Un mystérieux petit animal croise votre route : Je souhaite que tu passes un contrat avec moi. En échange, j'exaucerais n'importe lequel de tes voeux.
 

Partagez | 
 [Le Saloon] Donc, barmaid ?

Messages : 1092
Wishes : 140

avatar
S-Commandant
MessageSujet: [Le Saloon] Donc, barmaid ?   Jeu 22 Juin 2017 - 5:10
Le Saloon
La devanture boisée, ses quelques fenêtres et son style purement Far West laissent deviner aisément le nom inscrit à la manière de l'époque au-dessus. La double porte, qui n'a de battante que l'apparence, offre sur une salle spacieuse et lumineuse.
Pas encore totalement prête, on aperçoit à gauche un comptoir vide agrémenté d'une dizaine de tabourets. A droite, trois tables se battent en duel, ainsi qu'une flopée de caisses en tout genre qui contiennent pièces de meubles et bouteilles à ranger.
Un escalier s'enfonce derrière le bar pour amener à un étage, qui fait office de chambre; tandis qu'une porte au niveau du rez-de-chaussée mène à un couloir, qui se sépare en garage d'un côté et infirmerie d'appoint de l'autre.


Les manches relevées jusqu’aux coudes, le cul sur le sol boisé et brillant, le détail poussé jusqu’à la vis entre les dents, je m’acharne à monter l’énième tabouret du comptoir. Et comme à chacun, j’ai l’impression de découvrir que les plans ont une nouvelle faille ; pire, qu’il manque une pièce. Mais invariablement, inexplicablement, je finis toujours par parvenir à assembler correctement les pièces en un siège solide et gracieux.  A croire que dans ce méli-mélo de consignes, tout est fait pour arriver au but tout en se perdant en chemin.
Enfin, je mets sur pied la dernière. Je me relève tranquillement, époussette le peu de sciure qui a recouvert ma chemise, puis installe méthodiquement chacun de mes travaux. Soit dit en passant, une chance que le meuble soit livré construit, sinon je crois que ç’aurait été un bordel sans nom, pour sûr.

Je m’assoie sur l’un – dans l’unique but de tester sa fiabilité, évidemment -, jusqu’à m’affaler sur le comptoir. Des heures que je suis sur l’installation de tout ce merdier, une petite pause me ferait un peu de bien, tiens. Mon regard dérive presque sans mon accord vers un tas de caisses à l’autre bout de la pièce, et sans y réfléchir plus d’un instant, je me lève pour fouiller dedans.
Ouais, la réserve d’alcool. Une fois que la salle sera totalement installée, il faudra que je fiche chacune des bouteilles sur le présentoir, vérifie les comptes et m’assure que la carte dressée est bien envisageable. Que de boulot encore sur la planche, je le crains.

Quoi qu’il en soit, je tire de cette réserve quelques trouvailles. De la vodka, du vermouth et du jus d’olive ; le trio gagnant pour une boisson agréable. Je retourne vers le bar, me fends d’un sourire en voyant la vaisselle propre, avant d’attraper un shaker. Quelques glaçons en plus, je fais mon office et me sers un Martini, dont je bois quelques gorgées pour reposer le verre ensuite.
Ah, une bonne motivation pour me remettre au taf, ça. Je laisse le breuvage en plan sur le comptoir, presque seul au milieu de l’immense vide du bois, tandis que j’attrape outils et plan pour assembler ma première table. Dire qu’après tout ça, il y aura encore les draps à déplacer dans l’infirmerie et la chambre, ainsi que le nécessaire à planquer dans les armoires. Ouais, je ne suis pas couché, c’est certain.

L’ultime pied posé du troisième meuble, j’entends un main qui frappe à la porte. Je lève le nez, jette un regard à ma montre, puis souris. Si je ne me trompe pas, c’est l’heure à laquelle j’ai donné rendez-vous à Lenna, pour lui présenter les lieux. Bon, j’ai été un peu présomptueux en m’imaginant pouvoir tout régler avant son arrivée, mais à défaut d’être ponctuel je vais au moins pouvoir quémander un peu d’aide auprès d’elle. Au pire, ça fera une entracte agréable, de discuter avec elle et de lui montrer tout ce petit bazar qui va devenir son quotidien.
Je laisse en plan le prochain patient, et m’approche de la porte pour l’ouvrir, tendant une main à une frimousse que je connais bien.

« - Salut Lenna. Viens, entre, et fais pas gaffe au bordel, ça prend plus de temps que je l’avais imaginé. »

Pour ma défense, le Dawn était déjà meublé à mon arrivée ; donc je ne me figurais pas le temps considérable qu’il fallait pour ajuster tous les préparatifs. M’enfin, entre nous, rien ne presse ici – pas de deadline, d’investisseur chiant ou de clients impatients. Non, tout ça sera tranquille et calme, pour nous servir de couverture et de moyen de détente.
Donc, que je finisse ce soir ou demain, ça n’a pas grand importance. Le seul intérêt de ne pas terminer trop tard serait pour sauver les bouteilles, tiens … Parce que si je prends du temps, je vais finir par toutes les siffler à force de cocktails inutilement alambiqués, dont la moitié servira plus de crash test que de boissons.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1658
Wishes : 281

avatar
S-Traqueur
MessageSujet: Re: [Le Saloon] Donc, barmaid ?   Jeu 22 Juin 2017 - 21:12
La porte du taxi claqua, alors que la brune se retournait vers la façade de ce qui allait être un autre pan de sa vie tumultueuse et fragmentée. Elle jaugea l'endroit du regard, avant de venir toquer à la porte, continuant à observer l'extérieur pour se repérer. Il lui semblait avoir déjà chassé une ombre dans les parages.

La porte du saloon s'ouvrit et la première chose sur lequel son regard tomba fut une chemise bleue, un peu froissée, et une main qui se tendait vers elle. Par pur réflexe de politesse elle la saisit, s'étonnant elle-même de se livrer à un contact. Étrangement une chaleur engourdit sa paume alors qu'elle la retirait et se faufilait à l'intérieur.
Un vague sourire étira ses lèvres en voyant l'ampleur du bordel.

Oh, rien qu'un léger bordel.

Elle largua son sac à dos dans le coin le plus proche et tendit de nouveau sa main vers lui.

Envoie le tournevis.

Elle ne s'attarda pas sur la déco pour le moins chaotique pour l'heure, préférant se concentrer sur l'essentiel : les meubles en kit.


'Titres':
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1092
Wishes : 140

avatar
S-Commandant
MessageSujet: Re: [Le Saloon] Donc, barmaid ?   Ven 23 Juin 2017 - 4:46
Aujourd’hui est un grand jour : Lenna m’a serré la main. Adieu triste souvenir du vent de la dernière fois, salut grand événement. Tant que j’y suis, il y a peut-être moyen que je sois assez fou pour tenter de lui faire la bise la prochaine fois, tiens ; et même si je me doute que je vais y laisser des plumes plus d’une fois, qui sait, peut-être que je vais y parvenir ?
Bon, d’accord, je sais que j’en fais des caisses pour pas grand-chose. Reste que c’est cool de la voir s’attendrir à mesure de nos discussions, voilà tout.

Avant que je puisse répliquer ou réagir à sa remarque, elle balance son sac dans un coin et m’offre sa paume, le regard qui en dit long sur ses intentions. Elle veut un tournevis, et j’ai intérêt à lui en donner un vite, sinon elle va s’impatienter. A savoir que je n’ai aucune envie de savoir, ou même d’imaginer, ce qu’elle donnerait une fois sa patience poussée à bout. Donc, l’instinct de survie qui bat de son plein, j’attrape l’outil qui trône sur le dernier plan en date et le file à ma collègue, poussant même un meuble en kit et ses instructions dans sa direction.
A mon tour, je me saisis du nécessaire et entame d’associer de nouvelles pièces de bois entre elle, toujours conquis par ce hasard de méthode. Mais tant que ça fonctionne, c’est l’important.

« - Fin prête pour quelques cours de barmaid, tout à l’heure ? Dis-moi que tu tiens un peu l’alcool, parce qu’il va falloir goûter à chaque fois. »


Rectification : je vais devoir goûter à chaque fois. Mais si j’arrive à l’enrôler pour ça, ça me fera un peu de compagnie quand, à force de cocktails, je vais commencer à quitter doucement la sobriété. Rien de bien violent non plus, évidemment ; et je n’ai pas l’intention de vider goulûment chaque verre, mais une gorgée plus une gorgée, puis encore une autre, ça va finir par faire un petit nombre.
Bon, d’un autre côté, j’ai plusieurs jours pour la former sommairement. Donc inutile de tout siffler ce soir.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1658
Wishes : 281

avatar
S-Traqueur
MessageSujet: Re: [Le Saloon] Donc, barmaid ?   Ven 23 Juin 2017 - 22:33
Alors qu'Howard semblait adopter une méthode des plus hétéroclites, Lenna commença par déplier la notice et se mit à genou pour la lire. Elle ouvrit le carton, et posa chaque pièce séparément pour les identifier.

Pas vraiment.

Elle commença ensuite par préparer les pattes de la table puis se redressa pour retourner le plateau à l'envers.

Je perds le contrôle sur mon pouvoir. J'évite d'en arriver là.

Elle prit une patte et la vissa sur le plateau. Elle n'aimait pas vraiment perdre le contrôle sur quoique ce soit en réalité. Mais l'assaut des esprits dans sa tête pouvait être des plus désagréables. Peut-être personne n'était mort dans les parages, mais elle en doutait fortement dans une grande ville.

Mais je te préparerai autant de cocktails que tu voudras... si tu les bois en entier. Il ne faudrait pas gaspiller.

Elle se demandait bien ce que donnait un Howard bourré. Est-ce qu'il se mettait à délirer ? Triste, joyeux ou déluré ?


'Titres':
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1092
Wishes : 140

avatar
S-Commandant
MessageSujet: Re: [Le Saloon] Donc, barmaid ?   Jeu 6 Juil 2017 - 18:44
Bon an mal an, les pièces commencent à s'assembler presque d'elles-mêmes, comme si elles en avaient assez que je les visse dans le mauvais sens ou à la mauvaise place – quelques optimistes pourraient prétendre que c'est tout simplement moi qui prends la main, mais je ne crois pas trop à ces sornettes. Non, une explication magique et surnaturelle me semble bien plus logique que toute autre baliverne, vraiment.
Bref, je m'égare à nouveau dans mes affaires, là. Ce qui importe, c'est la réponse de Lenna ; alors, elle ne peut pas se laisser aller aux charmes de l'alcool sous peine de perdre le contrôle ? Bien que je ne sois pas un expert des capacités de ma comparse, ça me semble être une raison tout à fait suffisante pour mettre un embargo sur les excès de consommations. Donc soit, je serai l'unique éthylé, ce soir.

« - Pas que je me défile, mais ça te va d'entamer des légers ce soir ? Sinon j'aurais quelle face si tu me vois totalement ivre à coup de vodka mal dosé, ha ha ? »


Je ris doucement, amusé par cette perspective ; mais je reviens à la tâche quand je me figure que, réellement, ce serait ridicule d'en arriver là. Je serais fichu de la draguer avec tout ça dans le sang, et je doute être assez fin pour ne pas finir avec une faux plantée entre les deux yeux. Une triste mort tout de même.

« - M'enfin, faudra qu'on fasse un tour en ville pour trouver des tenues style Far West. T'as déjà une idée de quoi prendre pour toi ? »


Pitié, pas d'étrons. C'est dans le thème, assez joli et le bruit peut même passer pour rythmé après quelques verres, mais ça rayera les meubles. Et les rayures, il faut s'en occuper – et c'est hors de question que je m'acharne sur le bois chaque matin pour arranger nos pas trop rapprochés de la veille, tiens donc. Voilà, tout ce que je souhaite, c'est une tenue un peu moins … Agressive. Une plus classique quoi, prompte à éviter d'attaquer trop l'ameublement.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1658
Wishes : 281

avatar
S-Traqueur
MessageSujet: Re: [Le Saloon] Donc, barmaid ?   Jeu 6 Juil 2017 - 21:54
La table prenait rapidement forme, et Lenna poussa la notice d'un coup de pied alors qu'elle achevait de fixer la dernière patte.

Pourquoi ? L'alcool te fait changer de visage à ce point ? Mais oui va pour le léger.

Elle eut un sourire vaguement amusé, l'imaginant en Frankenstein de la vodka.

Aide-moi à la tourner.

Techniquement elle aurait pu le faire seule, mais puisqu'il était là... Autant éviter de se faire mal au dos pour un orgueil déplacé.

J'sais pas. Un chapeau ? Un flingue ? Ou alors en lady.

Robe rouge, décolleté, et plumes. L'idée était étrange, et elle préférait encore avoir un pantalon pour se battre en cas de nécessité. La connaissant, cela finirait forcément par arriver assez rapidement.



'Titres':
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1092
Wishes : 140

avatar
S-Commandant
MessageSujet: Re: [Le Saloon] Donc, barmaid ?   Sam 15 Juil 2017 - 17:01
Hmm, disons qu'un excès d'alcool change le visage de bien des gens, non ? Je peux passer d'un type sérieux à un joyeux luron un peu trop démonstratif, comme à une loque mal dans sa peau et à deux doigts de quelques idées noires, comme l'ont prouvés mes dérives de janvier. Alors, vraiment, je préfère ne pas être le seul ivre si je suis avec Lenna, elle pourrait y perdre … Je ne sais pas exactement quoi, mais m'imaginer un poil différemment je pense.
M'enfin, avant de répliquer, je laisse ma table en plan et m'avance vers ma collègue pour l'aider à retourner la sienne, attentif aux diverses idées de déguisements qui lui passent par la tête. Et encore, ça me rappelle une discussion que l'on a eu il n'y a pas si longtemps.

L'air qui se veut exagérément taquin, j'approche d'un poil mon visage pour glisser quelques mots, probablement plus amusants dans ma caboche qu'aux oreilles de la jeune femme qui me fait face.

« - Ah ouais, avec une robe, c'est ça ? »

Référence, référence. Même si c'était un peu lourd la dernière fois, et que ça ne l'est pas forcément moins maintenant. Mais, qui a dit que j'étais le plus fin des humoristes, ha ? Quoi qu'il en soit, elle m'a posé une question à laquelle je n'ai pas encore répondu, et la correction souhaiterait que je le fasse. Alors, sans empressement, je reprends.

« - Sinon, on va juste dire que quand on est sobre, tout type bourré passe pour le plus profond des abrutis, non ? T'imagines le sourire en coin que t'aurais à chaque fois que tu me verrais, après ? »


Eh, en vrai, ça offrirait l'occasion à ses traits de devenir plus souples, même si je doute que le change vaille réellement la chandelle. Puis, comme on dit, même si elle est jolie quand elle sourit, libre à elle de s'adonner à cette activité, pas vrai ?


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1658
Wishes : 281

avatar
S-Traqueur
MessageSujet: Re: [Le Saloon] Donc, barmaid ?   Lun 17 Juil 2017 - 21:53
Loin d'avoir un mouvement de recul, Lenna ne bougea pas d'un pouce. C'est lui qui venait sur son territoire personnel après tout. A lui de dégager.
Elle posa ses mains à plat sur la table, jouant le jeu, et y prenant plus d'amusement que ce qu'elle aurait supposé.

Pourquoi, ça te plairait ?

A croire que leur dernière escapade, et son shopping mouvementé lui avait tapé dans l'oeil. Il n'en avait pourtant pas laissé l'impression. Elle fit quelques pas en arrière, trouvant cette proximité insoutenable en réalité. Tant pis pour l'histoire du territoire à ne pas céder. Elle ne voulait pas retomber dans ses vieux démons.

Justement. A chaque fois que je te regarderais, je sourirai. Moi je dis, ça se tente. C'est toi qui veut relever le défi de me faire passer des soirées agréables.

Elle reprit son tournevis, se dirigeant vers une nouvelle boîte pour en retirer le scotch.

Tu ferais une pierre deux coups en te laissant un peu aller. Et puis tu sais que je ne suis pas une Nephil. En soi, zéro risque.

Ouais, elle voulait voir le Howard qui ne se prenait pas au sérieux. Il était trop propre sur lui, toujours gentleman. Jamais un mot plus haut que l'autre. Pas de folie. C'était l'autre face qui l'intéressait.



'Titres':
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1092
Wishes : 140

avatar
S-Commandant
MessageSujet: Re: [Le Saloon] Donc, barmaid ?   Ven 21 Juil 2017 - 7:42
Les iris qui observent ses pas en arrière, je laisse un sourire malicieux parer mes lèvres. Si ça me plairait qu'elle porte ça ? Eh bien, j'admets que je l'ai trouvée jolie la dernière qu'elle en a vêtue une, alors j'imagine que je l'aie, ma réponse. M'enfin, après ma réaction de l'autre soir, j'ai dans l'idée qu'elle me pose la question simplement pour entendre ce que je vais dire – et étrangement, ça ne me dérange pas le moins du monde.

« - Disons que les robes te vont très bien. »


Un compliment tout en sobriété, j'admets. D'un autre côté, si je commence à lui avouer que je la trouve jolie et autres faits du genre, où est la finesse ? Puis surtout, avec l'ivresse qu'elle m'invite à embrasser, si je concède déjà tout, qu'est-ce qu'elles pourraient apprendre d'autres de croustillant ? Ha, j'ai l'impression que ce travail va être amusant.
D'autant plus ce soir, en fait. Parce que voilà que Lenna m'incite sérieusement à boire plus que de raison, dans un mélange probable de curiosité et de moquerie.

« - Ok, ok, tu m'as convaincu. On va attaquer les trucs sérieux alors, et toutes les conneries que je pourrais sortir resteront entre nous, ça marche ? »


Sur ces mots, je ne quitte pas ma mine enjouée. Elle veut voir d'autres facettes de moi, moins sérieuses ? Eh bien, elle sera servie. Reste à deviner ce que je serai fichu de faire une fois dans cet état, ha ha.
N'empêche, l'idée qu'elle sourit à chaque fois qu'elle me croise à l'avenir me plaît assez. Tant est que ça ne soit pas parce que je me serais profondément ridiculiser cette nuit, mais ça m'étonnerait tout de même d'avoir autant perdu question endurance la boisson.

Alors, tranquillement, j'attrape les différentes parties de la table que j'étais en train de monter, et continue mon office presque en face de ma collègue. Quoi, moi, perdre en efficacité en échange d'une discussion plus que plaisante ? Où est le problème ?


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1658
Wishes : 281

avatar
S-Traqueur
MessageSujet: Re: [Le Saloon] Donc, barmaid ?   Ven 21 Juil 2017 - 20:02
Elle ouvrit la boîte en carton et posa l'assemblage au sol. Ah, un tabouret de bar on dirait. Elle poussa les pièces à la recherche de la notice... qu'elle ne trouva pas. Les meubles en kit. Toute une histoire.

Je note.

Répondit-elle en référence à la robe. S'il ne fallait que ça... Après tout, il était un homme comme les autres. Un homme qui tue des monstres, mais c'était un détail.

Bien entendu. Je serais une tombe.

En soi, elle était déjà très proche de la mort. Ce n'était pas une promesse de plus à ce sujet qui changerait beaucoup de chose.

Allez on se garde ça quand on a fini de tout monter. Ce sera notre réconfort après la bataille contre le meuble en kit.

Elle était justement en train de chercher une vis manquante, et se demandait si avec 3 au lieu de 4, cela ne tiendrait pas aussi bien.

Je me demande si je ne préfère pas les ombres tout compte fait...


'Titres':
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1092
Wishes : 140

avatar
S-Commandant
MessageSujet: Re: [Le Saloon] Donc, barmaid ?   Lun 7 Aoû 2017 - 10:42
Surprenant, mais lorsque Lenna me certifie d'être une tombe, j'ai tendance à la croire. Va savoir si ça tient de la fraîcheur de sa peau ou de l'incapacité de qui que ce soit à la faire parler, mais reste que les choses sont ainsi dans ma tête. Bref, après un sourire quant à son trait d'humour, je m'y remets à mon tour.
Tremblez meubles en tout genre, car j'en aurai bientôt fini de vous. Enfin, vous secouez pas trop non plus hein, sinon tout ça risque de devenir un poil plus compliqué.

« - Je crois que je me suis déjà posé la question au moins six fois depuis ce matin. S'il suffisait de tirer sur ces tables pour qu'elles s'assemblent, ce presque trop simple non, ha ha ? »


Ouais, je crois que la concentration et la galère tue à petit feu mon sens de l'humour. Vivement que j'en finisse avec toutes ces bricoles, histoire qu'on commence à discuter de choses plus intéressantes. Et qu'elle me voit saoul, avec toutes les petites anecdotes et les sourires en coin que cette affaire amènera. Brr, j'ai presque l'impression que je commence à appréhender, tiens.

Bon an mal an, les heures passet et le mobilier trépasse. Sans pause et à deux, le travail s'arrange bien plus rapidement que ne l'auraient deviné mes espérances les plus folles, jusqu'à ce que j'en arrive à mon ultime vis – moins quatre, si je compte en toute honnêteté celles que j'ai paumées. D'un mouvement fier mais pas trop ample, je parachève de la lover dans sa désormais tanière, avant de m'autoriser à m'allonger un instant sur le sol.

« - C'est … Terminé ... »


Surjeu, quand tu nous tiens. J'échappe un léger rire, avant de réfléchir à quelques traits d'esprit plus intéressants que ma référence raté au Seigneur des Anneaux.

« - Si jamais un type nous casse une table, il a intérêt à être Nephil. Parce que ça me dérangerait bien de voir des retombées après lui avoir cassé la tronche, tiens. »


Pitié futurs clients, ayez pitié de nos pauvres sièges et autres boiseries. M'enfin, avec Lenna qui rode dans les parages, ça m'étonnerait bien que quelqu'un ose lever la main sur qui que ce soit. Ou, au pire, aie le courage de retenter l'exploit. Pas qu'elle soit terrifiante, mais plutôt … Dissuasive quand elle le souhaite, on dira ?


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1658
Wishes : 281

avatar
S-Traqueur
MessageSujet: Re: [Le Saloon] Donc, barmaid ?   Mar 8 Aoû 2017 - 18:16
Mine de rien, le bar commençait à prendre joliment forme. Lenna venait de terminer le dernier tabouret de bar en se disant qu'ils se seraient bien contentés de deux - après tout qui s'asseyait là-dessus hein ?

Peut-être que quelqu'un possède ce pouvoir... qui sait ?

Il suffisait que le chat se soit pointé en plein déménagement pour récolter ce genre de pouvoir. Bien pratique pour bosser en tant que déménageur. Elle posa son tournevis sur le bar quand Howard s'étala au sol d'un air de contentement morbide.

Nephil ou pas, il aura affaire à moi. Je l'obligerai à la remonter, pièce par pièce.

Sauf qu'un Nephil risquait bien de mourir à la fin de pareil scénario. Elle passa derrière le bar, et observa les bouteilles.

Hmm... Qu'est-ce que je te sers?


'Titres':
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1092
Wishes : 140

avatar
S-Commandant
MessageSujet: Re: [Le Saloon] Donc, barmaid ?   Ven 11 Aoû 2017 - 23:28
Brr. Un frisson me secoue lorsque la menace de Lenna tombe, jusqu'à me faire éprouver un semblant de pitié pour les pauvres Nephils qui tomberaient sous son joug. Faut dire, je ne suis pas certain qu'il y en ait par chez eux en mesure de résister à une table entière à remonter sous le regard noir de ma collègue … Les plus faibles tourneraient des yeux après quelques instants, les plus forts poseraient tout au plus trois pieds.
Enfin, sa question me tire de cette vision d'horreur. J'étends un peu ma tête vers le bar, l'observe un instant dans ce monde qui lui est inconnu, puis souris avant de me relever.

« - Tu m'offres un truc léger avant de m'attaquer à coup de spiritueux ? Quelque chose comme … Un Monaco ? »

Un peu de pitié madame, je me vois mal entamer directement par des cocktails à plus d'une trentaine de degrés – je suis déjà résigné à l'idée de finir plus que pompette, mais de là à ce que ce soit dès les premières boissons … Allons, qu'on me laisse placer quelques consignes sobres, tout de même.
J'avance tranquillement vers le comptoir avant de m'y attabler, les doigts qui pianotent sur le bois encore intact. Ah, même si les rayures l'enlaidissent, j'ai hâte d'en voir quelques unes, de pouvoir caresser ces témoins de la vie de notre bar.

« - Donc, il te faut un verre à mélange – en gros, un normal sans pied – et un tulipe. Tu sais, genre les verres à vin obèses. Te faut aussi des glaçons, de la grenadine et une Guiness Blonde. Tu trouveras ça dans le frigo. »

Précision un peu facile, mais nécessaire parfois – qui dit que je n'aurais pas laissé ces trucs-là dans une quelconque réserve à l'arrière, ou dans une alcôve plus fraîche que les autres ? M'enfin, ceci dit, il serait peut-être temps que je passe au gros du sujet. A comprendre, la préparation.

« - La base, c'est deux glaçons dans le verre vide. Ensuite, l'idée c'est de déposer un fond de grenadine par-dessus, moins que ce tu mettrais pour de l'eau. Puis, tu mets le quintuple de limonade, et enfin le trois fois ta limonade en Guiness pour allonger ton verre. Un, cinq, trois. Une fois que tu as fais tes dosages, tu verses le tout dans le verre tulipe, et c'est prêt à servir. »


Et la voici la magie des verres à mélange : pas besoin de shaker, ça se fait tout seul lorsque l'on transvase. Bon, même si ça ne sert de raccourci que pour certains cocktails, je le concède.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1658
Wishes : 281

avatar
S-Traqueur
MessageSujet: Re: [Le Saloon] Donc, barmaid ?   Sam 12 Aoû 2017 - 21:36
Un Monaco. Elle se souvint vaguement d'en avoir goûté un, une fois. Mais impossible à dire, le goût qu'il a ni ses ingrédients. C'était sucré. Et alcoolisé. C'est tout ce dont elle se souvient.

Les doigts posé sur le plan de travail, elle attendit les consignes. Heu. Un verre. Elle chercha où était rangés les verres et prit un gros verre normal à fond plat. Cela devait être ça.

Une tulipe ?

Une fleur dans un bar. Joli nom. Elle prit un gros verre à vin. Voilà ça devrait le faire. Elle prit une bonne minute à retrouver l'emplacement du frigo et en sortit un bac à glaçons complet, la bouteille de sirop et la bière.

Pourquoi tu gardes le sirop au frigo ?

On mettait déjà des glaçons quoi. Dans la tulipe, elle mit la grenadine, un peu trop sans doute.

5 fois de sirop en limonade ?

Ah, ça on l'avait pas sorti la limonade. Elle prit la bouteille, et calculant grossièrement avec son index, elle ajouta la limo.

Je sais plus. Je vais compléter, attends.

Elle finit le verre en le remplissant de bière et le renversant dans le gros verre à fond plat avant d'y lancer deux glaçons qui éclaboussèrent un peu autour.

Voilà.

Elle prit le verre dans sa main et y goûta une gorgée avant de le tendre à Howard.

Dis moi si ça le fait.

Elle sourit, amusée par le procédé. Elle savait avoir manqué de précision, mais ça devait quand même bien se boire.


'Titres':
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1092
Wishes : 140

avatar
S-Commandant
MessageSujet: Re: [Le Saloon] Donc, barmaid ?   Dim 13 Aoû 2017 - 17:33
Une joue appuyée sur mon poing, j'observe curieux et amusé le déroulement des opérations. La manière dont elle étale les différents ingrédients après avoir longuement lutté pour mettre la main sur le frigo, ses questions posées presque comme substitues à des mémos ; et puis, la façon qu'elle a de verser, sans l'ombre d'une hésitation. Comme si, une fois qu'elle ait balbutié à tracer mentalement les bonnes quantités, il n'y avait plus d'erreur possible. Ou plutôt, que c'était trop tard pour les corriger. Et ça, malgré les apparences, ça joue vis-à-vis de la clientèle. En bien.

« - Vieille habitude pour le sirop, qui plaisait pas trop à mes collègues. J'vais peut-être devoir changer ça. »

Oui, je reconnais qu'un bar sans son étalage de sirops perd en charme, mais … Eh bien, la première fois que j'en ai rangé un, je l'ai fait comme si j'étais chez moi ; et depuis, j'ai du mal à me dépêtrer de ce mauvais réflexe. M'enfin, je suis certain que si c'est Lenna, je me débrouillerai.
Une fois son œuvre achevée, et les défauts notés dans le creux de mon esprit, je me saisis du verre qu'elle me tend tout en essuyant le comptoir d'un revers de torchon. Je goutte, une gorgée, deux, trois même. Et malgré la faute de dosage assez appuyée sur la grenadine, le goût n'est pas franchement désagréable – d'un autre côté, ça cache le côté alcoolisé pour appuyer celui fruité et sucré, ce qui rend le tout finalement plutôt logique. Disons que c'est bien un cocktail où l'on peut se tromper parfois sans graves retombées, je le concède.

« - Pas mal. T'as eu la main un peu lourde sur la grenadine et le changement de verre, mais j'aime bien. On part sur quelque chose de plus corsé, maintenant ? Genre … »

Tandis que je réfléchis, je finis le verre soigneusement préparé. Eh bien oui, si je bois encore, je serais fichu de l'oublier là ; et ce serait triste que de le gâcher, non ? Puis, de toute façon, elle veut me voir ivre, alors autant exaucer son vœu sans attendre des heures.

« - Un Old Fashioned, tiens.  Et puis après on passe à ceux au shaker ? Il est là le côté marrant du métier quand même, en dehors du fait d'observer à longueur de soirées des gens bourrés. »

Souriant, je me lève du tabouret pour la rejoindre du côté barmaid, attrapant cette fois les divers ingrédients pour les déposer devant elle, tandis que j'écarte les anciens. Je crois que si je me prends ce cocktail cul sec, ça va être le début de la descente vers la fin de ma sobriété, sans le moindre doute.

« - Donc, dans le verre à whisky, tu vas mettre un tout petit fond d'Angostura et un zeste d'orange. Tu rajoutes dedans un sucre que tu auras déjà broyé, et tu attends jusqu'à ce que celui-ci soit totalement dissolu ; puis tu mets un glaçon, un doigt de whisky, et tu remplis jusqu'à ras bord de Perrier. Pour le côté fantaisie, tu peux même décorer d'une demi-tranche d'orange et d'une ou deux cerises au marasquin, celles dans le bocal à côté. Fais attention en goûtant, il est bien plus corsé, celui-ci. »

Je suis en train de signer mon arrêt de mort, là. Et évidemment, je vise les choses les plus ardues une fois que je commencerai à voir trouble, pas vrai ? Surtout que de cocktails en cocktails, rien ne va s'arranger ? Hmm, définitivement, je crois que je vais bientôt commencer à draguer Lenna.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1658
Wishes : 281

avatar
S-Traqueur
MessageSujet: Re: [Le Saloon] Donc, barmaid ?   Dim 13 Aoû 2017 - 21:39
Elle le regarda boire sa potion sans sourciller. Il avait une belle descente, ça elle devait bien lui reconnaître. A moins qu'en réalité ce soit ses yeux bruns qu'elle observait, allez savoir.

Je connais pas du tout. Ok, on fait ça.

Merde, il avait parlé beaucoup trop vite. Elle n'était pas sûre d'avoir retenu toutes les infos d'un coup. Au moins avait-il eu la décence de lui préparer les ingrédients sur le bar. Elle remit sa mèche de cheveu derrière l'oreille et remonta ses manches.

D'angostura? C'est quoi ce truc ?

Elle se fia au nom de la bouteille et mit un fond de ça, plus après un peu d'orange. Elle mit le sucre dedans et remplit directement d'un doigt de whisky. Elle calcula de nouveau avec son vrai doigt. Elle remplit le verre de Perrier et y ajouta deux glaçons en éclaboussant à nouveau le plan de travail.

Le couteau coupa un morceau de citron et ensuite une entaille dans deux cerises pour les caler autour. Ce faisant, elle entailla son propre doigt. Elle ne s'en formalisa pas. La blessure n'était pas assez profonde pour saigner. Elle se contenta de le lécher rapidement pour atténuer la douleur.

Il manque le torchon du barman par ici.

Elle prit le verre dans sa main et en but une belle gorgée avant de grimacer.

C'est un peu plus fort, oui. Tenez, m'sieur le goûteur, vous m'en donnerez des nouvelles. C'est offert par la maison !


'Titres':
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1092
Wishes : 140

avatar
S-Commandant
MessageSujet: Re: [Le Saloon] Donc, barmaid ?   Lun 14 Aoû 2017 - 22:47
Une main appuyée sur le comptoir, l'autre qui déambule dans ma poche, j'observe à nouveau comment s'en sort Lenna. Ou du moins, j'essaie. Parce que mes yeux sont drôlement passionnés par sa nuque et sa silhouette, assez pour que le louche de l'un à l'autre ; jusqu'à même y louper un dosage. Celui de whisky, évidemment – ça ne serait pas amusant si je n'avais pas raté le plus important, pas vrai ?
Je lève les yeux au ciel, faussement exaspéré par mes iris. Reste que plus je passe de temps avec elle, plus je la trouve jolie, je dois l'avouer – une fois franchie la barrière qu'elle impose aux gens, on découvre son charme. Bourru parfois, mais indubitable.

« - C'est un truc au rhum et à l'orange, pour faire court. Une espèce de semi-cocktail en bouteille, en fait. »


Allez, focus. Garde tes écarts pour quand tu auras un peu plus de grammes dans le sang, histoire de … Eh bien, lui apprendre des trucs tant que tu le peux ? Non parce que techniquement, je suis censé servir de professeur ce soir, pas de dragueur en herbe. Je retiens un rire, remarquant son doigt légèrement ouvert. Alors, tandis qu'elle finit la préparation puis la goutte, je troque le mélange contre un torchon, toujours aussi souriant. Quoique, cette fois, je ne sois pas en train de regarder la robe de ce whisky détourné, mais plutôt les pupilles vertes de ma collègue.
Ah, si j'en suis là après une bière cul sec, ça promet pour la suite.

« - Merci m'dame la barmaid, c'est bien gentil. »


C'est le moment, j'imagine. Je bois une gorgée – sans pour autant rompre le contact visuel -, avant de réfléchir un instant à la critique je suis censé en faire. Bon, vu la tête de la recette, elle ne peut pas réellement le rater, mais c'est sûr qu'on sent la différence entre celui d'un habitué et la sien ; quoique ça ne soit pas mauvais, c'est certain.

« - Hmm, il a du caractère, oui. Un peu trop gourmande sur le whisky je pense, mais le sucre est bien dilué. Franchement, tu t'en sors vraiment bien. »

Et maintenant, c'est l'heure de finir la boisson. Pas la peine d'hésiter, hein ? Pas gâchis on a dit. En quelques à-coups, j'arrive au fond du verre, réprimant toute grimace quant à l'ingestion aussi rapide d'un truc qui se veut un poil corsé.
Bon, bon, suite du programme. Le shaker, donc. J'attrape le nécessaire et le pose devant mon élève improvisée, les mains écartées.

« - Là, on arrive à la partie marrante. Avant de faire d'autres cocktails, je vais te montrer les bases pour utiliser un shaker. Alors, en brut, ça fonctionne comme ça ... »


Là-dessus, j'emboîte le Boston sur notre fidèle verre, avant d'entamer une démonstration succincte à vide. Très, succincte. Quelques secondes plus tard je sépare les deux parties puis les avance vers ma camarade, m'y prenant plus lentement cette fois.

« - Donc. Pour le test, je vais remplir le verre de glaçons, puis y ajouter une boisson au pif. Ensuite, tu attrapes la partie métallique, tu l'enfonces dessus, et surtout tu frappes gentiment l'arrière de shaker pour sceller l'affaire. Puis, là, tu vas placer tes doigts comme ça ... »


Sans réfléchir, j'approche mes mains des siennes pour les saisir, et … Oh. Froid. Un frisson me traverse jusqu'à m'arrêter soudainement dans mon élan, me laissant immobile un instant. J'avais oublié ce détail. M'enfin, je m'en fiche, non ? Allez, on continue.
Alors, faisant fi de ce frais bien marqué, je place ses doigts sur l'appareil à mesure des consignes.

« - Tu retournes le shaker, tu places ton petit doigt gauche dessous, ton pouce droit au-dessus, puis tu recouvres l'appareil de tes deux mains. Maintenant, tu le places devant toi, et tu le secoues de haut en bas, juste avec tes poignets, sans que tes bras ne bougent. »


Et tandis que je lui explique, je finis par avoir mes bras autour des siens, pris dans le feu de l'explication. Pourtant, je sens toujours ce froid qui me mord doucement la peau, mais … Je ne vais pas dire que je m'y habitue, mais disons que je fais avec.

« - Tu surveilles le métal, et dès qu'il de la buée dessus, c'est bon. Il suffit de frapper le shaker, comme ça, et ça permet de le rouvrir. Là tu fais gaffe en relevant le verre, tu le remets dans le bon sens, et tu verses tout dedans. »

Je m'écarte lentement de ma comparse, avant d'essuyer l'ustensile et de le place devant elle, le visage joyeux.

« - A toi. »


Allez Howard, essaie de plus regarder son exercice que ses yeux, cette fois. Et bon sang que ça me semble compromis.

[Si jamais Lenna est censée l'avoir écarté bien plus tôt que ça, MP-moi, je changerais mon message]


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1658
Wishes : 281

avatar
S-Traqueur
MessageSujet: Re: [Le Saloon] Donc, barmaid ?   Mar 15 Aoû 2017 - 17:14
Alors, elle n'est pas si ratée pour servir des cocktails ? Elle n'en était pas encore à la perfection parfaite, mais si c'était buvable et que le chef barman le reconnaissait, c'était déjà pas mal. Hmm, elle comprenait mieux pour ce cocktail était chargé. Du rhum et du whisky. Il suffisait de boire un verre pour se sentir soudainement plus léger.

D'ailleurs, Lenna observa Howard d'un air calculateur, essayant d'estimer où il en était dans son état d'ébriété.
Il avait de belles mains. Ah. Elle n'avait vraiment pas compris comment utiliser ce shaker. Elle en était encore à décoder le début quand Howard s'avança pour lui montrer le fonctionnement.

Chaud. Merde. Pourquoi il s'approchait autant ? Il n'aurait pas pu lui expliquer ça d'un peu plus loin, non? C'est étrange. Pourquoi elle ne l'envoie pas bouler au loin aussitôt.
Elle essaya de dissimuler son trouble et tenta vainement de se concentrer sur les explications. Avec peu de succès.

« - A toi. »

Heu... Comment te dire... Elle détacha ses yeux de lui, et choisit de se concentrer sur sa tâche plutôt que de relever l'état dans lequel son contact l'avait mise. Lenna, calme toi bordel.
Elle mit de l'angostura dans le verre et compléta avec de l'eau et des glaçons - qui éclaboussèrent encore le comptoir - avant de fermer la partie métallique sur le tout.

Je suis pas sure pour la suite...

Elle fit un pas en arrière, des fois qu'il s'avise de recommencer. Elle risquait de perdre toute concentration pour le coup. Elle remua le tout, après tout, du moment que c'était mélangé, hein. Elle reposa le verre sur le plan de travail et tenta de rouvrir le shaker. Cette partie avait été complètement zappé par son esprit, tiraillé entre l'envie de le faire jarter ou de faire durer le contact.

Aussi, le tout lui échappa des mains et fila à terre. Le verre se brisa et le shaker se retira.

Au moins il est enlevé comme ça.

Elle sourit de sa maladresse et se baissa pour ramasser les dégâts, le chiffon transformé en serpillère.

Laisse, je risque pas de saigner en me coupant.


'Titres':
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1092
Wishes : 140

avatar
S-Commandant
MessageSujet: Re: [Le Saloon] Donc, barmaid ?   Mer 16 Aoû 2017 - 16:33
Là. Quand elle m'a fixé, juste avant de se mettre à l’œuvre, j'ai eu envie de l'embrasser. Ça m'a pris de court, assez pour que je sois encore moins attentif à ses travaux ; j'avais le regard rivé sur elle, et non sur le shaker. Sur les traits de son visage, de ses lèvres, de ses yeux concentrés.
Puis, je hausse un sourcil quand elle échappe le verre. Elle est maladroite ? Elle ne l'était pas tout à l'heure. Alors, qu'est-ce qui a changé, depuis ?

Je souris à sa blague. Pourtant, elle n'était pas si drôle, faut bien le reconnaître. Le pire là-dedans, c'est que ça n'est pas une tentative vaseuse de drague de ma part ; non, c'est franc.
Merde, j'ai l'impression de redevenir un lycéen, ce jeune garçon pris de court par un coup de cœur soudain. Et dans le fond, malgré le côté presque tremblant que ça amène, c'est plutôt plaisant. Ça fait longtemps que je n'ai pas été aussi paumé dans ce que j'avais à faire, tiens.

Je me baisse à mon tour, avant de poser ma main sur celle de Lenna, cherchant à arrêter ses frottements intensifs.

« - T'en fais pas pour tout ça, je nettoierai plus tard. »


Je me lève doucement, lui offre ma paume pour la remonter elle aussi. Je n'arrive pas à détacher mes yeux de sa frimousse, et rapidement, j'en suis presque à oublié que l'on est en plein cours. De toute façon, on aura le temps de rattraper ça, non ?

« - Je te trouve belle, Lenna. »


Peut-être que j'ai trop bu, qui sait. Je ne suis jamais aussi cash, peu subtil. Même, d'ordinaire, je ne m'essaie pas à draguer ma collègue, tant est que je la trouve attirante depuis un certain temps déjà. Mais pour une fois, juste pour ce soir, j'ai eu envie de dire les choses sans détour.
Oh, l'escalade est probablement due aux verres que j'ai vidés trop vite. Mais quelque part je m'en fiche, parce que ça faisait longtemps que j'avais envie de faire ça.
Alors, lentement, ma main s'approche de son visage, pour en écarter quelques cheveux.

[Bon, vu que le RP commençait à partir en amourettes de lycéens, j'me suis dit que je pouvais jouer un Howard cash ... Mais si tu préfères qu'il fasse ça plus subtilement, je peux modifier ~]


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1658
Wishes : 281

avatar
S-Traqueur
MessageSujet: Re: [Le Saloon] Donc, barmaid ?   Jeu 17 Aoû 2017 - 15:35
Shit. Qu'est-ce qui s'est passé en une minute là ?

Ils en étaient à apprendre à faire un cocktail. Pas lui. Elle. Enfin, elle en était à essayer de faire boire Howard. Non. Ce n'était pas ça. Elle était en train d'enregistrer toutes les infos pour devenir la parfaite barmaid. Voilà.

Alors comment se faisait-il qu'elle se retrouvait la main prise dans celle d'Howard, qu'il s'était approché d'une manière qu'il n'avait encore jamais faite, à lui sortir le compliment le plus cash qu'elle avait entendu depuis des mois, qu'il était en train de lui caresser le visage, qu'elle se laissait faire et qu'elle avait l'impression que son coeur s'était emballé comme un cheval parti au galop alors qu'elle doutait encore posséder cet organe il y avait quelques secondes ?

Bordel, Howard !

T'es en train de tout foutre en l'air à cause d'une pulsion bien masculine. T'as pas pensé aux conséquences. T'es pas que ce gars d'un soir qu'on peut éviter de recroiser toute sa vie.

Elle se retira de son contact pour reprendre ses esprits et le fixa du regard. Trop tard ma vieille. T'es cuite. T'aurais jamais dû recroiser son regard.

Tu...

Se résolvant à l'inéluctable, elle sourit en coin en secouant la tête. Et puis merde.
Merde le monde, merde les conséquences, et merde la faction.
Elle raccourcit la distance qui les séparait d'un pas, et posa sa main sur sa joue pour faire venir ses lèvres à elle.

Et elle l'embrassa.


'Titres':
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1092
Wishes : 140

avatar
S-Commandant
MessageSujet: Re: [Le Saloon] Donc, barmaid ?   Jeu 17 Aoû 2017 - 20:28
« - Bordel, Howard ! »

Soudainement, brutalement, elle s'échappe à ma main. Et moi, je reste là, coi ; les yeux plantés dans les siens, un sourire tendre qui refuse de s'effacer malgré sa réaction. Fait chier.
J'ai voulu aller trop loin, trop jouer. Putain, quel abruti – bien sûr que j'aurais dû réfléchir un instant avant de tenter de la séduire, songer aux conséquences que mes conneries pourraient avoir.
Je veux juste savoir. Est-ce que je viens de foutre en l'air notre complicité, notre projet de bar ? Est-ce que …

Un instant, mon cerveau s'éteint. Savoure ce baiser à la fois gelé et brûlant, cette danse de nos lèvres parée de neige. Mes yeux se ferment, mes doigts s'approchent. Certain viennent caresser ses cheveux, sa nuque ; d'autres se perdent sur la chute de ses reins. Je sens la fraîcheur de sa peau à travers ses vêtements, m'y complais.
Alors, au bout de quelques agréables secondes, je consens à finalement séparer nos visages. D'assez pour que nos lèvres ne se touchent, d'assez pour que la tension d'un nouveau baiser soit insupportable. Et puis, je joue de cette envie, le temps de prononcer quelques mots, tandis que mes iris ont déjà abandonné l'idée de s'enfuir de ceux de Lenna depuis longtemps.

« - Peut-être qu'on est en train de faire une connerie. Mais tu sais quoi ? J'en ai rien à faire. »

A mon tour, je l'embrasse. Plus fougueusement, plus passionnément ; et cette fois, mes poignets s'agitent davantage. Ma main qui s'amusait dans ses cheveux descend le long de son torse, se saisit de cette fermeture éclair pour ôter ce vêtement de trop des épaules de ma belle partenaire ; mutines, mes lèvres glissent des siennes jusqu'à ses joues, son cou, plus bas encore. Puis, séduits eux aussi, mes autres doigts filent le long de ses hanches jusqu'à l'avant, se saisissent du garde-fou de son pantalon pour l'en libérer.
Plus j'essaie de penser, et moins j'y parviens. Tout ce dont je parviens à en tirer, c'est que je rêvais de cet instant depuis quelques temps déjà.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1658
Wishes : 281

avatar
S-Traqueur
MessageSujet: Re: [Le Saloon] Donc, barmaid ?   Jeu 17 Aoû 2017 - 22:21
Son corps est en ébullition, et pourtant elle sait qu'elle n'est pas capable de ressentir quelque chaleur que ce soit. Ce paradoxe attise son feu intérieur et elle ne se rendit compte que ses épaules étaient à l'air libre, que parce qu'un souffle s'y égara.

Chut.

Pour le faire taire, elle revient saisir ses lèvres, ne voulant pas gâcher ce moment par des pensées trop... adultes. Elle le repoussa contre le bar, remettant volontairement une distance. Ses mains se mirent à l’œuvre et s'attaquèrent aux boutons de sa chemise, un à un, avec une lenteur exagérée. Elle eut un sourire qu'elle réservait en général à ses proies, mais qui avait cette fois-ci une connotation toute autre.

Quand le tissu connut sa délivrance elle l'ôta rapidement, trouvant que ce jeu de lenteur avait au final assez duré. Ses mains s'aventurèrent plus loin, ne laissant plus aucun doute sur ses intentions.

Merde. Elle était définitivement perdue. Et pourtant elle savait exactement où elle se trouvait.


'Titres':
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1092
Wishes : 140

avatar
S-Commandant
MessageSujet: Re: [Le Saloon] Donc, barmaid ?   Ven 18 Aoû 2017 - 11:52
Mes lèvres désormais emprisonnées par la prison de glace des siennes, mon torse flirtant avec le sien, le choc entre sa fraîcheur et ma chaleur me fait frémir. Un frisson me parcoure l'échine, me rappelle que plus rien ne me couvre désormais ; mais au lieu de craindre ce froid, je décide de l'embrasser tout entier. Mes doigts parachèvent de libérer la belle silhouette de ma partenaire, et alors qu'ils s'en vont le long de son dos pour jouer avec sa nuque et ses cheveux, mon autre main se saisit enfin de ses reins.
Puis, dans un dernier zeste de songes, j'ordonne à ce baiser de devenir plus fougueux.

[…]

Nos souffles se calment, notre étreinte se dissipent. J'adresse un sourire presque niais à Lenna, avant d'arracher une ultime danse à ses lèvres ; puis, sans encore me rhabiller, je m'appuie sur le comptoir, un pas plus loin.
Là, après avoir apprécié un instant ses cheveux en bataille, j'éclate de rire. Un amusé, loin d'être moqueur – mais sonore, tout de même.

« -Ah bon sang, paie ton prof, quoi. Pas fichu de se concentrer quand il doit expliquer quelque chose à une aussi belle femme. »

Sur la dernière syllabe, un grelottement m'échappe. J'ai froid, et pourtant je ne regrette pas ; non, au contraire même. Malgré son corps gelé, je crois que je ferais tout pour une nouvelle danse – quel con s'en formaliserait ?
J'avance une main vers son joli visage, range quelques mèches dissidentes, lui souris.

« - Tu sais. Je crois que je rêvais de t'embrasser depuis longtemps, en fait. »

La première fois que je l'ai vue en robe, l'idée m'a traversé l'esprit ; mais je suis persuadé que cette envie est antérieure. A y réfléchir, je crois que je l'ai toujours trouvée attirante, à la différence que son charme était différent ... Disons qu'à l'inverse de souvent, j'aimerais que notre histoire dure plus d'une nuit.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1658
Wishes : 281

avatar
S-Traqueur
MessageSujet: Re: [Le Saloon] Donc, barmaid ?   Ven 18 Aoû 2017 - 12:38
Elle avait oublié à quel point elle aimait ça. Surtout que cette fois c'était diablement différent, notamment parce qu'elle n'était pas prise d'une envie de s'enfuir, avec l'idée vaguement sous-jacente qu'elle se sentait salie par ses actes. Dire qu'elle avait failli se faire nonne et y renoncer à tout jamais.

Si tous tes cours particuliers se finissent de cette manière, je crois que je vais devenir une élève assidue.

Elle le voit grelotter et s'en veut un peu de le conduire à cet état. Elle n'y avait pas pensé sur le moment. Pire, elle avait oublié qu'elle était la femme glaçon. Elle se mordit l'intérieur des lèvres et chercha du regard l'endroit où elle avait balancé sa chemise. Une main revint capter son attention lui faisant oublier ce qu'elle cherchait.

Elle se sent sourire. Merde, il lui fait toujours autant d'effet.

Si longtemps que ça ?

Elle se rapprocha et l'embrassa d'un baiser moins passionné que précédemment mais beaucoup plus tendre. Elle cala sa main sur son visage pour placer son pouce sous son menton et le garder à sa merci.

Combien en faudrait-il pour rattraper ses occasions manquées ?

Il ne sait pas encore dans quelle galère il vient d'embarquer. On parle d'une femme qui n'a eu aucun contact depuis presque une année complète. Alors s'il croit qu'elle va s'arrêter en si bon chemin.


'Titres':
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1092
Wishes : 140

avatar
S-Commandant
MessageSujet: Re: [Le Saloon] Donc, barmaid ?   Ven 18 Aoû 2017 - 17:55
Ça y est, je n'ai plus froid. Oh, oui, j'ai sûrement la chair de poule, le corps qui tremblotte, mais rien de tout ça n'arrive à se faire une place dans mon crâne. Oh que non.
Tout ça parce que la seule chose à laquelle j'arrive à penser, c'est à ce tendre baiser que m'offre Lenna. A quel point je l'ai attendu, à quel point je l'apprécie. Plus il s'étend, plus je le savoure, et moins la morsure glaciale de ses lèvres me fait effet.
Mon visage entre ses mains, je ne lutte pas pour récupérer le contrôle. Non, je me contente simplement de rompre le contact de nos bouches, de me perdre à nouveau dans son regard, y savourant une chaleur que je lui découvre après des mois à le croiser.

« - Assez longtemps pour que ce soit … Beaucoup ? »

Pitié, je n'allais pas sortir une référence à l'infini, comme un enfant, tout de même ? Non, je veux bien draguer comme un lycéen, mais j'ai définitivement dépassé l'étape de la primaire, ça, j'en suis certain.
Quoi qu'il en soit, mes lèvres toutes à elle, je l'embrasse à nouveau. Ma main droite abandonne ses cheveux pour filer jusqu'au bas de ses hanches, et alors que je cherche à soulever ma belle, mes doigts plus à gauche attrapent à l'aveugle de mon pantalon oublié, récupérant un trousseau à l'intérieur. Là, sans cesser de faire jouer nos minois un instant, je porte Lenna soudainement, décidé à l'emmener plus haut, dans la chambre.
Je grimpe les marches tranquillement, profite de notre proximité, égare mes yeux à nouveau ses traits. J'ouvre la porte d'un tour de clé pour l'y abandonner sans état d'âme. Enfin, nous voici dans un endroit plus intime, plus propice, peut-être. Quoique je ne sois pas spécialement prude.
Passionné, j'appuie le dos de ma partenaire contre un mur, le sourire mutin.

« - Une douche brûlante, ça te dirait ? »


Évidemment, tout cela n'est que pour me réchauffer un peu. Parce que moi, en redemander ? Allons, je suis pourtant si innocent d’ordinaire … Et puis, je ne suis qu'une pauvre victime de son charme, n'est-ce pas ?


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1658
Wishes : 281

avatar
S-Traqueur
MessageSujet: Re: [Le Saloon] Donc, barmaid ?   Ven 18 Aoû 2017 - 18:38
Elle adore le regarder. Et pouvoir le faire sans s'en cacher est tellement plus plaisant qu'elle ne rompt le contact qu'à regret pour une sensation plus savoureuse sur ses lèvres.

Hmm... Ça me va.

Brusquement elle se sent soulevée dans les airs, et elle passa un bras autour de son cou pour ne pas perdre l'équilibre, son autre main continuant l'oeuvre entamée quelques instants plus tôt par son baiser, ses lèvres ne pouvant résister à l'embrasser encore et encore.

Seulement si tu me frottes le dos.

Répondit-elle d'un sourire coquin. Elle s'en fichait bien d'être propre, mais l'idée était bonne. Au moins arrêterait-il de grelotter en sa présence, même si on était pas loin d'un large gaspillage écologique.

Et le reste.


'Titres':
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1092
Wishes : 140

avatar
S-Commandant
MessageSujet: Re: [Le Saloon] Donc, barmaid ?   Ven 18 Aoû 2017 - 20:26
« - Tout ce que tu voudras. »

Je souffle ces quelques mots dans un sourire, la voix plus basse. Je lui adresse un nouveau baiser, qui se veut à nouveau plus passionné ; puis je lutte contre son pouce maître, me battant pour que mes lèvres glissent le long de son cou pour l'embrasser à son tour. A mesure que mon menton descend, mes pas s'avancent sur le parquet, franchissent le seuil de la salle de bain. Là, seulement, je sépare à grand regret une de mes mains du beau corps de ma partenaire pour ouvrir l'eau, oubliant encore peu à peu de réfléchir.
En dernier acte conscient, je respecte ma promesse et laisse filer mes doigts parés de savon le long de son dos, y découvrant cicatrices et détails, les savourant chacun. Alors, ma bouche et mes paumes se font plus baladeuses, rejoignant un esprit déjà depuis longtemps ailleurs.

[…]

Doucement, j'appuie mon épaule contre un mur de la douche large, le regard qui oscille entre la silhouette de Lenna et le sol inondé de la salle de bain. Ah, oui, le rideau. Boh, on s'en fiche de ça aussi, pas vrai ?
Je relève d'une main la masse de cheveux trempés qui me gâchent à demi la vue, coupe le courant d'eau. Mes yeux partent en quête du gel douche, avant de le retrouver un peu loin, échoué sur le sol près de la porte. Ah, il a dû rencontrer un pied agité. Je ris un instant, avant de retrouver mon sourire tendre, de laisser mes iris revenir vers ce qu'ils souhaitent le plus - davantage encore que d'apprécier les courbes de ma comparse -, ceux de celle-ci.

Alors qu'un pas nous sépare encore fraîchement, je romps déjà cet écart pour venir caresser une nouvelle fois son visage, approcher mes lèvres une énième fois des siennes. Sauf qu'à un rien de l'embrasser, je m'en garde.

« - Même s'il est innocent cette fois, est-ce que je peux avoir un long baiser ? »


Tandis que j'attends, à la fois patient et pressé, son cadeau, je vois mes pupilles briller dans les siennes. Oh, merde, Howard : plus le temps passe, plus l'on s'embrasse, et plus je crois que je sais ce qu'il faudrait que je fasse. Simplement, me débrouiller pour qu'aujourd'hui continue demain, après-demain ; et tous les autres.
Je pense que je vais t'aimer, Lenna. Peut-être même que c'est déjà le cas.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1658
Wishes : 281

avatar
S-Traqueur
MessageSujet: Re: [Le Saloon] Donc, barmaid ?   Ven 18 Aoû 2017 - 22:47
A peine a-t-il commencé à parcourir son dos qu'elle se sentit frémir et partir - si c'était possible - encore plus loin que précédemment. Elle avait l'impression qu'une chaudière ultra performante s'était allumée dans son bas-ventre et chacun de ses contacts semblait raviver la flamme, comme un soufflet braqué sur les braises.

...

Elle essora ses cheveux en les tortillant pour éviter d'inonder d'autres pièces que la salle de bain alors qu'un beau blond continuait à la contempler. Elle sentait son regard sur elle. Quand elle releva les yeux, il était sur elle, la main à nouveau sur son visage à une proximité bien trop tentante.

Innocent ? Je ne crois pas en être capable.

Avec une lenteur des plus délibérée, elle s'approcha jusqu'à sentir son souffle. Puis elle s'approcha encore pour saisir ses lèvres entre les siennes avec une douceur qu'elle ne pensait pas reproduire un jour. Sa main se positionna sur sa joue, glissant ses doigts jusqu'à ses cheveux, sans aller plus loin. Elle le prolongea suffisamment longtemps jusqu'à ce que son corps plaqué contre le sien sente qu'il se hérissait à cause du froid qu'elle dégageait.

Le vrai problème... C'est que je n'ai jamais faim, ni sommeil. Alors, un baiser pourrait durer une éternité.

Elle ne ressentait que très peu la fatigue humaine. Seul un combat arrivait à la mettre ko ou un entrainement intense. A côté, ça, c'était une promenade tranquille dans la forêt.


'Titres':
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1092
Wishes : 140

avatar
S-Commandant
MessageSujet: Re: [Le Saloon] Donc, barmaid ?   Sam 19 Aoû 2017 - 12:52
Doucement, ses lèvres s'écartent des miennes, laissant nos souffles se mêler, nos regards se confondre à nouveau. Je frissonne du contact frais entre sa peau et la mienne, mais n'éloignerais nos corps pour rien au monde ; je me contente de savourer cette proximité désirée entre nous, cette tension que déjà quelques ébats n'arrivent pas à calmer. Je reste muet quelques secondes, appréciant simplement l'instant, avant de finir par entrouvrir ma bouche, résistant avec peine à un baiser.

« - Tu vois ça comme un problème ? »

Ma dernière syllabe s'entend à peine, étouffée par nos bouches à nouveau mêlées. J'embrasse longuement Lenna, tendrement, laissant mes doigts filer le long de sa nuque, son dos, sa silhouette toute entière ; je joue avec ses cheveux, m'oublie dans cette étreinte. Puis, après un long moment de douceur, ma bouche se fait plus mutine, plus sauvage – et mes mains soulèvent à nouveau ma partenaire, la guide en-dehors de la salle de bain. Quoi, nous, toujours trempés ? Quoi, ça pourrait mettre de l'eau partout ? Quoi, moi, n'en avoir rien à foutre ?
Je la porte jusque devant le lit, l'y dépose tandis qu'un de mes bras l'accompagne, s'appuie sur le matelas juste à côté d'où sa tête repose. Finalement, je romps ce baiser, non sans un regret.

« - Peut-être que je mange et dors encore un peu, mais je serais bien curieux de voir jusqu'où je pourrais aller de ton éternité. »

A bien y réfléchir, j'ai peut-être parlé trop vite tout à l'heure, avec mon innocence. Désormais que ses lèvres sont prisonnières des miennes, je crois que je n'ai plus envie de les relâcher ; non, j'aimerais que cela dure jusqu'à ce que mon corps réclame un cessez-le-feu, jusqu'à ce que je n'ai plus même la force de l'embrasser. Et étant donnée la passion que j'ai pour ça, je doute que ce soit pour tout de suite.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1658
Wishes : 281

avatar
S-Traqueur
MessageSujet: Re: [Le Saloon] Donc, barmaid ?   Sam 19 Aoû 2017 - 17:03
A cet instant, celui où elle se sentit de nouveau portée dans les airs, Lenna ignorait si elle était capable de s'arrêter un jour. Elle ne pensait même pas que des ombres à tuer finirait par l'attendre dehors, ou que Naoto finirait par débarquer en découvrant deux membres de la faction absent. Bref, elle avait complètement relégué sa vie de contractante dans un coin de son esprit, elle qui occupait ses nuits et ses jours depuis de si nombreux mois.

Pari tenu.

Là, à cet instant, il n'y avait qu'Howard. Howard et ses paroles. Howard et sa peau. Howard et ses lèvres. Ses mains. Son...
Bordel, comment c'était possible d'en avoir encore envie ?

Elle l'attira à elle avant de le faire basculer sur le côté pour prendre de la hauteur.

...

Lenna étira ses doigts de pieds sur le couvre-lit, et se retourna sur ses coudes avant de chasser ses cheveux emmêlés de son visage.

Hmm... Et là, fatigué ?



'Titres':
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1092
Wishes : 140

avatar
S-Commandant
MessageSujet: Re: [Le Saloon] Donc, barmaid ?   Sam 19 Aoû 2017 - 20:10
Le souffle encore doucement haletant, j'attrape du bout des doigts la couverture pour la rabattre sur ma peau hérissée, pendant que mes yeux remontent avec une lenteur agréable la silhouette de ma partenaire, de ses talons jusqu'à ses beaux iris. Je crois qu'à chaque entremêlement de nos lèvres, c'est un peu d'habitude à sa fraîcheur qui me gagne ; et à terme, je suis persuadé que plus un frisson ne me fera trembler. Alors, tout ce qu'il faut, c'est que l'on s'embrasse, pas vrai ? Rien de plus facile.

« - Hmm... Et là, fatigué ? »

Déjà ancré, mon sourire s'agrandit, reprends quelques horizons mutines. Dire que l'idée de m’emmitoufler dans cette couette m'a traversé un instant l'esprit … Ah, quel abruti. Je jette le drap jusqu'au bout du lit, glisse mes doigts jusqu'à son menton, puis lui offre un nouveau baiser, grimpant immédiatement à des sommets d'intensité.

« - A ton avis ? »

Je laisse une seconde filer, deux peut-être ; puis fais de même avec mes paumes, le long de ses épaules. Alors qu'elle venait de se redresser, je la fais basculer dans un regard mutin, balade mes lèvres sur ce corps que j'adore, savoure son visage magnifique. Puis, définitivement, j'écarte de mes pensées un quelconque songe innocent pour le reste de cette soirée. Et de cette nuit.
Enfin, incapable de résister à cette pulsion, je lui offre encore un baiser.

[…]

Une sonnerie. Stridente. Qui vient d'en bas, mais d'une tonalité que je reconnaîtrais en toutes. Oh bon sang, sur toutes les personnes qui auraient pu m'appeler, et auxquelles je n'aurais sûrement pas répondu, il a fallu tomber sur la seule qui est un exception ? Bordel Ethan, t'as pas de meilleur timing sous la main ?
A contrecœur, davantage même, je m'écarte d'un pas de Lenna, toute la gêne du monde dans le regard. Le visage un peu crispé, je l'embrasse avant de m'expliquer, une main qui joue avec ses cheveux en bataille.

« - Je suis désolé. C'est Ethan, et s'il appelle à cette heure, c'est qu'il doit avoir des emmerdes ... »


Sans demander mon reste, je dévale les escaliers jusqu'au salon, m'arrêtant un instant au pied de la dernière marche, éblouit par la lumière orangée du jour. J'esquisse un sourire, avant d'attraper l'appareil et de décrocher, me concentrant pour que ma voix paraisse d'un naturel à toute épreuve.

« - Salut Ethan ? Si c'est une question de vie ou de mort, parle de suite ; sinon, attends deux secondes, s'il te plaît. »


Néanmoins pendu au fil si jamais c'est une demande capitale, je retourne sur mes pas jusqu'à la chambre, avant de poser un doigt sur mes lèvres à l'attention de Lenna, et d'avancer vers les volets encore fermés. Je les ouvre lentement, de sorte à ce que des rayons pénètrent tendrement la pénombre ; et tandis que c'est un lever de Soleil qui accueille ma belle, je lui prends un nouveau baiser, espérant être pardonné de mon crime par ce bain lumineux. Je m'assoie juste à ses côtés, la dévore des iris, puis ramène finalement le combiné à mon oreille, n'ayant perçu aucune alerte jusque là.

« - C'est bon. Je t'écoute Ethan, un truc va pas ? »


Pitié, je sais que je suis maintenant ton père et que rien ne devrait m'arrêter, mais s'il était possible de régler tes ennuis sans avoir à me déplacer, ça m'arrangerait. Pas que j'aimerais bien rester encore quelques temps dans les bras d'une jolie jeune femme, mais pas loin.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 389
Wishes : 64

avatar
S-Accompli
MessageSujet: Re: [Le Saloon] Donc, barmaid ?   Sam 19 Aoû 2017 - 23:28
Aujourd'hui, jour de la fin des inscriptions. La rentrée était au mois de septembre,et grand renouveau, le blondinet allait rentrer au lycée. Sauf que pour cette année, il avait un parent, et les papiers d'inscriptions ne se faisaient plus tout seul comme d'habitude par la magie du QG.
Bref, autant dire que s'il ne rendait pas les fiches d'inscription aujourd'hui, il devrait prendre une année sabbatique, à 16 ans.

Arrivé chez Howard, juste devant la porte, il sortit son portable pour l'appeler. Et sans oublier, il s'aida de son pouvoir, sinon l'appareil ne risquait pas de fonctionner. Attendant patiemment sans même se douter de ce qu'il s'était passé dans le lit juste plus haut.

- J'ai des papiers d'inscriptions pour le lycée à remplir. Mais du coup, comme t'es mon… père, maintenant, voilà.

Il baissa les yeux, regardant ses pieds au moment où il avait dit le mot « père », légèrement trop heureux. Il avait le sourire collé sur la face.

- C'est le dernier jour, c'est pour ça que je viens maintenant. Je suis vraiment désolé, j'ai pas l'habitude de ce genre de chose.

Comme s'il fallait vraiment s’inquiéter qu'un gosse de 16 ans ne sache pas remplir des papiers lui-même alors que même des gens de 20 ans n'arrivent pas à tout faire correctement et dans les temps.


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1658
Wishes : 281

avatar
S-Traqueur
MessageSujet: Re: [Le Saloon] Donc, barmaid ?   Dim 20 Aoû 2017 - 11:12
Sauvé par le gong. Même si elle aurait préféré qu'il se taise. Enfin, ils ne sauraient jamais jusqu'à quand pouvait durer leur éternité. Lenna se redressa légèrement, passant en tailleur, profitant de cet interlude pour reprendre la maitrise de sa chevelure qui a souffert, il faut le dire. Elle attacha le tout en chignon bordélique, et juste au moment où elle avait fini, un visage revint la rejoindre.

Est-ce qu'on pourrait afficher sa photo dans le calendrier des dieux du stade ? Lenna le dévora des yeux, et profita de la vue arrière éclairée par les rayons du soleil levant.
On était le matin. La réalité revenait toquer à leur bulle nocturne.

Il ne devrait pas s'asseoir aussi prêt d'elle. Comment pourrait-elle résister à son attrait, nimbé de cette lumière dorée? Elle ne devait pas faire de bruit, mais rien ne lui interdisait de bouger.

Elle s'approcha derrière lui et posant une main sur son épaule, l'autre dériva sur son torse alors que sa bouche venait caresser son cou.
C'était tout aussi délicieux qu'il doive, lui, résister pour garder contenance au téléphone. La malice pétillait dans ses yeux, et elle comptait bien faire durer ce supplice.


'Titres':
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1092
Wishes : 140

avatar
S-Commandant
MessageSujet: Re: [Le Saloon] Donc, barmaid ?   Dim 20 Aoû 2017 - 13:57
Petit blaireau. Non mais sérieusement, Ethan ? Tu te pointes à cette heure-là au bar, mets un terme à quelques réjouissances, tout ça parce que tu as oublié de me faire signer des papiers et que t'es à la date limite ? Brimant un soupire, je me frotte le front, un poil blasé par les tournures des événements – mais, j'imagine que c'est mon devoir de régler son petit souci, non ? J'inspire, avant de tilter sur une bribe de phrase.

« - Attends. Que tu viens ? Tu veux dire que t'es ... »


Je m'arrête, je frémis. Quel pouvoir, pas vrai ? Jamais personne n'est parvenue à me faire taire aussi aisément que les lèvres de Lenna dansant sur ma nuque. Un sourire malicieux sur les lèvres,  je prends une légère seconde pour me focaliser à nouveau sur la conversation, tandis que mon corps subit les tendres assauts de ma belle ; à ce rythme, il y a intérêt à ce que la discussion soit courte, sinon je vais finir par lui raccrocher au nez. Ce serait indigne, hein ? Mais tellement tentant …

« - Tu veux dire que t'es en bas ? Du bar ? Euh laisse-moi deux minutes, j'arrive. »

Et puis, merde. Je mets l'appareil en haut parleur, le jette bien plus loin sur le lit – là d'où l'on peut l'entendre, mais où la réciproque est fausse -, puis me tourne derechef vers le douce silhouette d'une brune aux yeux verts, les iris mutins. Je me saisis de ses poignets, m'approche de son visage ; puis, l'embrasse. Avec la ferveur d'un dernier baiser avant longtemps, sans même savoir si ce sera le cas – là est bien un sujet sur lequel j'aimerais me tromper.
Ma bouche qui file le long de son cou, j'échappe quelques chuchotements à son adresse.

« - Il faut que je descende signer des papiers. Et puis, il faudra sûrement que je l'accompagne au lycée, tout ça … »


Tout cela sonne comme des au revoir, en fait. A contrecœur, mais des au revoir néanmoins ; et c'est d'un visage éclairé, enjoué, passionné que je me perds encore dans ses pupilles, mes mains qui ont glissé jusqu'à se saisir de ses paumes.

« - Ce soir, tu serais libre pour un restaurant ? Je connais un coin sympa, pas très loin ... »


En rappel de mes devoirs, j'entends la voix de mon désormais fils qui m'appelle depuis le combiné, probablement étonné du temps que je mets à le rejoindre. Oui, oui, Ethan, j'arrive.
Alors, sans attendre la réponse de ma jolie partenaire, je me dirige à nouveau vers les escaliers, soufflant quelques mots tandis que je les dévale.

« - 20h devant le Saloon ? »

J'arrive en bas, cherche mes vêtements dans ce bain tangerine. Je remets bon an mal an un caleçon, mon pantalon et boutonne à demi ma chemise ; le nécessaire enfilé, je m'approche de la porte tandis que je remarque du coin de l’œil les vêtements de Lenna, encore dispersés ici et là. Oups. Ça ne serait pas franchement sérieux, hein ?

« - J'arrive Ethan ! »

Je ramasse ceux que je vois, grimpe les marches prestement et dépose mes trouvailles sur le lit, avant de faire demi-tour et de … Oh, je ne suis plus à deux secondes près, pas vrai ? Après un haussement d'épaule amusé, j'embrasse encore Lenna, puis me dirige pour la troisième fois vers la salle principale, non sans avoir pensé à fermer la porte du haut pour lui offrir quelque intimité.
Je crois que c'est bon, maintenant. Je tourne le verrou, vois mon reflet dans les vitres de la façade ; puis, j'ouvre à mon fils, le visage souriant.

« - Allez, montre-moi ça. Et c'est pas grave t'en fais pas, ça arrive à tout le monde d'oublier des papiers. »

Alors, tandis que je guide Ethan vers une des tables fraîchement montée, mon image me revient brusquement en tête. Oh bordel, mon torse. C'est qu'il est marqué le con, et pas par des Ombres ...


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 389
Wishes : 64

avatar
S-Accompli
MessageSujet: Re: [Le Saloon] Donc, barmaid ?   Lun 21 Aoû 2017 - 21:11
Ethan attendit devant la porte du bar, le téléphone à l'oreille.

- Howard ? … Alo ?

Il était vachement long quand même. Il venait probablement de ce lever, mais ce n'était pas si grave s'il venait lui ouvrir en pyjama. Le blondinet était plutôt compréhensif.
Lorsque le verrou se déverrouilla, il releva son regard vers la porte qui commençait à s'ouvrir. Un grand sourire s'afficha, même s'il se sentait mal de le déranger pour des papiers. Ca semblait pourtant évident qu'il l'avait pris un peu trop au dépourvu. Il murmura tout de même une petite excuse, audible ou non, il ne savait pas trop.

En entrant dans le bar, le blondinet finit par laisser son regard traîner, par-ci par-là. Et là, avec la plus grande surprise du monde, il vit un sous-vêtement de femme. Ah. Il arrêta directement de marcher, avant de reporter son regard sur Howard, ou plutôt sur son dos.

- Ah hm… Tu sais, j-je peux repasser p-plus t-tard, si tu veux…

Il ne savait même plus où regarder. Même s'il paraissait innocent, il comprenait ce genre de chose depuis un bout de temps maintenant.


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1658
Wishes : 281

avatar
S-Traqueur
MessageSujet: Re: [Le Saloon] Donc, barmaid ?   Mar 22 Aoû 2017 - 12:12
Gagné. Elle a presque réussi à lui faire perdre toute concentration. C'est une demi-victoire de le voir lâcher son téléphone pour s'emparer de ses poignets et même si elle est soudainement prisonnière, ce n'est pas elle qui va s'en plaindre. Surtout au vu du baiser qui suit.
Elle aimerait bien le garder, mais c'est trop tard la bulle des seuls au monde a volé en éclats avec cette arrivée impromptue. Toute façon, ils n'allaient pas pouvoir continuer indéfiniment n'est-ce pas?

C'est avec regret qu'elle se dit que c'est terminé pour leur interlude. Mais il devine ses propos et propose de se revoir. Ce soir. Son corps dit oui. Son coeur, même absent dit oui. Son cerveau par contre se met en mode alerte. Quoi ? Comment ça il veut la revoir ? Et pourquoi ?
Elle acquiesça cependant de la tête. Elle a à peine eu le temps de se mettre debout qu'une tornade dorée resurgit et lui jette ses vêtements.
Ah oui, c'est vrai qu'elle est encore à poil. Elle ne ramasse que le haut que déjà le revoilà pour lui offrir un dernier baiser.
Un au revoir vraiment ?

Elle s'habilla rapidement, trouvant vite la pièce manquante : son soutien-gorge. Mais elle se voit mal redescendre pour le chercher surtout qu'elle entend des bruits de voix. Ce serait du plus mauvais effet. Bon, alors, par où sortons nous ?

Elle avisa la fenêtre et déplia ses ailes pour sortir par là. Un atterrisage en douceur, plus simple que d'escalader le mur. Elle replia aussitôt ses ailes et prit la direction du QG, le cerveau en ébullition, le corps se souvenant encore des marques de la nuit, comme s'il était encore en train de l'embrasser.
Elle soupira pour revenir à un état moins palpitant, et adressa un dernier regard à la position supposée d'Howard.

Bordel c'était quoi cette soirée? Elle était juste sensée visiter un bar pour son nouveau job. Et au final elle y avait trouvé totalement autre chose.
Le sourire flottant sur ses lèvres, elle se surprit à apprécier la simplicité du ciel bleu.

[Fini pour moi Wink Mais je vais lire la suite aha]


'Titres':
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1092
Wishes : 140

avatar
S-Commandant
MessageSujet: Re: [Le Saloon] Donc, barmaid ?   Jeu 24 Aoû 2017 - 2:34
Uh, oh. Pourquoi ce changement brutal dans sa … Ah, hmm, d'accord. Bonjour soutien-gorge de Lenna, tu ne m'as pas manqué cette nuit. Je te présente mon fils, que tu n'aurais pas dû rencontrer ; et mon fils, je te présente le soutien-gorge de Lenna. Oui, bon, cette phrase ne quittera pas mes pensées, parce qu'elle serait un poil … Dérangeante ? Ouais, c'est ça, c'est le bon mot. Je ris, pour cacher ma gêne tout comme amusé par la situation, puis j'attrape l'objet incriminé pour le cacher de l'autre côté du bar, non sans réprimer un gémissement.
Ah putain, le verre brisé. J'enchaîne là, sans déconner. J'inspire un grand coup, récupère un sourire, puis m'approche d'Ethan, prêt à faire mon taf.

« - Non, non, t'en fais pas. J'ai toujours du temps pour toi, tu le sais bien. »


Merde, je boîte. Ça ne va pas être pratique ça, me faudra un moyen de soigner ça avant ce soir – parce qu'il est hors de question d'un vieux bout coupant me gâche la soirée. Surtout pas quand j'aimerais la partager avec une belle brune.
Bon an mal an, je m'assoie en face du blondinet, m'arrangeant pour installer mon pied sur un côté qui ne me lance pas. Putain, à coup sûr, j'ai chopé le gros morceau.

« - Bref, bref. Qu'est-ce que je dois te signer ? Et puis, tu voudras que je te dépose à l'école au passage ? »

Je doute que si je remonte là-haut, il y ait toujours une charmante jeune femme qui m'attende dans le plus simple appareil. Non, je la connais, je suis à peu près persuadé qu'elle a déjà trouvé un moyen de se tirer ; et ce qui m'accueillera dans la chambre, ce sera un joli bazar. Donc, j'ai tout mon temps devant moi, car je ne suis pas pressé de ranger.
Ouais, je serais fichu de m'allonger sur le lit, et de laisser voguer mes songes vers quelques contrées agréables, tout ça pendant une bonne heure. Au lieu de ranger, évidemment.


Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Le Saloon] Donc, barmaid ?   
 [Le Saloon] Donc, barmaid ?
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» FELIX ✖ même si nous sommes mortels, nous sommes avant tout vivant.
» [clos] Un barman pour le Luxury Club
» La Taverne de la D4
» Solomone Kane
» Saloon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fate of Wishes :: Palema :: Quartier Est-