui était à terre quelques instants plus tôt, j'ai d'ailleurs failli me faire embrocher mais je me suis éloigné juste à temps donc je m'en sors avec une éraflure. Ce qui m'étonne… C'est qu'elle ait visé l’un des seuls endroits découvert de la tenue alors que tout à l'heure elle visait n'importe quoi mais je commence à saisir lorsque la plus intelligente est sur le point de finir le travail du subordonné. Merde…! Ces deux saletées attaquent en même temps…! Ni une ni deux, en dernier recours, j'interromps et attrape in extremis la plus stupide par le seul bras qui lui reste et la laisse foncer en direction de sa consoeur. Manoeuvre pas si bête vu que les deux se vautrent l'une sur l'autre contre l'un des conteneurs. Un beau strike que je viens amplifier en écrasant leurs têtes contre mon pied tandis que leurs corps disparaissent. Je respire un coup, la jambe toujours appuyé sur la paroi en métal nouvellement abîmée avant de poser mes deux pieds à terre en soufflant toujours. Ça + utiliser mon pouvoir… Je sens que le reste de la mission va être interactif… Et pourtant je suis déjà fatigué…

《 Ça promet… 》


hrp:
 






2 côtés:
 

signa:
 

Awards 2017:
 


Dernière édition par Aoba Murasaki le Lun 10 Juil 2017 - 5:37, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur

En ligne
Messages : 1818
Wishes : 6

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Les docks] Faisons ça habillés   Sam 8 Juil 2017 - 15:48
Le nez qui fixe le combat compliqué mais artistique de mon fier acolyte, j'hésite de plus en plus à lui prêter main forte. D'un côté, il fait des trucs que je ne saurais pas faire ; d'un autre, il a quand même l'air de galérer un peu, avec la griffe qui a failli l'embrocher il y a une poignée d'instants. Puis, de toute façon, ça n'est pas un concours de pénis cette mission, je me trompe ? Si je l'aide, ça ne fera que de nous rendre plus efficace, donc tout bénéf' pour nous deux. En plus, je l'aurais perdue, cette compétition.

Donc, ma décision est prise. J'avance d'un pas vers les belliqueux, avant qu'un bruit sifflé ne m'arrête net. Je tourne la tête, découvre un doigt crochu qui m'a raté d'un rien, déglutis. Putain, la chance.
Mes yeux passent du fou au normal en une brève seconde, celle nécessaire à ce que je reprenne conscience des choses – et surtout, de ma connerie. J'étais tellement absorbé dans le combat qui se déroulait par là-bas que j'en ai oublié celui par-ici ; et ça a failli m'être fatal. Bordel, elle me l'aurait pas pardonné celle-ci, Alice.

Mon pied gauche se pose sur le sien, la déséquilibre alors qu'elle cherchait à m'agresser encore, puis la carcasse de mon arme percute lourdement son crâne. Je saisis mon adversaire au cou, ignore ses mains qui souhaitent sillonner sur mon dos, avant de frapper encore, une fois, deux fois, d'autres échos. Les impacts sont violents, laids, mais probants. La bête gémit autant qu'elle le peut, se tait brutalement. Mon intuition m'incite à vérifier les alentours, à juste titre : je découvre un autre challenger, galopant à ma rencontre. Alors, je lâche ma proie et la jette sur deux mètres, le temps de mettre en mire l'autre. Un carreau file vers le sol, un autre la percute au genou ; sa course devient zigzags enchaînés, sa tête se rapproche de goudron, et je la cueille de mon pied.
Tandis que sa caboche remonte, ma lame se plante dedans par en haut, file un carreau. L'Ombre n'en meurt pas pour autant, et je la plaque au sol, arme qui l'empale – pour retourner à sa collègue, déjà désireuse de revenir aux poings. Je lâche là mon arbalète, attrape un flot de griffes qui me sont destinées, décalque de mes phalanges la face de leur propriétaire.

Évidemment, ça ne s'arrête pas là. Je rappelle mon arme, tandis que mon bras droit se fait doucement saigner par celle dont je viens d'ôter le joug. Eh bah, affronter deux ennemies à la fois, ça n'est vraiment pas une épreuve de simplicité. Mon membre attaqué valse vers son agresseuse, lui enferme la nuque, alors que je fusille de ma main gauche la première. Deux carreaux dans le torse, une griffe du désespoir qui tente vainement de faire une tranchée le long de mon coude, puis elle disparaît dans les tréfonds de … Dans les tréfonds.
Place à l'autre, donc. Qui d'ailleurs s'amuse depuis quelques secondes à m'attaquer l'articulation, jusqu'à la rendre encore fonctionnelle mais sincèrement douloureuse. Oh, fait chier. Va falloir en finir vite avec celle-ci.

[Ombres présentes : 8 – 8
Ombre sur Aoba : 8
Ombres mortes : 2 – 2 – 3 – 3 – 4 – 7 – 7
Ouep', l'autre 8, elle est sur toi ♪]


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 555
Wishes : 54

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Les docks] Faisons ça habillés   Mar 18 Juil 2017 - 11:54

Faisons ça habillés

J
e reste encore quelques secondes à respirer puis me redresse alors que j'aperçois John au même moment, à terre et plaquant une ombre même si cette dernière lacère son bras. Peut être qu'il maîtrise parfaitement la situation mais… Je fini par acquiescer à moi-même avant de m'avancer vers le brun afin de tenter de l'aider mais… Et oui, je n'en ai pas le temps. À croire que j'évite toujours in extremis puisque c'est ma décision de bouger qui m'a empêcher de me faire arracher le crâne. Instinctivement je tourne la tête, ayant à peine le temps de passer une main sur l’espace entre le masque et mon oeil droit, griffé visiblement si j'en crois le rouge sur ma main tandis que j'aperçois une ombre en train d'atterrir tranquillement au sol après un saut je suppose avant de me faire pousser violemment contre le conteneur de tout à l'heure. Au moment de l'impact, j’étouffe presque à cause de la douleur qui coupe ma respiration, essayant de comprendre ce qu'il se passe alors qu’une décharge me traverse le bas ventre. Grimaçant, je rouvre les yeux et fait face à une autre de ces choses, les griffes en plein dans le côté gauche de mon abdomen et qui compte bien continuer à enfoncer ses extrémités tant et si bien que je viens recracher un peu du liquide écarlate tandis que cette dernière retire brutalement ses serres de mon ventre. Un autre rictus m'échappe sur l'instant, je vois pas comment décrire cette douleur mais je ne préfère pas m'attarder dessus vu la dangerosité de la situation. Je tente donc de m’extirper le plus rapidement possible en repoussant la créature avec ma jambe avant qu'elle n'ai le temps d'amorcer l'attaque suivante en utilisant ma voix une fois de plus mais pour m’accélérer cette fois alors que j'appuie avec force sur mes bras pour me relever avec l'aide de la paroi en métal, tenant fermement ma blessure par la même occasion d'un air épuisé même si celle qui m'a griffé le visage revient à la charge.
C'est moi ou elles sont plus rapides...?... Et surtout plus intelligentes…

《 Fait chier… 》


Je souffle un instant et l'empêche de me toucher via un mouvement défensif avec mon bras. Grâce à la tenue, le membre du monstre est stoppé, membre que je repousse brutalement avec ce même bras avant d’envoyer la tête de l'ombre dire bonjour à la caisse métallique sous l'impulsion de ma jambe, celle-ci disparaît d'ailleurs mais la plus forte ne semble pas prête à abandonner pour autant puisqu'elle a eu le temps de revenir pendant que je m'occupais de l'autre avant de me plaquer au sol tandis que la chute accentue la douleur sur mon bassin. À cheval sur moi et s'apprêtant à m’asséner un autre coup, ma blessure me lance et accapare la majeure partie de mes pensées mais je ne lui laisse cependant pas l'occasion d’agir puisque j'use à nouveau de mon pouvoir afin de la ralentir. Malgré la plaie qui gêne mes mouvements, je parviens tout de même à frapper la créature avec mon genou et retourne la situation avant de marteler son crâne avec mon coude. Et lorsque mon adversaire s’évapore, je reste sans bouger. M’appuyant contre le sol en respirant difficilement tout en réajustant ma main sur la balafre. J'ai mal… C'est la seule chose qui me traverse l'esprit actuellement.

hrp:
 






2 côtés:
 

signa:
 

Awards 2017:
 
Voir le profil de l'utilisateur

En ligne
Messages : 1818
Wishes : 6

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Les docks] Faisons ça habillés   Sam 29 Juil 2017 - 17:12
Les doigts plus vifs que d'ordinaire, je saisis le poignet belliqueux de la bête et lui assène une grimace peu délicieuse. Si je lui faisais le quart de la taillade qu'elle dessinait sur mon épaule, elle serait au sol en train de se tordre de douleur ; alors, si elle veut mourir sans trop de souffrance, elle ferait mieux mieux d'opter pour la méthode du profil bas.
Non, mieux, celle de la reddition. Mais ce serait trop facile, hein ? Loin du délire BDSM auquel Bey nous forme, quoi.

La pause ténébreuse maintenant à son terme, je rejette ma prise et entreprends de fracasser mon arme contre la caboche de mon adversaire, lui tirant en tout est pour tout un gémissement. Hmpf, pas assez fort. Sa griffe volette vers mon visage, forçant celui-ci à sonner la retraite ; mais malgré ça, elle y trace un doux sillon sur la pommette. Ouais, le genre qu'on les méchants dans les vieux films, en version moins badass – décidément, j'aurais jamais de chance sur blessures, moi.
Bref. Je riposte à son attaque ridicule par un nouvel uppercut dans sa mâchoire, sonnant visiblement l'animal un court instant. Celui d'enfin récupérer un peu de recul dans cette affaire, puis de mettre en joue cet ennemi de mes deux : parce que ouais, qu'on se le dise, le corps-à-corps c'est quand même un poil chiant. Surtout quand on est distant de nature. Un peu comme si on demandait à un cuisinier de découper ses légumes en lançant ses couteaux, quoi.
A moins que la comparaison soit un peu absurde, en fait. Ouais. Bon, retour à l'action, j'imagine.

Sa main s'en va encore à ma rencontre, mais c'est un carreau qu'elle croise cette fois. Il lui perce l'épiderme, lui soutire un autre meuglement, puis s'en va par là. J'enchaîne avec un second trait, un troisième, jusqu'à me servir du quatrième comme d'une dague de fortune pour bloquer l'attaque qui me vise. Alors, un état de bataille s'impose : j'affronte de l'emmental, en ce moment. Mais ce qui me dérange un poil, c'est que tout le temps que je passe à en perdre contre lui, eh bien je n'ai pas l’œil pointé sur mon autre camarade. Et ça, ça pourrait être dangereux.

Oh, allez, j'avais dit que ce serait rapide, donc merde, j'accélère. Quitte à faire couiner mon articulation lacérée. Sans plus attendre, j'entame un nouvel assaut en plongeant ma baïonnette droit vers la poitrine de la belligérante qui me toise, une seconde sourd aux échos torturés de mes nerfs. Ma lame s'enfonce, file, creuse, tandis que la bête se débat de toutes ses forces. D'un carreau j'incapacite un de ses membres, d'un autres je bloque un autre ; puis, après un court instant de brouhaha brutal, ma cible se fond en néant. En me laissant juste une belle trace sur l'épaule droite, bien assez large pour que je douille ma maman à chaque prochaine utilisation de ce bras-là. Eh bien, s'il reste un peu de famille à achever, ça risque d'être légèrement plus complexe que d'ordinaire, dirons-nous.

Sur ce, je me relève et fouille les alentours du regard en quête du fameux Aoba, soucieux à l'idée de l'avoir abandonner trop longtemps. Et c'est assez rapidement que nos tignasses finissent par se croiser, lui qui peaufine son cosplay du Fantôme de l'Opéra et moi qui … Suis en panne d'humour. Quoi qu'il en soit, j'avance assez rapidement vers le garçon, paré à déchiré ma chemise s'il est nécessaire de jouer du garot.

« - Eh. Tu te sens capable de marcher ? »

Oui. J'ai jamais été connu pour les talents en social, je sais. M'enfin, dans le doute je claque des doigts et tente d'apercevoir l'étendu des saignements du gaillard, davantage inquiet à chaque nouvelle coulée découverte.

[Ombres mortes : 2 – 2 -3 – 3 – 4 – 7 – 7 – 8 – 8 - 10]


Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Les docks] Faisons ça habillés   
 [Les docks] Faisons ça habillés
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nouvelle mode : prendre un bain habillé.
» Extension pour les Docks d'Armageddon : Le Port
» du passé faisons table raze
» [RP] Arrivée d'un bouseux... mais bien habillé
» faisons "peter" le score pour Vic

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fate of Wishes :: Palema :: Quartier Sud-