Un mystérieux petit animal croise votre route : Je souhaite que tu passes un contrat avec moi. En échange, j'exaucerais n'importe lequel de tes voeux.
 

Partagez | 
 Un rossignol punk...

Messages : 1868
Wishes : 110

avatar
N-Accompli
MessageSujet: Un rossignol punk...   Jeu 7 Avr 2016 - 18:43
Luna Nightingale




Informations générales

¤ Identité ¤
¤ Nom : Née Brun. A l'adolescence, elle a pris le nom de son père : Nightingale.
¤ Prénom : Chanel. Elle a changé en Luna à sa majorité.
¤ Âge : 21 ans
¤ Activité : Aide soignante/ petite dealeuse
¤ Provenance de l'avatar : Chloe Price de Life is strange


¤ Description physique ¤

Physiquement, je corresponds bien au cliché de la fille punk rock. Vêtements vieux et déchirés, plus par manque de moyen que par effet de mode. J'aborde souvent tout un panel de logo groupe ou de dessin stylisés de crâne. Et puis juste pour la classe, je m'arrange pour toujours laisser mon bras droit à découvert. Histoire de laisser a la contemplation de chacun mon Tatouage qui part de la clavicule jusqu'à s'enrouler autours de mon poignet. Cadeau de mon père pour mes 18 ans. Si vous me demandez une signification, je vous dirais avec le sourire qu'il n'a pas d'autre ambition que d'être simplement classe.

En dehors de ça, je suis grande de 175 cm et maigre comme pas possible. J'ai aucune réelle courbe en grande partie à cause de la beuh. Mais au final, c'est loin de me déplaire, ça accentue un petit coté androgyne qui me plait.
Mon visage est accordé est probablement plus conventionnel que mon style vestimentaire. Yeux bleus, légères fossettes, sourire amicale et mine chaleureuse. Le tout est encadrée par ma coupe qui reste assez courte par pragmatisme. Pour le coté non pragmatique de ma chevelure, c'est qu'elle est d'un bleu profond. Je camoufle des racines roses sous mon éternel bonnet. Rare sont ceux qui m'ont déjà vu sans. Peu peuvent se vanter de savoir que je me trimbale des cheveux bicolores.

Bon, évidement, vous me verrez souvent avec un pet' au bec. Ou au moins une roulée. Je pense que contrairement au teint pale que je me ramasse, mes poumons doivent ressembler à une mine de charbon en chine.
¤ Description mentale ¤

Je suis un peu l'équivalent d'une hipster pauvre. Pas que j'en soit réduite à me laisser pousser la barbe hein...  Mais y'a vraiment que les hipster pour faire des voyages humanitaire ou être végétarienne. Pire que tout, j'aime écouter du rock indé et du Metal underground... Oui, désolée de correspondre à ce point au cliché... Je devrais m'amuser à les recenser chez moi... Ou en faire un jeu à boire ? Nan... tout le monde finirait par faire un câlin au sol.

Au final, je suis plutôt simpliste simple. Ok, j'ai un langage parfois châtié. Et il m'arrive de taper sévèrement sur le système des gens à cause de ma manie d'être spontanément tactile ou un peu trop portée sur l’humour.
Pour vous la faire courte, je me sens l'exacte contraire du cynisme, j'ai toujours un sourire à portée de main. Et je me pense globalement optimiste envers l'Humanité. Métier oblige, je sais aussi m'adapter aux autres. Genre rendre en le sourire à un vieux atteint d’Alzheimer comme à un enfant hospitalisé.  Au fond je suis pas difficile à vivre et peu de gens semblent se plaindre de moi autrement que pour mes épisodes de joie un peu trop violents.
Enfin, je suis une mine de référence pop culture. Cinéma, musique, livres. J'ai une bonne connaissance générale à ce niveau. Principalement grâce à la gratuité d'internet.


Histoire

¤ Quoi qu'il t'est arrivé ? ¤

A vrai dire, ce serait mentir que de ce dire que j'ai eu une enfance triste. Je souffrais de rien, j'avais tout ce dont je pouvais rêver avec mon esprit d'enfant. Jouets, vêtements, repas, domestiques. Mais j'avoue que j'étais terriblement seule.
George et maman étaient jamais là, et les aînés étaient plutôt condescendant. J'aurais bien pu copiner avec mon frère jumeau, Théodore. De 7 minute mon ainé. Mais on était pas vraiment proche. Très jeune, il s'enfuyait souvent de la maison. Toujours à traîner ça et là, à dépasser les limites du jardin pour aller je ne sais où. Je me souviens pas vraiment de lui. Les seules images qui de ses retours imprévisibles à la maison avec les joues rougies par la silhouette d'une main.
J'avais admis ça du haut de mon mental d'enfant de 6 ans : partir c'était pas bien. Ça faisait qu'on se prenait des gifles. Les gifles, la violence en générale, c'était normal quand on faisait quelque chose de pas bien.

Au début de ma scolarité, ma famille avait les moyens de prendre des cours à distance et en soit ce n'était pas vraiment un problème. J'y consacrais au final assez peu de temps. Puis j'ai commencé à le mettre à profil ces moments perdus où je ne faisais que rêver dans ma bulle. Je me suis mise au piano, et bien vite au violon. C'était complexe pour mes petites mains d'enfants, mais j'ai continué. Je sais pas trop pourquoi moi même. J'aimais bien la musiques et les rares bonnes paroles de mes parents m'encourageaient à continuer. Du coup, comme un bon toutou en recherche d'attention. J'ai pris soin de passer pour une enfant modèle. La petite prodige qui enchantait les conversation mondaines et attiraient les éloges durant les dînées officiels.
Et puis un jour mon frère n'est plus revenu à la maison.

C'est à ce moment là que ma mère m'a envoyé dans le plus grand secret dans un patelin paumé de l'idaho. Chez « mon père ».
Mon vrai père. Ouais, parce que moi, je pensais dur comme fer que George c'était mon papa. Mais nan... Aller expliquer le concept d’adultère à une enfant de 12 ans ? Ou  celui de bâtardise. Sachant que j'étais probablement encore persuadé persuadé à l'époque que les enfants naissaient dans les choux et les roses.

Mon père, mon vrai père était John Nightingale. Un ancien rockeur de 45 ans. Un genre d'anomalie temporelle, à la retraite d'une carrière prolifique de 20 ans d’excès. A moitié plongé dans sa pinte de bière, à moitié planté dans sa seringue d'héro.
Bon, ok, dit comme ca fait enfance traumatique. Mais passé le moment ou j'ai abandonné mon attitude de pourris gâté, j'ai relativisé et c'était presque une entente cordiale.

Sinon, pour ce qui fut de la vie dans ce bled, franchement quand John était sobre et pas trop def', ça restait un mec assez cool. Ce type m'a appris à manier les bases de la batterie et surtout... La guitare. Yup', c'est lui qui m'as offert mes premier cours de grat' et mon premier joint. Rien que pour ça, je l'aimais bien, ce gars que je n'ai jamais appeler « papa » autrement que pour l'emmerder.

On vivait dans un genre de van sur un terrain vague jonché de détritus. Parfois, mon père rejoignait des anciens collègues, dans des garages. Des territoire insalubres, jonchés de fringues, de bières éventés et de cendriers renversés. Mais quand il grattait quelques notes sur fond d'odeur de weed. Ca me faisait oublier le chaos. A peine âgée de 12-13 ans, je les écoutaient répéter avec des étoiles dans les yeux.

Une fois majeur, j'ai fais quelques trucs. Comme demander à l'administration de changer de nom pour adopter celui de Luna, un surnom que l'on me donnait et qui me correspondait mille fois mieux que celui bourgeois de « Chanel ».

Le temps est passé et j'ai commencé à bien me défendre avec un instrument dans les mains. Autant vous le dire tout de suite, j'ai eu mon diplôme d'aide soignante à 19 ans. Puis mon groupe d'amis s'est dissous assez vite, disparus aux quatre coin des états unis. Du coup, rien ne me rattachait vraiment plus à cette ville si ce n'est un père qui était cool, mais terriblement pas paternaliste.

Mon diplôme en poche, je me suis lancé dans un rêve que je n'avais pas réalisé faute de temps : un projet de mission humanitaire. Voyager à moindre frais. Nourris, logé, blanchis. Ce voyage avait quelque chose de presque malhonnête pour moi.
Cependant, au bout de quelques mois à parcourir successivement le globe au grès des aléas de mes divers association. le mal du pays m'a rattrapé et je suis retourné presque malgré moi à mon bled.
C'est là que j'ai appris que le type que j'appelais sarcastiquement « papa » est mort d'une overdose peu après que je sois partie...Disons que j'ai un peu pété mon câble. J'ai pas eu le courage de reprendre un job. Pas même de faire grand chose de ma vie.

Quand je compose pas, je m'invite facilement aux soirées universitaire pour dealer discrètement un peu mes fonds de weed. C'est comme ca que je survie depuis quelques semaines. D'ailleurs, j'ai recu un appel ce matin. Faudrait que je me pointe à Palema. J'ai reçu un appel ce matin. Je dois aller a un enterrement d'une vieille amie...


Un peu de HRP

¤ On veut en savoir plus ¤
¤ Le règlement a été lu et approuvé ? : Yup'

¤ Bonus : Je suis toujours la weirdo qui flippe des clown. D'ailleurs merci aux gens sur TS qui m'ont fait faire mes meilleurs arrêts cardiaques à coup de liens foireux.
Je vous hais cordialement bande de tarba ♥




Dernière édition par Nylian Hunt le Ven 8 Avr 2016 - 13:03, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 2742
Wishes : 537

avatar
S-Elue
MessageSujet: Re: Un rossignol punk...   Ven 8 Avr 2016 - 10:49
Re-bienvenue à toi avec ce nouveau personnage.

Excuse-moi de te demander cela mais Nylian est-elle morte ou officiellement partie du forum? Car ce n'est pas le cas à ma connaissance (mais je peux très bien avoir raté une étape) hors pour avoir un reroll, il faut que le personnage en question soit décédé ou définitivement parti de Palema pour une raison X ou Y.
Donc j'aimerais que tu me dises ce qu'il en est réellement.

Si Nylian est encore en jeu avec des rps à clôturer ou autre, ta fiche sera mise en attente et déverrouillée lorsque les conditions pour la création de ce nouveau personnage seront pleinement remplie.

Merci de ta compréhension.


~ Je parle en #009999 ~
Spoiler:
 




Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1868
Wishes : 110

avatar
N-Accompli
MessageSujet: Re: Un rossignol punk...   Ven 8 Avr 2016 - 12:32
Bonjour,

Pour répondre a tes questions (D'ailleurs je me rends compte a ce moment là que les modos ne sont pas les êtres supérieurs et omniscients mythes et rêves brisés, snif )

Nylian Hunt est morte dans ce RP.

J'ai bien vérifié que ses rp aient tous été clôturés avant ce dernier. Sauf grosse erreur de ma part, il me semble que son seul RP non archivé est Celui la, suite à un oublie pour éditer le titre et mettre "terminé".
Voilà, et désolée de ne pas t'avoir prévenue. ♪


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 2742
Wishes : 537

avatar
S-Elue
MessageSujet: Re: Un rossignol punk...   Ven 8 Avr 2016 - 21:07
Ah, je suis contente, j'avais pas rêvé. Y avait bien un rp en cours. Voilà pourquoi je comprenais pas.

Enfin, sinon, rien à redire de spécial sur ta fiche. Juste un détail quand même, parce que j'aime être chiante jusqu'au bout.
Tu parles de ton changement de prénom mais pas de nom. Juste préciser si t'as fait les deux en même temps, ou pas, et la raison invoquée. Car changer de patronyme se fait pas comme ça non plus, encore moins si tu changes nom ET prénom.

Voilà, à toi la suite.


~ Je parle en #009999 ~
Spoiler:
 




Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1868
Wishes : 110

avatar
N-Accompli
MessageSujet: Re: Un rossignol punk...   Sam 9 Avr 2016 - 3:07
Le changement de prénom se fait sur formulaire aux états unis, entre autre, c'est une formalité administrative à portée de main pour peu que l'on ait la majorité.

Le changement de nom quant a lui s'est fait au cours de l'adolescence de mon perso, simplement par la reconnaissance de la paternité de John Nightingale. Elle a ensuite emprunté son nom suite a cette procédure.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 2742
Wishes : 537

avatar
S-Elue
MessageSujet: Re: Un rossignol punk...   Sam 9 Avr 2016 - 9:48
Fiche prévalidée !!!
Manque plus que le passage de Kit et Kat et tu seras officiellement des nôtres.


~ Je parle en #009999 ~
Spoiler:
 




Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 6069
Wishes : 2374

avatar
KyuBey
MessageSujet: Re: Un rossignol punk...   Sam 16 Avr 2016 - 10:20
Fruuuu et rebienvenue !

Pauvre petite Nylian snif snif. Tout est ok, il faut juste que tu me dises quel pseudo tu veux au final ? Luna Nightingale je suppose ? Mais me faut une confirmation, on sait jamais xD



Voir le profil de l'utilisateur http://zupimages.net/up/17/08/k7rz.png

Messages : 1868
Wishes : 110

avatar
N-Accompli
MessageSujet: Re: Un rossignol punk...   Sam 16 Avr 2016 - 13:44
Oui, c'est bel et bien Luna Nightingale.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 6069
Wishes : 2374

avatar
KyuBey
MessageSujet: Re: Un rossignol punk...   Sam 16 Avr 2016 - 16:49
Tout il est good donc, changement de pseudo fait \o/

Fiche validée ! Tu peux dès à présent faire une demande de RP ici pour chercher des topains avec qui t'amuser.

Ce n'est pas obligatoire mais tu peux également te créer un Carnet de Bord dans cette section pratique pour se tenir à jour et savoir où on en est dans son jeu ou ses liens. Si jamais tu dois t'absenter, surtout pense à nous prévenir ici qu'on ne s'inquiète pas.

En tant qu'humain, je t'invite à consulter ce sujet. Si tu as déjà tes pouvoirs de futur Seraph ou Nephil, n'hésite pas à les envoyer au staff via le formulaire disponible dans le sujet précédent pour qu'on te les valide. Si tu n'as pas d'idées, pas de soucis, fais-toi plaisir, joue et on avisera en temps utiles.

Amuse-toi bien parmi nous ! \o/



Voir le profil de l'utilisateur http://zupimages.net/up/17/08/k7rz.png

Messages : 6069
Wishes : 2374

avatar
KyuBey
MessageSujet: Re: Un rossignol punk...   Sam 20 Aoû 2016 - 10:31
Un nouveau contrat de passé, et ainsi Luna Nightingale rejoint les rangs des Nephils pour exterminer toutes les Ombres de cette terre.

- La mort n'est parfois qu'un détail dans nos existences. Bienvenue chez les Nephils !

Equipement et pouvoirs


¤ Généralités ¤
¤ Arme : Guitaxe électrique ♪
¤ Pouvoir de départ :  PASSIF
¤ Mon voeu est : Je... Je voudrais que tu redonnes vie a Théodore brun... Que... Pour avoir un fragment de ma famille auprès de moi... C'est possible ? Euh... S'il te plaît ?
¤ Ma marque de Seraph/Nephil se trouve : Sous les lèvres


¤ Entraide famiiale ¤
¤ Description générale ¤
Je peux invoquer différents membres de ma familles avec leurs caractères et leurs singularités. Je ne les contrôle pas vraiment, et ils font parfois ce qui leur chante. Mais au fond je les aiment bien malgré tout. Je peux en avoir au maximum un auprès de moi jusqu'à niveaux 4. Ensuite, je peux en avoir constamment deux auprès de moi.
Chaque blessures qu'ils reçoivent me font souffrir mais ce n'est que psychologique. S'ils sont trop affaiblis ou tués, ils disparaîtront et je devrais attendre un certain temps avant qu'ils ne puissent revenir. Durant ce temps, je serais étrangement abattu comme si je faisait le deuil d'une partie de moi même.

Sachant qu'en plus je dois gérer les galères relationnelles : mon père ne supporte pas Nylian (et réciproquement), granma ne blaire personne autre que pompidou,

Ah, et pour la précision, je peux pas invoquer le zombie et le chien en même temps. A chaque fois que Pompidou sent mon frère zombie, il s'enfuie comme s'il avait la mort au trousse. (Ce qui n'est peut être pas si éloigné de la vérité) C'est plus fort que lui, et j'ai renoncé à les foutre ensemble.
Et pareil pour Nylian. Nylian ne peut simplement pas voir Théodore en mode walking dead. Apparemment ces deux blaireaux ont un blocage psychanalitique. J'ai vraiment essayé mais c'est comme

Argh... invocation de barge.

¤ Niveaux ¤
- 1er niveau -
Grany Niightingale
Soyons honnête, gran'ma j'en ai que peu de souvenir. Elle est morte peu après que j'ai rejoins mon père, et les quelques mois passés en sa compagnie furent... Conceptuel ?
Invoqué avec son fauteuil roulant de guerre, la bête à l'accent britannique me confond du haut de son Alzheimer et m'appelle pour une obscure raison « Lucette ». Quand elle n'insulte pas a moitié les passants avec des mots désuets, elle me parle de la guerre, des topinambours, de son sauvage fils qui aime le rock, « La musique du diable qui pervertis la jeunesse » où de la reine. Bah... en dehors de ca... Elle fait pas grand chose. Mais elle est plutôt marrante...

- 2ème niveau -
John Nightingale
Mon père junky sauvage apparaît. Bien qu'il ait 55 ans, il en paraît bien davantage. Abîmé par le temps et la drogue, il est emprunt d'un manque flagrant d'agilité et de force physique.
Très proche de moi, il est plutôt jovial et bon vivant même s'il demeure un irresponsable. Il lui arrive parfois d'être la voix de la raison, même s'il est pas vraiment a l'aise ni même crédible dans ce rôle.
Tel père tel fille, l'homme se trimballe avec une guitaxe électrique et n'hésite pas a s'en servir. Soit pour faire un duo de choc avec moi, soit pour fracasser le crane d'un quelconque ex petit ami trop insistant.

- 3ème niveau -
Nylian Hunt
Amie d'enfance moqueuse mais fiable. Caractériel, souvent méchante gratuitement mais jamais vraiment malveillante. J'ai fait les 400 coups avec dans mon adolescence. Une sœur pour moi, bien que la vie nous ait séparées suite à nos études. Elle ne partage pas vraiment le moindre brin d'ADN avec moi. Mais elle est cool... Ca compte non ?
Sinon, elle pop toujours avec un pistolet taser en main. Et le plus souvent avec une remarque pas franchement gentille.

- 4ème niveau -
Pompidou.
Ouais, je sais, je vous vois venir. C'est pas courant d'avoir un canidé dans son arbre généalogique. Mais Pompidou, c'est plus qu'un chien american stratford, c'est  un membre de ma famille. Malgré son air un peu abruti (Faut reconnaître la vérité, y'a pas vraiment d'éclat d'intelligence dans son regard) bah, c'est un animal loyal, joyeux et obéissant. Le genre qui sait autant me protéger des ombres que des clowns.
Bon c'est aussi un putain de peau de colle je dois dire. Il ne peut pas supporter de ne pas m'avoir dans son champs de vision sans hurler à la mort. Et si vous faites mine de le frapper, la bestiole ce dernier vous saute à la gorge sans hésiter. C'est a cause de ces petits détail dans son comportement que je soupçonne qu'il a été battu avant d’atterrir dans notre foyer.

- 5ème niveau -

John Fallen
Envolée l’innocence de la jeunesse, ce qu'il sait, ce qu'il a vécu l'a plongé dans une apathie profonde. Comme les invocations sont incapable d'évoluer, il reste a jamais bloqué à l'état effrayant.
Assez glauque, avec son teint grisâtre, ses yeux vitreux où ses cheveux terreux, il impose le malaise à tout ceux qui le regarde. La douleur, la fatigue n'est pas un problème pour lui. Il n'a pas l'air d'éprouver le moindre sentiment et semble porter par autre chose de plus viscéral et malsain. Tout semble indiqué qu'il vient tout juste d'émerger d'une tombe et que l'on a affaire à un cadavre vivant.
Impression amplifié vu qu'il s'est plongé dans un genre de mutisme. Pourtant il est capable de réflexion et peut suivre des ordres complexes si ça lui chante. Mais se contente très souvent de changer le plan a la dernière minute pour m'écarter au maximum du combat et ne pas me mettre en danger. Un genre d'attitude protectrice assez frustrante.
Équipé d'une arbalète dont le nombre de carreau semble inépuisable. D'un simple contact, il peut se téléporter une fois par jour jusqu'à deux autres personnes à une distance de 50m maximum


¤ Printemps ¤
¤ Description générale ¤
L'amour que je porte pour la musique à transcendé le statut de simple passion pour s'accorder avec mon vœu. A chaque fois que je joue de la musique, quelque soit l'instrument, mon passif s'active comme une sorte d'aura qui fait revivre définitivement ce qu'il y a autour de moi (jusqu'à la prochaine mort). D'abord trop faible, seul les végétaux et les insectes réagissent a cette dernière, puis cela augmente drastiquement au point de faire revivre des animaux puis des humains et enfin des contractants.
¤ Niveaux ¤
- 1er niveau -
Le rayon est de  5 mètres. L'herbe paraît plus verte, les insectes semblent se multiplier.
- 2ème niveau -
Le rayon s'étend à 10m. Maintenant je peux redonner vie aux arbres, aux petits animaux de type rongeurs. Les fruits semblent mûrir et se gorger de sucre et les végétaux de toutes sortent fleurissent.
- 3ème niveau -
La porté de mon pouvoir s'étend juqu'à 15m. Maintenant je note une légère amélioration de l'humeur sur les Hommes quand je joue. S'ajoute maintenant à mon pokedex des animaux que je peux resurectionner : les bestioles allant d'une taille raisonnable comme un gros bouvier bernois. (Les enfants ne sont pas compris de dedans, pourtant je vois pas grande différence entre les deux, à part que le chien est plus bienveillant et intelligent que l'autre bestiole)
- 4ème niveau -
Je peux maintenant aller rez' des animaux de la taille d'un cheval. Et aussi l'homme accessoirement... Ca oui, à partir de maintenant, vous ne pouvez pas mourir si j'exige que vous devriez vivre.

Je peux redonner vie à un êtres humain aléatoire (Non contractants) mort il y a moins d'une journée dans un rayon de 15m. A la condition que son corps ait conservé son intégrité physique. (S'il a la tête coupé par exemple, il faudra qu'un soigneur la « recolle » avant qu'ils ne soient ranimés. Cependant s'il leur manque un truc non vital comme une main ou un bras, il pourra revivre sans ce membre) Les humains ainsi sauvés se réveilleront plusieurs heures après avec l'impression lourde de sortir d'un long sommeil. Parfois certains affirmeront avoir subis une expérience de mort imminente, mais rien de très net.
Cependant l'exercice de ramener des gens à la vie reste aléatoire et mon pouvoir est loin d'être absolu. Bey sait pourquoi, mais parfois peu importe l'obstination avec laquelle je m'acharne a jouer, certaines personnes ne se relèveront jamais sous mes notes.

- 5ème niveau -
Des baleines ? Des éléphants ? Des arbres millénaires ? Je peux les faire revivre ... ♪

S'il respectent les condition d’intégrité physique, un contractants choisis aléatoirement dans un rayon de 15m peut se relever s'il est mort il y a moins d'une journée.
Le délai d'attente maximale est repoussé à une semaine pour les humains non contractants.

Cependant l'exercice de ramener des gens à la vie reste aléatoire et mon pouvoir est loin d'être absolu. Bey sait pourquoi, mais parfois peu importe l'obstination avec laquelle je m'acharne a jouer, certaines personnes ne se relèveront jamais sous mes notes





Voir le profil de l'utilisateur http://zupimages.net/up/17/08/k7rz.png

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un rossignol punk...   
 Un rossignol punk...
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un rossignol punk...
» Daft Punk
» Punk-panda
» orque punk
» Tribu d'ogres punk/iroquois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fate of Wishes :: L'indispensable administration :: Les fiches :: Les fiches validées :: Nephils-