Un mystérieux petit animal croise votre route : Je souhaite que tu passes un contrat avec moi. En échange, j'exaucerais n'importe lequel de tes voeux.
 
 [rue lugubre] Faut pas m'emmerder.
MessageSujet: [rue lugubre] Faut pas m'emmerder.   [rue lugubre] Faut pas m'emmerder. Icon_minitimeLun 6 Nov 2017 - 17:03
avatar
Invité -
Spoiler:
 

Bon je me suis encore paumé dans le quartier sud pendant mon footing, c'est marrant mais ça m'arrive souvent, et à chaque fois je rencontre des futurs potes.
Va falloir que je regardes sur mon portable rapidement ou je suis... Attend j'ai sentis quelques chose m'effleurer l'épaule droite la ? Ha effectivement un mec c'est écrouler pour un simple coup faut aller à la salle un peu plus souvent mec. Bon après c'est ma faute mais en même temps c'est téléphone ça prend toutes ton attention c'est fou.

-Désoler je t'avais pas vu rien de cassé?


Il ignore ma main tendu pour l'aider et il ce relève tous seul comme un grand, tous en m'insultant de tous les noms, c'est potes m'entoures. Je suis tombé sur un gang de dealer ou quoi? On se croirait dans un film un peu nul. Putain je suis vraiment un aimant à connard.

- Bon allais les enfants vous rentrez chez vous et je vous ferai pas de mal.


Apparemment il le voit pas sous cette angle, comment je le sait? En général quand on sort des matraques c'est qu'on me veut pas que du bien. Bon bah comme d'hab' je leur fait ravaler leur dent un par un. C'est marrant de les voir s'acharner avec leur matraques. Toujours aussi pratique ce pouvoir., merci kyu ! Bon il en reste qu'un... Attend il à sortis un couteau cette enculé, et il l'a planté dans mon abdomen, ca fait un mal de chien ! Ha non c'est vraie je sent pas la douleur... Par contre ça m’énerve un peu c'étais un cadeau de ma sœur ce tee shirt et maintenant il est foutu...

-Je crois que toi je vais te tuer.


Mes paroles dite je saisis sa tête de ma main droite et lui fait manger le trottoirs 2, 3 fois mais quand je sent une nouvelle présence arrivais sur les lieux du crime, je m’arrêtes. Je sent qu'il va m'emmerder celui la.


Dernière édition par Léonardo Zeit le Dim 21 Jan 2018 - 22:30, édité 2 fois
[rue lugubre] Faut pas m'emmerder. Empty
MessageSujet: Re: [rue lugubre] Faut pas m'emmerder.   [rue lugubre] Faut pas m'emmerder. Icon_minitimeLun 6 Nov 2017 - 20:43
avatar
Invité -

Faut pas m'emmerder


Quartier Sud de Palema, lors d'une belle journée d'automne...

Cela faisait environ 3 semaines maintenant que Grayson avait prit son service en tant qu'inspecteur à la crim' de la ville. Après de longues journées passées à éplucher les dossiers en attente, gentiment laissés à ses soins par son prédécesseur, il avait enfin pu commencer à aller sur le terrain. Certaines affaires nécessitaient d'être prises en charge rapidement, comme des trafics d'armes et d'organes soupçonnés ou encore ces mystérieux décès en masse quelques mois auparavant, et Grayson avait donc commencé à fouiner un peu en ville pour se trouver des indic'.

Ce jour-là, il passait pour une ronde dans le quartier Sud. Cet endroit était réputé comme le quartier "mal famé" de la ville et le brun était certain d'y trouver des indices ou des pistes. Après tout, statistiquement parlant, il y avait plus de chances que les trafics aient lieu dans ces ruelles sombres plutôt que dans le quartier Nord.

Grayson entama donc un tour d'horizon. Pour l'occasion, et afin de ne pas se faire griller au premier regard, il avait enfilé un jean noir surplombé d'un simple t-shirt blanc et d'un lourd perfecto de cuir. Il passa devant une bibliothèque -où il manqua se casser la gueule en glissant sur les marches-, un lycée -où il verbalisa deux jeunes de 15 ans qui fumaient des produits illicites- ainsi que devant une usine désaffectée. Ce quartier donnait vraiment l'impression d'être dans une ville différente ! L'inspecteur était en train de continuer sa visite des lieux lorsqu'il passa devant une rue un peu isolée dans laquelle il lui sembla entendre de l'agitation. Au vue des bruits : une bagarre.

Son sens de la justice le rattrapant (ainsi que son propre métier), le policier s'approcha jusqu'à pouvoir discerner la scène. Ce qu'il vit lui fit rapidement sortir son revolver du holster fixé sur son torse : un homme fracassait de sang-froid la mâchoire d'un autre contre le trottoir, plusieurs autres étaient déjà à terre. Lorsque Grayson l'interpella l'individu avait déjà relâché sa victime.

- ON NE BOUGE PLUS ! Hurla-t-il en tendant le revolver dans la direction de l'attaquant.

En quelques enjambées, il rejoignit la scène. Un coup d'oeil rapide lui permit de déduire que la plupart des hommes au sol semblaient vivants bien que salement amochés. Le dernier attaqué par contre risquait bien d'avoir besoin d'un dentiste, quelques unes de ses dents trainaient sur le sol... Grayson attrapa un micro de communication épinglé sur l'intérieur de son perfecto et parla tout en scrutant l'agresseur du regard.

- Murphy. Envoyez une ambulance au quartier Sud, deux rues après l'usine désaffectée, désolé les gars je connais pas les putains de noms de vos rues.

Après le "compris" de son interlocuteur, Grayson rangea l'engin de communication et se concentra à nouveau sur son interpellé. Un gars assez jeune, particulièrement bien foutu -et il entendait par là "musculairement"-, l'air vaguement familier. Où l'avait-il déjà vu ?

- Tu es blessé ?! Demanda-t-il subitement quand son regard tomba sur l'entaille à son abdomen. Laisse-moi voir ça, et profites-en pour m'expliquer ce que je viens de voir avant que je te coffre pour la nuit.



Codage par Libella sur Graphiorum
[rue lugubre] Faut pas m'emmerder. Empty
MessageSujet: Re: [rue lugubre] Faut pas m'emmerder.   [rue lugubre] Faut pas m'emmerder. Icon_minitimeMer 8 Nov 2017 - 13:33
avatar
Invité -
On ne bouge plus ? Cette phrase sonné comme une blague mais bon effectivement, quand on te pointe un flingue sur ton petit corps d'humain fragile en général on ne bouge plus. Que ça soit par peur ou lucidité. Mais bon la peur n'as jamais fait parti de moi et pour ce qui est de la lucidité... Et de toutes façons je suis plus humain. Mais j'ai pas envie de me retrouver criblé de balle non plus. On la joue à la James bond ou plutôt à la Batman ? On va se retourner tous doucement les mains dans les poches. Retournée je peux voir un flic cliché de film mais pourtant loin d’être banal. Un peu prêt ma taille une allure très sportives, un peu plus vieux que moi. Je suis sur qu'il sait ce battre enfin c'est pas le moment. Je me rapproche doucement de lui le laissant donné ses infos au autre.

-Pour quoi tu pointes un flingue sur moi en sachant que tu ne peux même pas l'utiliser si je t'attaques au poing enfin tu peux mais tu risques gros. Ton taser serais beaucoup plus utile est moins dangereux. Je sais que vous vous sentez tous en sécurité avec vos flingue mais bon.

Mon entaille c'étais déjà refermé j'essuie rapidement le sang. Et ne dit pas plus de chose par rapport à ma blessure ma posture et ma démarche parle pour moi. Je n'es rien.

-En tous cas un flic au quartier sud c'est aussi rare qu'un noir au quartier nord, tu dois être nouveau, tu vas ou finir par mourir ou finir par accepter les pot de vins. La justice y a que des gens comme moi qui peuvent l'apporter ici.


Je marque une pose j’étais plus qu'a quelques mètre de lui. Autant lui proposer un combat je suis sur de pouvoir m'amuser plus qu'avec c'est gars.

-Mais si tu veux on peut se battre à la loyal ? Sinon je te prierais de me laisser passer j'ai d'autre chose à faire. Oublie pas de coffrer ses dealers ils doivent avoir une bonne quantité sur eux, il pue la coke.
[rue lugubre] Faut pas m'emmerder. Empty
MessageSujet: Re: [rue lugubre] Faut pas m'emmerder.   [rue lugubre] Faut pas m'emmerder. Icon_minitimeSam 25 Nov 2017 - 11:55
avatar
Invité -

Faut pas m'emmerder


Tandis que Grayson terminait de donner les consignes à l'unité la plus proche, il vit son futur inculpé se retourner. Il avait un drôle d'air sur le visage, blasé ? Il fronça les sourcils quand le jeune homme se mit à parler, ou plus précisément quand il se mit à faire le malin sans même prendre la peine de répondre à ses questions.

Taser, justice, pot-de-vins... Ce gars semblait croire qu'il savait de quoi il parlait, et surpris -agréablement- par son aplomb Grayson baissa son arme. Il ne lui semblait pas dangereux, du moins il ne semblait pas avoir en tête de lui sauter à la gorge. Il devait y avoir une explication derrière cette agression. Le plus surprenant néanmoins fut de découvrir qu'aucune blessure ne se dissimulait derrière l'entaille de son t-shirt. Le brun cligna des yeux un bref instant puis revint planter son regard dans celui de son vis-à-vis.

- Les tasers sont en rupture de stock, je ne me retrouve qu'avec mon flingue. Répondit-il en haussant les épaules avec un sourire en coin. De plus, j'étais censé faire un tour tranquille, incognito... Contrairement à ce que tu sembles croire, je n'accepte ni la mort, ni les pot-de-vins. Je fais juste mon boulot. J'aime cogner du méchant.

L'inspecteur préféra ne pas relever l'excès d'orgueil du jeune homme qui déclarait pouvoir faire justice. C'était peut-être en quelque sorte vrai, dans ce genre de quartiers les flics n'étaient que rarement les bienvenus et la loi de la rue régnait avec force, mais Grayson aimait à croire que certains respectaient encore une forme d'autorité.

La proposition que lui fit l'inconnu d'un combat à la loyal fit accélérer son rythme cardiaque. Ca c'était une idée qui lui plaisait, mais le devoir passait en premier. Il offrit un franc sourire au garçon, son instinct lui dictant qu'il n'était définitivement pas le mauvais bougre dans cette affaire, et leva une main pour lui signifier d'attendre un moment. Il s'approcha alors des hommes à terre et fouilla rapidement les poches de leurs vestes et de leurs pantalons pour en ressortir plusieurs sachets remplis de poudre blanche. Après un bref communiqué à son unité pour les avertir, il se retourna à nouveau vers son mystérieux agresseur.

- Uniquement les poings, pas d'arme blanche. Il retira son perfecto qu'il déposa au sol ainsi que son holster. Mais après ça j'aurai deux trois questions à te poser : routine ennuyeuse et obligatoire.

Grayson recula un pied par rapport à l'autre et leva les poings en position de combat. Il avait eu beaucoup d'entraînement au cours de son apprentissage ainsi que durant ses années de service, mais il ne devait tout de même pas sous-estimer son adversaire. Aucun adversaire n'était à sous-estimer, d'autant qu'il ne pouvait s'empêcher de penser qu'il avait déjà vu ce gars quelque part.

- ... Je propose que le gagnant paie un verre à l'autre. J'aime joindre l'utile à l'agréable.

Le corps tendu sous l'adrénaline du combat qui approchait, l'inspecteur attendit que son vis-à-vis engage le premier mouvement. Il aimait esquiver puis contre-attaquer, stupide habitude qui ne lui faisait finalement que rarement défaut.



Codage par Libella sur Graphiorum
[rue lugubre] Faut pas m'emmerder. Empty
MessageSujet: Re: [rue lugubre] Faut pas m'emmerder.   [rue lugubre] Faut pas m'emmerder. Icon_minitime
Contenu sponsorisé -
[rue lugubre] Faut pas m'emmerder. Empty
 [rue lugubre] Faut pas m'emmerder.

 Sujets similaires

-
» [Recherche] Voici les Bionicle qu'il me faut absolument
» Il faut se réveiller!!
» Quelle peinture faut il choisir pour sous coucher ?
» Il faut savoir dire merci (gargote languedoc. )
» Il faut sauver le soldat Toutoux.