Un mystérieux petit animal croise votre route : Je souhaite que tu passes un contrat avec moi. En échange, j'exaucerais n'importe lequel de tes voeux.
 

Partagez | 
 [Fastfood] Le gaz, la poudre et l'étincelle

Messages : 1878
Wishes : 119

avatar
N-Accompli
MessageSujet: [Fastfood] Le gaz, la poudre et l'étincelle   Dim 17 Sep 2017 - 23:34
Fastfood:
 


- Hum... Elle est grosse cette ombre Luna. Tu vas faire quoi ?
- Moi ? Rien. Toi par contre, tu vas en profiter pour voir si tu peux te la faire.
- Vraiment ? seul ?
- Oui
- Merci ma fille.
- De rien mon pere.  

Il eu un instant de silence. Le temps que la masse noir nous repere. En même temps. Ca fait genre, j'chai pas, Au moins dix secondes que j'ai lancé un kekkai. Elle se dirige vers nous maintenant. Esquiver ce combat semble bien difficile. Alors en état de grace. Je penche ma tête en lorgnant sur l'enseigne reconnaissables entre toutes. Juste a coté de nous.

- J'vais en profiter pour me prendre un burger. Tu veux quelque chose ?
- Un 280 si y'a.
- D'acc.
- Luna ? Attends. Tu vas vraiment manger ? Elle nous a vu et fonce sur moi.

- Ouaip'. Tu as ta guitaxe mon vieux. Sert en. Comme a l'entrainement
- Tu veux ma mort ? Elle est vraiment grosse
- Nan, tu vas te la faire. T'es assez fort pour t'en sortir comme un grand
- Tu le penses vraiment ?
- En vrai, j'en ai absolument aucune idée. L'important c'est que tu y crois. C'est la moitié du job, nan ?
- ...
- Quoi ? T'es vexé ?
- Prends moi un coca. Une grande frite. Sauce barbeccu
- A tes ordres mon vieux

Sur ce je pousse les portes de l'enseigne. Passe derrière le comptoir avant de me saisir quelques burgers attendant d'être servis cordialement. Une frite et deux gobelet de soda s'ajjoute sur un plateau de l'enseigne. Puis je m'installe en terrasse. Commençant a siroter mon verre de fanta. Regardant le spectacle de mon vieux se battant avec sa hache.

Mon regard analyse la situation pensivement. Invoquer mon pere. Ca me fait étrange. Moi qui m'isolait de plus en plus pour ne pas avoir de proche. Voilà que s'éveille un autre don : Celui de faire apparaitre mon père. "Toujours avoir de la famille". J'crois que Bey a interprété mon vœu comme ca. En destinant des gens morts de mon entourage a revivre pour se battre. Ça se sent parce que même si mon père était plutôt non violent. ce trait a été plutôt photoshopé par AbodeBey.
Mon papa n'hésite pas tuer des ombres, et est même capable de se battre pour me protéger si je le lui demande. Sans que j'ai besoin d'expliquer. C'est comme un programme informatique qui le simule parfaitement. Mais qui habille juste une fonction assez atroce : Me faire obéir d'elle.
Apres... Ca fait du bien de parler, même à une coquille vide. Tant qu'il a le caractère de merde mon père. Il est même mieux  Puisque il n'est jamais def. Et n'a pas besoin de dope pour vivre. Et nos echanges de répliques me permette de savourer a nouveau cette nonchalance familière et teintée de sarcasme.
Je me demande, un peu curieuse. Après Pa' et Granny. Qui seront les prochains ?

Le bruit de succion m'indique que j'ai déjà finis mon soda. Je leve le nez avant de simplement adresser quelques conseils précieux au brave combattant.

- Continue comme ça Pa'.

Bon. Y'a pas a dire plus. Il prend facilement l'avantage en quelques échanges et malgré une blessure. La guitaxe achève sa courbe mortelle. L'ombre meurt. Après un instant de flottement. Il me retrouve du regard et se dirige vers moi afin de pouvoir gouter son précieux repas. Sur notre table en terrasse.

- Tu vois. T'en sort bien. J'ai galère au moins 6 mois après mon contrat avant d'en tuer une aussi belle. Et avec de belles blessures en prime. Et toi, en une grosse semaine d'entrainement. Tu peux te la coltiner sans problème.
- C'est étrange. Vu que je suis pas vraiment contractant.
- Ouais. Après, peut être que ta puissance dépends de la mienne ? J'en sais rien.
- Tu penses ?
- Ouais. T'es mon voeu. J'pense que ca me permet de te PL en puissance.
- J'ai absolument aucune idée de ce que tu as voulu dire.

C'est dit avec une honnête si dépassée. Alors j'éclate de rire. Parce que cette discutions se superpose a toutes les conversation que j'ai eu quand j'étais plus petite. Ca me fait rire parce que ca me rappelle a quel point il n'a pas changé depuis le temps. Toujours un peu paumé. Et maintenant qu'il a un pied dans notre  monde, ca ira pas en s'arrangeant.  

- Quoi ? C'est si ridicule que ca ce que je viens de dire ?
- Nan. J'viens de réaliser que tu m'as manqué mon vieux

En disant ca. J'entame mon burger avec un sourire amical


[Ombre level 10.]


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 205
Wishes : 91

avatar
S-Choisi
MessageSujet: Re: [Fastfood] Le gaz, la poudre et l'étincelle   Lun 18 Sep 2017 - 2:32
Le gaz, la poudre et l'étincelle
ft Luna Nightingale & Elizabeth Jones



Aujourd'hui ? Rien de spécial, si ce n'est qu’la rousse m’a invité au fast-food juste après un entraînement. À force de s’côtoyer, elle a finit par capter que c'était le seul truc qui pouvait m’faire rester. Enfin, elle fait encore chier la meuf, même en commençant à la connaître, on arrive pas à se r’garder sans se balancer des insultes donc… Ça reste complètement silencieux à table depuis un bon moment mais bon, elle paye donc j’fais au moins l'effort de la supporter. Pis on s'en branle. J'ai pas envie de papoter de toute façon. Quoi ? NAN J’PARLERAIS PAS DE CE FOUTU ENTRAÎNEMENT BORDEL. J’veux juste : bouffer alors je bouffe, lâchez-moi la grappe putain.
《 … 》

Eh non, j’pense à rien bande de cons, cherchez pas. J’suis juste en train d’mâcher le cheese bacon que j'ai pris tranquillement en me concentrant sur le goût point final. Seul détail pas forcément utile mais comme ce teubé de merde derrière l'écran aime les précisions, bah comme d'hab, j'ai ma capuche sur le crâne et l'autre truc compromettant est rangé là où y faut. Tout va bien donc mais… Ouais faut toujours un mais pour qu’un truc vienne m’emmerder et d’vinez quoi ? On s'est retrouvé dans un kekkai oklm. Normal. Nan mais d'où bordel de merde ?! D’jà qu’j’suis pas discret avec ces trucs sur la tête, faut en plus qu'on se fasse embarquer dans des plans foireux ?! J’soupire, ma bouffe toujours en main tout en réagissant tout comme la gonzesse j’suppose. Niveau place, on était au fond du bâtiment donc chais ap mais ya forcément un contractant dans l’coin. Instinctivement, j’me suis baissé pour me planquer deux sec même si j'ai envie d'en coller une à l’attardé qu'a activé c’truc jusqu'à ce que le… Fin… Putain de merde c'est pas un con mais une conne. Rah…! On la voit passer dans l’resto pour se servir derrière le comptoir. Reste à savoir si cette meuf est du bon côté mais j'en sais que dalle. L'intruse a surtout pas l'air de savoir qu'on est dans l’coin. Tch. Cte prise de tête.

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 332
Wishes : 142

avatar
S-Choisi
MessageSujet: Re: [Fastfood] Le gaz, la poudre et l'étincelle   Lun 18 Sep 2017 - 13:27


Le gaz, la poudre et l'étincelle

J'avais invité Tcheren à manger dans un fast food. Histoire de faire passer l'entraînement fructueux que nous venions d'avoir. Et aussi pour essayer de le connaître un peu plus. Enfin, là on se parlait pas. Mais en même temps, j'avais l'impression que si j'ouvrais la bouche il allait me faire une réflexion déplacée. Ce qui en suivrait serait une joute verbale. Je soupirais. Tcheren avait ses moments où il voulut juste être en paix. C'était l'un de ses moments, c'est comme ça. Je m'étais contenté d'une portion de frites. L'inviter à manger, ne signifiait pas que j'en avais les moyens. Je regardais au loin, les gens qui manger et discuter avec leurs amis. Ils avaient l'air de s'amuser. Pas vraiment comme ici. Puis je les ai vu disparaître. Mon sang ne fit qu'un tour, et à l'inverse de Tcheren, je me redressais d'un bond scrutant la salle du regard.

Je ne mis pas très longtemps avant de trouver une tignasse verte se baladait et se servir à l'intérieur du fast food, finissant par s'installer sur la terrasse. Je ne mis pas non plus très longtemps avant de reconnaître le visage sous cette tignasse. Poppy c'était changé en Joker. Et dans le genre folle à lié qui aime faire souffrir et trashtalk les autres, ça lui allait mieux comme surnom. Elle avait quelqu'un avec elle. Ce qui tombait bien, c'était que j'étais avec Tcheren. On était en égalité de nombre, peut-être pas de force. Mais j'avais un avantage qui me permettrait de bluffer. C'est qu'elle ne connaissait pas Tcheren. Elle ne se risquerait pas à attaquer sans être sûr d'être en avantage tactique.

- C'est pas la fille qui t'as fait la misère ?


- ferme-là, le chat.


J'avais murmuré ça presque dans ma barbe. Je vins contourner la table en faisant signe à Tcheren de me suivre. Je m'approchais doucement d'elle par derrière. Sans pour autant être menaçante, mais disons que j'avais pas non plus envie qu'elle me voit. Je sais pas d'où me venait cette confiance en moi pour m'approcher d'elle ainsi.  Je vins croiser mes bras, m'installant derrière elle.

- Salut Poppy chérie~. Ou devrais-je t'appeler "Joker" maintenant ?


Je fis ensuite le tour de sa table, m'installant tranquillement à la table, en face d'eux. Je la fixais dans les yeux, ma tête retenue par ma main gauche. Elle me tapait sur les nerfs et je mourrais d'envie de voir son visage tiré par les traits de l'énervement. Ce serait une grande satisfaction. J'attrapais une une frite du paquet avant de la manger sans sourciller. Est-ce que je rentrais trop dans la provocation ? Pas que j'en ai quelque chose à faire.

- Tu m'en voudras pas, hein ? C'est pas comme si tu les avais payé de toute manière.


Milky monta sur la table à mes côtés et fixa Luna du regard. Un feulement mauvais viens sortir d'entre ses babines, suivit d'une menace que seule moi devait réellement comprendre.

- Si tu touche à un seul cheveux de ma protégée, j'm'arrangerai pour que ta teinture passe au rouge.


Je souris à la menace de Milky. Si les autres pouvaient l'entendre, j'aurais bien aimé qu'ils l'entendent. Juste pour entendre ce que Luna aurait répondu à ça. Peut-être par une menace.

- Tu connais déjà mon châton.


Je pointais Tcheren du doigt.


- J'te présente mon ami, on va dire qu'on va appeler Ptit Chiot. Pour des raisons de sécurité que tu devrais pouvoir comprendre. Tu n'as qu'à m'appeler rouquine, ou tout autre surnoms que tu estimeras assez dégradant pour me faire sourciller. J'me contenterai de t'appeler Joker. C'est bien Joker, non ? C'est tout toi.


Je viens alors me pencher vers elle un sourire sur les lèvres.

- Ou bien, tu préférerais que je t'appelle par ton ptit nom, ma mignonne ?


J'étais pas réellement fière de connaître son nom. Je m'étais rendu compte que presque tout le monde le connaissait au QG. Cette infos ne me servait à rien. Mais je voulais vérifié qu'elle ne connaissait pas le mien. Je n'avais pas fait trop de vague, et je ne voulais pas vraiment en faire pour le moment.

♥ Kyu a volé toutes les étoiles du monde pour les mettre dans le pelage de Milkyway ♥


Je parle en bleu canard o/ (#048B9A)
Milkyway parle en Colombin o/ ( #6A455D)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1878
Wishes : 119

avatar
N-Accompli
MessageSujet: Re: [Fastfood] Le gaz, la poudre et l'étincelle   Lun 18 Sep 2017 - 17:06
Et voilà, alors que j'offre un sourire franc a mon père. Et que ce dernier rigole de la remarque. Il se redresse brutalement. Aux aguets d'une nouvelle venue. Mon coeur rate un battement, Puis en constatant que ce visage n'est pas inconnu. Je me calme assez vite. La fille semble être partie pour ne pas attaquer. Du moins pas directement. Elle est également accompagnée d'un jeune homme de son age.
Bon.. La taxe de mes frites me tire un rire. Genre... C'est comme si c'était une enfant qui se vengeait un peu à la première occasion venue. Au fond, la situation me parait un peu surréaliste pour être vrai.
Mais néanmoins, je me tais. La laissant parler, sans taire mon intérêt pour le burger qui trône entre mes mains. Manger reste un rare plaisir. Et même la présence des deux seraphs ne saurait faire ombrage a cet instant. Par contre. Mon pere semble tendu. Ça pu par tous les pores de sa peau. Je me permet de me pencher vers lui sans quitter les deux énergumènes des yeux. Histoire de chuchoter quelques mot a l'intention de mon géniteur invocable.

- Hey, reste cool Pa'. Bouffe tes frites -Elles vont r'froidir. Et économise ta mine sérieuse pour les vraies menaces.

Suite a ces mots, ils détend son poing, trempe une potatoes dans son pot de BBQ. Au détour d'un regard. Il m'accorde même un petit sourire. Un peu tendu, mais qui a au moins le mérite d'exister. Je croque une bouchée de burger supplémentaire. Quand le silence m'indique c'est a moi de parlé. Je m'accorde quelques secondes supplémentaire pour macher et avaler mon repas. Parce que je compte bien leur faire comprendre qu'ils m’indiffèrent.

- Franchement. Z'avez vraiment de la chance que je me prenne pas au sérieux.

Je pique une frite trempée d'sauce. Mate sans pudeur l'inconnu qui me fait face. Il me semble pas déclarer dans les fichiers Nephils. Et je les ais retracés sur plus de dix ans. Un nouveau, je suppose ? J'essuie mes doigts graisseux dans quelques rondins de serviettes du fast food.

- Voler mes frites, faire un monologue, parler comme un méchant des années 80. Ok, j'trouve ca fun. Mais c'quoi la démarche artistique derrière cette mise en scène ? J'comprends vaguement que je devrais me sentir menacée. Mais t'en fait trop. Et au final, c'est malaisant de t'entendre parler comme ca.

En disant ca. Je repose mon repas dans le carton prévu a cet effet. M'essuie une ultime fois la bouche avec des serviettes en papier.

- M'enfin. Si t'en as fini. J'peux continuer mon repas. Ou vous voulez vraiment qu'on se batte maintenant ?

Même si c'est imperceptible. Mes jambes sont pliées comme si mon corps entier était un ressort.Je suis bien plus prête a me battre que ne le laisse supposer mon attitude en générale. Ma mains est sous la table, parée a faire voler le meuble sur Ginny Weasleysi. fin', ca. C'est si elle fait mine de faire un geste brusque.
Etre arrogante. C'est cool. En temps normal, ça permet de se tailler une réputation assez confortable de tueuse. Et ainsi d'éviter pas mal d'éclats de sang inutilement. Tout ca, juste parce que mon nom est Luna Nightingale.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 205
Wishes : 91

avatar
S-Choisi
MessageSujet: Re: [Fastfood] Le gaz, la poudre et l'étincelle   Lun 18 Sep 2017 - 18:03
Le gaz, la poudre et l'étincelle
ft Luna Nightingale & Elizabeth Jones



Va falloir attendre que cette barrière soit retirée. Bordel, v’la que cte journée me gonfle déjà même si la rousse, loin d'être discrète murmure à son matou avant d’me faire signe pour que j’la suive.
《 Nan mais Wut ? 》

Elle s'est crue où à aller chercher les gens comme ça ? Ouais cette conne nous a enfermé et après ? PUTAIN MAIS ON S'EN BRANLE, VALAIT MIEUX L'IGNORER ! Raaa… J’soupire, ça va m’casser les couilles je le sens. Alors je me relève et avance, mon burger toujours en main avant de m'arrêter mais restant debout lorsqu’Elizabeth aborde les inconnus.
《 … 》

J’reste silencieux lorsque j'entends les chuchotements de l’autre plante verte. Perso, ça saoule de chercher la merde là, ces gens s'en foutent aussi. Cte rousse est con ou quoi ?... Mais au fil de la discussion… J’commence à capter. Sérieux, ce dialogue est merdique, ça pue le crêpage de chignon à la con. C’pas pour moi ça donc j’dis rien et ignore passablement les inconnus en croquant un bout de mon cheese. Fin, c’tait jusqu'à ce que j'entende ce surnom pourri. Ok là stop, ça commence à m’énerver.
- C'est quoi ce plan là ? J'ai pas signé pour jouer les médor donc t'arrêtes ce numéro merdique meuf.

Fis-je en attrapant l'épaule de la rouquine un instant pour attirer son attention.


J'ai accepté de rester passif dans cte scène à la con mais là non. Stop. Ça fait pitié et surtout c'est trop prise de tête. Les règlements de comptes entre lycéennes stupides très peu pour moi.

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 332
Wishes : 142

avatar
S-Choisi
MessageSujet: Re: [Fastfood] Le gaz, la poudre et l'étincelle   Jeu 19 Oct 2017 - 1:08


Le gaz, la poudre et l'étincelle

J'avoue en avoir trop fait, j'en étais consciente. J'étais pas vraiment là pour me battre. J'étais pas du tout là pour me battre. Je savais que je n'étais pas de poids contre elle. Je ne la portais pas dans mon coeur, et même si je rêvais de pouvoir lui faire mordre la poussière, il était hors de question que j'embarque Tcheren dans tout ce bordel.

- Je suis pas là pour me battre.


Puis je lance un regard à Tcheren, un demi sourire aux lèvres.

- Râle pas pour ça, on connaît tous les deux ton côté bestial.


Je n'étais d'aucune gêne et Luna pouvait penser ce qu'elle voulait. Je m'en fichais bien. La seule chose qui m'intéressais après cette phrase était la réaction de Tcheren. Une fois cet intérêt assouvis, je plantais mon regard froid dans celui de l'arrogante aux cheveux verts.

- C'est pas pour le plaisir de déranger, mais comme tu peux le constater on s'est quelques peu retrouvés bloqués à l'intérieur de ton Kekkaï. Et c'est pas que ta compagnie me déplaît, mais j'voudrais pas passer ma vie ici. Et entre toi et moi, je te trouvais plus mignonne avec les cheveux rose.


Pour le coup j'étais sincère. Après, c'est peut-être parce que je ne suis pas spécialement fan du vert. Je trouve que ça lui donne réellement un air de Joker, la méchante folle de la ville. Et sur le coup je me demande si c'est fait exprès pour donner cette impression ou si c'est réalisé inconsciemment.

♥️ Kyu a volé toutes les étoiles du monde pour les mettre dans le pelage de Milkyway ♥️


Je parle en bleu canard o/ (#048B9A)
Milkyway parle en Colombin o/ ( #6A455D)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1878
Wishes : 119

avatar
N-Accompli
MessageSujet: Re: [Fastfood] Le gaz, la poudre et l'étincelle   Jeu 19 Oct 2017 - 1:59
Je sais pas. Mais ça ne me plait pas. Cette manière de parler. Comme si ce n'était pas grave. Comme si elle n'avait rien a craindre de moi. Que j'allais la laisser partir de ce kekkai sans séquelle.

- Le concept d'un meurtre. C'est qu'il n'y a pas besoin de ton consentement écrit et éclairé pour te tuer. C'est plus simple pour la paperasse askip'.
Mais j'avoue qu'au vue de ton attitude. J'me demande pas purement si t'es pas juste inconsciemment suicidaire. Tu devrais faire une thérapie. Fin' j'te l'dis en toute bienveillance


Ma main matérialise mon arme sur la table. Juste un rappel a l'ordre qui fait briller un peu plus ma marque contractante sur mon menton. Deux branches esquissent le prolongement de mon sourire comme un Joker un peu surnaturel. Puis je me prends une nouvelle bouchée supplémentaire de burger. Histoire de continuer mon désintérêt un peu

- Tu connais mon nom et que tu sais qu'il a une belle réputation meurtrière qui cheville chacun de mes pas. Mais tu viens me faire chier pour une affaire de kekkai qui pourrait se résoudre pacifiquement si t'avais trois influx nerveux dispo et un peu de patience devant toi.
Si t'es sincere quand tu dis ne pas vouloir te battre. Alors t'es vraiment une belle anomalie dans le Darwinisme, ma belle.


Mon regard se perd sur l'autre type.Analyse méthodiquement ses traits pour les juxtaposer a la bibliotheque mentale de portait qui trône dans mon crane. Je pourrais penser qu'il est puissant. Sauf que je ne le connais pas. Qu'il ne ressemble a personne de compilé dans les dossiers Nephil que j'ai réorganisé recensement. Et j'ai compilé suffisamment de dossier, sur plusieurs dizaines d'années. Assez de temps pour être connue. Personne dans cette guerre n'échappe aux fuites, a l'anonymat. Ne serait ce que parce ce genre de conversation à lieu.
Le fait même qu'il se laisse embarqué dans ces galère tend a me faire penser qu'il est relativement nouveau.

- Luna. Jm'en charge ?

Je fronce les sourcils légèrement en entendant mon "pere". Même si je me surprends parfois a me laisser oublier l'illusion. La réalité me ramène rapidement a destination par ce genre de détail. Ce n'est pas lui. Ca ne le sera jamais. Qu'importe le réalisme des répliques que j'échange avec lui. Typiquement, il ne dirait jamais ce genre d'horreur s'il était encore en vie. J'aime vraiment pas les modification que s'est permis Bey sur le caractère de mon paternel. Encore heureux qu'il m'obéisse au doigts et a l'oeil. Je peux lui ordonner des trucs simples sur l'instant.

- Du burger ? Nan merci. J'le fini seul p'pa. Toi aussi tu devrais l'faire avant qu'il soit froid comme les frites.

"Et te la boucler" complete mentalement ma pensée. Il s'execute et je me tourne vers les deux autres. L'air de réfléchir un peu.

- Y'a longtemps. J'ai sauvé une femme nommée Lenna Hallo. Je l'ai pas mal regretté.
Qu'est ce qui me fait croire que demain vous ne serez pas une terrible menace pour ma famille ? C'est dans mon intérêt et dans la logique de protéger ceux que j'aime en me débarrassant des potentielles menaces avant qu'elles soient incontrôlable. Nan ?


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 205
Wishes : 91

avatar
S-Choisi
MessageSujet: Re: [Fastfood] Le gaz, la poudre et l'étincelle   Jeu 19 Oct 2017 - 10:02
Le gaz, la poudre et l'étincelle
ft Luna Nightingale & Elizabeth Jones



La gonzesse enchaîne en disant qu'elle n'est pas là pour se battre… Ouais ouais, à d'autres, comme si le ton qu'elles ont employé pour se lancer des piques de merde étaient pas assez translucide t'sais. On pourrait presque voir les étincelles si on était dans un putain de dessin animé cliché. Bref, là ya intérêt à c’qu’elle se calme, j’vais pas supporter ce petit numéro pitoyable plus longtemps, surtout si j'en fais partie. Juste nan, rien à foutre qu'elle soit une Nephil ou que sais-je. Fin, c’tait jusqu'à ce qu'elle me r’garde en souriant.
《 ... 》

J’m’attendais à pleins de réponses, même celles qui envisageaient du maravage mais… PUTAIN BORDEL DE ***** (censure obligatoire). D'OÙ ?! NON MAIS D'OÙ ELLE RAMÈNE CE SUJET ICI ET MAINTENANT DEVANT CES ATTARDÉS ?! MAIS MERDE QUOI !.... La seule chose que j'arrive exprimer c'est d’la honte avant de détourner la tête de l'aut’côté, rabattant inconsciemment ma capuche : mais bordel la honte ! C'tait quoi cette réplique ?! J'arrive même pas à en placer une, Tch, Celle-là…..! J'ai tellement du mal à me remettre que j'écoute pas trop un morceau d’la conversation en fait… Bon, respires, faut qu’je pense à un autre truc… Mais j’fini par me rabattre sur la bouffe tandis que j’me r’tourne enfin pour apercevoir la touffe d'herbe qui nous sort une sorte d’hache à cordes. Déjà wut pour ct’arme mais j'en fais pas grand-cas, j’vois qu’la rouquine est pas la seule abrutie de l'histoire vu son sourire con. Sérieux ? Et c'est Elizabeth qui fait pitié ? J’vois pas ce qu'il y a de drôle dans cte situation merdique. Surtout qu’étrangement, certains d’ses propos me font tiquer, pas l’fait qu'elle nous prenne de haut, ça, j'en ai rien à foutre même si c'est principalement cette joute inutile qui m’fait hausser un sourcil. J’me contente juste d’m’enfiler l'reste du burger que j'avais avant de l'ouvrir.
- Wut ? Nan mais cte blague, pour quelqu'un qui s’prend pas au sérieux tu t’la joues un peu trop.

Répondé-je en passant mon pouce près d’ma bouche au cas où j’men serais foutu autour puis j’croise juste les bras en soupirant, lassé et agacé en même temps.
- Rah… Super, des glandus dans les deux camps... J'espérais franchement qu’les Nephils étaient moins con, la preuve que non.
Bon, c'est pas bientôt fini bordel ? Pas qu’ça me saoule mais.. Si en fait. La rousse provoque juste pour faire chier, mais toi, t'as grave envie d’te battre donc au lieu de perdre ton temps à tourner autour du pot en sortant des excuses minables pour te justifier, t’ferais mieux de dire : je veux juste vous défoncer. C'est vite lassant ces putains d’commentaires acerbes.

C’qu’il se passe actuellement m’emmerde et ça continue de m'énerver mais je fais gaffe à ses gestes. Celle-là nous laissera pas partir, elle est prête à bastonner n'importe quand mais qu'elle le fasse tiens, j'attends.

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 332
Wishes : 142

avatar
S-Choisi
MessageSujet: Re: [Fastfood] Le gaz, la poudre et l'étincelle   Dim 22 Oct 2017 - 1:57


Le gaz, la poudre et l'étincelle

Un fin sourire, pas vraiment joyeux, vint éclairer mon visage tandis que j'écoutais Luna faire son discours. Sans intervention première de ma part. Suicidaire ? Je m'étais rendus à l'évidence que je l'étais. Soit ça. Soit je me considérais déjà comme morte. Un simple corps sans réel âme. Pas que j'ai vécu des horreurs dans ma vie, mais j'ai jamais été du genre très farouche. J'ai tendance à m'envoler dès la première bourrasque. Lorsque Tcheren vint ramener ses commentaires à l'apparition de l'arme de Luna, qui ne me fit pas réellement sourciller, je vins soupirer. J'étais déjà lassé de ce petit jeu.

- Tu peux pas comprendre Tcheren. Les filles "normales" n'utilises pas les poings comme les mecs pour faire mal. On préfère se cracher des mots acerbes. Non ?


Je vins hausser un sourcil en direction de Luna, tandis que je m'appuyais un peu plus sur la table. Me penchant par la même occasion vers celle qui pouvait me décapiter d'un moment à l'autre.

- Je te l'ai dit, non ? Je suis fatiguée de me battre.


Mon regard était planté dans celui du Joker.

- T'as raison, je dois être suicidaire pour rester plantée ainsi devant toi. Alors que tu pourrais clairement me décapiter d'un seul coup.


J'haussais les épaules avant de continuer.

- Ou alors, je m'en fous simplement de vivre ou de mourir. 


Mes yeux s'étaient baissé vers la table pour jouer avec un bout de papier que j'avais enroulé un peu plus tôt. Mon visage n'exprimait plus d'émotion.

- Tu veux la vérité ? Je me fiche pas mal de ton nom et des traces qu'il a laissé derrière. Tout ce que je sais de toi, et ce sur quoi je te juges, c'est ce que j'ai vu moi-même. On a aucune raison de se faire confiance. Et on en aura jamais. Juste parce qu'on a pas choisis les mêmes chats ? Dans un sens je trouve ça idiot. Mais comme on dit : c'est la vie. 


Je plongeai mon regard dans celui de Luna. Je n'avais plus vraiment envie de la clasher ou quoi que ce soit.

- Je ne vais pas nier qu'il y a des ordures dans les deux clans. Des tueurs, des violeurs. Mais tout le monde n'est pas comme ça.  


Cette histoire me faisait penser à ce que je ressentais en ce moment pour Adrian, pour les nephils. Un sentiment qui devait s'apparenter à celui que Luna avait ressenti pour ses violeurs. Même si les conditions étaient probablement différentes. Je ne souhaiter pas réellement qu'elle comprenne ce que je voulais sous-entendre, je l'avais plutôt lâché pour moi. J'haussais les épaules avant de continuer.

- Et je penses être la moins dangereuse parmi les Seraphs. Le type derrière est plus susceptible de te sauter dessus et de t'attaquer si tu le froisses.  


J'eus un léger sourire amusé.

- J'ai déjà croisé des enfants que je soupçonne d'être des contractant Nephil. Je ne les aies pas attaqué, et ne compte pas le faire. Il y avait ce petit garçon qui pouvait voir Milkyway et qui disait être un Power Ranger. Je l'ai juste accompagné jusqu'à East Park, être sûr qu'il ne lui arrive rien de fâcheux en chemin.


J'haussais les épaules, sans arrière pensée quant à ma dernière réplique.

♥️ Kyu a volé toutes les étoiles du monde pour les mettre dans le pelage de Milkyway ♥️


Je parle en bleu canard o/ (#048B9A)
Milkyway parle en Colombin o/ ( #6A455D)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1878
Wishes : 119

avatar
N-Accompli
MessageSujet: Re: [Fastfood] Le gaz, la poudre et l'étincelle   Dim 22 Oct 2017 - 22:12
J'aimerai pouvoir dire que je laisse un silence qui ne trahis rien. Mais une bombe vient d'exploser dans mon crane. Tommy. Tommy. Elle a vu tommy. Elle est même en capacité de dire que c'est un contractant. Quel est son pouvoir. Elle aurait pu l'attaqué. Il n'aurait rien compris. Lui qui est si ignorant, si gentil, incapable de se figurer qu'on lui veuille du mal.
Cette révélation. C'est comme une décharge d'énergie invisible qui vient vriller mes muscles. Alarmer brusquement mon cerveau. Un afflux d'adrénaline qui déboule de nulle part rien qu'à l'idée que tommy soit en danger.
Et ce genre de chose. Je n'arrive pas a le jugulé. Cette expression inquiète et maternelle qui transpire l'angoisse.

- Je sais que t'as envie de la croire Luna. Mais y'a d'forte chance que ce soit du pipeau.

C'est la voix de mon pere qui reprend le fil de la conversation a ma place. Toujours son hamburger en main. Merde. Il peut bouffer et parler ? Fait chier, j'avais pas prévu une strategie aussi avancée.

- Son exemple n'est pas une coïncidence. Howard a probablement parlé de lui à sa faction. Elle est bien informée et essaie de t'apitoyer pour gagner ta sympathie. Probablement qu'elle tente de te manipuler.

Ma langue claque. Je suis vexée que la conversation ait été coupée par un élément perturbateur si agaçant. Comme un moustique particulièrement coriace. Ma voix coupe froidement son raisonnement

- Admettons. Je vois pas quel objectif logique elle pourrait servir actuellement.
- Quand bien même ce serait vrai c'mensonge. Tu devrais la tuer. Parce qu'elle connait son visage et sa nature, son pouvoir. Perso, je le ferais pour protéger Tommy.  Fin' sauf si ca t'éclate l'idée que  ton p'tit frere crève par ta faute .

Je me tais. Parce que peu à peu. Il reprend ce ton paternaliste. Comme si tout ce qu'il disait coulait d'une évidence profonde. Et ca m'énerve. Au plus haut point.

- T'sais que si tu lui avais parlé vraiment d'notre monde et de la guerre. tu aurais pu éviter ca ?
- On a déjà eu cette discutions. C'pas l'moment d'nous afficher.
- Tu risques sa vie.
- Je le préserve.
- De mon point de vue. T'es juste irresponsable.

Aux mots de mon pere. L’impulsion nerveuse est plus rapide que le flot de ma pensée. Le poing part dans sa figure, son corps se renverse de la chaise. Avant même que le meuble ne gise sur le bitume. Que son corps s'étale par terre. La silhouette de mon invoque disparait. S'évapore brutalement dans l'air sans aucune trace de lui. Mon cerveau lui a tout simplement raccroché au nez sans autre forme de procès.
Suite a ce moment, je murmure pour moi même une dernière politesse a mon interlocuteur disparut.

- Ferme la.

Mon regard se tourne par hasard sur le coté et rencontre mes deux seraphs. J'esquisse un hochement de tête d'excuse avant de simplement reprendre la conversation comme si de rien n'était

- T'sais okami. J'essaie de ne pas me prendre trop au sérieux. Mais ca veut pas dire que je n'ai rien a perdre. T'apprendras que dans notre monde, mon comportement, ça s’assimile a la plus rudimentaire des prudences.

Je délaisse la guitaxe pour le soda.

- Fin' sauf si vous oubliez deux minutes mon comportement 'vec mon con de père. Voyez plutôt ca comme un sain excès de mauvaise humeur. M'okay ?


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 205
Wishes : 91

avatar
S-Choisi
MessageSujet: Re: [Fastfood] Le gaz, la poudre et l'étincelle   Mer 25 Oct 2017 - 20:10
Le gaz, la poudre et l'étincelle
ft Luna Nightingale & Elizabeth Jones



J'attends une attaque à n'importe quel moment mais la rousse fini par me dire que je peux pas comprendre. Tu m'étonnes que je capte pas, elles veulent se démonter mais n'en font rien et continuent de papoter tranquillement.
Pfeuh, ya qu’les meufs pour se prendre la tête comme ça. À quoi ça sert sérieux ? À rien, juste à rien mais ça me gave sévère cte situation alors je soupire en gardant les bras croisés tout en écoutant la suite. À chaques fois, j'ai l'impression de me prendre une claque quand Elizabeth parle d'elle. C'est… Tain, comment peux-t-on avoir autant de similitudes ? Ça m'irrite passablement, surtout qu’agir de manière suicidaire servirait à que dalle là maintenant. Sur le coup, j’crois que j'ai envie de lui en foutre une à la gonzesse pour qu'elle se réveille. Nan mais on est où là ?! Genre on est allé dans un fast-food avec l’option funérailles ?! J'ai pas signé pour ça bordel. En plus vlà qu'elle cause sur moi comme si j'étais un sauvage. C'est plutôt elle qui capte rien ouais.
- Juste lol, genre t'as cru que j'avais qu’ça à foutre ? J’te signale que j’m’en torche le cul de votre guerre à la con. Bref, ça fait chier, réglez vos trucs tout seul.

Sorté-je devant la rouquine en m’éloignant un peu puisque cette discussion me gave.


J’ai juste le temps de m’accoler à une paroi extérieure du bâtiment pas très loin de cte table même si j’suis bien obligé d'entendre vu la portée de mon ouïe. Un gamin Nephil, bla bla bla, ça piaille osef jusqu'à ce que la meuf verte frappe son pote qui… disparaît… d'accord… c’tait chelou mais j'ignore cte bordel quand elle répond à mon commentaire précédent en me surnommant le loup… wut ? Elle est pas censée savoir pou- ‘Tendez… Ah bah oui cette conne m’a encore appelé l’chiot. MAIS BORDEL ELLE M’EMMERDE AVEC CE SURNOM DE- ***** (ceci est un message automatique de censure)...
Fin bon, elle dit que c’tait que de la prudence. Mon cul oui. Ça l'amuse c'est tout. Surtout que c'est son paternel qu'elle a défoncé mais j'avoue que ce point me fait hausser les épaules. Le mien est pas mieux et mérite une mandale aussi donc j’peux qu’approuver. Ouais, j’suis d'accord avec quelqu'un pour une fois et après ?! Rien à battre. Là c'est bien parti pour durer une plombe donc je sens que je vais bientôt plus écouter leurs conneries.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Fastfood] Le gaz, la poudre et l'étincelle   
 [Fastfood] Le gaz, la poudre et l'étincelle
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Scénario] Le complot de la poudre à canon
» poudre dragonfeu et rubis lao-chan
» poudre dragonfeu
» Cherche Poudre
» Ma couture Poudre de Fée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fate of Wishes :: Palema :: Quartier Est-