Un mystérieux petit animal croise votre route : Je souhaite que tu passes un contrat avec moi. En échange, j'exaucerais n'importe lequel de tes voeux.
 

Partagez | 
 [Rue de la fac] Une nouvelle cible.

Messages : 1813
Wishes : 60

avatar
N-Accompli
MessageSujet: [Rue de la fac] Une nouvelle cible.   Mar 23 Mai 2017 - 23:50
Spoiler:
 

- Yo' maman

Le surnom ridicule était resté spontanément dans ma tête. C'est ainsi que je salut cordialement mon mentor en début de mâtiné quand je le vois. Un sourire sincère se dessine sur mes lèvres. Ouais. Parce qu'au fond, j'crois que j'aime bien Russel. Il est intelligent et franc. C'est juste qu'il reste discret quand il est question de lui ou de ses opinions et reste relativement stoïque face aux évènements les plus dramatiques.
L'inverse total de moi, j'imagine. Nan ?

D'ailleurs, j'ai quand même du mal a me figurer que cette affection est réciproque. Mais je m'en fiche. Assez pour laisser son dossier en souffrance quand il est question de parler a son sujet auprès Juliet. Elle qui veut que l'on parle ouvertement des pacifistes. AKA "les traitres". Au fond, je dois trop a Russel. Et j'ai a peine commencé à rembourser la dette immense que j'ai pu accumuler en moins d'un an de contrat. Alors ouais. Il reste une grosse exception a toute la loyauté que je peux éprouver pour la Famille.
Et puis même s'il va contre la volonté du commandement. Il reste loyal. Personne ne pourra jamais dire le contraire.

Après ces brèves salutation, on remonte ensemble la rue en direction du nord. Histoire de pouvoir squatter le lieu d'entrainement habituel. Pourtant, même si mon ton léger est là. Comme a chaque fois. Il ne faut pas plus qu'un silence de deux secondes pour que je cause. C'est pathologique en ce moment. A croire que plus je deviens une abomination. Plus j'ai l'éprouve sévèrement l'envie d'aller voir un psy. A moins que ce soit un énième sevrage d'alcool qui me donne envie de causer pour ne rien dire. Ou alors, Russel a vraiment la gueule de thérapeute blasé de tout

- J'ai recroisé Howard récemment... J'te jure. J'ai... J'ai vraiment essayé de... Le raisonner. De lui dire de pas m'agresser et de se casser de Palema mais... M'enfin. Je l'ai laissé agonisant en fuyant Lenna.
T'aurais du me voir. Ahah... Un putain d'animal...


Je sais quand mon instinct de survie prend le pas sur ma conscience. Force est de constater que c'est un cas de force majeur. Et même si ça défoule de gagner contr eun con. J'ai horreur de me repenser dans cet état.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 2370
Wishes : 217

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Rue de la fac] Une nouvelle cible.   Mer 24 Mai 2017 - 0:37
Comme à son habitude, Russel se dirigeait ce bon matin vers un bar quelconque. Certes, rien d'anormal jusque là. Sauf qu’événement déclencheur, une voix l'interpella. L'ivrogne sourcilla par l’appellation dont il faisait l'objet, reconnaissant sans mal la voix de la jeune sœur de John. D'un bref geste de la gamin, il salua Luna à son tour. C'était rare qu'il croise un Nephil sans rendez vous préalable, mais c'était voué à arriver un jour ou l'autre. Pour tout dire, voir la jeune femme ne le déplaisait pas tellement.

Bien rapidement, elle engagea la conversation, l'informant alors de sa rencontre avec Howard. Elle a tenté de négocier et au final, cela s'est fini comme ça s'est fini entre lui et Lenna. En pire pour elle, puisque c'était une rencontre directe. Si la péripétie de sa jeune camarade Nephil lui avait laissé une expression relativement inquiète tout du long, l'évocation du nom de Lenna lui ôta une grimace.


"Je suis content que tu ais survécu."

Ainsi, même à nombre réduit, les Seraphs continuaient d'attaquer les Nephils. Peut-être de façon encore plus véhémente en réalité. La colère, la haine, le désir de vengeance, toutes ces émotions qui résultent de cette fameuse attaque du QG adverse. Au final, au lieu de les annihiler, les Nephils n'ont fait que réveiller un lion qui dort.


" Après cette attaque qui les a décimé, tout ce que nous pourrons leur dire sonnera faux ou hypocrite. Mais tu as bien fait d'essayer." Fit-il, comme pour ne pas lui faire regretter son choix et se conforter dans le sien.

Si Luna pouvait évoluer dans un sens qui la rendait plus humaine et moins soldat parfaite, l'ivrogne n'allait certainement pas l'en empêcher. Mais alors qu'il songeait à cela, son regard se porta sur une silhouette familière, accompagné d'un félin. Il ne connaissait pas le nom de cette femme, mais il se souvenait l'avoir croisé. C'était une humaine spéciale, et au vu de ce chat noir qui passait au travers d'un pied. Il était tout à fait raisonnable de penser qu'elle avait fait son vœu. Voilà une contractante peu discrète. Lui faire remarquer, ou l'ignorer ? Russel serait plutôt dans la seconde option. Après tout, le trentenaire n'aimait pas s’immiscer dans les affaires des autres. Tout ce qu'il demande, c'est qu'elle ait ses problèmes hors de son champ de vision. Pas sûre cependant que sa partenaire Nephil pense la même chose si elle remarque le félin...


Awards.
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 294
Wishes : 106

avatar
S-Choisi
MessageSujet: Re: [Rue de la fac] Une nouvelle cible.   Mer 24 Mai 2017 - 15:39
Matinée Banale. J'avais accompagné Heather à son école d'art et j'empruntais actuellement le sens inverse pour rentrer. Pour un si petit trajet, j'aurai bien souhaité laisser Milkyway derrière. Mais cette bestiole me suivait partout. Même lorsque je lui demandais de ne pas bouger. Et à chaque fois que je criais contre lui, il me faisait des yeux qui voulaient dire "ce n'est pas bien de crier. Puis j'men fiche. Je viens quand même". Ou un truc dans le genre. C'est pour ça que je me retrouvais à me balader dans la rue, avec un chat au pelage bien particulier, faisant des 8 autours de moi. Est-ce que ça existe les chats volants ? Juste histoire qu'il comprenne que c'est emmerdant qu'il fasse ça quand je marche.

Alors que je marchais, un visage familier m'interpella. C'était le trentenaire du bar qui avait tué une Ombre sous mes yeux. Il était accompagné d'une fille aux cheveux... rose. Originale. Je ne l'imaginais pas traîner avec ce genre de personne (sans arrière pensée), mais après tout je ne le connaissais pas réellement. J'hésitai entre aller le saluer, pour la forme, et m'enfuir dans l'autre sens. J'avais bien compris, avec le peu de membre chez les Seraphs, qu'on était pas du même côté. Bon, je ne pense pas qu'il soit du genre à attaquer le premier. Mais je ne savais rien de la fille à côté de lui et le risque qu'elle soit une Nephil et tente de me tuer était fort élevé. J'étais pas encore très douée pour me battre.


Je parle en bleu canard o/ (#048B9A)
Milkyway parle en Colombin o/ ( #6A455D)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1813
Wishes : 60

avatar
N-Accompli
MessageSujet: Re: [Rue de la fac] Une nouvelle cible.   Mer 24 Mai 2017 - 17:05
J'écoute Russel en continuant de marcher. A croire que ca devient une habitude pour discuter avec lui. Hein.. Mais une image m'interpelle. Une meuf armée d'un chaton galaxie. Et quand mon cerveau décrypte l'image. Mon esprit se penche vers ces petites capacités mental. des genre d'add-on de l'esprit que j'ai débloqué. C'est drôle. Mais aucun écho ne parait de son coté. Nous ne sommes pas de la même nature.
Fait chier.

Est ce que je fais mon sordide job ? Est ce que j'en ai véritablement envie ? J'étais en train de parler a un ami. Pourquoi elle apparait dans mon champs de vision ? A croire qu'on fait expres de me refiller du boulot en douce.
Tss.

En tout cas, elle m'a véritablement l'air inconsciente. Je veux dire... Mince... quoi ? Elle est au courant que cette ville est presque annexé par les Nephil ? Elle va se faire tuer rapidement par les nôtre si elle reste comme ca. Et que moi même, j'aurais pu le faire. J'veux dire.
Quand je vois comment est Howard ou même bibi. Je sais que j'ai foncièrement que j'ai fais les pires choix possibles. Seul Russel m'a empêché de continuer a les enchainer.

* C'pas une Neph'Neph.  Ca te dit de la faire flipper pour qu'elle quitte la ville ? Ca serait un service qu'on lui rendrait techniquement ? Nan ? *

Je pose la question le regard dans le vide. L'air de pas réagir quand elle nous dévisage. Merde, elle m'aurait reconnu ? Elle était la ce jour là ? Pourtant, son visage me dit rien. En même temps, de ce soir là. J'ai surtout reconnu le courage incroyable de mes adversaires.

* T'es le bon flic, j'suis la méchante flic. Dacc' ? ♥*

Sur ce, je me contente de d'aborder. Un air presque badin de conversation entre amie si je ne lui bloquais pas le chemin comme un mur peint en rose.

- Yo darling. T'aurais un instant pour parler de seigneur Bey notre sauveur ? ♪

D'ailleurs. Tous mes muscles sont au taquet. Qu'elle fasse mine de s'enfuir ou d'attaquer. Et je m'amuserai a lui fracasser la tête contre le mur. Bon... On est pas dans un kekkai. Mais qu'est ce que je m'en fiche. ♪


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 2370
Wishes : 217

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Rue de la fac] Une nouvelle cible.   Ven 26 Mai 2017 - 14:11
Drame, Luna a remarqué la jeune femme dont le nom lui était par ailleurs inconnue. Une drôle de proposition émana des lèvres de la Nephil et voilà le trentenaire embarqué, contre son gré, pour reprendre une contractante ennemie. Youhou, grosse joie. Voilà un problème que l'ivrogne se serait bien passé. Mais faute de choix, il se contenta donc de collaborer avec la sœur de John pour reprendre l'inconnue. Maintenant qu'elle est contractante, elle peut se défendre, c'est bien. Encore faut-il qu'elle ne montre pas publiquement qu'elle en est une.

Bref, d'un pas peu enthousiaste, Russel suivait Luna, son regard se portant vers le fameux chat. Un soupir s'échappa de ses lèvres alors qu'il dériva ensuite son regard vers le côté. Ses mains dans les poches, il espérait que ce soucis, se règlerait aussi rapidement qu'il avait commencé.


Awards.
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 294
Wishes : 106

avatar
S-Choisi
MessageSujet: Re: [Rue de la fac] Une nouvelle cible.   Ven 26 Mai 2017 - 15:26
Voilà que la fille qui accompagnait l'homme du bar me fonce droit dessus et me bloque contre un mur. Je lance un regard à celui qui m'a appris que je n'étais pas une fana du whisky, mais plutôt du cidre. Il regardait ailleurs. Je pense bien qu'en d'autre circonstance, ça ne se serait pas passé comme ça. Mais c'est la vie. D'ailleurs la fille vient de me confirmer qu'elle était bien une Nephil en faisant référence à Bey. Attend, elle vient de m'appeler "darling" ? Pour qui elle se prend ? Elle est peut-être plus forte que moi. Elle l'est sans aucun doute. Mais ça ne lui permet pas de me parler comme si on avait élevé les cochons ensemble.

- Désolé Poppy.[vision de Lizzie] Mais j'ai grandi dans une famille athée. Les sectes, c'est pas trop mon truc.

J'attrape mon téléphone dans ma poche arrière et le glisse dans mon dos. Je sais clairement que je ne m'en sortirais pas seule. J'avais le choix entre appeler Bibi ou Lenna. J'avais utilisé des raccourcis pour le numéro avec un gros HELP indiqué dans un sms. Le plus logique dans cette situation, ce serait d'envoyer le message à Bibi. Il sait que je suis sur le chemin de la fac, vu que j'ai accompagné sa soeur. Mon dieu, je suis tellement heureuse qu'elle ne soit pas avec moi. J'aurai bien dit que j'allais essayer de résoudre le conflit de manière pacifiste sans embêter mes interlocuteurs. Mais me connaissant, même si je n'en viens pas aux mains, je trouve cette tâche déjà fortement compromise. J'essayais d'être diplomate. Je suis une personne civilisée tout de même.

- J'ai d'autre chat à fouetter. Pas trop le temps de traîner.

Milky s'était assis à côté de moi et regarder l'homme de manière insistante, la tête légèrement penché sur le côté. Il semblait complètement ignorer la junkie aux cheveux roses cependant. Puis quand il en eut marre, il nous gratifia d'un miaulement avant d'aller poursuivre un pigeon qui passait par là. Que cet animal peut être bizarre parfois.


Je parle en bleu canard o/ (#048B9A)
Milkyway parle en Colombin o/ ( #6A455D)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1813
Wishes : 60

avatar
N-Accompli
MessageSujet: Re: [Rue de la fac] Une nouvelle cible.   Ven 26 Mai 2017 - 18:23
Mouvement derrière son dos. Je devine ce qu'il se passe. Appel de renfort. Flemme de tenter de lui retirer l'appareil de manière ridicule. Nan. On est dans une heure avancée de la matiné. Je lance un simple kekkai pour plus d'intimité. En plus ça coupe joyeusement le réseau.
Je pousse un soupire bruyant. L'air lasse et la moue presque boudeuse alors que ma marque brille doucement sur mon menton. Révélant sans pudeur ma nature déjà bien connue des survivants Seraphs.

- Écoute chérie.

Sans attendre de réponse, je glisse en avant. Ma main gauche frôle son épaule presque amicalement, mon pied s'avance proche du sien.

-Tu me permets de t’appeler chérie ? Hein ? ♥


Comme un rouage huilé par l'entrainement. Le pied frappe mécaniquement le plie de son genou avec une précision chirurgicale. Ma main salvatrice sauve cette fille de sa chute. Avant qu'elle ne tombe sur le béton de la rue. Ma main saisit en dessous de sa mâchoire et plaque sa tête contre le mur le plus proche.

- J'disais. Ma chérie. T'es nouvelle ? Hein ? T'as pas l'air très au courant des réalités de ce monde. J'me trompe ? Nan ?

Je sourie. Toujours dans ce rôle de meurtrière désinvolte. Le spectacle avant tout.
Mine de rien. Je fais aussi gaffe a ses mains. Si elle fait mine d'invoquer son arme, je pense pouvoir m'en charger. Au pire. Russel est là. Je lui fais confiance pour la maitriser. Avec ses balles plus meurtrières que n'importe quel truc fait d'acier.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 2370
Wishes : 217

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Rue de la fac] Une nouvelle cible.   Sam 27 Mai 2017 - 11:54
Effectivement, cela semblait mal parti pour être une court interaction. Un autre soupir sortit des lèvres de l'ivrogne alors que Luna mis en place un kekkaï. Certainement pour empêcher la jeune fille de contacter l'extérieur ou s'enfuir. Dans tout les cas, la méchante flic faisait tout le travail pendant que le trentenaire restait les mains dans les poches.

Les deux femmes s'envoyèrent des joutes verbales comme si l'issue de la conversation en dépendait. Ce qui en soi, n'est pas faux.


"Juste révoque ton animal et nous nous en irons."
Informa Russel, l'humeur lasse. Voilà la réplique du gentil flic. Youhou. Bon, en espérant que son chat ne soit pas du style d'Origan et qu'au final elle puisse le révoquer. Dans le cas contraire, le trentenaire ne savait nullement comment arranger cette situation.


Awards.
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 294
Wishes : 106

avatar
S-Choisi
MessageSujet: Re: [Rue de la fac] Une nouvelle cible.   Sam 27 Mai 2017 - 13:40
Je n'ai pas vraiment eu le temps réagir, qu'un Kekkai fut lancé. Dans ces conditions, impossible de demander l'aide de qui que ce soit. Bon, je préférais ça plutôt que de voir mon téléphone explosé. Je voyais sa marque, différentes des autres contractants que je côtoyais. En plus elle semblait énerver, c'est donc sans surprise que vint les représailles physiques et je me retrouvais la tête coller contre un mur. Pas très agréable. Je suis peut-être vieux jeux, mais je n'ai pas été élevé comme ça. Je sais que je risque de me prendre plus de coup, mais je ne compte pas me laisser faire sans rien dire.

- Est-ce que je me suis permise de t'appeler Miss Piggy ? Non. Alors, garde tes familiarités pour toi. Et puis si tu veux un rendez-vous en tête-à-tête, je ne suis pas contre. Mais malheureusement t'es pas vraiment mon type.

Je tourne alors mon regard vers l'homme, ignorant complètement celle qui pourrait pourtant me fracasser le crâne d'un coup. Je crois bien que j'aie des penchants suicidaires.

- D'ailleurs je ne savais pas que tu étais parrain chez les Junkie Anonymes. Je comprends mieux ton air blasé.

Je laisse tomber les formalités. Je n'ai pas envie de faire comme si je ne le connais pas. Je me doute bien qu'il aura une influence sur sa jeune comparse. Je ne veux ni me battre, ni m'attirer de problème. Mais bon, on n'a pas toujours ce que l'on veut dans la vie, c'est ça ?

- Et si je pouvais me débarrasser de ce truc, tu penses bien que je ne me baladerai pas avec dans la rue ? Et puis c'est pas comme s'il allait vous faire du mal. C'est un débile.

Le chat vint miaule rageusement. Ma dernière réflexion ne lui a pas réellement plut. Comme je disais, c'est la vie.


Je parle en bleu canard o/ (#048B9A)
Milkyway parle en Colombin o/ ( #6A455D)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1813
Wishes : 60

avatar
N-Accompli
MessageSujet: Re: [Rue de la fac] Une nouvelle cible.   Sam 27 Mai 2017 - 14:33
- Est-ce que je me suis permise de t'appeler Miss Piggy ? Non. Alors, garde tes familiarités pour toi. Et puis si tu veux un rendez-vous en tête-à-tête, je ne suis pas contre. Mais malheureusement t'es pas vraiment mon type.

J'avoue, je sourie. Pas d'une manière particulièrement jovial. Mais j’apprécie les grandes gueules a leur juste valeur. C'est typiquement ce qu'aurait lancé Nylian. Mais d'une phrase plus courte et cassante. Le tout en se permettant un air encore plus upper. Parce que ma pote gouine avait l'art de faire sentir aux autres qu'ils ne sont strictement rien. Même dans les situations les plus tendus. Disons... 5/10.

- D'ailleurs je ne savais pas que tu étais parrain chez les Junkie Anonymes. Je comprends mieux ton air blasé. Et si je pouvais me débarrasser de ce truc, tu penses bien que je ne me baladerai pas avec dans la rue ? Et puis c'est pas comme s'il allait vous faire du mal. C'est un débile.

C'pas que les clichés sur les cheveux multicolores m'énerve. Mais oui. Ils m'énerve. Cette meuf est en train de réduire peu a peu ses chances de se sortir indemne de ce traquenard. Parce que j'aime pas quand une pouf me balance un ramassis de conneries

- Le problème ma choute. C'est pas qu'il soit dangereux ou pas ton chaton. C'est que c'est un panneaux lumineux qui indique aux autres que t'es pas vraiment humaine.

Je relache la pression sur sa gorge. Assez pour lui infliger un bel uppercut a l'instant ou elle se sentira libre de pouvoir respirer a nouveau. Le claquement de ses dents résonne dans le silence du kekkai. Je me détourne pour rejoindre Russel.

- Et qu'il est totalement hors de propos qu'une roukmout comme toi me juge sur ma couleur de cheveux. ♥


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 2370
Wishes : 217

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Rue de la fac] Une nouvelle cible.   Sam 27 Mai 2017 - 14:56
Plus le temps passait, plus les choses semblaient s'envenimer dans le mauvais sens du terme. Russel n'avait jamais vu Luna dans ce genre de situation, mais autant dire que ses intentions ont l'air de faire un tournant de plus de 180°. Les propos de l'inconnue à son encontre ne font cependant que raisonner dans le creux de sa tête sans vraiment mettre du sens dans son esprit. Honnêtement, il n'était pas là car il en avait envie. Il avait été impliqué malgré lui. Maintenant, cela ne veut pas dire qu'il va éternellement rester les bras croisés.

Surtout que sa jeune compagne Nephile, fait usage de la force, de façon très agressive. Elle voulait faire peur, le trentenaire comprenait bien. Mais ce genre de violence gratuite n'allait pas forcément aider à construire cette peur. Oh, cela allait construire bien des choses...


"Luna..."
Fit-il dans un soupir las.

"Tu ne devrais pas faire des choses qui ne te correspondent pas." Dit-il alors qu'elle revenait vers lui.

Un autre soupir alors que l'ivrogne invoquait son arme. Son révolver se braqua naturellement vers la jeune Seraph.


"Tu n'as définitivement pas de chance. Tu as choisi le mauvais camp et en plus tu es tombé sur nous. Écoute ce que je vais te proposer attentivement." Commença-t-il.

"Puisque tu ne peux pas faire disparaître ce chat, tu as deux choix. Le premier, mourir. Ce sera sans douleur, c'est ce que je peux te promettre si tu fais ce choix." Prononça-t-il mécaniquement en observant la jeune femme.

"Le second, tu quittes cette ville définitivement. Crois-moi, je ne dis pas ça pour t'embêter, mais pense à ceci comme un moyen pour toi de survivre. Les Seraphs ont perdu, tu es rentré dans une équipe qui s'est faite décimée. Si tu ne quittes pas cette ville, tu es voué à mourir. Que ce soit aujourd'hui, demain, ou dans un mois. A la rigueur, si tu croises un Seraph, transmet ce message. C'est pour leur bien. M'enfin, bien entendu, cela se fait que si tu acceptes ce second choix."


Awards.
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 294
Wishes : 106

avatar
S-Choisi
MessageSujet: Re: [Rue de la fac] Une nouvelle cible.   Dim 28 Mai 2017 - 0:21
Cette fille aux cheveux roses ne fait que répéter ce que je savais déjà. En plus, elle n'a pas aimé ce que j'ai dit. Le uppercut me l'a bien fait comprendre. Je me suis mordue la langue lorsque son poing à rencontrer ma mâchoire et que ma tête est partie en arrière. Je reprends mon équilibre en faisant quelques pas en arrière. C'est douloureux. Mais je tiens encore debout. Je souris, de manière bizarre. Je suis amusée par sa réaction en quelque sorte. Et le sang au coin des lèvres n'arrange rien. Pourtant, je suis morte de trouille qu'ils finissent par me tuer. Mais céder à la peur, c'est leur donner ce qu'ils veulent. Alors, j'inspire un coup et je regarde cette "Luna". J'ai déjà vécu l'enfer avec ma mère, c'est pas elle qui va me faire reculer. Je la regarde comme pour mémoriser chaque parcelle de son visage.

- C'est plus ton comportement qui me fait penser ça en vrai. T'a l'air d'une nana qui a pas eu sa dose pour "maltraiter quelqu'un". Sinon, je t'aurai juste traité d'emo.

Je viens essuyer le sang à la commissure des lèvres. J'en aurai bien placé une sur ma couleur de cheveux, qui elle au moins était naturelle. Mais l'autre Nephil ne m'en laissa pas le temps et me pointa son arme sur mon front. J'écoutais son speech. Et plus il parlait, plus j'avais l'impression que mes sourcils se fronçait. Qu'est-ce qu'il me racontait là ? Je croissais les bras en signe de réprobation.

- Je ne crois pas qu'il y a de bon ou de mauvais camp. Je crois que vous n'êtes pas vraiment des enfants de coeur.

Sur cette phrase, j'haussai les épaules.

- Comme tout être humain. Et puis, j'en ai entendu des choses sur vous. Comme des histoires de tortures, ou de trahison.

Je pensais à ce que m'avait dit Lenna sur son histoire. Mais je ne comptais pas parler d'elle ni de qui que ce soit d'autre. Il me proposa deux fins. Soit mourir, soit partir. Je n'avais pas fait tout ce chemin pour mourir. Et partir était à mes yeux hors de question. Je le regardai dans les yeux, sans bouger. La peur au ventre, mais le visage inexpressif. J'avais pris l'habitude dans ma jeunesse. Quand j'avais peur de rentrer à la maison et que je souriais à mes amis comme si de rien n'était. Alors qu'au fond j'avais envie de pleurer. C'était le même genre de situation. Sauf que là, c'était ma vie que je risquais.

- Mourir ou partir ? C'est à ça que vous jouez enfaîte ? De l'intimidation ? A quoi ça va te servir de me tuer ? Vous avez peur de quoi ? Les Seraph ont perdu, non ?

Je retins un rire sarcastique sur cette situation. Je commençais à ressentir une douleur au menton. Mais comparé à mon entraînement, ça me semblait être une promenade de santé. Cependant, si je m'en sors vivante, je compte bien y redoubler d'effort. Bon, pour survivre il fallait que j'aille dans leur sens.

- Il me semble t'avoir dit lors de notre première rencontre que je n'étais que de passage. Mais j'ai des choses à régler.

Comme ma dette envers Bibi. Et autant dire que c'est une dette à vie. Donc, pour le moment je ne suis pas prête de bouger. Mais ça, ils ne sont pas obligés de le savoir.


Je parle en bleu canard o/ (#048B9A)
Milkyway parle en Colombin o/ ( #6A455D)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1813
Wishes : 60

avatar
N-Accompli
MessageSujet: Re: [Rue de la fac] Une nouvelle cible.   Dim 28 Mai 2017 - 2:01
Russel fait son boulot de gentil flic. Compliant et presque diplomate. En vérité. C'est plutôt drôle de voir a quel point ils se prête au jeu.

- Je ne crois pas qu'il y a de bon ou de mauvais camp. Je crois que vous n'êtes pas vraiment des enfants de coeur. Comme tout être humain. Et puis, j'en ai entendu des choses sur vous. Comme des histoires de tortures, ou de trahison.

C'est ouf. les séraph ont tellement l'air d'être les gentils de l'histoire que j'me sent presque triste de casser son délire. Nan. Je dec' En vrai, elle m'énerve.
C'est vrai. C'est quoi cette bad girl de pacotilles. Si elle savait a quel point je m'en fiche tellement d'elle. Je veux juste qu'elle se la ferme et disparaisse de la ville. Ne plus jamais la revoir. Éventuellement. Qu'elle ne meurt pas. Du moins, pas de mon fait. Pour préserver quelques personnes de cette guerre, il vaut mieux la gagner, rapidement si possible. Pas dans le monde, mais au moins sur Palema. Tommy doit pouvoir grandir en paix. Des dizaines de nom peuvent s'ajouter a la liste. Mais seul tommy m'importe vraiment dans le lot.
Alors je contiens ma colère en affichant ce masque lisse de moquerie. Quand je parle. C'est d'une voix légère, presque innocente. Cependant nuancée d'une octaves plus froide. Une gravité, presque invisible et pourtant présente dans le sens de mes mots. Dans les faits, tout porte a croire que je pose une question anodine.

- Ma belle. Est ce que tu savais qu'il y a au moins deux violeurs d'humain - plutôt actifs, chez vous ? ♥

Avait aurait été plus juste à dire. Le verbe aurait annoncé qu'au moins l'un d'eux est mort. De mes mains en plus. Quant a l'autre... S'il n'a pas encore rejoint le premier. C'est une question de temps si ce n'est pas le cas. Il y a des trigger qui me touche plus que d'autre.

Je me tais en dehors de cette bravade. Je reste cantonnée au rôle de cette flicaille pourris. De toute manière, dans notre monde. J'ai appris qu'il vaut mieux être persécuteur que persécuté.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 2370
Wishes : 217

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Rue de la fac] Une nouvelle cible.   Dim 28 Mai 2017 - 12:14
La Seraph ne comprenait pas ou plutôt jouait un rôle afin de ne pas se laisser marcher sur les pieds. C'est tout à son honneur, mais ici, ce n'est pas évident que cela joue en sa faveur. Les paroles de Luna vibrèrent dans le cœur de l'ivrogne qui se remémora son récit. Malheureusement du côté Seraph, une autre pouvait tenir le même discours.

Au final, parmi les deux choix que lui laissaient Russel, la jeune femme n'en fit aucun. Évoquant que sa proposition montrait une peur. Oh, elle n'avait pas tort. Non, elle avait raison, le trentenaire avait peur. Il plissa des yeux alors que sa voix se porta pour répondre.


" Tu as raison, j'ai peur. Les Seraphs veulent probablement se venger, ce qui mènera à plus de mort. Que ce soit chez les Nephils, ou chez les Seraphs. "

Il reprit après une longue inspiration.

"Éviter des morts inutiles, c'est mon but. Si un Nephil te croise, il saura que tu es Seraph, ce qui peut procéder sur un chemin. Un combat à mort entre vous. A choisir, je préfère éviter un combat où un Nephil peut mourir et t'éliminer tout de suite."


Awards.
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 294
Wishes : 106

avatar
S-Choisi
MessageSujet: Re: [Rue de la fac] Une nouvelle cible.   Dim 28 Mai 2017 - 21:50
La réflexion de Luna me fit sourire. Je ne connaissais rien des autres Seraphs, et je m'en fichais pas mal. Je faisais ma vie. Après, je ne les défendrais pas si je les avais en face de moi. Je ne me préoccupais que de ceux qui compte pour moi. Ceux que je connaissais du moins, et c'était déjà beaucoup.

- Comme je disais : il n'y a pas d'enfants de coeur sur terre. Et je n'ai jamais dit que les Seraphs faisaient exception à la règle, ma douce.


Les paroles de l'homme dont je ne connaissais toujours pas le nom m'adoucirent un peu. Je pouvais essayer de comprendre son point de vue. Il n'avait pas l'air de vraiment vouloir me tuer, mais il était prêt à protéger les siens. Je pense que dans sa situation j'aurais fait la même chose : poser un ultimatum pour faire peur à mon interlocuteur. Si je ne jouais pas la situation finement, j'aurai bientôt un magnifique bijoux de tête de type balle de revolver incrusté dans la tête.

- Je veux bien te dire que je choisis la seconde solution. Mais là... Dans l'immédiat, je ne vous fais pas vraiment confiance... Et j'en suis légitime, je crois. Je veux dire, regarde. Ta... Ton amie a balancé un Kekkai et m'a fait une accolade plutôt amicale. Et tu me vises avec ton arme. Qu'est-ce qui me dit que je ne vais pas me faire tirer dans le dos après avoir accepté ?


J'avais décroisé les bras et j'avais tenté de faire baisser le ton entre les deux Nephils et moi.


Je parle en bleu canard o/ (#048B9A)
Milkyway parle en Colombin o/ ( #6A455D)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1813
Wishes : 60

avatar
N-Accompli
MessageSujet: Re: [Rue de la fac] Une nouvelle cible.   Dim 28 Mai 2017 - 22:23
- Tu sais. Je pense que si l'un de nous deux avait vraiment voulu te tuer. Que tu sois de dos ou de face. Que tu ais une arme ou pas. Ca n'aurait rien changé. ♥

Le sourire est là. Toujours aussi creux. Une manière policé de dire que son raisonnement est stupide. Que de partir du principe qu'elle doit nous faire confiance, c'est prendre le chemin a l'envers. Je penche doucement la tête pour ne plus avoir Russel dans mon champ de vision. Une manière polie d'utiliser la télépathie nouvellement acquise.

* Si tu utilise ton pouvoir de remords. Je peux prétendre que j'en suis la cause. *

Une proposition comme une autre. M'enfin. J'imagine que c'est surtout motivé par le dédain avec lequel elle a écartée l'information. Je sais pas a quoi je devais m'attendre. Mais a ce que je sache. Ce don nous a été donné pour protéger l'humanité. Pas pour la manipuler comme se plaisaient a le faire Terry et Fox.

* Si ca bouchonne niveau diplomatie. Je peux aussi la passer a tabac pour lui faire comprendre doux message qu'est de quitter la ville au plus vite. T'auras même pas a te salir les mains*

Une autre proposition. Plus incisive. Pas qu'elle m'énerve cette fille ? Hein ? Je suis parfaitement calme. OK ?


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 2370
Wishes : 217

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Rue de la fac] Une nouvelle cible.   Lun 29 Mai 2017 - 16:45
La jeune femme continuait de jouer les dures malgré une attitude empathique au propos de Russel. Une démonstration claire de sa volonté. Malheureusement, une volonté qui est loin d'être positive pour sa situation. Ainsi, elle parlait de possibilité de la tuer une fois qu'elle accepterait. Comme si avant même qu'elle fasse ce choix, il ne pouvait pas la tuer. Une sorte de bluff que tentait donc la Seraph. Malheureusement pour elle, celui-ci ne fonctionna nullement sur Luna dont la répartie avait toujours cette connotation purement malsaine.

Honnêtement, l'ivrogne avait le sentiment qu'elle prenait du plaisir à ainsi harceler sa cible verbalement. Une image qu'il ne se serait jamais douter venant de cette musicienne de la rue. Quoique... La première impression qu'il avait eut de cette femme était plutôt atypique. Deux femmes aux caractères forts qui ne laissent pas marcher dessus. Mise à part des étincelles, cela ne pouvait rien donner de bon.

Par ailleurs la Nephil communiqua par télépathie avec Russel, lui proposant deux options pour gérer le problème auquel il faisait face. Après trois secondes de réflexion suivit d'un soupir, l'ivrogne activa son pouvoir d'arrêt temporel avant de commencer à tirer ses balles de regrets qu'il avait préalablement charger. Il tira autant de balle qu'il pouvait dans l'espace de dix secondes, et ce sans changer de position. Ainsi, lorsque le temps reprit son court, c'était comme si rien ne s'était passé. Maintenant comment la jeune femme Seraph allait réagir aux balles de l'ivrogne ? Les deux Nephils ne devraient pas tarder à le savoir.




Awards.
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 294
Wishes : 106

avatar
S-Choisi
MessageSujet: Re: [Rue de la fac] Une nouvelle cible.   Mer 31 Mai 2017 - 22:04


Une nouvelle cible


Je voulais répondre quelque chose. Quelque chose comme : "même si vous ne m'avez pas encore tuée, vous ne pouvez pas nier que vous n'êtes pas très amical". Sauf que rien n'est sorti de ma bouche. Rien du tout, à part un silence étrange. Ma gorge se serra, tandis que je sentais une boule naître au creux de mon cou. Qu'est-ce qu'il m'arrive ? Des larmes commencèrent à perler sur mes joues de manière inexplicable. Mon cœur sembla s'accélérer tandis qu'une sensation d'étouffement grandissait. J'avais beau ouvrir la bouche pour récupérer tout l'air que je pouvais, rien n'y faisait. Mes poumons, ou ma trachée, semblait incapable de maintenir l'effort respiratoire pour me maintenir en vie. Mon corps commença à trembler pendant que je luttais contre ce flot d'émotion qui venait me submerger.

- Qu- Qu'est-ce que... ?


Rien n'y fit, ma voix tremblait alors que j'avais tenté de faire bonne figure devant mes "adversaires". Lâches et épuisées, mes jambes s'effondrèrent sous mon poids et je me laissais glisser le long du mur jusqu'au sol. Les larmes continuaient de teindre mes joues d'eau salée, tandis que les sanglots redoublèrent. Je repensais à mes choix passés. Je regrettais tellement d'être partie et de ne pas avoir continué à me battre pour survivre. Je regrettais d'avoir abandonné mon frère derrière moi, au moment où il avait sûrement le plus besoin d'une grande soeur sur qui s'épaulait. Je regrettais de ne pas avoir tenu tête à ma mère, de ne pas avoir parlé avec elle pour essayer de tout régler. Je regrettais de ne pas avoir pu aider mon père, lui éviter de sombrer dans le malheur. Tout comme je regrettais d'avoir choisi la solitude et d'avoir l'impression sombrer comme il l'avait fait. Je m'en voulais pour ma lâcheté. J'avais l'habitude de dire tout ce que je pensais et d'affronter les obstacles. Alors pourquoi en avais-je été incapable avec les personnes les plus importantes ? Dans tout ce méli-mélo d'émotions et de pensée, je me rendais compte que ma famille me manquait, malgré tout. C'était ma famille, ils m'ont vus grandir. Ils m'ont élevé. Ils m'ont soutenu dans les moments difficiles. Et qu'avais-je fait pour les aider en retour ? Rien, j'avais été ingrate et je m'étais enfuis sans rien leur dire. J'avais pensé naïvement qu'ils ne souffriraient pas de cette perte. Quelle hypocrite.

J'étais assise au sol, les jambes repliaient contre moi. Mes mains couvrant mes oreilles tandis que Milkyway, inquiet, miauler à mon intention pour tenter de me calmer. J'avais envie d'être seul et que tout disparaisse. Juste être là, seule avec moi-même et avec toute la misérabilité de mon existence. Qui essayais-je de tromper ? Derrière toute cette force que je montrais, je n'étais rien d'autre qu'une petite fille fragile un peu malchanceuse. Et encore, il doit y avoir bien plus malheureux que moi. Même en sachant cela, je ne fais que me plaindre sur ma vie et sur mes choix. C'est plus fort que moi. J'avais fermé les yeux, ultime ressort pour me couper du monde qui m'entoure. Et tenter de me calmer. Mais, les émotions était venu si violemment, je doutais fort de pouvoir m'en extirpé ainsi.

Par contre, je ne regrettais pas mon comportement envers cette fille. Elle l'avait cherché. Si je devais mourir, et bien je mourrai. Mais j'aurai espéré revoir une dernière fois mon petit frère. Entre deux sanglot j'articulais son nom, en le murmurant presque.

- Pardonne-moi... Sammy...



♥ Kyu a volé toutes les étoiles du monde pour les mettre dans le pelage de Milkyway ♥


Je parle en bleu canard o/ (#048B9A)
Milkyway parle en Colombin o/ ( #6A455D)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1813
Wishes : 60

avatar
N-Accompli
MessageSujet: Re: [Rue de la fac] Une nouvelle cible.   Jeu 1 Juin 2017 - 10:46
Bon. Au moins. J'ai eu raison de comprendre que les balles seraient aussi efficaces contre la fille. Que derrière cette répartie. Se cache probablement juste un caractère qui n'a que ça a revendre. Des mots pour se donner le courage. Pour camoufler les failles que l'on peut remarquer en temps normal. J'observe la réaction de la fille. Toute colère envolée en un fragment de seconde.

Quand elle s'assoit, je me baisse a son niveau pour l'observer. Histoire qu'elle ne perde pas conscience comme je l'ai déjà fait. Je suis étrangement calme, étrangement triste aussi. Je sais pas trop pourquoi. Je camoufle ce sentiment derrière ce détachement. Quand elle semble reprendre plus ou moins contact avec la réalité. Quand elle semble a nouveau capable d'être attentive. Je me permets de parler d'une voix qui ne trahis que l'inflexion.

- Dernier avertissement. Ce que tu ressens là. Ça ne sera rien comparé a ce que tu vivras a l'avenir. La vie de contractante n'est ni belle. Ni longue.

Une fois parlé. Je me redresse. Prête a partir et a révoquer ce kekkai. J'interroge muettement Russel du regard avant de simplement ajouter d'un air :

- Alors quitte la ville ma belle. Ça réglera un problème sur deux.




Dernière édition par Luna Nightingale le Jeu 1 Juin 2017 - 13:44, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 2370
Wishes : 217

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Rue de la fac] Une nouvelle cible.   Jeu 1 Juin 2017 - 12:33
Ses balles spéciales semblaient très efficace sur la jeune contractante Seraph. Au point où sa volonté de répondre en était fortement impacté. Mais voilà, la situation était sous contrôle. Du moins, à priori. Ses balles ne font que raviver des regrets, elles ne vont pas forcément la faire changer d'avis. Mais Luna semblait espérer que ce soit le cas. Honnêtement, au final, Russel s'en fichait pas mal. Les mots de la Nephil était pourtant juste. En soi, cette Seraph devrait quitter la ville, pour son propre bien. Maintenant, ce n'est pas dit qu'elle les écoute une fois qu'elle se sera remit de cette émotion qui la gouverne.

"Allons-y Luna." Fit donc l'ivrogne en réponse aux regards de Luna.

Il avait déjà révoquer son arme d'âme, et était prêt à partir. Il avait d'autre chat à fouetter que de remettre en place une ennemie de la faction.


Awards.
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 294
Wishes : 106

avatar
S-Choisi
MessageSujet: Re: [Rue de la fac] Une nouvelle cible.   Ven 2 Juin 2017 - 1:10


Une nouvelle cible


Ils allaient me laisser tranquille. Tant mieux, je n'étais plus en état de discuter. Je lançais un dernier regard rageux envers la fille aux cheveux rose lorsqu'elle me dispensa de ses "si bons conseils". Je m'en serai bien passé. Ils avaient sûrement raison. Sur le fait que je devais partir. Il était temps pour moi de revoir Sammy, de revoir ma famille. Histoire de m'excuser. D'essayer de repartir à zéro. Mais cela voudrait dire abandonner Bibi et Heather dans cette ville. Et tourner le dos aux autres Seraphs qui m'ont aidée. Était-ce le bon choix ?

Milky vint coller sa tête contre mon bras et frotter son front pour tenter de me redonner courage. Je lui rendis sa caresse du bout des doigts. J'inspirai profondément, je commençais à me calmer. Mes joues étaient encore humides, mais mes yeux semblaient s'être asséché.

- Je vais bien... Ne t'inquiète pas. Tout ira bien.


J'essayais de le convaincre, mais aussi de me convaincre.

♥ Kyu a volé toutes les étoiles du monde pour les mettre dans le pelage de Milkyway ♥


Je parle en bleu canard o/ (#048B9A)
Milkyway parle en Colombin o/ ( #6A455D)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1813
Wishes : 60

avatar
N-Accompli
MessageSujet: Re: [Rue de la fac] Une nouvelle cible.   Sam 3 Juin 2017 - 11:51
"Allons-y Luna."

En temps normal. Un contractant n'aime pas vraiment l'idée qu'on prononce son nom de manière random devant un ennemi. Mais au fond. Si ça peut entretenir l'aura de persécutrice. Ça me rassurerai un peu. De savoir que je ne subbit plus. Que je suis désormais de l'autre coté. Que les gens me haïssent. C'est toujours plus simple de gérer ce genre de sentiment a mon égard. A croire qu'au fond, c'est ce que je cherche depuis le début. Me faire hair. De ma faction comme de l'autre.

- D'accord 'man ♪

Mon ton détaché laisse quelques octaves moqueuses. Je me tourne brièvement une ultime fois vers la meuf rousse en train de se remettre de ce coup

- Soit un ange. Transmets mes salutations distinguées a Howard Evans. ♥

Je révoque doucement le kekkai pour que l'on puisse enfin laisser cette meuf dans sa position latérale de sécurité.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 890
Wishes : 131

avatar
S-Accompli
MessageSujet: Re: [Rue de la fac] Une nouvelle cible.   Sam 3 Juin 2017 - 22:34


Seigneur, je suis déjà damné. Alors permet moi d'appliquer ta divine justice.

DEUS VULT !
Un mot. Une simple chaine de quatre caractères qui m'avait glacé le sang. Elle s'était fait coincé. Néphil ou ombre ? Aucune idée, mais intérieurement je priais pour la seconde. C'est peut être égoïste, mais elle n'était pas partie sans raison et la première option mettait Heathy en danger également. Je préfère balayer cette penser pour m'éviter la syncope.
Je prend même pas le temps d'attraper mon manteau et je cours hors de mon appartement.
Je repère rapidement le kekkai à quelques centaine de mètres et continue de courir jusqu'à lui.
Mais a peine eus-je le temps de l'atteindre qu'il se volatilisa sous mes yeux.

"ELIZABETH ?!!"

Je ne cris pas, je préfère éviter d'attirer l'attention d'un éventuelle Néphil. Je SAIS qu'elle est là, sans arrivé à déterminer où. Alors je cherche, je tourne, je vérifie les ruelles, avant de finalement la localiser. Sa chevelure enflammé largement jurait avec le reste de la foule. Elle était assise, Milky dans ses bras. Je ne vois rien, au alentour, mais dans le doute je décide de kekkai. Pas dans l'intention d'englober toute la rue hein, juste la distance entre elle et moi, pour vérifier qu'aucune ombre ou Néphil ne se cachait dans la foule.
Immédiatement après je dégaine mon révolver et vérifie les alentours.
Je parle en #660099



TRUTH AND HOPE IN OUR CONTRACTANT
AND DEATH TO EVERY NEPHIL
OUR TRAQUERS SHALL NOT PAUSE TO REST
WE VOW OUR LOYALTY

OLD TRADITIONS THEY WILL ABIDE
ARISE YOUNG COUNTRACTORS
OUR PAST INSPIRES NOBLE DEEDS
ALL HAIL THE SERAPHS


IMMORTAL BIBI SHOWS OUR WAY
STEP FORTH AND SEEK GLORY
HOIST YOUR SWORDS HIGH INTO THE SHADOWS
ALL HAIL THE SERAPHS

KYU STANDS ASTRIDE THIS WORLD
HE'LL VANQUISH EVERY FOE
HIS TRUTH AND JUSTICE SHINE SO BRIGHT
ALL HAIL HIS BRILLIANT LIGHT

NEVER WILL HE BE OVERTHROWNED
LIKE MOUNTAINS AND SEA
HIS FAMILY IMMORTAL AND PURE
ALL HAIL THE SERAPHS

OH LET HIS WISDOM GUIDE OUR WAY
GO FORTH AND SEEK GLORY
HOIST YOUR SWORDS HIGH INTO THE NEPHILS
ALL HAIL THE SERAPHS

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 2370
Wishes : 217

avatar
N-Protecteur
MessageSujet: Re: [Rue de la fac] Une nouvelle cible.   Dim 4 Juin 2017 - 12:47
Peu de temps après que Russel et Luna se soit éloigné d'Elizabeth, un kekkaï est mit en place juste à proximité de celle qu'ils ont laissés. Si cette dernière est prise à l'intérieur, eux ne le sont pas. Il faut croire qu'un allié Seraph est venu l'aider. Un soupir, alors que le trentenaire s'allumait tranquillement une roulée. Il posa son regard vers Luna, posant une question simple tout en continuant de marcher.

"Pas de regret ?"

Qu'est-ce qu'il entendait par là ? Peut-être le fait de ne pas avoir tuer la Seraph, d'être partie sans vraiment être certain qu'elle quittera la ville. Ce genre de chose. En réalité, le détective ne faisait que se renseigner sur ce que pensait Luna de tout ça. Dans tout les cas, il continuait de marcher, probablement vers le QG Nephil. Il avait des choses à faire là bas.


Awards.
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 294
Wishes : 106

avatar
S-Choisi
MessageSujet: Re: [Rue de la fac] Une nouvelle cible.   Lun 5 Juin 2017 - 3:21


Une nouvelle cible.


J'avais cru entendre mon nom se noyait dans le bruit de la foule. Mais je n'y prêtais aucunement attention. J'étais toujours recroquevillé sur moi-même, serrant mon chat contre moi. Celui-ci me miaulait de manière réconfortante à mon égard. C'était utile, je commençais à me calmer un peu. Mais lorsqu'un second Kekkaï s'ouvrit, mon coeur s'arrêta d'un coup. Avant de reprendre à un rythme effrénée. Je m'étais redressé d'un coup, les larmes aux yeux, la peur au ventre. Dégainant mon arme et la tenant d'une manière maladroite et peu assurée, je balaya les lieux du regard.

C'était Bibi. Un profond soulagement me pris, alors que mes genoux se dérobèrent me laissant tomber platement au sol, mon arme disparut dans la même occasion. J'avais la gorge nouée, je refoulais les larmes. Je n'avais pas envie qu'il me voit comme ça, pas ainsi. Pas avec les yeux rouge et cette vieille traînée de sang dont je n'avais pas pris la peine d'effacer. Je me contentai de rester là, sans rien faire, la tête baissé vers le sol.

- Je suis désolée... Je me suis fait avoir


Le flot d'émotion commencé à disparaître, mais je regrettais qu'il m'ai vu ainsi. Je me sentais humiliée par mon état émotif. Et plus la raison me revenait, plus je me disais que mon état n'était pas normal. C'était sans doute l'oeuvre d'un pouvoir quelconque ?

♥ Kyu a volé toutes les étoiles du monde pour les mettre dans le pelage de Milkyway ♥


Je parle en bleu canard o/ (#048B9A)
Milkyway parle en Colombin o/ ( #6A455D)

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1813
Wishes : 60

avatar
N-Accompli
MessageSujet: Re: [Rue de la fac] Une nouvelle cible.   Lun 5 Juin 2017 - 13:52
"Pas de regret ?"

Je me tourne vers Russel alors qu'un kekkai est apparu brutalement dans notre dos. Quels regrets pourrais je avoir. Au fond, j'ai prolongée l’espérance de vie d'un seraph. Peut être de pas grand chose, peut être d'un peu plus longtemps. mais elle sera plus méfiante. Et ne sortira peut être plus de chez elle avant un petit moment. C'est tout ce que je lui demande

- Je sais pas... tire moi dessus si tu veux que j'en soit sûr.

Le ton est détaché. Presque joueur.
Une manière comme une autre de repousser la question un peu intrusive de Russel


Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Rue de la fac] Une nouvelle cible.   
 [Rue de la fac] Une nouvelle cible.
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Story] BIONICLE The Yesterday Quest, la nouvelle série en ligne
» Teste de la nouvelle "DashBoard" Xbox 360
» Campagne D&D 3.5 Nouvelle Année
» [Rumeur] Nouvelle figs Tallarn?
» présentation nouvelle equipe : Yumi Yumi!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fate of Wishes :: Palema :: Quartier Est :: Archives-