Un mystérieux petit animal croise votre route : Je souhaite que tu passes un contrat avec moi. En échange, j'exaucerais n'importe lequel de tes voeux.
 

Partagez | 
 [Paradise of animals] L'art du self-control

Messages : 998
Wishes : 65

avatar
S-Commandant
MessageSujet: [Paradise of animals] L'art du self-control   Ven 23 Juin 2017 - 17:46
Paradise of animals
La façade du bâtiment est vitrée, juste derrière ces vitres ont peut voir des chiens et chats dans des petits parcs. Quand on rentre à l'intérieur, tout de suite sur la gauche se trouve le comptoir. A l'intérieur on peut trouver des présentoirs où se trouvent différents objets pour les animaux (jouets, paniers, couvertures, nourritures, ...). Ces présentoirs encadrent les différentes sections de l'animalerie (chats, chiens, poissons, rongeurs, ...)


Une clope au bec et une main pour la soutenir, l’autre qui se love dans les tréfonds de mes poches, je vogue porté par la foule du quartier. Oui, au lieu de procrastiner, je pourrais être au QG en train de m’occuper de quelques histoires de-ci de-là; ou même, en train de d’éplucher une énième fois la liste des fournisseurs d’alcool de la ville. Reste que je glande, et que ça ne me dérange pas tant que ça de le faire – après tout, j’ai déjà fait ma part des affaires.
Finalement, après une bonne demi-heure à apercevoir des vitrines sans vraiment m’arrêter pour les observer, j’arrête mon choix sur l’une d’elle.

Apparemment, c’est une animalerie. Le nom le laisse deviner, la quantité d’animaux que l’on peut admirer derrière les vitres le confirme – sinon, je ne vois pas ce que ça pourrait être. Une boucherie, peut-être. Mais ça serait gore quand même.
Bref, ces songes obscures de côté, je surprends mes pupilles à s’extasier devant l’étalage de chiots et autres chatons, tous plus mignons et fluffy les uns que les autres. Merde, si je m’écoute, je vais tout acheter. Contrôle-toi Howard, il le faut.

Oh et puis zut. On dit que j’entre pour poser des questions, et c’est tout, d’accord ? Hors de question que je reparte avec un nouvel ami, aussi touffu qu’il soit. Non, mais vraiment, je ne saurais pas où le caser sinon. Quoique, ça ferait un ami pour Marguerite …
Ouais, non, j’oublie. C’est vrai que j’avais pris la décision d’arrêter de la voir en tant que féline, donc il faut que je m’y plie.

Envers et contre ma raison, je franchis le seuil de la boutique et mets un pied dedans, pour tomber nez à nez avec une jeune femme qui papouille un chat. Bon, j’exagère, elle est quand même à une petite distance, mais on sent l’idée, d’accord ? J’esquisse quelques pas nonchalants, mate avec envie chacun des enclos, réprime mon envie de saisir chaque animal. Je ne me connaissais pas si fou des petites bêtes, tiens.
Après un petit moment, j’ose prendre la parole – surtout, je trouve une question à lancer avant que de perdre mon self-control.

« - Bonjour. Dites-moi, est-ce qu’on peut adopter des capucins ? »

Ça a le mérite d’être cash. Reste depuis que j’ai rencontré l’ami d’Hailou, je suis curieux de connaître les démarches nécessaires. Oh, pas pour en prendre un aujourd’hui, mais… Disons que si un jour j’ai l’occasion, pourquoi pas ? Bon, d’un autre côté, je ne suis pas certain que ce soit légal à d’autres fins que celle du spectacle. Sauf que qui ne tente rien n’a rien, pas vrai ?


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 45
Wishes : 30

avatar
Humain
MessageSujet: Re: [Paradise of animals] L'art du self-control   Ven 23 Juin 2017 - 18:25
Apres mettre occupé de toute les tâches que mon patron m’a confiés, nettoyer les cages des rongeurs et des oiseaux je peux enfin me reposer et aller voir mes petits chats. J’en prends un dans mes bras, c’est un chaton, blanc aux yeux bleu. Il n’est pas rare que nous ayons des chatons de cette couleur mais celui-là est particulièrement magnifique et il a des expressions adorables quand on joue avec.

Il pourrait vraiment être le roi des chats si ce monde était réel. D’ailleurs ce monde doit être magnifique. Toutes leurs maisons serais remplis de tapis et de grattoir, ils auraient toujours de quoi s’amuser. C’est un endroit où je pourrai vivre facilement, je resterai assis et j’attendrais que les chats reviennent de leurs travail pour les cajoler à leurs arriver et je leur donnerai à manger. Les rues seraient remplies de vendeur de sardine…. En fait je ne suis pas fan de sardine mais si c’est pour leurs faire plaisir je le supporterais.

Toujours en train de m’imagine un nouveau monde de chat, tout en caressant le beau petit chaton, je n’ai pas entendue qu’un client est entré dans l’animalerie jusqu’a ce qu’il parle, ce qui d’ailleurs me fit un peu sursauter.

*OHHHH non j’espère que le patron n’est pas revenu, je vais encore me faire disputer.
Euhhhh il me parler de capucins ? Il travaille dans un cirque ?*


En levant la tête je vois qu’il est plutôt grand et beau mais il ne sera jamais assez beau pour surpasser le King chaton. Je rebaisse la tête vers le chat et je lui caresse le menton, ce qui le fit ronronner, quand il fait ça j’ai des étoiles dans les yeux et un sourire Béa.

*Non Vaéliane reprend toi il y a client*

Toujours avec le chaton dans les bras qui ronronne, et la tête baissé, je m’adresse à mon interlocuteur, en disant la première chose qui me vienne à l’esprit.

« Euh… vous en chercher un pour une pub ? »


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 998
Wishes : 65

avatar
S-Commandant
MessageSujet: Re: [Paradise of animals] L'art du self-control   Ven 23 Juin 2017 - 22:46
Après sa question, je hausse un sourcil songeur. C’est parce que je suis grand, sapé d’une chemise en plein cagnard, ou bien parce que je pose des questions stupides qu’elle a cet air gêné et timide ? Reste aussi que l’interrogation me laisse quelque peu dubitatif, avec cette idée de pub.
Bon, faut quand même que je lui concède le fait qu’un type qui se pointe pour avoir un singe de compagnie, c’est assez rare pour qu’on tente d’y trouver une explication rationnelle. Qui plus est, ce n’est pas mal trouvé, quand on y réfléchit un instant.

Bref, focus sur le sujet. Je baisse un poil le nez vers la boule de fourrure ronronnante, dodeline tendrement de la tête en le regardant, avant de ramener mes yeux vers ceux de la vendeuse. Un peu de sérieux, quand même – je demanderai le droit aux papouilles tout à l’heure, pour sûr.

« - Eh bien, euh, non. J’ai une … Amie qui a un capucin comme animal dans son cirque, et je me demandais si c’était légal d’en avoir un en tant qu’animal de compagnie. Simple curiosité, j’ai pas l’intention d’en prendre un maintenant. Ça doit pas être une mince affaire à loger. »

Tu m’étonnes. Entre les arrangements en hauteur, la bouffe différente, l’espace nécessaire et la compagnie obligatoire, je me doute bien qu’il faut un véritable entrepôt et d’autres bonobos pour adopter convenablement ce genre de bête.
Ce qui veut dire, en soi, que j’ai peut-être ma réponse – non. Si on veut plus loin, ça me donne donc une nouvelle raison de faire un tour chez Hailou, tiens ; et puis, même en dehors de ça, j’apprécie sa compagnie. Gagnant-gagnant, alors.

Quoiqu’il en soit, une main toujours lézardée dans ma poche, j’avance l’autre vers le petit chaton, un air bienveillant greffé sur la face. Je change un court instant de sujet, avec une innocence certaine.

« - Je peux ? »

Si l’accord est lancé, j’offrirais quelques caresses à ce petit félin, qui a l’air si doux. Merde, voilà que j’emballe à nouveau avec mes folies, bon sang ; à croire que je commence à débloquer ces derniers temps. Bon, une fois que j’aurais mis les pieds en-dehors de cette bâtisse, je n’y retournerai plus jamais, sous peine de craquer la prochaine fois.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 45
Wishes : 30

avatar
Humain
MessageSujet: Re: [Paradise of animals] L'art du self-control   Ven 23 Juin 2017 - 23:22
Je ne suis pas vraiment fan des singes, en fait ça me fait même un peu peur, ça ressemble à des humains avec des instincts bien plus agressif.

*AH donc mon idée de base, le cirque était pas nul, mais bon c’est pas lui qui est dans un cirque*

En gardant toujours la tête baissée je lui réponds d’une petite voix.

« Heu.. Je ne pense pas que ce soit légal dans n’avoir un comme animal de compagnie, de toute façon… on en a pas ici »


*Même pour une pub, j’en aurai pas eu de toute façon*
je rie discrètement.

Je vis ça main ce rapprocher du chat et ma main s’arrête de le caresser. Est-ce qu’il veut le prendre pour l’offrir en jouer au capucin ? Ce n’est pas possible ce chat est vraiment trop mignon, on est obligé de l’aimer, si je pouvais je le garderai pour moi mais ce n’est pas possible, si j’en prends un je les prendrai tous et mon patron ne sera pas d’accord pour que j’emmène tous ces chats dans l’appartement qu’il me loue. Que j’en emporte un de temps en temps ne le dérange pas mais que j’en garde un c’est autres chose. Pourtant je pourrais faire un appartement spécialement pour les chats et lui serai le roi : baaah oui c’est le King chaton.

*Vaéliane concentre toi il te parle, tu es au travail là*


« heu oui bien sûr, il adore les câlins » Quand je commence à parler du chat mes yeux s’illumine et je commence à avoir un grand sourire « et il fait même des têtes trop mignon quand on lui câline le dessus de la tête »

Je prends le chaton, par dessous les pattes avant, et lui met dans les bras.

*Si il veut le prendre dans ces bras c’est qu’il aime aussi les chats*

« Attendez là s’il vous plait »


Je me retourne vers les parcs à chat et cherche Diamant, en fait ils n’ont pas de nom mais dans ma tête je peux leurs en donner temps que je veux alors je profite, je trouve le chaton que je cherche. C’est un chaton noir, qui a le bout des pattes blanches et juste au-dessus de ses yeux une marque blanche en forme de diamant. Je le ramène et regarde avec des yeux pétillent mon interlocuteur.

« Regardez celui-là, il est vraiment trop mignon avec sa tâche, bien sûr il n’est pas aussi affectif, je dirais même qu’il est plus indépendant…. »

Quand je me rends compte que je n’arrête pas de parler et devant un inconnu, je baisse la tête en rougissant.

*calme toi, le patron t’a dit de pas t’emballer devant un client *


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 998
Wishes : 65

avatar
S-Commandant
MessageSujet: Re: [Paradise of animals] L'art du self-control   Jeu 29 Juin 2017 - 18:50
Oh l’erreur. Maladresse ou stratégie marketing démoniaque, reste qu’elle est en train de parvenir à briser chacune de mes barrières de bonne conduite, une par une – tant est que l’on puisse vraiment utiliser ce genre de termes quand on parle de chatons. Non parce qu’il n’y a rien de grivois, illégal ou même de stupéfiant dans ce qu’il est en train de se passer, juste une histoire d’animal de compagnie. Qui plus est, je n’ai jamais eu la passion des chats, mais … Voilà. Je réagis de manière peut-être un peu trop surexcitée, en fait.
Bref. La vendeuse me pose l’objet de notre discussion dans les bras, et j’entame quelques papouilles tandis qu’elle me présente un nouveau challenger. J’observe ce dernier d’un regard passionné, avant de réaliser un truc.

Il serait peut-être temps que je rembobine nos échanges, afin de récupérer le fil de la discussion – genre, le singe. Et là-dessus, si j’ai bien saisi, elle m’a dit que c’était impossible. Dommage. Ce qui fait que, techniquement, je n’ai plus rien à faire ici, pas vrai ? Mais que je vais quand même rester, parce que c’est une des rares occasions où je peux caresser une boule de poils ? Et quoi qu’on dise, Marguerite ne compte pas, car elle n’est pas un vrai chat.

« - Hmm, pas de capucin, donc. En fait, ça m’étonne pas. Mais sinon, ouais, il est mignon ce chat. Par pure curiosité, ça coûte combien, d’en adopter un ? »


Ok, on dit acheter. Et je ne vais pas le faire, bien évidemment. Juste que … Il fallait que je trouve quelque chose pour garder cette petite bête dans mes bras, et que mes talents d’improvisations ont toujours été terribles. Brr. Peut-être qu’il serait de bon ton de relancer une autre question, qui sait.

« - Enfin, avant ça … Est-ce que vous proposez aussi des animaux plus … Petits ? »

Genre, un hamster. Ou un poisson rouge. Carrément en fait, va pour le poisson rouge : ça ne prend pas de place, c’est discret et facile à nourrir. Après, est-ce que ce serait vraiment malin d’avoir ça qui traîne dans mon bureau ? Je veux dire, j’y gagne ou j’y perds en charisme ? Ouais, non, peut-être que ce n’est pas une bonne idée, tout compte fait.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 45
Wishes : 30

avatar
Humain
MessageSujet: Re: [Paradise of animals] L'art du self-control   Jeu 29 Juin 2017 - 19:24
Je gratouille le mignon petit dos de diamant qui fait de petit ronronnement, qui sont quand même moins mignon à coter de ceux de King chaton. Je lève la tête et vois mon interlocuteur séduit par mes petits Neko.

* Et oui c’est dure de pouvoir leurs résister *

« Mhhh tout dépend du chaton, ça peut aller de 200 $ à 1000$, tout dépend du chaton, de sa race, de son âge. »

* C’est vrai que ça peut paraître excessif mais au moins on est sûr que la personne avant d’acheter réfléchie à son choix *

Je fronce les sourcils

* Parce que il est hors de question que quelqu’un ose l’abandonner. Bah oui ce serait trop horrible, ces pauvres petites bouilles seuls dans la rue *

Je reprends mes esprit et m’oblige à sourire * je suis devant un client quand même *. Ce qui ne m’empêche pas de câliner ce petit chaton noir trop chou.

« Oui bien sûr on a des rongeurs, comme des cochons d’inde, des hamster,… Des serpents, des poissons »

« Même si vous trouverais jamais aussi mignon que ces petits chatons »
dis-je tout bas

« Vous voulez que je vous les montre ? Par contre les chatons son interdit dans cette section, on ne sait jamais. »


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 998
Wishes : 65

avatar
S-Commandant
MessageSujet: Re: [Paradise of animals] L'art du self-control   Ven 7 Juil 2017 - 12:52
Waw. Deux cents balles pour un chaton, ça en fait des billets à aligner – je m'étais figuré que l'adoption n'était pas gratuite, mais à ce point ça commence à devenir sincèrement effrayant. Qui plus, quand on ajoute les frais de bouffe, litière, jouets et autres rendez-vous chez le vétérinaire. Ouais, carrément, un chat c'est un animal de luxe. On va rester sur le poisson, ça me semble plus dans mes cordes.

Doucement, soigneusement même, je dépose la petite boule de poil là où elle sera tranquille ; non sans oublier de lui offrir quelques papouilles au dernier instant. Eh bien ouais, c'est un plaisir qui ne se refuse pas. Et celui qui me dira l'inverse, il tâtera de ma verve.
Un sourire aux lèvres, je relève la tête vers la vendeuse, cherchant à ôter mon regard des petites frimousses à moustaches qui sont clairement hors de mes moyens. Et trop espaçovore, si jamais l'on me pardonne l'hérésie orthographique.

« - En fait, disons que je vis dans une espèce de collocation, alors ramener un chat me paraît être assez … Compliqué. Mais des poissons, ça se tente j'pense. Je vous suis volontiers. »

Oh, ils ne vont pas aimer ça, là-bas. Reste qu'apparemment je suis figure d'autorité, alors j'imagine que je peux bien imposer ma décision sur un cas du genre, étant donné le peu de préjudices que ce genre d'animal est en mesure de causer. Non mais soyons sérieux deux minutes, un putain de poisson rouge, ça ne fera de mal à personne. Au pire, il tournera dans son bocal ; au mieux, il tournera dans son bocal. Donc à moins que les Nephils aient un Contractant capable de parler aux oreilles des espèces du genre à longue portée, je ne vois pas ce qu'il pourrait nous arriver de mal. Surtout que je doute que ce truc puisse balancer des informations intéressantes.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 45
Wishes : 30

avatar
Humain
MessageSujet: Re: [Paradise of animals] L'art du self-control   Ven 7 Juil 2017 - 13:20
Je pose le petit chaton dans son parc, lui fait une dernière caresse sur la tête. * oh qu’il est beau*
Je dirige le client vers la section poisson.

« C’est vrai qu’un chat a quand même besoin d’un minimum d’espace mais plus il y a de monde plus il a le droit a de l’affection »

* Oui c'est tout ce qu'ils veulent, faire partie d'un foyer *

Je me tourne vers mon interlocuteur en souriant. Nous arrivons devant les aquariums et je le laisse un peu regarder avant de lui poser une question.

« Est-ce que vous voulez un poisson en particulier ? Nous avons des poissons d’eau chaude, d’eau froide, d’eau douce, d’eau de mer. En fonction de ce que vous voulez, il faudra bien choisir l’aquarium. De plus il faut savoir qu'il faut compter 10 litres d’eau pour un poisson. »

C’est vrai qu’on ne s’en doute pas mais il y a beaucoup de petits poissons différents.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 998
Wishes : 65

avatar
S-Commandant
MessageSujet: Re: [Paradise of animals] L'art du self-control   Sam 15 Juil 2017 - 17:36
Bon point pour elle. Un matou chez nous, ça lui offrirait virtuellement la perspective de milliers de papouilles chaque jour... Tant est qu'il ne soit pas du genre timide et ne sache pas où se terrer hormis loin du QG. Un sacré travail en plus pour nos gardiens, si jamais je leur incombe en plus du reste la tâche de surveiller les allers et venues de cette boule de poils sur pattes. Non, vraiment, je vais éviter d'en ramener à la faction, ce sera mieux pour chacun.

Bref, voici qu'on arrive du côtés des aquariums. Le regard curieux j'observe l'intérieur de chacun, intrigué comme un enfant par ces bêtes marines à foison – en réalité, malgré ma vingtaine déjà bien entamée, je suis de trop ignorant de toute la faune de ce monde. Hormis quelques visites au zoo et des livres il y a bien longtemps, je ne sais rien de ça, vraiment.
Alors, quand elle m'énumère les diverses espèces qu'elle a en stock, je hausse un sourcil de perdition. Waw, qu'est-ce que je veux, moi ? Un truc compliqué, classique, un peu hipster sur les bords ? Va savoir.

« - Euh … C'est une colle que vous me posez, là. Un poisson rouge tout ce qu'il y a d'ordinaire, c'est d'eau douce, j'imagine ? Quoique j'y connaisse rien, en vrai. »

Tu ne vas quand même pas me dire que c'est de mer, ces trucs-là, si ? Ça remettrait une partie de mes talents de déduction en question, honnêtement. Par contre, toute les affaires de dix litres d'eau et tout, à la limite, je m'en fiche. Je ne sais pas comment les factures utilitaires sont payées par chez nous, mais ce que je peux assurer, c'est que ce n'est pas un petit bocal qui va nous ruiner. Non, surtout quand je sais qu'à une époque, je gâchais bien davantage en une douche bouillante.
Ah, ça me manque quand même, de pouvoir profiter autant de la chaleur.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 45
Wishes : 30

avatar
Humain
MessageSujet: Re: [Paradise of animals] L'art du self-control   Sam 15 Juil 2017 - 22:11
Mon client viens pour un capucin qui est une espèce quand même particulier mais ne sais rien sur les poissons les plus basics.  Je ne sais pas trop pourquoi il est venue mais il est plutôt marrants comme client, ça change un peu des autres. La journée s’annonce plutôt drôle en fait.
Je lâche par mégarde un petit rire avant de répondre.

« Oui ce sont des poissons d’eau douce. Suivez-moi s’il vous plait je vais vous les montrer »


Le sourire aux lèvres j’emmène le client vers l’aquarium des poissons rouges. Devant nous ce trouve des poissons de 2 à 5cm. Il n'a peut être pas d'aquarium alors avant tout il faudrait peut-être choisir l’aquarium avant le poisson.

« Mmmh avez-vous déjà un aquarium ? Sinon peut-être faudrait-il le choisir avant de faire sortir le poisson de son aquarium »


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 998
Wishes : 65

avatar
S-Commandant
MessageSujet: Re: [Paradise of animals] L'art du self-control   Mer 19 Juil 2017 - 23:56
Ça ne pourrait pas se contenter de patauger dans leur sachets plastiques, ces bêtes-là ? Non, bien sûr que non. Ce serait un poil cruel, n'est-ce pas ? Je veux dire, être condamné à vivre toute son existence – aussi courte puisse-t-elle être – au sein d'un pauvre fourre-tout à peine assez inhibé d'eau … Ouais, je vais lui prendre un truc décent, quand même. Ça se trouve, ce con serait foutu de tenir plus longtemps que moi, ha.

Un doigt bien occupé à gratter ma barbe, j'hésite. Lequel prendre ? Ils se ressemblent tous ; on dirait une maternité le lendemain d'une vague d'accouchement. En vrai, il y a quand même une différence entre chacun : certains sont petits, d'autre sont … Le sont moins, en tout cas. Va pour le plus nain de tous, ça offrira moins de chances qu'un coup de patte hasardeux d'une certaine Seraph animagus produise un malheur.

« - Euh, pour tout vous avouer, non. Il y a encore différents modèles, ou bien vous en auriez un à me conseiller si je prends le plus petit des poissons rouges ? »

Toujours demander son avis au vendeur, même quand la question est stupide. J'imagine bien que Bibi se serait déjà tiré avec son nouvel ami et la maison de celui-ci depuis belles lurettes, tant il est direct ; mais, disons que ça me plaît, de perdre mon temps. Si jamais j'étais pressé, les choses seraient allées légèrement plus vite.
M'enfin, dire que j'entrais à la base simplement pour je-ne-sais quelle raison. Une envie passagère de gâcher quelques précieuses minutes j'imagine, à moins que je commence à sérieusement manquer d'affection au point d'en quémander auprès d'un putain de poisson rouge. Ouais, non, j'espère que je me plante là-dessus, parce que sinon ç'en deviendrait grave. A peine.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 45
Wishes : 30

avatar
Humain
MessageSujet: Re: [Paradise of animals] L'art du self-control   Jeu 20 Juil 2017 - 1:28
Je ne sais pas si mon client est vraiment déjà sorti de chez lui. C’est vrai qu’un poisson est l’animal le plus banal que l’on peut trouver, je pense qu’on en a tous eu petit ou alors on en a vu dans des petites boites en plastique dans les fêtes de villes ou villages.
Sans m’en rendre compte j’ai penché la tête sur le côté en réfléchissant.

« Oui bien sûr il y a différents modèles, mais je pense que pour un seul poisson, le modèle rond suffira »

J’espère au moins qu’il sait qu’il faut nourrir un poisson, parce que c’est quand même un être vivant le pauvre. Je m’adresse de nouveau à mon interlocuteur avec une voix timide.

* J’espère que je ne vais pas le vexer *

« heu… je sais pas si vous savez mais il faut nourrir les poissons 1 à 2 fois par semaine, il ne faut pas trop les nourrir c’est pas bon pour eux »


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 998
Wishes : 65

avatar
S-Commandant
MessageSujet: Re: [Paradise of animals] L'art du self-control   Ven 21 Juil 2017 - 10:33
Je sais que je ne passe pas pour le plus futé des marsouins, avec toutes mes questions plus abruties les unes que les autres, mais quand même : c'est la base, ça, de nourrir un poisson. Je veux bien qu'elle me fasse un cours sur quels types de granulés acheter, ceux à éviter ou même s'il existe une méthode particulière pour doser efficacement, mais de là à me rappeler qu'il faut prendre en compte leur estomac... Eh bien, c'est dans la veine de imbécillité donc je fais preuve depuis le départ, dirons-nous.

« - Parfait, le modèle rond alors. Quant à la bouffe, ouais, je vois. Vous avez des conseils sur comment bien les nourrir ? Ou alors, suffit de prendre quelques pincées de leurs … Petites paillettes comestibles, et d'en distribuer ? »

Ce nom sonne terriblement ridicule. Pourtant, je ne connais pas la véritable appellation de ce truc. Putain qu'est-ce que je passe pour un idiot aujourd'hui, décidément ; c'est agréable de tenir une discussion banale, mais je concède que si je la recroise un jour, il va falloir que je sois un poil plus malin. Et donc que j'évite de m'épancher sur quantités de sujets sur lesquels je n'ai pas la moindre connaissance – en gros, que je me contente de parler boisson, et anecdotes. Brr, ça sonne terrible comme cercle de savoir ça, en fait.

Je quitte son regard quelques secondes, pour replonger le mien dans celui du poisson de mon cœur. Le petit terré au fond, avec son strabisme puissant et son air timide. A l'image de tous les autres, en réalité ; mais ça ne me dérange pas. J'espère simplement qu'aucun des miens ne fera d'intolérance à sa présence, parce que je doute qu'il existe de chenil pour ce genre de bête. Un concept à créer, sûrement.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 45
Wishes : 30

avatar
Humain
MessageSujet: Re: [Paradise of animals] L'art du self-control   Ven 21 Juil 2017 - 11:01
Je sourie à mon interlocuteur en entendant le nom qu’il donne à la nourriture pour les poissons. C’est assez drôle et ça rend ça plus sympas que ça ne l’est. Cette journée est décidément vraiment agréable par rapport aux autres. C’est vrai que je suis pas très bavarde en générale mais les clients c’est toujours : Bonjour, je voudrais ça. Au revoir, passez une bonne journée.

« Oui effectivement pour un poisson, il suffit de prendre une pincées »

Je suis le regard de mon client qui se dirige vers l’aquarium.

* Ah il a choisi son poisson ? Ou il en a marre et veut en finir *

Ou alors il avait trouvé ce poisson depuis le début mais je l'ai coupé dans son élan quand je lui ai parlé de l'aquarium. J'aurais du y pensé avant de l'emmener voir les poisson. Bon de toute façon c'est déjà fait, alors je m'adresse de nouveau à mon client.

« Avez-vous choisie le poisson qui vous plait ? »


Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Paradise of animals] L'art du self-control   
 [Paradise of animals] L'art du self-control
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» U/W Control
» Besoin d'avis sur mon UW control
» [M11] Esper Control
» Blue white control. is preordain needed?
» sega control stick

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fate of Wishes :: Palema :: Quartier Est-