Un mystérieux petit animal croise votre route : Je souhaite que tu passes un contrat avec moi. En échange, j'exaucerais n'importe lequel de tes voeux.
 

Partagez | 
 [Cimetière de Sad Hill Street] And so they spoke

Messages : 890
Wishes : 131

avatar
S-Accompli
MessageSujet: [Cimetière de Sad Hill Street] And so they spoke   Dim 13 Aoû 2017 - 1:59


Seigneur, je suis déjà damné. Alors permet moi d'appliquer ta divine justice.

DEUS VULT !
Cimetière de Sad Hill Street:
 
Lourd combat, lourde ombre, lourd dégât. J'avais pris un peu trop confiance en mes capacités et ça devait forcement finir par me jouer des tours. Et ce coup si ça m'en avait joué un gros. Je savais même pas qu'une ombre pouvait m'arracher les jambes avec autant de facilité tiens. Comme quoi, on en apprend tout les jours. Elle m'avait littéralement coupé en deux au niveau du bassin avant de m'envoyer bouler contre une tombe. Nobu avait profité de la distraction pour lui briser le crâne et s'était acharné sur son corps pour l'empêcher de se régénérer jusqu'à ce qu'elle disparaisse. Ravis de voir que je fais un super appât en tout cas...
Fais chier... Je sens plus rien... j'arrive pas non plus bouger mes bras, je crois que ma colonne à du se briser contre la tombe seul ma tête a encore un brin de mobilité. Mon revolver avait jaillit hors de son holster et était tombé dans l'herbe, à quelques centimètres, narguant ma main de le récupérer. J'imagine que je vais rester là un petit moment, sachant que mon seul moyen de communication se trouve au niveau de mes jambes, à une dizaine de mètre de là. Tant pis, ça devrait prendre une petite heure avant que ma colonne ne redonne signe de vie et ne me fasse horriblement souffrir. Enfin, ça et aussi ne me donne la capacité de retourner vers mes jambes pour les rattacher à mon corps.
Bon...
Reste plus qu'à attendre alors. Nobuny avait rangé ma masse et observait tranquillement les alentours, flottant tranquillement autours de moi... putain un jour faudra vraiment qu'il comprenne ce que je lui dis ce connard de jap, il aurait pus me ramener directement à mes jambes quoi...
M'enfin... J'suis sur la tombe de qui d'ailleurs ? Robb Strike ? Hum... marrent.
...

-  " And who are you, the proud lord said, "
  " that I must bow so low? "
  " Only a cat of a different coat, "
  " that's all the truth I know. "
  " In a coat of gold or a coat of red, "
  " a lion still has claws, "
  " And mine are long and sharp, my lord, "
  " as long and sharp as yours. "

Je parle en #660099



TRUTH AND HOPE IN OUR CONTRACTANT
AND DEATH TO EVERY NEPHIL
OUR TRAQUERS SHALL NOT PAUSE TO REST
WE VOW OUR LOYALTY

OLD TRADITIONS THEY WILL ABIDE
ARISE YOUNG COUNTRACTORS
OUR PAST INSPIRES NOBLE DEEDS
ALL HAIL THE SERAPHS


IMMORTAL BIBI SHOWS OUR WAY
STEP FORTH AND SEEK GLORY
HOIST YOUR SWORDS HIGH INTO THE SHADOWS
ALL HAIL THE SERAPHS

KYU STANDS ASTRIDE THIS WORLD
HE'LL VANQUISH EVERY FOE
HIS TRUTH AND JUSTICE SHINE SO BRIGHT
ALL HAIL HIS BRILLIANT LIGHT

NEVER WILL HE BE OVERTHROWNED
LIKE MOUNTAINS AND SEA
HIS FAMILY IMMORTAL AND PURE
ALL HAIL THE SERAPHS

OH LET HIS WISDOM GUIDE OUR WAY
GO FORTH AND SEEK GLORY
HOIST YOUR SWORDS HIGH INTO THE NEPHILS
ALL HAIL THE SERAPHS

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1813
Wishes : 60

avatar
N-Accompli
MessageSujet: Re: [Cimetière de Sad Hill Street] And so they spoke   Dim 13 Aoû 2017 - 12:09
Trouve ca merveilleux. Les coïncidences. Tomber sur un vieux cimetiere en quête d'une ombre puissante pour faire des émules aupres de notre faction. Et tomber sur lui. Bien sûr. Au vu de la bestiole. Je dois avouer que je n'ai pas fait l'effort de me dévoiler. Ca aurait probablement fini en 2v1 dont je ne me serais jamais sortie. Alors j'ai fais profil bas. Réflechissant vaguement a la teneur de mon prochain weekend avec Rekor. J'aimerai bien faire de l'accro branche avec lui. C'est assez drôle d'être deux. Isolés dans des arbres. A faire des épreuves digne d'un temple maya perdu. Ou n'importe quel autre civilisation prompte a faire travailler mon imagination.
Tiens ? Le grabuge est terminé ? Ouais. Apparemment.

Je me tourne vers les lieux. Et voilà t-y pas que je vois l'invocation de Bibi en train de veiller sur lui. Attend ? Pourquoi il reste assied ? Ah merde. Je viens de capter qu'il était justement pas assieds. Il est debout. Sur deux maigres moignons de jambes. A peu près idéal pour entamer une discution philosophique. Ou chanter "The rain of castamere" comme il vient si joliment de le faire. Je m'approche par derriere. Décidément. Je sais pas pourquoi. Mais j'ai envie de jouer le jeu. Mes pas s'approche furtivement, tandis que ma voix prends le relaie de la sienne. Trop faible.

- And so he spoke, and so he spoke,
that lord of Castamere,
But now the rains weep o'er his hall,
with no one there to hear.


J'ai mon arme dans les mains. Et une vue dégagée. J'en suis pas a mettre en joue un type a demi agonisant. Mais juste histoire de ne pas l’invité a lorgner trop longtemps sur son arme a terre. Un rappel.

- T'as pas vraiment l'air d'un lion actuellement.

Mon regard observe vaguement l'invocation d'un œil critique.

- Fin, tu as ton "La montagne" perso. C'pas mal


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 890
Wishes : 131

avatar
S-Accompli
MessageSujet: Re: [Cimetière de Sad Hill Street] And so they spoke   Dim 13 Aoû 2017 - 14:04


Seigneur, je suis déjà damné. Alors permet moi d'appliquer ta divine justice.

DEUS VULT !
Chope ce flingue... chope ce flingue. Chope ce flingue ! PUTAIN DE MAIN DE MERDE, CHOPE CE PUTAIN DE FLINGUE ! RAAAAAAAAAAH ! Je commence à comprendre pourquoi Howard était aussi aigrie la dernière fois. Elle est là, à porté de tir, une balle entre les deux yeux et c'est réglé. Mais non. Au lieux de ça elle se tien sur ses deux belles jambes pendant que moi je git à terre comme un pauvre cul-terreux. Nobu avait déjà repris sa masse en main, se tenant prêt à briser le crane de punk dès qu'elle ferait l'erreur de s'approcher de son rayon d'action. Ma montagne personnel ? C'est presque ça. Moins puissant, mais plus pratique et surtout d'une loyauté sans faille.

- Allons bon, moi un lion ? Non je suis plus proche des Stark moi tu vois ? Toujours dans la merde quoi. Toi en revanche, tu serais une bonne Frey.

Tu veux discuter ? Ok, pas de soucie, on va jouer le temps. Laisse moi le temps de me remettre un peu et je te colle une balle entre les deux yeux.

- Qu'est ce que tu comptes faire Luny ? M'achever ? Si oui bonne chance, même dans mon état ce sera pas facile...
Je parle en #660099



TRUTH AND HOPE IN OUR CONTRACTANT
AND DEATH TO EVERY NEPHIL
OUR TRAQUERS SHALL NOT PAUSE TO REST
WE VOW OUR LOYALTY

OLD TRADITIONS THEY WILL ABIDE
ARISE YOUNG COUNTRACTORS
OUR PAST INSPIRES NOBLE DEEDS
ALL HAIL THE SERAPHS


IMMORTAL BIBI SHOWS OUR WAY
STEP FORTH AND SEEK GLORY
HOIST YOUR SWORDS HIGH INTO THE SHADOWS
ALL HAIL THE SERAPHS

KYU STANDS ASTRIDE THIS WORLD
HE'LL VANQUISH EVERY FOE
HIS TRUTH AND JUSTICE SHINE SO BRIGHT
ALL HAIL HIS BRILLIANT LIGHT

NEVER WILL HE BE OVERTHROWNED
LIKE MOUNTAINS AND SEA
HIS FAMILY IMMORTAL AND PURE
ALL HAIL THE SERAPHS

OH LET HIS WISDOM GUIDE OUR WAY
GO FORTH AND SEEK GLORY
HOIST YOUR SWORDS HIGH INTO THE NEPHILS
ALL HAIL THE SERAPHS

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1813
Wishes : 60

avatar
N-Accompli
MessageSujet: Re: [Cimetière de Sad Hill Street] And so they spoke   Dim 13 Aoû 2017 - 14:23
En guise de réponse a son petit layus. Je hausse les épaule. Un air vaguement ennuyé sur le visage. Parce que mine de rien. J'trouve ca un peu cliché. Comme phrase. Dans la même situation. J'avais proposé a Howard de me filer une clope bien méritée. Pour sûr que ça. C'était plus original comme point de départ que de partir sur ce terrain là.

- Si t'étais a jour. Tu comprendrais facilement pourquoi je ne peux pas être une Frey.

Je m'avance. Jusqu'a être a une distance plus réduite de Bibi. J'observe du coin le petit "la montagne". Cette dernière me regarde de sa paire d'yeux spectrale. Ce qui pourrait me mettre mal a l'aise. Mais ce regard la. C'est rien, par rapport a celui de Russel. Ouais. Russel me fait bien plus flipper que le moindre fantôme reprenant l'aspect d'un samouraï.

- Et si t'étais observateur. Tu comprendrais que c'est vachement facile. De t'éliminer. Sans même que t'es le luxe de comprendre ce qui t’arrive.

Je joue distraitement à tourner mon doigts sur la gâchette de mon flingue. M'amusant a pivoter l'arme entre mes mains agiles. Et pourtant. Je ne pointe toujours pas le canon sur bibi. Je sais pas trop moi même dans quelle merde je m'engage

- Toujours fan d'Arya ? Toujours la rage contre Brienne ?


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 890
Wishes : 131

avatar
S-Accompli
MessageSujet: Re: [Cimetière de Sad Hill Street] And so they spoke   Jeu 17 Aoû 2017 - 1:45


Seigneur, je suis déjà damné. Alors permet moi d'appliquer ta divine justice.

DEUS VULT !
Wow, je rageais déjà sur Brienne à l'époque ou on était encore pote ? La vache ça date... c'était déjà une pute ? Je parle de Brienne hein. Boarf, de toute façon Arya a obtenus ma vengence, plus besoin de rager.

- Que dalle, j'ai arrêté d'êtres énervé après l'avoir vus se faire humilier par une gamine de treize ans, mais du coup ça doit répondre à ta deuxième interrogation.

Par contre déso de briser la conversation quelque instant mais faut que je couvre un peu mes arrières, sait on jamais.

- Ho Luny, PLEASE ! Un flingue ? T'es en train de parler à un gars qu'a la tronche du premier zombie de Walking dead et tu penses lui faire peur avec un pauvre flingue ? S'teuplait, fait au moins semblant de me respecter et sort ta hache. J'suis encore plus tenace que Jean Neige

Je fais genres, mais mine de rien, j’apprécierais moyennement qu'elle me colle une balle dans la tête, immortalité ou pas, je déteste laisser mon cadavre dans un lieu publique.

- Allé pose ton arme, ça me gènerais de devoir demander à mon pote d'aller te coller une branler monumental en mode Oberyn style.
Je parle en #660099



TRUTH AND HOPE IN OUR CONTRACTANT
AND DEATH TO EVERY NEPHIL
OUR TRAQUERS SHALL NOT PAUSE TO REST
WE VOW OUR LOYALTY

OLD TRADITIONS THEY WILL ABIDE
ARISE YOUNG COUNTRACTORS
OUR PAST INSPIRES NOBLE DEEDS
ALL HAIL THE SERAPHS


IMMORTAL BIBI SHOWS OUR WAY
STEP FORTH AND SEEK GLORY
HOIST YOUR SWORDS HIGH INTO THE SHADOWS
ALL HAIL THE SERAPHS

KYU STANDS ASTRIDE THIS WORLD
HE'LL VANQUISH EVERY FOE
HIS TRUTH AND JUSTICE SHINE SO BRIGHT
ALL HAIL HIS BRILLIANT LIGHT

NEVER WILL HE BE OVERTHROWNED
LIKE MOUNTAINS AND SEA
HIS FAMILY IMMORTAL AND PURE
ALL HAIL THE SERAPHS

OH LET HIS WISDOM GUIDE OUR WAY
GO FORTH AND SEEK GLORY
HOIST YOUR SWORDS HIGH INTO THE NEPHILS
ALL HAIL THE SERAPHS

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1813
Wishes : 60

avatar
N-Accompli
MessageSujet: Re: [Cimetière de Sad Hill Street] And so they spoke   Ven 18 Aoû 2017 - 17:48
Je hausse les yeux au ciel. Range mon arme et matte d'un regard critique "la montagne". J'esquisse un sourire en coin. Le surnom d'obeyrin était la vipère. Forcément que je fais le rapprochement avec le gamin du kekkai. A croire que ce surnom est destnué a apparaitre et a rester.

Mon regard se perd un peu plus loin, sur ses deux jambes exsangues. Puis il retourne vers l'homme tronc. Il devrait pas être en vie ce type. Pourtant il l'est. Pas envie me frotter a un Clegane. J'connais le destin de Obeyrin. Et je me ferais pas avoir.

- Vu que t'es maintenant plus que la moitié d'un homme. Je dois t'appeller bi ? Ou je dois en conclure que tu es bi ?

Ouais. J'ai envie de dire de la merde. Ca détend. D'autant que si ce type avait la possibilité de m'attaquer avec son toutou. Il l'aurait probablement fait. Nan ? Ouais. Il est en garde son truc. il attend que ca. Que je m'approche. Très peu pour moi.

- Flemme. Tu peux pas plutôt me faire sortir de ton kekkai steuplait ? J'ai piscine

Je laisse un bref temps de réflexion avant de finalement continuer. Avancant un argument difficilement contrable.

- A moins que tu ais envie d'entendre d'autres blagues tout aussi qualitatives.

Si bibi n'est pas totalement devenu fou comme Lenna. Je suis sûr qu'il va accepter de me laisser sortir. Lenna, elle, elle a probablement déjà atteint le stade où elle est totalement immunisée a ce genre de menaces. Voire a mes blagues.
Ca doit être vraiment triste. Sa vie.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 890
Wishes : 131

avatar
S-Accompli
MessageSujet: Re: [Cimetière de Sad Hill Street] And so they spoke   Ven 18 Aoû 2017 - 22:22


Seigneur, je suis déjà damné. Alors permet moi d'appliquer ta divine justice.

DEUS VULT !
- Mort de lol Lulu ! Please de l'air ! JPP de toi ! C'est presque aussi drole que ta blague avec les Asiatiques et le melon.

Et c'est d'autant peut drôle que s'en est vrai en plus, même si elle en a surement pas la moindre idée... et à vrai dire, moins elle en sait à ce niveau là et mieux on se porte.

- Par contre faut vraiment stop les blagues Lulu, tu m'imagines réapparaitre dans notre monde dans mon état ? Tu imagines si par malheurs, juste à ce moment là y a un random connard qui vient déposer des fleures sur la tombe du guignole en dessous de moi ? Et ben je serais obligé de raconter ce qu'il s'est passé pour qu'on aille lui flashouiller la tête et on se foutrais de ma gueule pendant des semaines. Alors merci bien, mais je préfère supporter tes blagues quelques temps.

Vous voyez, ce genre de phrase, beaucoup le dirait à la légère, s'imaginant une conversation, akwarde certes, mais tout de même sensé. Ha ha ha ! C'est bien mal connaitre le personnage ! A côté d'elle, même Maximillian répond logique plus accessible. Non, je connais le personnage et je sais à quoi je m'expose avec ce genre d'affirmation.

- Je les ai supporté pendant des mois tes blagues, tu crois vraiment que je vais pleurer pour quelques heures ?

Quoi que... j'ai peut être un coup à jouer !

- Ou alors tu me ramène mes jambes et là on pourra peut être en discuter.

Je pourrais même en profiter pour... non, ce serait con. Soit pas trop greedy Bibi, t'es pas en état et Nobu n'a plus que deux minutes de combat. Si jamais le combat traine, j'suis mort... et puis ça me ferait mal d'en arriver à ce genre de bassesse pour la vaincre.
Je parle en #660099



TRUTH AND HOPE IN OUR CONTRACTANT
AND DEATH TO EVERY NEPHIL
OUR TRAQUERS SHALL NOT PAUSE TO REST
WE VOW OUR LOYALTY

OLD TRADITIONS THEY WILL ABIDE
ARISE YOUNG COUNTRACTORS
OUR PAST INSPIRES NOBLE DEEDS
ALL HAIL THE SERAPHS


IMMORTAL BIBI SHOWS OUR WAY
STEP FORTH AND SEEK GLORY
HOIST YOUR SWORDS HIGH INTO THE SHADOWS
ALL HAIL THE SERAPHS

KYU STANDS ASTRIDE THIS WORLD
HE'LL VANQUISH EVERY FOE
HIS TRUTH AND JUSTICE SHINE SO BRIGHT
ALL HAIL HIS BRILLIANT LIGHT

NEVER WILL HE BE OVERTHROWNED
LIKE MOUNTAINS AND SEA
HIS FAMILY IMMORTAL AND PURE
ALL HAIL THE SERAPHS

OH LET HIS WISDOM GUIDE OUR WAY
GO FORTH AND SEEK GLORY
HOIST YOUR SWORDS HIGH INTO THE NEPHILS
ALL HAIL THE SERAPHS

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Cimetière de Sad Hill Street] And so they spoke   
 [Cimetière de Sad Hill Street] And so they spoke
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Cimetière de Sad Hill Street] Même les tombes peuvent rires...
» [Cimetière de Sad Hill Street] Les aléas d'un homme qui a creusé sa tombe.[Terminé]
» [Cimetière de Sad Hill Street] - Instalation à Palema
» [Cimetière de Sad Hill Street] Un moment d'égarement [Terminé]
» Silent Hill 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fate of Wishes :: Palema :: Quartier Sud-