Un mystérieux petit animal croise votre route : Je souhaite que tu passes un contrat avec moi. En échange, j'exaucerais n'importe lequel de tes voeux.
 

Partagez | 
 [Chez duck] Le premier verre de la nuit [terminé]

Messages : 1878
Wishes : 119

avatar
N-Accompli
MessageSujet: [Chez duck] Le premier verre de la nuit [terminé]   Dim 29 Nov 2015 - 22:21
Le bar à ambiance "Chez Duck" est l'endroit où se retrouvent tous ceux qui veulent passe une soirée dont il ne conserveront que peu de souvenirs. L'endroit est plutôt bien organisé entre le comptoir central autour duquel gravitent les banquettes et les tables basses, l'étage occupé par un billard et une pièce "V.I.P." où certains privilégiés peuvent se livrer à tout type d'activité sans craintes d'être dérangés. Seules trainent au sol parqué quelques reflets brillants dont il vaut mieux ignorer la provenance.

Titre badass de sujet in english because it's better

Allysea



Pour une fois, j'étais sortie de mon territoire. J'avais abandonné les rues paisibles du quartier Est et déserté les boites du Nord pour me morfondre dans un lieu avec lequel je tentais en vain de se familiariser. Regarder en face la misère, c'était pas ce qu'il y avait de plus agréable comme expérience. Mais j'étais assez intelligente pour m'épargner le fardeaux d'aller dans les bas fond du quartier. Je devais encore me limiter au quartiers encore à peu près fréquentable de l'endroit.
Ça aurait put passer pour un délire de bourgeois cherchant en vain de se donner des frissons à sa cuite. Mais si j'avais erré un peu sans but ici, c'était que je cherchais autre chose : Comme un genre de prise de conscience.
Au final, je m'étais arrêté a un bar aléatoire. Grimée de vêtements noirs un peu vieillot comme pour se fondre dans l'ambiance du quartier : Un assemblage glauque de vieux bâtiments délavés. Abandonner les allures de bourgeoises que je me donnais pour aller au boulot. De toute façon, se donner "des airs de" était une habitude qui me fatiguait, fatiguait le peu de gens que je fréquentais et encore les plus rares personnes qui m’appréciait. J'arrivais à peine à me supporter.  
Au moins, a défaut de se sentir plus a l'aise, elle avait au moins l'intention de boire un verre ou deux.
J'entre dans le premier bâtiment venu, en priant que ce soit pas une couverture pour une connerie type love hotel.  
J'avoue qu'il y a assez peu de monde. Le bar vient d'ouvrir on est a peine en début de soirée. Je m'assoie sur une des rares tables libres, observant l'ambiance.

Bot Ninten





Dernière édition par Nylian Hunt le Lun 28 Mar 2016 - 12:45, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Chez duck] Le premier verre de la nuit [terminé]   Lun 30 Nov 2015 - 21:16

[Chez duck] Le premier verre de la nuit


Allysea et Nylian Hunt








Ce soir c'était boulot, et ce boulot qui me plaisait de moins en moins car je ne profitais plus des "avantages" autrefois disponible n'était plus disponible à cause, ou grâce à Aylen. En plus, je venais de me faire virer des Nephils, ce qui était aussi désagréable... Ma deuxième famille m'avait exclu à cause d'un amour considéré comme traître et du coup, je déprimais un peu.

Le bar venait d'ouvrir, et quelques habitués était déjà là. Je les servais, la même chose que d'habitude. Une nouvelle tête apparue, c'était une jeune femme plutôt joli, et qui portait des banales. Mince, pourquoi j'avais Aylen ! Vu sa tête, elle avait l'air d'avoir envie de boire, je m'approchais d'elle, toujours dans la tenue sexy habituelle et lui fit :

-Bonjour, que puis-je vous servir ?




Messages : 1878
Wishes : 119

avatar
N-Accompli
MessageSujet: Re: [Chez duck] Le premier verre de la nuit [terminé]   Lun 30 Nov 2015 - 23:00

Titre badass de sujet in english because it's better

Allysea



Une voix féminine me tire de mes rêveries éveillées

Bonjour, que puis-je vous servir ?


J'esquisse une ombre sourire. Techniquement, je suis pas en période de chasse, mais la serveuse à un truc. une fioriture dans son visage ou son sourire qui arrive a attirer mon œil. Face a cette femme, je préfère jouer la carte de l’humour. Histoire d'expliquer ma situation délicate.

Je vais me permettre le luxe d'être honnête avec vous, je n'ai pas le moindre dollars sur moi et je mange des pattes aux beurre depuis 2 semaines.


Je défais mon manteau pour me mettre un peu plus a l'aise. J'avoue que même si je porte rien d'affriolant, ce vieux T-shirt a l'effigie de nirvana flatte bien ma silhouette. Il y a comme un petit mouvement dans une table à l'extrémité de mon champ de vision, je devine qu'un type m'observe. Passons l'impression désagréable d'être objectifier. J'ai pas l'humeur pour commencer un débat sans fin sur le féminisme...
Quoique, je pourrais alimenter un semblant de débat s'il me colle trop. Histoire de me faire passer pour une hystérique qui se rase pas et pouvoir siroter en paix mon verre gracieusement offert a ses frais.

Donc pour l'instant rien malheureusement. Mais si vous pouviez conseiller au type a votre droite qui va probablement m'offrir un verre un mojito avec plein de citron, je jure de revenir en début de mois prochain pour vous filer un pourboire.


J'esquisse un petit sourire, mais en vrai je sais vraiment pas si ce que je fais est vraiment une bonne idée. Mais j'ai juste envie de boire pour oublier la misère du quartier.

Bot Ninten



Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Chez duck] Le premier verre de la nuit [terminé]   Jeu 3 Déc 2015 - 17:18

[Chez duck] Le premier verre de la nuit


Allysea et Nylian Hunt








Elle semblait contente que quelqu'un vienne pour la servir... Ou alors parce que j'étais une femme ? Mince, pour un coup j'aurais pus agrandir mon tableau de chasse sans forcer l'alcool... Tant pis. Elle me signala qu'elle n'avait pas le moindre sou vaillant. Alors pourquoi elle venait ?

Elle se déshabilla, pour rester en t-shirt... Et oh merde, elle me donnait encore plus envie. Allez Ally contrôle tes pulsions sexuels, dès que tu as fini tu iras voir Aylen. Par contre, je ne l'avais pas remarqué mais un client semblait intéresser pas la fille juste en face de moi et elle le remarqua. Elle me suggéra de lui demander un verre. Je m'éloignai d'elle et alla voir le jeune homme, qui n'avait pas encore commandé non plus :

-Bonsoir, que prenez vous ? Oh, et la jeune femme à l'autre table, vu que vous semblez intéresser par elle, souhaiterait un mojito. Si vous souhaitez lui offrir.

Il me fit un sourire, un peu flatteur, et fit :

-Bien sûr, servez lui et personnellement je prendrais la même chose.

Je repartis, tandis que l'autre client se décaler pour s'installer à la table de la jeune femme. Je partis derrière le bar, et à mon habitude, augmentait "légèrement" la quantité d'alcool dans les verres.




Messages : 1878
Wishes : 119

avatar
N-Accompli
MessageSujet: Re: [Chez duck] Le premier verre de la nuit [terminé]   Ven 4 Déc 2015 - 0:09

Titre badass de sujet in english because it's better

Allysea


L'homme se pointe à ma table sous les sourires de ses potes et on est bientôt rejoint par deux mojito. La conversation s'engage calmement autours des verres. Je laisse presque a contre cœur la boisson à l'autre pigeon. Argh... La boisson est un peu trop chargée de Rhum. J'avais pas précisé a la fille que j'adorais quand il y avait plus de citron ? Si Dieu a inventé le saint combo Citron/Menthe c'était pas pour noyer la saveur dans le rhum, surtout que la cassonade était presque trop absente. Rah...  Je sais que ca sert a rien de se plaindre mentalement, mais porter atteinte a ma boisson préférée, c'était vécu comme un des pires affronts possibles.
Quant à l'autre type qui m'avait payé ce cocktail ?  
Bon, disons le cash : la soirée s'annonce foutu : j'ai rien contre ce gars, au contraire, physiquement, il flatte la rétine. Ce serait même plutôt mon genre de femme pour tout avouer. Mais mis a part le léger soucie génétique d'ordre du double chromosome X, ce type arrive pas a flatter correctement l'organe le plus sensible de mon corps : Le cerveau.
C'est pas que le niveau de la conversation est plutôt basique, mais quand j'essaie de l'élever un peu, ce type arrive toujours a désamorcer la situation et a ramener le sujet sur lui, lui et lui. Dur de d’apprécier un narcissique ou même de le désirer pour une nuit. Surtout que c'est souvent des mauvais coups ce genre de personnes.
Mais au moins ce type se rattrape. Passé le mojito, il me reprend un verre, puis deux. Je perds le compte, mais je comprends son manège.
Heureusement, je remercie mon alcoolisme latent. Je suis juste un peu euphorique quand ce type pense que je suis assez bien éméchée.  Mais sérieusement ? Obligé de faire boire une fille pour être désirable a ses yeux ? C'est carrément plus économique d'être simplement intéressante, mec. Du coup, pendant une cinquantaine de minute, les verres sont entrecoupés de conversations superficielle. Dans ces moments là, je suis mentalement absente, comme si mon cerveau avait décidé d'aller aux chiottes pendant "les coupures pub" qu'il y a entre deux cocktails. Je crois que seul le type à pas compris que j'étais pas là pour jouer les psy de comptoirs. Une fois que j'en est marre de son manège, j'amorce la séparation
Bon, je change d'attitude. J'ai eu ce que je voulais et finir la soirée avec lui serait juste une fausse note dans la partition foireuse que j'appelle ma vie. Donc là, j'aborde la transition ou je commence a le saouler - sans utiliser d'alcool contrairement a lui. La conversation s'oriente politique, féminisme, analyse sociaux-économiques et discourt philosophique et autre sujet de conversations plus minés qu'un filon de diamant. Ce type essaie de me faire boire ou de donner son avis un brin salie par son état bien déchiré, mais je refuse l'offre tentante, prétextant juste qu'il chercher à fuir le sujet de conversation. C'est drôle de voir son changement d'attitude, lui qui avait l'air uber plein d'entrain et qui pensais avoir affaire a une midinette semble avoir capté qu'il y avait un genre d'arnaque, de type "Caractère non contractuel".
Au final, il disparait de mon champs de vision au bout d'une dizaine de minute pour rejoindre son groupe de pote et moi, je soupire d'aise en voyant que j'arrive toujours plus ou moins à escroquer les gens et à m'en sortir diplomatiquement.
La serveuse s'occupe discrètement des derniers verres et je me permet de commenter la situation avec ironie.

J'aurais du l'enregistrer pendant qu'il parlait. Je suis sur que ça ferait fureur comme berceuse
En tout cas c'est vraiment pas mon type de femme.

Bot Ninten



Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Chez duck] Le premier verre de la nuit [terminé]   Sam 26 Déc 2015 - 23:22

[Chez duck] Le premier verre de la nuit


Allysea et Nylian Hunt








La discussion était amorcée entre le jeune homme et l'inconnue n'ayant pas d'argent. Même sans connaître aucun des deux, la jeune femme semblait bien ennuyé. Les clients défilaient au même rythme, et les deux buvaient beaucoup. Bien sûr, étant de nature gentille, je décidais de légèrement aider la jeune femme en baissant un peu l'alcool dans les cocktails que je lui servait et augmentait la dose dans les verres du jeune homme. Il voulait la soûler ? Il aurait une surprise sur le long terme...

Quelques clients un peu trop tactiles prirent la porte vite fait, après tout il fallait bien se défendre dans le quartier sud ! Après avoir mis un de ces abrutis dehors, je vis que les deux s'étaient séparé... Oh quelle tristesse, heureusement que je lui avais demandé de régler à chaque consommation !

En venant récupérer les verres, elle posa une pointe d'humour, et me signala que c'était pas "son type de femme"... Damn, j'avais une femme prête à coucher avec moi juste devant moi ! Qu'est ce que je fais... Aylen m'est précieuse... Mais une cliente pas ivre et consentante c'est tellement rare !

-C'est bien dommage pour lui.

Je repartis en essayant d'avoir un air naturelle et revint me positionner derrière le comptoir à attendre les commandes ou le signe d'un client quelconque.





Messages : 1878
Wishes : 119

avatar
N-Accompli
MessageSujet: Re: [Chez duck] Le premier verre de la nuit [terminé]   Dim 27 Déc 2015 - 12:21

Titre badass de sujet in english because it's better

Allysea

Sous couvert d'humours, je venais de faire une reconnaissance rapide du terrain. Vu le trouble de la serveuse, je pouvais soit avoir visé on ne peut plus juste, soit c'est juste une fille complètement pur et innocente. A vrai dire, dans tous les cas j'avais envie de tirer mon sourire carnassier en disant « C'est meuuugnon... ». Mais même si j'étais pas non plus tellement déchiré, je savais pertinemment que j'allais ruiner mes chances avec elle si je la harcelais au delà de notre discutions. Je pouvais cependant pas m’empêcher de me dire que j'allais rater une occasion. Après tout c'était rare qu'une fille me tape autant dans l'oeil. Le dernier coup d'éclat a ce niveau là remontait a 3 ou 4 mois.
Et même si je doutais rarement de moi quand j'étais dans cet élément, le bon sens arrive quand même à arrêter l'élan de mon ego.
Que faire ?
En même temps j'étais sur son lieu de travail. Peut être le pire moment pour essayer de draguer quelqu'un.  Même moi si une top modèle venait a se pointer dans ma boutique et commençais gentiment a flirter, je serais gênée à cause de l'obligation de rester pro. De même si elle avait un quelconque supérieur dans les parages, je doute que ça la foute bien.
D'un autre coté, j'ai toujours préféré avoir des remords que de ressasser des regrets. Les actes manqués, c'était pas trop ma spécialité.
Oh... Et puis merde. Comme dirait un grandiose philosophe « Go ! Go ! Go ! »

J'attends qu'elle ne soit pas occupée par un client pour me pointer au bars. Comme l'endroit est plutôt plein maintenant qu'on est a l’heure de pointe. Ma table vide est désormais prise d’assaut par un groupe d'amis. Je me dirige vers le bar et je lui laisse mon numéro.

« Ca t'engage à rien. Je sais pas si parce que je suis un peu trop euphorique. Mais je préfère être franche : quitte a choisir, autant regretter quelque chose que j'ai fait que de rien faire parce que j'ai saboté moi même mes propres chances par peur de me faire rembarrer méchamment.
Donc comme se le tatou les beaufs : Carpe diem, yolo et cætera »

Je glisse le papier sur le bar vers elle. Je suis peut être légère et souriante histoire de pas paraître lourde, mais j'ai quand même une tension qui vient squatter mes viscères.

Bot Ninten



Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Chez duck] Le premier verre de la nuit [terminé]   Dim 27 Déc 2015 - 22:42

[Chez duck] Le premier verre de la nuit


Allysea et Nylian Hunt








Je m'occupais des clients qui étaient de plus en plus nombreux ! En même temps ça me ferait un meilleur salaire, alors tant mieux. Le rythme sa calma un peu, et c'est à ce moment là que la jeune femme vu précédemment revint me voir avec un bout de papier qu'elle me tendit. Ok même sans avoir trop bu, apparemment elle avait du mal à s'exprimer car sa phrase n'était absolument pas clair. Mais vu que il y'avait son numéro et qu'elle disait que je pouvais en faire ce que je voulais... Autant lui dire clairement que j'était pas intéressée !

-C'est dommage, vous seriez arriver quelques mois avant j'aurais accepté. Mais plus maintenant, désolé pour vous.

J'étais un peu sèche... mais autant bien faire passer le message non ?




Messages : 1878
Wishes : 119

avatar
N-Accompli
MessageSujet: Re: [Chez duck] Le premier verre de la nuit [terminé]   Lun 28 Déc 2015 - 0:20

Titre badass de sujet in english because it's better

Allysea



-C'est dommage, vous seriez arriver quelques mois avant j'aurais accepté. Mais plus maintenant, désolé pour vous.



Je vais pas dire que j'ai réagit en grosse fragile. Déjà parce que j'ai toujours parfaitement le contrôle de moi. Du coup je reste de marbre, je tiens a ce que pas un muscle de mon visage ne tressaute quand elle me rétorque méchamment cette réplique. Et pourtant...
OK, je suis la première a admettre que je suis perché et un peu bourrée, ok, je suis parfois chiante et antipathique au possible. Peut être même que je suis méprisable à utiliser la faiblesse d'esprit que quelques types pas nets pour boire a l’œil. Mais cette sécheresse méprisante, probablement plus que son refus me touchait probablement plus que je ne voudrais l'admettre ou le montrer. Elle me méprisait, et le cachait assez mal. Si j'avais pas de bon sens, je lui aurais probablement répondu froidement un petit : "C'est bon, j'ai été directe mais parfaitement polie et j'insiste pas. Te sent pas obligé de me traiter comme de la merde pour enfoncer le clou dans la plaie "
Mais je n'en fis rien. Après tout, j'ai toujours mis un point d'honneur à établir une distance de sécurité avec les autres à grand renfort de répartie sarcastique ou de sourire hypocrites. Alors pas question de briser la tradition. Malgré mon envie de soupirer d’exaspération à cause de ce comportement de peste. Je lève juste faiblement une main, comme pour m'excuser du désagrément que je lui ai fait subir. J'arrive même à tirer un sourire désinvolte pour prononcer quelques paroles les plus avenantes qui me viennent à l'esprit.

" Pas de problème, bonne soirée à vous"

Quand je me tourne vers la porte, je réalise que j'ai comme un voile de tristesse qui vient de doucher ce qu'il me reste de colère. Et les reproches se tournent vers moi a défaut de pouvoir trouver d'autre exutoire.
Ouais, c'est ça, un sourire polie et lisse comme tu en as le secret avec des paroles plates et sans intérêt. Vas y Nyl' passe pour une crétine folle mais polie et essaie de te réconforter plus tard en te pensant plus intelligente et maline que tout le monde.

Je passe la porte de sortie du bar et je regarde silencieusement le dernier filet de lumière qui filtre par la porte avant qu'elle se referme d'elle même. La serveuse était déjà en train de parler a un autre client. Je n'ai pas le temps de faire dix mètres dehors que je me retrouve projetée à terre à faire un câlin au bitume avec une douleur lancinante à l’arrière du crane.
Je me retourne pour faire fasse a mes assaillants et je reconnais vaguement le type a qui je venais d'extorquer des boissons en début de soirée, puis mon cerveau décide de se concentré - vas savoir pourquoi, sur son amis qui tenait encore la planche en bois bois complètement pourris qu'il venait de briser sur ma tête. Passé la surprise, je me rend compte froidement que je devais ma vie a l'incapacité de ces tocard à distingué des planche rongée ou non par les termites.
Je ne me souviens pas clairement avoir commencé à crié, pourtant un des type me dit de la fermer.

Bot Ninten



Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Chez duck] Le premier verre de la nuit [terminé]   Lun 28 Déc 2015 - 2:43

[Chez duck] Le premier verre de la nuit


Allysea et Nylian Hunt








Je regrette quand même de l'avoir envoyé baladé aussi violemment... Elle était quand même gentille, mais bon elle me draguait quoi... J'allais pas laisser tomber Aylen pour une autre femme alors que tout allait bien entre nous. Les clients se calmaient un peu, et laissait place à un peu de silence. Un cri provint de l'extérieur, et vu que tout le monde était plus ou moins ivre personne ne réagit. Bon j'allais devoir m'y coller, de toute façon c'était ma pause clope. Je pris mon arme qui était sous le comptoir et sortit directement.

Le froid me rongeait vaguement les os et je vis la jeune femme au sol avec des mecs autour d'elle qui s’apprêtait à faire... Je ne sais pas quoi et j'avais pas l'intention de le savoir. Je dirigeait mon arme contre eux :

-Vous tentez une seule chose, et une balle vient se loger dans votre tête. Compris ?

Allez, des petites brutes c'était ultra simple à démonter quand il ne nous prenait pas par surprise.



Messages : 1878
Wishes : 119

avatar
N-Accompli
MessageSujet: Re: [Chez duck] Le premier verre de la nuit [terminé]   Ven 1 Jan 2016 - 14:12

Titre badass de sujet in english because it's better

Allysea



-Vous tentez une seule chose, et une balle vient se loger dans votre tête. Compris ?


Je reconnais la voix de la serveuse. Mais je n'ai vraiment pas envie de passer pour une princesse en détresse. Nan, j'ai horreur quand j'ai l'impression de me réduire a un cliché un peu fade. Les deux amis du pigeon qui m'a servis a boire détallent comme des lapins a la saison de la chasse. Finalement le type de la soirée décide de les rejoindre. Mais loin de vouloir en rester là, je saisis ses deux jambes et son élan coupé, il se retrouve lui aussi a rouler une pelle au bitume.
Je profite de la confusion pour faire une clés de bras. Ma connaissance en cette matière ne dépassant pas celle de Police Academy. Mais apparemment, c'est pas que du pipeau ce que disent les films produits par la Warner Bros  

« Écoute mon petit pote. Si tu es assez abruti pour croire que payer plein de verre te donne un quelconque pouvoir, c'est ton problème. J'ai pas a subir ta connerie, à vrai dire personne n'a à la subir. Tu as joué, tu as perdu »


Il allait répondre une quelconque insulte, mais je me positionne bien pour l’immobiliser, d'une main, je ramène sa face contre terre.

« Je t’enjoins donc poliment a ne plus faire irruption dans ma vie ni celle d'une quelconque cliente de bars tant que t'a pas compris ce principe. Sinon je te promet que ton retour a la réalité sera quelque peu brutal »

Il tente de me frapper en se contorsionnant comme un poisson hors de l'eau, mais je lui donne un coup de genou dans les cotes et je met quelques mètre de distance entre lui et moi. Je me contente de saisir mon pistolet à bille, acheté chez C4 il y a moins d'un mois. Je regrette à cet instant d'être trop pauvre pour ne pas en acheter un vrai. Mais au moins j'ai viré l'embout orange qui trahissait son aspect toc. Et puis dans le noir, tous les pistolet sont gris. L'important n'est pas qu'il soit dangereux. L'important c'est qu'il en ait l'air.
Je me met en joue. L'homme a l'air hésitant sur la démarche a suivre.
10... 9... C'est fou comment il se motive tout a coup à bouger quand j’égrène les secondes. Il disparaît au coin de la rue, absorbé par l’obscurité. La nuit a l'air calme et paisible, comme si rien de tout ça n'était arrivé. Qu'il s'agissait d'une rêve ou d'un de mes délires.

"« Merci... Beaucoup. J'ai eu beaucoup de chance que vous interveniez »

J'ai pas l'habitude d'avoir ma voix qui monte dans les octaves. Mais j'arrive pas à calmer mon angoisse et l'impression sur le coup d'avoir vécu un cauchemars qui aurait pu très mal tourner. Je m'adosse a un mur comme si ça pouvait calmer les battement effrénés de mon cœur ou ma respiration un peu trop haletante a mon goût. A vrai dire, même mes jambes ont l'air de pouvoir crouler sous mon poids d'un instant a l'autre.
C'est stupide, même carrément pathétique. C'est pas comme si j'avais fait un effort physique. Manquerait plus que je lâche un sanglot et que...
Nan, c'est pas sérieux ? Me dit pas que que tu vas chialer Nyl ? Arrête tout de suite tes conneries...

Bot Ninten



Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Chez duck] Le premier verre de la nuit [terminé]   Sam 2 Jan 2016 - 20:35

[Chez duck] Le premier verre de la nuit


Allysea et Nylian Hunt








Deux des brutes s'enfuirent en courant quand ils me virent. Le troisième était le mec qui payait les verres, trés bien il serait sur la liste noire du bar celui là, pas prés de s'approcher d'une demoiselle avant trééééééés longtemps. Avant que je ne puisse faire quelque chose, la jeune femme lui fit manger le sol, et lui fit une prise de soumission.

Bon, cette femme me fait peur. Honnêtement, si elle était comme moi une contractante... J'étais dans la merde. Vu comme elle était forte, je devais me méfier. Des menaces de la part de la jeune femme fusèrent. Il essaye de se débattre, mauvaise idée. Il se retrouva sous la menace d'une arme à feu, et dans une très mauvaise position.

Un compte à rebours commença et il s'enfuit quasiment instantanément. Elle me remercia... Mais elle avait l'air... Fatiguée ? Vu qu'elle voulait me serrer depuis le départ, ça aurait pu être du bluff mais je n'en avais pas l'impression... Je vint vers elle, en rangeant mon arme.


-Vous vous sentez bien ? Besoin d'une ambulance ou de quelque chose ?

Je mit une main sur son épaule, en me tenant prête à la soutenir si elle tombait.




Messages : 1878
Wishes : 119

avatar
N-Accompli
MessageSujet: Re: [Chez duck] Le premier verre de la nuit [terminé]   Sam 2 Jan 2016 - 23:09

Titre badass de sujet in english because it's better

Allysea



Elle propose d'appeler une ambulance ? C'est bien beau mais j'ai pas de quoi payer les frais. J'ai pas de mutuelle, ni les 2000 dollars a balancer aux chiottes pour avoir une ambulance.
Passé ce moment de flottement, mon cerveau prend le temps de comprendre. Ton compassionnel, je me rends compte a l'instant à quel point je peux faire pitié. Je prends deux secondes complète pour me ressaisir. Ce petit effort paye et je respire plus calmement et que ma gorge se délivre. J'ai encore l'impression que je peux m'effondrer à tout moment tellement mes jambes tremble, mais ça va mieux. Du moins en apparence. Et même si je sais pertinemment que je suis pas crédible avec mes yeux humides, j'arrive a sortir de manière enjouée la première blague qui me vient à l'esprit.

« Nan, vous inquiétez pas. Je me remémorais juste la scène du chasseur dans bambi. Un tragique épisode de mon enfance. »

Je lui fais un pauvre sourire. J'avoue que j'aurais presque pu avoir honte de mon comportement. Mais j'avais une douleur au crane qui anesthésiait le filtre que je mettais habituellement entre mes pensées et mes mots. Note à moi même : Arrêter de jouer les personnages bad ass de film. Bien que je partage avec eux leur absence total d'instinct de survie, j'ai vraiment ni la carrure, ni le mental pour ça. Après quand je me rends compte que j'aurais pu y passer, je suis dans tous mes états.

Je tâtonne là où le type m'a frappé comme un lâche avec sa planche de bois pourris, puis je vérifie l'état de ma main. Pas de sang, pas de plaie. je pousse un soupire de soulagement : pas de frais d’hôpital à payer, pas de fin de mois difficile. Juste le choc, un peu de peur et quelques neurones en moins. Pour ce qui me reste, en soit c'est pas une grande perte. Au final à par un mal de crâne assez agressif, je n'ai rien.

« Plus sérieusement, est ce que je peux vous demander des glaçons s'il vous plaît ? Je crois qu'un doliprane serait pas très efficace.
Ah, et comme j'ai pas l'habitude de démarrer la conversation en me faisant sauver comme une gourde de block buster, j'ai oublié de me présenter. Nylian Hunt. Je deviens peut être sénile, mais encore une fois merci. »


Bot Ninten



Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Chez duck] Le premier verre de la nuit [terminé]   Lun 4 Jan 2016 - 21:48

[Chez duck] Le premier verre de la nuit


Allysea et Nylian Hunt








Elle semblait se calmer, mais de là à pouvoir rentrer et marcher seule ce n'était pas sûr. Elle me signala que si elle pleurait, ce n'était pas à cause de ce qu'il venait de se passer, mais à cause de la scène du chasseur dans bambi... Mouais... Elle pourrait trouver mieux comme excuse quand même !

Son sourire laissait sentir la douleur malgré ses mensonges et je ne pus m’empêcher de l’embêter un peu :

-Et pourtant vous maniez quand même une arme ?

Bon, revenons aux choses sérieuses. Elle était pas bien et ça se voyait. Je pris une cigarette pour fumer, l'action donne envie quelle qu'elle soit ! Elle se passa la main dans les cheveux, vraisemblablement, pour déterminer si elle était blessée ou non. Vu son soupir ça allait... Tant mieux, j'aurais pas de problème dans ce cas là !

Bref, elle me demanda des glaçons, et se présenta comme Nylian Hunt. Maintenant j'avais son nom, et bien sûr c'était à mon tour :


-Si ça vous dérange pas je finis ma clope, et j'arrive. Rentrez à l'intérieur pendant ce temps là. Et sinon je m'appelle Allysea !

Oui je passais un peu pour la fille sans cœur... Mais elle était vivante, pouvait parler, bouger, dire des âneries donc je suppose qu'elle va bien au final !




Messages : 1878
Wishes : 119

avatar
N-Accompli
MessageSujet: Re: [Chez duck] Le premier verre de la nuit [terminé]   Jeu 7 Jan 2016 - 22:52

Titre badass de sujet in english because it's better

Allysea

A vrai dire, je suis pas sure que si je décolle mon dos du mur, mes jambes daignent à porter mon poids. Ca va, je suis pas non plus au bord du malaise. Mais l'idée d'entrer, de me faire bousculer avec la chaleur étouffante des lieux et le bruit va pas améliorer mon cas. Donc en soit, rester debout comme une demeuré le temps qu'Allysea finisse sa clope m’embête pas.

" C'est pas contre vous personnellement,  mais m'en voulez pas si je commence a me taper une phobie de votre clientèle."

Sous le stress, je joue avec la gâchette de mon "arme" (si on peut appeler ça comme ça). D'ailleurs, en y repensant, vaudrait mieux qu'elle me prenne pas pour un cowboy texan votant Donald Trump.

" Et feu la maman de bambi n'aurait pu craindre grand chose venant de moi. En temps normal, je suis même plutôt contre le lobby des armes. Ce truc est un simple jouet."

Pour illustrer mon propos, d'un mouvement j'ôte le cran de sécurité et je vise le sol. La gachette résiste un peu puis cede sous l'index. Pas de déflagration légère, pas de son puissant déchirant la nuit ou d'odeur tenace de poudre. Juste le bruit de succion ridicule propre aux armes à air comprimé.  

"C'est pas pour rien que l'on dit de moi que j'aurais pu faire commercial."

Je remet le cran d’arrêt a sa place et je range l'objet dans mon sac. J'avais un peu honte de voir cette chose entre mes mains. Le jour ou je l'avais acheter, c'était celui ou j'avais admis au monde entier que j'avais peur. Peur de ces genre qui m'avait agressé, peur de cet autre gars qui m'avait cambrioler. Au final, fasse a cette peur. Je réagissais aussi un peu comme ce vieux cliché de cowboy texan votant Donald Trump.

Bot Ninten



Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Chez duck] Le premier verre de la nuit [terminé]   Sam 16 Jan 2016 - 17:11

[Chez duck] Le premier verre de la nuit


Allysea et Nylian Hunt








Elle semblait assez mal en point, le mur lui servait de troisième jambe pour rester debout. Un peu de lumière provenant du bar me révéla son visage qui était assez pâle. Elle m'avoua qu'elle aurait un peu peur de la clientèle du bar maintenant, ce qui était parfaitement compréhensible. Je ne pus réprimer un petit rire et faire :

-D'habitude ils essayent de me toucher où que ce soit au bar, généralement ils le refont pas deux fois !

Ahlala... Le nettoyage du sang des clients sur le comptoir, si usuel pour moi !

Juste après, elle me signala comme pour me rassurer que son arme était factice et que d'habitude elle était plutôt contre les armes. Elle me fit une démonstration, et au lieu d'une balle juste un peu d'air sorti... Les fausses armes étaient quand même vachement réaliste ! La fumée s'échappait de ma bouche, et je pris mon arme :

-Moi par contre, ce n'est pas du bluff.

Elle signala qu'elle aurait pu être commercial, tant elle était convaincante. Elle avait pas tort au final ! Je jetais le mégot au sol, et l'écrasa puis la pris sous mon bras :


-Allez venez dans le bar, je vous offre une consommation.




Messages : 1878
Wishes : 119

avatar
N-Accompli
MessageSujet: Re: [Chez duck] Le premier verre de la nuit [terminé]   Sam 23 Jan 2016 - 13:02

Titre badass de sujet in english because it's better

Allysea

Une consommation ? Après m'avoir poliment dit qu'elle avait un flingue et qu'elle n'hésite pas a s'en servir au quotidien ? Ma foi, pourquoi pas. Ce sera pas la première foi que je manque de me faire tuer par absence d'instinct de conservation.
J'entre avec elle un peu hésitante. Une fois a l’intérieur, je vacille un peu a cause de la chaleur brusque du bar. Pas de quoi faire un malaise, mais je me sens tomber. Par réflexe je m'accroche a l'épaule de ma sauveuse. Après un vague moment de flottement, j'ai l'impression qu'une partie de moi tente délibérément de se suicider en collectionnant les moments gênants. C'est moments ou j'ai l'impression d'être au mieux un pilier de bars lourdaud face à une fille armée, bad ass et décidé a pas se laisser faire.

D... Désolée.



Je m'assoie sur un des rares siège libre au comptoir. j'ai l'impression que ma tête tourne, que mon corps entier est devenu inconfortable. Mais j'essaie de faire bonne figure. Même si le bruit et la chaleur des lieux m'aide pas. Mais heureusement quand ma consommation et mes glaçons arrivent, je lâche un soupire d'aise en sentant la morsure fraiche de la glace.
Mais je me sens pas le courage de revenir jusqu'à chez moi. Ni celui de trouver une quelconque âme bienveillante voulant me raccompagner a mon logis de manière purement platonique

Vous auriez des chambres ? J'ai pas vraiment la trempe de traversée la moitié de la ville seule.

Bot Ninten



Voir le profil de l'utilisateur

Invité
MessageSujet: Re: [Chez duck] Le premier verre de la nuit [terminé]   Mer 9 Mar 2016 - 16:42

[Chez duck] Le premier verre de la nuit


Allysea et Nylian Hunt








Elle rentra de manière chancelante dérriére moi, la preuve sa main se posa sur mon épaule, ce qui failli m'entraîner au sol. Elle laissa peser un léger silence entre nous deux, le bar étant suffisamment rempli pour combler ce petit manque de bruit. Elle semblait encore plus gênée qu'avant... Elle s'excusa, mais je la pris doucement par la main pour l'aider à marcher jusqu'au bar.

-C'est pas grave asseyez vous.

Je lui servi sa consommation et des glaçons. Et des glaçons dans sa consommation, comme ça il y'avait tout d'un seul coup ! Je repartis servir quelques clients, puis revint la voir. Elle était encore sacrément pâle. Elle me demanda si il y'avait moyen de prendre une chambre pour la nuit, et je fis légèrement la moue

-Pas vraiment, il n'y a que la zone VIP et vous n'avez pas les autorisations nécessaires pour y rentrer. Mais si vous voulez, attendez moi ici, je finis mon service dans un petit quart d'heure.

Je n'avais pas envie de rentrer chez moi, et avec un peu de chance elle vivait dans le quartier nord. J'allais sûrement aller chez Aylen à prés, histoire de m'enlever toutes les idées obscénes que j'ai eu avec cet inconnue...




Messages : 1878
Wishes : 119

avatar
N-Accompli
MessageSujet: Re: [Chez duck] Le premier verre de la nuit [terminé]   Mar 15 Mar 2016 - 21:28
Sous mes doigts, les glaçons sont d'une froideur salvatrice.

-Pas vraiment, il n'y a que la zone VIP et vous n'avez pas les autorisations nécessaires pour y rentrer. Mais si vous voulez, attendez moi ici, je finis mon service dans un petit quart d'heure.

Je sais pas, est ce que c'est... ? Rah... J'ai pas envie de jouer les harceleuse. Ni avoir l'impression de rater une occasion de finir la soirée en beauté.
Et puis je crois que l'alcool dans le sang n'aide pas a prendre de bonne décision. Donc j'en suis réduite à hoche la tête en lui faisant un simple merci qui sonne plus sincère que tueuse en série.

Mais malgré toutes les images qui viennent squatter l'écran plasma que j'ai dans la tête, je ne tenterai rien. Malgré le brouillards, il y a un semblant d'amour propre qui refait surface. elle m'a empêché de passer un sale quart d'heure avec ces types et continue de m'aider. Du coup par respect... Je vais pas prendre le risque de me prendre un deuxième râteau par la même personne en une soirée.

- Je crois que finalement je vais appeler un taxis. Je vous ai suffisamment causé du trouble pour la soirée.

Au pire, je connais déjà les fins de mois difficiles. Et puis je suis pas non plus a trois heures de ma maison. Je quitte le bars, emportant comme seul souvenir éphémère de la soirée, quelques glaçons.

[Hrp, désolée d'interrompre le RP brutalement. Merci a toi o/]


Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Chez duck] Le premier verre de la nuit [terminé]   
 [Chez duck] Le premier verre de la nuit [terminé]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Bar "Chez Duck"] Entre deux bouteilles [Terminé]
» [ASTUCE] Assaut Nuit Noire -Terre - Sepiks Premier
» [Refusé] Postulation Simag rogue elfe de la nuit
» Soirée du Vendredi 27 aout 2010 chez Blutch
» [Neutre] Le Premier Cercle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fate of Wishes :: Palema :: Quartier Sud :: Archives-