Un mystérieux petit animal croise votre route : Je souhaite que tu passes un contrat avec moi. En échange, j'exaucerais n'importe lequel de tes voeux.
 

Partagez | 
 [Restaurant "Chez Armani"] Qui a dit que les kekkai réglaient tout ? [Terminé]

Messages : 657
Wishes : 150

avatar
N-Choisi
MessageSujet: [Restaurant "Chez Armani"] Qui a dit que les kekkai réglaient tout ? [Terminé]   Mar 12 Sep 2017 - 0:32
Restaurant "Chez Armani:
 





Qui a dit que les kekkai réglaient tout ?

C
'est rare que le patron veuille m’envoyer pour une réparation… Je veux dire, ce n'est pas le principe de la boutique mais ça arrive de temps en temps d'avoir des propositions pour dépanner un endroit. Apparemment un de ses contacts dans ce restaurant lui aurait demandé ce service. Hm… Je me demande quel relation il a avec ce chef d'établissement… Enfin bon… Ça ne me concerne pas et puis ça prouve qu'on me fait confiance, surtout qu’en échange de cette course Yukimura-san me laisse ma journée alors je ne vais pas m’en plaindre. Une fois proche de l’adresse que m’a donné mon patron, je marche à une allure plus lente.

- Chez Armani… Chez Armani…


Réfléchissé-je à voix haute en cherchant l'enseigne des yeux jusqu'à ce que mon regard s'arrête devant le fameux restaurant. On verra bien. J'entre tranquillement tandis qu'au même moment je salue le personnel puis viens m’adresser au comptoir, expliquant que je suis là pour une réparation. La personne face à moi tilte d'ailleurs très rapidement, on me laisse passer derrière la table et visiblement c'est la caisse qui a un problème. Bon. Je m'y met du coup, je passe ma main sur l'objet et commence à vérifier un peu partout pour tenter de détecter le soucis au premier abord. Au bout de quelques minutes déjà, je suis concentré sur l'objet maintenant un peu démonté par mes soins jusqu'à ce qu'une agitation derrière le comptoir attire mon attention.

《 Il se passe quoi ? 》


Je me redresse, interloqué et je dois dire que je ne m'attendais pas vraiment à ça.






Informations rp:
 

signa:
 

Awards 2017:
 


Dernière édition par Aoba Murasaki le Ven 15 Sep 2017 - 21:33, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 58
Wishes : 49

avatar
Humain
MessageSujet: Re: [Restaurant "Chez Armani"] Qui a dit que les kekkai réglaient tout ? [Terminé]   Mer 13 Sep 2017 - 0:58
Comme à presque chaque pause déjeuner je me rends "Chez Armani", un de mes restaurants de prédilection malgré qu'il ne soit pas si proche de mon lieu de travail. Heureusement, au fil du temps, j'ai appris quelques raccourcis qui me permettent d'arrivée plus rapidement. A peine eu-je poussée les portes d'entrée que j'entends la vendeuse de la partie restauration Rapide qui m'interpelle depuis le comptoir:
" - Salut Mass' !!!
 -  Yo Aria' "
A force de venir très régulièrement, je suis devenu plus ou moins proche de tous les employés du restaurant et notamment d'Ariana.
" - Alors ça se passe les recherches ?
 -  En ce moment c'est calme, j'attends une nouvelle espèce de crabe qui tarde à arriver. Tu me sers un panini au thon?
 -  Sans problème mais tu vas devoir attendre qu'il finisse de réparer la caisse."
Ce n'est qu'au moment où elle le désigne du doigt que je remarque l'homme au cheveux bleu caché par le comptoir. Il est tellement concentré sur la machine qu'il ne relève même pas la tête lorsqu'elle le pointe du doigt. Je détourne cependant rapidement mon attention de lui.
" - C'est pas grave tu me connais, tu sais que je te paierais la prochaine fois!
 - Ce n'est pas que je ne veux pas, mais tu connais le patron. Si ce soir la caisse et les ventes ne correspondent pas je vais passer un sale quart d'heure.
 - Au pire je te laisse l'argent et tu le mettra dans la caisse quand elle sera réparé, s'il te plait, avec mon emploi du temps je n'ai vraiment pas le temps d'attendre."
Pendant que je marchandais avec ma vendeuse favorite, je n'avais pas remarqué l'homme qui était rentré. Néanmoins une fois qu'il fut arrivé à mon niveau je fus obligé de m'apercevoir de sa présence. Plus grand que moi, il portait un costume Navy et une barbe blonde particulièrement bien taillée. Un ensemble qui augmentait sa prestance déjà plus que significative.
Sa voix grave résonna lors de sa première demande:
- Quatre sandwichs au poulet, vite.
- Je suis désolé monsieur lais il va falloir attendre que...
- Quand je vous demande quelque chose vous le faites.
- Surveillez votre manière de ...
Sans attendre la fin de la phrase d'Ariana l'homme passa le bras par dessus la vitrine pour se servir soi même. La serveuse essayant de l'en empêcher risqua de se prendre une torgnole qu'elle esquiva de justesse. Pour éviter plus de dégâts je pris les devants, certes je n'aime pas faire du mal mais si je ne le maîtrise pas Ariana risque d'en pâtir:
Lui faisant dos, j'entoure sa tête de mon bras pour l'étrangler. Au moment où je l'étreint, je vois du coin de l’œil le réparateur relever la tête.


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 657
Wishes : 150

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Restaurant "Chez Armani"] Qui a dit que les kekkai réglaient tout ? [Terminé]   Mer 13 Sep 2017 - 3:59

Qui a dit que les kekkai réglaient tout ?

U
ne bagarre derrière le comptoir entre deux hommes, assez grands d'ailleurs, c'est la première chose que je vois lorsque j'interromps mes réparations pour regarder d’où provient ce chahut mais il m’a fallu une simple fraction de seconde pour remarquer quelque chose. Une chose que je ne pensais pas voir ici.

《 Une ombre…! 》


Mon sang ne fait qu’un tour quand mon regard s’arrête sur elle : il y en a une sur le grand type aux cheveux blonds, il se fait d'ailleurs maîtriser par un autre pour le moment mais ça risque de mal tourner si je ne fais rien. Mais je ne peux pas risquer de me faire remarquer en ouvrant un kekkai maintenant. Instinctivement, je fais mine de reprendre les réparations pour que les clients derrière le comptoir ne me voient pas trop même si ce n'est pas super. La vendeuse m’a l'air pas mal absorbée par cette agitation donc ça m'arrange mais ce n'est pas encore bon. Raah… Qu'est-ce que je peux faire ? Je ne peux pas attendre en me tournant les pouces. Enfin, j'étais toujours dans mes pensées jusqu'à ce que l’altercation s’amplifie peu à peu. Plusieurs mouvements et voilà que les deux hommes se retrouvent à défoncer la table de la caisse. Parfait ! Le timing qui me fallait vu que les deux gars me cachent. Bon c'est pas super pour le meuble mais ça devrait le faire et j'active donc instantanément la barrière. Une fois fait, je me retrouve seul. L’atmosphère du restaurant devient clairement plus… vide. Plus pesante. Et je me redresse immédiatement avant d’apercevoir la chose noire devant moi qui semble bien perdue. Je souffle tout en retirant mon haut, me préparant mentalement à ce qui va suivre. Il n'y en a qu'une et c'est vrai que je m'en sors un peu mieux ces derniers temps mais je n'oublie jamais qu’un affrontement peut toujours mal tourner. Encore un instant devant cette créature qui cherche encore quoi que ce soit du regard et j'active mon arme tout en m'appuyant sur l'objet en bois qui me sépare de la bête pour la rejoindre d'un saut, tentant de la frapper avec mon genou au passage mais celle-ci recule d'un bond au même moment. Je grince des dents sur le coup. Comment ? Elle m’avait vu ? Sûrement… Mon adversaire n’a pas l'air extrêmement stupide en tout cas. Surtout qu'elle ne perd pas de temps et tente de contre attaquer en me balançant sa griffe alors que je repousse cette dernière avec mon bras après l’avoir bloquée ce qui me laisse une ouverture qui me permet de lui asséner deux autres coups avec mes jambes en pivotant. Seulement… La bestiole n’en a prit qu'un seul sur le ventre vu que j'ai senti mon premier mouvement fendre l'air. Elle est rapide. Et je ne l'ai pas vu venir puisque malgré le coup elle me chope le pied afin de me repousser à son tour. Je grimace une seconde au moment où l'ombre me fait me retourner avant de me griffer le dos. Enfin… Ça m’a un peu propulsé vers l'avant mais comme il y a le comptoir j'ai réussi à me reprendre en m’appuyant dessus. Heureusement grâce la tenue… Je n'ai rien… Si ce n'est un léger haut le coeur. Ce n'est pas le moment de se déconcentrer. Je souffle à nouveau et prend appui sur le meuble pour me donner de l’élan, me retournant d'un coup avant de lui envoyer mon coude sur la tête. J'entends un crac distinctif contre mon os, signe que ça a fonctionné et continue en venant la percuter avec ma jambe tandis que mon adversaire recule à cause de la force exercée, semblant tressaillir de douleur… les coups sûrement... même si c'est loin d'être suffisant. J'ai encore du mal à me calmer en fait. Respire. Tout va bien. Tout du moins, je le pensais en essayant de la réattaquer de front avec un bras jusqu'à ce que la silhouette sombre esquive mon poing, fonçant sur moi en me faisant perdre l'équilibre au passage. En retombant mon corps tape d'abord contre le sol avant ma tête mais c'est loin d'être agréable. Je fronce un peu les sourcils en essayant d'ignorer les picotements dans mon dos mais c'est trop tard.

- Kh- !


Sur l'instant, un rictus m'échappe et une énorme douleur me traverse. Toujours… C'est toujours le même endroit que ces choses visent puisque c'est l'un des seuls qu'elles peuvent toucher quand je revêt cette arme bizarre : le ventre. La sensation est forte et soudaine mais je la sens clairement. Ses griffes creusent ma peau et retirent un bout de chair, me faisant pousser une sorte de hurlement étouffé au passage. Je rouvre doucement les yeux, confus et affaibli lorsque mes yeux s'arrêtent sur la bête en face de moi mais hors de question de laisser tomber. Je ne lui ferait pas ce plaisir en tout cas. Tremblant, j'attrape fermement le membre enfoncé dans mon ventre et le tire d'un coup sec pour le tordre avec force, espérant lui casser voir même lui arracher. La bestiole crie de douleur d'ailleurs et je me dépêche d’extraire ses cisailles ensanglantées. Crachant un peu d’hémoglobine à cause de mon action, je ne lâche pour autant pas son bras et le ramène brutalement vers le bas afin de faire vaciller l’ombre qui se penche dans cette direction. Mon abdomen me brûle, j'ai mal… Mais j'utilise la force qu'il me reste pour lever mes jambes même si faire travailler les muscles de mon ventre est loin d'être agréable. Je tique encore une fois face au calvaire que je ressens et surélève le bas de mon corps dans un seul but : attraper le cou de mon adversaire avec pour le piéger. Encore un effort alors que je laisse échapper une plainte et ça y est. La chose noire est maintenant immobilisée, incapable de se défaire de ce “collier” tandis que je resserre furieusement l'étreinte. Elle continue d'ailleurs de se débattre mais j'appuie de plus en plus jusqu'à ce que ses mouvements se fassent plus rares et dans un dernier mouvement, je l'entraîne vélocement contre le sol. Sur l'instant, je sens la bête disparaître et laisse mes cuisses se poser par terre. Loin d'être facile comme combat aujourd'hui… Ça a très mal tourné… Je me sens pas bien… J'aurais presque envie de vomir là maintenant mais je n'en fais rien. Je passe juste ma main sur la plaie pour ensuite la regarder. Ça saigne beaucoup… Alors je replace ma paume sur la blessure, appuyant fortement dessus en espérant faire comme une compresse alors que je tourne mon corps sur le côté. Je m'appuie avec ma main libre puis je me redresse doucement. Chaques fois que je bouge, j'ai mal mais… Je vais juste essayer de trouver un coin tranquille pour enlever la barrière… J'ai même eu énormément de mal à me relever pour récupérer mon haut que j'ai remis après avoir enlevé mon arme. Et me voilà donc aux toilettes avec une énorme balafre au niveau de l’estomac… encore… J'ai même laissé une traînée de sang derrière moi mais ça va s'enlever dès que j'aurai enlevé la barrière… Faut juste que j'attende d'être guéri… Mais… Je sais pas combien de temps ça va prendre… et… plus… le temps passe et plus… La sueur qui goutte sur mon visage augmente... je me sens faible voir plutôt nauséeux, presque tremblant. Une seconde : une seule seconde : ça a suffit pour que je me relâche un instant et pour que le kekkai s'en aille au moment où je titube avant de chuter même si j'ai réussi à me rattraper grâce à l'un des lavabos. Faut juste… Que je respire. Ça va passer… Il faut que ça passe.






Informations rp:
 

signa:
 

Awards 2017:
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 58
Wishes : 49

avatar
Humain
MessageSujet: Re: [Restaurant "Chez Armani"] Qui a dit que les kekkai réglaient tout ? [Terminé]   Mer 13 Sep 2017 - 17:27
Le réparateur reste finalement caché, je vais devoir m'en occuper seul. Je continue à resserrer mon étreinte, je me concentre sur sa gorge uniquement sur sa gorge et je serre, je serre, je serre et je ne vois pas son bras venir m'attraper par les cheveux. Surpris, je relâche très légèrement mon étreinte et il en profite pour abattre ma tête contre sa nuque. J'entends mon nez craquer légèrement, ce qui me fait relâcher l'homme pour recouvrir de mes mains mon organe olfactif, je ne saigne pas, enfin, je crois... Je relève rapidement la tête mais il à déjà eu le temps de se replacer, c'est maintenant moi qui me retrouve dos au comptoir.
A peine eu-je le temps de le remarquer qu'il s'élança sur moi, façon taureau. Instinctivement, je me balance vers l'arrière pour enchaîner avec une planchette japonaise. *Merde* J'avais oublié Ariana, si je continuais sur ma lancé j'envoyais le bourrin sur la frêle jeune femme. Je choisis ma seule autre option qui est de changer légèrement la position de mon pied resté au sol. Ainsi certes je perds l'équilibre et tombe sur le comptoir mais le barbu tombera de plus haut et avec l'élan qu'il a pris... CRACK!!! L'action est plus rapide que le fil de mes pensées, le meuble se casse sous le poids de nos deux corps qui tombe quasiment simultanément sur le comptoir et plus précisément à côté de la caisse, *Encore un truc pour lequel je vais devoir payer*. Le temps de reprendre mes esprits et les premiers mots qui sortent de ma bouche sont:
- Le gars en bleu!!!
Je l'aurais senti si on l'avait écrasé, enfin j'espère. Je me relève balaye le comptoir du regard et vois seulement le colosse au sol, il semble s'être évanoui.
- Aria', appelle la police et explique leurs ce qu'il s'est passé! Moi, je continue à chercher le mécano!
- Tout de suite!
Et sur ces mots, elle s'engouffre dans la salle restaurant. C'est fou de se dire qu'avec l’insonorisation ils n'ont peut être rien entendu. Bref, ce n'est pas le moment de penser à ça, faut que je trouve le chevelu.
Après 5 minutes, j'en viens à l'évidence il n'est ni sous les décombres, ni nulle part dans la salle et il ne peut pas être sorti... Mais alors où? Bon sang mais c'est bien sur, les toilettes du personnel sont juste derrière le comptoir il s'y est sans doute faufilé.
Je m'y précipite immédiatement, ouvre la porte, et là:
- Mais... Qu'est ce que...


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 657
Wishes : 150

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Restaurant "Chez Armani"] Qui a dit que les kekkai réglaient tout ? [Terminé]   Mer 13 Sep 2017 - 18:23

Qui a dit que les kekkai réglaient tout ?

M
a respiration est saccadée alors que ma transpiration ne diminue pas. Le sang coule toujours aussi à travers ma main mais sur le coup je ne peux m'empêcher de cracher un peu de ce liquide dans le lavabo et je me dis qu'il vaudrait peut être mieux sacrifier un bout de mon tee-shirt à manches longues pour essayer de faire un garrot. Je sais comment ça marche alors… Mais bon je n'ai pas le temps de faire quoi que ce soit que je remarque enfin la présence à côté de moi. C'est-

《 Et merde… 》


C’est le gars qui se battait avec le blond de tout à l'heure. Attends- ? Depuis combien de temps il est là ? C'est pas bon… Pas bon du tout… La situation est telle que je me contente de détourner les yeux. Levant ma main libre, j’arrache un morceau de tissu d'un coup sec avec mes dents vu que j'ai plus de force que lorsque j'étais humain autant utiliser l’énergie qui me reste… Encore un tee-shirt foutu... J'ai du mal à bouger… Mais j'essaie d'arrêter les saignements comme je peux avec le bout que j'ai retiré. En tant que tel… Je sais que ça ne sert pas à sauver ma vie… Peut être que ça va accélérer la guérison ? Qu'est-ce que je peux faire…?






Informations rp:
 

signa:
 

Awards 2017:
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 58
Wishes : 49

avatar
Humain
MessageSujet: Re: [Restaurant "Chez Armani"] Qui a dit que les kekkai réglaient tout ? [Terminé]   Mer 13 Sep 2017 - 19:27
Trop de questions se bouscule dans ma tête, pourquoi est-il blessé? Quand s'est il blessé? Avec quoi s'est-il blessé? Et encore tout un tas d'autres questions qui se finissent par "blessé". Mais la plus Importante:
*PUTAIN DE BORDEL DE CRABE! Un gars vient d’arriver de nulle part, LITTÉRALEMENT*. Même si il m'arrive d'être plus ou moins expressif, mon moi intérieur reste toujours calme, et là pour la première fois depuis longtemps je ne sais plus quoi penser. Je n'arrive pas à réfléchir correctement, mes idées s'embrouillent et mes yeux restent immobile. Je le fixe du regard pendant plusieurs secondes sans vraiment le regarder. Après une dizaine de seconde durant laquelle mon pouls ralentit progressivement, je reviens légèrement à moi. Juste assez pour avoir la force de me gifler:
-Ouch!
Mes idée redeviennent plus clairs et je me souviens qu'un homme devant moi est en train de se vider de son sang. Je retrouve complètement mon calme, beaucoup trop rapidement pour ce que je viens de voir, peut être que le fait qu'il faille le soigner m'a aidé.
Quoi qu'il en soit je m'approche rapidement des lavabos, me lave les mains puis les recouvre avec ma grande écharpe et dis calmement mais fermement:
- Il faut vous allonger, ou au moins vous asseoir. Le garrot ne suffira pas si vous restez debout, en plus vous risquez de tomber dans les pommes. Je vais maintenir une pression sur votre ventre pendant que vous appellerez les secours. Une fois que vous serez hors de danger vous m'expliquerez ce qu'il s'est passé.
Avec ces mots j'essaie de lui faire croire que je suis médecin alors que je ne parle que de simple gestes de secourisme. Peut être me savoir compétent le rassurera et évitera de lui faire perdre encore plus de sang, même si maintenant que j'y pense il n'a pas l'air particulièrement inquiet d'avoir le ventre ouvert.


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 657
Wishes : 150

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Restaurant "Chez Armani"] Qui a dit que les kekkai réglaient tout ? [Terminé]   Mer 13 Sep 2017 - 20:29

Qui a dit que les kekkai réglaient tout ?

U
ne fois le bout de mon vêtement mis en place, je serre les dents en serrant le tout. Peut être que je vais guérir mais… Je soupire, ça n'empêche pas la douleur. Puisque la situation m'échappe totalement, il vaut mieux que je me concentre sur cette blessure. Je m'appuie toujours sur le lavabo d'ailleurs mais l'homme aux cheveux platines finit par rompre le silence un peu gênant qui s'était installé. Je le vois même se laver les mains avant que… quoi ? Visiblement il veut m’aider en me disant de m'allonger comme toute personne normale ferait. Seulement… Je sais que ça ne servirait à rien et lorsqu'il parle des secours je ne peux m'empêcher de penser aux conséquences.

- Non c’est bon, ça ira, pas la peine d'appeler les secours.


Répondé-je sans bouger en me retenant toujours contre le lavabo. Mes mots peuvent paraître stupide sur le coup mais si à l'hôpital on voit que mes balafres se soignent à la même allure que la dernière fois ça va attirer l'attention. Et je vais avoir des problèmes. Rah… Je suis dans de beaux draps, c'est la première fois que ce genre de choses arrive et je ne sais pas du tout quoi faire.






Informations rp:
 

signa:
 

Awards 2017:
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 58
Wishes : 49

avatar
Humain
MessageSujet: Re: [Restaurant "Chez Armani"] Qui a dit que les kekkai réglaient tout ? [Terminé]   Mer 13 Sep 2017 - 22:38
Rien que ça! Et moi je devrais faire quoi? Le laissé crever ici? Comment le convaincre? Je sais.
Je m’assois en tailleur et décide de prendre un ton plus familier, puis je lui dit:
- Très bien, je n'ai pas mon portable, et je ne vais pas te forcer mais lorsqu' Ariana reviendra elle se chargera de l'appel, et ni toi ni moi ne pourra l'en empêcher. En attendant, je ne te laisserais pas passer. Je n'aime vraiment pas devoir te faire subir un tel dilemme mais ta vie est en jeu je n'ai pas le...
Soudain une pensée me vient à l'esprit *Peut être est-il recherché, et que c'est pour cela qu'il ne veut pas aller à l’hôpital*, alors j'ajoute:
-Et puis la police arrive, et tu sera forcé de leur avouer comment tu t'es fais cela, ponctuais-je en montrant sa blessure qui... Qui saignais beaucoup moins que tout l'heure! Mais c'est quoi ce bordel. Ça à sans doute un rapport avec ce qui s'est passé tout à l'heure. Je ne suis pas naïf, si je lui pose la question il me mentira, je tente donc le bluff et montre une caméra dans un coin des toilettes, la caméra est hors service mais il n'est pas censée le savoir:
- Et puis tout est enregistrée! Et que ce soit moi, mes amis du personnel ou la police on peut tous y avoir accès!
Je marque une pause et dis calmement:
- Explique moi tout, et je ferais tout pour t'aider. Je ne cherche que le bien de ceux qui m'entoure.


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 657
Wishes : 150

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Restaurant "Chez Armani"] Qui a dit que les kekkai réglaient tout ? [Terminé]   Mer 13 Sep 2017 - 23:24

Qui a dit que les kekkai réglaient tout ?

B
on… C'est vrai que dire ça… C'est loin d'être convaincant… Ça peut même être mal interprété mais de là à ce que mon interlocuteur veuille m'empêcher de sortir… Il n’y en a que très peu qui l’auraient fait. Ce dernier me parle familièrement ce qui ne me plaît pas trop mais il finit par citer la police… Enfin, en vérité s'il est humain ce ne serait pas compliqué de m'enfuir je pense mais m'en prendre à quelqu'un comme ça… et innocent en plus… Je ne peux pas. Je m'en voudrais. Peu à peu je sens tout de même que la blessure me fait moins souffrir que tout à l'heure et c'est une bonne chose mais devant lui… Je devine que ça ne fera qu’ajouter des problèmes. Et me voilà toujours à réfléchir, la sueur encore présente avant que mon vis à vis ne me dise qu'il y a des caméras dans les toilettes.

《 C'est pire que tout… 》


Sur ce coup je suis piégé. Je ne peux pas blesser cet homme. Il m'empêche de passer et en plus… Cet appareil a sûrement tout filmé- Ah ? Deux secondes... En regardant l’objet, malgré ma blessure je tilte plutôt rapidement surtout que je me rappelle de quelque chose de plutôt pertinent et qui me rassure. Et puis… je n'aime pas du tout la situation, ce type aux cheveux blancs tente de me faire parler en me menaçant et ça m'irrite un peu. Je soupire.

- Et ? Tu vas me faire croire que cette caméra a filmé quoi que ce soit ?


Répondé-je entre deux souffles. Je ne suis pas un expert mais vu l’appareil, je dirais qu'il faudrait au minimum que le voyant soit allumé. Je m’en suis rendu compte tout à l'heure à la caisse d'ailleurs, leurs machines sont loins d'être fonctionnelles vu leur ancienneté donc ça se casse facilement. Au moins j'ai pu voir son coup de bluff grâce ces réparations que je suis censé faire même s'il reste devant la porte pour m'empêcher de passer.

- Juste… Qu'est-ce que tu as vu ?


Demandé-je directement en détournant les yeux, le visage sérieux. Pour quelqu'un qui veut m’aider je le trouve un peu trop “forceur” donc je ne vois pas pourquoi je dirais quoi que ce soit pour l'instant. En vérité, c'est plus ma priorité de m’assurer qu'il n’ai pas vu trop de choses. Déjà que ma blessure est un point assez gros...






Informations rp:
 

signa:
 

Awards 2017:
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 58
Wishes : 49

avatar
Humain
MessageSujet: Re: [Restaurant "Chez Armani"] Qui a dit que les kekkai réglaient tout ? [Terminé]   Mer 13 Sep 2017 - 23:59
Mais ce n'est pas possible, je fais tout pour qu'il ne crève pas et lui on dirait qu'il se fou royalement de ce qui lui arrive, bon j'avoue que ce n'était pas malin de lui mentir. Et puis la rapidité de sa cicatrisation est hors norme, je dirais même inhumaine. Constatant que j'avais perdu toute mes autres possibilités je me résous à jouer franc jeu et à redevenir moi même:
- Décidément, je ne sais pas mentir. Tu sais quoi je vais jouer franc jeu avec toi: Ce que j'ai vu m'a fais peur et le f ait que tu persiste dans l'idée de ne pas te soigner m'a obligé à faire semblant d'être quelqu'un que je ne suis pas et sache que je m'en veux vraiment. Te voir ainsi sur la défensive me renvoie une image de moi que je n'aime pas mais, je veux vraiment t'aider, donc même si tu n'a pas l'air d'avoir besoin de mon aide pour ta blessure, la police sera la d'une minute à l'autre et j'ai vu dans ton regard que cet info ne t'a pas laissé indifférent. Alors pour me faire pardonner, je t'aide à sortir sans que personne ne te vois toi ou tes habits ensanglantés. Je marque une pause avant de continuer avec une voix moins assuré:
-Je ne te demande rien en retour si ce n'est de m'expliquer ce que tu es avant que je tourne maboul. Je ne te demande pas de me comprendre mais il faut que tu sache qu'en tant que scientifique, ne pas comprendre quelque chose me perturbe au plus haut point et que depuis que je t'ai vu faire tes... trucs que je ne saurais pas nommé, ma tête surchauffe et me fais prendre des décisions que je regrette aux secondes même où je les ais prises.
Alors, on s'entraide? Sache juste que quel que soit ta réponse, moi, je t'aiderais.

Durant tout un monologue j'ai parler sans aucune arrière pensé avec ce gars. Tout? Bon ok, ma dernière phrase, quoi que vrai, n'a pas été placé au hasard.
De plus il est vrai que durant toute la durée de mon élocution, malgré le fait que j'ai parlé à cœur ouvert, ma raison n'a pas cessé de jouer son rôle et j'ai observé ses moindre fait, gestes, mimique, rictus voir même battement de cils comme l'aurait fait n'importe quel scientifique. J'ai parler avec le cœur, voyons ce que m'apprendra son corps.


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 657
Wishes : 150

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Restaurant "Chez Armani"] Qui a dit que les kekkai réglaient tout ? [Terminé]   Jeu 14 Sep 2017 - 0:55

Qui a dit que les kekkai réglaient tout ?

E
n fait ce n'était pas tant la police qui m’inquiétait. Plus l'histoire des caméras donc si on ajoute les forces de l'ordre avec tout ça c'était mauvais. Ces gens tout seul sans rien ni aucune preuve… Ça devient tout de suite moins impressionnant vu qu'en théorie je peux partir n'importe quand. Mais… Vu son discours… Je ne sais pas si c'est une bonne idée de raconter tout ça. Je ne veux pas impliquer quelqu'un d'extérieur par ma faute. Si je pouvais j'aurai voulu rester ignorant alors il vaut mieux poser les bases.

- Si ça te fais peur… alors… Je te conseilles de t'arrêter-là.


Avoué-je d'un air grave en activant un kekkai. Ce n'est pas vraiment pour m’enfuir sur le coup, je me contente juste d'avancer en tenant ma blessure, qui se soigne progressivement pour me rapprocher de la porte, de sorte que je me retrouve derrière lui puis j’enlève immédiatement la barrière.

- Tu peux toujours crier sur tous les toits ce que tu as vu mais… Qui te croirait ? Personne, on penserait juste que tu délires comme tu le dis et tu te retrouverais seul.


Continué-je en appuyant un peu moins sur mon ventre qui se referme de plus en plus. Bon… Jouer les stéréotypes de manga du style darksasuke ça va cinq minutes, j'essaie juste de lui faire comprendre que c'est sérieux cette histoire. Aa… Si on m'avait dit que je devrais un jour intimider quelqu'un… Je vois déjà tous les gens que je connais rigoler. Le silence s'installe doucement d'ailleurs et je devine déjà une atmosphère pesante comme avec mon combat de tout à l'heure. Enfin… Ce serait quand même cruel de le laisser avec ce genre de scénarios donc je hausse les épaules. Je suis fatigué mais je reprend une expression plus neutre.

- Après je te remercie pour ton aide mais comme tu le vois ça sera pas nécessaire. J'aime pas non plus agir comme ça tu sais. C'est hm… Vu que tu es scientifique je suppose que la vérité est plus importante que tout le reste pour toi non ? Sauf que cette vérité là est irréversible. Une fois que tu mets les pieds dedans c'est fini tu peux plus faire marche arrière. Donc… Si tu veux oublier ça peut se faire, au moins tu deviendras pas fou et ta vie redeviendra comme avant si c'est ce que tu veux.


Expliqué-je en repensant à Luna. Après tout… Elle m’a dit qu'il y avait des Nephils qui effacent la mémoire… Après je ne connais pas tout le monde donc… Je ne sais pas comment ça va se passer. Est-ce qu'on va me punir ou un truc du genre ? Je l'ignore... Mais j'ai fait une bourde… J’en ai conscience donc je peux au moins tenter de réparer les dégâts. J'attends juste sa réponse. Même si j'avoue que tout oublier serait trop simple… Je ne sais pas comment m'y prendre. On ne m’a jamais dit ce qu'il fallait faire dans ce genre de cas donc… je fais ce que je pense juste. Je sais juste que je n'ai pas le droit de gâcher la vie de quelqu'un tout comme ce monde a gâché la mienne.






Informations rp:
 

signa:
 

Awards 2017:
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 58
Wishes : 49

avatar
Humain
MessageSujet: Re: [Restaurant "Chez Armani"] Qui a dit que les kekkai réglaient tout ? [Terminé]   Ven 15 Sep 2017 - 3:48
*Tu as peur? Mais tous le monde à peur! Seulement contrairement à l'idée reçu la peur n'est pas un frein mais le plus grand des stimulants et c'est grâce à celle ci que tu apprendras à nager*. Une parole de mon père me revenait à l'esprit, l'un des seuls avec laquelle je suis d'accord. Le temps n'est pas à la digression. Tout ce qu'il m'a raconté et tout ce que je sais ne m'explique pas comment il s'est blessé, peut être est-ce l'utilisation de ses pouvoirs qui le blesse. Je n'en sais rien, au cas où, je lui donne quand même l'information:
- Le troisième WC en partant de la droite, celui où est marqué "hors service", est en vrai une porte de secours pour le personnel.
En parlant, je me dirige vers le WC en question, toujours en réfléchissant. La seul information qu'il a laissé transparaître par ses paroles est qu'il n'est pas le seul dans son cas. En effet, si il était le seul comme lui, il ne parlerait pas de vérité irréversible. Il n'est malheureusement pas très expressifs, juste un peu poseur.
Je déclare sur un ton très neutre, voir résignée:
- Comme tu l'as dis je suis scientifique, et un scientifique finis toujours par connaitre la vérité, indépendamment de si la vérité veut être découverte ou pas. Que toi ou les autres le veuille ou pas.En revanche un scientifique encadrée est bien moins dangereux qu'un en liberté. A bon entendeur.
Les deux dernières phrases son bien plus un avertissement à moi même qu'une menace. En effet, à ce moment là j'ai peur, peur de ce que je peux devenir pour la connaissance, peur de ce que je risque de devenir pour le savoir, peur de redevenir le moi que j'étais.


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 657
Wishes : 150

avatar
N-Choisi
MessageSujet: Re: [Restaurant "Chez Armani"] Qui a dit que les kekkai réglaient tout ? [Terminé]   Ven 15 Sep 2017 - 15:27

Qui a dit que les kekkai réglaient tout ?

A
u lieu de me demander quoi que ce soit, mon interlocuteur se contente d'avancer en m’avouant un moyen de s'échapper dans cette pièce et je le regarde, un peu surpris. Ce qu'il m'explique ensuite ne répond toujours pas à mes paroles d'ailleurs mais… Je pense que je peux prendre ça pour un “Je ne veux pas oublier”. D'un côté je le comprends, enfin, je ne suis pas scientifique mais lorsqu’on veut savoir quelque chose… On est parfois capable de tout sacrifier. L'ennui c'est qu'il ne sait pas dans quoi il va s'engager.

- Je vais sûrement le regretter...


Finissé-je par soupirer à moi-même en avançant vers la direction qu'il m’a indiqué, ma blessure étant pratiquement refermée. Non en fait… Je le regrette déjà… Si j'avais plus attention ça ne serait pas arrivé. Lui aussi risque de le regretter... Mais bon. Pour l'instant il vaut mieux sortir du restaurant, la police va bientôt arriver comme il l’a dit donc je ne fais que pousser l’ouverture pour quitter le bâtiment.

- Si tu veux tout savoir...


M’arrêté-je un instant juste avant de sortir tout en réfléchissant. Dévoiler tout ça en pleine rue tranquillement, c'est loin d'être une bonne idée. Je cherche donc mentalement un lieu avant de continuer :

- Rejoins moi sur la colline du Quartier Sud après 23h.


Et je continue de m'avancer dans la rue, cachant le sang sur mes vêtements avec ma veste, si nécessaire j'activerai une barrière pour marcher mais ça devrait aller. Pourquoi la colline ? Une histoire de préférence, je connais bien cet endroit. Surtout que c'est l'un des rares coins à être calme en soirée dans ce quartier. Ce qui me fait penser que… Je ne vais pas pouvoir reprendre les réparations de cette caisse aujourd'hui. J'imagine déjà la tête du patron… Mais vu ce qui est arrivé, il y a des chances pour qu'il ne me passe pas un savon enfin j'espère...






Informations rp:
 

signa:
 

Awards 2017:
 
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 58
Wishes : 49

avatar
Humain
MessageSujet: Re: [Restaurant "Chez Armani"] Qui a dit que les kekkai réglaient tout ? [Terminé]   Ven 15 Sep 2017 - 16:40
Un rendez vous? Je savais que ma dernière phrase déclancherais sans doute une réaction mais ce n'est pas un peu trop gros? Vu ça capacité de regénération il sera sans doute en pleine forme d'ici ce soir. Ainsi, isolé et seul face à lui je risque de ne pas faire long feu face à lui si il décide que j'en sais trop. Je réfléchis pendant qu'il continue à s'avancer. L'heure du rendez vous, elle, en revanche, m'arrange il me laisse le temps de me préparer. *J'ai deux trois petite chose au labo qui pourrait me servir...Et en y repensant mon appart' contient également quelque chose d'intéressant, et moi qui pensais ne plus jamais m'en servir...*.
Il est passé devant moi depuis une bonne quinzaine de seconde, je sors et le voit au bout de la rue. J'ouvre la bouche et:
-...
Je ne sais pas quoi lui dire. De toute façon il est loin, je décide de rentrer pour assister Ariana car avec ce qu'il s'est passé j'ai tendance à l'oublier mais j'ai quand même mis son restaurant en pièce. Espérons juste que je n'en aurait pas pour trop longtemps, j'ai des choses a préparer et il me reste moins de 10 heures.


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Restaurant "Chez Armani"] Qui a dit que les kekkai réglaient tout ? [Terminé]   
 [Restaurant "Chez Armani"] Qui a dit que les kekkai réglaient tout ? [Terminé]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chez L'Épicier Palm Beach Floride
» Refa fait une autre demande de recrutement [Refusé]
» Ferran Adria ferme son restaurant El Bulli
» Soirée du Vendredi 27 aout 2010 chez Blutch
» Quelques "Case Blue" chez MMP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fate of Wishes :: Palema :: Quartier Est-