Un mystérieux petit animal croise votre route : Je souhaite que tu passes un contrat avec moi. En échange, j'exaucerais n'importe lequel de tes voeux.
 

Partagez | 
 Russel Blake[Terminé]

Messages : 2399
Wishes : 260

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Russel Blake[Terminé]   Mar 12 Mai 2015 - 23:02
Informations générales

¤ Nom : Blake
¤ Prénom : Russel
¤ Âge : 29 ans
¤ Nature : humain
¤ Activité : Ancien inspecteur de police, suite à un incident, il ouvre sa propre agence de détective. En somme détective.
¤ Provenance de l'avatar : 時坂れいじ(Tokisaka Reiji) Personnage venant d'un visual novel du nom de 殻の少女(kara no shoujo) et de sa suite 虚ノ少女 (kara no shoujo second episode) c'est un jeu d'aventure et enquête +18

¤ Arme : Revolver déchargé (quelle arme !)

¤ Objet(s) particulier(s) :Montre en argent
¤ Description physique :
Russel est doté d'un physique svelte, d'une taille d'1m81. Ses cheveux sont châtains et ses yeux sont marrons foncés, tiré vers le noir. Il prend soin de son image à un certain degré. Sa tenue est propre, son rasage aussi, néanmoins il se laisse aller avec sa coupe de cheveux. Son visage donne une certaine maturité malgré son jeune âge. Il n'a pas de cicatrice particulière ou de trait autre qui pourrait le décrire. En somme on peut dire qu'il s'agit d'un personnage dont le physique est dans la moyenne.

¤ Description mentale :
D'une nature rationnelle, Russel aime quand tout s'emboîte correctement. Ainsi, il aime trouver la raison dans chaque cause. Ce qu'il déteste le plus c'est l'argument "Probatio Diabolica" en français la preuve du diable. Cela consiste à prouver qu'une chose est inexistante.
Par exemple, imaginons un meurtre, la personne morte a été tué mais on a jamais trouvé le coupable. Une petite fille va dire qu'il s'agissait d'un vampire. Et même si on pense fortement que ce n'est pas un vampire, on ne peut pas prouver que cette petite fille ment tant qu'on a pas trouvé le vrai coupable. Voilà en quoi consiste Probatio Diabolica.
Russel en fut victime au cour de ses enquêtes et il déteste lorsqu'il se retrouve confronté à cet argument.

En temps normal, il essaie toujours de garder son sang froid car son calme et son raisonnement sont son outil de travail. Mais c'est un être humain comme tout autre et il peut sentir le sang monter à sa tête quand quelque chose le touche tout particulièrement. Il a une dépendance à la nicotine et elle ressort encore plus lorsqu'il réfléchit ou se détend. Lorsqu'il accomplit quelque chose, par exemple une enquète, il aime prendre un verre pour fêter sa résolution. Habitude qu'il a eut dés qu'il a commencé à boire vers 16 ans.



Histoire
Les parents de Russel Blake étaient tout deux des inspecteurs de police. Étant collègue, ils nouèrent des liens au fil des enquêtes résolues ensemble et eurent deux enfants, Russel Blake l’aîné et Maria Blake la cadette. Cinq années séparaient ces deux jeunes frère et sœur.

Leur enfance furent plus où moins normal avec des hauts et des bas. Ils n'étaient pas particulièrement proche mais n'était pas non plus en froid. Très vite Russel développa une certaine affinité avec les matières dont le raisonnement logique était primordial. Son père également lui racontait certaines enquêtes sans jamais vraiment rentrer dans le détail mais le mystère les entourant attisa la curiosité du jeune garçon. Il développa ainsi très vite une passion pour le mystère et sa résolution fut son but premier. Il aimait ce sentiment d'accomplissement lorsque la vérité était dévoilée autant que la frustration de ne pas y arriver. Sa jeune sœur fut très vite prit également avec la même passion. De plus, elle avait un incroyable talent pour résoudre n'importe quelle énigme. Une sorte de compétition amicale s'installa entre eux.

Russel poursuivit des études pour embrasser le même métier que ses parents. Il n'était pas le plus performant mais loin d'être le plus mauvais. Le jour de son examen final, il tenta de contacter ses parents. Il n'eut aucune réponse de leur part mais avec la tête remplit de ses notes, il ne s'attarda pas longtemps sur la question et prit son examen. A la fin de celui-ci un sentiment d'accomplissement l'avait saisi. Comme tout bon jeune homme de cet âge il s'en alla fêter ça avec ses camarades de classe. La nuit, en rentrant chez lui, il constata que seul sa sœur l'attendait. Pour ses parents faire des heures supplémentaires n'était pas tellement surprenant. En revanche, cela le devenait s'il n'y avait aucune tentative de contact. Généralement, il laissait un message sur le répondeur. Maria était occupé avec un casse-tête et ne semblait pas tellement préoccupé de l'absence de leurs parents. Néanmoins Russel se souvint de l'appel qu'il avait effectué auprès de ses parents sans réponse de leur part, cela l’inquiéta légèrement. Vu l'heure tardive, il préféra ne pas déranger leur lieu de travail. Il s'en alla donc se coucher, intimant sa sœur d'en faire de même.

Le lendemain, ses parents n'étaient toujours pas rentré, il se résolut à appeler leur lieu de travail.


"-Bonjour, c'est Russel à l'appareil, mes parents ne sont toujours pas rentrés, sont-ils en mission ?"  
Il connaissait bien les collègues de boulot de ses parents. Souvent lorsqu'une enquête s'annonçait plus longue et complexe que d'autre, il venait en discuter autour d'un verre dans leur maison. Russel avait même participé à certaines d'entre elles. De ce fait juste en donnant son nom, on savait qui il était dans le commissariat.

"-Hein ? Ils sont pas rentrés hier tôt ? J'ai entendu dire qu'ils avaient quelque chose à fêter. D'ailleurs aujourd'hui, ils sont en retard."

Cette réponse le laissa perplexe, il s'était levé tôt ce matin et avait attendu trente minutes après l'ouverture du commissariat pour appeler. Si ses parents n'étaient pas là, alors où étaient-ils ? La chose à fêter était sans doute sa fin des examens et donc le concernait. Mais dans tel cas ils auraient dû être à la maison lorsqu'il est rentré la veille... Une autre fête ? La possibilité ne peut pas être écarté mais cela reste peu probable. Du moins, ils auraient laissé un message. En conséquence seul un imprévu aurait pu créer cette situation. Pour l'instant l'état des choses étaient que ses deux parents étaient disparus. Il expliqua les circonstances à son interlocuteur au téléphone.

"- Mes parents n'ont pas donné de contact depuis qu'ils ont quitté le commissariat tôt hier. Ils ne sont pas rentrés depuis et ils ne répondent pas à leurs téléphones. Est-ce que mes parents étaient sur une enquête qui pourrait expliquer leur disparition subite ?"

"- Pas que je sache non...Après j'ai pas tout les détails sur quoi ils travaillent exactement. Mais deux personnes qui disparaissent en même temps, c'est étrange en effet... On va faire notre possible de notre côté. Fin ne t'inquiètes pas trop. Ils ont peut-être eut un imprévu et leurs téléphones étaient à court de batterie."

C'était effectivement l'une des possibilités qu'on pouvait envisager. Mais deux téléphones qui tombent à court de batterie au même moment... Ce n'est pas totalement impossible, mais peu probable. De plus, ils auraient cherché un moyen de contacter leurs enfants. Après de bref formalité, Russel raccrocha et se pencha sur la question sans vraiment trouver de réponse.

Un mois plus tard, toujours aucune nouvelle des parents de Russel et de Maria. Ils avaient donc un statut de disparus et leurs photos fut dévoilé dans tout le pays. Néanmoins, aucune trace d'eux. Ils s'étaient comme volatilisés.

Bien entendu, Russel avait prit ses dispositions et entamé une enquête de son côté. Tout d'abord il lui fallait certifier le moment de leurs disparitions. Selon le témoignage du commissariat, ses parents avaient bien quitté leur lieu de travail un peu plus tôt. C'est à dire 17h. Ils leur fallait trente minutes pour rentrer. Selon Maria qui rentre après ses cours à 17h15, elle n'a jamais vu leurs parents rentrés. Russel quant à lui les avait appelé à 17h45 après son examen sans réponse de leur part.
De plus ce jour-là, ses parents n'avaient pas utilisé leur voiture et avait préféré utiliser les transports communs pour se rendre à leur travail. La raison était simple, il n'était pas censé se rendre autre part qu'au commissariat ou à un endroit où le bus dessert. En supposant qu'il voulait acheter un gâteau ou autre chose pour fêter sa fin des examens, on peut ajouter grosso-modo 1h de plus avant qu'ils n'arrivent chez eux. A ceci ils auraient dû arriver au plus tard à 18h30. En sachant que Russel les a appelé à 17h45 sans réponse de leur part. Le plus logique serait d'assumer qu'entre 17h00 et 17h45, quelque chose s'est passé. Pour couronner le tout, la police a tenté deux jours après l'incident de tracer leur position via leur téléphone portable. Mais ce fut un échec.

En Résumé:
-Les parents ont quitté leur travail a 17h00.
-Il y a 30 minutes de trajet entre leur lieu de travail et la maison.
-Maria qui était à la maison a 17h15 ne les a pas vu rentrer.
-Tentative de contact avec leur parent a 17h45 sans réponse.
-Possibilité d'un détour qui aurait put prendre une heure de plus quant à leur arrivé chez eux.
-Ils ont utilisé des transports publics pour leur déplacement.
-Impossible de tracer leur position


"-fuu."

Russel relâcha sa fumée de cigarette, provenant d'un paquet que son père avait laissé à la maison. Il remplissait les documents qui lui permettraient d'être le tuteur de Maria. Elle était encore trop jeune pour se subvenir par elle-même. Les résultats d'examens de Russel étaient bons et il avait commencé sa recherche d'emploi. Il n'eut pas de mal à se faire embaucher là où travaillaient ses parents. Peut-être qu'un indice se dévoilerait dans leur lieu de travail. Il voulait avoir accès aux dernières enquêtes sur lesquelles ses parents investiguaient. Mais en tant que jeune recrue, il était très limité quant aux informations qu'il pouvait obtenir. La plupart des enquêtes étaient classées confidentielles. De plus, du fait de sa parenté, la hiérarchie était réticente à l'idée de lui fournir des détails.
La seule personne à qui il pouvait en parler était sa jeune sœur. Selon elle, la probabilité d'un enlèvement était à proscrire complètement. Sur ce point Russel partageait son point de vue, on ne pouvait pas enlever deux adultes, qui plus est armés sans qu'il n'y ait de témoin. De plus, le périmètre de recherche était autour de là où desservait le bus. C'était plus ou moins des zones de commerce avec beaucoup de passants.


"- Ce qui veut dire, qu'ils ont disparu de leur propre volonté..."

Russel prononça cette phrase presque déçu de cette conclusion. C'était trop facile, et le motif de ses parents restait inconnu. Maria émit alors une hypothèse.

"-Ou alors, ils se sont dirigés vers un endroit peu fréquenté pour rencontrer quelqu'un. C'est tout à fait possible en 3/4 d'heures."

Ce que disait Maria n'était pas impossible. Néanmoins cela posait deux questions. Qui et pourquoi ? Un rapport avec leur enquête ? Si c'était le cas, la police devrait avoir des indices à ce sujet...

Alors que les deux jeunes frère et sœur discutaient sur le mystère concernant leur parent, l'aîné jeta un œil à la pendule avant de dire à sa sœur de monter se coucher. Sa sœur en montant l'encouragea.


"-Si c'est toi Russel, je suis sûr que tu résoudras cet énigme."

En réponse, il sourit à sa sœur qui poursuivit sa montée. Russel passa le reste de la soirée à réfléchir, il fit très vite le tour de la question et en conclut qu'il n'avait pas assez d'indice. Tout d'abord, il avait besoin de savoir sur quelle enquête son père et sa mère travaillait. Sans ça, il n'était pas envisageable de savoir ce qui s'est passé.

Un an après Russel gagna finalement accès au dossier concernant la disparition de ses parents. Même si on lui avait répété que ça n'allait pas l'aider et que la conclusion la plus probable était une fugue de leur part. Des fois ça arrive tu sais, un jour, un couple en a marre de leur routine habituelle et font une escapade, lui disait chaque fois son chef de section. Pour Russel, ce n'était pas une conclusion envisageable. Néanmoins si le dossier n'offrait vraiment aucun indice supplémentaire, alors il ne lui resterait plus qu'à abandonner. Il consulta le dossier, à l'intérieur, il y avait un historique de leurs enquêtes. La plupart concernait des suicides mystérieux. Il les passa un à un, convaincu que cela n'avait pas de rapport avec la disparition de ses parents. Aucune enquête ne semblait réellement dangereuse. Le reste du dossier avait des informations qu'il connaissait déjà. Il ferma le dossier, laissa un soupir échapper ses lèvres, puis avec sa canine se mordilla la lèvre inférieure. Un sentiment de frustration intense l'envahit.
Ce fut la dernière fois qu'il tenta de rechercher ses parents. Abandonner une enquête quant tout les indices avait été recherché scrupuleusement était chose courante. Si aucun autre indice ne se présentait, il ne restait plus qu'à mettre le dossier en attente. Là, il s'agissait d'une affaire personnelle, la police avait déjà abandonné depuis longtemps. Il ne pouvait pas laisser ses sentiments personnels influer sur son travail plus longtemps. Son collègue de travail, Mickaël l'avait encouragé dans sa démarche, c'était d'ailleurs grâce à lui qu'il avait gagné accès au dossier, mais il devait se résoudre à renoncer à retrouver ses parents.

Quatre ans passèrent, Maria qui avait finit ses examens de lettre allait à son tour rentrer dans la vie active. Elle comptait partir dés demain. Russel avait insisté pour que ce soit lui qui parte mais sa sœur lui avait répondu que son lieu de travail était loin de cette maison. Maria était très autonome, elle avait trouvé son propre appartement et s'était même occupée de préparer son déménagement. Russel n'avait rien à faire pour aider sa sœur.
La veille de son départ alors qu'elle montait les escaliers vers sa chambre, elle demanda à son frère.


"- As-tu résolu l'énigme qui entoure la disparition de nos parents ?"

A ceci Russel rétorqua, une bière dans une main et une cigarette dans l'autre.

"- Tss, si c'était le cas, tu serais la première au courante."
Elle s'arrêta net.
"- As-tu abandonné ?"

Cette discussion n'était pas survenue depuis bien longtemps maintenant. Cette question le frustrait, il avait abandonné, c'était le cas. Dans tout les cas, il tenta de donner une réponse satisfaisante à sa sœur.

"- Ce n'est pas que j'ai abandonné, mais le manque d'indice concernant leur disparition ne me permet pas de résoudre l'affaire. Tant qu'il n'y a pas d'autres pistes, les retrouver est impossible."

Elle tourna son regard vers Russel puis l'interrogea.

"-Vraiment ? Est-ce vraiment un manque d'indice ? Russel tu es trop sentimental et tu ne penses pas à toutes les possibilités. C'est tout."

D'un air déçu, elle reprit sa montée, partant se coucher. Russel pensa intimement.

*Qui est sentimental ? Tu demandes l'impossible et tu dis des choses illogiques parce que nos parents ont disparu. Désolé, mais ton frère n'est pas un héro !*

Il manqua de lancer sa bière à la main, il se retint au dernier moment. C'était vraiment une conversation désagréable à avoir la veille de son départ. L'alcool lui était monté à la tête l'espace d'un instant, il décida d'aller se coucher à son tour.

Sa sœur s'en alla sans incident le lendemain, ils se dirent au revoir et s'embrassèrent. Russel remarqua alors.

"- Je viens de me rendre compte mais je ne sais même pas où tu vas habiter."

Maria poussa un petit rire et répondit.

"-C'est parce que ta tête n'est remplit de rien d'autre que ton travail. Je t'enverrai un message plus tard avec mon adresse. Sur ce j'y vais, prend soin de toi."
"-Toi aussi."


Elle prit le taxi et s'en alla au loin. Il lui dit au revoir paisiblement avec un léger sourire sans savoir que ce serait la dernière fois qu'il la verrait.

[Alors avant que vous lisiez la suite, je voudrais informer le lecteur. Sachez que si vous allez lu jusqu'ici et bien vous pouvez savoir le mystère qui entoure la disparition des parents de Russel et de Maria. Faut juste réfléchir un peu et prendre en compte l'univers de Fate of wishes. Bien entendu si vous avez la flemme, vous pouvez continuer à lire la suite la réponse sera donnée. Merci d'avoir lu. ]

Après le départ de sa sœur, Russel se prépara pour partir à son travail. Embrochant son sac qui était resté à l'entrée, il prit ses clefs de voiture. Il prit sa veste et s'en alla. Une fois au commissariat, il posa ses affaires. Il salua son collègue Mickaël et discutèrent de la dernière affaire en cour. L'histoire d'un meurtre, un homme qui s'est fait tué à coup de couteau. Le principal suspect est sa femme mais certain point ne colle pas. En somme, une sinistre affaire. Il farfouilla son sac à la recherche du dossier en question. Il vu une lettre lui étant adressé. L'écriture était celle de Maria, sans s'interroger plus que ça, il la posa sur son bureau en se disant qu'il la lira plus tard. Sa journée se passa tranquillement, l’enquête sur laquelle ils travaillaient approchaient une conclusion satisfaisante. Lorsqu'il rentra au bureau pour récupérer ses affaires, il donna un regard à la lettre. Il l'a prit en main puis ouvrit l'enveloppe. Il commença sa lecture avec une certaine légèreté dans le cœur.

Maria Blake a écrit:
A l'intention de Russel

Si tu lis cette lettre cher frère, cela veut dire que tu n'as pas résolu mon énigme dans les temps limites que je t'avais donné. Soit cinq ans.
Les mots ne suffisent pas pour exprimer ma déception à ton égard. Je te pensais beaucoup plus talentueux. Enfin bref, vu que tu n'as pas su te montrer à la hauteur de mon énigme, je vais te donner la réponse. Celle-ci se trouve dans un hangar dans la banlieue de la ville. L'adresse est Rue du *********. Sur ce, cher frère, je te souhaite une bonne continuation dans ton travail.
Maria Blake

Au fur et à mesure qu'il lisait la lettre le teint de Russel prit une tournure pâle. Il prit ses affaires rapidement et se dirigea vers l'adresse situé sur la lettre. Alors que son collègue avait tenté de l'interpeller pour prendre un verre, il l'ignora complètement et se dirigea vers sa voiture.
Des sueurs froides parcouraient son visage, ses mains tremblaient quelque peu, ce qui rendait sa conduite dangereuse. Lorsqu'il arriva à l'adresse, il vit directement de quel hangar elle avait citer dans sa lettre. Il entra à l'intérieur. C'était d'un noir complet. Lorsqu'il fit un pas vers le centre, il entendit un clapotement et une sorte de cassette se mit en route. La voix qui en ressortait lui était familière. Il s'agissait sans nul doute de celle de Maria.


"-Bonjour, cher Frère, ou plutôt Russel. Si tu entends ceci, cela veut dire que tu as lu ma lettre. Je pense que tu te doutes des raisons qui m'ont fait faire cet enregistrement mais étant donné que tu n'as pas résolu mon énigme, je vais réévaluer tes compétences en déduction. Tout d'abord, ce que tu veux entendre la réponse à l'énigme. Il est vrai que je ne t'ai pas faciliter la tâche en étant une gentille petite sœur, néanmoins tu aurais pu douter de mon témoignage.
Nos parents sont bien rentré directement à 17h30. La raison était simple, aucun d'eux n'avait leurs téléphones portables. J'ai prit soin de les prendre et de les détruire avant qu'ils n'aillent travailler. Lorsqu'ils sont rentrés, je les ais accueilli. Ils ont parlé à quels points ils étaient fières de toi et qu'ils voulaient te féliciter. J'avais même préparé des cookies à l’occasion. Légèrement mélangé avec du cyanure, mais ils m'ont félicité, ils étaient très bon. J'aurais voulu que tu les goûtes, mais si ça avait été le cas, l'énigme n'aurait pas eut lieu...
Dans tout les cas, j'ai tué nos parents, maintenant, où se trouve leurs corps ? Vu que tu sembles être un incapable pour résoudre quoique soit je vais te donner la réponse directement. Comment une jeune fille frêle peut s'y prendre pour cacher des corps ? En les dissolvant tout simplement ! Je te laisse imaginer quelle matière chimique j'ai utilisé...
-Aaaaaaaaaah, je suis vraiment heureuse que tu sois rentré tard ce jour-là. J'ai bien fait de parier sur tes habitudes d'alcoolique. Tu serais rentré une heure plutôt l'énigme n'aurait pas eut lieu. Vraiment ! Merci beaucoup cher frère ! Ce fut facile de poser cette énigme. Était-elle à ton goût ? Je pense qu'elle était un peu facile mais vu que tu ne l'as pas résolu, peut-être que je t'ai légèrement sur-estimé ? Sur ce, je ne pense pas te revoir, donc je te dis adieu, je te souhaite une bonne continuation dans ta vie."


En écoutant cet enregistrement, Russel sentit ses forces l'abandonner, il doutait de ce qu'il venait d'entendre. Il répéta l'enregistrement une seconde fois, puis une troisième fois. Peu importe le nombre de fois qu'il l'écoutait, ça n'avait pas de sens. Quel motif ? Tuer leurs parents juste pour créer une énigme, ça n'avait pas de sens ! Maria n'était pas une psychopathe ! C'était une blague de sa part. Même si elle était de mauvais goût, c'était une blague ! Il fallait qu'il la retrouve tout de suite. Il prit son téléphone en main, composa le numéro de Maria. Il fut surprit d'entendre ce message.


"-Le numéro que vous avez composé n'est pas attribué..."


Il raccrocha et recomposa le numéro une dizaine de fois, le résultat ne changea malheureusement pas. Ses genoux s’effondrèrent à terre, les larmes coulèrent sur ses joues. Ses pensées se résumèrent à un trou noir. Rien ne lui venait à l'esprit, si ce n'est un sentiment d'incompréhension. Rien n'avait de sens à ses yeux. Pourquoi ? Pourquoi sommes nous nés ? Pourquoi vivons-nous ? Pourquoi existons-nous ? Alors que de telles questions existentielles lui traversèrent l'esprit l'espace d'un bref instant, il se rendit compte du vide qui habitait son cœur...Il perdit connaissance.

Ce qui suivit cet incident fut sa démission du commissariat. En contactant l'agence immobilière qui refusa obstinément de lâcher l'adresse, il réussit néanmoins à obtenir le nom d'une ville; Palema. Quelques années plus tard, alors qu'il venait d'avoir 29 ans, il décida d’emménager dans cette ville. Pour être plus précis dans le quartier sud. De là il forma une agence de détective pour pallier à ses besoins journaliers avec pour but de trouver sa sœur.


Un peu de HRP
¤ Le règlement a été lu et approuvé ? : oui pas de propos porno, pas de torture explicite et faut pas être méchant envers les gens. damn Sad
¤ Bonus : Bonjour, je suis étudiant, et je lis beaucoup. Le problème c'est que je lis surtout de l'anglais et du japonais. Et en fait je n'ai pas lut de français depuis trèèèèèèèèès longtemps. En conséquence ma langue natale est très très mauvaise. C'est pour ça que j'ai décidé de me mettre à écrire du français pour l'améliorer un minimum. J'en suis venu au point où quand je lis du français, c'est presque pas naturel pour moi XD. J'ai connu le forum avec le classement donc gogo continuer comme ça en votant Very Happy.
Sinon avis personnel, mais si j'ai bien compris l'admin doit s'occuper d'upgrade tout les humains en Seraph ou Nephil. Un seul mot me vient en tête, chapeau mdr x).


Dernière édition par Russel Blake le Mer 13 Mai 2015 - 21:32, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: Russel Blake[Terminé]   Mer 13 Mai 2015 - 21:23
Hello,

Alors tout d'abord bienvenu, j'espère que tu te plaira bien sur ce forum, et que tu prendra du plaisir à rp avec nous ^^

fiche fort sympathique, (concurrent de Naoto-senpai, quel homme courageux xD), pas grand chose à redire (par contre j'avoue j'ai pas cherché à résoudre l'énigme xD), je prévalide du coup ^^

Juste si tu pouvais, avant que la boss passe, resize à 150x300 l'image de ta fiche pour que ça fasse plus joli, mais là c'est vraiment détail ^^

Messages : 6069
Wishes : 2374

avatar
KyuBey
MessageSujet: Re: Russel Blake[Terminé]   Jeu 14 Mai 2015 - 9:59
Bienvenue \o/

L'histoire est looooongue. Mais heureusement ça se laisse lire, ouf ! D'ailleurs tu sens le troll au milieu, vilain goubiou ! Bref rien à redire, c'est fun, ça promet des RP bien mignons (mais sans porno ni torture ni être méchant comme tu dis si bien mwahahah /sbaf/). Profite bien du forum pour travailler ton français \o/

(et c'est pas une obligation l'upgrade en Nephil/Seraph comme tu dis, je le fais par plaisir de RP avec les gens et parce que c'est plus sympa, mais après on peut toujours commencer directement l'un ou l'autre sans passer par ma petite case ^^)

Bref fiche validée ! Tu peux dès à présent faire une demande de RP ici pour chercher des topains avec qui t'amuser.

Ce n'est pas obligatoire mais tu peux également te créer une fiche de liens dans cette section, ou une fiche de RP dans celle-là, pratiques pour se tenir à jour et savoir où on en est dans son jeu. Si jamais tu dois t'absenter, surtout pense à nous prévenir ici qu'on ne s'inquiète pas.

En tant qu'humain, je t'invite à consulter ce sujet. Si tu as déjà tes pouvoirs de futur Seraph ou Nephil, n'hésite pas à les envoyer au staff via le formulaire disponible dans le sujet précédent pour qu'on te les valide. Si tu n'as pas d'idées, pas de soucis, fais-toi plaisir, joue et on avisera en temps utiles.

Amuse-toi bien parmi nous ! \o/



Voir le profil de l'utilisateur http://zupimages.net/up/17/08/k7rz.png

Messages : 6069
Wishes : 2374

avatar
KyuBey
MessageSujet: Re: Russel Blake[Terminé]   Mer 29 Juil 2015 - 15:14
Un nouveau contrat de passé, et ainsi Russel Blake rejoint les rangs des Seraphs pour exterminer toutes les Ombres de cette terre.

- La courbe du temps n'a jamais été inaltérable, tu en es la preuve. Bienvenue chez les Nephils !

Pouvoirs et équipement
Je souhaite commencer avec : mon pouvoir passif
Ma marque de Nephil se trouve : La marque Nephil se trouve sur son épaule droite.

¤ Nom du pouvoir actif: Arrêt Spacio-temporel.
Description générale: Russel a la capacité d'arrêter le temps dans un diamètre de 10 mètres autour de lui et cela, à tout niveau. Cette portée ne s'agrandira pas. Arrêter le temps à plusieurs impacts: Les objets et êtres humains arrêtés sont invulnérables et Inamovibles, les êtres humains ne sont pas conscient du temps qui est arrêté. Les molécules d'air sont bien évidemment comprises dans cet état. Les choses extérieurs qui rentre dans le périmètre de cette zone du temps fermée sont arrêtés aux abords de celui-ci. Ils reprendront leurs courses normales une fois que le temps aura reprit son cour. De plus, Russel ne peut n'y bouger, ni respirer, ni parler, du moins dans les premiers niveaux. Par ailleurs, lorsque Russel utilise ce pouvoir, sa santé mentale dépérit. Par santé mentale j'entends qu'il se perd un peu plus à chaque fois qu'il utilise ce pouvoir. Pour finir, il ne peut utiliser son pouvoir que toutes les 10 minutes.

Spoiler:
 

¤ Nom du pouvoir passif Paradoxe corporel.
Description générale:  Le corps présent est remplacé par un corps passé. Lorsque Russel subit un choc, que ce soit mentale ou physique. Son corps actuelle est remplacé par un corps d'il y a 2-3 jours. Par exemple, imaginons que Russel se soit fait une égratignure, son corps va revenir dans un état passé aléatoire que Russel ne contrôle pas. L’égratignure disparaîtra et il reviendra à un état où il n'avait pas cette égratignure. Néanmoins il ne contrôle pas ce changement. Il peut très bien retourné dans un état où son corps était saoul ou gravement blessé par un combat passé. (Je pense utilisé le système de dés pour définir dans quel état il se retrouve. Par exemple un état de fatigue, ou bien un état de sobriété et même pour décider si ce passif s'active °° )
Etant donné que le corps vient du passé, sa mémoire actuelle est remplacé par celle du passé. En conséquence, il devient amnésique d'une heure ou bien deux jours. Lorsqu'un objet extérieur est dans le corps de Russel, ce passif ne s'active pas tant que l'objet en question n'est pas extrait/retiré.
Ce pouvoir a besoin de 24h de recharge avant de pouvoir fonctionner à nouveau. Ainsi, si Russel se refait blesser après que son corps soit déjà revenu à un meilleur état ultérieur, il conservera la nouvelle blessure normalement, comme tout le monde. Le passif ne refonctionnera qu'après que 24h se soient écoulées.


Spoiler:
 

¤ Arme : Un revolver







Dernière édition par Kyu & Bey le Ven 24 Fév 2017 - 13:28, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur http://zupimages.net/up/17/08/k7rz.png

Messages : 6069
Wishes : 2374

avatar
KyuBey
MessageSujet: Re: Russel Blake[Terminé]   Ven 2 Oct 2015 - 18:24
Caelus Angelus


Type : Révolver

Détail: Russel possède à présent plusieurs types de balles. Pour changer de type de balle, cinq minutes sont nécessaires. Ils possèdent des balles physiques qui infligent des dégâts normalement mais également des balles magiques qui selon le niveau de l'arme peuvent donner à sa cible du remord ou bien la ralentir.

Niveau 1 : Lorsqu'une balle de Caelus Angelus touche sa cible elle ne lui fait aucun dommage, néanmoins elle se retrouve prise de remord. Cela n’empêche nullement quelqu'un de se battre, simplement il y pense et peut suivant le personnage l'affaiblir psychologiquement et par conséquent le rendre plus maladroit dans ses mouvements. Les balles de ce pouvoir ne sont pas matériel mais purement magique. Si une cible se trouve touché plusieurs fois par ces balles, le remord s'intensifie en fonction du nombre de balle.

Niveau 2 : Russel acquiert des balles de revolver qui peuvent ralentir la cible de moitié pendant l'espace de cinq secondes. L'effet n'est pas cumulable, mais la cible peut être plusieurs fois ralentis. Bien entendu, les balles ne font aucun dommages.

Niveau 3 : Les balles magiques de son revolver ne sont nullement affectés par l'actif de Russel. Elles se déplacent ainsi comme si le temps n'était pas arrêtés. Les cibles prises dans l'actif sont vulnérable aux balles pour le remord. En revanche, ceux en dehors de cette zone peuvent être affecté par les balles qui ralentissent mais aussi les remords. Les balles physiques de Russel sont arrêtées comme toutes les autres.



Voir le profil de l'utilisateur http://zupimages.net/up/17/08/k7rz.png

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Russel Blake[Terminé]   
 Russel Blake[Terminé]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» En combien de temp l'avez vous terminé ?
» Période d'essai terminée : Gray
» [Terminé] Event # 27 - Nightmare Castle - Astuces
» Lily Evans [Terminée]
» CASSIE BLAKE ❀ little miss sunshine.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fate of Wishes :: L'indispensable administration :: Les fiches :: Les fiches validées :: Nephils-