Un mystérieux petit animal croise votre route : Je souhaite que tu passes un contrat avec moi. En échange, j'exaucerais n'importe lequel de tes voeux.
 

 [Agence Collins] Petite mise au point avant ouverture. [Terminé]
MessageSujet: [Agence Collins] Petite mise au point avant ouverture. [Terminé]   Dim 29 Jan 2017 - 19:28
Messages : 2465
Wishes : 270
avatar
Description du lieu.:
 

Russel avait prit soin de contacter le jeune étudiant, nouveau locataire de cette agence de détective. Il avait préparé pas mal de papier ainsi que de dossier qui servirait de référence pour le jeune amateur. Concrètement, le former en moins de deux semaines étaient impossible, mais le faire paraître pour un professionnel auprès des futurs clients devraient être largement possible. En remettant les pieds dans cette agence, le Nephil avait une certaine forme de nostalgie. Il avait prit soin de poser les fournitures comme elles étaient avant qu'il ne s'en aille. Un petit bureau au fond de la pièce large qui servait concrètement de lieu de travail. Juste derrière, une bibliothèque avec divers livres ainsi que des dossiers classifiés. Il y avait également une senteur de propreté. Reprenant les cours de nettoyage de la jeune Alexis Armani, l'ivrogne avait retaper l'agence de fond en comble avec la force de son huile de coude.

Attendant le futur détective, Russel avait préparé un café, relisant attentivement les papiers, notammant celui qui attestait que Gamaliel Collins étaient reconnus comme enquêteur privée. Il n'y avait pas l'air d'avoir d'erreur. Un léger soupir, tandis que l'ivrogne songeait que les relations de mademoiselle Hughette, propriétaire du Lapin Rose avait des relations hauts placées. Au passage, Hughette s’appelle Hugh, et est un homme. Un travelo pour être vulgaire. Il/Elle se considère être une femme et mieux vaut ne pas s'amuser à le contredire à ce sujet.

Finalement quelqu'un frappa, Russel jeta un coup d’œil vers la porte d'entrée avant de dire, le plus détendu possible...


"Tu peux entrer Gamaliel."

Il n'y avait plus qu'à espérer que le jeune homme assimile vite.


Awards.
Spoiler:
 



Dernière édition par Russel Blake le Mar 14 Fév 2017 - 19:34, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Agence Collins] Petite mise au point avant ouverture. [Terminé]   Lun 30 Jan 2017 - 1:29
Invité -
Gamaliel n’était pas un détective, et n’avait aucunes connaissances en la matière. Ce n’étaient pas quelques recherches rapides sur la toile pour comprendre un peu mieux le genre d’affaires auxquels ils étaient confrontés qui avaient pu changer tout cela. Et pourtant, il avait une agence de détective à son nom – une agence qu’il n’avait encore jamais vue. Aujourd’hui, il avait justement rendez-vous avec Russel dans celle-ci – Russel qui s’était occupé de tout, mais qui s’en était probablement bien occupé puisque l’étudiant n’avait pas eu vent du moindre problème. L’agence n’était pas encore ouverte mais c’était mieux comme cela puisque ça lui laisserait le temps de s’entraîner avec Russel, pour pouvoir donner le change et transmettre aux futurs clients l’image de quelqu’un qui savait ce qu’il faisait même si ce n’était pas le cas.

 Il n’avait rien contre le fait de jouer le jeu du détective compétent autant qu’il n’en était capable. Après tout, c’était tout simplement normal pour le propriétaire d’une agence de détective d’être capable de s’entretenir avec les clients, de discuter avec eux de manière à comprendre ce qu’ils demandaient et de réunir les informations nécessaires pour que leur problème puisse être traité. Donc, s’il voulait faire son travail correctement, il n’avait d’autre choix que d’apparaître comme compétent – ce qui était aussi important pour que l’agence se crée une réputation, vu qu’il n’était qu’un inconnu. Pour ce qui était du travail de détective en lui-même – en dehors des clients, donc – il n’avait à s’inquiéter de rien vu qu’un véritable détective s’en occuperait – mais le genre de détective un peu trop alcoolique qui n’entrait probablement pas dans les bonnes grâces de ses visiteurs.

 Toquant à la porte avant d’entrée, pour vérifier qu’il pouvait le faire et que Russel était bien présent, Gamaliel découvrit finalement son nouveau lieu de travail une fois qu’on l’invita à pénétrer à l’intérieur. La pièce dans laquelle il venait de rentrer était propre au point de lui titiller les narines, comme si l’on avait passé beaucoup de temps à la rendre présentable et aussi accueillante que possible. Au fond de celle-ci, un coin de travail vers lequel se trouvait Russel derrière lequel se détachait une bibliothèque pleine de dossiers et d’ouvrages variés qui contribuaient à l’atmosphère professionnelle des lieux.

« - Bonjour Russel, comment vas-tu ? » Salua-t-il en souriant après avoir effectué quelques pas en sa direction, lui tendant sa main pour serrer la sienne.

 Pour l’occasion, Gamaliel s’était habillé de façon plutôt professionnelle. Il n’avait pas de costume, puisqu’il n’avait jamais vraiment eu l’occasion d’en acheter un et que les cours particuliers qu’il avait donné jusque là n’en nécessitaient pas, mais portait une chemise dans des tons neutres, qui était rentrée dans un pantalon en toile – et pas l’un de ces jeans que les adolescent et jeunes adultes portaient couramment. Ne sachant pas vraiment que faire pour le moment, il s’assit devant Russel et décida de lui demander.

« - Du coup, je t’écoute. Je suppose que l’on va faire des mises en situation, mais dis-moi d’abord ce que tu as prévu avant cela. »

 Cela ne le dérangerait pas de commencer tout de suite par un exercice mais il pourrait savoir ce qu’il aurait à faire avant d’essayer en discutant un petit peu. Et s’il pouvait également connaître un peu plus l’agence dans laquelle il se trouvait, cela pourrait également servir. Mais, pour l’instant, il ferait ce que l’on attendait de lui dans l’immédiat – et s’occuperait du reste plus tard si besoin était.


Dernière édition par Gamaliel Collins le Lun 30 Jan 2017 - 18:14, édité 1 fois
MessageSujet: Re: [Agence Collins] Petite mise au point avant ouverture. [Terminé]   Lun 30 Jan 2017 - 16:59
Messages : 2465
Wishes : 270
avatar
Après les paroles de Russel, le jeune homme du nom de Gamaliel rentra dans la pièce. L'étudiant était plutôt bien habillé, donnant cette fraîche impression de vouloir faire de son mieux pour son premier travail. Il allia formalité avec une bonne attitude naturelle. L'ivrogne ne put s'empêcher de glousser quelques instants avant de répondre très cyniquement en serrant la main de Gamaliel.

"Ça dépendra de toi."

Être détendu, c'est bien, mais trop, c'est mal. Un peu comme le whisky. Si on en vient à vomir ce précieux liquide car le corps fait une overdose, c'est un gâchis monstre. Toujours avec modération donc. Après ça, le jeune homme s'assit devant Russel sur le canapé. Ce dernier commença à servir le café dans les tasses appropriées. Le Nephil se demandait depuis combien de temps il n'avait pas fait cette action. Il écouta la première remarque de Gamaliel et y répondit naturellement, terminant de servir le café.

" Mettre au clair certains détails que je n'ai pas évoqué lors de notre première rencontre."


Il prit une gorgée du liquide amère. Combien de temps depuis qu'il avait bu autre chose que de l'alcool ? Voilà un goût bien fade ne put s'empêcher de songer l'ivrogne.

"Les clients viennent avec des problèmes à régler. Pour la plupart des cas, c'est urgent. Néanmoins, ça ne veut pas dire que tu dois accepter de suite. Au final, ce sera moi qui décidera si on prend la requête ou pas."


En somme, conduire le client dehors après avoir écouté la requête. Et cela pouvait sembler relativement difficile.


"Pour faire simple. Lorsque le client te demandera si tu as l'intention de prendre l'affaire, tu devras répondre un truc du style. Laissez moi y réfléchir, je vous contacterai dans la journée...etc..."

Bref, en somme, même s'il n'était pas là lors de l'accueil du client, la décision de prendre l'affaire ou pas, restait celle du Nephil.


"Est-ce que tu crois pouvoir y arriver sans que le client aille voir ailleurs ?"


Car oui, ne pas accepter de suite la requête pouvait entraîner la personne à aller voir un concurrent. Ce qui serait, très mauvais pour les affaires. Dans le cas où Gamaliel n'était pas confiant, Russel avait bien une solution, mais elle était risquée pour le trentenaire.


Awards.
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Agence Collins] Petite mise au point avant ouverture. [Terminé]   Mer 1 Fév 2017 - 21:35
Invité -
Alors qu’il finissait de s’installer correctement sur le canapé, qui était probablement réservé aux clients du fait de sa disposition par rapport au reste du mobilier, Russel lui servit un peu de café dans une tasse visiblement là pour ça. Voilà la première chose à retenir de la journée quant à une rencontre avec des clients : penser à leur proposer quelque chose à boire. Et, également, vérifier que la personne avant de servir appréciait le liquide qu’on lui proposait et voulait bien en boire – après tout, on ne savait jamais. L’étudiant s’était contenté d’un léger hochement de tête pour approuver le geste convivial de Russel qui le surprenait, l’homme ne l’ayant pas frappé comme aussi avenant lors de leur rencontre précédente. Mais, au fond, c’était logique lorsque l’on prenait en compte le contexte dans lequel ils s’étaient rencontrés.

 Gamaliel écouta attentivement les explications que lui fournissait Russel quant à l’étape de premier contact avec le client – explications qui résumaient le point essentiel à maîtriser – tout en sirotant doucement son café. Telles qu’il les présentaient les choses s’avéraient délicates, mais l’étudiant ne parvenait pas vraiment à en comprendre toutes les raisons. Il lui semblait plutôt qu’une personne classique n’irait pas voir une autre agence quelques heures après avoir quitté la première mais plutôt rentrer chez elle, attendre un peu puis aller visiter une deuxième agence le lendemain. Mais il n’y connaissait rien, alors il allait partir du principe que sa logique ne s’appliquait pas ici. Cela ne ferait qu’un cas de plus – il était habitué.

« - C’est difficile. Ça dépendra sans doute beaucoup du client lui-même. » Affirma-t-il.

 Il ne pouvait en effet pas certifier que, selon les personnalités, certaines personnes décident immédiatement de se tourner vers une autre agence si on leur mentionnait qu’il leur fallait attendre quelques heures avant de recevoir une décision définitive. C’était le genre de choses qui étaient inévitables à partir du moment où il avait à reporter l’acceptation du dossier. Pourtant, il semblait que convaincre les clients d’attendre un peu était une attente tout à fait légitime et réalisable. Ne s’étant jamais retrouvé confronté face à la réalité d’un client l’étudiant ne pouvait être totalement sûr de lui, mais il se risqua tout de même à soulever quelques potentialités.

 « - Je pense quand même que c’est possible. L’important, c’est de paraître professionnel, de justifier ou compenser la journée d’attente pour étude de la faisabilité du dossier.  »

 Il porta sa main à ses lèvres, prenant un instant pour réfléchir, chercher ses mots, et préciser un peu plus sa pensée avant de poursuivre calmement.

 « - Le client veut que ses problèmes soient réglés. Et il veut également que le travail soit bien fait. Si leur temps d’attente n’est que d’une journée, je doute qu’ils veuillent se tourner vers une autre agence directement tant que l’attente est expliquée. »

 Penchant un peu sa tête sur la droite, il s’arrêta quelques instants dans son propos pour que celui-ci ait le temps de décanter et d’être compris par son interlocuteur. Il ne s’agissait là que de son opinion – et Gamaliel n’avait pas vraiment tendance à donner sincèrement son opinion. Il faisait de son mieux parce que c’était un travail et que la société attendait d’un travailleur qu’il fasse ce qu’on lui demandait correctement.

 « - Il me semble qu’expliquer au client qu’il est nécessaire de prendre quelques heures pour parcourir en détail les documents qu’ils apportent, vérifier la faisabilité de l’entreprise, et essayer de déterminer le temps demandé afin qu’il puisse en être informé dès le début serait un moyen de rendre la demande acceptable. »

Puis il fit un sourire. Il tentait de se justifier mais ce n’était pas vraiment de cela qu’il s’agissait. Les gens se montraient compréhensifs lorsqu’on leur expliquait simplement quelque chose mais il y avait aussi une autre solution, tout aussi efficace. Quelque chose qu’il avait déjà essayé plusieurs fois – mais pas à ce niveau-là. Il ajouta donc une dernière phrase avant de laisser la parole à Russel, se demandant s’il n’en avait pas trop dit.

« - L’important c’est de s’arranger pour que le courant passe bien. Qu’ils aient envie de nous confier l’affaire. Pour que cela vienne naturellement à leur esprit comme la continuité du rendez-vous. »
MessageSujet: Re: [Agence Collins] Petite mise au point avant ouverture. [Terminé]   Ven 3 Fév 2017 - 5:49
Messages : 2465
Wishes : 270
avatar
Ça dépendra beaucoup du client lui-même. Russel ne pouvait qu'approuver ce que venait de dire le jeune homme. Il n'y avait pas de réponse tout droit sortit d'un manuel. Si le client souhaite voir sa requête accomplie dans la journée, ce qui est possible suivant l'affaire, alors il faudra se prouver particulièrement convainquant pour la repousser au minimum d'une journée. Ils ne sont pas une grosse agence, on attend donc une certaine flexibilité que n'ont pas forcément les grosses agences avec plusieurs clients en même temps. Rien d'exceptionnel en soi et sans rentrer dans les détails de l'offre et la demande, il paraît évident qu'avec trois agences de détectives dans Palema, la concurrence est lourde.

Le trentenaire d'une oreille attentive écoutait toutes les explications auxquelles songeaient son jeune interlocuteur. En soi, ce qu'il disait était juste, et prouvait qu'il avait finement étudié avant de venir ici. A tel point qu'à la fin de toutes ceci, le Nephil ne put s'empêcher de souffler des narines avec un petit sourire au coin.


"Tu devrais créer ta propre agence... Oh Attends..."


Sur cette remarque sarcastique, l'ivrogne prit une gorgée de son café, se concentrant un peu plus longuement sur ce qu'il venait d'entendre. Il est vrai qu'il avait précisé que la majorité des affaires viendraient d'entreprise mais malheureusement, il y avait également des particuliers et des missions typiques de l'image qu'on les citoyens du détective.


"M'enfin, sans doute qu'avec une entreprise, cette excuse passerait. Néanmoins je doute que l'excuse de faisabilité du dossier tienne quand on te demande simplement de prendre en filature un mari frivole."


Sans oublier que cette excuse remet en cause leurs compétences, même auprès des entreprises.


"Mmh..."


A voir s'il peut simplement poser des micros dans son agence puis prévenir par un bref sms s'ils prennent la requête ou non. Ca évitera l'attente et tout les soucis que cela pose. Non, il allait sans doute faire ça. Tant pis pour les frais supplémentaires.


"Je pense qu'on va s'en tenir à des micros. J'écouterai en même temps et t'enverrais un message si on prend l'affaire ou pas."


C'était le plus simple et le plus sûre. En soi, il se demandait même pourquoi il n'y avait pas songé plus tôt.

"Qu'est-ce que tu penses de l'agence ?"


Question simple, réponse sans doute simple. L'impression qu'avait l'étudiant de l'agence serait un bon point pour la suite, car cette impression, serait probablement la même que celle des clients.




Awards.
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Agence Collins] Petite mise au point avant ouverture. [Terminé]   Sam 4 Fév 2017 - 3:41
Invité -
Gamaliel se concentra sur les informations que lui procurait Russel puisque c’était lui le véritable détective dans l’histoire, celui qui savait de quoi il parlait et qui avait de l’expérience. L’étudiant ne pourrait jamais gérer une agence de détective seul – et en plus il n’avait pas les fonds pour en créer une. Même s’il était désormais propriétaire ‘expérimenté’ d’une agence de détective. Il se demandait bien à quoi pouvaient ressembler les régulations s’il avait été accepté dans le métier, mais il n’avait pas envie de demander à son collègue. Après tout, à parti d’aujourd’hui, il était supposé être expérimenté, donc qu’il le soit ou non n’avait pas vraiment sa place là-dedans – et ce n’était pas lui qui allait résoudre les enquêtes.

 L’amertume du café était apaisante, elle plaisait à l’étudiant qui était de plus en plus enthousiaste par cette manière de servir les clients au fur et à mesure des gorgées qu’il prenait. Il allait falloir qu’il s’assure d’être en mesure de fournir à boire – et peut-être un petit accompagnement pour les enfants. Après tout, si Russel mentionnait des particuliers, cela voulait sans doute dire qu’il était possible qu’ils soient accompagnés – et l’on ne pouvait de toute façon pas vraiment se tromper en misant sur l’hospitalité tant que l’on n’exagérait pas. Gamaliel n’était pas homme à exagérer.  

« - Cela me va. » Répondit-il rapidement au détective au moment où celui-ci mentionnait des micros.

 Gamaliel ne rechignait pas à mettre en place une telle solution : elle n’avait pas de désavantages qu’il connaissait et permettait de résoudre naturellement tous les problèmes qui se posaient pour peu que l’on ait une vision utopiste de la réalité. Il valait mieux considérer qu’il faudrait quelques coups d’essai avant que la méthode ne fonctionne réellement. Toutefois, il allait sans doute devoir vérifier qu’il lui était possible de mettre des micros. Cela ne posait sans doute pas de problèmes s’ils ne conservaient pas d’enregistrements mais il préférait savoir dans quoi il mettait les pieds. Personne ne sachant rien, il n’y aurait sans doute pas de risque, mais il faudrait peut-être prendre des mesures préventives. Et puis il venait de donner son accord donc il n’avait plus vraiment le choix – on ne revient pas là-dessus sans vraiment avoir le choix.

« - Elle a l’air accueillante. » Se contenta-t-il de dire au sujet de l’agence.

Il ne savait pas trop que rajouter d’autre. En tout cas c’était la première impression qu’il avait eu – et qui avait été confortée par la manière dont Russel lui avait servi du café. C’était sans doute une information importante quant à ce qu’il pensait de l’agence, donc il décida de préciser un peu plus les choses.

« - Et il est possible de contribuer assez facilement à renforcer cette impression. C’est bien pour les clients tant que c’est ensoleillé. Sinon, ça sera peut-être un peu sombre. »

 Il avait décidé d’ajouter cette dernière phrase parce qu’il ne savait rien de cette partie de la ville si l’impression resterait la même à d’autres heures de la journée. Surtout vu que l’on ne pouvait pas dire qu’elle surplombait les alentours vu l’étage à laquelle elle se situait dans l’immeuble – en bas. Il n’avait pas vu toutes les pièces, mais l’agence en elle-même correspondait sans doute principalement à celle dans laquelle il était en ce moment.
MessageSujet: Re: [Agence Collins] Petite mise au point avant ouverture. [Terminé]   Dim 5 Fév 2017 - 14:22
Messages : 2465
Wishes : 270
avatar
Gamaliel ne voyait pas de problème à ce que l'agence soit sous écoute. En soi, une agence du Quartier Sud sous surveillance n'a rien d'anodin. Toujours utile afin de dissuader les fauteurs de troubles de venir. Ainsi Russel songeait même à prévenir sa clientèle de ce petit ajout bonus avec une jolie pancarte qui prévient que l'agence est sous vidéo-surveillance mais que ces dernières ne seront jamais diffusé sauf en cas d'atteinte au détective. C'est pas plus mal. Le jeune étudiant aurait sans doute du mal à se défendre s'il se faisait agresser. Sans oublier que les seuls clients que cela fera fuir seront des types louches qui demandent une affaire pas très net. Pas plus mal, vraiment.

Suite à sa question, l'étudiant répondait qu'il appréciait l'ambiance de l'agence, la trouvant accueillante. Un point de vue était toujours bon à prendre. S'ils étaient deux avis à penser que c'était agréable alors certainement que majoritairement les clients la trouveraient agréable. Un sentiment de confiance doit naître, et cela est encore plus important quand l'agence est aussi mal situé que le Quartier Sud. Mais parce que le terrain est pauvre, le prix pour l'achat de cette petite agence était relativement faible.


"Bien." Acquiesça-t-il, satisfait.

"Avant de passer à un exemple plus pratique, est-ce que tu as des questions ? Des inquiétudes ? N'importe quoi ?"


L'envie de nicotine se faisait forte, mais il se retint, autant éviter de salir l'agence avec une odeur peu appréciable. Pour la peine, et espérant oublier cela, il prit une gorgée de son café. Le liquide parcourra sa gorge, lui rappelant cette fois-ci à quel point il se prendrait bien un verre de whisky également. Décidément... Toutes ses dépendances étaient une véritable corvée à supporter au quotidien, non pas qu'il avait l'intention de s'en priver une fois l'occasion venue.




Awards.
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Agence Collins] Petite mise au point avant ouverture. [Terminé]   Lun 6 Fév 2017 - 0:47
Invité -
La réponse qu’il avait formulée semblait convenir au détective qui ne lui demanda pas plus de précisions quant à ce qu’il pensait de l’agence. Ce qui rassura Gamaliel puisqu’il n’avait pas vraiment d’idées de ce qu’il pouvait ajouter à son opinion. Il était toujours possible d’améliorer les choses mais si Russel lui avait demandé ce qu’il rajouterait à la pièce, ou s’il fallait modifier quelque chose à son sens pour que les clients se sentent mieux, il n’aurait pas été capable de répondre. Après tout, il ne savait même pas exactement pourquoi il la trouvait accueillante. Ce qu’l savait, par contre, c’est que le fait que son collègue lui ait servi du café avait largement contribué à cette impression et qu’il ferait pareil dès qu’il en aurait l’occasion – cela commençait à faire pas mal de fois qu’il se le répétait alors l’idée allait sans doute finir par rester dans son cerveau.

 Cependant une question plus délicate apparut, laissant Gamaliel songeur. Il ne s’était pas suffisamment bien posé pour être capable d’y répondre de sang-froid, aucune question ne lui venant naturellement à l’esprit – pareil pour des inquiétudes. Enfin, aucune qui ne soit réellement pertinente parce que sinon, il en avait. Il aurait bien aimé, par exemple, savoir ce qu’il y avait dans les autres pièces – mais cela n’avait strictement rien à voir avec le métier de détective ou un exemple pratique. Il se gratta légèrement le menton tout en fermant les yeux, songeurs, mais ne parvenait pas à mettre le doigt sur quelque chose qu’il lui semblait intéressant de soulever.

« - Je ne pense pas avoir de questions ni d’inquiétudes pour l’instant. » Finit-il par affirmer après avoir cherché quelques instants. Puis il ajouta « On peut donc passer à un exemple plus pratique pour voir, je suppose. »

 Il regarda Russel, attendant sa confirmation et de premières explications avant de faire quoi que ce soit tout en se répétant bien dans sa tête qu’il fallait qu’il pense à lui proposer à boire. Mais qu’il ferait tout de même bien ne pas le faire n’importe comment parce qu’il ne fallait pas qu’il se retrouve à lui servir du whisky. Sinon ça allait probablement se passer étrangement. Ce qui fit naître une question pour le coup, donc il s’empressa de l’ajouter.

« - Ah si j’ai une question. Lorsque je propose à boire à un client, je suppose que je ne peux pas lui servir n’importe quoi. Du coup, je propose de l’eau, du thé ou du café et je réponds que les stocks sont vides si on me demande autre chose ? »

 Cela ne visait absolument pas Russel, mais il savait que certaines personnes du quartier sud – et même des autres – pouvaient s’avérer violentes lorsqu’elles buvaient – ou lorsqu’on leur refusait à boire. Tous n’auraient pas réagi aussi bien que Russel dans la situation de leur rencontre – vu qu’on pouvait considérer que celle-ci s’était bien passée.
MessageSujet: Re: [Agence Collins] Petite mise au point avant ouverture. [Terminé]   Lun 6 Fév 2017 - 20:18
Messages : 2465
Wishes : 270
avatar
Russel hocha la tête à la réponse de Gamaliel. Si celui-ci n'avait pas de question, alors autant poursuivre. Le Nephil reprit une gorgée de son café, pondérant sur un exemple de client tandis que le jeune étudiant revenait sur ses mots. Le trentenaire l'observa, un regard interrogatif. Il soupira avant de répondre.

"On est dans une agence, pas dans un bar, si le client veut boire quelque chose, il y a un bar juste à côté."

Concrètement, il n'y avait rien que le jeune étudiant puisse faire si la personne était juste un 'connard'. Dans tel cas, ce serait à Gamaliel de se débrouiller. Lui laisser une arme à feu afin d'intimider d’éventuelles agresseurs ? A voir...

"Je vais jouer le rôle du client et..."

S'en suivit une longue explication sur ce qui allait se passer de la part du détective, puis vint la pratique. Gamaliel s'en sortit plutôt bien. Alors qu'il était censé n'être qu'un amateur, il avait une certaine aura de professionnalisme largement appréciable pour le poste que l'ivrogne lui proposait. En somme, dans une semaine, tout devrait bien se dérouler. Néanmoins, faire de la pub ainsi que se faire connaître allait être nécessaire... Peut-être que demander à Juliet une petite faveur pourrait aider à faire venir des clients ? A voir.

"Ça devrait être bon. Si tu fais comme ça lorsqu'un client viendra, il ne devrait pas y avoir de soucis majeur. Je compte sur toi Gamaliel."


Awards.
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Agence Collins] Petite mise au point avant ouverture. [Terminé]   Mer 8 Fév 2017 - 2:00
Invité -
Sa question hypothétique ayant trouvé une réponse vînt le temps des exercices pratique et de la mise en situation. Après tout, il était difficilement envisageable de lancer l’agence en oubliant ce point-là et en se concentrant uniquement sur un fonctionnement théorique de celle-ci, ce qui venait à délaisser des questionnements potentiels et à rendre encore plus délicate sa prise de fonction lorsque des clients franchiraient le pas de l’agence – Gamaliel espérait qu’il y en ait mais il se pouvait tout aussi bien que ce ne soit pas vraiment le cas. Dans l’ensemble, il n’eut pas grand mal à jouer le détective compétent et à s’occuper de clients imaginaires, même s’il ne pouvait évidemment pas avoir traité la réalité telle qu’elle était. Il n’y avait rien à faire à propos de cela et l’étudiant ne s’en inquiétait pas outre mesure, pensant qu’il serait sans doute dans ses cordes d’agir de cette façon avec de réelles personnes, par contre il trouvait un peu plus dommage de ne pas avoir pu tester la partie qui prenait en compte la pose de micros et l’acceptation par Russel d’une enquête à distance – telle qu’elle venait d’être définie. C’était tout bonnement naturel donc il décida de tout simplement ignorer ce point et de le découvrir plus tard. Cela n’allait sans doute pas se révéler être d’une complexité insurmontable.

« - Je ferai de mon mieux. » Répondit-il sans trop s’avancer lorsque Russel lui dit que tout était sans doute bon.

 Gamaliel n’était pas du genre à être imbu de lui-même et à s’avancer au point de prétendre résoudre n’importe quelle situation – à moins que la personne avec laquelle il était soit vraiment particulière et nécessite de sa part un tel comportement – mais il était confiant en ses capacités et ce qu’on lui demandait ne lui semblait pas hors de portée. L’ouverture de l’agence pourrait se produire, la principale difficulté étant à présent la suite. Puisqu’avant de s’occuper de clients, il fallait justement en avoir.

« - Du coup, espérons que des clients viennent. Est-ce que tu as des conseils quant à la manière d’en attirer si je peux être utile ? » Questionna-t-il, principalement parce que cela faisait à présent partie de son travail.

 La rencontre n’allait sans doute plus s’éterniser mais l’étudiant souhaitait tout de même avoir des informations quant à ce qu’il pouvait faire pour garantir le succès de l’agence. Beaucoup de choses assez évidentes étaient capables de passer dans son esprit, mais il voulait s’assurer de penser à la bonne et d’avoir un avis qu’il pourrait considérer comme fiable, pour s’en servir comme référence. Même s’il n’était absolument pas sûr de pouvoir effectivement en faire la publicité. De toutes façons Russel devait avoir de l'expérience avec ça et, peut-être, quelques contacts qu'il ferait jouer, en fonction des raisons qu'il avait de ne pas ouvrir l'agence à son nom. Raison que Gamaliel n'avait plus envie de questionner puisque la situation ne lui paraissait pas le nécessiter.
MessageSujet: Re: [Agence Collins] Petite mise au point avant ouverture. [Terminé]   Mer 8 Fév 2017 - 21:51
Messages : 2465
Wishes : 270
avatar
Gamaliel affirma qu'il ferait de son mieux. Un point que l'ivrogne allait noter, mais abandonna rapidement. Après tout, dire de tel propos, c'est déjà avouer que tout ne se passera pas bien. Est-ce de l'humilité ou un manque de confiance en soi, suivant la personnalité de Gamaliel, le second était plus probable. Une dernière gorgée de son café, qui termina entièrement sa tasse, Russel observait le jeune étudiant d'un œil attentif, semblant le juger... Il serait bon, c'était certain. L'ivrogne convaincu chercha dans sa poche sa mignonnette avant de se rappeler que son travail n'était pas terminé. Cela allait lui manquer de ne plus pouvoir boire quand il veut, mais passons.

Il patienta légèrement, écoutant un peu plus les autres inquiétudes, notamment en ce qui concernait la clientèle. Il n'y avait pas de secret. Se faire connaître, tout simplement. Faire savoir aux autres qu'un détective s'est installé au Quartier Sud, qu'il est compétent, et prêt à entreprendre des requêtes. Mais c'était un bon moyen pour passer à la suite. Russel sortit de sa poche des cartes fraîchement imprimé, d'une qualité moindre, mais qui passait largement le message et c'était ce qui importait. Il les tendit à Gamaliel. Sur ces cartes, il y avait l'adresse, le nom, le métier, le numéro de téléphone ainsi que l'adresse d'un site web qui expliquait grosso-modo ce que l'agence Collins faisait et un moyen de les contacter par internet.


"Si tu croises quelqu'un de susceptible d'avoir besoin de tes services, n'hésite pas à lui donner cette carte. Le numéro de téléphone inscrit est ton futur numéro professionnel. Je vais te filer le portable, à usage strictement professionnel, n'oublie pas."

Sur ces mots, il sortit de sa poche le portable, rien de bien high-tech, le genre que l'on trouve à un euro en boutique. Il le déposa sur la table basse, le poussant vers Gamaliel.

"Pour ce qui est de la pub, un site web est déjà en cours, ainsi que plusieurs affiches qui seront déposés un peu partout. Pour la suite, le bouche à oreille fera l'affaire, trop dépenser dans la communication n'est pas forcément utile."

L'affaire était déjà en marche, il est possible qu'il n'y ait pas de client dans les premiers jours, le temps de se faire connaître, mais à la fin, il y en aura, c'est sûr. Après, il faut prier pour que ce soit des bons clients.

"Si je n'oublie rien, je pense que ce sera tout pour aujourd'hui. N'hésite pas à me contacter sur le portable que je viens te donner. Par ailleurs, je ne prendrais contact avec toi qu'à partir de celui-ci maintenant. Tu peux faire de même, et à la rigueur, me supprimer de tes contacts sur ton téléphone privée m'arrangerait."


Awards.
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Agence Collins] Petite mise au point avant ouverture. [Terminé]   Jeu 9 Fév 2017 - 22:01
Invité -
En réponse à la question qu’il avait posée, Russel lui tendit tout d’abord des cartes de visite. Simples dans leur apparence, elles possédaient néanmoins toutes les indications nécessaires pour que quelqu’un sache qui il était supposé être, seul le numéro étant une suite de nombres qu’il ne reconnaissait aucunement et lui semblait étrangère. Elles avaient l’avantage de ne pas s’encombrer de fioritures et, dans l’ensemble, dégageaient un certain air de professionnalisme qui faisait un peu peur à Gamaliel, mais auquel il finirait bien par s’habituer. Lorsqu’il donnait des cours particuliers, il s’était également senti très stressé – plus que maintenant – au début mais s’était aperçu au bout de quelques séances qu’il se sentait à l’aise.

 L’étudiant hocha la tête. Donner la carte aux gens qui pouvaient potentiellement avoir besoin de ses services, ce qui permettait logiquement de commencer à se faire un nom et de lancer également un peu de bouche à oreilles, c’était dans ses cordes. Et puis, une fois qu’ils auraient démarré, les choses se poursuivraient assez facilement en théorie. En pratique, il ne pouvait pas savoir ce que le futur lui réservait et ce qui parviendrait à lui à travers le portable qu’il tenait à présent dans les mains et observait, de manière à être sûr de pouvoir l’allumer, l’éteindre, et regarder ce qu’on pouvait lui dire.

  La mention du site web souleva un intérêt assez prononcé de la part de Gamaliel. Il savait que les jeunes de sa génération, par exemple, appréciaient énormément ceux-ci comme moyen de récupérer de l’information et de faire des choix sur leur consommation. Il profiterait de son temps libre pour regarder comment celui-ci était fait et, potentiellement, proposer quelques modifications simples pour le rendre plus attrayant. En tout cas, Russel avait l’air d’avoir bien réfléchi à la partie communication, donc il n’avait probablement pas à s’en faire. En même temps, c’était le job de son collègue depuis plusieurs années déjà – probablement – donc il n’était que naturel qu’il sache quoi faire et le fasse.

 Sortant son portable, il vérifia que le numéro de Russel était bien enregistré dans celui à visée professionnelle, et supprima celui-ci de ses contacts professionnels sous les yeux de celui-ci. « - Pas de problème. » dit-il en même temps. Cela ne lui posait pas de soucis de supprimer le détective de ses contacts personnels s’il le désirait et, même s’il avait bien envie de savoir pourquoi, il avait également suffisamment de présence d’esprit pour être capable de ne pas poser la question. Un jour, peut-être.

« - Au revoir pour aujourd’hui, alors. » Dit-il en tendant la main à Russel.

 Sa première ‘journée’ à l’Agence Collins était visiblement terminée, surtout en considérant qu’il n’avait plus de questions à poser au détective pour l’instant. Il attendait plutôt de pouvoir pratiquer avec de vrais clients, tout en espérant qu’il ne fasse pas de faux-pas.
MessageSujet: Re: [Agence Collins] Petite mise au point avant ouverture. [Terminé]   Mar 14 Fév 2017 - 15:15
Messages : 2465
Wishes : 270
avatar
Russel acquiesça gravement. Leur petite affaire était terminée. Il ne restait plus pour Gamaliel d'attendre le jour J de l'ouverture de sa nouvelle agence. Quant au trentenaire, il avait encore quelques papiers administratives à fournir ainsi que les micros à poser dans l'agence, mais cela ne poserait sans doute pas de problème. Il s'était beaucoup intégré à Palema depuis son arrivée. Le problème initial qu'il avait, Gamaliel ne l'aurait pas. En somme, l'agence devrait largement fructifier. Le Nephil serra la main de son nouveau partenaire, saluant formellement ce dernier.

"A dans une semaine, ne soit pas en retard. N’oublie pas, tu seras 'seul' dans l'agence."

Sur ces mots, l'ivrogne éloigna sa main pour la mettre dans sa poche puis se dirigea vers la sortie de l'agence, vérifiant à l'horizon si rien de suspicieux n'était là. La possibilité qu'on l'attende n'était pas à négliger. Fort heureusement, cela ne semblait nullement être le cas. Tant mieux. Un léger soupir tandis qu'il s'alluma sa drogue quotidienne. Une bouffée de celle-ci, et il était reparti pour marcher, prenant un chemin qui le menait directement vers son lieu de vie actuel. C'est à dire, la rue et les bars de Palema. Ne plus avoir besoin de dormir était une force et une faiblesse en soi. C'était un sentiment bien trop étrange que de celui-ci de ne jamais fermer l’œil. M'enfin, en soi c'est toujours mieux qu'une nuit courte rempli de cauchemars.

HRP: Terminé, au plaisir des futurs rp avec toi, cher partenaire ! Espérons que ce soit long xD


Awards.
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Agence Collins] Petite mise au point avant ouverture. [Terminé]   
Contenu sponsorisé -
 [Agence Collins] Petite mise au point avant ouverture. [Terminé]