Un mystérieux petit animal croise votre route : Je souhaite que tu passes un contrat avec moi. En échange, j'exaucerais n'importe lequel de tes voeux.
 

Partagez | 
 [Agence Blake] Sens dessus-dessous. [Terminé]

Messages : 2351
Wishes : 198

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: [Agence Blake] Sens dessus-dessous. [Terminé]   Jeu 6 Aoû 2015 - 20:57
Description du lieu:
 

Soyons clairs, depuis le passage à l'ivresse du propriétaire, l'agence Blake n'avait rien de présentable. Des bouteilles vides traînaient sur son parquet mélangées avec des mégots. La poussière s'était comme déposé sur chaque meuble. La lumière naturelle du soleil n'éclairait plus la pièce principale pour cause de volet fermé, et seul celle d'une lampe de chevet offrait une possibilité de vision. L'ivrogne ne regardait pas où il déposait ses aliments. Les toilettes n'avaient plus rien d’hygiénique. La pièce arrière était dans un état encore plus désastreux. Outre le fait que le lit n'était jamais fait, les bouteilles affluaient, les mégots également sans oublier les restes de nourritures.

En somme un grand nombre de détail qui faisait que son agence n'avait rien de professionnel. Mais il s'en fichait pas mal, non là il était occupé à boire sa bouteille de whisky. Pourtant, son agence, dans l'état présent aurait bien besoin d'une femme de ménage ou d'un homme de ménage, pas de discrimination de ce côté là. Il en était conscient, néanmoins ses revenus ne lui permettaient pas d'engager ce genre de dépense et surtout l'envie de nettoyer restait encore relativement lointaine.

Cet endroit était comme l'homme, malpropre et un bordel monstre. Du sang séché tâchait son canapé, le reste de ses nombreuses tentatives de suicide. Ses habits sales étaient éparpillés un peu partout. Bref, pas présentable. Mais cela ne gênait guère le détective qui voyait dans son agence, un lieu qui était comme lui. C'est à dire, sens dessus dessous.

L'ivrogne faisait tout de même attention à ne pas activer sa malédiction. Il se rasait car c'était le seul moment où il s'observait dans le miroir. Comme pour se rappeler à chaque fois ; Regarde ce que tu es devenu, ne veux tu pas en finir ? Si tu ne veux pas ressaisis toi, bon sang ! Généralement le verre de whisky qui suivait ce genre de pensée rendait cette dernière nulle. Parfois, il lui arrivait de montrer une brève émotion, une larme qui coulait alors qu'il ne pensait à rien. La plupart du temps, son visage exprimait une indifférence totale pour ce qui l'entourait et ce qu'il était.

Il était là sur son canapé, sirotant une bière pour une fois. Il avait entamé son ivresse avec une bouteille de whisky et maintenant la prolongeait sans se rendre malade avec des bières. Il miroitait le plafond sans vraiment le fixé. Ses pensées étaient aussi vide qu'un trou noir et ses seuls activités du moment qui étaient de fumer et boire, se faisaient machinalement. Ni triste, ni joyeux, simplement vidé et lassé par ce nouveau monde qu'il n'arrivait pas encore à concevoir.

Dans tout les cas, si quelqu'un venait dans son agence, probablement qu'il ne remarquerait pas cette personne. Comme il n'avait jamais pris la peine de remarquer que sa pièce principale ressemblait à une scène de crime avec des douilles et des balles par-ci par-là.


*...*


Awards.
Spoiler:
 



Dernière édition par Russel Blake le Dim 18 Oct 2015 - 20:49, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Agence Blake] Sens dessus-dessous. [Terminé]   Ven 7 Aoû 2015 - 18:16
Cher Journal,

Aujourd'hui, j'ai reçu un message de monsieur Blake, c'était une suite de chiffre et de lettres. Je pense que cela pourrait être une adresse sans être certaine, en tout cas le lieu ne me dis rien. J'ai été très surprise quand je l'ai reçue, cela faisait des semaines que j'attendais des nouvelles du détective privé. Même si je savais que ma demande pourrait prendre du temps, comme ne jamais aboutir, je pensais qu'il me contacterai plus tôt pour me faire part de l'avancée de l'enquête. D'ailleurs, j'étais surprise qu'il se contente de m'envoyer une simple adresse, il n'y avait rien d'autre. Pas d'indication qui me disait ce que je pouvais trouver là-bas. Qu'est ce que j'allais trouver là bas ? Ou même qui ? Maman ? Etienne ? Une personne que je ne connaissait pas mais qui avait les renseignements adéquat ? J'avais beau regarder ce message toutes les dix minutes, je n'étais pas plus avancée.

Bien sûr, je savais que l'adulte n'allait pas me tenir la main tout le long de son investigation, mais j'avais espéré qu'il se montrerai un peu plus attentionné. L'anxiété me broyait l'estomac, n'aurait-il pas du me faire une sorte de compte rendu et me préparer à la suite ? Il m'avait semblé être quelqu'un de professionnel et d'une certaine sollicitude. Pourquoi ne m'avait-il pas téléphoné ? Il avait dit qu'il préférait cette méthode de communication aux lettres, n'avait pas plus facile à l'oral, qu'a l'écrit ? Alors pourquoi revenait-il à un système d'écriture ? Et me faire juste un message ? Oserais-je dire que cela ne lui ressemblait pas ?

Je laissais un soupir franchir mes lèvres alors que je ne savais vraiment pas quoi faire. J'étais dans une impasse et tant que je n'avais pas de vrai explication, il m'était difficile de me rendre où que ce soit. Je me dirigeais vers mon armoire, je pris des mitaines blanche et bleu qui me remontait jusqu'au avant bras puis sélectionna une robe en jean, je saisis également une paire de ballerine blanche. Avant de quitter ma chambre, je passais un nouveau coup de peigne dans mes cheveux et rassembla ma tignasse en une seule tresse. Je ne pris pas la peine de prendre de douche, je risquais de louper le bus, qui passait en bas de la rue. La maison était au dessus d'une petite colline et heureusement que nous étions au centre de tout, je serai certainement dans le quartier Sud dans moins d'un quart d'heure. Au bout de la centième fois, d'avoir relu ce sms il fallait que je fasse quelques chose et je ne pourrais avoir de réponse que par la personne qui en était le destinataire.

Il était plus ou moins dix heures du matin à ma montre quand j'arrivais en face de l'agence. Je m'avançais vers la porte, je frappais une première fois puis une seconde mais je n'avais pas de réponse. Pourtant, même si la plaque avait disparu, l'établissement aurait du être ouvert. Prenant une bonne inspiration, je poussais le rempart en bois mais il cogna sur quelque chose, m'empêchant de l'ouvrir en grand. Mes pieds ne tardèrent pas à se prendre dans un bouteille. Vide. Celle-ci ne tarda pas à aller cogner contre ses soeurs, je ne voyais pas le parquet tellement il y avait de crasse diverse. Je pouvais sentir mes yeux s'agrandir de surprise, je fis un pas en arrière pour m'assurer que c'était la bonne adresse. Après plusieurs minutes d'observation, il n'y avait plus aucun doute, c'était bien l'immeuble de monsieur Blake. Peut-être avait-il déménager ? Et que quelqu'un d'autre occupait la place ? Essayais-je de me convaincre.

Je ne sais pas ce qui me poussa à entrer, j'aurai très bien pu rebrousser chemin et faire comme si je n'avais rien vu. J'étais très forte pour faire semblant et imiter les petits singes de la légende. Je ne voyais rien, n'entendais rien et surtout ne disait rien. Pourtant, même si quelque part, j'avais envie de prendre mes jambes à mon cou, une autre voix voulait que j'avance et c'était celle-là que j'avais écouté. Peut-être parce que tous cela avait un écho avec des souvenirs enfui ?

Mon coeur rata un battement alors que je repérais l'adulte sur le canapé, une main qui pendait sur le sol dans lequel restait une canette de bière. Le teint était blanchâtre et l'odeur d'alcool très forte, elle aurait pu couvrir n'importe quoi. Ma respiration se bloqua un instant dans ma gorge, je ne voyais pas sa poitrine se lever. Etait-il mort ?

-"M...M...Monsieur B...B...Blake ?" L'appelais-je avec hésitation, me rapprochant doucement du corps étendu dans le divan. Je l'appela plusieurs fois avant de prendre son poignet entre mes doigts. Un soupir de soulagement traversa mes lèvres, sa peau était chaude et je pouvais sentir un pouls. Il était vivant ! Du moins, son corps l'était quand à son esprit...je ne savais pas encore...

Messages : 2351
Wishes : 198

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Agence Blake] Sens dessus-dessous. [Terminé]   Ven 7 Aoû 2015 - 22:11
Son corps reposait sur le canapé, il était suffisamment confortable pour lui donner envie de dormir. Il ferma les paupières, si ces dernières pouvaient rester à jamais ainsi, à quel point serait-ce merveilleux ? Plutôt que boire pour oublier, le monde noir et silencieux du sommeil n'était-il pas des plus séduisant ? Enfin, au final, ce monde n'était pas si calme. Les rêves ou plutôt les cauchemars hantaient ses quelques heures de sommeil journalier. Il n'avait jamais la paix, et l'alcool avait été la solution la moins douloureuse après ses tentatives de suicides ratées dont le souvenir n'existait même pas.

C'était comique, si on lui avait dit, il y a deux ans, qu'il finirait comme ça, il n'y aurait pas cru. Comment dire ? Il se voyait plus fort, capable d'encaisser et d'avaler n'importe quelle situation. Mais c'était sans compter ses deux ans d'inactivités, sa rencontre avec la créature ainsi que la mort de Liz. En y pensant, il détestait le fait d'être inactif. Ces deux ans de paralysie total l'avait salement amoché dans ce côté là. Peut-être que sans ça, il aurait pu accepté la mort de Liz et avancer ? Il aurait voulu rire mais n'en trouva pas la force. Sa carcasse se contentait de rester allongée et à ne penser à rien. Il entendit quelqu'un l'appeler, puis il sentit une sensation de toucher au niveau de son poignet. Les mains de l’intrus semblaient chercher à prendre son pouls.

Le contact chaud de la peau humaine était très différente du contact froid d'une canette de bière où d'un verre de whisky. En soi, c'était rassurant et cela ravivait des souvenirs. L'ivrogne n'était pas tactile, en revanche, Liz l'était. Il se souvenait de la lolita lui sautant dessus, l'appelant avec une intonation étrangère. A moitié dans un rêve, il articula à moitié gémissant.


« Liz, va t'en, je suis fatigué. »

C'est alors qu'il se souvint. Liz n'était plus là, ça ne pouvait pas être elle qui le touchait ainsi. Il se leva précipitamment de son canapé pour observer la personne qui venait de s'inviter chez lui. Son visage jusque là inexpressif se transforma. Il repoussa rapidement ce qui lui tenait le poignée avant qu'il n'est réellement observé la personne qui à ses côtés. La voix brûlante, et les paupières mi-ouverte, il agressa.

« Qui est là !? »

Sa vue s’éclaircit, tandis que sa tension montait. Une jeune fille, cheveux attachés, à priori, il ne la connaissait pas. Son ton devint plus calme mais les propos plus violent. Un irrespect total pour l'étrangère qui était entrée dans son lieu de vie.

« Qu'est-ce que tu fous là, morveuse ? »

L'ivrogne aigrie se voyait dérangé par cette inconnue qui était entrée dans son agence sans crier gare. Il n'était pas amical, mais il n'était pas non plus méfiant. Après tout, c'était une jeune fille à l'apparence innoffensive. Probablement qu'elle s'était tromper d'endroit. Soyons sympathique avec.

« Dégage. » finit-il en montrant la porte avec la main qui tenait sa bière.


Awards.
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Agence Blake] Sens dessus-dessous. [Terminé]   Sam 8 Aoû 2015 - 16:47
A peine avais-je touché la peau de monsieur Blake, que celui-ci eut une réaction, dans un automatisme je restais figée sans retirer ma main de son poignet, alors qu'il remuait sous mes doigts. Un grognement ne tarda pas à sortir de sa bouche. Dans un râle, il laissa échapper un prénom. Liz ? Qui cela pouvait-il être ? De toute évidence, il me prenait pour cette personne, j'allais ouvrir la bouche démentir mais je n'en eut pas le temps. D'un mouvement brusque il récupéra son membre, le geste avait été si rapide et avec une telle force que je manquais de tomber à genoux, certainement que je serai à terre si ma main gauche n'était pas posée sur le sofa à ce moment là. Toujours dans les limbes du sommeil, les yeux mi-clos, le détective privé se débattait avec les mots, sa phrase n'était pas complète et les sons qui sortaient de sa bouche ne pouvait pas être vraiment qualifier de parole.

Même quand l'adulte ouvrit les yeux, je ne pensa pas à détourner le regard, il ne lui sembla pas me voir. Ses yeux étaient embrumés par l'alcool et ses pupilles étaient injecté de sang. Sa voix se faisait pâteuse, comme s'il avait la bouche sèche mais au moins, je comprenais ce qu'il voulait dire. Et ce n'était pas des mots d'amour, bien au contraire. Je pouvais sentir mes doigts trembler alors que je reculais d'un pas avec un certain soulagement, chaque fois que l'homme ouvrait la bouche, j'avais eu un hale cœur intérieur. Dire qu'il empestait n'était qu'un doux euphémisme, depuis combien de temps ne s'était pas laver ? Inutile même de penser que sa bouche avait connu une brosse à dent, ses derniers jours.

Prenant une bonne inspiration, je plaçais mes mains dans mon dos, afin de camoufler à quel point mes mains étaient prise de spasme. Mes jambes étaient tremblotante également et je ne sais quel force me permettait de rester devant le détective privé et non de filer comme il me l'avait ordonné.

-"J...J....Je s...s...suis A...A...Al...Alexis A....A...Armani." Me présentais-je de nouveau, d'une voix basse en regardant mes chaussures, il me semblait mieux de ne plus croiser son regard maintenant qu'il avait reprit un peu de lucidité. J'eus un autre moment d'hésitation, est-ce qu'il se souvenait seulement de moi ? J'étais une personne banal, souvent invisible aux yeux des autres alors si déjà en temps normal, mis a part par ma laideur, je ne devais pas graver les esprits, qu'est ce que cela pouvait être après des litres d'alcool ? Je préférais ajouter une information qui aurait peut-être plus d’écho en lui.

-"V...V...Votre cli...cl...cliente."

Messages : 2351
Wishes : 198

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Agence Blake] Sens dessus-dessous. [Terminé]   Lun 10 Aoû 2015 - 22:51
Beaucoup de chose, enfin plutôt peu de chose se passaient dans la tête de l'ivrogne tandis qu'il observait l'intruse mettre ses mains dans son dos pour une raison qu'il ne chercha pas à savoir et prendre une grosse inspiration. Ensuite, elle se présenta. C'était quoi ça ? Essayait-elle de parler ? Elle bégayait comme pas possible, ce qui ne facilitait pas la tâche pour la compréhension. Néanmoins, avec quelques efforts, il comprit le nom de la jeune fille.

*Alexis...Armani...Armani...*

Il se souvenait de ce nom, il avait fait des recherches pour une raison quelconque. C'était à l'époque où il était encore lui et non pas un cadavre ambulant. Si ses souvenirs sont exactes, c'était le nom de famille du propriétaire d'une grosse chaîne de restaurant. Pourquoi déjà avait-il recherché ce nom ? Il ne s'en souvenait pas et ne cherchait pas vraiment en fait. Enfin, en tout cas une fille qui portait ce nom était ici. Qu'est-ce qu'elle voulait ? Elle ajouta alors un détail non négligeable. Elle était sa cliente. Ce qui délivra une réaction rapide de l'ivrogne.

« Qu'est ce que tu me chan... »

Il s'arrêta à mi-chemin dans sa phrase. Il s'en souvenait maintenant. C'était la fille au bracelet. La fille qui recherchait sa mère et qui avait par ailleurs bloqué lorsque la raison fut demandée. Quoique... Avait-il vraiment demandé la raison ? Les souvenirs étaient vagues, la seule chose qui restait presque palpable était sa fatigue à cette époque. Oui, il se souvenait légèrement d'elle, elle bégayait déjà lors de leur première rencontre. Une névrosée, mais avec des yeux qui avaient le mérite de la mettre en valeur. Dommage qu'elle soit trop jeune.

*Tss*

'Tu m’ennuies' aurait-il voulu lâcher mais il se retint, songeant que s'il s'agissait d'une cliente de ce temps-là, il ne pouvait pas non plus l'envoyer balader. Il l'observa, intimidant.

« Qu'est-ce tu veux ? » lâcha-t-il en se levant et en remettant sa chemise correctement. Il se résolu à au moins écouter la raison pour laquelle Alexis était venue jusqu'ici. Espérons que ce n'était pas pour une réclamation ou annuler la demande. Le bracelet était déjà vendu après tout.


Awards.
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Agence Blake] Sens dessus-dessous. [Terminé]   Jeu 13 Aoû 2015 - 14:47
Je tirais régulièrement sur ma tresse, jouant avec le bout entre mes doigts, alors que je ne savais pas quoi faire. Un silence remplit la pièce et je pouvais entendre la trotteuse de ma montre poursuivre sa course dans son cadre. Je me tenais le plus droite possible, attendant la suite, ma respiration était lente et je faisais en sorte de faire le moindre bruit possible. Dire que j'étais nerveuse était un euphémisme, je guettais la moindre réaction ou possibilité de mouvement de la part de l'homme. Celui-ci semblait loin dans les affres du sommeil et de l'alcool, toujours affalé contre le divan, le regard qu'il me lançait n'était pas fixe.

Un grognement me parvient, il semblait reprendre un peu de vie mais je ne savais pas s'il avait réaliser vraiment ma présence et qui je pouvais être. Est-ce que je devrais lui donner plus de détails ? Me demandais-je en mâchonnant un peu ma lèvre inférieur.

« Qu'est ce que tu me chan... » Commençait-il par dire avant que les mots ne moururent dans sa bouche, me coupant en même temps dans mon élan. Cependant, je pouvais presque voir une étincelle se faire dans son esprit, son regard me parût moins vitreux. Je pensais vaguement qu'heureusement que c'était une expression parce qu'avec les litres d'alcool qu'il semblait avoir dans le sang, il aurait certainement pris feu.

Je recula d'un pas, par automatisme, alors que l'homme jetait ses jambes sur le sol, lâchant sa cannette de bière sur le sol et se retrouva debout peu de temps après. Je relevais rapidement le regard, car avec sa nouvelle position, mes yeux étaient tombé en plein sur ses parties sensible. Je pouvais sentir mes joues me chauffer légèrement, je ne lâchais pas son visage. Chose inhabituelle de ma part, je regardais plutôt les pieds et le sol, normalement, mais c'était un cas à part. J'avais l'impression que l'homme pouvait tanguer et s'effondrer d'une seconde à l'autre, autant que je repère les signes avant de me retrouver dans cette situation qui ne pourrait être que fâcheuse. Je sursautais légèrement quand sa voix rauque, autant par l'alcool, le sommeil et certainement son tabagisme s'éleva.

-"Ah...euh...j...je...v...vous." Débutais-je avant de me taire, je mordis ma lèvre inférieur, plantant bien mes dents dans la chair, afin d'empêcher celle-ci de trembloter. Je repris une bonne respiration et essaya de me calmer. Pourquoi pouvais-je avoir une si bonne maitrise de mon esprit, mes émotions mais à ce point perdre le contrôle de mon corps ?

-"V...V...vous. J'...j'ai re...reçu v...votre m...m...mess....s...sa...ge " Dis-je en plongeant ma main dans mon sac pour en ressortir mon téléphone et lui montrer la suite de chiffre et de lettres dont je ne comprenais pas grand chose.

Messages : 2351
Wishes : 198

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Agence Blake] Sens dessus-dessous. [Terminé]   Ven 14 Aoû 2015 - 11:24
La tête légèrement penché en arrière, les sourcils un tantinet froncés, l'ivrogne observait de haut sa cliente dont les joues prenaient une teinture légèrement rosées. Russel n'essaya pas de comprendre la raison qui embarrassait la jeune fille. Il se contenta d'attendre, l'air agacé qu'elle lui donne la raison de sa venue. Elle semblait être impressionnée ou plutôt apeurée. Ce qui amplifia légèrement son agacement. Il avait l'impression de passer pour un bourreau d'enfant. Cela lui rappelait une certaine personne, des souvenirs d'un temps révolu. C'était très désagréable.

Finalement, elle ouvrit la bouche et comme ce bégaiement faisait parti de sa langue, elle émit des sons, puis les coupa, puis retenta de les émettre. C'était vraiment agaçant. Il avait l'impression de la mettre sous pression. Pourtant, l'homme n'avait aucune intention de la battre ou faire quoique ce soit de désobligeant mais c'est sûre qu'il n'avait pas l'intention de mâcher ses mots non plus. Il patienta, le temps que finalement elle arrive à formuler ce qu'elle veut. Elle lui présenta ensuite son portable high-tech avec un message correspondant à l'intérieur. Cela ressemblait à une adresse. Cette combinaison de mot et de chiffre lui rappelait quelque chose mais il ne saurait dire quoi. Il voyait bien que la personne qui l'avait émise était son numéro mais il n'en avait absolument aucun souvenir. La langue pâteuse, il déduisit tranquillement.


« C'est une adresse, ce que tu m'as demandé... Je crois. » Conclut-il peu sûre. Il s'éloigna de la jeune fille, s'en allant chercher son propre portable pour confirmer ce qu'il venait de dire. Il ne le trouva pas à l'endroit où il devrait être, irrité, il s'en alla prendre un verre lorsque soudain, il se souvint.

Cette adresse, il l'avait envoyé, il y a très longtemps, avant qu'il ne subisse ce malencontreux accident et devienne ce qu'il était aujourd'hui. Depuis son bureau, verre de whisky à la main, il affirma, l'air malsain.

« Je m'en souviens. C'est l'adresse où habite ta mère. Ton bracelet n'a pas payé la majorité des frais. Tu me dois environ 600$ supplémentaires. T'as de la chance, t'as aucune obligation, y a pas de contrat, donc tu peux te barrer. » finit-il en buvant une gorgée de son breuvage.

Oui, il s'en rappelait bien maintenant. Cette fille n'était pas majeure, et ne l'est sans doute pas encore lorsqu'elle venue avec cette demande. Il avait accepté de travailler pour elle car il l'avait prise en pitié. Mais à cause de son âge, il ne pouvait pas lui faire signer de contrat. En même temps, à la voir, on a l'impression de voir un animal traumatisé tellement elle est nerveuse. 'Agaçante' si vous lui demandiez aujourd'hui. 'Pauvre fille' si vous lui aviez demandé avant cet incident.


Awards.
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Agence Blake] Sens dessus-dessous. [Terminé]   Ven 14 Aoû 2015 - 15:48
J'avais le bras bien tendu pour que l'homme puisse voir. J'essayais de contrôler au maximum mes tremblements pour ne pas ajouter à son agacement. Même si c'était faible, c'était quand même perceptible et je ne voulais pas le mettre plus en colère qu'il ne semblait l'être. Pourtant, ce n'était pourtant pas suffisant, peut-être à cause de la grandeur des caractères ou sa vue était encombrée encore par le sommeil et la boisson, parce qu'il se rapprocha. Il ne saisit pas le téléphone ni même ma main et resta quand même plusieurs pas de moi, à mon plus grand soulagement. Il était tout de même assez près pour que je sente les relents de bière, de whisky de mauvaise qualité, le tabac froid et le musc de l'homme qui n'avait pas connu le savon depuis plusieurs jours. En un mot, comme en cent, il ne sentait pas très bon.

Je me fis violence pour ne pas reculer d'un pas, pour me soustraire un peu à l'odeur qui me retournait l'estomac, mais l'adulte s'éloigna de lui même. Me confirmant ce que je pensais déjà, c'était bien une adresse mais cela ne me renseignait toujours pas sur la personne qui pouvait y habiter. Monsieur Blake retourna près du canapé et je détournais de suite le regard quand il se pencha, au bruit je pouvais savoir qu'il tâtonnait le cuir du divan. Est-ce qu'il avait décidé de se recoucher pour cuver son alcool ? Maintenant qu'il m'avait répondu ? Je fis un pas en avant, voulant lui demander des précisions mais ce fut à cet instant que je perçu du mouvement, le bruit caractéristique d'un pied qui rencontre une canette, me renseigne qu'il avait prit une posture plus décente. Je me risquais à jeter un nouveau coup d’œil dans sa direction. Le détective s'éloigna de la petite table en verre, qui n'était plus vraiment transparente pour s'affaler plus qu'autre chose sur le bord de son bureau. D'un geste qui traduisait une certaine habitude, il saisit le verre, parmi les cadavres de bouteille et attrapa une encore remplie à moitié puis se versa une rasade. Comme si observer le liquide ambré pouvait connecter l'esprit du brun, il me donna la réponse que j’espérai, du moins en partie...

-"J...J...J...Je t...t...tiens à v...v...vous d...d..de...dédommager." Dis-je sans pouvoir m'en empêcher. Me me maudissant au passage pour ces mots. J'avais eu l'autorisation de filer de cet enfer, il était évident que monsieur Blake n'était pas dans son assiette, je pouvais sentir une colère grondante s'échapper de tous les pores de sa peau. Il ne faudrait pas grand chose pour mettre le feu au poudre.

Cependant, c'était justement pour cette raison que je ne pouvais pas partir, il avait vraiment l'air très mal en point et je ne tenais vraiment pas à voir son nom dans la rubrique nécrologie, peut-être pas demain mais cela ne saurai que tarder. Prenant une bonne inspiration, rassemblant le peu de courage que je pouvais posséder, je repris la parole.

-"Q...q...que di...di...diriez-vous qu...qu...que j...j...je v...vous rembourse en p....p...prenant s...soin de c...c...cet endroit ? " J'aurai pu lui donner un autre de mes bracelets ou autres bijoux mais il ne faisait aucun doute qu'il ne garderait pas son argent très longtemps. Le payer en ''nature'' me semblait ainsi être la meilleure solution pour nous deux.

Messages : 2351
Wishes : 198

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Agence Blake] Sens dessus-dessous. [Terminé]   Ven 14 Aoû 2015 - 20:15
*Et voilà qu'elle parle de dédommagement. Non mais sérieux quoi. Elle a l'oreille sourde ou autre chose ?* Rétorquait Russel dans son esprit, le visage renfrogné.

Il observait la jeune fille comme une brebis égarée. Apparemment elle ne se rendait pas compte de l'endroit où elle avait atterrit. Elle était honorable à vouloir repayer une dette. Néanmoins, il la lui offrait alors pourquoi ne pas partir ? Il entendit le reste de ses propos. Elle évoqua de nettoyer l'endroit pour le dédommager. Il observa sa pièce, il confirma la nécessité de nettoyer mais il était hors de question d'avoir une intruse chez lui pendant qu'il se vidait l'esprit. Il l'observa un moment, le regard noir avant de finalement dévoiler un rictus malsain. Il s'approcha d'elle tout en reprenant ce qu'elle venait de dire.

« Oh tu veux me dédommager en nettoyant cet endroit ? »

Une fois proche d'elle, il la saisie par les épaules puis approcha son visage du sien. Il pouvait clairement voir les pupilles d'Alexis. Des jolies yeux, la couleur particulière des iris la mettait en valeur. Cela embellissait son visage qui n'avait pourtant rien de particulier. D'un autre côté, elle sentait le shampoing en contraste avec l'odeur d'alcool qu'émettait l'homme qui devait être très forte, presque intenable pour cette jeune fille d'une famille riche. Il approcha ses lèvres des oreilles de cette dernière, murmurant très doucement, de façon perverti.

« J'ai bien besoin de nettoyage pour un endroit particulier... »

Après une légère pause pour lui laisser le temps de comprendre, il s'éloigna, puis reprenant un air menaçant, il ajouta.

« Si t'as compris, barre toi. »

Il se retourna, confiant qu'elle s'en irait en courant après avoir entendu de tel propos. Enfin, si elle n'était pas trop innocente. Il reprit un verre de whisky, puis soupira légèrement. Harceler ce qu'il considérait être une enfant n'avait jamais été quelque chose de glorieux. Mais l'appel à la tranquillité et à la boisson lui avait intimer que la seule façon de se débarrasser d'Alexis était de lui faire comprendre qu'elle était en danger ici. Il ne voulait pas que les gens le voit ainsi et surtout il ne voulait pas voir les autres.


Awards.
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Agence Blake] Sens dessus-dessous. [Terminé]   Sam 15 Aoû 2015 - 16:25
Ma respiration se coupa, je me doutais qu'il ne faudrait pas grand chose pour déclencher un incendie et avec mes propos j'avais sauté à pied joint sur une mine. Je ne pensais pas qu'il s'enflammerai pour si peu, j'avais mal évalué la situation et maintenant sa colère n'était même plus camouflée, comme pouvait le prouver le regard noire qu'il m'avait lancé. Je n'osais pas faire un seul mouvement, ni même battre les cils de peur de déclencher chez lui, une réaction d'une violence comparable à une explosion.

Aussi soudainement que son regard s'était embrasé, le feu sembla se calmer derrière le volet de ses paupières, un sourire vint se placer sur lèvres. Un rictus qui me donna immédiatement froid dans le dos, je pouvais sentir le frisson me remonter l'échine. J'étais immobilisée sur place, sans aucune chance de pouvoir m'enfuir et compris pour la première fois ce que devait ressentir une grenouille face à un serpent. Si je n'avais pas été dans une situation aussi préoccupante, cela aurait pu être expérience intéressante. L'homme me rejoint en quelques pas, d'une démarche presque chaloupée, ce qui avait un côté étonnant après avoir descendu dès le réveil, deux verres d'alcool pur. Même si c'était un breuvage bon marché, il devait pourtant faire ses effets non ?

« Oh tu veux me dédommager en nettoyant cet endroit ? » Déclara-t-il en posant ses mains sur mes épaules. Mes muscles se raidir immédiatement a ce simple contact alors que l'homme me tirait à lui, pour que je sois contre son torse. Il descendit sa main jusqu’à ma nuque pour approcher ma tête un peu plus de la sienne alors qu'il se penchait.  Je me fis violence pour ne pas partir dans mon monde et laisser mon corps, là comme une poupée de chiffon, comme il m'arrivait de le faire parfois. Si je perdais conscience de ce qui se passait autour de moi, je savais que j'allais amèrement regretter. Mon coeur  battait la chamade et j'étais toujours en apnée mais je n'osais pas reprendre ma respiration, son odeur me piquait le nez et j'avais le cœur au bord des lèvres.

« J'ai bien besoin de nettoyage pour un endroit particulier... » Me susurra-t-il à l'oreille avant de reculer d'un pas. J'eus la sensation de recevoir une enclume sur le ventre à cet instant, je fis de mon mieux pour contrôler un minimum la terreur qui venait de s'emparer de ma poitrine, j'aurai pu hurler mais aucun son ne sorti de ma bouche. Je pouvais entendre comme un fracas dans ma tête, je n'entendis pas vraiment les mots que me dit l'adulte, je profitais qu'il se détourne vers sa chère bouteille pour prendre mes jambes à mon cou.

-" Je repasserai " Dis-je rapidement, en me ruant vers la sortie, la main devant la bouche et sans me soucier s'il m'avait entendu ou non. Je n'avais pas fait trois pas dans la rue, que je rendis le contenu de mon estomac. Ce qui se traduisait par de la bile, vu que je n'avais pas prit le temps de prendre un petit déjeuner, avant de venir ici.

Messages : 2351
Wishes : 198

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Agence Blake] Sens dessus-dessous. [Terminé]   Sam 15 Aoû 2015 - 18:21
Comme prévu, la jeune fille s'échappa de peur, soufflant quelque chose que Russel ne capta pas. Il se retourna à l'entente de la porte claquée, un léger pincement au cœur tandis qu'il s'essuyait la bouche dont le liquide alcoolisé s'était échappé. C'était mieux ainsi. Après ça, elle ne reviendrait pas, c'était sûre. C'était la meilleure chose à faire. C'est ce que l'ivrogne se répétait tandis qu'il buvait une autre gorgée de son whisky. Qu'est-ce qu'il faisait déjà ? Ah oui, le canapé, ce confortable canapé. Il s'en alla vers lui, titubant au passage et manquant de tomber. Heureusement, plus de peur que de mal. Sa malédiction ne s'était pas activé.

Il s'assit dans un premier temps sur ce dernier, puis reprit la même posture qu'avant l'arrivé de sa cliente. La seule chose qui avait changé c'était que la canette de bière avait été remplacé par un verre de whisky. Les yeux vacants, il ferma les paupières, la cendre de sa roulée tomba sur ses joues le brûlant passivement. Et malheureusement cela activa sa malédiction, un léger soupir tandis que sa conscience actuelle mourrait pour être remplacé par une autre plus jeune.


...

L'ivrogne observait passivement le plafond, sa main n'était pas positionnée pour tenir une canette. C'était un sentiment étrange. De plus il avait sentit quelque chose sur son poignet qui avait subitement disparu. Une hallucination probablement. Réajustant sa posture pour boire son verre de whisky, il l'observa maladroitement. Il n'avait pas changé de position mais en revanche sa canette de bière avait été remplacé par un verre de whisky.

*Peu importe*

Il l'avala goulûment avant de continuer ses activités habituelles comme si rien ne s'était passé. C'est à dire pour boire, fumer et dormir quand il pouvait. Il mangeait peu, mais ne s'occupait guère à comprendre pourquoi. Une sorte de loque qui attendait patiemment son heure venir.


Finalement le lendemain arriva, mais il ne le remarqua pas. Ses volets étaient constamment fermés. Apparemment, il avait légèrement dormi puisque son verre encore pas mal rempli était au sol et s'était déversé sur son parquet. Il grimaça avant de lever pour s'en chercher un autre. Malheur... Plus aucun verre propre. Il abandonna et prit directement la bouteille. Les activités de la journée n'allait probablement pas changer aujourd'hui. Sauf que cette fois-ci, ce serait direct à la bouteille qui goûterait à son breuvage. Russel se posa sur son canapé, observant son carnet de notes, ouvert. Il l'observa passivement sans vraiment distingués les lettres qui étaient écrits dessus.

Ces derniers temps, il avait l'impression de ne pas avancer. Aucune motivation, aucune envie. Parfois il se demandait ce qu'il faisait là, dans cette ville. Après tout, qu'est-ce qu'il faisait ? Rentrer chez lui, dans sa ville natale, revoir ses collègues, amis. A quel point serait-ce mielleux. Il ricana tandis qu'il buvait une gorgée de sa bouteille.


Awards.
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Agence Blake] Sens dessus-dessous. [Terminé]   Jeu 20 Aoû 2015 - 11:12
Cher Journal,

Je n'ai pas réussi à fermer l’œil de la nuit, l'angoisse me broyait l'estomac et je me suis levée plusieurs fois pour vomir. Rien que repenser à l'attitude de Monsieur Blake me tiraille le ventre et je sens la boule qui se cache au fond de mon estomac prendre plus d'ampleur. Je ne l'aurai jamais cru capable de tel geste, de tel mot. Qu'est ce qui a bien pu le rendre comme cela ? J'aimerai pouvoir mettre tous cela sur le dos de la boisson mais je sais que ce n'est pas tout. Il doit forcement avoir autre chose...

Lui qui était un homme si poli, malgré que je sois bien plus jeune, il m'avait vouvoyé tous le long de notre entretien. D'un calme olympien, il n'avait montré aucun agacement ni même autre sorte d'énervement malgré que j'ai fêlée un de ses verres et tâché sa table. D'un professionnalisme qui frisait le maladif, après tous alors qu'il était d'une fatigue sans nom, il n'avait pas osé me mettre à la porte et j'avais même du prendre l'initiative pour prendre congé. Je me rappelais également un adulte droit, j'avais du le forcer pour qu'il prenne mon bracelet, or la bouteille ne collait pas à cette image. C'était également une personne très soignée, je n'avais jamais vu un bureau aussi propre et bien rangé que le sien, son costard cravate, n'avait pas un seul faux-plis et ses chaussures étaient impeccable. Seul sa coiffure faisait un peu négligé mais je me doutais que  c'était pour effet de style, plus qu'autre chose.

Alors comment ? Qu'est ce qui avait pu se passer pour que cet être humain, proche de l'image de l'homme idéal, puisse se retrouver ainsi ? Comment pouvait-on autant changer en l'espace d'un petit mois ? Quel genre d’événement pouvait déclencher ce genre de changement ? Je me devais d'avoir une réponse.

Prenant une bonne inspiration, ne prenant pas la peine de prendre une douche, juste de me laver les dents, je me dirigeais vers mon armoire et en sortir un jogging gris avec une ligne noir. Vu que je faisais peu de sport et séchait la plupart du temps les cours d'éducation physique, celui-ci ne m'avait que peu servi mais cela serai parfait. Dans cet tenue informe, il n'y avait aucun risque même imbibé d'alcool, pour que monsieur Blake veuille me faire quoi que ce soit. J'enfilais rapidement des sandales grises et me dirigea vers l'arrêt de bus, sans prendre de petit déjeuner, afin de rejoindre l'agence du détective. J'y arrivais un quart d'heure plus tard, je ne pris pas la peine de frapper et rentra immédiatement. Cependant, je me figeais dans l'entrée, l'angoisse revenait me tirailler l'estomac.

Je secouais la tête, il n'y avait pas a avoir peur. Cela se passerait différemment cette fois. En soi, c'était la preuve qu'il avait touché le fond, c'était un bel homme et il pouvait obtenir n'importe quel femme, alors ce rabattre sur un laideron comme moi.... Oui, monsieur Blake devait être désespéré.  

Messages : 2351
Wishes : 198

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Agence Blake] Sens dessus-dessous. [Terminé]   Jeu 20 Aoû 2015 - 12:27
Du point de vue subjectif de l'homme, le pouvoir de Russel n'est pas un retour vers le passé mais un saut dans le temps. En conséquence, il se retrouvait souvent perdu sur ce qu'il avait fait entre ce laps de temps, c'était relativement démoralisant. Cela venait à s'ajouter à sa déprime d'avoir perdu un être proche, d'être tombé dans un monde totalement inconnu. Alors, pour encaisser tout ça, ou plutôt fuir, l'alcool venait le soutenir... Et franchement, c'était pas si mal et ça lui donnait une excuse pour ses trous de mémoire les rares fois où il rencontrait des gens.

D'un point de vue objectif, cette malédiction est un retour du corps vers un passé antérieur. Ce qu'il a fait perdure, mais il n'en a juste aucun souvenir. Les possibilités de changement d'état se retrouve comme modifié et toute avancée psychologique en devient presque impossible. Le seul moyen d'éviter cette boucle infini était d'éviter toute blessure qui fait mal et autant dire que quand on est saoul, on ne fait pas attention à son environnement. Néanmoins, il avance, mais juste très lentement. Après tout, il commençait à accepter le monde dans lequel il était tombé. Il fallait ajouter que sa rencontre avec un pair, c'est à dire David, l'avait largement permis d'avancer et de comprendre un peu plus.

Pour en revenir à ce que fait l'ivrogne actuellement. Il est simplement entrain de préparer ses roulées et à les mettre dans un paquet de cigarette, le tout accompagné de son whisky bas de gamme qu'il achetait dans la supérette du coin. Les nouilles instantanées étaient devenus son principal repas, mais honnêtement, il ne mangeait que très peu. L’appétit ne venait pas, le sommeil non plus. Il se demandait si c'était son état psychologique ou bien sa nouvelle nature qui avait crée ces changements radicaux. Ce qu'il mangeait ne correspondait aucunement au besoin nutritionnel d'un homme moyen. Il devrait normalement ne plus avoir la force de se lever et ce n'était nullement le cas. Ainsi, il avait déduit que c'était sa nature qui avait modifié son corps d'une façon ou d'une autre.

Restait que... Même s'il ne comprenait pas grand chose... Tout n'était pas perdu. Il avait moyen d'avancer. Mais pour l'instant, une gorgée de whisky. C'est alors qu'un bruit de grincement de porte qui s'ouvre se fit entendre. Il détacha son attention de sa tâche pour se concentrer sur l'origine de ce bruit. C'était sa porte d'entrée et une jeune fille se tenait là, inerte. Il l'observa mais ne voyait pas grand chose à cause de l'obscurité, juste une silhouette. Agacé, il informa.


« Je suis fermé. »

Il reprit sa tâche sans prêter plus d'attention à son invitée. Il claqua la langue, toujours agacé, avant de poursuivre.

« Qu'est-ce tu veux ? »

Si une jeune fille était ici, dans son agence et dans le Quartier Sud, c'est que peut-être c'était grave. Il pouvait au moins l'écouter et fort heureusement pour l'inconnue, il n'avait pas encore entamé trop gravement la boisson.


Awards.
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Agence Blake] Sens dessus-dessous. [Terminé]   Mer 26 Aoû 2015 - 13:05
J'hésitais encore dans l'entrée, la porte était derrière moi, un pas en arrière et j'étais de nouveau dehors. L'agence empestait le renfermer, le tabac froid et les vieilles poubelles, sans parler des effluves de transpiration et de vieux vomi. C'était une véritable infection, peut-être étais-ce parce que c'était un quartier pauvre qu'aucun voisin n'avait porté plainte ? En réalité, je ne savais pas très bien pourquoi j'étais revenue, l'endroit était dans un état de délabrement qui était sans aucun doute, en miroir avec l'état de son propriétaire. Qui sais ce qu'il pouvait me faire ? Déjà hier, j'avais évité de peu la catastrophe alors quel besoin j'avais de me jeter de nouveau dans la gueule du loup ?

Je ne comprenais vraiment pas mon attitude, ni même mes réactions. Mon esprit me hurlait de prendre mes jambes à mon coup mais quelque part en moi, me disait que je ne pouvais pas laisser le détective seul. Il était bien plus dangereux pour lui-même, que pour autrui, ce n'était juste qu'un long suicide. Peut-être parce que j'étais habituée aux pensées sombres et que je me noyait plus que souvent dans un verre d'eau, dans son cas, c'était dans du mauvais whisky. Mettant mes peurs de côtés, je m'avançais dans la lumière et rejoignait l'adulte qui semblait plus frais qu'hier. La bouteille était d'ailleurs à peine entamée, j'avais la chance d'avoir une conversation plus ou moins limpide avec lui, il fallait que je saute sur l'occasion.

-"Je viens pour rembourser ma dette." Dis-je simplement en jetant un coup d'oeil au reste de l'agence, il y avait pas mal de toile d'araignée et la crasse s'était entassée ici et la. -"Où sont vos seaux et serpillières ?" Lui demandais-je, ne lui laissant plus le choix comme hier. Après tous, cela n'aurait-il pas été signe de folie que de vouloir argumenté avec un homme ivre ?

Messages : 2351
Wishes : 198

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Agence Blake] Sens dessus-dessous. [Terminé]   Mer 26 Aoû 2015 - 15:41
Voilà qu'elle proclamait quelque chose qui n'avait absolument aucun sens dans les oreilles de l'ivrogne. Rembourser une dette disait-elle. Quelle dette ? Russel ne se souvient pas avoir donné quoique ce soit à une gamine aussi jeune. Il l'inspecta du regard, mâchouillant sa roulée d'un air insatisfait. Il n'aimait pas comprendre, non, il détestait ça. Sa malédiction ne l'aidait certainement pas en ce sens. Il jaugea la jeune fille du regard. Après une mûre réflexion, elle lui disait bien quelque chose. Cela fait plus de deux ans dans sa tête mais dans cette réalité, peut-être seulement que quelques mois depuis que cette fille au geste et à la parole timide n'était venu dans son absence. Elle avait payé en utilisant un bracelet que l'ivrogne était parvenu à revendre.

Au vu des propos qu'elle tient... Sans doute qu'elle sait que le bracelet ne couvrait pas les frais de la recherche. Ce qui veut dire qu'il l'a croisé à un moment mais a oublié. Il soupira... Si son lui passé avait accepté, il n'allait pas lui dire de s'en aller.


*Quelle misère...*

Il était agacé et ne le cacha pas, fusillant du regard la pauvre fille pour ensuite le détourner et claquer sa langue, clope à la bouche. Que faire...

"Dans les toilettes. La porte à ta droite." Prononça-t-il finalement.

Il allait certainement devoir supporter la présence de cette névrosée un long moment. Il passa du regard son agence... Il y avait en effet du travail à faire dans le domaine du nettoyage. Peu importe, il était assit sur son canapé et n'avait aucunement l'intention d'en bouger. Espérons qu'elle n'ouvre pas son clapet. Enfin, elle n'avait pas l'air du genre bavard.


*Tu veux nettoyer... Fais toi plaiz.* Songea-t-il finalement médisant envers cette inconnue qui au final, plus que lui rendre un service, le dérangeait. Après tout, il se fichait pas mal de l'état de son agence. Il n'acceptait aucune requête des clients. Et honnêtement, même si elle nettoyait le lieu, sans aucun doute qu'il reviendrait dans ce taudis en à peine une semaine au vu de la consommation en alcool de l'ivrogne. Par contre, il fallait avouer qu'il commençait à devenir étrangement tolérant à la boisson. Il devrait sans doute un jour, à penser à un truc plus 'fort'.


Awards.
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Agence Blake] Sens dessus-dessous. [Terminé]   Mer 26 Aoû 2015 - 21:32
Je cherchais rapidement la porte en question, une fois que mes yeux tombèrent sur le panneau en bois, je me dirigeais vers celui-ci et tira la clenche vers moi. Un hale coeur me saisit immédiatement, je du ressortir de la petite pièce immédiatement devant la puanteur. L'eau croupie, sans parler de l'état des toilettes, je me demandais comment est-ce que le détective n'était pas mort, rien qu'en allant aux toilettes. L'état de son agence, de décrépitude de celui-ci, me faisait mal au coeur. Ce n'était pas à cause de la nausée, cette fois-ci mais bien de voir à quel point monsieur blake avait touché le fond.

Pendant quelques instants, je me demandais s'il ne valait pas mieux brûler carrément la bicoque et lui racheter un nouveau bâtiment, cependant il dépenserait l'argent de l'assurance certainement en boisson ou alors se ferai arrêter pour fraude, voir incendie criminelle dans le pire des cas. Il serait sevrer mais ce n'était certainement pas la meilleure méthode. De plus, avec son joli minois, on lui ferai tomber le savon plus que souvent...la prison ne lui serait donc pas du tout bénéfique.

Gardant un soupir dans ma gorge, je jetai un nouveau regard vers l'entrée, autant que j'aille chercher le matériel adéquat pour tous astiquer. Je me maudis de ne pas y avoir penser avant.

-"Je vais aller acheté ce qu'il faut, vous n'avez rien de correct ici. Je vous ramène des cigarettes ?" Lui demandais-je pour lui faire comprendre que je n'étais pas une ennemie et que son agacement à mon égard, n'était pas légitime.

Messages : 2351
Wishes : 198

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Agence Blake] Sens dessus-dessous. [Terminé]   Jeu 27 Aoû 2015 - 12:01
Russel observa la jeune fille se diriger vers les toilettes d'un regard las avant de retourner à son occupation primaire. C'est à dire, faire ses roulées. Il en fumait une d'ailleurs actuellement et elle semblait être bientôt totalement consumé. Il la cracha par terre avant d'en reprendre une autre. Un bref coup d’œil sur sa table basse pour constater que ses ingrédients pour la préparation de ses roulées devenaient manquants. Il claqua la langue agacé de devoir sortir dehors pour acheter ses emplettes. Voir aussi s'il est possible de remplir le frigidaire. Quoique... Il doit bien rester des œufs et quelques nouilles instantanées dans son garde de vivre. Par contre... Les œufs n'ont ils pas pourri depuis le temps ? Avec sa malédiction, sa notion du temps est chamboulée. Si ça se trouve, ils sont perdus. A voir...Plus tard.

C'est alors qu'Alexis s'adressa à lui pour formuler quelque chose auquel il ne s'attendait pas. Elle proposait d'acheter du matériel de nettoyage ainsi que des cigarettes. Il redressa sa tête pour observer la jeune fille, affichant une mine surprise par cette proposition. De quoi elle se mêlait ? Son matériel n'est pas correct ? Et bah qu'elle abandonne et aille voir ailleurs ! C'est ce qu'il aurait put dire si elle n'avait pas également proposé d'acheter la drogue de l'ivrogne; Les cigarettes. Il laissa un soupir avant de fouiller dans ses poches son porte-feuille. Il se leva, s'approcha d'elle d'un pas lent avant de lui fournir une somme d'argent. Il ajouta d'un ton relativement indifférent.

" Des feuilles et du tabac. Les moins chères. Fait avec le reste pour les outils de nettoyage."

Il retourna ensuite vers son canapé pour poursuivre sa tâche qui lui occupait bien l'esprit. Une fois assit, il sirota son whisky. Rien de bien important à faire si ce n'était ça. Il passa du regard la pièce principale. Elle était sombre comme d'habitude, et il commençait même à avoir pitié d'Alexis qui allait devoir s'occuper de ce désordre monstre. Une fois qu'elle aurait fait ces emplettes peut-être qu'il pourrait l'aider..? Quelle idée saugrenue, buvons un verre pour la faire passer.


Awards.
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Agence Blake] Sens dessus-dessous. [Terminé]   Jeu 27 Aoû 2015 - 15:29
Je sursautais légèrement quand je vis que l'homme se relever et se diriger vers moi, je pouvais sentir mes muscles se tendre sous ma peau. Je jetai un coup d’œil à la porte, me demandant vaguement si elle ferait un bon bouclier, voir même une arme, si l'adulte essayait de nouveau de m'agresser. Sa démarche était moins gauche qu'hier mais son agacement semblait bien plus élevé, je n'arrêtais pas de l'entendre claquer sa langue contre son palais ou même grogner. J'avais presque envie de lui dire de prendre un verre, il me semblait dans un état de manque et son humeur n'allait pas s'arranger s'il boudait la bouteille. Il pouvait commencer un sevrage, cela serai même mieux pour sa santé, mais je préférais ne pas être dans les parages quand cela arriverait.

Le brun me tendit un billet, je le saisissait du bout des doigts et fis bien attention à ce que ma peau ne rentre pas en contact avec celle de monsieur Blake. Il m'avait presque jeté l'argent, vu que sans savoir si j'avais bien la liasse en main, il faisait déjà demi-tour pour s'affaler sur le canapé. Je clignais les yeux, un peu surprise,  je pensais utiliser mes propres économies pour acheter ce qu'il fallait, je ne m'attendais donc pas à ce qu'il paie les courses. Ne lui avais-je pas dit que j'étais là pour rembourser ma dette, après tous ?

Secouant la tête intérieurement, je le remerciais du bout des lèvres et m’empressai de sortir. Je n'avais aucune envie de l'entendre râler parce que j'étais trop lente, pour aller lui chercher les sucettes à cancer qu'il réclamait. Je n'avais pas pris le temps ni même la peine de regarder combien d'argent m'avait donné l'ancien détective mais je me doutais que cela ne serai pas assez de toute façon. Cependant, avec ce qu'il dépensait en cigarette et en alcool, il ne devait plus lui rester grand chose. Étais-ce pour cela que le lieu était si sombre ? N'avait-il pas eut les moyens de payer sa facture d’électricité ? Maintenant que j'étais dehors, je me maudissais de ne pas être passée dans la cuisine pour vérifier s'il cuisinait au gaz et j'aurai du également testé pour voir si l'eau n'était pas coupée.

Je passais une bonne heure dans la petite supérette, qui se trouvait près de l'arrêt de bus. Le matériel était pauvre et le choix loin d'être aussi variée que dans une grande surface mais je n'avais pas la possibilité de faire la fine bouche. Je pris un seau, le plus grand que je pouvais trouver et y plaça tous les produits d'entretien que je pouvais trouver. De la cire pour parquet au bidon de plusieurs litres avec des senteurs de savon. J'en profitais pour prendre également des produits pour la cuisine, le wc et même de la poudre à lessiver et une bombe d'amidon en vue de repassage. Si mes souvenirs étaient bon, l'homme ne portait que des chemises. Je n'avais pas prit un parfum trop agressif, même s'il faudrait bien décampé l'agence, parce que cela risquait de rendre malade Monsieur Blake. Son estomac et son foie surtout ne devait qu'être en petite forme avec tous l'alcool qu'il avait ingurgité. J'hésitais un moment à lui ramener de quoi remplir le frigo mais il était mieux de remettre ce genre de courses à une autre fois. Il devait bien y avoir des petits restaurants dans le coin, qui permettrait qu'il puisse se faire livrer. A condition que le téléphone était également en état de marche.

Je secouais une nouvelle fois la tête intérieurement, j'avais l'impression que tous cela avait des étranges écho en moi mais je n'avais pas vraiment envie d'y penser ni même d'y réfléchir. Préférant que les souvenirs de mon existence, avant mes sept ans, reste le plus flou possible.

La première chose que je fis, en poussant la porte de l'agence pour la seconde fois de la journée, fatiguée par la marche alors que j'avais été plus qu’encombrée, fut de tendre le matériel pour cigarette à l'adulte et lui donner également un briquet à un dollars que j'avais pris à la caisse. J'avais beaucoup de travail en perspective, je n'avais pas le temps de me reposer ! Alors que je me dirigeais vers la cuisine, pour vérifier si l'eau fonctionnait, une fois de plus, je me demandais pourquoi je faisais tous cela ? N'aurait-il pas été plus simple que je téléphone à une des domestiques de la maison et lui demande de venir tous nettoyer de fond en comble ? Ou faire appel à une société de nettoyage ?

Messages : 2351
Wishes : 198

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Agence Blake] Sens dessus-dessous. [Terminé]   Ven 28 Aoû 2015 - 6:14
En y pensant, la raison pour laquelle Russel vit dans le noir, c'est afin de ne pas gaspiller du courant et ainsi épargner ses factures d'électricités. Bien entendu, l'argent économisé va directement dans le whisky et les clopes. Néanmoins, il payait toujours ses factures, il devrait songer d'ici peu à faire un petit boulot tout de même. Cela serait judicieux. De toute façon, il pouvait travailler même avec un coup dans le nez. Il fallait juste éviter d'aller dans le social.

La jeune fille ne tarda pas à s'en aller pour aller faire les emplettes de l'ivrogne. C'est incroyable, il avait une personne qui allait lui acheter ses clopes. Merveilleux ! Peu de temps après le départ de la jeune fille, il constata néanmoins une chose affreuse... Pourquoi ne l'avait-il pas remarqué plus tôt ? Comment avait-il put négliger cet élément essentiel à sa vie ? Il frappa du poing sa table basse, serra les dents, maudit sa malédiction, puis finalement se vautra dans son canapé pour observer le plafond complètement déprimé. Il sentait la frustration s'emparer de tout son corps. Il manqua même de pleurer... Il s'empara de son verre de whisky pour boire d'une traite le contenu laissant enfin parler sa colère.


« J'ai plus rien à boire...BON SANG ! » Gueula-t-il.

Heureusement son invitée n'était plus là, donc il pouvait hurler autant qu'il voulait sans se sentir coupable d'effrayer la fille. Malheureusement, il venait de donner son argent liquide restant à Alexis. Pas moyen donc d'aller en chercher par soi-même. Le distributeur était loin... Trop loin.
C'est d'une humeur morbide qu'il écouta le retour de son invitée. Elle lui tendit sa commande accompagné d'un petit bonus qu'il posa sur la table basse sans grande joie au visage. Il se sentait vide et la laisserait probablement faire ce qu'elle veut. Tout de même, il exprima, un brin d'espoir dans la parole.


« Il reste un peu d'argent de ce que je t'ai filé ? »

Son unique et dernier espoir. Pitié, qu'elle n'ait pas tout dépensé dans cette connerie d'affaire ménager. Il lui fallait sa boisson. C'était une priorité. S'il ne l'avait pas, il risquait de... Il risquait gros quoi.

* Bon sang !* Hurlait-il intérieurement. Ça commençait déjà. Des pensées inutiles. Oui, il pouvait déjà les sentir revenir. Vite ! Ma boisson ! Vite ! Son intérieur devenait en vrac alors qu'il songeait à un futur proche où il serait sobre. Quelle horreur...


Awards.
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Agence Blake] Sens dessus-dessous. [Terminé]   Lun 31 Aoû 2015 - 15:14
Je n'avais pas encore posé le seau et toute les affaires que monsieur Blake me héla. Il voulait le reste de l'argent, je me retiens de froncer les sourcils face à sa demande, car bien évidemment il ne restait rien. J'avais utilisé le dernier dollars, pour prendre le briquet, j'avais vu avant de partir qu'il s'énervait contre son feu, j'en avais déduis qu'il devait être presque vide. De toute façon, que pouvait-il espérer ? Il m'avait juste donner cinquante dollars en petite coupure, pas une somme mirobolante.

Je secouais vivement la tête de gauche à droite, me dépêchant de lui répondre, car il était loin d'avoir beaucoup de patience. Je ne tenais pas à ajouter à sa colère en mettant trop de temps à lui donner la nouvelle. Bien sûr, j'aurai pu retourner à la supérette et ramener certain produit ménagé moins utile mais je n'en tirerai que cinq dollars tout au plus, peut-être dix en me débarrassant en plus de la cire pour parquet.

-"V...V...Vous avez un bac pour le verre ?" Lui demandais-je pour détourner un peu son attention et lui signifier que j'allais commencé à ranger. J'hésitais un instant à cacher les produits d'entretien mais je me ravisais. Monsieur blake n'avait peut-être pas encore touché le fond, il ne se mettrait pas à boire les produits ménager juste parce qu'il y avait de l'alcool dedans n'est ce pas ?

Messages : 2351
Wishes : 198

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Agence Blake] Sens dessus-dessous. [Terminé]   Lun 31 Aoû 2015 - 18:26
Bon sang, forcément avec autant d'argent, elle devait bien revenir avec de quoi lui racheter une bouteille. Pas vrai ? Pourtant ses attentes furent trahies. Elle secoua la tête négativement posant directement après une question sans laisser de temps à l'ivrogne de réagir.

"Un bac pour le verre ? J'en sais rien, utilise ce que tu veux..."

Il se sentait vidé et tandis qu'il cherchait la raison pour laquelle il manquait d'alcool. Le coupable lui sauta aux yeux. Ce n'était nulle autre que cette fille. Cette lycéenne avait débarqué chez lui comme ça, disant retourner une dette. Elle l'avait dépouillé de son argent pour acheter des ustensiles complètement inutiles aux yeux de Russel. Cette fille était là, s’immisçant dans son agence sans qu'il n'ait réellement donné son autorisation. Elle proclamait vouloir rembourser une dette dont il se fichait complètement à l'heure actuelle.

"Spece d'incapable ! Elle est où ma bouteille !? Je t'ai demandé des clopes et du whisky ! T'as pas entendu ? T'es sourde ?"

L'ivrogne blâmait sans aucun remord la pauvre jeune fille. C'est que les cauchemars lui semblait devenir palpable et peu importe à quel point cette engueulade était injustifiée de façon objective. Alexis en était indirectement la cause. Il n'avait jamais demandé dans un premier temps du whisky. Mais ses yeux tournèrent rouges alors qu'il réalisait qu'il allait être en manque incessamment sous peu. L'idée d'aller retirer de l'argent pour s'acheter lui même sa bouteille ne lui parcourra pas l'esprit.


Awards.
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Agence Blake] Sens dessus-dessous. [Terminé]   Mer 30 Sep 2015 - 13:47
Je cherchais des yeux un carton ou un autre récipient qui pouvait faire l'affaire, peut-être le vieux seau dans la cuisine ? Celui qui sentait le moisi à plein nez, après tous il était bon à jeté. Cependant, je n'avais pas eu le temps de me diriger vers la pièce d’à côté que Monsieur Blake se mis à hurler. Je n'osais faire un pas de plus, de crainte que cela pouvait amplifier sa colère et je cachais comme je pouvais le léger frison qui me remonta le long de l'échine. J'aurai voulu ne pas tenir compte des propos de l'adulte, je ne pouvais même pas dire que c'était à cause de l'alcool, vu qu'il n'était pas imbibé et c'était bien là, son problème.

Si j'acceptais sans trop de soucis, qu'il me traite d'incapable, je savais que j'étais une bonne à rien. Si j'avais plus de qualité, certainement que papa ferait un peu plus attention à moi. Peut-être même que j'aurai eu plus de succès à l'école, je pourrais peut-être même avoir des amis, autre que mes livres. D'ailleurs, la seule personne qui semblait me porter un peu d'attention, mis a part Mamie, était Henri. Un gamin, qui n'avait même pas dix ans mais qui me prenait certainement pour son jouet géant, vu que je devais satisfaire la plupart de ses caprices, quand j'avais ordre de le gardé. C'était le fils, d'un des plus important client de papa après tous. Cependant, le monde serai refait avec des si, le mien n'était pas près de changer.

Par contre, je relevais la tête, quand il m’accusa de ne pas avoir suivi ses indications. Or, c'était bien la seule chose que je savais faire, aussi loin que je me souvienne, obéir. Cela avait été longtemps une question de survie et ce l'était encore aujourd'hui. Posant mon seau sur le sol, que je n'avais pas encore lâchée depuis mon entrée, je plongeais mon regard dans celui de l'adulte et lui répondit.

-" Je vous ai proposé d'aller acheté vos cigarettes, vous ne m'avez rien demandé. Si cela avait été le cas, je vous aurai rappelée, que je suis mineur. Je n'avais pas le droit de me payer un détective privé, en raison de mon jeune âge, alors vous croyez réellement que j'aurai pu vous ramenez une bouteille d'alcool ?"

Messages : 2351
Wishes : 198

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Agence Blake] Sens dessus-dessous. [Terminé]   Mer 30 Sep 2015 - 15:10
Tout d'abord, frigorifiée après avoir été salement grondé, sa cliente releva ensuite sa tête pour déposer ses beaux yeux résolu vers ceux d'un ivrogne qui était légèrement surpris par cette réaction. C'est qu'il ne s'attendait pas à voir cette chose, si fragile et à l'allure si faible à lui répondre. Tout au mieux, il s'attendait à ce qu'elle s'en aille, en s'excusant. Il grommela à l'écoute des propos de la jeune fille qui expliquait clairement que jamais Russel n'avait parler d'acheter de l'alcool.

Il ne pouvait pas le nier, elle avait raison. Il n'avait lui-même aucun souvenir de lui avoir demandé quoique ce soit relatif à l'alcool. Bon sang... Mais il n'aimait pas avoir tort, en conséquence, il appuya sur une logique très discutable dans le contexte actuelle. La voix toujours irrité et les yeux plongeant dans ceux de sa cliente, il répondit.


"Et alors ? T'as bien vu que j'avais plus de bouteille ? T'as pas réfléchi trois secondes en te disant que peut-être j'en aurais besoin ?"

Il grimaça après avoir prononcé ces propos avant de reculer de quelques pas pour s'éloigner d'Alexis. C'était ridicule, il n'était pas comme ça. Cette pauvre fille n'a rien fait de mal et pourtant il reportait sa frustration envers elle. Il devait au moins s'excuser mais cela, il ne le ferait pas. De toute façon, il pouvait toujours y aller, lui-même chercher cette bouteille. Faudra juste marcher. Ce qui était pénible. Mais bon, le manque était un bon encouragement. L'idée que ces images de la pauvre fille déchiqueté lui vienne à l'esprit l'horrifiait. Cette peur, il ne voulait plus la voir.

"Oubli, je vais y aller seul."

Il dépassa la jeune fille pour se diriger vers l'entrée de son agence et en sortir en claquant la porte violemment. Il aurait sa boisson dans une heure environ. Le temps d'aller retirer de l'argent puis ensuite d'aller dans un magasin qui vendait de l'alcool... BON SANG ! Une heure... Combien de mg dans le sang se serait dissiper pendant ce temps ? N'allait-il pas revoir ces images à coup sûr ? Il pressa sa marche, cherchant à raccourcir au possible ce temps. Hors de question de subir ça.


Awards.
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Agence Blake] Sens dessus-dessous. [Terminé]   Mar 6 Oct 2015 - 18:49
"Et alors ? T'as bien vu que j'avais plus de bouteille ? T'as pas réfléchi trois secondes en te disant que peut-être j'en aurais besoin ?"

C'est à l'instant où il dit ses propos que je me rendis compte de l'absurdité de mes paroles. J'avais rassemblé ma colère, mon irritation et un peu ma peur aussi pour lui faire face. Ce qui aurait pu être pris pour un élan de courage, n'était qu'un acte insensé. J'irai presque jusqu’à pensé fou, oui, à la réflexion est-ce que tenter de raisonner et de faire comprendre à un alcoolique était vraiment insensé. En soi, essayer de parlementer avec une personne qui n'avait plus toute sa tête, n'est-ce pas un acte de folie ?

Ce fut le claquement de porte qui me ramena à la réalité et me tira de mes pensées. Le détective avait fermer la porte si fort, comme s'il avait voulu l'arracher de ses gongs, c'était d'une rare violence et qui secoua une bonne partie du bâtiment, faisant rouler une partie des canettes sur le sol et des bouteilles près du cendrier au centre de la table.  Heureusement, aucun récipient en verre n'était tomber contre le sol, sinon j'aurai de belle coupure sur les jambes, marque que je ne me serai pas faite volontairement pour une fois. Gardant un soupir entre mes lèvres, j'observai une nouvelle fois de plus la pièce, il était temps que je me mette au travail. Quel meilleur occasion aurais-je ? Vu que l'adulte était sorti, j'avais toute la place et surtout je ne risquais pas d'être distraite ni qu'il m'ajoute des tâches en accumulant des cadavres de bouteille.

J'allais rapidement dans la cuisine, tous en enfilant des gants puis alla chercher le seau moisi, heureusement que j'avais pensé à acheté des gants jetable, et commença à empilé les cannettes de bière vide que je trouvais. Je ne savais pas si monsieur Blake faisait le tris sélectif habituellement mais je n'avais pas le choix, je n'avais pas pensé à regardé avant de partir et la seule chose que j'avais pris était un sac poubelle normal. Je priais pour que mon professeur d’Écologie n'en sache jamais rien....

Messages : 2351
Wishes : 198

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Agence Blake] Sens dessus-dessous. [Terminé]   Mer 7 Oct 2015 - 14:43
Russel était enfin arrivé à un distributeur de billet. Il tenta de presser la chose, mais malheureusement, ce fut l'effet contraire qui se produisit. En effet, il se trompa dans son code deux fois à cause de ses doigts fébriles avant de finalement parvenir à l'extraction des billets. Les mains de l'ivrogne était moites et des sueurs froides coulaient sur son front, tandis qu'il se précipitait vers le magasin le plus proche.

Concrètement, cela faisait déjà plus de 30 minutes qu'il était parti de chez lui. Déjà le manque se faisait sentir. Nul doute qu'une fois qu'il serait rentré dans le magasin, il prendrait la bouteille, paierait et boirait sa première gorgée dés sa sortie du magasin. Dans l'état actuel des choses, ses battements de cœur devenaient plus important et un état de manque était déjà palpable. Ses yeux rouges éclatés en disaient long sur sa dépendance. A tel point où on pouvait se demander si ce n'était pas un manque de drogue plutôt qu'un manque d'alcool.

Dans tout les cas, il arriva dans le magasin, prit sa 'drogue' avant de se diriger vers la sortie. Oubliant au passage l'étape paiement. Bien entendu, il fut arrêté avant de pouvoir franchir la porte qui menait à l'extérieur.


"Monsieur, attendez !"

Il grommela, se demandant qui osait l'interrompre. Il se retourna pour apercevoir une vieille dame.


"Vous avez l'intention de partir sans payer ? A votre âge, vous n'avez pas honte ?"


*Fiche moi la paix mamie, j'ai juste zappé...* Rétorqua-t-il dans son esprit en fronçant les sourcils.

La vieille dame, nullement impressionné par le regard menaçant de l'alcoolique poursuivit avec un long monologue. La grand-mère était apparemment friande pour faire la morale. Bref, il paya et après environ 30 minutes supplémentaires, il fut finalement délivré avec juste un avertissement. Il avait le sentiment d'être devenu un gosse. Ce qu'il était probablement, au vu du grand âge de cette vieille dame.

Bref, il bu sa gorgée de son breuvage. Le liquide coulant dans ses veines, un sentiment de bonheur l'envahissait. Il s'en était sorti sans trop de mal. Il entama sa marche pour rentrer chez lui. Une fois devant sa porte, il ouvrit cette dernière, oubliant complètement qu'une invitée était déjà dans son agence.


Awards.
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Agence Blake] Sens dessus-dessous. [Terminé]   Mar 13 Oct 2015 - 20:42
Rassemblé toutes les cadavres de bouteille me pris moins de temps que je le pensais, heureusement la pièce n'était pas trop grande, cannettes vide ne tardèrent pas à disparaître aussi, du coup il faisait beaucoup plus propre. Bien que la poussière et la saleté c'était peu à peu entassée, à côté de la masse de récipient ce n'était rien. J'étais surprise d'avoir fait le plus gros du travail, juste en ramassant quelques pot de verre et de fer, même s'ils se traduisaient par une bonne trentaine au final.

Monsieur Blake était sorti depuis une petite heure, je me disais qu'il serait absent toute la journée, il était parti en quête de sa précieuse boisson après tous et le quartier regorge de bar. J'avais mis le seau devant la porte, rempli d'eau prête à faire le sol. Ce fut liquide qui arriva à mes pieds, qui me renseigna du retour du détective. Je n'avais pas entendu de bruit de chute, au moins il ne s'était pas pris les pieds dans le récipient ni n'avait glissé sur l'eau savonneuse. Par contre, je doutais que son humeur ce soit améliorée.

Messages : 2351
Wishes : 198

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Agence Blake] Sens dessus-dessous. [Terminé]   Mer 14 Oct 2015 - 16:47
En ouvrant la porte de son agence, il percuta un obstacle. Un saut rempli d'eau. La première pensée était, mais qu'est-ce que ça fout là. Et en observant le reste de la pièce, il put voir qu'une jeune fille était présente. Il se rappela ainsi qu'il était parti en laissant Alexis chez lui. Tout d'abord lassé, il fut néanmoins surpris. Quelque chose avait changé. L'agence Blake, n'était pas la même qu'il y a une heure. Il ne mit pas longtemps à réaliser que la fautive n'était ni plus ni moins que sa cliente.

Quoique, le mot fautif était mal-employé dans le cas présent. L'agence avait changé, mais ce n'était pas en mal. C'était plus propre. Quelque chose que Russel avait oublié depuis un moment. Sur ce point, il était reconnaissant envers la lycéenne.


"T'as fais du bon boulot." Dit-il en s'allumant une clope. Maintenant qu'il avait sa dose, il était déjà un peu plus apte à communiquer, même si ça restait très maladroit.

"Tu peux te casser, maintenant." Conclut-il en expirant sa fumée.

Voilà, il n'allait pas aller plus loin, il voulait être tranquille pour savourer l'alcool qui se trouvait dans son sac en plastique. Dans tout les cas, il était reconnaissant mais n'allait pas le montrer plus que ça. Donc, c'est après ces mots qu'il continuait son chemin vers la pièce, évitant par miracle la flaque d'eau pour aller s’affaisser sur son fauteuil et ouvrir ses achats.


Awards.
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Agence Blake] Sens dessus-dessous. [Terminé]   Dim 18 Oct 2015 - 16:28
Pas d'éclat de voix, ni d'injure, ni démonstration de force ou même un simple trémoussement de colère. Rien, monsieur Blake était parfaitement calme alors qu'il me rejoignait. J'aurai cru qu'il pesterait d'avoir du marcher dans l'eau, grognerai parce que ses chaussures et le bas de son pantalon serai mouillé. Son comportement avait changé du tout au tout, à croire que l'alcool avait un effet plus apaisant qu'abrutissant pour le détective privé. Je n'allais pas m'en plaindre bien au contraire, je le préférai nettement comme cela, comme quoi le breuvage révélait vraiment les personnes tel qu'elle était. Le monstre que j'avais croisé ces derniers jours semblaient avoir disparu.

J'eus même droit à des félicitations, moi qui m'attendait à un simplement grognement de satisfaction ou encore qu'il me congédie avec la même véhémence qu'hier. J'en aurai presque sourit, je retrouvais un peu de l'homme que j'avais rencontré la dernière fois. Il avait quand même un comportement froid, cependant, il n'était plus violent ni d'une quelque conque menace, du moins pas envers moi. Pour ce qui était de sa propre personne, au vue des différentes tâches de sang, il y avait de quoi ce poser la question. Question que je ne poserai pas pour autant, ce n'était pas moi qui allait lui faire la morale sur ce comportement autodestructeur. Ce serai l'hôpital qui se fout de la charité, comme disait le proverbe.

A peine est-ce que l'adulte se laissa tomber sur le canapé, qu'il me congédia. Je ne me le fis pas dire deux fois, je ramassais les affaires de ménage qui trainait pour les ranger dans le placard de la cuisine, je ne tenais pas à se que monsieur Blake se prenne les pieds dans les ustensiles. Je doutais que ses voisins accourrait s'il y avait le moindre soucis dans l'agence, ils n'avaient pas agis avant après tous. Ensuite, je saisi mes affaires et me dirigea vers la sortie.

-"A la semaine prochaine." Lui dis-je en passant le cadre de la porte, je ne savais pas s'il m'avait entendu ou s'il était tombé dans les bras de Dyonisos.

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Agence Blake] Sens dessus-dessous. [Terminé]   
 [Agence Blake] Sens dessus-dessous. [Terminé]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Défi mars 2012 : Sens dessus-dessous !
» [Résolu]Problème de ponts
» la taverne de pokke
» [Résolu] Afficher le nom des personnages au dessus de leur personnage
» Je défie mon voisin du dessous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fate of Wishes :: Palema :: Quartier Sud :: Archives-